Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Présentation

  • : SIGNES ET PROMESSES
  •               SIGNES ET PROMESSES
  • : Ce Blog a pour but au travers de son contenu, d'édifier l'église de Jésus-Christ, de faire connaître à nos contemporains l'amour de Dieu manifesté en Jésus son fils bien aimé.Les messages qui seront diffusés veulent être en bénédictions à tous les milieux, en rappelant qu'aujourd'hui, Dieu veut encore faire éclater parmi ceux qui ont soif, les signes de sa Puissance, et accomplir ses Glorieuses Promesses. Aquilas
  • Contact

VERSET BIBLIQUE

Je suis le chemin, la vérité, et la vie. Nul ne vient au Père que par moi. ( Jean 14 : 6) 

Recherche

Liste D'articles

  • Messieurs Burgat et Bigler disent vraiment...
    Messieurs Burgat et Bigler disent vraiment n'importe quoi ! Ils seraient capable d'être des délateurs à l'égard des… https://t.co/VxLvpMhHfH Patrick Gassend (@Ichtus1) July 15, 2021
  • @CNEWS Messieurs Bilger et Burgat, comme toujours...
    @CNEWS Messieurs Bilger et Burgat, comme toujours disent n'importe quoi. Ils seraient capables de dénoncer les non… https://t.co/TbGsansjuk Patrick Gassend (@Ichtus1) July 15, 2021
  • L'AVÉNEMENT DE CHRIST
  • JE SUIS
    Tous les noms de Dieu dans le psaume 23www.iltaime.com
  • LE NOUVEL ÉVANGILE DU DOMINIONISME
    Dominionisme : doctrine qui appelle les chrétiens à entrer en gouvernance du Monde, en intégrant l'ensemble des rouages décisionnels de la société, afin de la diriger (d'en prendre le leaders...
  • Dictature sanitaire : Une israélienne lance un S.O.S !
    Lien de la vidéo sur la plateforme Rumble : https://rumble.com/vexa19-dictature-sanitaire-une-isralienne-lance-un-s.o.s-.htmlLien de la vidéo sur la platefor...
  • Pleurez pour vos bergers ! (Partie 2/2)
    Un jour de jugement va tomber sur les faux bergers ! Les prophètes ont prédit un jour de jugement soudain sur les bergers et les ministères qui ont trompé le peuple de Dieu. On arrive à un temps où Dieu ne peut plus supporter la cupidité, l’égocentrisme,...
  • Bilan de l'année 2020 : Qu'ont vécu les chrétiens persécutés ?
    Psaumes 37:40 L'Éternel les secourt et les délivre; Il les délivre des méchants et les sauve, Parce qu'ils cherchent en lui leur refuge. Source: https://bible.knowing-jesus.com
  • Frappez.....
    « Demandez, et l'on vous donnera; cherchez, et vous trouverez; frappez, et l'on vous ouvrira ». Nous arrivons aujourd'hui au terme de la réflexion concernant cet enseignement de Jésus-Christ pour nos vies. Avant d'aller plus loin et de voir avec vous...
  • Cherchez.......
    Matthieu ch.7 v 7 : « Demandez, et l'on vous donnera; cherchez, et vous trouverez; frappez, et l'on vous ouvrira ». Hier je me suis arrêté sur la première partie de ce verset cité plus haut. Aujourd'hui, prenons du temps avec la seconde portion de celui-ci:...

VISITES

 Que Dieu vous bénisse !

 

Parcours interactif :

                                           https://connaitredieu.com/

   

 


 
 

SOUTIEN

                                                                             Suivez  le lien :Contact  

 

  

Calendrier La Bonne Semence

                

">

 

7 décembre 2017 4 07 /12 /décembre /2017 18:06

« Il est temps de reconnaître officiellement Jérusalem comme la capitale d’Israël »

Telles sont les paroles de Donald Trump mercredi 6 décembre 2017. « Israël est une nation souveraine ayant le droit, comme toute autre nation souveraine, d’identifier sa propre capitale ». Le président américain a également assuré que si Israël et l’Autorité palestinienne se mettaient d’accord sur cette question, les États-Unis soutiendraient une « solution à deux États ».

Découvrez les déclarations de Donald Trump en vidéo.

Source :   Info Chrétienne

Partager cet article

Repost0
4 décembre 2017 1 04 /12 /décembre /2017 19:02

Dans l’État de Jharkhand en Inde, 6 chrétiens ont été attaqués par des extrémistes hindous, puis emprisonnés pendant un mois sous le chef d’accusation de « promouvoir l’inimitié entre les classes ».

Tout a commencé lorsqu’un homme du village de Ghosra demanda à des chrétiens de prier pour sa femme qui était malade. L’homme de foi hindoue avait été ému par l’histoire de Dasrath qui avait été guéri d’un cancer. Alors qu’ils priaient pour une femme malade, Sajan, Kalender, Dasrath, James, Balmuni et Jagdish ont été attaqués par des extrémistes hindous. L’arrivée des policiers n’a fait qu’envenimer la situation. En effet, deux des chrétiens ont été battus par ces derniers. Cette épreuve ne les découragera pour autant. Ils y verront au contraire l’opportunité de partager l’Évangile avec leurs codétenus.

Faussement accusés de « promouvoir l’inimitié entre les classes » et d’insulter la religion, les 6 chrétiens sont alors injustement jetés en prison et ne seront libérés sous caution qu’un mois plus tard. Malgré les circonstances, ils ont demeuré ferme dans leur foi et ne se sont pas laissés décourager.

« Nous avions le sentiment que le Seigneur nous utilisait pour son oeuvre et nous en étions heureux », affirme Dasrath.

Les 6 croyants ont loué le Seigneur tout au long de ce rude parcours et ont amené plusieurs de leurs codétenus à Christ.

MAG

Source : Release International

© Info Chrétienne 

Partager cet article

Repost0
4 décembre 2017 1 04 /12 /décembre /2017 08:00

               Un Appel à Revenir aux Sources du Christianisme

Par Jean-louis Bulté

                                                                   L’EUCHARISTIE

 

C'est au XVIème siècle, au concile de Trente, que la doctrine dite de la "transsubstantiation" a été adoptée officiellement mais c'est au XIIème siècle que des théologiens utilisèrent ce terme technique pour désigner la transformation miraculeuse du pain et du vin en véritable substance du corps et du sang du Christ. A chaque eucharistie interviendrait ce mystère miraculeux de la transsubstantiation dans lequel, à chaque occasion, le Christ s'offrirait à nouveau. Ainsi donc, le sacrifice de l'Agneau divin se trouve renouvelé à chaque office.


Cette théologie de la Sainte-Cène est très différente de celle que la Bible définit : en effet, les chrétiens sont appelés à partager le pain et le vin en mémoire du sacrifice accompli une fois pour toutes par Jésus-Christ. Il s'agit d'une communion spirituelle avec Celui qui donna sa chair et son sang pour le salut du monde, du moins pour le salut de tous ceux qui auraient foi en Lui dans ce monde. Le sacrifice de Jésus n'a d'effet expiatoire pour le pardon des péchés que pour celui dont la foi est authentique. La Sainte-Cène en elle-même n'est pas un acte rédempteur car Jésus-Christ est mort une fois pour toutes pour les péchés dans un sacrifice total, parfait et suffisant. Il suffit de lire le 9ème chapitre de l’Épître aux Hébreux pour y voir apparaître toute la vérité sur la question.


Il est fort surprenant que seul le prêtre ordonné soit en mesure de célébrer l'eucharistie, la transformation du pain et du vin ne pouvant se faire que par son intervention. Outre le fait que la transsubstantiation soit une hérésie pure et simple au regard des déclarations parfaitement claires des écrits néo-testamentaires, il faut préciser que dans l'église primitive, les chrétiens célébraient la Sainte-Cène le plus simplement du monde, dans les maisons, sans la présence indispensable d'un prêtre, puisque Jésus a fait de tous ceux qui croient en Lui des prêtres pour Dieu son Père (Apocalypse 1:5- 6).


Que le prêtre ordonné soit seul en mesure de prendre la coupe est encore une aberration puisque tous ceux qui participent au pain peuvent de la même manière participer au vin (1 Corinthiens 11, versets 23-27).


L'eucharistie est certainement le point central du culte catholique romain et ce n'est donc pas par hasard que le pape Jean-Paul II a tenu à repréciser certains aspects de cette institution lors d'une déclaration datée du 17 avril 2003, rappelant au passage qu'il était impossible de communier avec des protestants, tant leur façon de voir les choses était contraire à la doctrine de Rome. Sur le fond, cette position est logique et pleinement compréhensible. Seulement, ce sont bien sûr toujours les mêmes qui ont raison et les mêmes qui ont tort..., l'église de Rome s'érige en mère protectrice de la Vérité alors qu'en réalité ses dogmes, sacrements et traditions sont en contradiction flagrante avec les révélations données par la simple lecture du Nouveau Testament. Mais sur ce dernier point, Rome a bien sûr trouvé la parade en appelant les fidèles à ne pas interpréter la Bible par eux-mêmes mais à se fier uniquement à l'interprétation donnée par l'Eglise au travers du prêtre.

Source : http://sentinellenehemie.free.fr/index.html

Partager cet article

Repost0
1 décembre 2017 5 01 /12 /décembre /2017 08:00

Partager cet article

Repost0
24 novembre 2017 5 24 /11 /novembre /2017 08:00

Partager cet article

Repost0
23 novembre 2017 4 23 /11 /novembre /2017 19:07

Le 9 novembre, une église affiliée à l’Église Protestante d’Algérie (EPA) au nord-ouest de la ville d’Aïn Turkpar a été fermée par les autorités locales pour avoir « imprimé illégalement des évangiles et des publications destinés à être distribués ».

Toutefois, les responsables de l’église affirment que le rapport de police serait truffé de mensonges. En effet, ce rapport stipule que l’église n’avait pas l’approbation de l’état. Le président de l’EPA, le révérend Mahmoud Haddad, a réfuté ces accusations en qualifiant les justifications de « non-fondées ».

« Tout d’abord, cette communauté est en effet affiliée à l’Église protestante d’Algérie, qui est officiellement reconnue par le gouvernement depuis 1974 et accréditée auprès du ministère de l’intérieur et du gouvernement local. »

Il a déploré plusieurs « anomalies et faussetés » dans le rapport de police. Ceux-ci indiquent que l’église appartient à un dénommé « Rachid », le pasteur de l’église. Youssef, membre du conseil d’administration de l’église Aïn Turk s’est dit « très attristé par cette injustice et cette persécution » auxquelles ils sont confrontés.

Les églises en Algérie font face à de nombreuses persécutions. Plusieurs églises ont reçu l’ordre de cesser toute activité religieuse, ayant été accusées de violation d’une loi datant de 2006 qui réglemente les cultes non-musulman.

Alors que les partenaires de l’EPA envisageaient des visites aux églises en Algérie, leur demande de visa ont été refusé. Pourtant la nouvelle Constitution adoptée en février 2016 assure la liberté de culte religieux, mais c’est loin d’être une vérité dans la pratique !

MAG

Source : World Watch Monitor

© Info Chrétienne

Partager cet article

Repost0
31 octobre 2017 2 31 /10 /octobre /2017 18:00

Partager cet article

Repost0
31 octobre 2017 2 31 /10 /octobre /2017 12:00

Publiées le 31 Octobre 1517 par Martin Luther

 

Préambule

Par amour pour la vérité et dans le but de la préciser, les thèses suivantes seront soutenues à Wittemberg, sous la présidence du Révérend Père Martin Luther, ermite augustin, maître des Arts, docteur et lecteur de la Sainte Théologie. Celui-ci prie ceux qui, étant absents, ne pourraient discuter avec lui, de vouloir bien le faire par lettres. Au nom de notre Seigneur Jésus-Christ. Amen.

Thèses

1. En disant: Faites pénitence, notre Maître et Seigneur Jésus-Christ a voulu que la vie entière des fidèles fût une pénitence.

2. Cette parole ne peut pas s'entendre du sacrement de la pénitence, tel qu'il est administré par le prêtre, c'est à dire de la confession et de la satisfaction.

3. Toutefois elle ne signifie pas non plus la seule pénitence intérieure; celle-ci est nulle, si elle ne produit pas au dehors toutes sortes de mortifications de la chair.

4. C'est pourquoi la peine dure aussi longtemps que dure la haine de soi-même, la vraie pénitence intérieure, c'est à dire jusqu'à l'entrée dans le royaume des cieux.

5. Le Pape ne veut et ne peut remettre d'autres peines que celles qu'il a imposées lui-même de sa propre autorité ou par l'autorité des canons.

6. Le Pape ne peut remettre aucune peine autrement qu'en déclarant et en confirmant que Dieu l'a remise; à moins qu'il ne s'agisse des cas à lui réservés. Celui qui méprise son pouvoir dans ces cas particuliers reste dans son péché.

7. Dieu ne remet la coulpe à personne sans l'humilier, l'abaisser devant un prêtre, son représentant.

8. Les canons pénitentiels ne s'appliquent qu'aux vivants; et d'après eux, rien ne doit être imposé aux morts.

9. Voilà pourquoi le pape agit selon le Saint-Esprit en exceptant toujours dans ses décrets l'article de la mort et celui de la nécessité.

10. Les prêtres qui, à l'article de la mort, réservent pour le Purgatoire les canons pénitentiels, agissent mal et d'une façon inintelligente.

11. La transformation des peines canoniques en peines du Purgatoire est une ivraie semée certainement pendant que les évêques dormaient.

12. Jadis les peines canoniques étaient imposées non après, mais avant l'absolution, comme une épreuve de la véritable contrition.

13. La mort délie de tout; les mourants sont déjà morts aux lois canoniques, et celles-ci ne les atteignent plus.

14. Une piété incomplète, un amour imparfait donnent nécessairement une grande crainte au mourant. Plus l'amour est petit, plus grande est la terreur.

15. Cette crainte, cette épouvante suffit déjà, sans parler des autres peines, à constituer la peine du Purgatoire, car elle approche le plus de l'horreur du désespoir.

16. Il semble qu'entre l'Enfer, le Purgatoire et le Ciel il y ait la même différence qu'entre le désespoir, le quasi-désespoir et la sécurité.

17. Il semble que chez les âmes du Purgatoire l'Amour doive grandir à mesure que l'horreur diminue.

18. Il ne paraît pas qu'on puisse prouver par des raisons, ou par les Ecritures que les âmes du Purgatoire soient hors d'état de rien mériter ou de croître dans la charité.

19. Il n'est pas prouvé non plus que toutes les âmes du Purgatoire soient parfaitement assurées de leur béatitude, bien que nous-mêmes nous en ayons une entière assurance.

20. Donc, par la rémission plénière de toutes les peines, le Pape n'entend parler que de celles qu'il a imposées lui-même, et non pas toutes les peines en général.

21. C'est pourquoi les prédicateurs des Indulgences se trompent quand ils disent que les indulgences du Pape délivrent l'homme de toutes les peines et le sauvent.

22. Car le Pape ne saurait remettre aux âmes du Purgatoire d'autres peines que celles qu'elles auraient dû souffrir dans cette vie en vertu des canons.

23. Si la remise entière de toutes les peines peut jamais être accordée, ce ne saurait être qu'en faveur des plus parfaits, c'est-à-dire du plus petit nombre.

24. Ainsi cette magnifique et universelle promesse de la rémission de toutes les peines accordées à tous sans distinction, trompe nécessairement la majeure partie du peuple.

25. Le même pouvoir que le Pape peut avoir, en général, sur le Purgatoire, chaque évêque le possède en particulier dans son diocèse, chaque pasteur dans sa paroisse.

26. Le Pape fait très bien de ne pas donner aux âmes le pardon en vertu du pouvoir des clefs qu'il n'a pas, mais de le donner par le mode de suffrage.

27. Ils prêchent des inventions humaines, ceux qui prétendent qu'aussitôt que l'argent résonne dans leur caisse, l'âme s'envole du Purgatoire.

28. Ce qui est certain, c'est qu'aussitôt que l'argent résonne, l'avarice et la rapacité grandissent. Quant au suffrage de l'Eglise, il dépend uniquement de la bonne volonté de Dieu.

29. Qui sait si toutes les âmes du Purgatoire désirent être délivrées, témoin de ce qu'on rapporte de Saint Séverin et de Saint Paul Pascal.

30. Nul n'est certain de la vérité de sa contrition; encore moins peut-on l'être de l'entière rémission.

31. Il est aussi rare de trouver un homme qui achète une vraie indulgence qu'un homme vraiment pénitent.

32. Ils seront éternellement damnés avec ceux qui les enseignent, ceux qui pensent que des lettres d'indulgences leur assurent le salut.

33. On ne saurait trop se garder de ces hommes qui disent que les indulgences du Pape sont le don inestimable de Dieu par lequel l'homme est réconcilié avec lui.

34. Car ces grâces des indulgences ne s'appliquent qu'aux peines de la satisfaction sacramentelle établies par les hommes.

35. Ils prêchent une doctrine antichrétienne ceux qui enseignent que pour le rachat des âmes du Purgatoire ou pour obtenir un billet de confession, la contrition n'est pas nécessaire.

36. Tout chrétien vraiment contrit a droit à la rémission entière de la peine et du péché, même sans lettre d'indulgences.

37. Tout vrai chrétien, vivant ou mort, participe à tous les biens de Christ et de l'Eglise, par la grâce de Dieu, et sans lettres d'indulgences.

38. Néanmoins il ne faut pas mépriser la grâce que le Pape dispense; car elle est, comme je l'ai dit, une déclaration du pardon de Dieu.

39. C'est une chose extraordinairement difficile, même pour les plus habiles théologiens, d'exalter en même temps devant le peuple la puissance des indulgences et la nécessité de la contrition.

40. La vraie contrition recherche et aime les peines; l'indulgence, par sa largeur, en débarrasse, et à l'occasion, les fait haïr.

41. Il faut prêcher avec prudence les indulgences du Pape, afin que le peuple ne vienne pas à s'imaginer qu'elles sont préférables aux bonnes oeuvres de la charité.

42. Il faut enseigner aux chrétiens que dans l'intention du Pape, l'achat des indulgences ne saurait être comparé en aucune manière aux oeuvres de miséricorde.

43. Il faut enseigner aux chrétiens que celui qui donne aux pauvres ou prête aux nécessiteux fait mieux que s'il achetait des indulgences.

44. Car par l'exercice même de la charité, la charité grandit et l'homme devient meilleur. Les indulgences au contraire n'améliorent pas; elles ne font qu'affranchir de la peine.

45. Il faut enseigner aux chrétiens que celui qui voyant son prochain dans l'indigence, le délaisse pour acheter des indulgences, ne s'achète pas l'indulgence du Pape mais l'indignation de Dieu.

46. Il faut enseigner aux chrétiens qu'à moins d'avoir des richesses superflues, leur devoir est d'appliquer ce qu'ils ont aux besoins de leur maison plutôt que de le prodiguer à l'achat des indulgences.

47. Il faut enseigner aux chrétiens que l'achat des indulgences est une chose libre, non commandée.

48. Il faut enseigner aux chrétiens que le Pape ayant plus besoin de prières que d'argent demande, en distribuant ses indulgences plutôt de ferventes prières que de l'argent.

49. Il faut enseigner aux chrétiens que les indulgences du Pape sont bonnes s'ils ne s'y confient pas, mais des plus funestes, si par elles, ils perdent la crainte de Dieu.

50. Il faut enseigner aux chrétiens que si le Pape connaissait les exactions des prédicateurs d'indulgences, il préfèrerait voir la basilique de Saint-Pierre réduite en cendres plutôt qu'édifiée avec la chair, le sang, les os de ses brebis.

51. Il faut enseigner aux chrétiens que le Pape, fidèle à son devoir, distribuerait tout son bien et vendrait au besoin l'Eglise de Saint-Pierre pour la plupart de ceux auxquels certains prédicateurs d'indulgences enlèvent leur argent.

52. Il est chimérique de se confier aux indulgences pour le salut, quand même le commissaire du Pape ou le Pape lui-même y mettraient leur âme en gage.

53. Ce sont des ennemis de Christ et du Pape, ceux qui à cause de la prédication des indulgences interdisent dans les autres églises la prédication de la parole de Dieu.

54. C'est faire injure à la Parole de Dieu que d'employer dans un sermon autant et même plus de temps à prêcher les indulgences qu'à annoncer cette Parole.

55. Voici quelle doit être nécessairement la pensée du Pape; si l'on accorde aux indulgences qui sont moindres, une cloche, un honneur, une cérémonie, il faut célébrer l'Evangile qui est plus grand, avec cent cloches, cent honneurs, cent cérémonies.

56. Les trésors de l'Eglise, d'où le Pape tire ses indulgences, ne sont ni suffisamment définis, ni assez connus du peuple chrétien.

57. Ces trésors ne sont certes pas des biens temporels; car loin de distribuer des biens temporels, les prédicateurs des indulgences en amassent plutôt.

58. Ce ne sont pas non plus les mérites de Christ et des saints; car ceux-ci, sans le Pape, mettent la grâce dans l'homme intérieur, et la croix, la mort et l'enfer dans l'homme intérieur.

59. Saint Laurent a dit que les trésors de l'Eglise sont ses pauvres. En cela il a parlé le langage de son époque.

60. Nous disons sans témérité que ces trésors, ce sont les clefs données à l'Eglise par les mérites du Christ.

61. Il est clair en effet que pour la remise des peines et des cas réservés, le pouvoir du Pape est insuffisant.

62. Le véritable trésor de l'Eglise, c'est le très-saint Evangile de la gloire et de la grâce de Dieu.

63. Mais ce trésor est avec raison un objet de haine car par lui les premiers deviennent les derniers.

64. Le trésor des indulgences est avec raison recherché; car par lui les derniers deviennent les premiers.

65. Les trésors de l'Evangile sont des filets au moyen desquels on pêchait jadis des hommes adonnés aux richesses.

66. Les trésors des indulgences sont des filets avec lesquels on pêche maintenant les richesses des hommes.

67. Les indulgences dont les prédicateurs vantent et exaltent les mérites ont le très grand mérite de rapporter de l'argent.

68. Les grâces qu'elles donnent sont misérables si on les compare à la grâce de Dieu et à la piété de la croix.

69. Le devoir des évêques et des pasteurs est d'admettre avec respect les commissaires des indulgences apostoliques.

70. Mais c'est bien plus encore leur devoir d'ouvrir leurs yeux et leurs oreilles, pour que ceux-ci ne prêchent pas leurs rêves à la place des ordres du Pape.

71. Maudit soit celui qui parle contre la vérité des indulgences apostoliques.

72. Mais béni soit celui qui s'inquiète de la licence et des paroles impudentes des prédicateurs d'indulgences.

73. De même que le Pape excommunie justement ceux qui machinent contre ses indulgences,

74. il entend à plus forte raison excommunier ceux qui, sous prétexte de défendre les indulgences, machinent contre la sainte charité et contre la vérité.

75. C'est du délire que d'exalter les indulgences du Pape jusqu'à prétendre qu'elles délieraient un homme qui, par impossible, aurait violé la mère de Dieu.

76. Nous prétendons au contraire que, pour ce qui est de la coulpe, les indulgences ne peuvent pas même remettre le moindre des péchés véniels.

77. Dire que Saint Pierre, s'il était Pape de nos jours, ne saurait donner des grâces plus grandes, c'est blasphémer contre Saint Pierre et contre le Pape.

78. Nous disons au contraire que lui ou n'importe quel pape possède des grâces plus hautes, savoir: l'Evangile, les vertus, le don des guérisons, etc ...(d'après 1 Cor. 12).

79. Dire que la croix ornée des armes du Pape égale la croix du Christ, c'est un blasphème.

80. Les évêques, les pasteurs, les théologiens qui laissent prononcer de telles paroles devant le peuple en rendront compte.

81. Cette prédication imprudente des indulgences rend bien difficile aux hommes même les plus doctes, de défendre l'honneur du Pape contre les calomnies ou même contre les questions insidieuses des laïques.

82. Pourquoi, disent-ils, pourquoi le Pape ne délivrent-ils pas d'un seul coup toutes les âmes du Purgatoire, pour les plus justes des motifs, par sainte charité, par compassion pour leurs souffrances, tandis qu'il en délivre à l'infini pour le motif le plus futile, pour un argent indigne, pour la construction de sa basilique?

83. Pourquoi laisse-t-il subsister les services et les anniversaires des morts? Pourquoi ne rend-il pas ou ne permet-il pas qu'on reprenne les fondations établies en leur faveur, puisqu'il n'est pas juste de prier pour les rachetés.

84. Et encore: quelle est cette nouvelle sainteté de Dieu et du Pape que, pour de l'argent, ils donnent à un impie, à un ennemi le pouvoir de délivrer une âme pieuse et aimée de Dieu, tandis qu'ils refusent de délivrer cette âme pieuse et aimée, par compassion pour ses souffrances, par amour et gratuitement?

85. Et encore: pourquoi les canons pénitentiels abrogés de droit et éteints par la mort se rachètent-ils encore pour de l'argent, par la vente d'une indulgence, comme s'ils étaient encore en vigueur?

86. Et encore: pourquoi le Pape n'édifie-t-il pas la basilique de Saint-Pierre de ses propres deniers, plutôt qu'avec l'argent des pauvres fidèles, puisque ses richesses sont aujourd'hui plus grandes que celles de l'homme le plus opulent?

87. Encore: pourquoi le Pape remet-il les péchés ou rend-il participants de sa grâce ceux qui par une contrition parfaite ont déjà obtenu une rémission plénière et la complète participation à ces grâces?

88. Encore: ne serait-il pas d'un plus grand avantage pour l'Eglise, si le Pape, au lieu de distribuer une seule fois ses indulgences et ses grâces, les distribuait cent fois par jour et à tout fidèle?

89. C'est pourquoi si par les indulgences le Pape cherche plus le salut des âmes que de l'argent, pourquoi suspend-il les lettres d'indulgences qu'il a données autrefois, puisque celles-ci ont même efficacité?

90. Vouloir soumettre par la violence ces arguments captieux des laïques, au lieu de les réfuter par de bonnes raisons, c'est exposer l'Eglise et le Pape à la risée des ennemis et c'est rendre les chrétiens malheureux.

91. Si, par contre, on avait prêché les indulgences selon l'esprit et le sentiment du Pape, il serait facile de répondre à toutes ces objections ; elles n'auraient pas même été faites.

92. Qu'ils disparaissent donc tous, ces prophètes qui disent au peuple de Christ: "Paix, paix" et il n'y a pas de paix!

93. Bienvenus au contraire les prophètes qui disent au peuple de Christ: "Croix, croix" et il n'y a pas de croix!

94. Il faut exhorter les chrétiens à s'appliquer à suivre Christ leur chef à travers les peines, la mort et l'enfer.

95. Et à entrer au ciel par beaucoup de tribulations plutôt que de se reposer sur la sécurité d'une fausse paix.

 

Partager cet article

Repost0
31 octobre 2017 2 31 /10 /octobre /2017 06:00

Martin Luther, fils de Hans et Marguerite Luder, naquit le 10 november 1483 à Eisleben. Hans Luder offrit à son fils une bonne éducation. Il lui permit d'étudier à partir de 1501 dans l'une des plus importantes universités de l'Allemagne centrale, à Erfurt, afin qu'il devienne un juriste prospère. Or, à la suite d'un voyage, la vie de Luther prit une tout autre trajectoire.

Le 2 juillet 1505, le jeune étudiant fut surpris par un orage dans les environs de Stotternheim. Mort de peur, il fit le voeu de devenir moine. Deux semaines plus tard, il intégra l'Ordre des Ermites Augustins à Erfurt. Sous le nom de frère Martin, il mena une vie monacale austère. Il étudia la théologie et fut ordonné prêtre en 1507. Il acquit le titre de docteur en 1512 à Wittenberg, où il enseigna la théologie jusqu'à sa mort.

95 thèses contre le commerce des indulgences

Depuis 1515, le moine dominicain Johannes Tetzel exploitait sur ordre du cardinal Albert de Brandebourg la dite indulgence de Saint-Pierre. Les recettes étaient censées financer la reconstruction de la basilique Saint-Pierre de Rome. Très tôt, Luther entreprit de critiquer les sermons et les pratiques de vente de Tetzel. Le 31 octobre 1517, il publia ses 95 thèses contre le commerce des indulgences. Ce jour symbolise jusqu'aujourdhui le début de la Réforme.

En 1518, l'Église catholique romaine entreprit un préexamen contre Martin Luther pour cause d'hérésie. Convoqué à Augsbourg où l’envoyé du Pape, le cardinal Cajetan, l’interrogea, Luther refusa une première fois de rétracter ses écrits. À peine quelques mois plus tard, lors d’une disputatio à l’université de Leipzig, il mit en doute publiquement l’infaillibilité du Pape et des conciles.

Bulle papale menaçant Luther d'excommunication brûlée sous les acclamations

Le 15 juin 1520, le Pape publia la bulle menaçant Martin Luther d’excommunication, que ce dernier brûla le 10 décembre sous les acclamations de ses amis wittenbourgeois. L’excommunication fut prononcée le 3 janvier 1521. La même année, face à la Diète de Worms et à l’empereur germanique Charles Quint, Luther refusa à nouveau de rétracter ses écrits.

Sa mise au ban de l’Empire fut alors prononcée par l’Édit de Worms. Le prince saxon Frédéric le Sage le fit enlever afin de le mettre à l’abri dans le château de Wartbourg, près d’Eisenach. Luther y demeura durant dix mois sous le pseudonyme de "chevalier Georges". Dès mars 1522, Luther retourna à Wittenberg pour y mettre fin aux agitations et à l’iconoclasme par le biais d’une série de sermons de plusieurs jours (Sermons Invocavit).

Le 13 juin 1525, Martin Luther épousa l'ancienne nonne Katharina von Bora. Le couple vécut avec ses six enfants, parents, employés et étudiants dans l'ancien Cloître Noir à Wittenberg.

"La vision d’un homme a changé le monde"

Un dernier voyage mena Martin Luther dans sa ville natale en 1546 dans le but de régler une querelle autour d’un héritage entre les comtes de Mansfeld. Le réformateur mourut le 18 février à Eisleben et fut inhumé trois jours plus tard dans l’église du château de Wittenberg.

En plus des réformes de l’Église, de l’enseignement et du domaine social, la traduction de la Bible constitue l’oeuvre décisive du réformateur allemand. La version allemande de la Bible, imprimée en 1534 à Wittenberg, influença l’évolution de la langue allemande comme aucun autre livre et motiva d’autres traductions dans de nombreuses langues européennes. "La vision d’un homme a changé le monde"  est le sous-titre donné au film américain "Luther", réalisé en 2002.

Partager cet article

Repost0
30 octobre 2017 1 30 /10 /octobre /2017 07:00

Partager cet article

Repost0