Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Présentation

  • : SIGNES ET PROMESSES
  •               SIGNES ET PROMESSES
  • : Ce Blog a pour but au travers de son contenu, d'édifier l'église de Jésus-Christ, de faire connaître à nos contemporains l'amour de Dieu manifesté en Jésus son fils bien aimé.Les messages qui seront diffusés veulent être en bénédictions à tous les milieux, en rappelant qu'aujourd'hui, Dieu veut encore faire éclater parmi ceux qui ont soif, les signes de sa Puissance, et accomplir ses Glorieuses Promesses. Aquilas
  • Contact

VERSET BIBLIQUE

Je suis le chemin, la vérité, et la vie. Nul ne vient au Père que par moi. ( Jean 14 : 6) 

Recherche

Liste D'articles

  • Chine: des chrétiens poussés à la...
    Chine: des chrétiens poussés à la clandestinité https://t.co/LdEwxT7h9p Patrick Gassend (@Ichtus1) December 02, 2021 Difficultés économiques, surveillance extrême: dans l'Ouest de la Chine, le quotidien des chrétiens d'origine musulmane est une lutte...
  • L'AVÉNEMENT DE CHRIST
  • JE SUIS
    Tous les noms de Dieu dans le psaume 23www.iltaime.com
  • LE NOUVEL ÉVANGILE DU DOMINIONISME
    Dominionisme : doctrine qui appelle les chrétiens à entrer en gouvernance du Monde, en intégrant l'ensemble des rouages décisionnels de la société, afin de la diriger (d'en prendre le leaders...
  • Pleurez pour vos bergers ! (Partie 2/2)
    Un jour de jugement va tomber sur les faux bergers ! Les prophètes ont prédit un jour de jugement soudain sur les bergers et les ministères qui ont trompé le peuple de Dieu. On arrive à un temps où Dieu ne peut plus supporter la cupidité, l’égocentrisme,...
  • Bilan de l'année 2020 : Qu'ont vécu les chrétiens persécutés ?
    Psaumes 37:40 L'Éternel les secourt et les délivre; Il les délivre des méchants et les sauve, Parce qu'ils cherchent en lui leur refuge. Source: https://bible.knowing-jesus.com
  • Frappez.....
    Matthieu 7:7 « Demandez, et l'on vous donnera; cherchez, et vous trouverez; frappez, et l'on vous ouvrira ». Nous arrivons aujourd'hui au terme de la réflexion concernant cet enseignement de Jésus-Christ pour nos vies. Avant d'aller plus loin et de voir...
  • Cherchez.......
    Matthieu 7:7 : « Demandez, et l'on vous donnera; cherchez, et vous trouverez; frappez, et l'on vous ouvrira ». Hier je me suis arrêté sur la première partie de ce verset cité plus haut. Aujourd'hui, prenons du temps avec la seconde portion de celui-ci:...
  • Demandez.....
    Matthieu 6:7 Demandez, et l'on vous donnera; cherchez, et vous trouverez; frappez, et l'on vous ouvrira. Aujourd'hui, j'aimerai m'arrêter sur la première partie de ce verset : ' 'Demandez, et l'on vous donnera.'' Dans ce passage Jésus revient sur le sentiment...

VISITES

 Que Dieu vous bénisse !

 

Parcours interactif :

                                           https://connaitredieu.com/

   

 


 
 

SOUTIEN

                                                                             Suivez  le lien :Contact  

 

  

Calendrier La Bonne Semence

                

">

 

20 septembre 2015 7 20 /09 /septembre /2015 19:20

Prenant la parole à la mosquée Al-Aqsa à Jérusalem, le Sheikh Muhammad Ayed, a prononcé un discours dans lequel il affirme que l’Europe est obligée d’accueillir les réfugiés comme nouvelle source de main-d’œuvre et de fertilité. Il demande aux musulmans d’utiliser la crise des migrants pour se reproduire avec les européens afin de «conquérir leurs pays et de les piétiner aux pieds, si Allah le veut.».

Le Sheikh palestinien Muhammad Ayed estime que l’Europe est confrontée à une crise démographique et il exhorte les musulmans à avoir des enfants avec les Occidentaux afin qu’ils puissent « les piétiner aux pieds, si Allah le veut. »

Le Coran dit  « Les Juifs et les Chrétiens ne seront jamais heureux de vous accueillir mais nous ne suivrons jamais leur religion. Cette nuit sera plus sombre. Et bientôt nous allons les fouler aux pieds si Allah le veut  »

« L’Europe est devenue vieille et décrépite et a besoin de renforcement humaine… Les européens ne sont pas motivés par la compassion pour le Levant, son peuple et ses réfugiés », a déclaré Ayed, ajoutant: « Bientôt, nous allons les fouler aux pieds, si Allah le veut. »

« Partout en Europe, tous les cœurs sont enthousiasmés par la haine envers les musulmans. Ils souhaitent que nous soyons morts, mais ils ont perdu leur fertilité, donc ils sont intéressés par notre fertilité », at-il ajouté.

« Nous allons leur donner la fertilité. Nous allons nous reproduire avec eux et avoir des enfants, parce que nous allons conquérir leur pays ». 

Ayed a déclaré que « Qu’ils le veuillent ou non, les Américains, les Italiens, les Allemands et les Français seront obligés de prendre les « réfugiés ». »

« Nous verrons bientôt ces pays d’Europe dans le Califat à venir. Nous allons envoyer nos armées chez vous », a conclu Ayed.

L’idée d’utiliser la migration de masse comme une forme de djihad est décrite dans le Coran, qui stipule que «quiconque émigre pour la cause d’Allah trouvera sur terre maints endroits et abondance.»

« Emigrer pour la cause d’Allah afin d’amener une nouvelle terre à l’Islam est considéré en Islam comme un acte hautement méritoire, » écrit Robert Spencer.

© Adaptation Moshé Anielewicz pour Europe Israël News

Partager cet article

Repost0
20 septembre 2015 7 20 /09 /septembre /2015 18:05

Le général de brigade Hossein Salami, lieutenant-commandant des gardes de laRévolution islamique  (IRGC), a annoncé que le CGR a développé une technologie de drone qui peut atteindre toute cible dans un rayon de 3000kmy compris les bases militaires américaines au Moyen-Orient.

« L’IRGC a un drone qui a une autonomie de vol de 3000 kilomètres aller-retour et est capable de mener desmissions de reconnaissance et de combat»  a déclaré Salami dans une interview à la télévision d’Etat mardi soir.

«Nous avons aussi un missile balistique unique que personne d’autre ne possède, à part peut-être la Russie et les Etats-Uniset intercepter ce missile est presque impossible, » a-t-il ajouté.

Tout en menaçant la présence militaire américaine au Moyen-Orientil a également vanté les  « hautes capacités de l’Iran pour faire face aux menaces des ennemis. »« 

Tous les avions des bases aériennes américaines pouvant atteindre l’espace aérien iranien, ainsi que leurs porte-avions, peuvent être ciblés par nos missiles balistiques de pointe donnant une force de frappe unique à l’Iran  » a-t-il déclaré.

En JuilletSalami a déclaré que les Etats-Unis savent que le moindre mouvement contre l’Iran islamique les conduirait à leur perte. 

L’Iran aurait fait d’énormes progrès dans le développement de son industrie militaire avec la fabrication nationale d’armesy compris des drones.

Un commandant iranien a annoncé en Avril de l’année dernière que l’Iran a développé un nouveau dronemaison, armé d’explosifs, conçu pour des missions suicides.

Source

Partager cet article

Repost0
15 septembre 2015 2 15 /09 /septembre /2015 18:17

Selon un expert, l’EI pourrait commettre des attentats en Europe si l’Occident n’arrête pas de jouer avec le terrorisme.

« Il y a des cellules dormantes qui n’ont pas forcément de liens directs et qui reçoivent des ordres directs de l’état-major de Daesh (…). On peut avoir ces cellules qui se réveillent pour commettre des attentats« , a indiqué M.Sidaoui.

Il y aurait des cellules dormantes du groupe terroriste Etat islamique (EI) en Europe qui pourraient se réveiller à un moment donné, a déclaré lundi à Sputnik Riadh Sidaoui, le directeur du Centre arabe de recherches et d’analyses politiques et sociales (Caraps) basé à Genève.

Selon M.Sidaoui, il est « fort possible » qu’il y ait des terroristes parmi les milliers de réfugiés syriens qui arrivent en Europe. Mais le problème est que les médias occidentaux sont en train de diaboliser cette vague d’immigration et le régime du président syrien Bachar el-Assad au lieu de parler de « l’EI, qui est à l’origine de ce drame ».

« On instrumentalise le terrorisme contre Bachar (…). On ne peut pas jouer avec le terrorisme. Si on banalise le terrorisme en Syrie ou ceux qui financent ce terrorisme, à un certain moment donné, le terrorisme va frapper », a noté l’expert. Selon lui, « la guerre contre le terrorisme doit être globale, totale sans hésitation et sans instrumentalisation ».

Un autre expert interrogé par Sputnik a toutefois émis des doutes quant à la présence de djihadistes de l’EI parmi les migrants. »Le mouvement terroriste, quand il forme des activistes, il ne prend pas le risque de mettre ses gens sur des bateaux qui risquent de couler et dont on ne connaît pas exactement la destination. Ils ont les moyens de leurs payer des billets d’avion en première classe en passant par des zones détournées pour rejoindre les pays cibles« , a indiqué Alain Rodier, directeur de recherche chargé du terrorisme et de la criminalité organisée du Centre français de recherche sur le renseignement.

Source

Partager cet article

Repost0
15 septembre 2015 2 15 /09 /septembre /2015 16:51

La question de l'origine de l'ADN se dresse de plus en plus clairement comme un obstacle insurmontable.


Nous sommes tellement habitués à entendre parler de la théorie de l'évolution que nous avons fini par oublier qu'elle n'était qu'une théorie, et nous avons fini par l'accepter comme un fait, une réalité historique.

Séquences de la vidéo
1. Au coeur de la cellule, l'ADN
2. L'expérience de Miller face à la réalité
3. La question insoluble : d'où vient l'information ?


Si certains chercheurs admettent plus ou moins ouvertement qu'il y a encore quelques "petites zones d'ombre" dans la théorie de l'évolution, quelques "détails" à expliquer, ce modèle scientifique est cependant aujourd'hui défendu avec une telle ardeur "quasi-religieuse" qu'on peut aller jusqu'à douter parfois de l'impartialité de ses défenseurs.
Elle est passée du rang de théorie - théorie à confirmer, à modifier ou à rejetter si elle ne rend pas compte de la réalité - à celui de récit officiel de nos origines.
Et chacune de ses étapes - dont l'étape cruciale de l'apparition de la vie à partir de rien - aurait été prouvée, démontrée et ferait l'unanimité de la communauté scientifique.
Cela ressemble à une bien belle histoire, contée au grand public et enseignée sur les bancs de l'école et de l'université, mais la réalité est très différente et de plus en plus de voix osent s'élever et réclament une remise à plat complète de toute la question de nos origines.

Non seulement la question capitale de l'origine de la vie biologique est loin d'être résolue, mais 60 ans après l'expérience de Miller et grâce aux avancées des chercheurs dans plusieurs domaines, l'abiogenèse apparaît de plus en plus comme une impossibilité totale. 


Google +   >  

Partager cet article

Repost0
28 août 2015 5 28 /08 /août /2015 19:00

Les balbutiements de l’Etat français face à l’attaque du Thalys par un Marocain de 26 ans surarmé sont l’occasion de rappeler que la justice française s’évertue depuis près de 15 ans à dissimuler ou à minimiser les attentats islamistes en France.

Chaque terroriste successif est qualifié de « forcené », ou de « loup solitaireautoradicalisé », même s’il est fiché et surveillé par les services de renseignement depuis des années.

Cette farce a commencé immédiatement après les attentats du 11 septembre aux Etats-Unis.

Dix jours plus tard, le 21 septembre 2001, l’usine AZF à Toulouse était le siège d’une gigantesque explosion, tuant 30 personnes, en blessant des milliers et ravageant des quartiers entiers de la Ville rose. 45 minutes après l’explosion, le procureur annonçait qu’il y avait « 99 % de chances » qu’il s’agisse d’un accident.

Qu’importe la découverte du cadavre portant 4 couches de sous-vêtements d’un travailleur intérimaire lié à des réseaux islamistes qui, quelques heures avant l’explosion, agressait un chauffeur affichant un drapeau américain sur son camion, en mémoire des attentats du 11 septembre, en proclamant : « Vous allez tous sauter »…

Elaborés pendant des années, l’acte d’accusation et le procès n’envisageront que la piste d’un accident industriel (jamais démontré), n’accusant précisément personne, sauf ceux qui suspectaient un attentat – à savoir de nombreux journalistes, 65 % de la population toulousaine, et même le juge antiterroriste Bruguière…

Le ministre des Affaires étrangères Hubert Védrine dévoilera le fond de sa pensée 10 ans plus tard : “C’était une erreur tragique de proclamer, comme l’a fait George W. Bush, la ‘guerre contre le terrorisme’ (formule bizarre, le terrorisme n’étant pas une entité, mais une technique) comme le problème numéro un du monde, et de tout articuler de façon binaire autour de cette seule question. » (Le Monde, 9/9/2011).

Quant au président Chirac, tenu par une cohabitation avec le PS de 1997 à 2002, à la veille d’élections présidentielles, avec une population comprenant 6 à 8 millions de musulmans, il ne pouvait se permettre d’apparaître comme « islamophobe ».

Dès le 18 septembre 2001, Jacques Chirac s’était d’ailleurs rendu à Washington pour ”relayer certaines craintes quant à une riposte trop brutale des Etats-Unis. Le vocabulaire guerrier, voire manichéen, utilisé depuis une semaine par le président Bush, qui a appelé à une « croisade » contre les « faiseurs de mal », inquiète Paris. La France est notamment préoccupée par les risques d’amalgame entre le terrorisme islamiste et l’ensemble du monde musulman et par les risques de déflagration, en particulier au Proche-Orient. Sur CNN, Jacques Chirac a ainsi refusé de parler d’un « choc de civilisations » entre l’Occident chrétien et l’islam. »(Nouvelobs,18/9/2001).

Cette prise de distance à l’égard de la politique américaine s’accentuera lors de l’invasion de l’Irak en 2003.

Il est désolant que ces divergences de politique étrangère – non dénuées de fondements -, se paient d’un déni de la réalité, tant au niveau del’existence du terrorisme islamiste que de ses causes, déni dont le grand public souffre gravement.

Auteur: Marc Reisinger
Psychiatre, anthropologue social, philosophe et essayiste, Marc se consacre à l’analyse des mythes contemporains. Auteur de « Arrêter l’héroïne », « Lacan l’insondable » et « Opération Merah »

Source

Partager cet article

Repost0
28 août 2015 5 28 /08 /août /2015 18:02

Le pasteur d’une méga église de la région d’Atlanta vient de faire une demande particulière à ses milliers de fidèles.

Le pasteur Creflo Dollar veut recueillir des dons de 300$, auprès de 200.000 personnes, pour s’acheter un avion privé Gulfstream G650, un appareil de 65 millions de dollars.

LIRE LA SUITE…

Partager cet article

Repost0
28 août 2015 5 28 /08 /août /2015 17:34

Le président de l’Autorité palestinienne, Mahmoud Abbas, a décidé de dépenser 13 millions de dollars pour la construction de son nouveau palais présidentiel d’une surface de 4 700m², rapporte le site Ynet. Rappelons que Mahmoud Abbas n’est plus élu depuis des années mais qu’il reste président et n’organise toujours pas d’élections.

Selon le PECDAR, responsable de la majorité de la politique économique palestinienne en Cisjordanie, le nouveau palais sera construit en deux ans et sera intégralement payé par le ministère palestinien des Finances. Cette décision a attiré les critiques à la vue de la situation économique difficile dans les territoires palestiniens.

En mars, le gouvernement d’Abbas a été contraint d’adopter un budget de crise lorsque l’aide internationale s’est épuisée et qu’Israël a gelé 127 millions de dollars de taxes. Ces revenus ont été libérés en avril et utilisés par l’Autorité palestiniennes pour payer les fonctionnaires qui avaient jusque-là reçu seulement une partie de leur salaire.

Le nouveau projet présidentiel sera localisé à Surda, dans la banlieue de Ramallah. Le palais comptera 4700 m2 « avec un bâtiment pour l’administration et la garde présidentielle d’une superficie de 4000 m2, » selon PECDAR. Le complexe comprendra également deux héliports, mais sera néanmoins classé comme “établissement public”.

L’Autorité palestinienne en est partie financée par l’Union Européenne…

© Moshé Anielewicz pour Europe Israël News

Source

Partager cet article

Repost0
23 août 2015 7 23 /08 /août /2015 15:23

Partager cet article

Repost0
9 août 2015 7 09 /08 /août /2015 11:39
  • Erino Dapozzo est Italien, originaire de Gênes. Il est né en 1905, marié à une Suissesse et ils ont eu 5 enfants.

    Son père est venu en Suisse comme bien d’autres Italiens parce qu’il n’y avait pas de travail en Italie. Ils se sont installés à Moutier et ont travaillé au tunnel « Moutier et Granges ». Les gens qui construisaient ce tunnel étaient presque tous des étrangers comme les Dapozzo, c’était un travail dangereux. M. Dapozzo père s’est marié à une Suissesse, une fille de Moutier. Elle s’est convertie dans l’église de Moutier et cela a engendré des tensions dans la famille, le père Dapozzo était d’origine catholique… Ce serait trop long à raconter comment, lui aussi, s’est converti. C’était une belle famille de chrétiens.

    Mais il y a eu la crise dans les années 1920 : plus de travail, surtout pas pour des Italiens. Ils auraient pu bénéficier de la caisse de chômage, mais leur fierté de travailleurs et leur orgueil d’Italiens les ont amenés à refuser : « Nous, on veut travailler ! »

    Alors, ils sont partis en France, là où il y avait tous ces villages détruits par la Première Guerre Mondiale qu’il fallait reconstruire. Après la journée de travail, le soir, avec un petit sac, le père et les enfants allaient distribuer des traités et évangélisaient. Erino avait 16 ans.

    Ils ont ensuite déménagé dans la banlieue parisienne et se sont construits une petite maison, puis ont réussi à monter une entreprise de construction. Et à côté de cela, ils évangélisaient. Ils avaient même fait une salle de réunions dans leur maison. Il y a eu là une assemblée qui existe encore aujourd’hui, une belle assemblée qui était une grande bénédiction.

    Puis est venue la Deuxième Guerre Mondiale, l’occupation allemande. Erino parlait allemand, parce qu’il avait fait des séjours en Suisse allemande chez des paysans. Alors les Allemands lui ont demandé de faire des traductions entre le maire de Palaiseau, les autorités et ceux de l’Occupation. Il a eu accès à certains documents. Il voyait que certaines personnes étaient dénoncées par d’autres; ils se dénonçaient d’une famille à l’autre et puis ils dénonçaient les Juifs, etc… Et lui, par derrière, il allait les avertir: «Attention, vous avez été dénoncés, demain matin les Allemands vont venir vous prendre et puis, ils vont vous déporter, alors si vous voulez, vous avez juste le temps de fuir». En même temps il leur parlait de sa foi.

    Jusqu’à ce qu’il soit tombé sur une famille française dont il avait sauvé le père. Le fils était jaloux de son père. Il a su ce que Dapozzo avait fait, et il l’a dénoncé. Il a été arrêté et condamné à mort et c’est seulement parce qu’il avait quatre enfants (Marguerite, sa femme, était enceinte du 4ème) qu’il a été déporté au lieu d’être exécuté. Il raconte toute cette histoire dans le livre : «Hambourg».

    Dans le camp, en Allemagne, on lui a cassé trois fois le bras à coups de matraque. Et puisque ceux qui ne pouvaient plus travailler étaient tués, il a demandé à un camarade de lui attacher la pelle au bras, à trois endroits, pour qu’il puisse quand même travailler dans la mine et échapper à la mort… Sans soins, sans aucun médicament, cela était terrible. Et là il dit que le Seigneur a guéri son bras. Pour lui, c’était un miracle.»

    Erino est Italien, mais il est né à Moutier, il a grandi en Suisse et sur les bancs d’école, chanté les chants patriotiques suisses; il était plus Suisse que beaucoup de Suisses… Sa femme était Suissesse; lui est né en Suisse, cinq enfants Suisses et pourtant il était considéré comme un indésirable, un étranger, à cause de sa foi…

    Madame Dapozzo l’a aidé. A l’époque, les Italiens étaient considérés un peu comme des gens du sud, des gens primitifs, des gens « de 2ème classe ». Quand le Seigneur a uni ces deux vies et que dans sa famille, dans l’assemblée, dans la région, on a appris cela, elle a été prise à partie… Il est venu en Suisse la chercher, pour l’épouser, et puis elle a accepté d’aller avec lui en France, malgré toutes les oppositions.

    Je vous l’assure, elle a eu du courage, c’était vraiment parce qu’elle l’aimait et qu’elle voulait partager sa vie au service de Dieu. Elle a accepté bien des renoncements, c’était une vie de combats, de luttes, mais aussi de bénédictions. Ils ont eu une vie très dure. Quand ils se sont mariés, la veille de sa venue en Suisse, c’est à dire un ou deux jours avant le mariage, le rendez vous était pris pour l’état civil et pour le mariage religieux. Ils n’avaient pas l’argent pour le voyage, ils n’avaient pas de meubles, ils n’avaient rien, même après avoir travaillé si dur pendant tant d’années. Pour finir quelqu’un leur a avancé l’argent du billet. Mais Erino n’avait pas d’habits de cérémonie! C’est elle qui, ayant travaillé, a pu lui fournir ce qu’il fallait. Il en a souffert dans sa légitime fierté d’homme.

    Comme les gens savaient qu’ils étaient chrétiens, ils ne payaient pas leurs factures! La famille Dapozzo ne recevait donc qu’une partie de ce qui lui était dû, ils arrivaient juste à vivre, à vivoter.

    Notons aussi le dur combat que mena madame Dapozzo durant la Deuxième Guerre Mondiale, où séparée de son mari déporté en Allemagne, elle resta seule avec ses quatre enfants, d’abord en France; puis en Suisse en 1944 où elle fut rejointe par son mari l’année suivante grâce à une permission providentielle, tout à fait exceptionnelle, accordée par Himmler lui même !

    Le frère Dapozzo a travaillé à plein temps dans le ministère seulement après la guerre ; avant c’était toujours en plus du travail professionnel ! Il a fait des réunions clandestines d’abord, puisqu’on lui avait interdit de parler. Les gens l’invitaient et il allait clandestinement dans les maisons pour tenir des réunions.

    C’était un homme joyeux avant tout, très épanoui ! Ce qui l’attristait, par contre, c’était de voir la cadette de la famille ne pas vouloir marcher dans les voies du Seigneur. Cela a été toujours un grand fardeau pour lui.

    Il a aussi connu le mépris, l’incompréhension, beaucoup d’incompréhension… Mais une autre source de grande souffrance c’était aussi, bien sûr, ce qui se passait, ce qui se passe encore aujourd’hui, dans les églises: la mondanité, la superficialité, l’amour de l’argent, le matérialisme… Cela le faisait beaucoup souffrir.

    Il y a eu aussi ses combats en Italie, contre le clergé, qui lui en a fait voir de toutes les couleurs… Mais ça, c’était peu. Il souffrait beaucoup plus de tous les problèmes qui agitaient les églises. Il était tout à fait désintéressé et très sérieux. Il contrôlait avec soin les dépenses; ainsi, il a pu acheter et donner 27 tentes dont une quinzaine aux églises pentecôtistes d’Italie. Ce ne sont pas des petites tentes de camping, ce sont de grandes tentes d’évangélisation de 200, 800 ou 1000 places. Il travaillait du Nord au Sud de l’Italie avec les évangélistes, à tel point qu’il aurait pu faire une mission sous tente «Dapozzo», mais il n’a jamais voulu faire ainsi.

    Il repérait sur place, en Italie, un chrétien authentique, qui voulait faire quelque chose, un missionnaire, un pasteur qui n’avait pas d’outil, pas de moyens, juste de quoi vivre. Alors il lui donnait une tente, quelle que soit sa dénomination : « C’est à vous », disait-il ! Ils lui répondaient: « On t’écrira ! » « Non, non, faites rapport au Seigneur. Vous êtes responsables devant Dieu. Non, pas de rapport à m’envoyer, cela vous appartient ». Il travaillait librement avec une grande bénédiction. Voilà le genre d’homme que c’était, tout à fait désintéressé. C’était l’affaire du Seigneur, pas son affaire.

    Après sa maladie, il a remonté la pente, il s’en est remis, même si ce n’était pas à 100%. Il était complètement paralysé, mais il a réappris à marcher. Ils habitaient là haut, chez des amis, parce qu’il avait quand même besoin de soins et sa femme ne pouvait pas le soigner toute seule. Et là, il se remettait, il récupérait bien des forces, et voilà que tout d’un coup, un jour, il a eu des maux de ventre terribles. Ils ont tout de suite avisé le médecin qui est venu et qui a dit : « C’est très très grave ! Il faut tout de suite l’hospitaliser ». Ils ont fait des analyses. Et ils ont dit : « C’est une question d’heures. On ne sait pas exactement ce qu’il y a, mais dans l’état de faiblesse où il est, il y a de grands risques, il faudrait tout de suite l’opérer pour voir ce qu’il y a, mais on ne peut pas vous garantir qu’il supporte cette opération ». Alors tout de suite, ils ont fait venir toute la famille, pour décider : Qu’est ce qu’on va faire ? Est ce qu’on prend le risque de l’opérer, ou bien… ?» Certains disaient : « Mais c’est sûr qu’il faut tenter… » Et d’autres disaient : Il faut demander à Erino. C’est lui qui doit décider, puisqu’il est lucide, tout à fait lucide. Erino, c’est toi qui dois dire ! On va prier, mais c’est toi qui diras ce qui doit se faire. »

    Alors on a prié ensemble. Et puis, il a dit: «Chers enfants, chère famille, je ne veux pas qu’on m’opère. J’ai travaillé pour le Seigneur, toute ma vie lui a été consacrée, je suis dans sa main ; le Seigneur peut faire un miracle comme il en a fait souvent dans ma vie, il peut le faire instantanément, et puis sinon, si c’est l’heure qu’il me rappelle, et bien, moi, je me réjouis d’arriver dans sa présence ». Alors, ils ont dit au médecin : « C’est tout clair. Nous nous soumettons à sa décision. C’est lui qui l’a décidé comme ça, alors on renonce. » Et puis, trois quart d’heure après, il partait, c’était en 1974, il avait 67 ans.

    Télécharger la biographie

    « Erino Dapozzo par Fredy Gilgen », biographie trouvée sur www.lirelabible.com

  •  
  •  

Partager cet article

Repost0
6 août 2015 4 06 /08 /août /2015 22:11

Araceli Meza, Une femme pasteur, a été arrêtée aux USA, après avoir été accusée d'avoir fait jeûner un bébé de deux(2) ans, qui serait mort par la suite.

Des témoins ont affirmé à la police que Meza et les parents du garçon pensaient que ce dernier avait un démon en lui, et que le jeûne était un moyen de le sauver. 

La police du Texas a affirmé que Araceli Meza (Photo ci-dessus) , 49 ans, a tenté ensuite de ressuciter l'enfant par des rituels, lorsque celui-ci est décédé.

L'enfant n'avait pas été alimenté pendant environ 25 jours. Ils recevait juste un peu d'eau, ce qui a finalement causé sa mort.

Un témoin a déclaré que la mère de l'enfant a été informée que c'était la volonté de Dieu de mettre l'enfant sous jeûne.

Après le décès de l'enfant, les parents ont fuit avec le cadavre de l'enfant pour l'enterrer au Mexique. C'est une dénonciation anonyme qui a permis à la police d’interpeller la femme pasteur.

Lien de la page source

Partager cet article

Repost0