Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Présentation

  • : SIGNES ET PROMESSES
  •               SIGNES ET PROMESSES
  • : Ce Blog a pour but au travers de son contenu, d'édifier l'église de Jésus-Christ, de faire connaître à nos contemporains l'amour de Dieu manifesté en Jésus son fils bien aimé.Les messages qui seront diffusés veulent être en bénédictions à tous les milieux, en rappelant qu'aujourd'hui, Dieu veut encore faire éclater parmi ceux qui ont soif, les signes de sa Puissance, et accomplir ses Glorieuses Promesses. Aquilas
  • Contact

VERSET BIBLIQUE

Je suis le chemin, la vérité, et la vie. Nul ne vient au Père que par moi. ( Jean 14 : 6) 

Recherche

Liste D'articles

  • L'AVÉNEMENT DE CHRIST
  • JE SUIS
    Tous les noms de Dieu dans le psaume 23www.iltaime.com
  • LE NOUVEL ÉVANGILE DU DOMINIONISME
    Dominionisme : doctrine qui appelle les chrétiens à entrer en gouvernance du Monde, en intégrant l'ensemble des rouages décisionnels de la société, afin de la diriger (d'en prendre le leaders...
  • Dictature sanitaire : Une israélienne lance un S.O.S !
    Lien de la vidéo sur la plateforme Rumble : https://rumble.com/vexa19-dictature-sanitaire-une-isralienne-lance-un-s.o.s-.htmlLien de la vidéo sur la platefor...
  • Pleurez pour vos bergers ! (Partie 2/2)
    Un jour de jugement va tomber sur les faux bergers ! Les prophètes ont prédit un jour de jugement soudain sur les bergers et les ministères qui ont trompé le peuple de Dieu. On arrive à un temps où Dieu ne peut plus supporter la cupidité, l’égocentrisme,...
  • Bilan de l'année 2020 : Qu'ont vécu les chrétiens persécutés ?
    Psaumes 37:40 L'Éternel les secourt et les délivre; Il les délivre des méchants et les sauve, Parce qu'ils cherchent en lui leur refuge. Source: https://bible.knowing-jesus.com
  • Frappez.....
    « Demandez, et l'on vous donnera; cherchez, et vous trouverez; frappez, et l'on vous ouvrira ». Nous arrivons aujourd'hui au terme de la réflexion concernant cet enseignement de Jésus-Christ pour nos vies. Avant d'aller plus loin et de voir avec vous...
  • Cherchez.......
    Matthieu ch.7 v 7 : « Demandez, et l'on vous donnera; cherchez, et vous trouverez; frappez, et l'on vous ouvrira ». Hier je me suis arrêté sur la première partie de ce verset cité plus haut. Aujourd'hui, prenons du temps avec la seconde portion de celui-ci:...
  • Demandez.....
    Matthieu ch.7 v 7 : Demandez, et l'on vous donnera; cherchez, et vous trouverez; frappez, et l'on vous ouvrira. Aujourd'hui, j'aimerai m'arrêter sur la première partie de ce verset : ' 'Demandez, et l'on vous donnera.'' Dans ce passage Jésus revient sur...
  • Pleurez pour vos bergers ! (Partie 1/2)
    Par David Wilkerson Il est temps de pleurer et de nous lamenter pour les bergers qui gardent les brebis du Seigneur. Pleurez pour les pasteurs, les évangélistes, les prophètes et les docteurs, car Dieu est sur le point d’envoyer de terribles jugements...

VISITES

 Que Dieu vous bénisse !

 

Parcours interactif :

                                           https://connaitredieu.com/

   

 


 
 

SOUTIEN

                                                                             Suivez  le lien :Contact  

 

  

Calendrier La Bonne Semence

                

">

 

27 juillet 2013 6 27 /07 /juillet /2013 17:00

Actu-Chretienne.Net

Depuis bientôt dix ans, sœur Cecilia Biraud vit à Salvador dans la communauté des Auxiliaires du Sacerdoce, une congrégation, avec douze religieuses au Brésil.

Parmi elle donc cette sœur française qui met en pratique l’apostolat de sa congrégation : être «contemplative dans l’action», selon la spiritualité de saint Ignace, en s’occupant de l’aumônerie des prisons.

Chaque semaine, sœur Cecilia part en équipe dans la prison de Salvador : «Il y a 6000 prisonniers majeurs, la plupart entre 18 et 25 ans. Beaucoup sont là en raison des ravages de la drogue. Nous découvrons l’évangile ensemble» raconte-t-elle.

LIRE LA SUITE ET ECOUTER…

 

Partager cet article

Repost0
26 juillet 2013 5 26 /07 /juillet /2013 16:00

Partager cet article

Repost0
19 juillet 2013 5 19 /07 /juillet /2013 19:00

Tony Miano, 49 ans, est un ancien officier supérieur de la police des Etats-Unis, devenu aujourd'hui un prédicateur de rue. 

Après avoir prononcé publiquement un sermon sur «l'immoralité sexuelle», dans une rue de Londres, il a été arrêté et détenu pendant environ six heures. Durant sa détention, Tony Miano a été interrogé sur sa foi et les policiers ont relevé ses empreintes digitales.

M. Miano, qui a servi comme shérif adjoint au Comté de Los Angeles, a déclaré que selon son expérience, il n'était pas exagéré d'affirmer que la «police de la pensée» est aujourd'hui une réalité au Royaume-Uni.

Prêcher la vérité n’est pas de l’homophobie

Ce prédicateur zélé a manifesté son étonnement face à une telle situation, dans un pays qui avait signé la «Magna Carta» (Grande Charte, le 15 juin 1215). Cette «Grande Charte»  garantit le droit à la liberté individuelle et empêche l'emprisonnement arbitraire.

Selon le magazine ChristianityToday, Tony Miano «a chanté des cantiques dans sa cellule» et n'a pas hésité à «répéter publiquement que l'homosexualité est un péché», tout en expliquant à la police qu'il n'était pas homophobe, puisqu'il n'avait pas peur des homosexuels.

Sa seule intention : prêcher la vérité de l'Evangile. Malgré cette mésaventure, le magazine précise que, pour le moment, «M. Miano reste libre de poursuivre sa campagne d'évangélisation dans le sud de Londres et de prêcher la bonne nouvelle de la rémission des péchés par la foi dans le Seigneur Jésus». 

Paul OHLOTT

 

Sources : The Télégraph et Christianity Today


 

 

 

Partager cet article

Repost0
19 juillet 2013 5 19 /07 /juillet /2013 15:49

 La chaine des galériens

La vie des galériens était effroyable. Les huguenots étaient enchaînés à leur banc avec des condamnés de droit commun " scélérats qui ont toujours le blasphème et l'impureté à leur bouche", rongés de vermines et nourris de biscuits et de fèves ; condamnés à ramer sous les coups de fouet des comités barbares, car " par la force et la cruauté ont pouvait faire l'impossible ". On vit sur les galères des notables, des savants et des paysans, des vieillards et des jeunes gens de quinze ans.

La bastonnade. Les huguenots ayant refusés d'ôter leur bonnet pendant la célébration de la messe sur les galères, se voyaient infliger la terrible "bastonnade". On les frappait sur le dos nu avec une corde goudronnée et trempée dans l'eau de mer. On leur donnait vingt ou trente coups, quelquefois cinquante, quatre-vingts et même cent. Traînés ensuite dans la soupente, ils étaient frottés de sel et de vinaigre et menacés d'être à nouveau " bâtonnés" s'ils ne cédaient pas.

Un aumonier catholique de la galère la " Superbe", Jean BION se convertit et abandonna sa charge, en voyant leur constance. Beaucoup de galériens, condamnés de droit commun se convertirent également devant une foi si sublime.

"Je montais sur des galères, dit Jean BION, pour les consoler, et, à leur contact, je réalisais que c'est moi qui avait besoin de plus de consolation qu'eux-mêmes. Leurs plaies furent autant de bouches qui m'annonçaient la vraie religion, et leur sang fut pour moi une semence de régénération".

Voici l'émouvante lettre que Pierre SERRES " le corps sanglant et déchiré, les menottes aux mains, écrivit après sa flagellation" : " Je vous écris, les menottes aux mains et les cicatrices de mon divin Jésus empreintes sur mon dos. Le Major est venu à moi ; il m'a dit des sottises auxquelles j'ai répondu en peu de mots, mais d'un air tranquille, qu'il fit sa charge. Ma résolution l'a animé contre moi ; il a donc fait déployer sur moi les plus rudes coups du monde ; je me suis vu l'âme sur le bord des lèvres. Il m'a voulu faire plier en faisant cesser ; mais, persistant dans ma résolution, il s'est acharné. Ma constance, qui a fait exemple aux autres leur a donné coeur ; mais, je me trompe, c'est la grâce céleste. Que j'ai de grâce à rendre à mon Dieu, de la faveur inestimable qu'il m'a faite de souffrir pour les intérêts de sa gloire. Que tout le peuple chrétien  l'en loue avec moi. C'est à quoi je vous invite bien-aimés du Seigneur ; mais surtout, âmes fidèles, demandez-lui pour moi le don de la persévérance, afin que je soutienne jusqu'au bout, sans quoi tout le reste serait sans bruit et me couvrirait d'une confusion éternelle". 

                                                                     SUITE :

webmaster fleches023b

Partager cet article

Repost0
19 juillet 2013 5 19 /07 /juillet /2013 15:32

Selon un sondage réalisé par The Barna Group et publié le 3 juillet dernier, 93% des chrétiens évangéliques américains (définis strictement, soit 8% de la population totale) pensent que le mariage doit être défini comme l’union d’un homme et d’une femme.

C’est trois points de plus qu’il y a dix ans. 98% pensent que les relations homosexuelles sont immorales (contre 95% en 2003). Enfin, seulement 5% des évangéliques se déclarent favorables à un changement des lois allant dans le sens des revendications homosexuelles contre 12% il y a une décennies. Seul point négatif : le droit d’adopter des enfants est soutenu par 18% des chrétiens évangéliques en 2013 contre 12% en 2003.

Toujours selon ce même sondage, les protestants pratiquants (environ 25% de la population totale, comprenant une grande partie des chrétiens évangéliques, qui sont très pratiquants) définissent le mariage comme l’union d’un homme et d’une femme à 70% (-5 points en dix ans), les catholiques pratiquants à 50% (-14 points). Les premiers sont seulement 15% à juger les relations homosexuelles moralement acceptables (+3 points), les seconds 37% (+18 points).

Source : NDF / BARNA

Partager cet article

Repost0
18 juillet 2013 4 18 /07 /juillet /2013 16:11

"L'Esprit de vérité vous conduira dans toute la vérité" (Jn. 16/13).

Ceci posé, il peut paraître étonnant que le renouveau charismatique catholique ne provoque pas dans ce milieu l'empressement ( Ps. 119/60) à observer la saine doctrine, alors qu'il y a nécessité et urgence qu'ils sortent d'un système religieux idolâtre et anti-christique, ayant fait de Marie la médiatrice et la dispensatrice de toutes les grâces; c'est une institution opposée à la Parole de Dieu, qu'elle a annulée au profit de sa tradition, prianr les morts ( Marie, les Saints) et pour les morts, et qui prétend avoir reçu de Dieu délégation pour codifier la foi et régenter les consciences ! " Qu'y a-il de commun entre la lumière et les ténèbres ? Quel rapport y a-il entre le temple de Dieu et les idoles ? C'est pourquoi, sortez du milieu d'eux et séparez-vous" ( 2 Cor. 6/14-17).   

On notera que tous les réveils précédents ont attiré les vrais croyants en dehors de l'Institution, depuis les 120 de la chambre haute séparés de la foule du temple, en passant par la réforme, et y compris les réveils contemporains. C'est un fait constant dans l'histoire de l'Eglise, vouloir apporter les lumières reçues dans l'Institution pour en briser le carcan, est illusoire. Dans l'antre du lion, il ne reste que les reliefs de ses repas. Tôt ou tard, ceux qui s'accrochent à l'Institution seront dévorés.

Sortez ! - car les enchantements subtils des séducteurs sont irrésistibles. C'est pourquoi les vrais croyants sortirent toujours sans attendre.

Au lieu de celà, on invite chacun à s'enraciner dans son Eglise d'origine, donc dans des erreurs choquantes, et l'on va même parfois - charismatiques des deux camps - assister ensemble à la "Sainte Messe..."

Pierre Serre, le forçat pour la foi, avait préféré deux bastonnades furieuses de 80 coups de cordes ! La Vérité pour lui, avait du prix !.. 

J.D 

 

 

 

 

 

 

 

Partager cet article

Repost0
16 juillet 2013 2 16 /07 /juillet /2013 21:00

Alors que l’été invite aux vacances, la précarité ne disparaît pas pour autant. Pire, elle s’accroît, car beaucoup d’associations caritatives et de structures publiques cessent ou ralentissent leur activité en juillet-août.

 

L’occasion de pointer l’action de l’Armée du Salut, fondation protestante vouée à l’action sociale, très présente dans la capitale (voir l’album Flickr sur le Palais de la femme), qui vient d’ouvrir il y a quelques jours dans le 10e arrondissement, avec le soutien de la Mairie de Paris, un local pour distribuer des repas.

Avec des files d’attente plus longues qu’en hiver, 40.000 repas seront servis cet été 2013, dans la tradition des soupes de nuit, en place dans la rue parisienne depuis les années 1920 (un peu d’histoire ici).

Sébastien Fath

Source : Blog de S. Fath

Partager cet article

Repost0
16 juillet 2013 2 16 /07 /juillet /2013 18:30

Par RFILa sénatrice démocrate Wendy Davis entourée de défenseurs du droits à l'avortement au Parlement d'Austin, au Texas, le 12 juillet 2013.

 

La sénatrice démocrate Wendy Davis entourée de défenseurs de défenseurs du droits à l'avortement au Parlement d'Austin, au Texas, le 12 juillet 2013.
REUTERS/Mike Stone

 

La législature du Texas a adopté une loi qui va rendre de plus en plus difficile les avortements dans cet Etat. Mais le Texas n’est pas le seul à vouloir limiter le droit qu’avaient obtenu les femmes de pouvoir interrompre légalement leur grossesse après une décision historique de la Cour suprême en 1973.

Avec notre correspondant à Washington, Jean-Louis Pourtet

Les efforts de la sénatrice démocrate Wendy Davis qui, pour bloquer une loi anti-avortement avait parlé pendant 11 heures dans l’hémicycle la semaine dernière, n'y auront pas suffi. Le gouverneur Rick Perry a convoqué à Austin une nouvelle session du Parlement à majorité républicaine qui, cette fois, a approuvé l’une des législations les plus restrictives en matière d’IVG (Interruption volontaire de grossesse).

Toute opération sera désormais interdite après 20 semaines de grossesse. Les médecins avorteurs devront opérer dans des centres agréés par l’Etat, forçant une quarantaine de cliniques à fermer.

Poussée de la droite chrétienne et des évangélistes

Le Texas rejoint ainsi onze autres Etats où les interruptions de grossesses sont illégales passées 20 semaines. Et la Caroline du Nord est en train d’adopter une loi identique à celle du Texas.

Sous la poussée de la droite chrétienne et des évangélistes, les républicains sont en train progressivement d’essayer de réduire la portée de la décision historique qu’avait prise la Cour suprême en 1973 en légalisant l’avortement.

Les mouvements féministes et les organisations de planning familial s’inquiétent de voir menacé ce qui avait été pour les femmes une grande victoire. Les démocrates ont promis de se battre pour protéger le droit des femmes et la question de l’avortement pourrait bien redevenir un enjeu dans les prochaines élections.

Partager cet article

Repost0
16 juillet 2013 2 16 /07 /juillet /2013 15:53

Actu-Chretienne.Net

Un miracle s’est déroulé à l’hôpital de Londrina, dans le sud du Brésil. Yasmin Gomes, un bébé déclaré mort par les médecins, ressuscite trois heures après, dans la chapelle de l’hôpital, suscitant l’intérêt de nombreux médias*.

Yasmin Gomes avait cessé de respirer après sa naissance et n’avait pu être réanimé par les médecins. Selon le Journal 7sur7 qui rapporte les faits :

"L’infirmière qui devait se charger de son corps n’avait pas eu le courage de l’envoyer directement à la morgue. Elle a posé le nouveau-né à l’hôpital, dans un petit cercueil". Celle-ci témoigne : "C’était un petit ange, un enfant, je ne pouvais m’imaginer l’envoyer à la morgue. (…) Je vous assure que ce bébé était mort. Je l’ai vu de mes propres yeux. Elle était bleue, complètement morte".

LIRE LA SUITE…

Partager cet article

Repost0
11 juillet 2013 4 11 /07 /juillet /2013 16:00

Par E.M. Bounds

La dévotion est un état d'esprit qui se trouve chez quelqu'un d'entièrement consacré à Dieu. C'est un esprit de révérence, d'émerveillement, de crainte de Dieu. C'est un état de cœur qui se manifeste devant Dieu dans la prière et l'adoration, qui est opposé à tout ce qui ressemble à la légèreté d'esprit, la plaisanterie mondaine, le bruit et la fanfaronnade. La dévotion a sa demeure dans le royaume du calme; elle se tait devant Dieu. Elle est sérieuse, pensive, méditative. La dévotion appartient à la vie intérieure, elle habite "en cachette", mais apparaît aussi dans les réunions publiques du sanctuaire. Elle fait partie de l'esprit même de la véritable adoration, et relève de l'essence même de l'esprit de prière.

 

La dévotion appartient à l'homme dévot, pieux, dont les pensées et les sentiments sont consacrés à Dieu. Un tel homme a abandonné son esprit entièrement à la vie chrétienne, il possède une profonde affection pour Dieu et un amour ardent pour Sa maison. Corneille était un homme "pieux et craignait Dieu, avec toute sa maison; il faisait beaucoup d'aumônes au peuple, et priait Dieu continuellement". "Des hommes pieux ensevelirent Etienne." "Un homme nommé Ananias, homme pieux selon la loi" (Actes 22:12) était envoyé vers Saül pendant son état de cécité, pour lui dire ce que le Seigneur voulait qu'il fasse. Dieu peut se servir des hommes de cette qualité de façon merveilleuse, car les hommes pieux sont des agents de choix pour faire avancer Ses plans.

 

La prière développe l'esprit de dévotion, tandis que la dévotion favorise les meilleures prières. La dévotion fait progresser la prière et aide à conduire la prière droit vers le but qu'elle recherche. La prière s'épanouit dans une atmosphère de véritable dévotion. Il est facile de prier lorsque nous sommes dans un esprit de dévotion. L'attitude de notre intellect et l'état du cœur requis par la dévotion rendent la prière efficace, pour qu'elle atteigne le trône de la grâce. Dieu a Sa demeure là où réside l'esprit de dévotion.

Toutes les grâces de l'Esprit sont nourries et poussent vigoureusement dans l'environnement créé par la dévotion. En effet, ces grâces ne poussent nulle part ailleurs. L'absence de l'esprit de dévotion entraîne la mort de ces grâces, nées dans un cœur renouvelé. La véritable adoration se plaît dans une atmosphère créée par un esprit de dévotion. Certes la prière est favorable à la dévotion, mais en même temps la dévotion rebondit sur la prière et nous aide à prier. La dévotion engage le cœur dans la prière. Il n'est pas tâche facile pour les lèvres de prier alors que le cœur est absent. Le reproche que Dieu faisait à Son peuple Israël dans les temps anciens était qu'ils L'honoraient de la bouche et des lèvres, mais que son cœur était éloigné de Lui.

 

L'essence même de la prière, c'est l'esprit de dévotion. Sans la dévotion, la prière n'est qu'une coquille vide, des paroles en l'air. Il est triste de constater que cette forme de prière est très courante dans nos églises aujourd'hui. Nous vivons dans une ère toujours pressée, affairée, active, et c'est esprit d'agitation a envahi l'Eglise de Dieu. Ses prouesses religieuses sont nombreuses. L'Eglise travaille la religion avec l'ordre, la précision et la force d'une vraie machine. Mais trop souvent elle travaille avec le même manque de cœur qu'une machine. Il y a de ce mouvement de manège dans notre routine incessante d'activités religieuses. Nous prions sans prier. Nous chantons sans chanter selon l'Esprit. Nous avons de la musique sans que les louanges de Dieu y soient présentes. Nous fréquentons l'église à force d'habitude, et nous sommes très contents de revenir chez nous lorsque la bénédiction finale est prononcée. Nous lisons notre chapitre habituel dans la Bible, et nous nous sentons plutôt soulagés lorsque la tâche est accomplie. Nous prions machinalement comme un ouvrier qui récite sa leçon par cœur, et nous ne sommes pas chagrinés lorsque le dernier "amen" est prononcé. Le christianisme touche tout, sauf nos cœurs. Il engage nos mains et nos pieds, il s'empare de nos voix, il empoigne notre argent, il touche même notre posture corporelle, mais il ne s'empare pas de nos affections, de nos désirs, de notre zèle, pour nous rendre sérieux, éperdument fervents, pour nous faire taire et devenir des adorateurs dans la présence de Dieu.

 

Pourquoi donc tous ces tristes défauts dans notre piété? Pourquoi cette perversion moderne de la vraie nature de la religion de Jésus-Christ? Pourquoi le genre moderne du christianisme ressemble-t-il tellement à un coffret à bijoux sans les bijoux à l'intérieur? La grande défaillance de l'Eglise moderne, c'est l'absence de l'esprit de dévotion. Nous entendons des sermons dans le même état d'esprit que nous écoutons un cours magistral ou un discours. Nous nous rendons à la maison de Dieu comme si ce n'était qu'un lieu ordinaire, au même niveau que le théâtre, la salle de cours à la convention. Nous manipulons les choses sacrées comme s'il s'agissait des choses du monde. Il faut que nous mettions l'esprit de dévotion dans les affaires du lundi, aussi bien que dans la louange du dimanche. Il nous faut l'esprit de dévotion pour nous rappeler la présence de Dieu, pour faire continuellement la volonté de Dieu, pour diriger toutes choses toujours vers la gloire de Dieu.

 

L'esprit de dévotion met Dieu dans toutes choses. Il met Dieu non simplement dans ses prières et dans sa fréquentation de l'Eglise, mais dans toutes les occupations de la vie. "Soit donc que vous mangiez, soit que vous buviez, soit que vous fassiez quelque autre chose, faites tout pour la gloire de Dieu" (1 Corinthiens 10:31). L'esprit de dévotion rend les choses ordinaires de ce monde sacrées, et les petites choses, grandes. Par cet esprit de dévotion, nous allons au travail le lundi dirigés par cette même influence et inspirés par ces mêmes influences qui nous ont poussés à fréquenter l'église le dimanche. L'esprit de dévotion transforme le samedi en sabbat, et le magasin ou le bureau deviennent le temple de Dieu.

 

L'esprit de dévotion empêche le christianisme d'être simplement un mince vernis et le met dans la moelle et dans l'essence même de notre âme. Notre religion cesse d'être simplement un travail, elle devient un cœur qui envoie son sang nourrissant à travers chaque artère, qui bat selon les pulsations d'une vie énergique et radieuse. Toute l'ardeur de la dévotion se trouve dans la prière. Dans le quatrième chapitre de l'Apocalypse, au verset huit, nous lisons: "Ils ne cessent de dire jour et nuit: Saint, saint, saint est le Seigneur Dieu, le Tout-Puissant, qui était, qui est et qui vient!" L'inspiration et le centre de leur dévotion pleine d'extase sont la sainteté de Dieu. Cette sainteté de Dieu réclame leur attention, elle embrase leur dévotion. Il n'y a rien de froid, de morne, de lassant chez eux, ni dans leur adoration céleste. "Ils ne cessent… jour et nuit": quel zèle! Quelle ardeur infatigable, quel ravissement perpétuel! Le ministère de la prière, s'il est digne de ce nom, est un ministère d'ardeur, c'est un ministère d'une envie intense et inlassable de Dieu et de Sa sainteté.

 

Cet esprit de la dévotion remplit entièrement les saints au ciel, et caractérise l'adoration des intelligences célestes, les anges. Aucune créature dépourvue de l'esprit de dévotion n'existe là-haut dans le monde céleste. Dieu est là, et Sa présence même engendre l'esprit de révérence, de crainte émerveillée, et de la peur véritable. Si nous souhaitons réellement y participer avec eux après la mort, nous devons d'abord apprendre cet esprit de dévotion ici-bas, avant d'arriver là-haut. Ces êtres vivants, de par leur attitude inlassable, infatigable marquée par la soif de Dieu, symbolisent et manifestent parfaitement la véritable prière et son ardeur. La prière doit être enflammée. Son ardeur doit consumer. La prière sans ardeur est comme le soleil sans lumière ni chaleur, ou comme une fleur sans beauté ni flagrance. Une âme consacrée à Dieu est une âme fervente, et la prière est la manifestation de cette flamme. Celui-là seul qui est tout enflammé pour la sainteté, pour Dieu, et pour le ciel, peut vraiment prier.

 

L'activité n'équivaut pas à la force. Le travail n'équivaut pas au zèle. L'activisme est souvent le symptôme reconnu de la faiblesse spirituelle: il peut nuire à la piété lorsqu'il se substitue à la véritable dévotion dans notre adoration. Le poulain est beaucoup plus actif que sa mère, mais c'est elle qui porte le plus gros du poids, tirant la charge sans bruit ni fanfaronnade ni vantardise. L'enfant est plus actif que son père, qui lui porte peut-être la gouvernance et les fardeaux de tout un empire sur ses épaules et dans son cœur. L'enthousiasme est plus actif que la foi, alors que l'enthousiasme n'est pas capable de déplacer des montagnes, ni d'invoquer aucune des forces omnipotentes que la foi peut commander.

 

L'activité se fait souvent au dépens des éléments plus solides, plus utiles, et généralement s'accompagne d'une négligence totale de la prière. Être trop occupé par les affaires de Dieu pour communier avec Dieu, être trop occupé par le travail de l'Eglise pour prendre le temps de parler avec Dieu de Son œuvre, voilà le chemin royal qui amène les gens à rétrograder; et nombreux sont ceux et celles qui, leur âme immortelle en souffrant, ont foulé ce chemin.

 

Source: The Watchword

 

Référence: "Essentials of Prayer" (Les Fondements de la Prière), E.M. Bounds

 

Traduit par Nicole de Girardier pou ERM

Partager cet article

Repost0