Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Présentation

  • : SIGNES ET PROMESSES
  •               SIGNES ET PROMESSES
  • : Ce Blog a pour but au travers de son contenu, d'édifier l'église de Jésus-Christ, de faire connaître à nos contemporains l'amour de Dieu manifesté en Jésus son fils bien aimé.Les messages qui seront diffusés veulent être en bénédictions à tous les milieux, en rappelant qu'aujourd'hui, Dieu veut encore faire éclater parmi ceux qui ont soif, les signes de sa Puissance, et accomplir ses Glorieuses Promesses. Aquilas
  • Contact

VERSET BIBLIQUE

Je suis le chemin, la vérité, et la vie. Nul ne vient au Père que par moi. ( Jean 14 : 6) 

Recherche

Liste D'articles

  • Chine: des chrétiens poussés à la...
    Chine: des chrétiens poussés à la clandestinité https://t.co/LdEwxT7h9p Patrick Gassend (@Ichtus1) December 02, 2021 Difficultés économiques, surveillance extrême: dans l'Ouest de la Chine, le quotidien des chrétiens d'origine musulmane est une lutte...
  • L'AVÉNEMENT DE CHRIST
  • JE SUIS
    Tous les noms de Dieu dans le psaume 23www.iltaime.com
  • LE NOUVEL ÉVANGILE DU DOMINIONISME
    Dominionisme : doctrine qui appelle les chrétiens à entrer en gouvernance du Monde, en intégrant l'ensemble des rouages décisionnels de la société, afin de la diriger (d'en prendre le leaders...
  • Pleurez pour vos bergers ! (Partie 2/2)
    Un jour de jugement va tomber sur les faux bergers ! Les prophètes ont prédit un jour de jugement soudain sur les bergers et les ministères qui ont trompé le peuple de Dieu. On arrive à un temps où Dieu ne peut plus supporter la cupidité, l’égocentrisme,...
  • Bilan de l'année 2020 : Qu'ont vécu les chrétiens persécutés ?
    Psaumes 37:40 L'Éternel les secourt et les délivre; Il les délivre des méchants et les sauve, Parce qu'ils cherchent en lui leur refuge. Source: https://bible.knowing-jesus.com
  • Frappez.....
    Matthieu 7:7 « Demandez, et l'on vous donnera; cherchez, et vous trouverez; frappez, et l'on vous ouvrira ». Nous arrivons aujourd'hui au terme de la réflexion concernant cet enseignement de Jésus-Christ pour nos vies. Avant d'aller plus loin et de voir...
  • Cherchez.......
    Matthieu 7:7 : « Demandez, et l'on vous donnera; cherchez, et vous trouverez; frappez, et l'on vous ouvrira ». Hier je me suis arrêté sur la première partie de ce verset cité plus haut. Aujourd'hui, prenons du temps avec la seconde portion de celui-ci:...
  • Demandez.....
    Matthieu 6:7 Demandez, et l'on vous donnera; cherchez, et vous trouverez; frappez, et l'on vous ouvrira. Aujourd'hui, j'aimerai m'arrêter sur la première partie de ce verset : ' 'Demandez, et l'on vous donnera.'' Dans ce passage Jésus revient sur le sentiment...

VISITES

 Que Dieu vous bénisse !

 

Parcours interactif :

                                           https://connaitredieu.com/

   

 


 
 

SOUTIEN

                                                                             Suivez  le lien :Contact  

 

  

Calendrier La Bonne Semence

                

">

 

9 février 2014 7 09 /02 /février /2014 18:05

Actu-Chretienne.Net

Lui-même pasteur d’une Église de Cotonou, le chef de l’État béninois, Boni Yayi, s’est entouré de ministres qui partagent ses convictions religieuses.

Boni Yayi était encore directeur de la Banque ouest-africaine de développement (1994-2006), à Lomé, quand il s’est converti au pentecôtisme. Aujourd’hui pasteur de l’Assemblée de Dieu du quartier de Gbèdjromédé, à Cotonou, le président du Bénin continue de prêcher à ses heures perdues.

LIRE LA SUITE…

LIRE EGALEMENT :

Partager cet article

Repost0
9 février 2014 7 09 /02 /février /2014 17:46

Il est aujourd’hui très courant d’échanger nos cartes de visite, pour se faire connaître ou pour démarrer une relation. En France, c’est une habitude très naturelle, notamment dans le monde des affaires.

AGAPE FRANCE vous propose alors un outil afin de vous encourager à être un «témoin» du Christ tout en tissant des relations !

Partager l’Evangile à quelqu’un que vous allez croiser très rapidement dans le train ou l’avion, avec un client, ou avec un collègue de travail, n’est pas toujours très facile. Bien des fois nous nous abstenons de le faire, car nous n’avons pas grand chose sous la main à donner à la fin de notre entrevue.

Dieu nous précède dans notre témoignage personnel et vous pouvez être une étape de conversion dans la vie de quelqu’un que vous allez croiser une fois dans votre vie. Pour nous aider à partager l’Evangile, AGAPE FRANCE a conçu des cartes d’évangélisation. Ce sont des cartes de visite de sites web spécialement conçus pour le témoignage :

  • Atoi2voir.com : répond aux petites et grandes questions de la vie et propose des parcours pour découvrir l’existence et l’amour de Dieu, et la divinité de Jésus. 50.000 visiteurs uniques visitent ce site tous les mois.
  • Atoi2voirDIEU.com : présente d’une façon simple et claire, en 5 vidéos de grande qualité de moins d’une minute, le message de l’Evangile. C’est une application pour les smartphones et les tablettes, elle peut être téléchargée en flashant le QR code sur la carte. Cette nouvelle Web application vient d’être lancée depuis décembre 2013.

Ces cartes de visites ne sont pas simplement une adresse, mais derrière ce flash code pour les smartphones ou ces sites internet, il y a le message de l’Evangile adapté au grand public.

Il y a la possibilité de poser une question à un conseiller formé à suivre les internautes en recherche. Plus d’une trentaine de conseillers travaillent bénévolement pour le site atoi2voir.com et font un travail extraordinaire ! Les internautes sont accompagnés dans leur démarche et sont envoyés vers les église locales.

«J’ai été visiter l’église que vous m’avez recommandée. Ça c’est bien passé et après le culte le pasteur est venu me parler. Samedi prochain je vais y retourner parce qu’il y’a une fête organisée. Je suis très contente d’y avoir été. A Bientôt.», écrivait une internaute d’Atoi2voir.com dans un courrier à sa conseillère.

En 10 ans, l’équipe d’aToi2voir.com a pu être informée de plus de 80 baptêmes suite à un parcours de découverte de l’Evangile avec un conseiller. C’est sans compter ceux pour lesquels l’information n’est pas remontée jusqu’aux conseillers.

Un tiers des Français se dit «croyant». Ces personnes se posent des questions sur la vie, sur l’amour et sur Dieu, nous en croisons tous les jours. Conscients de cela et de l’appel du Seigneur à partager autour de nous son Amour, faisons déjà un premier pas en offrant une carte de visite !

Préparez vos munitions dans vos portefeuilles !

Xavier Lespinas

 

 

Partager cet article

Repost0
30 janvier 2014 4 30 /01 /janvier /2014 22:00

En Syrie, la cinquième colonne islamiste

Plus de 2000 volontaires européens (NDLR: plus de 5000 selon d’autres sources) combattraient le régime de Bachar el-Assad aux côtés des djihadistes. Ces jeunes combattants, issus de milieux défavorisés et de cercles islamistes radicaux pourraient représenter une menace en Europe.  

Au fil de la guerre qui ravage la Syrie, le phénomène prend de l’ampleur ; au point que le flux a triplé durant les six derniers mois. Il y aurait ainsi plus de 2000 volontaires européens ­ dont environ 700 Français ­ partis combattre les forces de Bachar el-Assad aux côtés des différentes composantes djihadistes.  

Plusieurs responsables de l’Union européenne s’en sont récemment émus ; et les services de renseignement russes sont évidemment les premiers à fournir aux Occidentaux des informations et des statistiques susceptibles de les inquiéter un peu plus encore. Parmi les recrues concernées, il y aurait des citoyens britanniques (« plusieurs centaines »), allemands (le ministre de l’Intérieur, Thomas de Maizière, évoque le chiffre de 270 volontaires), néerlandais, italiens, espagnols, suédois, danois, belges (250). 

Pour autant que l’on sache, beaucoup de ces têtes brûlées proviennent de milieux défavorisés et de cercles islamistes radicaux, comme a permis de l’observer le démantèlement d’une cellule chargée de les recruter. De véritables filières, très organisées, leur permettent de traverser les frontières et d’entrer en Syrie, le plus souvent via la Turquie. Beaucoup de ces jeunes vont notamment grossir les rangs du Front Al-Nosra, affilié à Al-Qaeda et classé par l’ONU comme organisation terroriste, ou ceux d’une autre officine de même obédience, l’Etat islamique en Irak et au Levant (EIIL).  

Les nouveaux apprentis terroristes

On n’en sait guère davantage, à vrai dire, sauf que ce ruisseau souterrain rappelle étrangement le cas de l’Afghanistan, pays qui, au plus fort des combats contre les troupes américaines, parvint à attirer jusqu’à 4000 combattants étrangers. On sait parfaitement, en revanche, ce qu’il advint de la minorité la plus active de cette force combattante, disséminée après son retour en Europe et aux Etats-Unis; les jeunes aguerris et endurcis sous la férule des talibans fournirent aux réseaux islamistes des profils extrémistes, prêts à tout pour exprimer à la fois leur mal-être et leur haine de l’Occident ­ Mohamed Merah fut une de ces scories. 

On trouve déjà, sur Internet, des menaces inquiétantes, bien que difficilement crédibles, provenant de jeunes engagés en Syrie et qui visent des objectifs situés en plein coeur de l’Europe. Mais les Etats-Unis s’estiment tout autant ciblés et redoutent la libre circulation de nouveaux apprentis terroristes, parfois porteurs d’une double nationalité et de deux passeports, très mobiles en toute légalité et capables de perpétrer des attentats grâce au savoir-faire (en particulier en matière d’explosifs) acquis à Alep ou à Homs. Même si une infime minorité de ces guerriers de l’absurde est susceptible de passer à l’acte, quelques individualités suffisent à déclencher une action meurtrière d’envergure. 

Destins incrontrôlables

Pour les Etats, la question devient très préoccupante, car réagir efficacement reviendrait à entamer plusieurs libertés fondamentales, comme la libre circulation des personnes, ou à instaurer des mesures inacceptables, comme la surveillance des fournisseurs d’accès à Internet ou la création d’un fichier européen des passagers aériens…  

Pour la police, la filature continue d’un suspect d’un type aussi insaisissable est ruineuse en temps et en effectifs. Pour les familles dont ils sont originaires, le destin de ces jeunes hommes reste incontrôlable, si bien que les parents reçoivent parfois un simple SMS pour les informer de la mort de leur fils on ne sait où, on ne sait comment.  

Pour la société, cet aventurisme de la radicalité, comme s’il pouvait exister un terrorisme romantique, souligne les complexités croissantes du contrat social multiculturel. Par-dessus tout, relire Camus (Lettres à un ami allemand): « Car, c’est peu de chose que de savoir courir au feu quand on s’y prépare depuis toujours et quand la course vous est plus naturelle que la pensée. » 

Express

 

Partager cet article

Repost0
30 janvier 2014 4 30 /01 /janvier /2014 20:00

France: la firme israélienne SodaStream gagne son procès contre le boycott organisé par France Palestine Solidarité

Le tribunal de grande instance de Paris a jugé illégale la campagne d’un groupe de boycott des produits israéliens affilié à l’autorité palestinienne, et leur a interdit toute activité affirmant que les produits SodaStream sont illégalement fabriqués et vendus.

La société SodaStream - qui fabrique et commercialise des appareils pour faire de l’eau gazeuse – excellente au demeurant, j’ai goûté – et qui possède une usine à Mishor Adumim dans le désert de Judée, une parmi ses 20 usines situées partout dans le monde, a poursuivi en justice l’Association France Palestine Solidarité (AFPS) pour avoir “faussement affirmé que les produits sont ‘vendus illégalement’ du fait qu’ils sont fabriqués dans des ‘territoires occupés’ alors qu’ils portent le label Made in Israël.”

L’AFPS a fait une campagne de lobby importante auprès des magasins afin qu’ils retirent les produits SodaStream de la vente et ont activement encouragé leur boycott depuis 2010.

“Alors que SodaStream a réussi à arrêter cette campagne auprès des revendeurs, l’AFPS a persisté avec des manifestations actives, et quelques fois violentes, dans les magasins », déclare la société au Jewish Press de ce matin mercredi 29 janvier.

OPM, le distributeur exclusif de SodaStream en France, avait donc déposé plainte il y a trois ans contre l’AFPS pour sa campagne, et pour avoir dénigré les produits SodaStream auprès des revendeurs.

Le tribunal de grande instance de Paris a donné raison à SodaStream.

Le juge a conclut qu’un boycott, même s’il est motivé par des objectifs politiques ou des considérations morales, doit être « honnête » et non abusif, une condition que l’AFPS a violée en déformant une publicité de SodaStream en la recouvrant d’une image montrant du sang dans le cadre de sa campagne de diffamation.

L’AFPS a déclaré aux revendeurs et au public que les produits SodaStream étaient vendu illégalement, et, selon la société, “avait dit aux magasins que vendre les produits SodaStream constituait une fraude, et que les responsables de magasins risquaient des poursuites.”

Le tribunal a considéré que le boycott était malhonnête car il diffusait de fausses informations sur SodaStream.

Il a ordonné à l’AFPS de cesser d’affirmer, et de reconnaitre que les produits SodaStream sont vendus illégalement, ou frauduleusement, et lui a donné deux semaines pour supprimer toutes indications en ce sens de leur site internet et de tous moyens de communication.

Le montant des indemnités accordé à SodaStream pour le préjudice causé n’était pas disponible au moment de publier cet article.

Cette décision arrive au moment où le lobby BDS (boycott désinvestissement sanction) pensait qu’il pouvait profiter d’une autre opération de lobby contre la publicité des produits SodaStream par l’actrice Scarlett Johansson. L’actrice, qui est juive, au lieu de céder aux pressions, a pris le parti de SodaStream en rappelant que la société israélienne emploie des centaines d’arabes palestiniens, dans des conditions salariales équivalentes à celles des employés juifs, et qu’il s’agit là du meilleur geste en faveur de la paix qui puisse exister.

 © Hervé Roubaix pour Dreuz.info.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Partager cet article

Repost0
30 janvier 2014 4 30 /01 /janvier /2014 18:44

 

Laure-Elyse avait de grosses douleurs crâniennes, le diagnostic d’une tumeur au cerveau a été confirmé par des analyses. Après avoir reçu la prière… …, l’IRM a montré une absence de tumeur, et tous les symptômes ont disparus. C’est quand tout semble s’effondrer que Dieu vient au secours… Découvrez comment Dieu à guéri Laure-Élyse de sa tumeur au cerveau.

REGARDER LA VIDEO

 


Partager cet article

Repost0
30 janvier 2014 4 30 /01 /janvier /2014 17:34

 


Bethléem, cité juive à l’époque du Premier Temple

Une pièce d’argile a été retrouvée durant des fouilles archéologiques menées dans la Cité de David – Ir David – à Jérusalem. Elle présente des particularités particulièrement riches sur le plan historique.

Elle porte en effet le nom de la ville de Bethléem, tracé dans une écriture hébraïque ancienne.

Datée de la période du Premier Temple (1106-586 avant l’ère chrétienne), elle constitue la première preuve tangible de l’existence de la ville à cette période.

L’objet, appelé « bulle », est une pièce d’argile utilisée de manière typique comme un sceau à apposer sur un objet ou un document écrit –qui permet de l’authentifier.

Il mesure environ 1,5cms, et a été retrouvé durant une opération de « tri » des sols menée par l’Autorité israélienne des antiquités.

Trois lignes de texte, en hébreu ancien, portent les mots « Bat Lechem », l’ancien nom de Bethléem. L’importance de la bulle est capitale car la région de Bethléem n’a pas encore bénéficié de fouilles archéologiques importantes; elle est la seule preuve, hors de du texte biblique, de l’existence de cette cité à cette époque.

« Il y a une différence entre lire le nom d’une ville dans la bible, et le voir sur un objet de l’époque, commente Elik Shukron, le directeur du chantier de fouilles.

Selon lui, il semble qu’au cours de la septième année du roi – sans qu’il soit possible de savoir si il s’agit d’Ezekiah, Menasse, ou de Josiah), un important chargement ait été envoyé au roi de Jérusalem. La « bulle » retrouvée appartient à un ensemble de sceaux fiscaux utilisés pour sceller les cargaisons ou chargements à l’époque du royaume de Juda, à la fin du 8è ou au début du 7è siècle avant l’ère chrétienne, en indiquant que les taxes en vigueur avaient été payées.

Bethléem était donc bien, à l’époque, une ville du royaume de Juda, et elle collectait et envoyait des taxes pour le compte du Roi, installé à Jérusalem.

L’expression  » Bethléem sur le chemin d’Ephrata » apparaît plusieurs fois. C’est la ville où Rachel mourut et est enterrée comme indiqué dans le livre de Berechit, et le lieu de naissance de Binyamin (Benjamin). Le nom Bethléem apparaît 41 fois dans la bible.

 » Après des années de fouilles sur ce site » déclare Shukron, « c’est la première fois que nous mettons de manière évidente un objet qui lie Bethléem et Jérusalem à l’époque du Premier Temple ».

Juif.org

Partager cet article

Repost0
29 janvier 2014 3 29 /01 /janvier /2014 10:00

Trois heures de ténèbres dans le monde entier confirmées par des sources historiques.

 Par Chris Parker –

 « Depuis la sixième heure jusqu’à la neuvième, il y eut des ténèbres sur toute la terre.  Et vers la neuvième heure, Jésus s’écria d’une voix forte : Éli, Éli, lama sabachthani ? C’est-à-dire : Mon Dieu, mon Dieu, pourquoi m’as-Tu abandonné ?  Quelques-uns de ceux qui étaient là, L’ayant entendu, dirent : Il appelle Élie.  Et aussitôt l’un d’eux courut prendre une éponge, qu’il remplit de vinaigre, et, l’ayant fixée à un roseau, il Lui donna à boire.  Mais les autres disaient : Laisse, voyons si Élie viendra Le sauver.  Jésus poussa de nouveau un grand cri, et rendit l’esprit.

Et voici, le voile du temple se déchira en deux, depuis le haut jusqu’en bas, la terre trembla, les rochers se fendirent, les sépulcres s’ouvrirent, et plusieurs corps des saints qui étaient morts ressuscitèrent.  Étant sortis des sépulcres, après la résurrection de Jésus, ils entrèrent dans la ville sainte, et apparurent à un grand nombre de personnes.  Le centenier et ceux qui étaient avec lui pour garder Jésus, ayant vu le tremblement de terre et ce qui venait d’arriver, furent saisis d’une grande frayeur, et dirent : Assurément, cet homme était Fils de Dieu. » Matthieu 27:45-54

L’histoire du jour le plus long où Le Seigneur a permis que le soleil reste immobile est enregistré dans Josué 10:13 et repris dans Habacuc 3:11.  Le Dr Immanuel Velikovsky, dans son livre de 1950, « Mondes en collision », a découvert que de multiples sources à travers le monde indiquent que l’événement était historique; qu’il s’est réellement produit et a été enregistré dans l’histoire de nombreux peuples dans le monde entier.  Le fait que Velikovsky attribue la vraie survenance à un événement naturel plutôt qu’à un être surnaturel est sans importance.  Le fait demeure que les enregistrements de la Bible de cet évènement extraordinaire ont été confirmés par des incrédules laïques.

 Qu’en est-il des ténèbres que la Bible nous dit s’être produits lors de la crucifixion de Jésus-Christ ?  Tous les comptes rendus de la crucifixion dans les Évangiles confirment que l’obscurité non-naturelle a descendu sur la scène et a duré de midi jusqu’à 15 heures.  Certains des comptes rendus décrivent les ténèbres comme ayant couvert la « terre entière ».  Toutefois, le grec pourrait aussi être interprété comme le « monde entier ».

Pour être un peu technique, le mot grec est le numéro G1093 et pourrait être traduit de la manière suivante :

  • Les terres arables
  • Le sol, la terre comme un lieu permanent
  • La terre ferme en opposition à la mer ou à l’eau
  • La terre dans son ensemble
  • La terre par opposition aux cieux
  • La terre habitée, la demeure des hommes et des animaux 
  • Un pays, terre délimité par des frontières fixes, une parcelle de terrain, un territoire, une région

Qu’il y eut des ténèbres à midi, dans le milieu de la journée, seulement dans le « territoire » autour de Jérusalem ou dans le monde entier, ces ténèbres non-naturels doivent avoir semé la terreur et l’émerveillement dans les cœurs de ceux qui ont été engagés dans la crucifixion du Christ !  Les chercheurs, tant à l’époque qu’aujourd’hui, comme Velikovsky, ont tenté, avec tout le respect de la plus longue journée de Josué, d’attribuer ces ténèbres à un évènement naturel, à savoir à une éclipse.  Cependant, la Pâque a lieu au mauvais moment du mois pour une éclipse solaire, comme nous le verrons un peu plus tard, et, tout au plus, une éclipse durerait 8 ou 9 minutes et non pas trois heures.  Le fait que les trois heures soient présentées comme un évènement réel devant être expliqué par des sources profanes est une confirmation importante de l’historicité de l’évènement.

Si l’obscurité était effectivement mondiale, les personnes qui l’ont vécue dans d’autres endroits n’auraient eu aucune idée de la raison pour laquelle l’obscurité se produisait et les peuples qui étaient déjà dans l’obscurité à cause de leur heure locale n’auraient rien remarqué.  Cependant, les Juifs et les Romains avaient raison de relier les points.  Ces évènements (obscurité anormale en plein jour et les tremblements de terre) ont même causé la frayeur du centurion et de ceux qui étaient avec lui en train de garder Jésus, au point de s’écrier : « Assurément, cet homme était Fils de Dieu. »

D’autre part, les Juifs ont encore plus de raisons d’avoir peur et de se préoccuper des ténèbres.  Pendant près de 800 ans, la prophétie suivante d’Amos avait été lue dans le temple et dans les synagogues :

« En ce jour-là, dit Le Seigneur, L’Éternel, Je ferai coucher le soleil à midi, et J’obscurcirai la terre en plein jour; Je changerai vos fêtes en deuil, et tous vos chants en lamentations, Je couvrirai de sacs tous les reins, et Je rendrai chauves toutes les têtes; Je mettrai le pays dans le deuil comme pour un fils unique, et sa fin sera comme un jour d’amertume. » Amos 8:9-10 (Aux environs de 750 avant Jésus-Christ)

La désignation de l’heure exacte des ténèbres et la référence au deuil pour bientôt déclare clairement que la prophétie doit se référer à la crucifixion du Fils de Dieu et les ténèbres qui sont annoncés par la prophétie seront dans le monde entier.  La mort du Christ devait être là où l’ancienne Loi et ses fêtes religieuses auxiliaires, les ordonnances et les jours saints ont été « cloués sur la croix ».  En 70 après Jésus-Christ, le Temple juif a été détruit, ce qui a mis fin aux sacrifices et à la capacité des Juifs de continuer à adorer sous la loi de Moïse.

Nous avons le compte-rendu biblique de la crucifixion, qui mentionne les ténèbres pendant trois heures, les tremblements de terre et les autres évènements.  Nous avons également la prophétie biblique d’Amos qui prédit ces évènements de 750 à 800 ans avant qu’ils se produisent dans les moindres détails.  Qu’en est-il des sources historiques, les sources non-bibliques ?

Vers l’an 50 après Jésus-Christ, Thallus écrivait l’histoire du monde méditerranéen oriental couvrant la période de la guerre de Troie (1200 – 1300 avant Jésus-Christ) jusqu’à son époque.  L’histoire elle-même n’existe apparemment plus, mais, certaines citations de l’œuvre apparaissent dans les écrits des autres auteurs.  Julius Africanus, un historien écrivant aux environs de 220 après Jésus-Christ, était un tel érudit qui avait apparemment accès à l’histoire de Thallus.  Thallus faisait référence non pas à la crucifixion dans son récit historique, mais, aux ténèbres en plein jour qui se sont produits à cette époque.  Julius Africanus est cité en notant les travaux préalables et réfutant l’idée que la cause des ténèbres ait pu être une éclipse :

« Dans le monde entier, il est tombé une obscurité terrible; les rochers se fendirent par un tremblement de terre et de nombreux lieux de Judée et d’autres districts ont été touchés.  Ces ténèbres de Thallus, dans le troisième livre de son histoire, exigent, me semblant sans raison, une éclipse du soleil.  Parce que les Hébreux doivent célébrer la Pâque le 14e jour suivant la lune et la passion de notre Sauveur tombe la veille de la Pâque; mais, une éclipse de soleil se produit uniquement lorsque la lune est sous le soleil. »

« Et cela ne peut arriver à tout autre moment, sauf dans l’intervalle entre le premier jour de la nouvelle lune et le dernier jour de l’ancienne, c’est-à-dire, à leur jonction; alors, comment une éclipse devrait être censée se produire quand la lune est presque diamétralement opposée au soleil ?  Cependant, laissons passer les opinions; laissons transporter la majorité par elles; et, laissons ce prodige du monde être considéré comme une éclipse de soleil, comme d’autres, un signe seulement pour les yeux. »

« Phlégon enregistre qu’à l’époque de Tibère César, à la pleine lune, une éclipse totale du soleil s’est produite à partir de la sixième heure jusqu’à la neuvième, manifestement celle dont nous parlons.  Mais, qu’est-ce qu’une éclipse peut avoir en commun avec un tremblement de terre, les rochers qui se fendent, la résurrection des morts, et une perturbation aussi grande dans tout l’univers ?  Sûrement qu’un évènement aussi important n’a pas été enregistré pendant une longue période. »

Tertullien, dans son Apologétique, raconte l’histoire des ténèbres qui avaient débuté à midi lors de la crucifixion; à ceux qui n’étaient pas au courant de la prédiction, il dit : « Sans doute pensé comme une éclipse ».  Il suggère que les preuves sont encore disponibles : « Vous-même avez le compte-rendu du signe mondial encore dans vos archives. »

L’historien et théologien Rufin d’Aquilée (entre 340 et 345 à 410), dans ses travaux élargis de l’Histoire Ecclésiastique d’Eusèbe, comprend une partie de la défense donné à Maximin par Lucien d’Antioche, peu de temps avant qu’il soit martyrisé en 312.  Lucien, comme Tertullien, était également convaincu que les causes des ténèbres qui ont accompagné la crucifixion peuvent être trouvées parmi les archives romaines.  Ussher a enregistré la déclaration de Lucien donnée en défense à Maximin comme; « Recherchez vos écrits et vous trouverez qu’à l’époque de Pilate, lorsque Le Christ a souffert, le soleil a soudainement été retiré et des ténèbres ont suivi. »

Le prochain éminent historien chrétien après Eusèbe, Paulus Orose (375 – 418), a écrit en 417 que Jésus « S’est volontairement donné Lui-même à la Passion, mais, par l’impiété des Juifs, a été appréhendé et cloué sur la croix, puis, un très grand tremblement de terre s’est produit dans le monde entier, des rochers sur les montagnes se sont fendus et un grand nombre de parties des grandes villes sont tombées à cause de cette violence extraordinaire.  Le même jour également, à la sixième heure du jour, le soleil a été complètement masqué et une nuit détestable a soudainement éclipsé la terre, comme il a été dit, « Un âge impie craignait la nuit éternelle ».  En outre, il était clair que ni la lune, ni les nuages ne se tenaient dans la voie de la lumière du soleil, de sorte qu’il est rapporté que ce jour-là, la lune, étant au quatorzième jour, avec toute la région des cieux jetée entre les deux, était au plus loin de la vue du soleil et les étoiles dans le ciel tout entier brillaient alors dans les heures de la journée ou plutôt dans cette terrible nuit.  Pour cela, non seulement les Saintes Évangiles l’attestent, mais, même certains livres des Grecs. » Wikipédia

Beaucoup d’historiens antiques écrivant peu de temps après l’époque du Christ ont reconnu librement Son existence, mais, professaient des idées différentes sur qui Il était vraiment.  Par exemple, un historien antique a reconnu Son existence et qu’Il accomplissait même de nombreux miracles.  Mais, il a attribué ces miracles à des pouvoirs magiques qu’Il aurait prétendument acquis lors d’une visite en Égypte.

Né autour de 54 après Jésus-Christ, Cornelius Tacitus était un autre historien romain remarqué qui a raconté la crucifixion de Jésus.  Il a déclaré que Jésus avait été crucifié par Ponce Pilate et que Rome avait été dans les ténèbres pendant le règne de Tibère César en 33 après Jésus-Christ.

http://s8int.com/WordPress/2013/06/07/crucifixion-aint-no-fiction-three-hour-darkness-over-the-entire-world-confirmed-by-historical-sources/ 

 

Traduit par PLEINSFEUX.ORG

Partager cet article

Repost0
29 janvier 2014 3 29 /01 /janvier /2014 07:00

Source :Actu-Chretienne.Net

Les congrégations chrétiennes aux États-Unis et en Amérique latine donnent à la communauté juive du monde, environ 130 millions de dollars…

…par an pour des projets humanitaires dans le monde entier, comme il l’a été annoncé lors du lancement d’une campagne d’hiver pour aider les personnes âgées vivant en Israël. Yehiel Eckstein, fondateur et président du Fonds international de l’Amitié judéo-chrétienne (IFCJ pour son sigle en anglais), a déclaré: «L’argent provient de chrétiens et de personnes qui aiment le peuple d’Israël».

LIRE LA SUITE…

Partager cet article

Repost0
28 janvier 2014 2 28 /01 /janvier /2014 17:55

 

Nous continuons cette série d’informations consacrée au GENDER par les aspects juridiques qui nous attendent…Quand la théorie du genre sera effectivement intégrée aux programmes éducatifs dispensés dès l’âge de 6 ans, vous n’aurez plus aucune possibilité de vous y opposer. En prenant connaissance de cette condamnation d’une mère de famille allemande ayant refusé de faire suivre à ses enfants les cours d’éducation sexuelle d’une école primaire publique locale, vous comprendrez ce qui risque de nous arriver.

Mercredi 9 mars 2011 – Une mère de famille allemande a été condamnée à plus d’un mois de prison ferme pour avoir refusé de faire suivre à ses enfants les cours d’éducation sexuelle d’une école primaire publique locale.
Depuis 2006, on compte en Allemagne 35 cas de parents condamnés pour la même raison. Beaucoup d’associations défendent le droit des parents à choisir l’éducation de leurs propres enfants sur une question aussi délicate.

Il y a quelques jours, Irene Wiens, de Salzkotten, a été condamnée à 43 jours d’incarcération pour avoir refusé s’inscrire ses enfants au programme d’éducation sexuelle prévu dans leur école.

Selon un communiqué envoyé à ZENIT par Ignacio Pascual, de l’association « Professionnels pour l’Ethique », la « Défense juridique de cette affaire incroyable, déjà arrivée au tribunal européen des droits de l’homme de Strasbourg, est assurée par l’Alliance Defense Fund (ADF), une entité à caractère supranationale spécialisée dans la protection de la liberté religieuse et de conscience ».

Comme l’a expliqué le conseiller légal d’ADF, Roger Kiska, « ce sont les parents et non le gouvernement, qui sont responsables de l’éducation de leurs enfants. Incarcérer des parents pour avoir exercé des droits acceptés universellement est impensable ».

« La famille Wiens se fonde sur les droits prévus par la Convention européenne pour les droits de l’homme, qui défend le droit des parents à transmettre à leurs enfants une vision de la sexualité conforme à leurs propres convictions ».

« Il est donc parfaitement légal que les parents décident de ne pas faire suivre à leurs enfants les cours et les activités prévus par l’éducation publique », a-t-il ajouté. « Irene Wiens est en prison pour avoir défendu ses 4 enfants (entre 10 et 16 ans) d’une éducation sexuelle interactive qui ne coïncide pas avec sa vision de la sexualité ».

Rappelant que « le cas de la famille Wiens n’est hélas pas le premier », l’association des « Professionnels pour l’éthique », qui collabore étroitement avec l’ADF dans la défense des droits des parents européens, renvoie à une déclaration qu’elle a publiée antérieurement sur la reconnaissance des droits des parents à éduquer leurs enfants selon leurs propres convictions.

Le document qualifie « d’inacceptable » la répression subie par cette mère allemande et rappelle que la Déclaration universelle des droits de l’homme, le Pacte pour la défense des droits humains et des libertés fondamentales, et la Lettre des droits fondamentaux de l’Union européenne, garantissent ce droit aux parents.

Des milliers de citoyens anonymes se sont unis à cette déclaration qui a également été signée par des associations de 9 pays et quatre continents : Europe, Afrique, Asie et Amérique.

« Cette déclaration, a expliqué Leonor Tamayo, responsable de la section internationale de l’association « Professionnels pour l’éthique », sera envoyée au gouvernement fédéral allemand et aux gouvernements des divers Etats allemands, au reste des gouvernements de l’UE et aux institutions européennes compétentes en droits et libertés fondamentales ».

« La liberté d’éducation, a-t-elle ajouté, est dramatiquement blessée en Europe ». Encore une fois, c’est la société civile qui doit élever sa voix et dénoncer les abus de pouvoir, l’indifférence et la complicité des gouvernements, ainsi que le manque de protection des citoyens, et demander le respect des droits fondamentaux ».

LE « GENDER » POUR TOUS – A propos des droits des parents
Le Gouvernement a annoncé vouloir lutter contre « les stéréotypes de genre » dès la maternelle. Le Ministre Vincent Peillon a déclaré que « le gouvernement s’est engagé à s’appuyer sur la jeunesse pour changer les mentalités, notamment par le biais d’une éducation au respect de la diversité des orientations sexuelles ». Christiane Taubira a également déclaré que « Dans nos valeurs, l’Education vise à arracher les enfants aux déterminismes sociaux et religieux et d’en faire des citoyens libres ».

Comment les parents pourront-ils défendre leur droit « d’assurer l’éducation et l’enseignement de leurs enfants conformément à leurs convictions religieuses et philosophiques » ? Saisie par des parents condamnés pour avoir refusé d’envoyer leurs enfants à des cours obligatoires d’éducation sexuelle, la Cour a jugé que l’Allemagne pouvait les condamner ainsi, car selon elle, l’école a notamment pour objectif « d’intégrer les minorités et d’éviter la formation de "sociétés parallèles" motivées par la religion ou l’idéologie » et « l’éducation sexuelle devrait encourager la tolérance entre les êtres humains quelque soit leur orientation identité sexuelle » (voir les affaires Konrad contre Allemagne du 11 septembre 2006 et DOJAN et autres contre Allemagne du 13 Septembre 2011).

Source : Communiqué de La Manif Pour Tous 24

Partager cet article

Repost0
28 janvier 2014 2 28 /01 /janvier /2014 17:47

D’Abidjan à Kinshasa, le magazine "Jeune Afrique" a mené l’enquête sur "le raz-de-marée évangélique". Une véritable "Jesus connection" qui fait la Une de cet hebdomadaire international indépendant.

"D’Abidjan à Kinshasa, leurs églises se comptent par dizaines de milliers. Promettant aux foules ce que les politiciens ne peuvent offrir, les pasteurs seraient-ils les nouveaux leaders du continent ? Jeune Afrique a mené l’enquête au cœur de ce christianisme conquérant, missionnaire et mondialisé".

Dans un éditorial intitulé "François Superstar", le magazine s’inquiète de cette vague évangélique impressionnante et veut croire que le "Pape François" sera une sorte de messie capable de ressusciter – ou tout du moins de revigorer – un catholicisme vieillissant…

"D’un côté, la Jesus Connection, la communauté des chrétiens évangéliques… Le vent en poupe, exubérante, moderne, prospère, organisée, influente, vendeuse de rêves, souvent manichéenne, parfois bling-bling. De l’autre, une Église catholique en déclin, austère, engluée dans de multiples scandales, confite, rigide, peu en phase avec un monde en perpétuelle mutation. Pasteurs en costumes à paillettes s’égosillant devant une foule de fidèles en transe contre prêtres vieillissants en soutanes élimées ânonnant leur sermon devant des bancs dégarnis. Le trait est forcé, mais on n’est pas très loin de la réalité…"

Paul OHLOTT

> LIRE LA SUITE DE l’EDITORIAL

Partager cet article

Repost0