Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Présentation

  • : SIGNES ET PROMESSES
  •               SIGNES ET PROMESSES
  • : Ce Blog a pour but au travers de son contenu, d'édifier l'église de Jésus-Christ, de faire connaître à nos contemporains l'amour de Dieu manifesté en Jésus son fils bien aimé.Les messages qui seront diffusés veulent être en bénédictions à tous les milieux, en rappelant qu'aujourd'hui, Dieu veut encore faire éclater parmi ceux qui ont soif, les signes de sa Puissance, et accomplir ses Glorieuses Promesses. Aquilas
  • Contact

VERSET BIBLIQUE

Je suis le chemin, la vérité, et la vie. Nul ne vient au Père que par moi. ( Jean 14 : 6) 

Recherche

Liste D'articles

  • Chine: des chrétiens poussés à la...
    Chine: des chrétiens poussés à la clandestinité https://t.co/LdEwxT7h9p Patrick Gassend (@Ichtus1) December 02, 2021 Difficultés économiques, surveillance extrême: dans l'Ouest de la Chine, le quotidien des chrétiens d'origine musulmane est une lutte...
  • L'AVÉNEMENT DE CHRIST
  • JE SUIS
    Tous les noms de Dieu dans le psaume 23www.iltaime.com
  • LE NOUVEL ÉVANGILE DU DOMINIONISME
    Dominionisme : doctrine qui appelle les chrétiens à entrer en gouvernance du Monde, en intégrant l'ensemble des rouages décisionnels de la société, afin de la diriger (d'en prendre le leaders...
  • Pleurez pour vos bergers ! (Partie 2/2)
    Un jour de jugement va tomber sur les faux bergers ! Les prophètes ont prédit un jour de jugement soudain sur les bergers et les ministères qui ont trompé le peuple de Dieu. On arrive à un temps où Dieu ne peut plus supporter la cupidité, l’égocentrisme,...
  • Bilan de l'année 2020 : Qu'ont vécu les chrétiens persécutés ?
    Psaumes 37:40 L'Éternel les secourt et les délivre; Il les délivre des méchants et les sauve, Parce qu'ils cherchent en lui leur refuge. Source: https://bible.knowing-jesus.com
  • Frappez.....
    Matthieu 7:7 « Demandez, et l'on vous donnera; cherchez, et vous trouverez; frappez, et l'on vous ouvrira ». Nous arrivons aujourd'hui au terme de la réflexion concernant cet enseignement de Jésus-Christ pour nos vies. Avant d'aller plus loin et de voir...
  • Cherchez.......
    Matthieu 7:7 : « Demandez, et l'on vous donnera; cherchez, et vous trouverez; frappez, et l'on vous ouvrira ». Hier je me suis arrêté sur la première partie de ce verset cité plus haut. Aujourd'hui, prenons du temps avec la seconde portion de celui-ci:...
  • Demandez.....
    Matthieu 6:7 Demandez, et l'on vous donnera; cherchez, et vous trouverez; frappez, et l'on vous ouvrira. Aujourd'hui, j'aimerai m'arrêter sur la première partie de ce verset : ' 'Demandez, et l'on vous donnera.'' Dans ce passage Jésus revient sur le sentiment...

VISITES

 Que Dieu vous bénisse !

 

Parcours interactif :

                                           https://connaitredieu.com/

   

 


 
 

SOUTIEN

                                                                             Suivez  le lien :Contact  

 

  

Calendrier La Bonne Semence

                

">

 

13 décembre 2014 6 13 /12 /décembre /2014 19:18

Les deux frères Furtade, membres et fondateurs du groupe, l’un pasteur et l’autre missionnaire, sont de retour sur nos platines…

Après 7 ans de silence actif (réalisation des albums de Welcome Charles et Jean-Marc Lerigab) nous les retrouvons sur cet EP de 7 titres. Sensibilisés et engagés pour les chrétiens persécutés, les 2 frères souhaitent réagir à leur manière. « Worship » est un cri de liberté pour tous et c’est ce qui a poussé les frères Furtade, à sortir cet EP quelques mois avant la sortie de leur nouvel album prévue début 2015. Voici donc 7 titres, dont 6 inédits réalisés dans la pure tradition Hip-Hop où les mots s’enchaînent et glorifient Dieu. Après 7 années d’absence, le groupe n’a rien perdu de sa fraîcheur, maniant les rimes avec une finesse qui lui est propre. Leader Vocal reste direct et toujours aussi déterminé, clamant haut et fort la gloire du ressuscité. « Tu dis que je suis lourd, lorsque je te parle de Christ, Tu sais, pourtant je pèse mes mots, Chacune de mes paroles, tu sais mon frère, te porte vers le haut »

> Lisez l’interview de François Furtade et écoutez l’album

REGARDER LE CLIP « WORSHIP »

Partager cet article

Repost0
13 décembre 2014 6 13 /12 /décembre /2014 17:37

Source : http://www.apres-la-pluie-le-beau-temps.com/   01/10/2014

Morte d'avoir bu trop de coca ?

 

Boire du coca cola tue

Coca cola tue ! Dans cet article, pas d’aspect sur la nature même du Coca Cola et ses effets sur la santé mais simplement le fait que Coca Cola pille les ressources naturelles la ou ils implantent leurs usines. Ci dessous une vidéo très intéressante sur une usine de production de coca cola en Inde. Plus d’un milliard de litres d’eau par an sont puisés dans les sols locaux, ce qui a pour conséquence l’impossibilité des paysans locaux de poursuivre leurs activités. Dans le reportage vous verrez qu’ils essaient de s’organiser pour faire fermer cette usine mais la multinationale est puissante (qui a dit au dessus des lois?). Après la réalisation de cette vidéo, l’usine a été contrainte de fermer ses portes mais un jugement en appel les a réautorisé à ouvrir

Implantation des sites de coca cola en france
implantation de coca cola en france

Implantation des sites de coca cola dans le monde
implantation de coca cola dans le monde

Partager cet article

Repost0
5 décembre 2014 5 05 /12 /décembre /2014 20:41

                            Signature de la charte de l'ONU- 1945

                                 

Cet article fait suite et complète La légalité des implantations, et Comment réduire à néant le mythe des « colonies israéliennes ». Il sera suivi d’un quatrième et dernier de cette série qui traite du droit international qui gouverne le statut juridique des Palestiniens et des Israéliens en Judée Samarie.

Il existe un débat, superficiellement abordé dans les médias car il est relève du droit international, pour savoir qui peut décider de reconnaitre la Palestine comme nouvel Etat membre de l’ONU. Est-ce l’Organisation des Nations Unies, le Conseil de sécurité ou l’Assemblée générale ?

Au cours du débat, vous n’entendrez jamais que l’ONU a voté une résolution, la résolution 80 de sa charte*, qui lui interdit d’approuver la demande de l’Autorité palestinienne.

Lorsque cette résolution fut votée, elle fut officieusement appelée la « clause du peuple juif », car elle conserve intacts tous les droits accordés aux Juifs par le Mandat britannique pour la Palestine, même après l’expiration dudit mandat les 14/15 mai 1948.

De quoi s’agit-il

La résolution 80 de la charte de l’ONU a force de traité international car la Charte des Nations Unies dans son entier est un traité international. Appliquée au cas de la Palestine, elle explique que les Droits qui ont été donnés aux Juifs sur la terre d’Israël ne peuvent être modifiés d’aucune façon, sauf si un accord de tutelle entre les États ou parties concernées avait transformé le mandat en tutelle, ou en « territoire sous tutelle ».

En vertu du chapitre 12 de la même Charte, l’ONU avait une fenêtre de trois ans pour ce faire, entre le 24 Octobre 1945 (date où la Charte des Nations Unies est entrée en vigueur) et le 14/15 mai 1948, date où le mandat a expiré, et l’Etat d’Israël a été proclamé.

Comme aucun accord de ce type n’a été passé pendant ces trois ans, les droits donnés aux juifs dans le mandat britannique sur la Palestine ont force exécutoire, et l’ONU est bloquée par cet article 80. Elle n’est même pas autorisée à le modifier.

L’ONU n’a donc aucune possibilité de transférer une partie des Droits qui ont été donnés au peuple juif sur la Palestine à une entité non-juive, l’Autorité palestinienne en l’occurrence. Tous les juristes de l’ONU le savent, et buttent sur cette résolution incontournable.

De quels Droits parle-t-on

Parmi les plus importants des Droits conférés aux Juifs, figurent ceux de l’article 6 du Mandat, qui reconnait aux Juifs le droit d’« immigrer librement sur la terre d’Israël et d’y établir des colonies de peuplement ».

Sous le mandat britannique, toute la Palestine était réservée à l’établissement du foyer national juif et du futur Etat juif indépendant, en confirmation de ce qui avait été décidé lors de la conférence de paix de San Remo en Avril 1920.

Aucune partie de la Palestine concernée par le mandat britannique n’a été donnée pour la création d’un Etat arabe, car les droits des Arabes à l’autodétermination leur ont été accordés ailleurs : en Syrie, en Irak, en Arabie, en Egypte et en Afrique du Nord, et il fut créé 21 Etats arabes contemporains à cet effet, sur une immense masse terrestre qui va du golfe Persique à l’océan Atlantique. Contre un seul Etat pour les Juifs, en Palestine historique.

Il n’y a donc, d’un point de vue juridique pour l’ONU, aucune possibilité de créer encore un Etat arabe indépendant sur le territoire spécifique de l’ex-Palestine mandataire réservée à l’auto-détermination juive, et plus particulièrement en Judée, en Samarie et à Gaza.

Créer un tel état sur les terres juives serait illégal en vertu de l’article 80 de la Charte des Nations Unies, et outrepasserait l’autorité juridique que l’ONU s’est elle-même donnée. L’ONU est totalement bloquée, quelle que soit sa volonté politique actuelle.

D’une manière plus générale, il est bon de rappeler qu’aucun article de la Charte des Nations Unies ne donne ni au Conseil de sécurité, ni à l’Assemblée générale, ni au Conseil de tutelle, le pouvoir de créer un État indépendant. Si ce pouvoir avait existé, l’ONU serait un pouvoir législatif universel qui pourrait faire ou défaire les États par sa propre volonté, et elle mettrait en péril l’ordre mondial.

L’ONU n’a donc aucun pouvoir légal pour créer un état, ou confisquer une partie du territoire d’un autre Etat. Ileana Ros-Lehtinen, élue Républicaine de Floride d’origine cubaine et responsable du comité des Affaires étrangères du parlement américain a d’ailleurs demandé au Congrès, en août 2011, de voter des sanctions punitives contre l’ONU s’il s’obstine à donner droit à la demande des Palestiniens à la création d’un Etat.

Reproduction autorisée avec la mention suivante : © Jean-Patrick Grumberg pour www.Dreuz.info

http://www.algemeiner.com/2011/09/22/article-80-and-the-un-recognition

* Article 80 de la Charte des Nations Unies :

1. Except as may be agreed upon in individual trusteeship agreements, made under Articles 7779, and 81, placing each territory under the trusteeship system, and until such agreements have been concluded, nothing in this Chapter shall be construed in or of itself to alter in any manner the rights whatsoever of any states or any peoples or the terms of existing international instruments to which Members of the United Nations may respectively be parties.

2. Paragraph 1 of this Article shall not be interpreted as giving grounds for delay or postponement of the negotiation and conclusion of agreements for placing mandated and other territories under the trusteeship system as provided for in Article 77.

http://www.yale.edu/lawweb/avalon/un/unchart.htm#art80

Partager cet article

Repost0
5 décembre 2014 5 05 /12 /décembre /2014 16:40

 

 

Il y a une semaine, France 2 a diffusé (24/11/2014) un reportage présenté par le journaliste John Paul Lepers1, qui entendait prouver qu’il n’y avait aucun lien entre « immigration et délinquance ». Il s’agissait de mettre ces Français qui pensent le contraire en face de leurs préjugés.

Le journaliste se présentait lui-même comme ayant subi une agression qui aurait failli l’amener à penser la même chose que ces derniers, qu’il aurait déjoué, comme argument de persuasion. Des Français invités à prendre conscience d’être les victimes d’un racisme qui s’ignorerait. S’opposer à la généralité qu’on entendait là, démontrer, était ainsi déjà se rendre suspect ! Contre-enquête en terrain miné…

La question était ainsi posée : « quand il y a plus d’immigrés, il y a-t-il plus de délinquance ? ». D’emblée, la grille de lecture de ce thème prêtait à la plus grande confusion. Que signifie la référence à l’immigration ? L’immigration regroupe la population vivant en France née à l’étranger, comprenant ceux ayant obtenu la nationalité française. Une référence ne prenant pas en compte ceux qui sont nés sur le sol français (seconde génération), et ont acquis la nationalité française.

Des jeunes que ne devrait pas pouvoir pourtant ignorer l’enquête, puisqu’ils étaient au cœur du sujet, concernant au moins, en toute objectivité, une partie d’entre eux. La comparaison entre nombre de délits et nombre d’immigrés était par là-même largement biaisée, les jeunes des quartiers présentés n’entrant pas dans un comptage, dont on entendait déduire cette généralité que l’immigration ne comptait pour rien dans la délinquance. Affirmation outrecuidante, car ce serait alors la seule catégorie de la population qui n’en ferait pas partie. Les dés étaient comme pipés par avance.

Indépendamment même de cette confusion, on disait qu’il n’existait aucun chiffre susceptible d’éclairer cette question, faux ! Selon le ministère de l’intérieur, 18,7% des écroués sont étrangers2, donc sur-représentéspuisque selon l’INSEE ils ne représentent que 6% de la population française. Une enquête relayée par la revue Sciences humaines3 montre que dans « 51 % des cas, le père d’un détenu est né hors de France et plus généralement en Afrique ». Des informations qui sont pourtant facilement accessibles ! Lors d’une invitation qui a suivi le reportage ayant fait événement, sur Europe 1 chez Jean-Marc Morandini, John Paul Lepers persistera, en prétendant sans sourciller que de chiffres, ils n’en existent pas, sans être contredit.

Les étrangers ou jeunes issus de l’immigration ne sont évidemment pas prédestinés à la délinquance, encore moins selon telle ou telle origine, mais comment dénier que l’apport de population étrangère sur une longue période, dans un contexte de chômage de masse, dans le cadre d’une mondialisation qui pousse à émigrer du sud vers le nord, s’est révélé poser certains problèmes. La crise économique avec ses dimensions sociale et morale, a freiné le processus de l’intégration sociale de tous et plus particulièrement de ceux qui, arrivant comme étrangers, souvent peu qualifiés dans un contexte de promotion sociale qui s’essouffle, avec des particularismes à adapter, ont des difficultés supplémentaires pour s’intégrer.

Si les crimes et délits les plus graves reculent, les incivilités qui empoisonnent la vie quotidienne de bien des familles de toutes origines, les délits dont les cambriolages et les vols avec violence, les violences autour du trafic de drogue, ne faiblissent pas. Les jeunes issus de l’immigration seraient plus en prison que les autres parce que cible privilégiée de la police, selon le journaliste…

Cette lecture à parti pris du sujet, s’oppose à une prise en compte sociale et politique d’un problème majeur, celui de l’intégration voire derrière ce déni, à front renversé, de discriminations. Pointer sans nuance les Français et la France comme pleins de préjugés racistes, n’est-ce pas une provocation pouvant déclencher une légitime colère ? N’est-ce pas ainsi négliger un FN en embuscade, toujours prêt à la récupérer en la détournant à ses fins ? Un bain de bonne conscience qui se veut aveugle sur les causes comme sur les effets, qui participe d’un consensus mou, à haut risque.

 Guylain Chevrier

1-INFRAROUGE : IMMIGRATION ET DELINQUANCE L’ENQUETE QUI DERANGE SUR FRANCE 2, Une enquête menée par John Paul Lepers, Programme écrit par Christophe Nick et Gilles Cayatte. Diffusion le mardi 25 novembre sur France 2

.2-Ministère de l'intérieur :

Http://www.justice.gouv.fr/art_pix/juillet_publication_ppsmj_1980_2012.pdf)

3-Sciences Humaines -Les Grands Dossiers n°18 France 2010, les grands défis, Mars-avril-mai 2010. Cité par Philippe Combessie, In Martine Herzog-Evans (dir.) La prison dans la ville, Erès, 2009.

Partager cet article

Repost0
29 novembre 2014 6 29 /11 /novembre /2014 18:14

Partager cet article

Repost0
29 novembre 2014 6 29 /11 /novembre /2014 18:09

Partager cet article

Repost0
28 novembre 2014 5 28 /11 /novembre /2014 19:39

D’après le journal libanais Al Nahar, le Hezbollah, qui veut « changer les priorités nationales », est en train de recruter des membres des minorités druze et chrétienne, ainsi que des sunnites anti-djihadistes dans le nord du Pays du Cèdre et aussi dans la Békaa. Des recrues auxquelles il offre entre 1 500 et 2 500 dollars de salaire mensuel - un revenu énorme pour le Liban et qui est
directement financé par l’Iran ! ...

 

Signe évident que la situation risque d’empirer dans ce pays : un leader de Al-Nostra, la milice djihadiste affiliée à Al-Qaïda, a menacé de multiplier les attaques contre le Hezbollah au Liban même : « La vraie guerre n’a pas encore commencé au Liban, a ainsi déclaré Abou Mohammed Al-Golani, car ce qui se prépare va forcer Nasrallah à se mordre les doigts pour tout ce qu’il a fait aux Sunnites ! »
Réponse immédiate et cinglante de Nabil Kaouk l’un des adjoints de Nasrallah dans l’influent quotidien de Beyrouth, Daily Star : « Nous n’ouvrirons jamais un dialogue politique avec l’État islamique. Nous renforcerons nos positions en Syrie face à cette milice sunnite radicale… Tout délai dans la nécessité de redéfinir les priorités nationales ne pourra que mettre en danger la vie des soldats et pousser ces Musulmans ’infidèles’ à commettre plus d’attaques et de provocations ! », a-t-il dit.
Des propos tenus alors que le Hezbollah est encore en train de renforcer son déploiement militaire dans plusieurs régions-clés du territoire libanais en prévision de nouvelles attaques-suicides des miliciens sunnites de l’EI et d’autres incidents armés comme ceux qui ont secoué ces derniers mois certains quartiers de Beyrouth, et de Tripoli : « Le Liban est devenu la cible d’une vague planifiée d’attentats-suicides de la part des groupes sunnites extrémistes, devait confirmer dans la presse une source des Renseignements libanais. Jusque-là, seule une efficace coordination sécuritaire établie entre différents ‘services’ -

incluant l’armée et le Hezbollah -a empêché le Liban de voir se succéder ce type d’attentats ! »
Une « coordination » épaulée au Liban par l’armée syrienne et l’Arabie Saoudite, deux forces très hostiles à l’EI et aux réseaux Al-Qaïda qui, bien que constituant sur le terrain des groupes sunnites rivaux, entendent lutter ensemble contre l’influence chiite et iranienne en Syrie comme au Liban. 
Qualifiant quant à lui l’EI de « monstre proliférant susceptible de menacer la Jordanie, l’Arabie Saoudite, le Koweït et d’autres pays du Golf », Nasrallah devait fustiger l’intention de l’EI de faire déborder la guerre civile syrienne sur le Liban : 
« C’est ici que nous vivons et habitons et donc si les infidèles de l’EI, qui ne connaissent aucune frontière, s’avisaient de nous attaquer chez nous, c’est ici que notre résistance les battra, dussions-nous pour cela devenir des martyrs ! (...) D’ailleurs, notre présence en Syrie a toujours eu pour but de défendre le Liban sa résistance et tous les Libanais ». 

Source Hamodia

Partager cet article

Repost0
28 novembre 2014 5 28 /11 /novembre /2014 18:24

                                 

Le premier ministre britannique David Cameron a riposté aux critiques contre la « loi sur l’état juif » d’Israël au parlement britannique mardi, notant qu’Israël est un des seuls pays (en fait, le seul pays, ndlr) au Moyen Orient qui accorde effectivement l’égalité des droits à tous ses citoyens...

Cameron réagissait à une déclaration durant les Questions au Premier Ministre par un député travailliste notoirement anti-israélien, Gerald Kaufman, qui a appelé le premier ministre conservateur à « condamner » le projet de loi israélien, qui a récemment passé un vote au cabinet et sera soumis à un vote à la Knesset la semaine prochaine.
S’adressant à la Chambre des Communes, Kaufman a revendiqué que le projet de loi « supprime les droits nationaux pour tous les citoyens israéliens qui ne sont pas juifs » et « fait de l’hébreu la seule langue nationale », alléguant que ce qu’il a appelé « la suppression des droits de citoyenneté sur la base de la religion » transformerait « Israël en un état d’apartheid ».
Il est cependant clair que Kaufman, comme tout anti-israélien notoire, n’a pas vérifié les faits.
Bien que les propositions originales fassent de l’hébreu la seule langue officielle de l’état d’Israël, reléguant l’arabe à un état de « langue spéciale », le projet de loi comprend plusieurs amendements clés faits par le premier ministre Netanyahou. Parmi ces amendements se trouve le maintien du statut de l’arabe comme une langue officielle, et la suppression des propositions visant à accorder plus de poids au caractère « juif » de l’état, par opposition à son caractère « démocratique », au lieu de les placer sur un pied d’égalité afin d’assurer que « les droits des minorités ne soient pas compromis. »
Le premier ministre britannique a répondu à la question mal informée de Kaufman d’une manière plus franche.
« Ce que je dirais à l’honorable gentleman est ceci : une des raisons pour lesquelles je suis un fervent partisan d’Israël, c’est que c’est un pays qui a donné les droits et la démocratie à son peuple, et il est très important que cela continue. »
« Quand vous regardez à travers la région et vous regardez ces indices de liberté, vous voyez qu’Israël est l’un des rares pays qui remplit de manière effective les critères en termes de liberté, » a-t-il répondu, tout en soulignant que « c’est important qu’il continue à le faire ».
Kaufman ne semble pas être le seul à critiquer le projet de loi sans être réellement familiarisé avec son contenu.
Des documents européens et internationaux sont déformés de manière similaire, n’ayant clairement pas étudié le contenu réel.
Le Times britannique a même publié un article en première page intitulé : « Israël s’apprête à faire des arabes des citoyens de seconde classe », provoquant des plaintes de plusieurs organismes de surveillance des medias.                        
SourceJerusalemPlus

 

Partager cet article

Repost0
27 novembre 2014 4 27 /11 /novembre /2014 18:32
Le 27 Nov.
L’organisation des Frères Musulmans ne cesse de gagner du terrain. Et cette fois-ci elle se verra en détenir un d’une surface totale de 12000 m2. En effet, grâce à Alain Juppé, ancien ministre des affaires étrangères et actuel maire de Bordeaux, la base géante des Frères Musulmans prendra prochainement ses quartiers dans une région bordelaise, y devenant ainsi le plus vaste local religieux, pouvant accueillir plus de 4000 fidèles.
De quoi affoler les riverains et l’ensemble des Bordelais, quand on connait les méthodes et l’idéologie extrémiste et antisémite diffusées par cette organisation.

 

Fondée en 1928, les « Frères Musulmans » est une organisation panislamiste visant une renaissance islamique, en livrant une lutte officiellement non-violente contre l’influence occidentale. Cependant faisant état de leurs innombrables actes de violence, l’implantation de cette base inquiète et soulève l’opposition.

Premier sur le front, Alain Wagner, président de l’association de l’Union de défense du citoyen et du contribuable (UDCC). Résolu à annuler la construction de cette maison de la charia, il prévoit d’attaquer auprès du tribunal administratif la mairie de Bordeaux.

« Nous ne luttons pas contre l’Islam, mais ce projet n’est pas qu’une salle de prière. C’est un véritable complexe islamique qui va effectuer la promotion d’une idéologie nommée la charia. Il faut mettre fin à la promotion de la charia en France et notamment à Bordeaux. Nous avons développé un savoir-faire et nous allons le mettre à la disposition des citoyens bordelais pour qu’ils puissent se défendre contre les projets d’Alain Juppé », a-t-il déclaré lors une Interview vidéo.

Et M. Wagner n’est pas le seul à désapprouver ce projet, au vu des commentaires de plusieurs internautes.

« Imposer la paix par la guerre ? la paix de l’islam ! C’est à cela que va servir cette base militaire déguisée en mosquée ? », s’indigne l’un.

« J’aurais bien aimé voir une Eglise ou Synagogue en Algérie ou au Qatar... », se désole un autre.

« Juppé devrait endosser une djellabah pour montrer son appartenance aux sympathisants de ces musulmans dangereux... comme la situation actuelle est triste ! Et personne pour se soulever... », publie un autre internaute.

« Je pense qu’Alain Juppé est dans un esprit de confusion et d’égarement. Un esprit de franc-maçon perturbe tellement les politiciens Français .Alors, la France est en danger. Ce n’est pas pour rien que les musulmans ont confisqué ce pays car eux tous pratiquent les mêmes sciences occultes. Satan ..je crois qu’il a acheté la France car voir Alain Juppé accepter de voir les frères musulmans venir construire une grande mosquée et propager leur doctrine. Non pas vrai ! Quelqu’un ayant un esprit Saint ne peut pas accepter une telle décision. IL Y A UN PROBLÈME SÉRIEUX EN France », s’exclame un autre.

Effectivement la situation de la France paraît bien problématique et sa trajectoire bien inquiétante. 
Ainsi plions-nous à l’exhortation de notre frère Timothée : « J’exhorte donc, avant toutes choses, à faire des prières [...] pour les rois et pour tous ceux qui sont élevés en dignité » [1 Timothee 2 :1]
Prions pour nos dirigeants !

{Artistes Press}

Partager cet article

Repost0
26 novembre 2014 3 26 /11 /novembre /2014 21:44

Selon Hassan Nasrallah, le Hezbollah est prêt à combattre contre Israël malgré la guerre syrienne.  Et, le dirigeant chiite promet que les roquettes forceront à nouveau la fermeture de l’aéroport Ben Gourion pendant le prochain conflit.  Par Lazar Berman – Le 4 novembre 2014

Les roquettes du Hezbollah peuvent frapper n’importe où en Israël et le groupe terroriste libanais n’a pas peur de se battre contre Israël dans une nouvelle guerre, a déclaré Hassan Nasrallah à des partisans dans un discours enflammé, mardi.Le Hezbollah « est entièrement prêt dans le sud du Liban », a déclaré Hassan Nasrallah, s’adressant par vidéo à des milliers de chiites libanais pour commémorer la fête Achoura dans le sud de Beyrouth, a rapporté Naharnet. Il a déclaré que les activités du groupe dans l’appui du régime syrien n’ont pas affecté sa préparation pour le combat. Les campagnes du Hezbollah en Syrie ont coûté au groupe plus de 1000 combattants, selon certains rapports.« Les menaces d’Israël d’une autre guerre contre le Liban ne proviennent pas de son pouvoir parce qu’il a perdu tout espoir et est concerné … la résistance est une réelle menace pour Israël » a déclaré Hassan Nasrallah. Le Secrétaire Général du Hezbollah a également promis que les roquettes de l’organisation chiite forceraient Israël à fermer ses installations maritimes et son principal aéroport dans le prochain conflit.« Les Israéliens disent dans les médias qu’ils devraient fermer l’aéroport Ben Gourion et le port d’Haïfa et, oui, c’est vrai », a déclaré Nasrallah, selon un rapport de Daily Star. « Vous devrez fermer tous vos aéroports et vos installations portuaires, parce qu’il n’y a aucun lieu sur la terre de la Palestine occupée que les roquettes de la résistance ne peuvent pas atteindre. »Israël sait que la lutte contre le Hezbollah « sera très coûteuse parce que nous sommes plus déterminés, plus forts, plus expérimentés … et que nous sommes capables de réaliser de telles accomplissements », a-t-il poursuivi. Hassan Nasrallah a également abordé les plans israéliens pour construire de nouvelles unités de logements à Jérusalem-Est, en disant que le « les sionistes profitent de l’agitation dans le monde islamique pour atteindre leurs objectifs. »  Il a demandé à la Ligue Arabe de prendre une position ferme contre le projet de construction. Il a justifié le soutien militaire du Hezbollah au président syrien Bachar al-Assad contre les rebelles syriens et les djihadistes : « Nous faisons partie de la confrontation contre le plus grand danger auquel fait face la région.  Nous avons l’honneur de faire partie de la victoire qui sera atteinte ». L’allocution télévisée de Hassan Nasrallah intervient un jour après avoir fait une rare apparition publique dans la banlieue sud de la capitale libanaise, en s’adressant à des milliers de ses partisans avant les commémorations de l’Achoura Chiite. En apparaissant sur scène, lundi, vêtu d’une robe noire et d’un turban, la foule apercue dans l’émission en direct sur la chaîne de télévision Al-Manar du Hezbollah a commencé à l’encourager d’une manière extravagante, puisque,  apparemment,  ils ne s’attendaient pas à le voir. Le dirigeant du groupe chiite n’était pas apparu en public depuis juillet, alors qu’il avait assisté à un rassemblement pour démontrer leur soutien à la Bande de Gaza. L’apparition de lundi était sa sixième depuis que son groupe a combattu contre Israël dans la guerre dévastatrice de 2006. Dans son discours, le chef du Hezbollah, a parlé de la guerre civile qui fait rage en Syrie, de la politique intérieure libanaise et du soutien iranien pour l’armée libanaise.  Les combattants du Hezbollah ont également affronté les djihadistes dans l’est du Liban en octobre, et ses bastions ont été soumis à des bombardements répétées à cause de son implication dans le conflit syrien. Le discours de lundi de Hassan Nasrallah a eu lieu avant le sommet de l’Achoura, une fête qui marque la mort de l’Imam Hussein, une des figures les plus vénérés de l’Islam Chiite et petit-fils du prophète Mahomet. L’Imam Hussein a été tué aux mains des soldats du Calife Yazid en l’an 680, un événement qui est au cœur de la division sectaire de l’Islam, dans les sectes Chiites et Sunnites.

Source : http://www.timesofisrael.com/hezbollah-ready-to-fight-israel-despite-syrian-war-nasrallah-says/ Traduit par PLEINSFEUX.ORG

Partager cet article

Repost0