Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Présentation

  • : SIGNES ET PROMESSES
  •               SIGNES ET PROMESSES
  • : Ce Blog a pour but au travers de son contenu, d'édifier l'église de Jésus-Christ, de faire connaître à nos contemporains l'amour de Dieu manifesté en Jésus son fils bien aimé.Les messages qui seront diffusés veulent être en bénédictions à tous les milieux, en rappelant qu'aujourd'hui, Dieu veut encore faire éclater parmi ceux qui ont soif, les signes de sa Puissance, et accomplir ses Glorieuses Promesses. Aquilas
  • Contact

VERSET BIBLIQUE

Je suis le chemin, la vérité, et la vie. Nul ne vient au Père que par moi. ( Jean 14 : 6) 

Recherche

Liste D'articles

  • Chine: des chrétiens poussés à la...
    Chine: des chrétiens poussés à la clandestinité https://t.co/LdEwxT7h9p Patrick Gassend (@Ichtus1) December 02, 2021 Difficultés économiques, surveillance extrême: dans l'Ouest de la Chine, le quotidien des chrétiens d'origine musulmane est une lutte...
  • L'AVÉNEMENT DE CHRIST
  • JE SUIS
    Tous les noms de Dieu dans le psaume 23www.iltaime.com
  • LE NOUVEL ÉVANGILE DU DOMINIONISME
    Dominionisme : doctrine qui appelle les chrétiens à entrer en gouvernance du Monde, en intégrant l'ensemble des rouages décisionnels de la société, afin de la diriger (d'en prendre le leaders...
  • Pleurez pour vos bergers ! (Partie 2/2)
    Un jour de jugement va tomber sur les faux bergers ! Les prophètes ont prédit un jour de jugement soudain sur les bergers et les ministères qui ont trompé le peuple de Dieu. On arrive à un temps où Dieu ne peut plus supporter la cupidité, l’égocentrisme,...
  • Bilan de l'année 2020 : Qu'ont vécu les chrétiens persécutés ?
    Psaumes 37:40 L'Éternel les secourt et les délivre; Il les délivre des méchants et les sauve, Parce qu'ils cherchent en lui leur refuge. Source: https://bible.knowing-jesus.com
  • Frappez.....
    Matthieu 7:7 « Demandez, et l'on vous donnera; cherchez, et vous trouverez; frappez, et l'on vous ouvrira ». Nous arrivons aujourd'hui au terme de la réflexion concernant cet enseignement de Jésus-Christ pour nos vies. Avant d'aller plus loin et de voir...
  • Cherchez.......
    Matthieu 7:7 : « Demandez, et l'on vous donnera; cherchez, et vous trouverez; frappez, et l'on vous ouvrira ». Hier je me suis arrêté sur la première partie de ce verset cité plus haut. Aujourd'hui, prenons du temps avec la seconde portion de celui-ci:...
  • Demandez.....
    Matthieu 6:7 Demandez, et l'on vous donnera; cherchez, et vous trouverez; frappez, et l'on vous ouvrira. Aujourd'hui, j'aimerai m'arrêter sur la première partie de ce verset : ' 'Demandez, et l'on vous donnera.'' Dans ce passage Jésus revient sur le sentiment...

VISITES

 Que Dieu vous bénisse !

 

Parcours interactif :

                                           https://connaitredieu.com/

   

 


 
 

SOUTIEN

                                                                             Suivez  le lien :Contact  

 

  

Calendrier La Bonne Semence

                

">

 

1 juin 2013 6 01 /06 /juin /2013 17:33

http://www.lesarment.com                                                            

Traverser le Jourdain
Le sens de votre baptême
Un message d’une très grande importance pour les chrétiens, pour ceux qui sont déjà baptisés. Sa portée dépasse largement le moment du baptême, pour rayonner dans toute la vie de l’enfant de Dieu.
A lire et à méditer.

LE BAPTÊME CONDUIT AU SALUT À TRAVERS LES EAUX

Les Écritures insistent sur ce principe: 1 Pierre 3.20 dit: «… aux jours de Noé… un petit nombre de personnes, c’est-à-dire huit, furent sauvées à travers l’eau». Ce verset nous montre que le baptême conduit au salut. Le Seigneur Jésus a dit: «Celui qui croira et qui sera baptisé sera sauvé». Le jour de la Pentecôte, Pierre a dit: «Que chacun de vous soit baptisé… à cause du pardon de vos péchés». Les actes de Paul nous montrent que quand une personne est baptisée, elle est lavée de ses péchés. Ils ne sont pas seulement pardonnés, mais lavés. Et cela, parce que nos péchés sont lavés quand nous coupons nos liens avec le monde. Ici, les paroles de 1 Pierre nous montrent aussi que nous sommes sauvés au travers de l’eau. Ainsi, le baptême mène au salut par les eaux.

Ceux qui ne peuvent pas réussir l’épreuve de l’eau ne sont pas sauvés. Une personne qui ne peut pas sortir de l’eau, coule. Au temps de Noé, tout le monde fut baptisé, mais seulement huit âmes sortirent de l’eau. Tout le monde fut baptisé et immergé dans l’eau, mais seulement huit âmes en émergèrent. En d’autres termes, les eaux sont devenues les eaux de la mort pour certains, tandis que pour les autres, elles étaient les eaux du salut. Certains entrent dans l’eau et y restent, mais nous passons au travers et en émergeons. Il y a un côté positif dans les paroles de Pierre. Quand le déluge vint, tout le monde coula. Il n’y a que les huit âmes de l’arche que les eaux ne purent pas submerger et qui en émergèrent. Tandis que les premiers périrent, les huit autres furent sauvés. Aujourd’hui, le monde entier est sous la colère de Dieu. Pour tout individu, être baptisé signifie passer au travers de la colère de Dieu. Mais il ne passe pas seulement au travers ; il en sort. S’il émerge des eaux, cela montre qu’il est quelqu’un qui s’est détaché. C’est le baptême.

Le baptême consiste à être immergé d’un côté, et à émerger d’un autre côté. Le baptême signifie passer au travers et émerger des eaux. Vous devez accentuer l’aspect de «l’émergence». Tout le monde est entré dans l’eau mais seulement huit âmes en sont sorties. Aujourd’hui, nous sommes sauvés par le baptême. Qu’est-ce que cela veut dire ? Quand je suis baptisé, je n’entre pas dans l’eau pour y rester. Mais plutôt, j’entre dans l’eau et en ressort. Si vous n’avez jamais cru au Seigneur Jésus, votre baptême n’aboutira pas à une émergence. Aujourd’hui, si j’entre dans l’eau puis en sors, cela signifie que je suis différent de vous. Je montre aux autres que je suis différent du monde.

LE BAPTÊME SIGNIFIE ÊTRE LIBÉRÉ DU MONDE

Les quatre passages des Écritures nous montrent clairement ce qu’est le baptême. Une fois que nous sommes baptisés, nous sommes libres vis-à-vis du monde. Nous n’avons pas besoin d’attendre des années pour être délivrés. La première chose à faire pour un nouveau converti est de se faire baptiser. Vous devez voir la position du monde vis-à-vis de Dieu. Vous devez renoncer à votre précédente position dans le monde. C’est le salut. Vous devez complètement abandonner le monde. À partir de maintenant, vous n’appartenez plus du tout au monde, vous êtes de l’autre côté. Une fois que nous croyons au Seigneur, nous devons réaliser que nous n’appartenons plus au monde. Notre baptême est un signe de notre délivrance. Par le baptême, nous nous éveillons à un nouveau rôle. Désormais, nous sommes dans l’arche et nous vivons de l’autre côté. Nous pouvons dire aux autres que nous ne faisons pas certaines choses parce que nous croyons en Jésus. Mais nous pouvons d’autant mieux dire que nous ne faisons pas ces choses, que nous sommes baptisés. Nous avons traversé le pont; nous sommes de l’autre côté.

Aujourd’hui, nous devons retrouver la signification du baptême aux yeux de Dieu. Quelle est la signification du baptême ? Le baptême représente la sortie hors du monde. C’est une étape que nous franchissons pour nous libérer du monde. Notre baptême est une déclaration devant les autres, que nous sommes sortis de leurs rangs. Nos proches savent que nous les avons quittés et que nous sommes allés au bout de ce chemin. Nous en avons fini. Il n’y a que ce baptême qui soit valable. Si notre baptême n’a pas cet effet sur notre vie, c’est qu’il est resté superficiel. Nous devons réaliser que nous sommes sortis de l’ancienne routine. La vie éternelle est quelque chose que notre esprit gagne auprès de Dieu, mais le salut est un acte qui nous sépare du monde.

LA SIGNIFICATION DU BAPTÊME

Toute personne qui a été baptisée doit regarder en arrière et chercher la signification du baptême. Même si vous avez été baptisé dix ou vingt ans auparavant, vous avez toujours besoin de revenir à cette question. Nous devons toujours nous souvenir du verset qui dit : « Ignorez-vous que nous tous qui avons été baptisés en Jésus-Christ, c’est en sa mort que nous avons été baptisés ? » (Rm 6.3) Ce verset a un sens rétrospectif.
Romains 6 développe le sujet de la mort: «Ignorez-vous que nous tous qui avons été baptisés en Jésus-Christ, c’est en sa mort que nous avons été baptisés?» Le point central ici est la mort. Nous avons été mis à mort avec Christ. Romains 6 parle de la mort et de l’ensevelissement, tandis que Colossiens parle de l’ensevelissement et de la résurrection.
Les eaux du baptême représentent la tombe. Aujourd’hui, quand nous immergeons une personne dans l’eau, c’est comme si nous l’enterrions. Quand elle émerge des eaux, c’est une image de la sortie du tombeau.

Watchman Nee

Partager cet article

Repost0
1 juin 2013 6 01 /06 /juin /2013 17:04

ConnaîtreChrist.net 

« Car je n’ai pas eu la pensée de savoir parmi vous autre chose que Jésus-Christ, et Jésus-Christ crucifié. » (1 Corinthiens 2:2)

Bien que Paul connaisse beaucoup de choses dont il aurait pu parler pour enseigner les Corinthiens, il a décidé de devenir l’homme d’un seul sujet:

Jésus-Christ, et Jésus-Christ crucifié.

Nous devons devenir fous afin d’être sages.

Nous devons être prêts à tout abandonner afin de recevoir tout à nouveau.

Nous devons devenir faibles afin d’être forts.

Nous devons mourir afin de vivre.

Nous pouvons citer les enseignements de Jésus, chercher à L’imiter comme Notre Exemple, s’appliquer à marcher sur le chemin étroit, et même accomplir beaucoup de bonnes œuvres en Son Nom. Mais indépendamment de la Croix, ces activités sont du bois, de la paille et du chaume. Au moment même où nous serons éprouvés ou confrontés à l’opposition, nous chuterons.Nous pouvons peut-être sembler patients, mais un jour viendra où nous perdrons notre patience. Nous pouvons peut-être paraître doux, mais un jour viendra où notre rugosité sera révélée.

Nous pouvons peut-être avoir une apparence d’humilité, mais un jour viendra où notre fierté sera découverte et nous chuterons. Nous pouvons peut-être obéir à la lettre de la loi et paraître justes extérieurement aux yeux des autres, mais quand nous sommes seuls et confrontés aux secrets de notre cœur et de notre esprit, nous découvrons que l’intérieur de la tasse est plein de saleté.

En nous appelant à revenir à la Croix, Dieu nous demande de renoncer à nos vies et d’embrasser la sagesse de la mort, de l’ensevelissement, de la résurrection, et de l’ascension afin de vivre comme fils et filles dans le Royaume de Dieu. Indépendamment de la Croix nous ne pouvons ni entrer dans le Royaume ni vivre dans l’Esprit, qu’importe la profondeur de notre désir. Car indépendamment de la Croix, nous ne savons pas ce que signifie présenter l’autre joue, faire le kilomètre supplémentaire, aimer nos ennemis, et prier pour ceux qui nous persécutent. Indépendamment de la Croix, nous ne savons pas nous soumettre à la volonté de Dieu, accepter la souffrance, et se reposer en Lui.

Indépendamment de la Croix, nous ne savons pas ce qu’est la Résurrection.

La religion cherche à réformer l’homme; La Croix cherche à le crucifier. La religion peut échouer par rapport au résultat désiré, mais la Croix ne manque jamais d’atteindre son but. Les êtres humains poursuivront la moralité, la vertu, la spiritualité, et même l’accomplissement d’activités religieuses et de bonnes œuvres, plutôt que de mourir sur une Croix. Mais ils ne présentent aucune blessure, aucune cicatrice, aucune évidence d’être un jour morts et ramenés à la vie par Dieu. Ou bien un homme n’est jamais mort, ou bien il est mort et ressuscité. Vous ne pouvez pas contrefaire la résurrection.

La Croix est le moyen par lequel Dieu nous réduits à Christ, pour que nous puissions être ressuscités à une vie nouvelle. Ce qui ne peut pas être accompli par toute une vie d’efforts est facilement accompli par Dieu au moyen de la Croix. Nous pouvons prendre beaucoup de raccourcis le long du chemin et tenter d’échapper à l’inévitable, mais le jour où nous cessons d’essayer et acceptons la Croix avec docilité, nous remarquons que tout a déjà été fait pour nous. En fait la mort par crucifixion ne peut pas être accomplie par un suicide. Nous ne pouvons pas nous crucifier nous-mêmes. L’instrument de notre mort est choisi pour nous, ainsi que le mode opératoire, le moment et la durée de l’exécution – tout est contrôlé par Quelqu’un d’autre. Il n’y a rien à faire, parce que nous devons nous soumettre à la Main Invisible et nous reposer complètement sur Lui.

Si nous voulons suivre Jésus, nous devons renoncer à nous-mêmes, nous charger chaque jour de notre Croix, et le suivre (Luc 9:23). 

LA CROIX EST SAGESSE A TRAVERS LA FOLIE

« Car la prédication de la Croix est une folie pour ceux qui périssent » (1 Cor.1:18a). Il y a une sagesse qui vient d’en haut. Cette sagesse est à l’opposé de la sagesse terrestre. Nos pensées, raisonnements, arguments, et opinions sont sans valeur devant Dieu. On nous commande d’avoir la pensée de Christ et de rechercher la Sagesse qui vient de Dieu.

Humainement parlant, la Croix n’a pas de sens. Si nous approchons Dieu uniquement avec notre intelligence, nous ne Le connaîtrons jamais. Si nous étudions la Croix afin d’acquérir un nouvel enseignement ou une nouvelle doctrine, cela ne laissera aucune impression sur nous. En effet, nous pouvons apprendre par coeur les versets appropriés des Écritures, et même enseigner à d’autres ce que nous avons appris, et ne jamais éprouver sa réalité. Combien nous parlons si facilement et si librement de la mort à soi-même, prendre sa Croix, et vivre une vie crucifiée. Mais la connaissance sans expérience n’est rien. En effet la connaissance sans expérience nous trompe en nous faisant croire que nous vivons quelque chose, simplement parce que nous pouvons répéter mentalement quelques faits. Cela ne compte pour rien dans les choses spirituelles.

Nous devons demander à Dieu de nous vider de nos idées et notions préconçues et de nous remplir à la place de Ses Pensées. Nous devons abandonner notre sagesse et recevoir Sa Sagesse. Sa Sagesse c’est la manière dont Il voit les choses. Notre façon de voir les choses n’est pas pertinente, et elle nous trompera. Ses voies et Sa pensée sont plus élevées que nos voies et notre pensée. La Croix est le moyen par lequel Dieu cherche à détruire la sagesse terrestre et la pensée charnelle. Donc la Croix est sagesse à travers la folie. 

LA CROIX C’EST GAGNER EN PERDANT

Pour accumuler plus, habituellement nous pensons devoir ajouter à ce que nous avons déjà. La sagesse de Dieu nous enseigne qu’afin de gagner, nous devons d’abord perdre. Pensez à un enfant qui refuse de laisser son vieux jouet cassé afin d’en recevoir des nouveaux de la part de son père. Dans son esprit il est en train de perdre quelque chose. Mais en laissant aller, en abandonnant, il gagne.

Comme l’enfant, nous refusons obstinément d’abandonner nos droits sur nos possessions spirituelles. Nous nous accrochons fortement aux choses comme un enfant s’accrocherait à une collection de jouets cassés. Nous accumulons des enseignements, des expériences, et des bonnes œuvres, les exhibant comme des preuves de nos capacités spirituelles. Tant que nous ne sommes pas disposés à abandonner nos « richesses » nous ne pouvons pas recevoir les vraies Richesses du Christ en nous. La Croix démontre que nous ne gagnons pas en essayant d’obtenir, mais en abandonnant afin de gagner. Nous ne pouvons pas vraiment recevoir de Dieu tant que nous n’avons pas appris à abandonner à Dieu. C’est l’esprit qui crie, « non pas ma volonté, mais que La tienne soit faite » et « Père, dans Ta main je remets mon esprit. »

Nous prononçons facilement ces mots, mais nous ne pouvons réellement les apprécier ou les expérimenter qu’en vivant nos propres expériences de Gethsemané et de Golgotha. Tant que ce moment n’est pas venu, nous sommes simplement en train de réciter quelques mots, sans comprendre réellement la signification de nous abandonner nous-mêmes à Dieu pour Lui être entièrement consacrés et soumis. La Croix nous prépare à recevoir en nous forçant d’abord à abandonner. Par conséquent, la Croix c’est gagner en perdant. 

LA CROIX EST PUISSANCE PAR LA FAIBLESSE

« Dieu a choisi les choses faibles du monde pour confondre les fortes » (1 Cor 1:27b). Selon la façon normale de penser, la puissance et la faiblesse sont opposées. Pour avoir la puissance, nous devons éliminer la faiblesse. La Sagesse de Dieu nous enseigne les choses différemment. Cette sagesse nous indique que les choses faibles sont choisies pour surmonter les choses puissantes, et la puissance travaille en même temps que la faiblesse.

La Croix est faite pour infliger la douleur, affaiblir, et tuer lentement. C’est l’expression ultime de la faiblesse. Les victimes sont nues et clouées au bois par les mains et les pieds. Leur poids repose sur leurs jambes tant qu’elles peuvent résister à la fatigue. Quand elles cèdent, tout leur poids est supporté par leurs bras tendus (pour accélérer ce processus, les jambes sont parfois cassées). La cage thoracique est finalement écrasée par cet effort et la victime délaissée meurt lentement de suffocation pendant que ses poumons lâchent.

Tous les mouvements du crucifié sont difficiles et nécessitent de beaucoup lutter. Une fois que les clous sont en place, il n’y a aucun moyen de les retirer. Vous ne portez rien avec vous et il ne vous reste rien. Vous ne pouvez ni accélérer ni ralentir votre mort. La honte de votre nudité est visible de tous. A coté de la douleur physique, l’âme perd sa dignité et sa fierté. Il n’y a aucune échappatoire.

Dieu désire vous donner la puissance, mais cette puissance ne vient que par la faiblesse. Toute puissance non obtenue par la faiblesse est illégitime, et peu importe qu’elle puisse paraître spirituelle. La seule puissance légitime est accordée à ceux qui ont été affaiblis. La puissance naît dans la faiblesse. Beaucoup démontrent une certaine « puissance », mais sans la faiblesse correspondante. Par conséquent la puissance ne leur donne qu’une occasion de se vanter. Pour remédier à cela, Dieu a décidé que tout ce qui devra recevoir Sa puissance sera auparavant affaibli et vidé – nous parlons de ce processus sous le nom de « brisement ». Le but de la faiblesse et de la souffrance est d’ouvrir la voie à la puissance. L’instrument que Dieu utilise pour nous affaiblir est la Croix. Par conséquent, la Croix est la puissance au moyen de la faiblesse. 

LA CROIX EST LA VIE PAR LA MORT

« J’ai été crucifié avec Christ; et si je vis, ce n’est plus moi qui vis, c’est Christ qui vit en moi » (Gal.2:20a). Il ne peut y avoir aucune Vie de Résurrection sans une Mort par Crucifixion. Naturellement nous pensons que pour vivre nous devons éviter la mort à tout prix. Cependant, la sagesse de Dieu nous enseigne que l’on trouve la vie en embrassant la mort. Lorsque nous mourons à nous-mêmes, nous sommes rendus vivants en Christ.

Il y a un principe de mort qui fonctionne en nous. Quand nous naissons, nous commençons à vieillir et mourir. Pour celui qui est en Christ, la mort physique n’est pas la fin, mais le début. De même, une mort ordonnée par Dieu sur la Croix n’est pas la fin, mais le début. La Croix agit par la mort en nous pour que l’Esprit puisse agir par la vie en nous. La Croix met à mort ce qui doit être détruit en nous, tandis que l’Esprit donne la vie à ce qui a été détruit. La Croix frappe et démolit, alors que l’Esprit reconstruit ce qui a été détruit. Seuls ceux qui ont expérimenté la mort peuvent vraiment apporter la vie et parler à des hommes morts.

Par conséquent, si nous n’avons pas appris à mourir quotidiennement, la Vie de Dieu ne sera pas non plus notre expérience au quotidien. En un mot, je suis mort, pourtant je vis. Je suis crucifié, pourtant je suis vivant. D’un coté je suis affaibli au point d’être proche de la mort et impuissant; de l’autre, je vis par la puissance de Dieu et je suis puissamment fortifié par Son Esprit qui habite en moi. Au moment précis où je cesse d’expérimenter la mort, je cesse aussi d’éprouver la vie, parce que la Croix est la Vie au moyen de la mort. 

LE BUT DE L’ACTION DE DIEU

« En vérité, en vérité, je te le dis, quand tu étais plus jeune, tu te ceignais toi-même, et tu allais où tu voulais; mais quand tu seras vieux, tu étendras tes mains, et un autre te ceindra, et te mènera où tu ne voudras pas » (Jean 21:18). Bien que notre attitude de cœur doive être celle d’un enfant, Dieu désire que nous soyons des hommes et des femmes murs. Il désire que nous croissions spirituellement. Pour cela Il permet que nous passions par beaucoup de circonstances et d’épreuves désagréables.

Quand nous sommes jeunes dans le Seigneur, nous agissons comme il nous plait. Nous trouvons beaucoup de plaisir à servir le Seigneur selon notre propre pensée, et tout est léger et gai. Nous vivons une vie basée sur les sentiments et les sensations. Nous sommes facilement dirigés par nos sentiments. Si nous sommes heureux, nous renonçons facilement à nous-mêmes et nous nous dévouons pour le service. Mais quand nous sommes tristes ou préoccupés par nos circonstances, nous éprouvons un sentiment d’abandon. Le Seigneur doit alors partir à la recherche des petites brebis pour les ramener à Lui. Alors nos sentiments sont apaisés et nous nous consacrons à nouveau à Son service avec la même vigueur qu’auparavant. C’est ainsi que fonctionnent ceux qui sont jeunes: ils s’habillent eux-mêmes et vont où bon leur semble.

Mais quand nous sommes plus âgés dans le Seigneur, la vie de foi débute au moment où nous étendons nos bras dans la soumission et où nous permettons à Un autre de nous habiller et de nous emmener là où nous ne voulons pas aller. Nous ne nous habillons plus nous-mêmes et n’agissons plus à notre guise. Nous ne marchons plus mais nous sommes portés.

Nous n’accordons plus d’attention à nos propres souhaits. Nous n’agissons plus selon notre propre volonté et indépendamment de Celle de Dieu. Au lieu de cela, nous sommes finalement soumis à l’action de Dieu en nous. Nous reconnaissons enfin que nous avons été jusque là pleins de nous-mêmes, parlant bien plus que Dieu le désirait, et accomplissant quantité d’actes sans que Dieu nous le demande. De même nous réalisons que bien des fois nous avons oublié de parler et d’agir, simplement parce que nous nous sommes aimés davantage que nous avons aimé Dieu.

Cette transition entre une vie basée sur les sentiments et une vie de foi, entre un individu qui se dirige lui-même et une personne conduite par l’Esprit, ne se produit pas en quelques jours. Qu’y a-t-il entre l’expérience des jeunes et l’expérience des plus âgés? Qu’est-ce qui provoque cette maturité? Comment cette croissance est-elle réalisée? Par quels moyens Dieu accomplit-Il ce travail de transformation? En parlant à Pierre, le Seigneur lui indique par quelle mort il glorifiera Dieu (v.19). Nous savons que Pierre sera par la suite crucifié la tête en bas et mourra en martyr. Mais la Croix quotidienne de la mort à soi-même que Pierre a portée a été le moyen par lequel Dieu a pu soumettre sa nature mauvaise et le transformer en homme de foi. Il a été un sacrifice vivant. La croix physique sur laquelle il est mort témoignait qu’il avait déjà renoncé à sa vie des millions de fois avant cet acte final.

La mort que Dieu recherche en nous en réalité n’est pas la mort future de notre vie physique, mais l’abandon à chaque instant de notre Moi. Ce n’est pas la mort une « fois-pour-toute » d’un martyr, mais la mort quotidienne et la vie par Dieu qui Lui apporte le plus de gloire. En fait ceux qui ne se sont pas reniés dans les choses insignifiantes de la vie quotidienne trouveront difficile, sinon impossible, d’abandonner leur vie physique si on l’exigeait d’eux.

Dieu nous appelle à devenir fous afin d’être sages; à abandonner tout pour recevoir tout à nouveau; à devenir faibles afin de devenir forts; à revenir à la Croix et à mourir pour pouvoir vivre. A travers ces articles nous espérons communiquer cet appel pressant. Aujourd’hui, demandons à Dieu d’imprimer cela dans nos coeurs, et de nous accorder de devenir des personnes de la Croix, expérimentant la mort du Seigneur pour que nous puissions avoir la Vie du Seigneur. Décidons dorénavant de ne savoir rien d’autre que Jésus-Christ et Jésus-Christ crucifié: Le disciple n’est pas plus que le maître; mais tout disciple accompli sera comme son maître (Luc 6:40).

 

Partager cet article

Repost0
30 mai 2013 4 30 /05 /mai /2013 20:38

                  Royaume-Uni : Une mosquée offre le thé à des militants d'extrême droite

© UNKNOWN PHOTOGRAPHE / IMAGE SOURCE
                                      © UNKNOWN PHOTOGRAPHE / IMAGE SOURCE  
Le flegme britannique dans toute sa splendeur. Ou simplement un ferme sens du dialogue ? Alors que des militants de la Ligue de défense anglaise (EDL), un mouvement d'extrême droite, avaient appelé dimanche dernier à manifester devant une mosquée de York, dans le nord de l'Angleterre, suite au meurtre le 22 mai à Londres d’un jeune soldat par deux islamistes radicaux, plus d'une centaine de musulmans sont venus les accueillir avec... du thé et des biscuits ! Ils ont également invité les manifestants, venus dénoncer l'islam, à jouer au football avec eux, rapporte le site internet de la BBC.

C'est sur Facebook que la section locale de l'EDL avait posté un message appelant ses membres à se réunir devant la mosquée. Ils n'ont été que six à se présenter. « Quand ils sont arrivés pour manifester, des membres de la mosquée sont sortis pour venir discuter avec eux », raconte l'imam Abid Salik. « Après 30 à 40 minutes de conversations, ils sont même entrés à l'intérieur, et ça a été un très, très beau moment. »

Pour John Sentamu, archevêque de York, cette réaction de la mosquée est « fantastique » : « Du thé, des biscuits et du football, voilà des éléments typiques du Yorkshire quand il s'agit de désamorcer une vision hostile et extrémiste ».

Même son de cloche de la part du pasteur Tim Jones, dont l'église est voisine de la mosquée : « J'ai toujours su que c'étaient des gens intelligents et charitables, et je pense que cette histoire montre à quel point ce sont des gens courageux – un courage évidemment physique, mais aussi un très grand courage moral... Je crois que le monde a quelque chose à apprendre de ce qui s'est passé devant cette petite mosquée délabrée dimanche dernier. 

Partager cet article

Repost0
29 mai 2013 3 29 /05 /mai /2013 22:00

Source : Daily Geek Show

Par Martin Rousseau

Fait incroyable en Russie la semaine dernière : John Kerry, le secrétaire d'Etat américain, a été forcé d'attendre pendant 3 heures Vladimir Poutine, très énervé contre Barack Obama. La raison ?  Des pesticides et la destruction massive des abeilles.

On savait déjà que les relations entre la Russie et les États-Unis étaient houleuses, mais la semaine dernière, un nouveau point de désaccord est venu s'immiscer entre les deux puissances. La raison de cette mésentente ? Un rapport du Ministry of Natural Resources and Environment of the Russian Federation (MRNE) ayant des "preuves incontestées" que certains insecticides neuro-actifs liés à la nicotine et plus connus sous le nom de néo-nicotinoïdes, seraient en train d'exterminer les abeilles et par conséquent, menaceraient les récoltes du monde entier.  

Lors d'un voyage diplomatique en Russie, le secrétaire d’État américain John Kerry a été forcé d'attendre pendant trois heures avant d'être reçu par le président russe Vladimir Poutine. Celui-ci était particulièrement énervé par le fait que Barack Obama ait refusé de discuter de ce sujet qui préoccupe la communauté scientifique.

En effet le président américain protègerait les deux géants de l'agrochimie Syngenta et Monsanto, qui produisent ces produits. La première entreprise avait déjà été condamnée en Allemagne pour avoir caché le fait que son maïs génétiquement modifié tuait le bétail. La Commission Européenne a quant à elle récemment interdit l'usage de ces néo-nicotinoïdes sur le continent.  

Selon un rapport publié en mars par l'American Bird Conservancy, "Il est clair que ces produits chimiques ont le potentiel d’affecter des chaînes alimentaires entières. La persistance dans l’environnement des néo-nicotinoïdes, leur propension au ruissellement et à l’infiltration dans les eaux souterraines, et leur mode d’action cumulatif et grandement irréversible chez les invertébrés soulèvent des inquiétudes écologiques sérieuses"

Malgré cela, les États-Unis continuent d'utiliser ces néo-nicotinoïdes et protègeraient les producteurs de ces pesticides. Une attitude qui a amené le gouvernement russe à avertir qu'il "mènera très certainement" une guerre mondiale si rien n'était fait pour stopper ce désastre. Espérons que les deux pays trouvent un terrain d'entente...

On espère vivement que des discussions entre les deux états reprennent. Si ces études scientifiques s'avèrent exactes, les conséquences d'une disparition des abeilles seraient absolument désastreuses pour les récoltes du monde entier. Et les rares ressources alimentaires seraient certainement disputées au prix fort... Pensez-vous que les États-Unis doivent prendre en compte les menaces de la Russie ? Et plus encore, que la France prenne position sur ces pesticides qui déciment nos abeilles ?

Partager cet article

Repost0
29 mai 2013 3 29 /05 /mai /2013 21:00

En Catalogne, le nombre de chrétiens évangéliques a triplé ces quinze dernières années. Selon les statistiques de l’institut «Evangelismo une Fondo Espana» (EVAF), ils sont passés de 18’000 en 1997 à 52’000 en 2013.

Dans la même période, les églises de la région ont doublé. Ces chiffres diffèrent des statistiques officielles, qui ne tiennent pas compte des communautés protestantes non enregistrées auprès du ministère de la Justice. Lors du premier congrès de la Plateforme pour l’Evangélisation unie de l’Espagne (PUEDES), le président de celle-ci a déclaré que l’évangélisation dans les pays d’Europe du sud n’est pas si difficile qu’on le croit.

Source : Alliance-Presse

Partager cet article

Repost0
29 mai 2013 3 29 /05 /mai /2013 19:11

Actu-Chretienne.Net

Je ne sais pas si elles sont réapparues, mais peut-être n’avaient-elles jamais vraiment disparu dans l’inconscient populaire du christianisme. N’empêche que ces derniers temps, elles battent le rappel via tel ou tel pasteur, telle ou telle organisation ou Église.

Alors, pour certains, il s’agit de prier tous les jours entre midi et deux heures et le réveil va arriver en France, bon ok ! Mais d’autres, prétendument tout aussi sérieux et spirituels que les précédents, vous expliquent que non, ce n’est pas cela, il faut prier pendant 90 jours, et la France va changer. Ah ! Ok ! Pardon, on s’était mal compris. Peut-être d’ailleurs faudrait-il prier 90 jours entre midi et deux, non ?

Mais les choses ne s’arrêtent pas là dans la superstition évangélique et pentecôtiste. Béni soit Dieu, même chez nous le ridicule ne tue plus, heureusement ! Parce que d’autres enchérissent, plus intelligents peut-être, repoussant l’échéance d’un éventuel réveil à trois ans et estimant avec un « sérieux » et une science non discutable, que le grand réveil pour la France, c’est dans 3 ans et qu’en attendant il faut prier pendant ces trois années. Mais que faisait-on avant ?  Avant eux, avant leur révélation, avant leur enseignement mystique ?

Plus fin encore, il y a peu, relayé par un site chrétien très connu, la prière  des 1000 personnes qui toutes ensembles prient à une heure fixe pour tel pays afin que Dieu bénisse. D’ailleurs il était sous entendu que dans un cas comme celui là, Dieu serait bien obligé de bénir !

Stop aux dérives loufoques ! Je vais épargner les personnes qui tiennent de tels propos et m’éviter ainsi bien des soucis, mais franchement, je ne sais plus dans quel évangile ces gens-là croient !

Qu’est-ce donc que ces croyances qui consistent  à obliger Dieu à rentrer dans nos plans, à faire ce que nous voulons, à changer d’avis en face de nous autres ? Franchement, c’est du très grand n’importe quoi.

Que telle ou telle nation ait besoin d’une action divine, c’est une évidence. Que notre pauvre pays ait lui aussi besoin de guérison, mais bien entendu que c’est vrai. De là à nous faire prendre des vessies pour des lanternes et ce, avec un aplomb et une autorité pseudo-évangélique, non ! Je m’insurge et je m’inscris en faux !

Et si nous revenions simplement au modèle biblique ?

Et si tous nos « prophètes » de service préconisaient simplement le retour des croyants dans les réunions de prière pour y chercher la face de Dieu et laisser ce Dieu là changer leur cœur ?

Et si au lieu d’un hypothétique réveil dans lequel, personnellement, je ne crois absolument pas, nous nous laissions conduire les uns et les autres dans un temps de réforme personnelle, familiale, ecclésiale ?

Et si tout simplement on arrêtait de nous prendre pour des gogos à qui l’on peut tout faire gober sans broncher ?

Je suis certain que tout irait mieux si nous revenions à l’équilibre de l’évangile et ce n’est que normal.

Samuel Foucart

Partager cet article

Repost0
25 mai 2013 6 25 /05 /mai /2013 19:00

(article original ici)

La carte du monde des athées

Où se trouvent les athées de ce monde? Après que le pape François a affirmé que Dieu «nous a tous pardonnés, pas que les catholiques», Max Fisher du Washington Post a cherché à savoir quels pays étaient les plus athées, pour localiser ceux qui ont aujourd’hui droit au salut.

Bien qu’il y ait peu d’informations sur le sujet, Max Fisher a déniché une étude WIN/Gallup de 2012 sur la question. Et les résultats sont parfois surprenants.

La carte réalisée par le Washington Post,
cliquez ici pour la regarder

Par exemple, 5% des habitants d’Arabie saoudite se disent athées –un nombre qui, bien que bas, est bien plus élevé que beaucoup d’autres pays aussi religieux (par exemple, en Irak et en Afghanistan, moins de 1% de la population se dit athée).

Sans surprise, en revanche, la France est un repère de mécréants. Mais elle n’arrive qu’en quatrième position dans le classement des pays les plus athées, après la Chine, le Japon, et la République Tchèque.

Pour voir l’étude, c’est ici.

 

 

 

Partager cet article

Repost0
25 mai 2013 6 25 /05 /mai /2013 18:00

             5 Tsahal nous sommes prêts pour une guerre surprise avec la Syrie

 Le commandant de la force aérienne israélienne, le général Amir Eshel, a parlé mercredi sur la préparation de la force aérienne pour un scénario de guerre surprise avec la Syrie.

 « Une guerre surprise peut venir selon plusieurs scénarios à l’heure actuelle, » a-t-il dit lors d’une conférence de l’institut Fisher pour la sécurité nationale à Herzlia. Des incidents isolés peuvent dégénérer très rapidement, a-t-il expliqué, ajoutant que « nous sommes engagés à être prêts en quelques heures et à opérer jusqu’à la fin du spectre. »

« Le régime Assad a beaucoup investi afin d’atteindre les meilleures capacités de défense antiaérienne qu’il pouvait acheter, » a-t-il dit. « Nous parlons d’armes d’une génération complètement différente, rien à voir avec ce qui existait auparavant. »

Il a cependant noté que « il n’y a pas de système qui n’a pas de solution. La question est seulement … à quel prix. »

Il a mis en garde contre un « recours excessif à la technologie. Ceux qui pensent que nous allons simplement appuyer sur « Enter » et gagner la guerre ont tort. Il n’y aura pas de recette pour la prochaine guerre. Nous devons apprendre à faire face aux défaillances et aux surprises. »

« Si la Syrie s’effondre demain, nous pouvons nous trouver très rapidement avec cet énorme arsenal d’armes faisant face à Israël. Si, dans la seconde guerre du Liban nous n’avons utilisé seulement une partie de nos capacités, dans la prochaine guerre, nous devrons donner 100 pour 100, de sorte que l’opération sera rapide et très puissante. »

http://www.juif.org/defense-israel/186239,tsahal-nous-sommes-prets-pour-une-guerre-surprise-avec-la-syrie.php

 

Partager cet article

Repost0
25 mai 2013 6 25 /05 /mai /2013 15:53

                                                                     

L'Eglise d'Ecosse a voté lundi 20 mai en faveur de l'ordination d'homosexuels, après des années de débats entre le camp libéral et le camp traditionaliste. Des défenseurs écossais des droits des homosexuels se sont réjouis du vote, mais l'Eglise libre d'Ecosse, issue d'un schisme survenu dans l'Eglise d'Ecosse à la fin du XIXe siècle, a déclaré que la motion adoptée était contradictoire et confuse.

L'assemblée générale de l'Eglise d'Ecosse devait choisir entre trois motions : rejeter l'ordination d'hommes et de femmes homosexuels, permettre cette ordination, ou bien permettre cette ordination tout en autorisant aux communautés qui le souhaiteraient de ne pas appliquer la décision. C'est finalement une quatrième motion, proposée par le révérend Albert Bogle, qui a été adoptée par 340 voix contre 282. Ce texte confirme "la doctrine historique et actuelle de l'Eglise et sa pratique en ce qui concerne la sexualité humaine", mais "permet néanmoins à celles des communautés de l'Eglise qui le souhaitent de s'écarter de cette doctrine et de cette pratique".

L'Eglise d'Ecosse réaffirme ainsi son opposition de principe à l'ordination d'homosexuels tout en autorisant les communautés qui le désirent à procéder à de telles ordinations.

L'application de cette décision ne devrait pas être immédiate. L'assemblée générale a décidé de la réexaminer lors de sa prochaine réunion l'année prochaine et d'adopter des règles pour la mise en œuvre du vote historique de lundi.

"UN PAS POSITIF VERS UNE SOCIÉTÉ PLUS ÉGALITAIRE"

"Nous saluons cette décision de l'Eglise d'Ecosse, qui est particulièrement importante pour les nombreuses personnes LGBT qui sont dans l'Eglise ainsi que pour leurs amis et leurs familles", a déclaré Tom French, un responsable de l'association Equality Network. "C'est un pas positif vers une société plus égalitaire, et cela reflète les valeurs progressistes de l'Ecosse du XXIe siècle", a estimé ce militant des droits des homosexuels.

L'Eglise libre d'Ecosse, pour sa part, a relevé un manque de lisibilité de la décision. "La motion qui l'a emporté dit qu'elle affirme la doctrine historique de l'Eglise, qui bien sûr est opposée à l'ordination de personnes ayant des relations homosexuelles", a déclaré un porte-parole. "Pourtant dans le même temps la motion permet aux communautés de nommer ministres du culte des personnes ayant des relations homosexuelles. La chose dans son ensemble reflète une confusion totale", a dit le porte-parole de l'Eglise libre d'Ecosse.

 

Partager cet article

Repost0
25 mai 2013 6 25 /05 /mai /2013 15:23

Actu-Chretienne.Net, en partenariat avec DIEU TV, vous invite à regarder le  nouvel épisode du Talk-Show : "On n’ira pas tous au Paradis". Au menu du jour : Exorcisme & délivrance !

 

«On n’ira pas tous au Paradis !», c’est le nom choisi pour le nouveau Talk-Show animé par le journaliste Paul Ohlott. Le choix d’un titre provocateur et faisant écho à la célèbre chanson de Michel Polnareff, ne reflète pas uniquement le ton de l’émission, mais également le contenu.

En effet, il s’agit de «préférer les vérités qui dérangent, plutôt que les mensonges qui rassurent», et il s’agit également de s’inscrire à contre-courant du politiquement et du religieusement correct…  Vous êtes ainsi prévenu, amateur de langue de bois s’abstenir ! Dans chaque émission, Paul Ohlott reçoit 4 ou 5 chroniqueurs-débatteurs, afin de revisiter tous les sujets d’actualité et grands thèmes de société, et d’y apporter, sans tabou, différents regards chrétiens.

NDLR : Le tournage de cette émission a été très compliqué. L’émission a dû être arrêtée et recommencée une seconde fois. Et malgré tous nos efforts, quelques problèmes de son subsistent du fait que plusieurs micros n’ont pas fonctionné normalement. Certains y verront peut être une explication spirituelle, en raison du thème traité… quoi qu’il en soit, veuillez nous excuser pour ces quelques défauts sonores. 

SYNOPSIS DE L’EMISSION

Exorcisme ou délivrance, à chacun sa terminologie pour traduire un seul et même combat : celui de l’Eglise contre les forces du mal. S’il semblait naturel pour Jésus et les premiers disciples de chasser des esprits impurs, l’Eglise semble aujourd’hui profondément divisé sur la question. Côté protestant, une infime minorité de pasteurs luthéro-réformés pratiquent encore la délivrance, et il en est de même pour un certain nombre d’églises évangéliques. A contrario, un nombre très important de communautés évangéliques accordent une place centrale au «combat spirituel», et ces dernières n’hésitent pas à chasser des démons tous les dimanches. Enfin, la branche traditionnelle de l’Eglise catholique semble considérer que l’exorcisme doit être pratiqué uniquement par des spécialistes, qui sont peu nombreux, «les prêtres exorcistes»… une considération néanmoins chahutée par l’essor du Renouveau Charismatique. Alors que faut-il en penser aujourd’hui ? La pratique de la délivrance doit-elle être réservée à des spécialistes, ou au contraire, tous les chrétiens sont-ils appelés à chasser des démons ? Est-il normal de chasser des esprits impurs tous les dimanches, en priant souvent pour les mêmes personnes ? Et d’ailleurs, un chrétien a-t-il réellement besoin de délivrance ou faut-il chasser les démons uniquement chez les non-chrétiens ? Les prêtres exorcistes ont-ils raison de s’entourer de psychologues ou le discernement des esprits n’a nullement besoin d’être soumis à leur expertise ? Enfin, la délivrance devrait-elle se pratiquer uniquement lors d’entretiens individuels ou certains prédicateurs ont-ils raison de la pratiquer ouvertement, lors de séances collectives ?

LES CHRONIQUEURS

Samuel Foucart (Pasteur, Chroniqueur et Auteur de plusieurs ouvrages dont «L’olympisme spirituel»)

Franck Pecastaing (Consultant dans les nouvelles technologies et Pasteur en région parisienne)

Alain Noël (Ancien Président des presses de la Renaissance et auteur de plusieurs ouvrages. Alain Noël est un catho hors-norme qui, après avoir fait carrière dans la publicité et le marketing, a quitté la vie professionnelle pour témoigner de sa foi)

Remy Bayle (Evangéliste, Fondateur d’Action Mondiale Evangélisation et auteur de nombreux ouvrages)

François Filipiak (Ancien avocat, il est enseignant à l’Université de Rouen et pasteur d’une église évangélique. Il est l’auteur du livre "Satanisme : Attention danger !")

Partager cet article

Repost0