Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Présentation

  • : SIGNES ET PROMESSES
  •               SIGNES ET PROMESSES
  • : Ce Blog a pour but au travers de son contenu, d'édifier l'église de Jésus-Christ, de faire connaître à nos contemporains l'amour de Dieu manifesté en Jésus son fils bien aimé.Les messages qui seront diffusés veulent être en bénédictions à tous les milieux, en rappelant qu'aujourd'hui, Dieu veut encore faire éclater parmi ceux qui ont soif, les signes de sa Puissance, et accomplir ses Glorieuses Promesses. Aquilas
  • Contact

VERSET BIBLIQUE

Je suis le chemin, la vérité, et la vie. Nul ne vient au Père que par moi. ( Jean 14 : 6) 

Recherche

Liste D'articles

  • Chine: des chrétiens poussés à la...
    Chine: des chrétiens poussés à la clandestinité https://t.co/LdEwxT7h9p Patrick Gassend (@Ichtus1) December 02, 2021 Difficultés économiques, surveillance extrême: dans l'Ouest de la Chine, le quotidien des chrétiens d'origine musulmane est une lutte...
  • L'AVÉNEMENT DE CHRIST
  • JE SUIS
    Tous les noms de Dieu dans le psaume 23www.iltaime.com
  • LE NOUVEL ÉVANGILE DU DOMINIONISME
    Dominionisme : doctrine qui appelle les chrétiens à entrer en gouvernance du Monde, en intégrant l'ensemble des rouages décisionnels de la société, afin de la diriger (d'en prendre le leaders...
  • Pleurez pour vos bergers ! (Partie 2/2)
    Un jour de jugement va tomber sur les faux bergers ! Les prophètes ont prédit un jour de jugement soudain sur les bergers et les ministères qui ont trompé le peuple de Dieu. On arrive à un temps où Dieu ne peut plus supporter la cupidité, l’égocentrisme,...
  • Bilan de l'année 2020 : Qu'ont vécu les chrétiens persécutés ?
    Psaumes 37:40 L'Éternel les secourt et les délivre; Il les délivre des méchants et les sauve, Parce qu'ils cherchent en lui leur refuge. Source: https://bible.knowing-jesus.com
  • Frappez.....
    Matthieu 7:7 « Demandez, et l'on vous donnera; cherchez, et vous trouverez; frappez, et l'on vous ouvrira ». Nous arrivons aujourd'hui au terme de la réflexion concernant cet enseignement de Jésus-Christ pour nos vies. Avant d'aller plus loin et de voir...
  • Cherchez.......
    Matthieu 7:7 : « Demandez, et l'on vous donnera; cherchez, et vous trouverez; frappez, et l'on vous ouvrira ». Hier je me suis arrêté sur la première partie de ce verset cité plus haut. Aujourd'hui, prenons du temps avec la seconde portion de celui-ci:...
  • Demandez.....
    Matthieu 6:7 Demandez, et l'on vous donnera; cherchez, et vous trouverez; frappez, et l'on vous ouvrira. Aujourd'hui, j'aimerai m'arrêter sur la première partie de ce verset : ' 'Demandez, et l'on vous donnera.'' Dans ce passage Jésus revient sur le sentiment...

VISITES

 Que Dieu vous bénisse !

 

Parcours interactif :

                                           https://connaitredieu.com/

   

 


 
 

SOUTIEN

                                                                             Suivez  le lien :Contact  

 

  

Calendrier La Bonne Semence

                

">

 

28 janvier 2014 2 28 /01 /janvier /2014 17:05

"Alors, la gloire de L'Eternel sera révélée, et, au même moment, toute chair le verra, car la bouche de L'Eternel a parlé"  Esaïe 40 v 1 

Résultat de recherche d'images pour "l'appel de dieu"

L'oeuvre de Dieu  échappe à ceux qui ne sont que spectateurs. S'il n'en était pas ainsi, l'ouvrage de Dieu ne serait pas libre et son action ne se déroulerait pas souverainement. L'oeuvre de Dieu ne tombe sous le jugement de personne. Elle apparaît cependant à tous ceux qui sont eux-mêmes entrés dans cette oeuvre en répondant à l'appel de Dieu.

Il en était ainsi en Israël à l'époque où le peuple vivait encore dans l'attente du Messie. Il en a été ainsi du vivant de Jésus, en Palestine. Il en est de même aujourd'hui dans notre monde et même dans l'Eglise où tous ne sont pas ouvriers et beaucoup restent spectateurs.

A l'heure qu'il est, nous sommes plus proches encore du jour où il en ira tout autrement. Où tout homme verra la gloire de Dieu parce qu'il ne sera plus possible à personne, même physiquement, de rester spectateur. Tous découvriront que leur destinée dépend de la grâce de Dieu et désireront entrer dans sa gloire.

Dieu nous donne ainsi le privilège d'espérer en la promesse d'une réalité qui existe déjà. Grâce à lui, nous n'attendons jamais son secours dans la solitude et dans l'inaction.

Source : Brèves méditations. ( Jacques Gruber)    

Partager cet article

Repost0
18 janvier 2014 6 18 /01 /janvier /2014 18:25

La prière est la source de la vie chrétienne, elle est pour les chrétiens une ligne de conduite. Sinon, c’est comme avoir un bébé dans ses bras et l’avoir habillé de façon si mignonne mais le bébé ne respire pas ! Peu importe les vêtements à froufrous, tu dois avant tout stabiliser les signes vitaux de l’enfant. Cela ne sert à rien de parler à quelqu’un qui est dans le coma. C’est pourquoi l’accent mis sur l’enseignement dans les églises d’aujourd’hui a des résultats si limités. Enseigner n’est bon que là où la vie coule. Si les auditeurs sont dans un coma spirituel, ce qu’on leur dit peut être juste et biblique, mais la vie spirituelle ne peut pas être enseignée.

Les pasteurs et les églises doivent devenir suffisamment mal à l’aise pour dire : « Nous ne sommes pas des Chrétiens du Nouveau Testament si nous n’avons pas une vie de prière. » Cette conviction nous dérange un peu mais comment avancer autrement avec Dieu ?

Si nous réfléchissons véritablement à ce qui est dit dans Actes 2 : 42, « Ils persévéraient dans l’enseignement des apôtres, dans la communion fraternelle, dans la fraction du pain et dans les prières », nous pouvons voir que la prière est une preuve de la normalité d'une église. Invoquer le nom du Seigneur est la quatrième grande marque dans la liste. Si mon église ou votre église ne prie pas, nous ne devrions pas nous glorifier d’être conformes à la Parole de Dieu, ni de nos chiffres de fréquentation du dimanche matin.
Ma femme Carol et moi-même nous nous sommes dits mutuellement plus d’une fois que si l’esprit du brisement et le fait d'en appeler à Dieu venaient à se relâcher dans notre église de Brooklyn, nous saurions que nous avons des problèmes, même si il y avait 10 000 personnes dans l’assistance.

Au cours d’innombrables réunions de prière du mardi soir, je me suis senti entouré par le son sacré de la prière et de l’intercession qui remplissait l’église et se déversait de chacun des cœurs présents. Vers la fin de la réunion, lorsque j’entends des mères prier pour leurs enfants rebelles, des hommes demander à Dieu de les aider à trouver un emploi et d’autres remercier le Seigneur pour de récentes réponses aux prières, je ne peux pas m’empêcher de penser : « je suis aussi proche du Ciel que je pourrai jamais l’être dans cette vie. Je ne veux pas quitter ce lieu. Si j’étais invité à la Maison Blanche pour rencontrer quelques dignitaires, cela ne m’apporterait jamais la paix et la joie profonde que je ressens ici dans la présence des gens qui font appel au Seigneur ».


__________
Jim Cymbala a commencé son ministère au « Brooklyn Tabernacle » avec moins de vingt personnes dans un petit bâtiment vétuste, dans un quartier difficile de la ville. Né à Brooklyn, c’est un ami de longue date à la fois de David et de Gary Wilkerson et un intervenant régulier des conférences organisées par World Challenge à travers le monde pour les pasteurs et les dirigeants.

Source :

Partager cet article

Repost0
18 janvier 2014 6 18 /01 /janvier /2014 18:21

               Source : Samuel Bastide, "Pages d'histoire protestante" (Extraits)

                                                                     Les Vaudois

 

 

                                                        Pierre Valdo

Souvent confondus avec les Albigeois, les Vaudois devaient leur nom à Pierre Valdo, riche Lyonnais qui avait fait traduire en Français la Bible latine par deux prêtres en 1200. Avec ses disciples, les pauvres de Lyon, dans le désir de le faire connaître, ils se présentaient comme colporteurs et ne manquaient jamais de lire le Saint Livre à leurs hôtes. La complainte que chantaient nos mères dépeint la scène.

                                             "Le Colporteur Vaudois"

Oh  regardez ma belle dame ces chaînes d'or, ces bijoux précieux! Les voyez-vous ces perles dont la flamme effacerait un éclair de vos yeux ? Voyez encor ces vêtements de soie qui pourraient plaire à plus d'un souverain.Quand près de vous un heureux sort m'envoie achetez donc au pauvre pélerin.La noble dame à l'âge où l'on est vaine prit les bijoux, les quitta, les reprit, les enlaça dans ses cheveux d'ébène, se trouva belle et puis elle sourit : Que te faut-il vieillard ? Des mains d'un page dans un instant tu vas le recevoir, et pense à moi si ton pélerinage te reconduit auprès de ce manoir.

Mais l'étranger d'une voix plus austère lui dit, ma fille il me reste un trésor plus précieux que les biens de la terre, plus éclatant que les perles et l'or. On voit pâlir aux clartés dont il brille les diamants dont les rois sont épris. Quels jours heureux luiraient pour vous ma fille si vous aviez la perle de grand prix !

Montre-la moi, vieillard, je t'en conjure, ne puis-je pas te l'acheter aussi ? Et l'étranger sous son manteau de bure, chercha longtemps un vieux livre noirci. Ce bien, dit-il vaut plus qu'une couronne. Nous l'appelons la Parole de Dieu. Je ne vends pas ce trésor, je le donne, il est à vous. Le ciel vous aide, Adieu ! Il s'éloigna, bientôt la noble dame lut et relut le livre du Vaudois. La vérité pénétra dans son âme et du Sauveur elle comprit la voix. Puis, un matin loin des tours crénelées, loin des plaisirs que le monde chérit, on l'aperçut dans les hautes vallées où les Vaudois adoraient Jésus-Christ.                                      

            

                                                     Sceau de l'Eglise des vallées vaudoises 

Les Vaudois et leurs pasteurs appelés barbes furent reçus dans le midi partout où les Albigeois étaient passé. Mais le Pape Innocent III lança contre eux une nouvelle croisade. Le baron d'Oppède en fit un affreux massacre. Du 18 au 25 août 1545, 24 villages furent brûlés, 3000 personnes furent égorgées, 250 suppliciées, 660 condamnées aux galères. Les habitants de Cabrières et de Mérindol furent brûlés vifs dans leurs demeures. Apprès la révocation de 1685, le duc de Savoie ordonna de détruire les derniers Vaudois. Beaucoup s'expatrièrent. L'un d'eux, le capitaine Friquet, consul de Pragelas, arrêté et jeté à la tour de Crest en 1688, réussit à scier deux barreaux de sa cellule et à dévaler avec une incroyable jusqu'au bas des fossés. Il gagna la Suisse juste à temps pour participer à la glorieuse rentrée des Vaudois.

Venus de toutes les régions de refuge dans l'intention de reconquérir leur pays, ils s'étaient rassemblés à Prangins au bord du lac Léman entre Rolle et Nyon. Ayant loué à grand peine des chaloupes et des bateliers, ils implorèrent avant de s'embarquer le secours de Dieu. Au nombre de 972, ils partirent le 18 août 1689 en laissant sur la rive 200 des leurs qui ne purent pas trouver d'embarcations.

Illustration of the Embarkation of the Vaudois at Prangins (after a lithograph by J Hebert)

                                          Embarcation des Vaudois à Prangins

On a élevé depuis sur cet emplacement, une pyramide en souvenir de leur audacieuse équipée. Divisés en 20 compagnies, ils débarquèrent non loin du château d'Yvoire. Ils franchirent 190 km à pied en 7 jours au milieu des neiges de Savoie et gravirent péniblement le Mont Cenis en dépit de nombreuses privations et sous le poids considérable de leurs effets et de leurs munitions. 

                                                          Pasteur Henri Arnaud

Le Pasteur Henri Arnaud, ex officier de Guillaume d'Orange, avait pris la direction des troupes. Echappant, non sans pertes aux ennemis embusqués sur la route, ils arrivèrent à minuit au pont de Salabertrand, gardé par 2500 soldats. Deux compagnies Piémontaises leur coupaient la retraite. Il fallait vaincre ou périr. Ils forcèrent le pont sous une fusillade nourrie après avoir mis le genou à terre pour prier.

Illustration of The Battle on the Bridge of Salabertrand

                                         La bataille sur le pont de Salabertrand 

La mélée fut terrible, mais les vaudois restèrent maîtres du pont. La victoire leur ouvrit les chemins de leurs villages. Leur inébranlable fidélité a finalement triomphé de toutes les embûches. Rien n'a pu arracher la foi de leurs coeurs et de leurs montagnes. L'église vaudoise y brille encore, selon la devise qu'elle s'est donnée : "Lux, Lucet in tenebris" " La lumière luit dans les ténèbres".

En France, les derniers Vaudois disparurent dans les autodafés et les supplices. Quelques- uns se réfugièrent dans les hautes vallées de Freyssinières et du Queyras ou rejoignirent les Vaudois du Piémont. Cependant le Dauphiné ne pouvait oublier la lumière de l'évangile. La proclamation de la Réforme y trouva une adhésion enthousiaste. Guerres ou persécutions acharnées pendant 3 siècles furent inutiles. 

Les protestants voyaient dans la Bible leur seule règle de foi. Les oppresseurs s'appliquèrent à la faire disparaître. On risquait la mort pour la lire. Dans les châteaux on la cachait entre autres sous d'élégants tabourets  de salon. Les paysans dauphinois la plaçaient souvent sous la chaise du bébé. Les dragons furieux de l'avoir cherchée en vain sortaient en grognant. L'enfant avait sauvé la famille.     

Partager cet article

Repost0
16 janvier 2014 4 16 /01 /janvier /2014 21:01

  Source : http://missionsentinelles.blogspot.fr/   

Le jeûne est une arme spirituelle qui n’ est pas très utilisée de nos jours ; il y a des chrétiens qui n’ ont jamais jeûné. Y concourir contribue à la puissance et à la croissance de notre vie spirituelle. Il y a beaucoup d’ avantage à jeûner. (Lisez, Esaïe : 58)

Les différents sortes de jeûnes

Les bienfaits du jeûne.

Le jeûne nous aide à retrouver la maîtrise de notre corps. Au lieu d’ être à la merci de notre corps. nous nourrissons notre esprit en jeûnant. Le jeûne nous donne le pouvoir de vaincre les tentations parce que notre attention est fixée sur les choses spirituelles. Il nous apporte la sagesse dans les décisions importantes. Le jeûne prépare le disciple à une responsabilité efficace puisque seul le chrétien peut battre l’ ennemi.
Jésus n’ est  pas le premier a avoir jeûné dans le Nouveau-Testament, bien-sûr, d’ autres personnes ont jeûnés bien avant et même pendant sa venue sur terre.
“Il y avait aussi une prophétesse, Anna, fille de Phanuel, de la tribu d’ Aser… Elle ne quittait pas le temple, et elle servait Dieu nuit et jour dans le jeûne et la prière” (Luc:2/36,37).
Donc, le jeûne était déjà connu et pratiqué sérieusement par ceux qui exerçait des fonction aux temple de Jérusalem et synagogues de son temps, mais le Seigneur l’ exerça dans la puissance de l’ Esprit de Dieu et selon la Thora (la Loi que Dieu donna à Moïse). Jésus commença son jeûne dans un désert et après son temps de jeûne, le diable vint le tenter a “sortir” de la volonté de Dieu pour sa vie terrestre. Nous lisons ce récit dans (Luc:4/1,2) :
“Jésus, rempli du Saint-Esprit, revint du Jourdain, et il fut conduit par l’ Esprit ans le désert, où il fut tenté par le diable pendant quarante jours. Il ne mangea rien durant ces jours-là, et après qu’ ils écoulés, il eut faim”.
Le moment où le Seigneur entra dans son jeûne, il est écrit qu’ il était “simplement rempli du Saint-Esprit”, c’ est-à-dire, “baptisé dans l’ Esprit” ou “né de Dieu dans son esprit humain” mais qu’ après son temps de jeûne personnel, Jésus “fut revêtu de la Puissance de l’ Esprit”, c’ est-à-dire, “recouvert de la puissance de Dieu dans son être entier”. Lisez (Luc:4/14) et (Luc:4/18).
 

L’ enseignement du Seigneur Jésus-Christ sur le jeûne.

Au sujet du jeûne, qu’ a enseigné Jésus à ses disciples ? Nous trouvons la réponse dans (Matt:6/16-18) :
“Quand vous jeûnez ne prenez pas un air triste, comme les hypocrites, qui se rendent le visage tout défait, pour montrer aux hommes qu’ ils jeûnent Je vous le dis en vérité, ils ont leur récompense. Mais quand tu jeûnes, parfume ta tête et lave ton visage, afin de ne pas montrer aux hommes que tu jeûnes, mais à ton Père qui est là dans le lieu secret; et ton Père, qui voit dans le secret, te le rendra.”
Notez que le Seigneur Jésus ne dis pas “si tu jeûnes, mais… quand tu jeûnes !”. Il n’ a laissé aucun doute sur le fait qu’ on se livrait dans l’ obéissance à la direction du Saint-Esprit.
Dans (Matt:9/14,15) nous trouvons la seconde déclaration de Jésus sur le jeûne.
“Alors les disciples de Jean, (le “baptiste” ou le “baptiseur”), vinrent auprès de Jésus, et dirent : Pourquoi nous et les pharisiens jeûnons-nous, tandis que tes disciples ne jeûnent-ils point ? Jésus leur répondit : Les amis de l’ époux peuvent-ils s’ affliger pendant que l’ époux est avec eux ? Les jours viendront où l’ époux leur sera enlevé, et alors ils jeûneront”.
Les disciples de Jean le baptiseur (ou baptiste) demandèrent au Seigneur Jésus cette question ci-dessus, mais la réponse de Jésus est tout à fait pertinente et répond bien à cette question de savoir si les chrétiens d’ aujourd’hui doivent jeûner. Le Seigneur Jésus leur répond ceci : “Les amis de l’ époux peuvent-ils s’ affliger pendant que l’ époux est avec eux ? Le jour viendra où l’ époux leur sera enlevé, alors ils jeûneront !
Concernant le jeûne, c’ est peut-être la déclaration la plus importante du Nouveau-Testament. Nous supposons que la période d’ absence dont parle Jésus à propos de l’ époux correspond à la période dans laquelle nous vivons, c’ est-à-dire, celle comprise entre son ascension vers le Père Céleste et son retour parmi nous sur terre. Il paraît évident que c’ est ainsi que ses apôtres l’ entendaient puisque ce n’ est qu’ après l’ ascension du Seigneur Jésus-Christ au ciel, que nous voyons jeûner.
“Il y avait dans l’ Eglise d’ Antioche des prophètes et des docteurs (enseignants spirituels) … Pendant qu’ ils servaient le Seigneur Jésus dans leur ministère et qu’ ils jeûnaient, le Saint-Esprit dit : Mettez-moi à part Barnabas et Saul pour l’ oeuvre à laquelle je les ai appelés”. (Actes:13/1,2)
 
Comme l’ Eglise du commencement “ou primitive”, nous avons le devoir de jeûner. Il y a quatre sortes de jeûnes bibliques  
  1. Le jeûne partiel

  2. Le jeûne naturel

  3. Le jeûne total

  4. Le jeûne collectif

Le jeûne partiel

Le jeûne partiel est plus une “diète” qu’ une abstention de nourriture. Daniel et ses compagnons nous donnent un exemple de jeûne partiel :
“Daniel résolut de ne pas se souiller par les mets du roi et par le vin dont le roi buvait, et il pria le chef des eunuques de ne pas l’ obliger à se souiller… Alors Daniel dit à l’ intendant à qui le chef des eunuques avait remis la surveillance de Daniel, d’ Hanania, de Mischaël et d’ Azaria : Eprouve tes serviteurs pendant dix jours, et qu’ on nous donne des légumes à manger et de l’ eau à boire; … Au bout de dix jours, ils avaient meilleur visage et plus d’ embonpoint que tous les jeunes gens (serviteurs) qui mangeaient les mets du roi.” (Daniel:1/8-15)
Cette sorte de jeûne est pratiqué en mangeant que des légumes et de l’ eau. Bien que nous ne puissions affirmer qu’ il y ait une intervention surnaturelle de Dieu dans la durée, ni le commencement du jeûne de Daniel (et de ses trois autres camarades), nous remarquons qu’ à la fin de leur temps de jeûne partiel que le Seigneur les bénis tous les quatre.
“Dieu accorda à ces quatre jeunes gens de la science, de l’ intelligence dans toutes les lettres, et de la sagesse; et Daniel expliquait toutes les visions et tous les songes”. (Daniel:1/17)
La valeur du jeûne partiel n’ est pas uniquement limité au domaine physique. Dans le livre de Daniel, nous voyons qu’ il fit un autre jeûne partiel (Daniel:10/2,3). La valeur de ce jeûne spirituel consiste à rechercher Dieu pendant une période spéciale où la nourriture et le jeûne partiel est d’ une grande importance, surtout quand les circonstances empêchent le jeûne naturel.
 
Quand faut-il utiliser le jeûne partiel ?  
  • Durant votre temps de travail dans une entreprise,
  • En exerçant un travail à caractère difficile (ex : routier, maçon, manutentionnaire, pilote, policier, gardiennage… )
  • Avec des problèmes physiques (ex : maladies compliquées mais non mortelle, faiblesse musculaire… )
  • Avec des problèmes psychiatriques et/ou psychiques (ex : névroses, démences, paranoïa sans dommages graves de type hallucinatoires… )
  • Durant des réunions familiales, amicales et spirituelles,
  • Pendant la durée d’ un déplacement privé et/ou professionnel (ex : en local, national ou international),
  • Pour la “restauration” de votre équilibre physiologique “esprit, âme et corps”,
  • Pour la “guérison intérieure” dans vos émotions, pensées et cœur (esprit),
  • Pour le “raffermissement” de vos facultés physiques et mentales… selon ce vieil adage : “Bien dans sa tête et bien dans ses baskets !!!”

Le Jeûne naturel

Le jeûne naturel est l’ abstinence de toute forme de nourriture mais pas de liquide, comme l’ eau et de jus de fruits, thé, café, tisanes (infusions), le lait à l’ exemple du Seigneur Jésus :
“Jésus, rempli du Saint-Esprit, revint du Jourdain, et il fut conduit par l’ Esprit ans le désert, où il fut tenté par le diable pendant quarante jours. Il ne mangea rien durant ces jours-là, et après qu’ ils écoulés, il eut faim”.
La Bible déclare que Jésus a jeûné pendant quarante jours et quarante nuits et qu’ après il eut faim. Bien que ce passage ne nous donne pas tous les détails, nous pouvons supposer qu’ il s’ est abstenu de  toute forme de nourriture mais pas d’ eau parce le texte nous dit : “Il ne mangea rien” mais ne parlera pas de boisson. Bien que les douleurs provoquées par la soif soient plus intenses que celles provoquées par la faim, Satan ne l’ a pas tenté pour qu’ il boive mais pour qu’ il mange. Il est possible que le jeûne naturel de Jésus ait concerné la nourriture mais pas la boisson.
 
Quand faut-il utiliser le jeûne naturel ?
  • Consécration au ministère à plein temps (Luc:4/14),
  • Efficacité dans le témoignage de Jésus (Actes:1/8),
  • Directives précises et incontestables à l’ appel de Dieu sur votre vie,
  • Entrer dans une activité missionnaire pour recevoir l’ appel, la vision, l’ envoie (Actes:13/2-4),
  • Revêtir l’ équipement surnaturel “l’ onction de l’ Esprit” (Luc:24/49),
     

Le jeûne total

Le jeûne total consiste à s’ abstenir de nourriture et aussi de boisson (même de l’ eau). Normalement, cette sorte de jeûne n’ excédait pas plus de trois jours à la filée, peut-être parce que cela pouvait être préjudiciable pour le corps physique s’ il durait plus longtemps.
“Ne pratiquez jamais de jeûne total prolongé sans l’ avis de votre médecin !”
Il y a beaucoup d’ exemples dans les Ecritures de la pratique de ce jeûne total :
“Puis Esdras se retira de devant la Maison de Dieu, et il alla dans la chambre de Jochana, fils d’ Eliaschib; quand il y fut entré, il ne mangea point de pain et il ne but point d’ eau, parce qu’ il était dans la désolation à cause du péché des fils de la captivité”. (Esdras:10/6)
“Va rassemble tous les juifs qui se trouvent à Suse, et jeûnez pour moi, sans manger ni boire pendant trois jours, ni la nuit ni le jour. Moi aussi, je jeûnerai de même avec mes servantes, puis j’ entrerai chez le roi… “. (Esther:4/16)
Les autres jeûnes totaux dont parlent les Saintes Ecritures, font référence à Moïse, Homme de Dieu. Il s’ agit des deux jeûnes complets que Moïse (sur ordre de Dieu) fit dans la présence du Seigneur par la force surnaturelle de Son Esprit-Saint.
La première fois, pour recevoir les 10 commandements de Dieu :
“L’ Eternel dit à Moïse: Ecris ces paroles; car c’ est conformément à ces paroles que je traite alliance avec toi et avec Israël. Moïse fut là avec l’ Eternel quarante jours et quarante nuits. Il ne mangea point de pain, et il ne but point d’ eau. Et l’ Eternel écrivit sur les tables les paroles de l’ Alliance, les dix paroles (loi ou Thora)”. (Exode:34/28)
Et la deuxième,  pour l’ idolâtrie du “veau d’ or” d’ Israël :
“Lorsque je fut monté sur la montagne, pour prendre les tables de pierre, les tables de l’ Alliance que l’ Eternel a traité avec vous, je demeurai sur la montagne quarante jours et quarante nuits, sans manger de pain et sans boire d’ eau”. (Deutéronome:9/9)
Pour finir, quelques conseils pour faire un jeûne total. Nous pouvons utiliser cet sorte de jeûne comme une arme spirituelle extraordinaire dans des situations peu communes. En général, il est réservé aux situations d’ urgence spirituelle, ainsi la personne doit-elle s’ assurer que Dieu la conduit à pratiquer ce genre de jeûne dont la durée dépasse trois jour.
 
Quand faut-il utiliser le jeûne total ?
  1. Guérir de maladies graves ou mortelles,
  2. Libérer d’ emprisonnements spirituels et physiques,
  3. Vaincre les persécutions,
  4. Briser des conflits relationnels,
  5. Délivrer d’ harcèlements moraux, physiques,
  6. Grandir spirituelle,
  7. Servir efficacement dans le ministère,
  8. Résister aux attaques du diable,
  9. Recevoir les directives du Seigneur,
  10. Obtenir une victoire rapide,
  11. Recevoir la puissance de Dieu.
     

Le jeûne collectif

Nous avons parlé de trois sortes de jeûne, en fait nous avons fait le point sur le jeûne individuel. Mais dans certains cas, le jeûne collectif d’ un groupe dans le peuple de Dieu “Israël et l’ Eglise de Jésus-Christ”, pour un motif qui concerne tout le monde ensemble est nécessaire. Pour cette occasion, chaque membre de l’ Eglise pratique “au même moment” pratique ce type de jeûne appelé “collectif” pour rappeler sa nature et son importance numérique.
Historiquement, ce type de jeûne remonte au temps de Moïse, serviteur de L’Eternel Dieu d’ Israël. De nos jours, encore, les juifs le pratiquent selon la Loi de Moïse.
“Voici, vous jeûnez pour disputer et vous quereller, pour frapper méchamment du poing; vous ne jeûnez pas comme le veut ce jour, pour que votre voix soit entendue en haut. Est-ce là le jeûne auquel je prends plaisir, un jour où l’ homme humilie son âme ? Courber la tête comme un jonc, et se coucher sur le sac et la cendre, est-ce là ce que tu appelleras un jeûne, un jour agréable à l’ Eternel ?” (Esaïe:58/4,5)
Dans le ministère des premiers missionnaires commençait par un jeûne de consécration. Plus loin, nous voyons que la désignation des anciens (pasteurs locaux) se fait par le jeûne et la prière.
“Ils (les apôtres Paul et Barnabas) désignèrent des anciens (les pasteurs locaux) dans chaque église, et, après avoir prié et jeûné, ils les recommandèrent au Seigneur Jésus, en qui ils avaient cru.” (Actes:14/23)
Un autre but du jeûne collectif est de conduire les frères et sœurs à la vie dans la “liberté de l’ Esprit” (Romains:8/2) et (Romains:8/11) ou appelé aujourd’hui “le réveil spirituel”, pour d’ autres chrétiens cela s’ appelle de la “délivrance”. Beaucoup de personnes dans nos assemblées chrétiennes sont liées par des “puissances spirituelles démoniaques” comme enchainées dans une vie spirituelle improductive et impuissante (Voir l’ histoire du figuier maudit par Jésus !)
Quand faut-il utiliser le jeûne collectif ?
  1. Pour exercer le ministère de délivrance spirituelle contre les démons,
  2. Pour exercer celui de la guérison divine,
  3. Pour et avant d’ apporter l’ Evangile du Seigneur en-dehors de l’ assemblée,
  4. Pour conduire des chrétiens dans une vie spirituelle “libérée” et épanouie,
  5. Avant la nomination et l’ établissement de responsables (diacres, anciens et ministères),
  6. Pour la consécration d’ une nouvelle assemblée devant Dieu,
  7. Avant d’ envoyer des ouvriers dans la moisson,
  8. Avant de faire des dons d’ argent à des œuvres diverses (sociales, humanitaires, ecclésiales !)

Partager cet article

Repost0
16 janvier 2014 4 16 /01 /janvier /2014 20:45

Source : Actu-Chretienne.Net

Le couple «pastoral» Allen et Martine Wilkie n’en sont pas à leur coup d’essai. Les années passent et les escroqueries spirituelles se révèlent toujours plus délirantes !Ces dernières années, le «Pasteur Allen» – spécialiste du brisement des «barrières générationnelles» -, et son épouse Martine – devenue une barbie girl par la grâce de Dieu – se contentait de vendre une «triple faveur» divine pour la modique somme de 555$. C’est le prix d’un coffret comprenant notamment un peignoir, des gants et des chaussettes ointes (voir la vidéo). Mais crise oblige, en cette année 2014, il vous faudra débourser 777$ pour acquérir le nouveau concept céleste : «le triple repos». Et ce produit nous est présenté, attachez-vous bien… comme «la bénédiction d’Abraham». C’est vous dire la destinée qui vous attend…

Evidemment, nul fondement doctrinal sérieux concernant  ce «triple repos», nulle trace dans la Bible… mais ce couple de prophètes s’est certainement inspiré du bouddhisme, car à en croire le livre intitulé «Relation des royaumes bouddhiques : voyage dans la Tartarie, dans l’Afghanistan et dans l’Inde», il existerait un «triple repos du corps, de la bouche et de l’esprit». Et la lecture du contexte vaut le détour (p 140-141) :

Le grand général Sa tchi ou Sa tchi sieou ma : ce nom signifie silence, repos. La collection des Dharanis ou formules contient un passage où il est dit que la mère des démons eut trois fils : le premier nommé Wei che wen, le second le général Sa tchi, et le plus jeune Mani pa tho, lesquels peuvent protéger tous les êtres dans tous les mondes de l’espace, écarter d’eux tous les vices et toutes les erreurs. Ils habitent sur la terre ou dans l’air. Chacun d’eux à cinq cents officiers qui lui sont attachés et vingt-huit classes de démons et de génies qui en dépendent. Partout où la doctrine sacrée se répand, ils s’y rendent pour protéger ceux qui la prêchent, éloigner d’eux les maux et les maintenir dans la paix. Ils les favorisent du triple repos du corps, de la bouche et de l’esprit, faisant en sorte que toutes les saveurs et les émotions les plus subtiles pénètrent dans leur corps par les pores ; que de belles paroles et une éloquence qui ne s’interrompt pas ornent leur bouche ; et que l’activité, le courage et la pénétration fortifient leur esprit.

Autre possibilité, Allen et Martine Wilkie sont devenus les disciples de «L’institut Docteur Angélique» et sont actuellement perturbés par un délire mystique. En effet, à en croire le site de cet étrange institut, il existe «au sens mystique, un triple sabbat ou un triple repos. (…) Le premier sabbat est l’oisiveté ou la jouissance corporelle; le second est la tranquillité de l’âme juste; le troisième est la félicité éternelle»… mais même en manifestant un tel délire mystique, il semble délicat – au nom du Christ et Bible en main – de vendre à 777$ le ticket d’entrée à «la félicité éternelle».

La «Prophétie 2014» pour un «Réveil Financier» !

Ce merveilleux ministère québécois se présente comme une voix prophétique et prêche désormais la manifestation d’un «réveil financier».

Slogan sur la bannière "Montons de niveaux : un réveil financier est arrivée" !

Je vous laisse découvrir un extrait de la «prophétie 2014» que notre cher Allen vient de diffuser en vidéo. Ne riez pas… C’est très sérieux !

C’est à toi que je parle aujourd’hui ! Crée des actions pour avoir un impact de réactions du Royaume de Dieu sur cette planète (NDLR : une précision utile pour ceux qui seraient appelés à un ministère intergalactique). Tu es un aigle et non une poule ! Les poules, ils piquassent dans le poulailler. Mais les aigles, c’est nous ! Nous sommes au-dessus des corbeaux et des corneilles. Nous sommes au-dessus et nous volons, nous ouvrons nos ailes en 2014. Et notre vue voit ! Un aigle, sa vue est perçante, elle voit à des kilomètres aux alentours. Elle voit l’atmosphère. Elle voit s’il va pleuvoir, s’il y a des ennemis. Nous sommes des aigles frères et soeurs. Alléluia ! Nous ne sommes pas dans le poulailler. Nous marquons des points, nous créons des réactions du Royaume. Que ton 2014 ouvre tes yeux mon aigle ! Ouvre tes ailes mon aigle ! (…) La force de l’Eternel soit dans toi ! C’est ma parole prophétique pour toi en 2014 !

LA VIDEO COMPLETE DE SA PROPHETIE

Je ne sais pas ce que l’année 2014 vous réserve, mais elle sera indubitablement pleine de rires, grâce à de tels ministères ! Et n’oublions pas cette parole forte : «Ouvre tes yeux mon aigle» !

Paul OHLOTT

Partager cet article

Repost0
16 janvier 2014 4 16 /01 /janvier /2014 20:17

Par Andrew Murray 

 "Alors les disciples s'approchèrent de Jésus, et lui dirent en particulier: Pourquoi n'avons-nous pu chasser ce démon? C'est à cause de votre incrédulité, leur dit Jésus. Je vous le dis en vérité, si vous aviez de la foi comme un grain de sénevé, vous diriez à cette montagne: Transporte-toi d'ici là, et elle se transporterait; rien ne vous serait impossible. Mais cette sorte de démon ne sort que par la prière et par le jeûne." - Matthieu 17:19-21.

… Ils interrogèrent leur Maître au sujet de leur échec.

Lorsque les disciples virent Jésus chasser l’esprit mauvais de l’épileptique qu’ils ne purent pas guérir, ils interrogèrent Jésus au sujet de leur échec. Il leur avait donné toute puissance et toute autorité sur tous les démons, et le pouvoir de guérir toutes maladies. Ils avaient souvent exercé ce pouvoir, et avaient proclamé avec grande joie à quel point les démons leur étaient soumis. Et cependant à l’heure même, alors qu’Il était sur la Montagne, ils avaient essuyé un échec lamentable.

Qu’il n’y eût rien dans la volonté de Dieu ou dans la nature du cas qui puisse rendre la délivrance impossible, avait été prouvé : sur l’ordre de Christ, l’esprit mauvais était parti. A partir de leur expression : " Pourquoi n’avons-nous pas pu le chasser ", il est évident qu’ils avaient souhaité le faire et l’avaient cherché; ils avaient probablement utilisé le nom du Maître, et crié à l’esprit méchant de s’en aller. Leurs efforts avaient été vains, et en présence de la foule, ils avaient été exposés à la honte. Pourquoi n’avons-nous pas pu ?

… la puissance était en Christ, elle devait être reçue, saisie et utilisée
par la foi seule, la foi vivante en Lui.

La réponse de Christ fut directe et claire : " A cause de votre incrédulité. " La cause de Son succès et de leur échec n’était pas due au fait qu’Il possédait une puissance spéciale à laquelle il n’avait pas accès. Non, la raison ne devait pas être recherchée bien loin. Il leur avait si souvent enseigné qu’il y a une seule puissance, celle de la foi, devant laquelle dans le royaume des ténèbres, comme dans le royaume de Dieu, tout doit se courber; dans le monde spirituel, l’échec n’a qu’une seule cause, le manque de foi.

La foi est la condition même sous laquelle toute la puissance Divine peut entrer dans l’homme et opérer à travers lui. C’est la susceptibilité de l’invisible : la volonté de l’homme livrée à la volonté de Dieu et façonnée par elle. La puissance qu’ils avaient reçue de chasser les démons, ils ne la détenaient pas en eux-mêmes comme un don ou une possession permanente; la puissance était en Christ, elle devait être reçue, saisie et utilisée par la foi seule, la foi vivante en Lui.

" Cette sorte de démon ne peut être chassée que par le jeûne et la prière. "

S’ils avaient eu pleinement foi en Lui comme Seigneur et Vainqueur dans le monde spirituel, s’ils avaient eu pleinement foi en Lui comme Celui qui leur donna autorité de chasser les démons en Son nom, cette foi leur aurait donné la victoire. " C’est à cause de votre incrédulité " fut, tout le temps, l’explication du Maître et Sa réprobation de l’impotence et de l’échec dans Son Eglise.

Mais un tel manque de foi doit avoir une cause également. Les disciples auraient très bien pu demander : Et pourquoi n’avons-nous pas pu croire ? Notre foi a chassé des démons avant cela : pourquoi n’avons-nous pas maintenant réussi à croire ? Le Maître se mit à leur dire ce qu’ils avaient demandé : " Cette sorte de démon ne peut être chassée que par le jeûne et la prière. "

… La foi a besoin d’une vie de prière dans laquelle elle peut grandir et se maintenir forte…
La prière a besoin du jeûne pour son plein et parfait développement.

Tout comme la foi est le plus simple, elle est également le plus élevé exercice de la vie spirituelle, dans lequel notre esprit se rend lui-même dans une parfaite réceptivité à l’Esprit de Dieu et est ainsi fortifié jusqu’à son activité la plus élevée. Cette foi dépend entièrement de l’état de la vie spirituelle; c’est uniquement lorsque celle-ci est forte et en parfaite santé, lorsque l’Esprit de Dieu a une pleine influence dans notre vie, que la puissance de la foi accomplit ses plus puissantes actions. Et par conséquent Jésus ajoute : " Cette sorte de démons ne sort que par le jeûne et la prière. "

Le foi qui peut vaincre une telle résistance entêtée telle que vous venez de voir dans cet esprit méchant, Jésus leur dit qu’elle n’est pas possible sinon aux hommes vivant en très étroite communion avec Dieu, et dans une séparation très spéciale d’avec le monde dans la prière et le jeûne. Et ainsi Il nous enseigne deux leçons de première importance touchant à la prière. L’une est que la foi a besoin d’une vie de prière dans laquelle elle peut grandir et se maintenir forte. L’autre, que la prière a besoin du jeûne pour son plein et parfait développement.

Il n’y a rien qui ait autant besoin de grandir que notre foi.

La foi a besoin de la prière pour sa pleine croissance. Dans toutes les différentes parties de la vie spirituelle, il y a une telle union étroite, une telle action et réaction incessantes, que chacune peut être à la fois cause et effet. Ainsi en est-il de la foi. Il ne peut y avoir aucune vraie prière sans la foi; une certaine mesure de foi doit précéder la prière. Et pourtant la prière est aussi le chemin vers davantage de foi; il ne peut y avoir aucun niveau plus élevé de foi sinon à travers beaucoup de prière.

C’est là la leçon que Jésus enseigne ici. Il n’y a rien qui ait autant besoin de grandir que notre foi. Votre foi grandit à l’excès, est-il dit d’une Eglise. Lorsque Jésus prononçait les paroles :  " Qu’il vous soit fait selon votre foi ", Il annonçait la loi du royaume qui nous dit que tous n’ont pas un égal degré, que la même personne n’a pas toujours le même degré, et que la mesure de foi doit toujours déterminer la mesure de puissance et de bénédiction.

C’est quand nous prenons Sa parole du Livre Béni, et que nous la Lui apportons,
Lui demandant de nous la dire de Sa voix d’amour vivante,
que la puissance viendra pleinement
de telle sorte que nous croyons et recevons la parole
comme la propre parole de Dieu qui nous est adressée.

Si nous voulons savoir où et comment notre foi doit grandir, le Maître désigne pour nous le trône de Dieu. C’est dans la prière, dans l’exercice de la foi, en communion avec le Dieu vivant, que la foi augmente. La foi ne peut vivre qu’en se nourrissant de ce qui est divin, de Dieu Lui-même.

C’est dans le culte d’adoration rendu à Dieu, le fait de s’attendre à Lui et de L’attendre, le profond silence de l’âme qui s’abandonne à Dieu afin qu’Il Se révèle, que la capacité de connaître Dieu et de Lui faire confiance se développera. C’est quand nous prenons Sa parole du Livre Béni, et que nous la Lui apportons, Lui demandant de nous la dire de Sa voix d’amour vivante, que la puissance viendra pleinement de telle sorte que nous croyons et recevons la parole comme la propre parole de Dieu qui nous est adressée.

 

Beaucoup de chrétiens ne peuvent pas comprendre ce que cela signifie que prier beaucoup
bien qu’ils en entendent parler : ils ne peuvent aucunement concevoir le fait de passer des heures avec Dieu,
ni en sentir le besoin.

C’est dans la prière, dans un contact vivant avec Dieu dans une foi vivante, que la foi, le pouvoir de faire confiance à Dieu, et dans cette confiance, d’accepter tout ce qu’Il dit, d’accepter toutes les possibilités qu’Il offre à notre foi, deviendra forte en nous. Beaucoup de chrétiens ne peuvent pas comprendre ce que cela signifie que prier beaucoup bien qu’ils en entendent parler : ils ne peuvent aucunement concevoir le fait de passer des heures avec Dieu, ni en sentir le besoin. Mais ce que le Seigneur dit, l’expérience de Son peuple l’a confirmé : les hommes possédant une foi forte sont des hommes qui prient beaucoup.

Ceci nous ramène justement à la leçon que nous avons apprise lorsque Jésus, avant de nous dire de croire que nous recevons ce que nous demandons, nous dit en premier lieu : " Ayez foi en Dieu ". C’est en Dieu, le Dieu vivant, que notre foi doit plonger ses racines en profondeur et en étendue; alors elle sera forte au point de déplacer des montagnes et de chasser les démons. Si vous avez foi, rien ne vous sera impossible.

C’est dans la mort à soi-même ce qu’implique beaucoup de prière, en
étroite communion avec Jésus, que l’esprit de foi viendra puissamment.

Oh ! si seulement nous nous consacrions à l’œuvre que Dieu a pour nous dans le monde, entrant en contact avec les montagnes et les démons qu’il y a à chasser et à faire sortir, nous comprendrions bientôt le besoin qu’il y a de beaucoup de foi et de beaucoup de prière comme étant la seule terre sur laquelle la foi peut être cultivée. Christ Jésus est notre vie, la vie de notre foi également. C’est Sa vie en nous qui nous rend forts et nous rend simples pour croire. C’est dans la mort à soi-même ce qu’implique beaucoup de prière, en étroite communion avec Jésus, que l’esprit de foi viendra puissamment. La foi a besoin de la prière pour sa pleine croissance.

Et la prière a besoin du jeûne pour sa pleine croissance : c’est là la seconde leçon. La prière est l’une des mains avec laquelle nous saisissons l’invisible; le jeûne, l’autre, avec laquelle nous relâchons et chassons le visible. L’homme n’est en rien plus étroitement lié au monde des sens que dans son besoin de nourriture, et le fait de s’en réjouir. Ce fut par le fruit, bon à manger, que l’homme fut tenté et chuta lorsqu’il était dans le Paradis. Ce fut par le pain que Satan incita Jésus à changer en pierres, que Jésus, lorsqu’Il eut faim, fut tenté dans le désert, et dans le jeûne qu’Il triompha.

… C’est uniquement dans une vie de modération et de tempérance
et de reniement de soi qu’il y aura le cœur ou la force de prier beaucoup.

Le corps a été racheté pour être un temple du Saint-Esprit; c’est dans le corps ainsi qu’en esprit, c’est tout particulièrement, déclare l’Ecriture, dans le boire et le manger que nous devons glorifier Dieu. Je crains qu’il existe beaucoup de chrétiens pour lesquels cette nourriture à la gloire de Dieu n’est pas encore devenue une réalité spirituelle. Et la première pensée suggérée par les paroles de Jésus concernant le jeûne et la prière est que c’est uniquement dans une vie de modération et de tempérance et de reniement de soi qu’il y aura le cœur ou la force de prier beaucoup.

Mais ensuite il y a aussi son sens plus littéral. Le chagrin et l’anxiété ne peuvent pas manger : la joie célèbre sa fête avec le manger et le boire. Il se peut qu’il vienne des périodes d’intense désir où il est fortement ressenti combien le corps, avec ses appétits, quoi que légitimes, gêne encore l’esprit dans sa bataille contre les puissances des ténèbres, et où il se fait ressentir le besoin de le contrôler.

… le jeûne aide à exprimer, approfondir et confirmer la
résolution que nous sommes prêts à sacrifier n’importe quoi…

Nous sommes des créatures des sens : notre esprit est aidé par ce qui nous vient incarné dans une forme concrète; le jeûne aide à exprimer, approfondir et confirmer la résolution que nous sommes prêts à sacrifier n’importe quoi, à nous sacrifier nous-mêmes, à atteindre ce que nous cherchons pour le royaume de Dieu. Et Celui qui a accepté le jeûne et le sacrifice du Fils, sait accepter et récompenser par la puissance spirituelle l’âme qui est ainsi prête à tout abandonner pour Christ et Son Royaume – Il en reconnaît la valeur.

Et s’ensuit alors une application encore plus large. La prière est le fait de toucher Dieu et l’invisible; le jeûne est le fait de lâcher tout ce qui est du visible et du temporel. Tandis que les chrétiens ordinaires s’imaginent que tout ce qui n’est pas positivement interdit et péché leur est légitime, et cherchent à retenir le plus possible de ce monde, avec ses possessions, sa littérature, ses plaisirs, l’âme véritablement consacrée est comme le soldat qui porte uniquement ce dont il a besoin pour le combat.

N’allons-nous pas tout abandonner pour suivre Jésus
dans la route qu’Il inaugure pour nous ici…

Rejetant tout fardeau, ainsi que le péché qui assaille si facilement, craignant de s’empêtrer dans les affaires de cette vie, il cherche à mener une vie nazaréenne, comme celui qui est spécialement mis à part pour le Seigneur et Son service. Sans une telle séparation volontaire, même d’avec ce qui est légitime, personne n’atteindra la puissance dans la prière : cette sorte de démons ne part que par le jeûne et la prière.

Disciples de Jésus ! qui avez demandé au Maître de vous apprendre à prier, venez maintenant et acceptez Ses enseignements. Il vous dit que la prière est le chemin pour atteindre la foi, une foi forte qui peut chasser les démons. Il vous dit : " Si vous aviez la foi, rien ne vous serait impossible ". Que cette glorieuse promesse vous encourage à prier beaucoup. La récompense ne vaut-elle pas le prix? N’allons-nous pas tout abandonner pour suivre Jésus dans la route qu’Il inaugure pour nous ici; n’allons-nous pas, en cas de besoin, jeûner? N’allons-nous pas faire quelque chose que ni le corps ni le monde autour de nous n’arrêteront dans la grande œuvre de notre vie, alors que nous partageons la communion avec notre Dieu dans la prière, afin de devenir des hommes de foi, qu’Il peut utiliser dans Son œuvre du salut du monde ?

____________________________________

SEIGNEUR, ENSEIGNE-NOUS A PRIER.

… enseigne-nous, Seigneur Béni, qu’il y a un endroit où la foi peut être apprise et gagnée,
même dans… la prière et le jeûne…

Ô Seigneur Jésus ! Comme Tu dois continuellement nous reprocher notre incrédulité ! Combien étrange cela doit t’apparaître que cette terrible incapacité de faire confiance à notre Père et à Ses promesses. Seigneur ! Que Tes reproches, avec leur sanction : " C’est à cause de votre incrédulité ", pénètrent au plus profond de nos cœurs et nous révèlent de quelle grande mesure du péché et de la souffrance qui nous entourent nous devons être blâmés. Et alors enseigne-nous, Seigneur Béni, qu’il y a un endroit où la foi peut être apprise et gagnée, même dans… la prière et le jeûne, qui nous emmènent dans une communion vivante et ferme avec Toi et le Père.

Ô Sauveur ! Tu es l’Auteur et le Consommateur de notre foi; enseigne-nous ce que c’est que Te laisser vivre en nous par Ton Saint-Esprit. Seigneur ! Nos efforts et nos prières pour recevoir la grâce de croire ont été si vains.

… enseigne-nous comment, dans le jeûne et la prière, nous pouvons croître
jusqu’à la mesure de foi pour laquelle rien ne sera impossible.

Nous savons pourquoi nous avons échoué : nous avons cherché en nous-mêmes la force qui doit être donnée de Toi. Saint Jésus ! Enseigne-nous longuement le mystère de Ta vie en nous, et comment Toi, par Ton Esprit, Tu entreprends de vivre en nous la vie de la foi, afin de veiller à ce que notre foi ne défaille pas.

Ô fais-nous voir que notre foi sera juste une partie de cette merveilleuse vie de prière que Tu donnes à ceux qui s’attendent à être formés dans le ministère de l’intercession, non pas en paroles et en pensées seulement, mais dans la Sainte Onction que Tu donnes, le souffle de l’Esprit de Ta propre vie. Et enseigne-nous comment, dans le jeûne et la prière, nous pouvons croître jusqu’à la mesure de foi pour laquelle rien ne sera impossible. Amen.

Note:

Blumhardt se résolut à se consacrer au jeûne, quelquefois pendant plus de trente heures.

A l’époque où Blumhardt traversait son terrible conflit avec les mauvais esprits dans ceux qui étaient possédés, et cherchait à les chasser par la prière, il se demandait souvent ce qui faisait entrave à l’exaucement.

Un jour, un ami, à qui il avait parlé de son problème, attira son attention sur les paroles de notre Seigneur sur le jeûne. Blumhardt se résolut à se consacrer au jeûne, quelquefois pendant plus de trente heures. A partir de ses réflexions et de son expériences il acquit la conviction que le jeûne était bien plus important que ce que l’on pense généralement.

… le jeûne est devant Dieu… et dans la mesure où à un degré élevé
il renforce l’intensité et la puissance de la prière… devient l’expression pratique
incessante de la prière sans paroles…

Il dit : " Dans la mesure où le jeûne est devant Dieu une preuve pratique de ce que la chose que nous demandons est pour nous un objet d’un véritable et pressant intérêt, et dans la mesure où à un haut degré il renforce l’intensité et la puissance de la prière, et devient l’expression pratique incessante de la prière sans paroles, je pouvais croire qu’il ne serait pas sans efficacité, en particulier parce que les paroles du Maître firent mention d’un cas comme celui présent. 

J’essayai ce moyen, sans le dire à personne, et en vérité le précédent conflit en fut extraordinairement éclairé. Je pus parler avec un bien plus grand repos et une bien plus grande fermeté. Il n’était pas nécessaire que je fusse présent aussi longtemps avec le malade; et je sentais que je pouvais avoir une influence sans être présent. "

Source: European Prophetic College

 

      

Partager cet article

Repost0
13 janvier 2014 1 13 /01 /janvier /2014 18:31

Source : Samuel Bastide, "Pages d'histoire protestante" (Extraits)

                   

Aux XIe et XIIe siècles la tour de Crest vit partir les paysans du Dauphiné avec leurs Seigneurs à l'appel du pape Urbain II pour les grandes Croisades. Au cri de "Dieu le veut", ils allaient la croix rouge sur la poitrine et l'épée au poing, semer de 6 millions de cadavres la Palestine dans l'idée puérile d'arracher aux infdèles le tombeau vide du Sauveur, sans autres résultat que les haines et la rudesse des moeurs. Les conséquences ne se firent pas attendre. Au XIIe siècle eut lieu l'horrible tuerie nommée Croisade des Albigeois. On les appelait Cathares c'est-à-dire purs.L'évangile était leur règle de vie. Le pape Innocent III décida leur extermination en 1208

.Il en chargea le fanatique Simon de Montfort. Crest investie par lui à deux reprises en 1212 et 1217 dut enfin capituleret la population fut anéantie. Les Albigeois étaient nombreux dans le midi. Leur centre était Albi, d'où le nom qui les désignait. " Tuez-les-tous, Dieu reconnaîtra ceux qui sont siens", proclamait le légat papal en commandant le massacre de Béziers. Sept mille victimes réfugiées dans l'église de la Madeleine y furent égorgées et brûlées. Les croisés couvrirent la ville de ruines fumantes, encombrées de milliers de cadavres.  

 

                                                    Le massacre de Béziers                                                   

Le pape Grégoire IX institua l'inquisition pour achever ces prétendus hérétiques. Les tortures les plus inouies, firent trembler tout le midi. On brûla, on supplicia jusqu'à affoler la population. Personne ne se présentant pour partager avec lui la peu glorieuse conquête, Simon de Montfort accepta la possession des terres que le Pape offrait au vainqueur pour le prix de ses services.  

                                                        Résultat de recherche d'images pour "vicomte raymond 6"                                

  Le vicomte Raymond VI de Toulouse, refusant de persécuter ses sujets fut excommunié. Carcassonne où il s'était enfermé le 1er août 1209 fut cerné par les croisés. Leur armée de plusieurs milliers d'hommes s'en empara et la pilla de fond en comble. La population fut massacrée. Le Vicomte fut arrêté traîtreusement et dut se soumettre. Simon de Montfort triomphait par le pillage et le crime, mais le midi était ruiné. La victoire ne profita pas longtemps au persécuteur. Le lendemain de la Saint Jean 1218 il fut tué au siège de Toulouse. Les habitants ayant rappelé leur Seigneur, Simon de Montfort avait décidé de s'emparer de la ville. On affirme qu'il fut atteint par un boulet de pierre lancé par une humble femme avec un mangonneau (*). Son fils Amaury incapable de défendre le domaine maternel, l'offrit au roi de France,Philippe Auguste.

Les tortionnaires du Saint Office finirent par soulever l'indignation générale. En 1421, la foule se jeta sur les cachots de l'inquisition à Carcassonne pour en délivrés les emmurés. Mais le Catharisme avait été frappé à mort et ne se releva pas. Cependant, il resta au fond des coeurs un grand amourde la Vérité qui devait se faire jour à la première occasion.

Les Vaudois allaient reprendre l'oeuvre détruite.       

 

(*) Le terme mangonneau (dérivé du mot Greco-latin manganon, qui signifie "machine de guerre"[1],[2]) désigne un engin militaire offensif à contrepoids fixe de l'époque médiévale, une sorte de catapulte, un engin de siège utilisé pour lancer des projectiles contre les murs des châteaux forts, très proche du trébuchet.

Partager cet article

Repost0
10 janvier 2014 5 10 /01 /janvier /2014 08:00

Actu-Chretienne.Net

2014, l’année de la Coupe du monde au Brésil, est l’occasion pour France Ô d’explorer l’actualité de ce vaste pays. Samira Ibrahim propose deux documentaires…

…: l’un s’intéresse au bond prodigieux que le pays a fait sur les plans économique et social, et l’autre, aux ravages effrayants du crack sur la population brésilienne.

Crackolandia, l’enfer du crack

Avec plus d’un million de fumeurs, le Brésil est le plus gros consommateur de crack au monde. A Rio de Janeiro, le phénomène a littéralement explosé ces dernières années. Sur les places ou sous les ponts, des centaines de fumeurs de crack se rassemblent dans ces nouveaux lieux que les Brésiliens appellent les « Crackolandia ». Parmi eux, beaucoup d’enfants et tous les exclus de la société brésilienne.

LIRE LA SUITE…

 

 

Partager cet article

Repost0
9 janvier 2014 4 09 /01 /janvier /2014 19:29

Actu-Chretienne.Net

La Cour suprême des États-Unis a provisoirement suspendu lundi les mariages homosexuels en Utah, que le gouverneur de cet État de l’Ouest américain veut interdire.

Fin décembre, l’État avait fait appel à la Cour suprême pour suspendre une décision de justice qui a déclaré «inconstitutionnelle» une loi de 2004 interdisant le mariage entre personnes de même sexe. Cette décision du 20 décembre avait de fait légalisé le mariage gai en Utah, comme c’est le cas dans 17 autres États. Mais Gary Herbert, le gouverneur de l’État, où vit une importante communauté mormone, a interjeté appel devant une cour de l’Ouest américain.

LIRE LA SUITE…

 

 

 

Partager cet article

Repost0
9 janvier 2014 4 09 /01 /janvier /2014 18:50

C’est l’une des phrases fortes qui ressort de ce documentaire diffusé hier soir sur Canal+ Sport : "Si les meilleurs chrétiens évoluaient sous le même maillot…

…, le Jesus football Club serait l’une des meilleures équipes du monde (…) Paris pourrait aligner une défense 100% évangélique".

> REGARDER le documentaire (26min)
> LIRE l’article "Canal+ s’intéresse au "Jesus football club" !"

Partager cet article

Repost0