Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Présentation

  • : SIGNES ET PROMESSES
  •               SIGNES ET PROMESSES
  • : Ce Blog a pour but au travers de son contenu, d'édifier l'église de Jésus-Christ, de faire connaître à nos contemporains l'amour de Dieu manifesté en Jésus son fils bien aimé.Les messages qui seront diffusés veulent être en bénédictions à tous les milieux, en rappelant qu'aujourd'hui, Dieu veut encore faire éclater parmi ceux qui ont soif, les signes de sa Puissance, et accomplir ses Glorieuses Promesses. Aquilas
  • Contact

VERSET BIBLIQUE

Je suis le chemin, la vérité, et la vie. Nul ne vient au Père que par moi. ( Jean 14 : 6) 

Recherche

Liste D'articles

  • L'AVÉNEMENT DE CHRIST
  • JE SUIS
    Tous les noms de Dieu dans le psaume 23www.iltaime.com
  • LE NOUVEL ÉVANGILE DU DOMINIONISME
    Dominionisme : doctrine qui appelle les chrétiens à entrer en gouvernance du Monde, en intégrant l'ensemble des rouages décisionnels de la société, afin de la diriger (d'en prendre le leaders...
  • Dictature sanitaire : Une israélienne lance un S.O.S !
    Lien de la vidéo sur la plateforme Rumble : https://rumble.com/vexa19-dictature-sanitaire-une-isralienne-lance-un-s.o.s-.htmlLien de la vidéo sur la platefor...
  • Pleurez pour vos bergers ! (Partie 2/2)
    Un jour de jugement va tomber sur les faux bergers ! Les prophètes ont prédit un jour de jugement soudain sur les bergers et les ministères qui ont trompé le peuple de Dieu. On arrive à un temps où Dieu ne peut plus supporter la cupidité, l’égocentrisme,...
  • Bilan de l'année 2020 : Qu'ont vécu les chrétiens persécutés ?
    Psaumes 37:40 L'Éternel les secourt et les délivre; Il les délivre des méchants et les sauve, Parce qu'ils cherchent en lui leur refuge. Source: https://bible.knowing-jesus.com
  • Frappez.....
    « Demandez, et l'on vous donnera; cherchez, et vous trouverez; frappez, et l'on vous ouvrira ». Nous arrivons aujourd'hui au terme de la réflexion concernant cet enseignement de Jésus-Christ pour nos vies. Avant d'aller plus loin et de voir avec vous...
  • Cherchez.......
    Matthieu ch.7 v 7 : « Demandez, et l'on vous donnera; cherchez, et vous trouverez; frappez, et l'on vous ouvrira ». Hier je me suis arrêté sur la première partie de ce verset cité plus haut. Aujourd'hui, prenons du temps avec la seconde portion de celui-ci:...
  • Demandez.....
    Matthieu ch.7 v 7 : Demandez, et l'on vous donnera; cherchez, et vous trouverez; frappez, et l'on vous ouvrira. Aujourd'hui, j'aimerai m'arrêter sur la première partie de ce verset : ' 'Demandez, et l'on vous donnera.'' Dans ce passage Jésus revient sur...
  • Pleurez pour vos bergers ! (Partie 1/2)
    Par David Wilkerson Il est temps de pleurer et de nous lamenter pour les bergers qui gardent les brebis du Seigneur. Pleurez pour les pasteurs, les évangélistes, les prophètes et les docteurs, car Dieu est sur le point d’envoyer de terribles jugements...

VISITES

 Que Dieu vous bénisse !

 

Parcours interactif :

                                           https://connaitredieu.com/

   

 


 
 

SOUTIEN

                                                                             Suivez  le lien :Contact  

 

  

Calendrier La Bonne Semence

                

">

 

19 juin 2015 5 19 /06 /juin /2015 17:37

Source : Actu-Chretienne.Net

Clementa Pinckney était sénateur démocrate de Caroline du Sud. Quelques heures avant, il avait rencontré la candidate démocrate de passage à Charleston dans le cadre de sa campagne.

Il était l’un des plus éclatants représentants de la communauté noire américaine de Caroline du Sud. Parmi les six femmes et trois hommes tués mercredi soir à Charleston se trouvait Clementa Pinckney, 41 ans, à la fois pasteur de l’église Emanuel African Methodist Church de Charleston et sénateur démocrate de Caroline du Sud.

LIRE LA SUITE…

Partager cet article

Repost0
19 juin 2015 5 19 /06 /juin /2015 14:51

Source : Actu-Chretienne.Net

Le Premier ministre israélien Benjamin Netanyahu a condamné mercredi l’incendie présumé criminel du sanctuaire de Tabgha, haut lieu du christianisme en Israël.

 

« L’incendie criminel scandaleux de ce matin contre une église est une attaque contre nous tous. La liberté de culte est l’un des piliers d’Israël. », a déclaré le dirigeant israélien. Les responsables de ce crime abject feront face à toute la force de la Loi. La haine et l’intolérance n’ont pas leur place dans notre société. », a-t-il ajouté.

LIRE LA SUITE…

Partager cet article

Repost0
16 juin 2015 2 16 /06 /juin /2015 21:18

16Juin, 2015Par Audrey WOLBER | Artistes Press

 

Cette histoire vous rappellera mot pour mot celle de l’apôtre Paul racontée dans les Saintes Ecritures. 
Soldat Juif, convaincu d’être sur le droit chemin et de s’attirer, par ses folies meurtrières, les bonnes grâces du créateur, Paul autrefois nommé Saul de Tarse, persécutait et tuait sans sourciller les disciples du Christ. Mais ne savons-nous pas que même les plus redoutables assassins et criminels reçoivent la clémence de Dieu.

Voyant sa créature se fourvoyer ainsi dans une profonde ignorance, et ses enfants gémir d’intenses douleurs, Christ apparut à Saul de Tarse, par une lumière éblouissante alors que celui-ci se rendait à Damas pour mener une énième vendetta contre l’Eglise du Seigneur. « Saul, Saul, pourquoi me persécutes-tu ? », lui adresse alors Jésus. Une visite qui plongea le futur apôtre dans une totale cécité qui aura duré trois jours, à l’issue desquels, Saul fut baptisé d’eau et d’esprit, par le disciple Ananias, envoyé de Dieu, et commença dès lors à prêcher que Jésus- Christ est le Fils de Dieu, laissant chaque auditeur dans l’étonnement le plus total. Cet épisode de la miraculeuse et soudaine conversion de Paul, nous est raconté dans le livre des Actes au chapitre 9.

Qui pouvait croire à cette époque, que ce fervent bourreau accepterait Jésus-Christ comme réel Seigneur et Sauveur et irait même jusqu’à confondre les Juifs qui demeuraient à Damas, leur démontrant que Jésus est bien le Christ. 
Il faut dire que même parmi les apôtres, la nouvelle fut accueillie sous un goût amer. Mais qui pouvait bien juger impur ce que le Seigneur a jugé, lui-même pur. Et l’on ne démontre plus aujourd’hui l’incroyable onction avec laquelle Paul servit le Christ, connu comme l’apôtre des païens. Devant les rois, les nations et les fils d’Israël, Paul porta le nom de Jésus-Christ.

Voici que l’histoire tend à se répéter, mais il n’y a que les protagonistes qui changent. Pas plus tard que récemment, l’on apprenait qu’un combattant de l’Etat islamique, venait de se convertir à Christ.
L’on ne présente plus l’Etat islamique, tant le sang afflue sur ses mains, et dont les ravages ont fait le tour du globe. A l’instar de Saul de Tarse, ces djihadistes se battent au nom d’Allah, du moins selon la version officielle. Convaincus d’éradiquer la mauvaise graine, ils s’en prennent aux chrétiens, occidentaux et finalement à tous ceux qui osent leur faire front. Une ignorance qui les pousse au pire.

Mais bien heureusement, plusieurs d’entre eux parviennent à être sauvés de cette haine dévastatrice par l’amour du Christ. Le témoignage de l’un d’entre eux est rapporté par la directrice de JUCUM, Gina Fadely.
Cet ex-djihadiste de l’Etat islamique, dont il est question a tué, égorgé de manière atroce de nombreux chrétiens. Mais un jour, sa dernière victime lui offrit sa Bible avant de s’en aller. « Je sais que tu vas me tuer, je te laisse ma Bible », lui dit-elle.

Il l’a prise, et depuis ce jour, a commencé à la lire. Plusieurs nuits, le Seigneur lui apparaissait, lui rétorquant sans cesse : « c’est mon peuple que tu tues ». La culpabilité et les inquiétudes gagnèrent son cœur le poussant au final à une grande repentance et à la conversion. Christ lui demanda de le suivre, ce que cet homme fit sans hésiter. Désertant le champ de bataille des ténèbres, il rejoignit le camp de la lumière.

Gina Fadely, assure qu’ils sont de plus en plus dans ce cas. Une nouvelle qui ne peut que réjouir. Car voyant les merveilles que le Seigneur a accomplies avec Paul, nous croyons que ces hommes, seront de puissants canaux de l’Evangile. Car une chose est sûre, leur dévotion pour une cause n’a aucune limite. Ce sont bien là des ouvriers que le Père recherche.

Partager cet article

Repost0
16 juin 2015 2 16 /06 /juin /2015 18:09

Charisma News rapporte que les organisations religieuses sans but lucratif seront bientôt tenues d'embaucher des gays ou transgenres, selon un nouvel ensemble de réglementation.

Le président Obama a ajouté le volet «orientation sexuelle et identité du genre» qui impose aux organisations chrétiennes de devoir accepter les candidatures de personnes homosexuelles et autoriser les personnes transgenres d'utiliser les toilettes de leurs choix.

L'avocat Mat Staver, de Liberty Counsel, trouve cette décision injuste. «Les organisations chrétiennes ne peuvent pas offrir des conseils bibliques et en même temps engager des personnes qui ne suivent pas la Bible et ses positions doctrinales sur la sexualité» a-t-il déclaré, estimant que ce règlement LGBT causera du tort aux enfants et à ceux qui sollicitent de l'aide.

Le Centre de la Famille et des Droits humains relève que cette décision est liée au décret signé en juillet dernier par Obama. Ce décret indique que les organisations fédérales ne sont pas autorisées à discriminer les candidats gays et transgenres.

Source : La rédaction d'Evangéliques.info - 05 juin 2015 

Partager cet article

Repost0
15 juin 2015 1 15 /06 /juin /2015 22:06

       

La situation au Proche-Orient paraît simple pour tout le monde : les Palestiniens veulent une patrie et les musulmans veulent le contrôle de sites qu’ils considèrent comme étant sacrés. Simple, non ?  Eh bien, en tant que journaliste arabe américain, qui s’est forgé une connaissance approfondie de la situation au Moyen-Orient, à force de commenter jets de pierres et tirs de mortiers, je peux aujourd’hui vous assurer que la justification de la violence et des émeutes ne trouve pas son origine dans la simple revendication palestinienne à une patrie ni dans la volonté des musulmans de contrôler des sites qu’ils considèrent sacrés.

Surpris ?
Alors comment expliquer qu’avant la guerre des Six Jours en 1967, il n’y eut aucun mouvement sérieux de revendication d’indépendance palestinienne ?
« Avant 1967 ? » me direz-vous, « les Israéliens n’occupaient pas la Cisjordanie et la vieille ville de Jérusalem »
C’est vrai.

Mais durant la guerre des Six-Jours, ce n’est pas des mains des  Palestiniens ni de Yasser Arafat qu’Israël conquit la Judée, la Samarie et Jérusalem Est. Ces territoires étaient de fait occupés par le Roi Hussein de Jordanie depuis 1948. A-t-on une seule fois demandé au souverain hachémite de restituer ces territoires aux Palestiniens ?

Non et non.

Ne vous demandez-vous pas alors pourquoi tous ces Palestiniens ont soudainement  découvert leur identité nationale après qu’Israël ait gagné cette guerre  ?

La vérité est que la Palestine est un Mythe !

Le nom Palestine est utilisé pour la première fois en l’an 135 de l’ère actuelle par l’empereur Romain Hadrien, qui, non content d’avoir éradiqué la présence juive en Judée – une présence qui durait depuis plus de 1000 ans ! –, non content d’avoir détruit leur Temple à Jérusalem, non content d’avoir interdit l’accès du pays aux derniers Juifs, persuadé qu’il fallait annihiler toute trace de civilisation juive dans le pays, le débaptisa au profit d’un nom dérivé des Philistins – les Philistins étant ce peuple  auquel appartenait Goliath et que les Hébreux parvinrent à vaincre des siècles plus tôt.  Ce baptême était pour les Romains une façon d’ajouter l’insulte à la blessure. Ils essayèrent également de changer le nom de  Jérusalem en « Alea Capitolina« , mais cela ne rencontra pas le même succès.

La Palestine en tant qu’entité autonome n’a jamais existé au cours de l’Histoire. Jamais ! Le pays fut dominé successivement par les Romains, par les Croisés chrétiens, par les musulmans – qui n’ont d’ailleurs jamais
fait de Jérusalem une capitale pendant qu’ils occupaient le pays –, par les Ottomans et, brièvement, par les Britanniques au lendemain de la première Guerre Mondiale. Dès 1917, avec la déclaration Balfour, les Britanniques  s’étaient montrés favorables à céder au moins une partie du territoire au Peuple Juif, afin qu’ils y établissent un État souverain.
Il n’existe pas de langue proprement palestinienne. Ni même de culture  spécifiquement palestinienne. Il n’y a jamais eu de Palestine dirigée par des Palestiniens. Ces derniers sont des Arabes, et sont indissociables des Jordaniens  – la Jordanie étant elle aussi une invention récente, créée de  toutes pièces en 1922 par les Britanniques – ou des Syriens, ou de certains Égyptiens. Mettez-vous bien en tête que le monde arabe contrôle99,9% des terres du Moyen-Orient. Israël ne représente que 0,1% de la superficie régionale !
Mais cela est déjà trop pour les Arabes. Ils veulent tout.

Et c’est précisément là que se situe le nœud du conflit qui les oppose à Israël.
Avidité. Fierté. Jalousie. Convoitise. Toutes les concessions que pourrait  faire Israël n’y suffiront pas.

Qu’en est-il des lieux saints de l’islam ?
Il n’y en a tout simplement aucun à Jérusalem.
Cela vous choque ? Vous pouvez l’être. Je suis persuadé que vous n’entendrez jamais cette vérité brutale de la part d’un média international. C’est politiquement incorrect.
Je sais que vous me direz : « la Mosquée Al Aqsa et le Dôme du Rocher à Jérusalem représentent le 3ème lieu saint de l’islam, après la Mecque  et Médine ».
Eh bien, sachez que c’est faux ! En réalité, le Coran ne fait aucune mention de Jérusalem. La Mecque y est citée des centaines de fois. Médine est  mentionnée un nombre incalculable de fois. Mais Jérusalem, jamais ! (Inversement, Jérusalem est citée 669 fois dans la Torah !).

Titre tiré de la revue française l'Intransigeant.

Titre tiré de la revue française L’Intransigeant.

Il n’existe aucune preuve historique que le prophète Mohamed se soit rendu à Jérusalem. Alors comment Jérusalem est-elle devenue le troisième lieu saint de l’islam ?

Les musulmans, aujourd’hui, se réfèrent à un vague passage du Coran, la 17ème Sourate, intitulée « le Voyage Nocturne »(1). Il y est fait état d’un rêve de Mohammed qui fut transporté de nuit « du temple sacré au temple le plus éloigné dont nous avons béni l’enceinte ». Au septième siècle, des musulmans ont identifié les deux temples mentionnés dans ce verset comme  étant la Mecque et Jérusalem. Voilà à quoi tient la connexion si étroite entre l’islam et Jérusalem – connexion faite de rêve, d’imagination, d’interprétations et de mythe. Parallèlement, le peuple juif voit son enracinement à Jérusalem remonter jusqu’à l’époque du patriarche Abraham.

La dernière vague de violence qui sévit en Israël a eu comme origine, dit-on, la visite du chef du Parti Likoud Ariel Sharon sur le Mont du Temple, là où se trouvent les fondations du Temple construit par Salomon.  C’est le site le plus saint du judaïsme. Sharon et son entourage y furent accueillis à coups de jets de pierres et d’insultes. Je sais à quoi cela ressemble. J’y étais. Pouvez-vous imaginer ce que ressentent les Juifs  lorsqu’ils sont menacés, lapidés et tenus éloignés du lieu le plus saint du judaïsme ?
Alors, me direz-vous, quelle est la solution pour apporter la paix dans ce Moyen-Orient ?

Franchement, je ne pense pas qu’un homme aujourd’hui puisse se prévaloir de détenir une solution durable. Mais s’il y en a une, elle se doit de commencer par rétablir la Vérité. La poursuite des mensonges  n’apportera que plus de chaos. Continuer à mépriser un droit légitime vieux de 5 000 ans pour les Juifs, de surcroît renforcé par des preuves historiques et archéologiques éclatantes, en les confrontant à de fausses revendications, ne pourra que donner une mauvaise réputation à cette diplomatie de menteurs.

"Il n'y a jamais eu de pays appelé Palestine, dans l'Histoire, définitivement pas" Historien Arab Philip Hitti

« Il n’y a jamais eu dans l’Histoire de pays appelé Palestine, définitivement – non » dit l’historien arabe Philip Hitti

 Note Francis NADIZI, islamologue

Les musulmans s’appuient sur le Coran pour revendiquer Jérusalem, pourtant Jérusalem n’y est pas mentionnée une seule fois. La 17ème sourate contient une allusion floue à une « Mosquée la plus éloignée ». « Loué soit celui qui a conduit pendant la nuit son serviteur de la mosquée inviolable à la mosquée la plus éloignée » Mais existe-t-il une base solide qui prouverait qu’il est ici question de la mosquée al-Aqsa de Jérusalem ? La réponse est : Non !
Au temps de Mahomet, qui mourut en 632 après Jésus Christ, Jérusalem était une ville chrétienne du royaume byzantin. Elle ne fut conquise que six ans plus tard par le calife Omar.
Durant cette période, il n’y avait que des églises dans la ville, et sur le Mont du Temple, se trouvait l’église byzantine de Sainte Marie. Vers l’an 711, soit 80 ans après la mort de Mahomet, l’église fut transformée en  mosquée et appelée al-Aqsa afin de donner corps à l’incompréhensible sourate 17 du Coran. Mahomet ne pouvait donc pas penser à cette mosquée quand il écrivit le Coran, puisqu’elle n’exista que 3 générations après sa  mort.
D’ailleurs Mahomet n’éprouvait pas de sympathie particulière pour Jérusalem.
Il permit à ces fidèles de prier tournés vers Jérusalem pendant quelques mois, pensant ainsi convaincre les Juifs de se tourner vers l’islam. La  tentative ayant échoué, il prononça le 12 février 624, l’interdiction de prier en direction de Jérusalem.
Cette ville ne fut jamais un lieu saint pour les musulmans.

Leader du Hamas: "La moitié des palestiniens sont egyptiens et l'autre moitié Saoudiens !"

Leader du Hamas:
« La moitié des Palestiniens sont égyptiens et l’autre moitié saoudiens ! »

Source: http://www.wnd.com/2015/06/finally-the-truth-about-palestinians/
A
uteur: Joseph Farah

Promotion de Mein Kampf par la chaine officielle d'information palestinienne.

Promotion de Mein Kampf par la chaîne officielle d’information palestinienne.

Source : 

Partager cet article

Repost0
15 juin 2015 1 15 /06 /juin /2015 19:54

Récupérer "des églises vides" pour servir le culte musulman ? "C'est un problème délicat mais pourquoi pas", a répondu le président du CFCM. R

Interviewé ce matin sur Europe 1, le président du Conseil français du culte musulman a proposé de réquisitionner des « églises vides » pour pratiquer le culte musulman.

Des églises pour pratiquer le culte musulman  

Dans une interview ce matin sur Europe1, le président du Conseil français du culte musulman Dalil Boubakeur a confirmé une idée développée dans son dernier livre, Lettre ouverte aux Français. L’homme souhaite utiliser des églises « vides » pour pratiquer le culte musulman. « C'est un problème délicat mais pourquoi pas » a confirmé ce matin Dalil Boubakeur sur Europe1 lorsqu’on lui demande son avis sur l’utilisation d’églises pour pratiquer le culte musulman.

Le président du CFCM a ajouté : « C'est le même Dieu, ce sont des rites qui sont voisins, fraternels, et je pense que musulmans et chrétiens peuvent coexister et vivre ensemble ». Selon les chiffres du ministère de l’Intérieur de 2012, la France comptait un peu moins de 2500 mosquées (2449). 

                                                     _________________

                                          Le Christianisme de France en danger!              SIGNES ET PROMESSES

Des églises "vides" pour le culte musulman ! Quel marasme spirituel chez certains chrétiens qui acceptent cette éventualité! Ces propos tenus par ce monsieur sont d'une extrème gravité et présagent des jours difficilles pour les chrétiens de France ; Le Dieu des vrais chrétiens n'est en aucun cas le même dieu que le dieu des musulmans. Notre Dieu est amour et  justice, le leur, "Allah" est une idole ,"le dieu lune", dieu de haine qui n'a rien à voir avec ce Dieu qui aime la créature et qui l'a prouvé en envoyant au temps marqué  son Fils unique, Jésus-Christ, qui est mort pour nos péchés, ressucité le troisième jour, et aujourd'hui glorifié et assis à la droite de Dieu son Père.                                                     

 

Partager cet article

Repost0
10 juin 2015 3 10 /06 /juin /2015 17:28

Suisse : des enfants interdits de chanter L'Arche de Noé de Britten

Arie van Beek, directeur musical de l'Orchestre de chambre de Genève à l'origine du projet de faire chanter L'Arche de Noé à des enfants. (DR)

La Direction de l'enseignement obligatoire de Genève a refusé le projet de faire chanter L'Arche de Noé de Benjamin Britten à des enfants au motif que l'oeuvre violerait le principe de laïcité inscrit dans la Constitution.

L'histoire commence à faire couler de l'encre chez nos voisins helvètes. Des enfants âgés de 5 à 7 ans ne pourront pas chanter L'Arche de Noé un opéra biblique deBenjamin Britten, comme l'avait proposé Arie van Beek, directeur de l'Orchestre de chambre de Genève. La Direction de l'enseignement obligatoire du canton de Genève a décidé que l'oeuvre était contraire au principe de laïcité ancré dans la Constitution, nous apprend la Tribune de Genève.

 Les autorités se sont appuyées sur l'article 15 de la Constitution fédérale qui interdit de contraindre quelqu'un à accomplir un acte religieux, encore plus pour les enfants étant considérés comme trop jeunes pour se "déterminer en matière de croyance". La secrétaire générale adjointe au Département de l'instruction publique (DPI) a estimé que c'était la "participation active" qui posait problème. Les enfants "devaient apprendre un texte pour prononcer ce qui s'apparente à une prière. La décision aurait été différente s'il s'était agi d'une écoute passive de l'oeuvre".

 L'Orchestre de chambre de Genève qui est en partie subventionné par le DPI a décidé de ne pas contester le jugement. A savoir qu'Arie van Beek est également directeur musical de l'Orchestre de Picardie avec lequel il a dirigé L'Arche de Noé en faisant travailler près de 200 enfants âgés de 8 à 12 ans sans que cela ne pose le moindre problème. La maîtrise de Radio France a également donné l'oeuvre le 16 novembre 2014 lors du week-end d'inauguration de l'Auditorium de la Maison de la Radio. A réécouter par ici.

Partager cet article

Repost0
10 juin 2015 3 10 /06 /juin /2015 16:21

Partager cet article

Repost0
5 juin 2015 5 05 /06 /juin /2015 09:00


 02 Juin, 2015Par Audrey Wolber| Artistes Press

Grande fête au ciel, une nouvelle brebis vient de revenir vers le Père. Et pas n’importe qui. Bien connue du monde artistique, il s’agirait là de la chanteuse Fanny Jacques André Coquin alias Fanny J.

Et c’est l’artiste elle-même qui annonça son retrait de la scène musicale, samedi dernier lors de son concert au Bataclan, dans le cadre de son ultime tournée intitulée « Mes Vérités Tour ».

Chanteuse depuis toujours, Fanny J. est comme on peut dire « La Voix » du Zouk. Née à Cayenne, en Guyane, de parents haïtiens, Fany se découvre, très jeune, une passion dévorante pour la musique. Au timbre de voix exceptionnel, qui n’est pas sans rappeler ceux de grandes chanteuses telles que Toni Braxton, Lauryn Hill, Mariah Carey ou encore Whitney Houston, elle rafle toux les prix et mène depuis toutes ces années une carrière admirable, saluée par ses pairs et adulée par ses fans.

Il est donc humainement, très dur de délaisser tout ce succès et cette célébrité derrière soi. Mais Fanny a fait son choix, et c’est Jésus-Christ. 
Ce choix, les disciples l’ont fait, et tant d’autres élus. Mais ce choix s’accompagne de sacrifices, des sacrifices capitaux pour quiconque désire, un jour, entrer dans le Royaume des cieux.

Ce témoignage nous rappelle en effet l’histoire de l’homme riche, racontée dans le livre de Marc 10 :21. Cet homme, aussi pieux qu’il pouvait être, désirait hériter la vie éternelle, mais ne parvint pas à abandonner ses nombreuses richesses pour suivre le Christ, et s’en retourna bredouille. C’est ainsi que Jésus nous enseigne : « qu’il est difficile à ceux qui se confient dans les richesses d’entrer dans le Royaume de Dieu ! Il est plus facile à un chameau de passer par le trou d’une aiguille qu’à un riche d’entrer dans le royaume de Dieu. ».  Hériter la vie éternelle, comme Christ l’enseigna à Nicodème, exige la nouvelle naissance, d’eau et d’esprit. Or cette nouvelle naissance implique la mort du passé baigné de péchés. Tout abandonner pour suivre Jésus, n’est pour beaucoup, pas une mince affaire. Mais pour tous ceux qui y parviennent et maintiennent leur choix dans la persévérance, ils hériteront d’une récompense que toutes les richesses du monde ne peuvent procurer.

Ainsi Jésus nous rassure : « Je vous le dis en vérité, il n’est personne qui, ayant quitté, à cause de moi et à cause de la bonne nouvelle, sa maison, ou ses frères, ou ses sœurs, ou sa mère, ou son père, ou ses enfants, ou ses terres, ne reçoive au centuple, présentement dans ce siècle-ci, des maisons, des frères, des sœurs, des mères, des enfants et des terres, avec des persécutions, et, dans le siècle à venir, la vie éternelle. Plusieurs des premiers seront les derniers, et plusieurs des derniers seront les premiers ». [Marc 10 :29]. De quoi conforter Fanny J. dans cette nouvelle voie qu’elle emprunte côte à côte avec le Seigneur. Aujourd’hui, l’artiste âgée de 27 ans, fait désormais partie de la grande famille évangélique. Et pour tous ceux qui l’ont suivi au cours de ces nombreuses années, elle chantera un dernier au revoir lors de ses ultimes concerts les 24 juin en Martinique et 26 juin en Guadeloupe.

Tout comme la rappeuse Lady Laistee, nous constatons bon nombre de figures musicales contemporaines rejoindre pas à pas les rangs du Christ et sa Lumière.

Partager cet article

Repost0
4 juin 2015 4 04 /06 /juin /2015 14:06

                    

Dans plusieurs établissements de Keirouan et Jendouba, les élèves, qui célébraient la fin d'examens, ont déployé des calicots géants à la gloire du Troisième Reich et de l'Etat islamique.

En Tunisie, l'«islamofascisme» n'est pas qu'une formule médiatique, et peut prendre un visage bien concret. Pour la «Dakhla», fête qui vient traditionnellement clôturer la fin de l'épreuve de sport au bac, les élèves déploient des calicots géants sur la façade de leur établissement. Au lycée de Jendouba au nord-est du pays, une bannière représentant Hitler saluant le drapeau allemand a été déployée, rapporte le site de Francetv GéopolisDans un autre lycée de la zone de Jendouba, c'est le drapeau noir de l'Etat islamique qui a été exhibé sans complexes sur les murs de l'établissement, accompagné des mentions «Nous n'acceptons que le pouvoir de Dieu» et «Al Qods (Jérusalem) nous arrivons». On trouve également les visages de Steve Jobs et Bill Gates - symboles présumés de l'impérialisme américain.Sur la page Facebook de l'établissement, on peut trouver une liste d'une dizaine de maximes attribuées à Hitler, telles que «N'affronte pas un homme qui n'a rien à perdre» ou «Quand tu aimes ton ennemi, il se sent ridicule».

Dans le lycée de jeunes filles de Kairouan (LJFK), centre religieux de la Tunisie, une banderole représentant des exactions de l'Etat islamique a été accroché sur le mur. On y voit un guerrier masqué armé d'un cimeterre accompagné de deux prisonniers vêtus du typique pyjama orange dont un, dans les flammes, pourrait représenter le pilote jordanien brûlé vif par Daech en février dernier.               

 

Sur une vidéo publiée par la télévision du lycée, on voit très clairement les lycéens déployer le calicot au milieu des fumigènes et de la musique techno (à 1'01).

Partager cet article

Repost0