Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Présentation

  • : SIGNES ET PROMESSES
  •           SIGNES ET PROMESSES
  • : Ce Blog a pour but au travers de son contenu, d'édifier l'église de Jésus-Christ, de faire connaître à nos contemporains l'amour de Dieu manifesté en Jésus son fils bien aimé.Les messages qui seront diffusés veulent être en bénédictions à tous les milieux, en rappelant qu'aujourd'hui, Dieu veut encore faire éclater parmi ceux qui ont soif, les signes de sa Puissance, et accomplir ses Glorieuses Promesses. L'actualité chrétienne, nationale et internationale sera aussi traitée dans ce blog.
  • Contact

VERSET BIBLIQUE

 

                          1 Samuel 2 : 9

 

Il gardera  les pas de ses bien-aimés ( 1 Samuel 2 : 9)                                                              

Recherche

Liste D'articles

VISITES

 Que Dieu vous bénisse !

 

Parcours interactif :

 

 

 


 
 

SOUTIEN

                                                                             Suivez  le lien :Contact  

 

  

Calendrier La Bonne Semence

                

13 octobre 2016 4 13 /10 /octobre /2016 18:04

CALIFORNIE : SELON UN

EXPERT, LA FAILLE DE SAN

ANDREAS EST …

… « chargée et prête » à déclencher un énorme tremblement de terre.

La Californie est une terre bénie des dieux, mais qui repose sur une énorme faille sismique, la Faille de San Andreas. Or d’après un expert reconnu en tremblements de terre, celle-ci pourrait se réveiller. « Les ressorts du système San Andreas ont été remontés très, très fort. Et la faille au sud de San Andreas, en particulier, a l’air chargée à bloc et prête à exploser », a déclaré Thomas Jordan, directeur du Centre des tremblements de terre de Californie du Sud, invité à faire un discours à la Conférence nationale sur les Tremblements de terre, à Long Beach, aux États-Unis.

En cause ?

Paradoxalement, le calme de la Faille. La Faille de San Andreas est l’endroit où la plaque tectonique Pacifique s’éloigne vers le Nord-Est par rapport à la plaque Nord-américaine. Étant donné le mouvement, des tremblements de terre devraient relâcher environ 5 mètres de mouvement accumulé de plaques sur cent ans. Or la Faille San Andreas n’a toujours pas relâché la tension entre les deux plaques qui s’accumule depuis plus d’un siècle.

Lire la suite … 

Source : ATLANTICO

D'autres articles dans Signes des temps Apocayptiques 

Partager cet article

Repost 0
10 août 2016 3 10 /08 /août /2016 18:00

  

      

VIDÉO - Une météo peu favorable, la diminution des cultures de colza et de tournesol, l'effet de certains pesticides et des prédateurs plus nombreux expliquent le phénomène.

Annus horribilis pour la production de miel en France. Les abeilles, encore moins nombreuses et très affaiblies par le printemps tardif, ont nettement moins butiné cette saison. «Nous nous acheminons cette année vers la plus mauvaise récolte de miel jamais connue dans le pays. Nous devrions produire entre 7000 et 8000 tonnes, soit moitié moins qu'en 2015», déplore Thierry Dufresne, président de l'Observatoire français d'apidologie, lui-même apiculteur dans le Var. L'an dernier, le cru avait été exceptionnel grâce un climat ensoleillé et chaud permettant plusieurs floraisons.

Davantage d'importations

Outre les effets de la météo, «le fait que les cultures de tournesol ou de colza soient en diminution dans l'Hexagone a aussi joué, précise Philippe Lecompte, apiculteur bio professionnel et président du Réseau biodiversité pour les abeilles. Car ce type de cultures assure en moyenne les deux tiers de la production annuelle de miel français». S'y ajoutent l'effet néfaste de certains pesticides, comme les néonicotinoïdes (interdits dès 2018), et l'arrivée de prédateurs plus nombreux comme le frelon asiatique ou le varroa (un acarien).

«Pour compenser ces moindres volumes, les transformateurs devront importer davantage sur un marché en croissance de 3% à 4%», note Vincent Michaud, président du groupe du même nom, leader européen du miel. Et ce alors que les trois quarts du miel consommé en France sont déjà importés. Vraisemblablement, les tarifs vont aussi augmenter pour des consommateurs de plus en plus nombreux. «Le miel représente désormais 60% des ventes du rayon confitures des grandes surfaces, contre 20% il y a vingt ans», précise Vincent Michaud.

LE MIEL DANS LA BIBLE (extrait)

Le miel et les abeilles sont fréquemment mentionnés dans la Bible. Il a été désigné comme un aliment sain, une sorte de médicament utile dans le traitement des malades, un ingrédient de boisson délicieuse, un cadeau approprié, ainsi que d’un bien précieux pour l’humanité. Il y a peu de preuves que les Hébreux abeilles effectivement cultivées, cependant, ils étaient connus de miel sauvage utilisé à profusion. Miel “sauvage” est souvent évoqué, si cela a été conçu comme un contraste de miel domestiqué, il est difficile de savoir. La Bible hébraïque donne l’indication que «les juifs» étaient soucieux de leur approvisionnement en miel, comme indiqué dans le Talmud (Bible hébraïque) (B. Batra 18, A) où un avertissement est donné de ne jamais laisser plants de moutarde poussent près nids d’abeilles, car les abeilles sont friands de ces fleurs qui, cependant, brûlent la gorge, et ils consomment alors une plus grande quantité de miel. Les Juifs ont été autorisés, conformément à leurs lois religieuses, à fournir de l’eau sur les samedis et jours fériés à leurs animaux domestiques, mais cette dérogation ne s’applique pas pour les abeilles, car ils pourraient eux-mêmes fixer (Sabath 24: 3). D’autre part, en cas de pluie, ou pour protéger les abeilles contre le soleil brûlant, les Juifs étaient autorisés à couvrir les nids avec des draps même les jours fériés (Sabath 436) Philo, l’historien (à l’époque du Christ), dans son travail, De Vita Contemplativa, se réfère à une caste chez les Hébreux ont appelé esséniens, qui vivaient dans la région de la mer Morte, et dont l’occupation était censé être la culture des abeilles et la production de miel. Josèphe, dans les Antiquités des Juifs, mentionne également les Esséniens de Judée. (Il est à noter que les Essenos terme grec (King Bee) était le surnom de Zeus. Les prêtresses d’Artemis ont été appelés Melissai (abeilles) et leurs grands prêtres, les Esséniens.)

Lorsque les Hébreux appelé Palestine, ils ont utilisé la métaphore proverbiale, expressive de l’abondance », un pays où coulent le lait et le miel.” Cette référence est répété vingt et une fois dans la Bible. (Exode 3: 8; 3: 17; 13: 5; 33: 3; Lev 30: 35; Num 13: 28.; 14:. 8; 16: 14; Deutéronome 6: 3.; II: 9, 26 : 15, 27: 3, 31: 20; Jos 5: 6; Tob 30: 17.; Jer II:. 5, 32: 22; Ez 20: 6, 30: 15.; Siracide 46, I0; Baruch I , 20.) Le jour où le Christ est ressuscité d’entre les morts et a comparu devant ses disciples, il a demandé de la nourriture. Ils lui ont donné du poisson grillé et un nid d’abeilles (Luc 24: 42). Christ a mangé la nourriture de prouver aux Apôtres qu’il était vraiment ressuscité et pas simplement un esprit ou une pensée. Jean-Baptiste, dans le vêtement de poils de chameau, son, se nourrissait de sauterelles et de miel séchés dans le désert (Marc 1: 6, Matth 3:. 4). Dans la langue hébraïque debash signifie miel et Deborah, l’abeille.

Partager cet article

Repost 0
10 août 2016 3 10 /08 /août /2016 12:30

Le cabinet Offre et Demande Agricole vient de revoir à la baisse ses prévisions : la récolte de blé française sera en-dessous de 30 millions de tonnes en 2016. Pour les producteurs français, il s’agit de la pire récolte depuis 1976.

Moins de 30 millions de tonnes de blé cette année : le cabinet Offre et Demande Agricole (ODA) vient, une nouvelle fois, de revoir à la baisse ses prévisions sur la moisson française. Après avoir annoncé 32 millions de tonnes le 12 juillet dernier , les analystes du cabinet tablent désormais sur une baisse de l'ordre de 25 % par rapport à la récolte de 2015. Le Ministère de l'Agriculture, plus optimiste, a quant à lui annoncé 37 millions au début du mois.

L'année dernière, la récolte de blé française avait atteint un niveau exceptionnel de 40,4 millions de tonnes. En 2016, il s'agira d'un nouveau record, négatif cette fois, pour l'Hexagone : les agriculteurs n'ont pas connu d'aussi mauvaise moisson depuis la grande sécheresse qui a touché la France en 1976.

Baisse des prix

La raison ? Les champs de blé ont souffert des mauvaises conditions météorologiques. Les températures trop froides, les pluies excessives et le manque de lumière ont entraîné des maladies comme la frusariose ou encore la proli­fération d'insectes ravageurs... Résultat : des épis peu chargés et des grains de médiocre qualité. Cette piètre moisson tombe d'autant plus mal pour la France que ses grands concurrents (Etats-Unis, Russie et Ukraine) annoncent des récoltes record.

Les cours du blé sous pression - Bloomberg
Les cours du blé sous pression - Bloomberg

A cela s'ajoute une baisse des prix au niveau mondial, entamée depuis novembre 2015. Les cours ont fortement chuté sous l'effet, notamment, des révisions à la hausse des stocks mondiaux après la campagne 2015-2016. A la Bourse de Chicago, le cours a reculé de 7 % entre novembre 2015 et février 2016, alors que, dans l'Hexagone, le cours du blé meunier (département de l'Eure-et-Loir) a perdu plus de 22 % sur la même période, selon un rapport du ministère de l'Agriculture publié en mai. Il s'agissait, pour la France, du cours du blé le plus bas depuis 2010.

Pour la France, qui exporte près de la moitié de sa production (essentiellement vers l'Union européenne, le Maghreb et l'Afrique de l'Ouest), c'est surtout l'annonce des récoltes plétho­riques de la mer Noire et des ­Etats-Unis puis de l'Argentine qui risque de faire mal, car leur blé est vendu à des prix plus compétitifs.

Camélia Echchihab

Partager cet article

Repost 0
28 août 2015 5 28 /08 /août /2015 18:02

Le pasteur d’une méga église de la région d’Atlanta vient de faire une demande particulière à ses milliers de fidèles.

Le pasteur Creflo Dollar veut recueillir des dons de 300$, auprès de 200.000 personnes, pour s’acheter un avion privé Gulfstream G650, un appareil de 65 millions de dollars.

LIRE LA SUITE…

Partager cet article

Repost 0
20 juin 2015 6 20 /06 /juin /2015 19:09

«Nous ferions mieux de garder l’œil bien ouvert pour cette naissance d’une société sans argent liquide qui vient beaucoup plus rapidement que prévu. Pourquoi la réunion est-elle secrète? Quelque chose ne sent pas bon par ici»

L’économiste Martin Armstrong affirme qu’il est prévu une réunion secrète sur la fin du cash qui aura lieu à Londres avant la fin du mois impliquant des représentants de la BCE et la Réserve fédérale.

Armstrong, qui est connu pour avoir prédit avec succès en 1987 le crash du lundinoir ainsi que l’effondrement financier de 1998 en Russie, a exprimé avoir été choqué, qu’aucune information n’ait filtré sur cette prochaine conférence.

«Je trouve extrêmement troublant d’être le seul à signaler cette réunion secrète à Londres. Kenneth Rogoff, de l’Université de Harvard, et Willem Buiter, l’économiste en chef chez Citigroup, s’adresseront aux banques centrales pour préconiser l’élimination de toutes les espèces pour permettre la venue du jour où vous ne pourrez plus acheter ou vendre quoi que ce soit, sans l’approbation du gouvernement», écrit Armstrong.

«Quand j’ai googlé la question pour voir qui d’autre l’avait signalé, à ma grande surprise,Armstrong Economist vient en premier. D’autres me citent, jusqu’à la Banque centrale du Nigeria. Je dois encore trouver tous les rapports sur la réunion qui aura lieu à Londres, mais mes sources sont internes.»

Armstrong attire d’abord l’attention sur la réunion prévue plus tôt ce mois-ci quand il a révélé que des représentants de la Réserve fédérale, de la BCE ainsi que des participants provenant des banques centrales suisse et danoise seraient tous présents à une grande conférence à Londres à laquelle Kenneth Rogoff de l’Université de Harvard, et Willem Buiter, l’économiste en chef chez Citigroup, feraient des présentations.

«Nous ferions mieux de garder l’œil bien ouvert pour cette naissance d’une société sans argent liquide qui vient  beaucoup plus rapidement que prévu. Pourquoi la réunion est-elle secrète? Quelque chose ne sent pas bon par ici», conclut Armstrong.

Les discussions et les avancées vers l’interdiction du cash ont surgi à plusieurs reprises au cours des dernières semaines.

Willem Buiter, dont Armstrong prétend qu’il parlera à cette réunion secrète, a récemmentpréconisé l’abolition du cash pour «résoudre le problème des banques centrales de la planète avec des taux d’intérêt négatifs».

L’année dernière, Kenneth Rogoff a également appelé à l’abolition de la monnaie physiqueafin de stopper l’évasion fiscale et l’activité illégale ainsi que pour prévenir les retraits massifs d’argent lorsque les taux d’intérêt seront proches de zéro.

«Une fois que l’argent n’existera plus que sur les comptes en banque, supervisés ou même directement contrôlés par les gouvernements, les autorités seront capables de nous inciter à dépenser plus quand l’économie ralentira, et moins en cas de surchauffe.»

Sur un ton similaire, l’ancien économiste de la Banque d’Angleterre, Jim Leaviss aécrit un article pour le Telegraph de Londres plus tôt ce mois dans lequel il a dit qu’une société sans numéraire ne serait possible qu’en «forçant tout le monde à passer uniquement par voie électronique à partir d’un compte détenu par une banque agissant pour le gouvernement, qui serait surveillée, ou même directement contrôlée par ce gouvernement».

Les grandes banques tant au Royaume-Uni qu’aux États-Unis traitent déjà le retrait ou le dépôt de sommes d’argent modérément grosses comme une activité suspecte. Des rapports ont été publié en mars sur la façon dont le ministère de la Justice ordonne aux employés de banque d’envisager d’appeler les flics quand des clients retirent 5000 dollars ou plus.

Pendant ce temps, en France, de nouvelles mesures devraient entrer en vigueur en septembre qui vont limiter les citoyens français pour faire des paiements en espèces supérieurs à 1 000 euros. Armstrong suggère que la police financière pourrait appliquer cette nouvelle loi par, «la recherche de personnes transitant en train par la France juste pour voir si elles transportent des espèces, dont ils vont maintenant se saisir».

Comme le note Armstrong, en interdisant le cash afin d’éviscérer le peu de libertés économiques que les gens avaient encore pour éviter la politique désastreuse de la banque centrale keynésienne, n’est rien de moins que du totalitarisme économique.

«Dans l’esprit d’un tyran économique, l’interdiction du cash représente le Saint-Graal,écrit Michael KriegerForcer la plèbe à adopter un système de transactions numériques de la monnaie fiduciaire offre un contrôle total via un suivi sans faille de toutes les transactions dans l’économie, et la capacité de bloquer les paiements d’un citoyen impétueux qui oserait sortir de la ligne.»

Via le blog http://www.jovanovic.com/blog.htm

Partager cet article

Repost 0
19 juin 2015 5 19 /06 /juin /2015 18:07

        

Tous les commandements et les bases USA/Otan sont en pleine activité pour préparer le « Trident Juncture 2015 » (TJ15), « le plus grand exercice Otan depuis la fin de la guerre froide ». Il se déroulera en Italie, Espagne et Portugal du 28 septembre au 6 novembre, avec des unités terrestres, aériennes et navales et avec des forces spéciales de 33 pays (28 Otan plus 5 alliés) : plus de 35mille militaires, 200 avions, 50 navires de guerre. Y participeront aussi les industries militaires de 15 pays pour évaluer de quelles autres armes a besoin l’Otan. Objectif de cet exercice « à haute visibilité et crédibilité » : tester la « Force de riposte » (30mille effectifs), surtout sa « Force de pointe » à très haute rapidité opérationnelle (5mille effectifs). Sur le flanc méridional, en partant surtout de l’Italie, l’Otan prépare d’autres guerres en Afrique du Nord et au Moyen-Orient. Confirmé par l’attaque effectuée en Libye, dimanche dernier, par des chasseurs étasuniens F-15E qui, ayant probablement décollé d’Aviano (région Frioul, ndt), ont largué de nombreuses bombes officiellement pour tuer un présumé terroriste.

L’Aéronautique italienne se prépare à des actions similaires : pour vérifier « les capacités de ses rangs dans le cadre d’une force à rapidité élevée d’utilisation», elle utilisera dans le TJ15 l’aéroport de Trapani (et pas celui de Decimomannu où la « sérénité » fait défaut à cause des manifestations contre les servitudes militaires), « pour des raisons éminemment logistiques, opérationnelles et de distances parcourables ainsi que pour l’expérience déjà acquise et mûrie au cours d’autres opérations conduites depuis la base » : c’est-à-dire le bombardement de la Libye en 2011.

A Trapani-Birgi opèreront environ 80 avions et 5mille militaires, qui (malgré les déclarations rassurantes de l’Aéronautique) mettront en danger la praticabilité et la sécurité des vols civils.  Un rôle central sera tenu dans l’exercice par le Jfc Naples, commandement Otan (avec quartier général à Lago Patria, Naples) aux ordres de l’amiral étasunien Ferguson, qui est aussi commandant des Forces navales étasuniennes en Europe et des Forces navales du Commandement Africa : en alternance annuelle avec Brunssum (Hollande), le Jfc Naples tient le rôle de commandement opérationnel de la « Force de riposte » Otan, dont le commandement général appartient au Commandant suprême allié en Europe (toujours un général étasunien nommé par le Président ). La projection de forces au sud va bien au-delà de l‘Afrique du Nord : c’est ce qu’explique le Commandant suprême en personne, le général Breedlove, en annonçant que « les membres de l’Otan joueront un grand rôle en Afrique du Nord, Sahel et Afrique subsaharienne ».

Sur le flanc oriental, l’Otan continue à accroître sa pression militaire sur la Russie. Selon des informations fournies au New York Times (13 juin) par des fonctionnaires étasuniens et alliés, le Pentagone entend « prépositionner » des armements lourds (chars d’assaut, cannons etc.), suffisants pour 5mille soldats, en Lituanie, Lettonie, Estonie, Pologne, Roumanie, Bulgarie et Hongrie. Et pendant que Washington fait savoir qu’il n’exclut pas d’installer en Europe des missiles nucléaires avec bases à terre, Kiev annonce que pourraient être installés en Ukraine des missiles intercepteurs USA/Otan, analogues à ceux qui sont en cours d’installation en Pologne et Roumanie. En ignorant que Moscou, comme il a déjà averti, prendra des contre-mesures puisque ces rampes de lancement peuvent être utilisées aussi pour lancer des missiles à têtes nucléaires.

C’est dans ce scénario que s’insère le « Trident Juncture 2015 », expression d’une stratégie de guerre tous azimuts. Que confirme la participation du secrétaire général de l’Otan Stoltenberg, la semaine dernière en Autriche, à huis clos du groupe Bilderberg[1] : celui que le magistrat Ferdinando Imposimato dénonce comme « un des responsables de la stratégie de la tension »[2].

Edition de mardi 16 juin de il manifesto http://ilmanifesto.info/la-nato-lancia-il-tridente/ Traduit de l’italien par Marie-Ange Patrizio                      

   

Partager cet article

Repost 0
14 mars 2015 6 14 /03 /mars /2015 18:00

UNE PANDÉMIE MONDIALE DE TROUBLES 1

Par Samuel David Meyer – Février 2015

« Jésus répondit : Prenez garde que vous ne soyez séduits. Car plusieurs viendront sous mon nom, disant : C’est moi, et le temps approche. Ne les suivez pas. Quand vous entendrez parler de guerres et de soulèvements, ne soyez pas effrayés, car il faut que ces choses arrivent premièrement. Mais ce ne sera pas sitôt la fin. Alors il leur dit : Une nation s’élèvera contre une nation, et un royaume contre un royaume. » Luc 21:8-10

« Ce qui arriva du temps de Noé arrivera de même à l’avènement du Fils de l’homme. Car, dans les jours qui précédèrent le déluge, les hommes mangeaient et buvaient, se mariaient et mariaient leurs enfants, jusqu’au jour où Noé entra dans l’arche ; Et ils ne se doutèrent de rien, jusqu’à ce que le déluge vint et les emportât tous ; Il en sera de même à l’avènement du Fils de l’homme. » Matthieu 24:37-39

« Voici, des fils sont un héritage de l’Éternel, le fruit des entrailles est une récompense, comme les flèches dans la main d’un guerrier, ainsi sont les fils de la jeunesse. Heureux l’homme qui en a rempli son carquois! Ils ne seront pas confus, quand ils parleront avec des ennemis à la porte. » Psaume 127:3-5

« De même, ce n’est pas la volonté de votre Père qui est dans les cieux qu’il se perde un seul de ces petits. » Matthieu 18:14

Dans ce bulletin, nous allons scruter attentivement les récents événements qui indiquent qu’il y a maintenant une pandémie mondiale de troubles de nos jours. Un simple regard rapide sur les grands titres dans nos journaux révélera des tensions entre la Russie, l’Ukraine et les États-Unis, les attentats terroristes en France, la violence choquante en Afrique, les cruelles ambitions en Irak et en Syrie, le conflit au Yémen et les troubles au Venezuela. Pourtant, en écoutant parler le Président des États-Unis, Barack Obama, on pourrait avoir la fausse impression que tout va bien dans le monde.

Le 20 janvier 2015, Barack Obama a prononcé son discours annuel sur l’État de l’Union dans lequel il déclare ce qui suit : « Ce soir, après une année de percées pour l’Amérique, notre économie est en croissance et la création d’emplois est au rythme le plus rapide depuis 1999. Notre taux de chômage est maintenant plus bas qu’avant la crise financière. Plusieurs de nos enfants obtiennent leurs diplômes comme jamais auparavant ; Plusieurs de nos gens sont plus assurés comme jamais auparavant ; Nous sommes maintenant plus libres de l’emprise du pétrole étranger, que nous ne l’avons été depuis près de 30 ans. Ce soir, pour la première fois depuis le 11 septembre, notre mission de combat en Afghanistan est terminée. Il y a six ans, presque 180000 soldats américains servaient en Irak et en Afghanistan. Aujourd’hui, il en reste moins de 15000. Et nous saluons le courage et le sacrifice de chaque homme et de chaque femme dans cette génération du 11 septembre qui a servi pour nous protéger. Nous sommes honorés et reconnaissants pour votre service. L’Amérique, pour tout ce que nous avons enduré ; Pour toutes les difficultés et le dur travail nécessaire pour y revenir ; Pour toutes les tâches qui nous attendent; Sachez-le bien : L’ombre de la crise est passée, et l’État de l’Union est forte. »

Tandis que Barack Obama se vante de la condition actuelle aux États-Unis, d’autres personnalités ont suggéré que le monde était au bord du chaos et ont même émis l’hypothèse que la troisième guerre mondiale pourrait bientôt être à nos portes. En fait, le Pape François a proposé en septembre 2014 qu’une forme de troisième guerre mondiale avait déjà commencé.

« Aujourd’hui encore, après le deuxième échec d’une nouvelle guerre mondiale, on pourrait peut-être parler d’une troisième guerre fragmentaire, avec des crimes, des massacres et des destructions, » a déclaré le Pape François. De la même façon, le roi Abdullah de la Jordanie a déclaré en décembre 2014 qu’il croyait que la guerre actuelle contre l’État Islamique d’Irak et du Levant (ISIS) ressemblait à une troisième guerre mondiale.

« Il faut se lever et dire qu’il s’agit d’une ligne tracée dans le sable, et ceux qui croient dans le droit doivent se tenir de notre côté et ceux qui n’ont pas à prendre de décisions doivent se tenir de l’autre côté. C’est clairement un combat entre le bien et le mal. Je pense que c’est un combat générationnel. Comme je l’ai dit au Président de la Russie, Vladimir Poutine, je pense que c’est notre troisième guerre mondiale par d’autres moyens. » A dit le roi Abdullah en référence à ISIS. Ceux qui sont affiliés avec l’État Islamique d’Irak et du Levant se sont montrés être un peuple barbare et cruel.

Selon un rapport publié en janvier 2015, les combattants qui appartiennent à ISIS espèrent tuer des centaines de millions de personnes. Ces ambitions ont été révélées par le journaliste allemand, Jurgen Todenhofer, qui a vécu aux côtés des membres d’ISIS pendant dix jours dans la ville de Mossoul, en Irak. « Je les ai toujours questionnés sur la valeur de la miséricorde en Islam, mais, je n’ai vu aucune pitié dans leur comportement. Quelque chose que je ne comprends pas du tout, c’est l’enthousiasme dans leur plan de nettoyage religieux et leur intention de tuer les non-croyants… Ils tueront également les démocrates musulmans parce qu’ils croient que les musulmans opposés à ISIL mettent les lois des êtres humains au-dessus des commandements de Dieu » a déclaré Jurgen Todenhofer. Il a également ajouté « Ils parlaient de la mort de centaines de millions. Ils se montrent très enthousiastes à ce sujet, et je ne peux tout simplement pas comprendre cela. »

Présentement, nous assistons à la formation de nouvelles alliances, de pactes et de conventions qui fournissent une vision de quels pays pourraient probablement se battre entre eux dans le cas d’une guerre mondiale. Le 20 janvier 2015, il a été annoncé que les gouvernements de la Russie et de l’Iran avaient signé un nouveau pacte de coopération militaire. Au sujet de ce nouvel accord, le Ministre de la Défense de l’Iran, Hossein Dehghan, a déclaré, « L’Iran et la Russie sont en mesure de faire face à l’intervention expansionniste et à l’avidité des États-Unis grâce à la coopération, à la synergie et en activant les potentielles capacités stratégiques. Comme deux voisins, l’Iran et la Russie ont des points de vue communs au sujet des questions politiques, régionales et mondiales. »

Ce nouvel accord pourrait signifier que la Russie livrera bientôt des systèmes de missiles S-300 à l’Iran, ce qui était quelque chose que la Russie avait l’intention de faire il y a plusieurs années, mais s’était retenue face aux pressions des États-Unis et d’Israël. « Une étape a été franchie dans la direction de la coopération sur l’économie et la technologie des armes, au moins pour ces systèmes défensifs comme les S-300 et les S-400. Nous allons probablement les livrer. » A déclaré le colonel général Leonid Ivashov de la Russie. La Russie a aussi des relations amicales avec la Chine.

En novembre 2014, un accord a été conclu qui fournira à la Chine un vaste approvisionnement de gaz naturel russe. La société russe OAO Gazprom pourrait fournir jusqu’à 30 milliards de mètres cubes de gaz chaque année à la Chine, ce qui est un accord qui pourrait s’avérer crucial pour le gouvernement russe aux prises à une économie défaillante. En outre, OAO Gazprom a annoncé qu’elle ne permettrait plus la livraison de son gaz naturel à travers l’Ukraine, mais enverra leur carburant à la Turquie à la place. Cette action est probablement en raison de la poursuite des hostilités entre la Russie et l’Ukraine, ce qui a tendu les relations entre la Russie et les États-Unis.

Pendant ce temps, l’Union Européenne a adopté une résolution en janvier 2015 qui permet aux états membres de fournir des armes à l’Ukraine, sans aucune restriction. « Il n’y a maintenant plus aucune objection ou restriction légale pour empêcher les états membres de fournir des armes défensives à l’Ukraine, » a déclaré la résolution. La résolution est allée plus loin en disant que, « L’Union Européenne doit explorer différents moyens pour soutenir le gouvernement ukrainien en renforçant ses capacités de défense et la protection des frontières extérieures de l’Ukraine. » Pour certains en Russie, il semble y avoir une attente discrète pour l’éclatement de la guerre, non seulement avec l’Ukraine, mais, peut-être aussi avec les États-Unis et ses alliés. S’adressant à la Pravda, le quotidien communiste russe, le colonel général Leonid Ivashov a déclaré : « La situation a radicalement changé, et nous nous trouvons au bord d’une guerre, pas une guerre froide, mais, une guerre chaude. Donc, aujourd’hui, la Russie fait hâtivement des efforts pour reconstruire les capacités défensives de ses forces armées et pour changer la doctrine militaire. » Il a plus tard poursuivi en disant, « Il faut garder le territoire américain sous la menace d’une attaque afin d’être en mesure d’agir immédiatement sur le territoire. Le groupe devrait viser la réserve fédérale, mais, je plaisante, bien sûr.

Pourtant il y a une part de vérité dans cette blague, parce que, en règle générale, ce sont les oligarques financiers qui ont besoin de commencer des guerres. Des facteurs de dissuasion non nucléaires devraient inclure les puissantes agences gouvernementales, particulièrement le Ministère des Affaires Étrangères. Les organismes de développement économique devraient intervenir ainsi pour causer des dommages à l’aide de méthodes économiques. Ceci devrait être considéré comme une mission de combat. La planification des fournitures en hydrocarbures et d’autres biens stratégiques doit nécessairement envisager une possibilité pour une période spéciale en temps de guerre ». Avec tellement de bouleversements en cours, il est devenu clair aujourd’hui, que pour beaucoup de gens une guerre mondiale potentielle est maintenant dans leur esprit.

Ces derniers jours, les pirates informatiques ont utilisé ces craintes comme motivation pour pirater les comptes du The New York Post et de United Press International, sur le site de réseautage social connu comme Twitter. Une telle publication, qui a été mise sur le compte de United Press International, a averti que le Pape François avait déclaré que « La Troisième Guerre Mondiale a commencé. » Sur le compte du New York Post, un message a été affiché indiquant qu’un porte-avion américain, le USS George Washington, était « engagé dans des combats actifs » contre des navires de guerre chinois dans la mer de Chine méridionale. Ce qui peut-être plus inquiétant que le fait que ces comptes aient été piratés, c’est le fait que ces faux titres étaient réellement crédibles. En fait, comme indiqué précédemment dans ce journal, le Pape François a effectivement déclaré dans le passé que les turbulences que nous voyons aujourd’hui sont semblables à une troisième guerre mondiale. Nous devons nous rappeler que çà prend très peu de choses pour déclencher une guerre, même une mondiale. En fait, la grande guerre, qui est plus communément appelée la Première Guerre Mondiale, a commencé après l’assassinat d’un seul homme, l’Archiduc Franz Ferdinand d’Autriche, le 28 juin 1914.

Il est intéressant de noter que le Bulletin des Scientifiques Atomiques a pris la décision en janvier 2015 d’avancer le bras sur leur symbolique « horloge de la fin du monde » de deux minutes, ce qui le place actuellement à trois minutes avant minuit. Ce faisant, ils déclarent que le monde d’aujourd’hui est maintenant plus proche d’une destruction totale qu’il ne l’a été depuis trente ans.

En parlant de leur décision, le directeur exécutif du Bulletin des Scientifiques Atomiques, Kennette Benedict, a déclaré, « C’est au sujet de la fin du monde ; Il s’agit de la fin de la civilisation telle que nous la connaissons. » Elle a ensuite dit : « La probabilité d’une catastrophe mondiale est très élevée, et les mesures à prendre pour réduire les risques d’une catastrophe doivent être prises très bientôt ». En tant que chrétiens, nous savons que ce monde se dirige vers la catastrophe et des moments difficiles, alors même que nous nous rapprochons du retour de notre Seigneur et Sauveur Jésus-Christ. Jésus nous a prévenu que ce serait le cas dans Luc 21:9, quand il dit : « Quand vous entendrez parler de guerres et de soulèvements, ne soyez pas effrayés, car il faut que ces choses arrivent premièrement. Mais ce ne sera pas sitôt la fin. » Je suis tellement reconnaissante pour cette assurance que nous ne devons pas être effrayés. Oui, les scientifiques ont peur et sont effrayés par le jugement dernier. Cependant, nous sommes des enfants de Dieu, et nous n’avons pas à vivre dans la peur. Parce que Jésus nous dit dans Jean 14:27, « Je vous laisse la paix, je vous donne ma paix. Je ne vous la donne pas comme le monde la donne. Que votre cœur ne se trouble point, et ne s’alarme point. » Attaques islamistes meurtrières ! En ces temps périlleux, il devient de plus en plus fréquent de voir des attaques meurtrières perpétrées contre ceux qui s’opposent à l’Islam.

Ces attentats, perpétrés par des membres sans pitié de l’État Islamique d’Irak et du Levant, d’Al-Qaïda et d’autres groupes, sont devenus particulièrement problématiques en France ces derniers jours. Selon l’histoire officielle, deux hommes armés sont entrés dans les quartiers-généraux du journal satirique irrévérencieux Charlie Hebdo, le 7 janvier 2015, et ont méthodiquement assassiné douze personnes à Paris, en France. Au total, huit journalistes, un visiteur, un préposé à l’entretien et deux policiers ont été tués. Les assaillants étaient motivés par le fait que le journal avait publié des caricatures qui était censées représenter le prophète de l’Islam, Mohammad, une infraction que de nombreux musulmans croient être digne de mort. Les deux tireurs ont été identifiés comme Cherif Koachi, 32 ans, et son frère Said Koachi, 34 ans. Les frères ont finalement été abattus et tués par les autorités de la France, et l’organisation terroriste Al-Qaïda a revendiqué les attentats. En réponse aux attentats, le gouvernement Français a déployé environ 10000 soldats dans les rues de la France et a annoncé son intention de renforcer les capacités de la surveillance de la nation. Les journalistes Français, Jacques Follorou et Franck Johannes, ont déploré cette réaction réflexe du gouvernement Français, qui pourrait résulter en une grande perte de la vie privée des citoyens Français. « L’idée d’une guerre contre le terrorisme est inquiétante. Pour la Loi, il n’y a rien de pire que ces moments d’intense unanimité, cette vague d’émotion qui submerge la rationalité, » a écrit le duo. Pour nous en Amérique, nous sommes tous trop familiers avec un gouvernement qui saisit toutes les occasions qu’ils trouvent pour empiéter sur notre liberté et notre vie privée. Il fut un temps, aux États-Unis, où il n’y n’avait aucun Patriot Act, Department of Homeland Security où Transportation Security Administration.

Dans tous les cas, la croissance de l’Islam en France a été exponentielle ces dernières années. Selon le World Fact Book, qui est publié par la Central Intelligence Agency (CIA), on estime qu’entre cinq et dix pour cent de la population en France est musulmane, ce qui signifie au moins 3.312.951 personnes, et il pourrait y en avoir deux fois plus. Pendant ce temps, au Nigeria, une nouvelle attaque brutale a été perpétrée par le groupe Boko Haram. L’attaque a commencé le 3 janvier 2015 et a persisté pendant plusieurs jours dans la ville nigériane de Baga. Bien que le nombre exact des décès soit inconnu, certains rapports indiquent qu’au moins 2000 personnes pourraient avoir été tuées. « Si les rapports que la ville a été totalement rasée et que des centaines, où même jusqu’à 2000 civils, ont été tués sont vrais, il s’agit d’une escalade inquiétante et sanglante de l’offensive en cours de Boko Haram » a déclaré Daniel Eyre de l’organisation Amnesty International. L’armée nigériane a également confirmé qu’il s’agissait d’une des attaques les plus meurtrières jamais réalisées par Boko Haram, et a déclaré : « L’attaque contre la ville par ces loups sanguinaires et leurs activités depuis le 3 janvier devraient convaincre les personnes bien intentionnées partout dans le monde que Boko Haram est le mal et que tous doivent collaborer pour y mettre fin. » Scandaleusement, les attentats-suicide, qui ont été organisés par des groupes comme l’État Islamique d’Irak et du Levant, et Boko Haram, ont augmenté par un énorme 94 pour cent entre les années 2013 et 2014.

Cette évolution est évidente pour les Chrétiens que nous vivons dans une période de temps très semblable aux jours de Noé, dans le sixième chapitre de la Genèse, qui déclare que la terre était pleine de violences. Nous savons aussi que Jésus nous a dit il y aurait une telle propension à la violence dans les jours précédant son retour. Dans Matthieu 24:37, nous sommes avertis que « Ce qui arriva du temps de Noé arrivera de même à l’avènement du Fils de l’homme. » Quarante-trois ans de massacres aux États-Unis ! En 1973, les États-Unis d’Amérique ont changé pour toujours. C’est cette année-là que la cause historique de Roe vs Wade a été portée devant la Cour Suprême et que l’avortement est devenu légal dans ce pays. Cela fait maintenant quarante-trois ans depuis que l’avortement a été légalisé et, depuis ce temps, 55 millions de bébés ont été brutalement massacrés à l’aide de pratiques barbares. Pour aggraver les choses, environ 18000 de ces avortements qui sont effectués chaque année se produisent aux étapes de la fin du développement des bébés. « Plus de 18000 avortements très tardif sont pratiqués chaque année sur des bébés en parfaite santé à naître en Amérique.

Ce sont des enfants innocents et sans défense qui peuvent non seulement sentir la douleur, mais, qui peuvent survivre en dehors de l’utérus dans la plupart des cas, et qui sont atrocement tués sans même une anesthésie de base », a déclaré Ted Franks, représentant républicain de l’Arizona. Dans de nombreux cas, les avortements pratiqués aux États-Unis sont payés avec de l’argent des contribuables. Toutefois, des efforts sont déployés pour inverser cette pratique. Le 22 janvier 2015, la Chambre des Représentants des États-Unis a adopté une législation nommée, « Aucun financement des contribuables pour la loi de l’avortement » avec une marge de 242 contre 179.

Si ce projet devient une Loi aux États-Unis, aucun plan d’assurance médicale qui reçoit du financement du gouvernement ne pourra couvrir les avortements électifs. Alors que cette loi, qui devrait passer au Sénat des États-Unis, serait certainement un pas dans la bonne direction, le Président Barack Obama a promis d’y opposer son veto. « Je suis profondément attaché à la protection de ce droit constitutionnel de base, et je crois que les efforts du H.R.7, le projet de loi que la Chambre considère aujourd’hui, serait un empiètement sur la liberté de reproduction des femmes, à l’accès aux soins de santé et limiterait inutilement les choix des assurances privées que les consommateurs ont aujourd’hui » a déclaré Obama. Il a en outre poursuivi en disant, « Le gouvernement fédéral ne devrait pas s’introduire lui-même dans des décisions mieux prises entre les femmes, leurs familles et leurs médecins.

Aujourd’hui, alors que nous réfléchissons sur ce moment critique de notre histoire, pouvons-nous nous consacrer de nouveau pour faire en sorte que nos filles aient les mêmes droits, les mêmes libertés et les mêmes possibilités que nos fils. » Il est décourageant de savoir que le supposé dirigeant du monde libre a un point de vue aussi immoral. L’amour de Dieu pour les enfants est évident dans les Écritures, et c’est un enseignement biblique que les enfants sont un don de notre créateur. Ce principe se trouve dans Psaumes 127:3, qui nous dit : « Voici, des fils sont un héritage de l’Éternel, le fruit des entrailles est une récompense. » Pourtant, nous vivons dans une période où les enfants sont considérés plus comme un fardeau qu’une bénédiction, et ceux qui ont effectivement des enfants sont souvent méprisés par ceux qui croient que notre planète est surpeuplée. Même le Pape François a récemment fait un commentaire qui suggère que les catholiques devraient faire davantage d’efforts pour limiter la taille de leurs familles. « Dieu vous donne les méthodes pour être responsables. Certains pensent que, et excusez le mot, que pour être de bons catholiques, nous devons faire comme des lapins. Ce n’est pas le cas » a déclaré le Pape François. Lorsque la science fiction n’est plus de la fiction ! Le monde dans le quel nous vivons aujourd’hui est confronté à de nombreuses menaces différentes. Une menace qui n’est souvent pas considérée par les citoyens moyens du monde d’aujourd’hui est la possibilité que notre avenir puisse être dominé par une technologie invasive qui existait auparavant uniquement dans l’esprit des auteurs de science-fiction.

Le développement rapide des robots et de l’intelligence artificielle est devenu un sujet de préoccupation pour certains scientifiques qui croient que l’humanité pourrait un jour perdre le contrôle sur sa propre technologie. Cette préoccupation est mise en évidence dans une lettre ouverte qui a été publiée en janvier 2015 par une nouvelle organisation appelée Future of Life Institute. « En raison du grand potentiel de l’intelligence artificielle, il est important de chercher comment récolter ses fruits tout en évitant les pièges potentiels. Nos systèmes d’intelligence artificielle doivent faire ce que nous voulons qu’ils fassent, » indique la lettre, signée par des personnalités comme Elon Musk, Stephen Hawking et de nombreux autres scientifiques. Pendant ce temps, les chercheurs au Japon ont continué à perfectionner leur technologie des robots dans la mesure où une conférence de presse s’est récemment tenue par deux robots semblables à des humains à Tokyo. À l’événement, deux robots, Kodomoroid et Otonaroid, ont présenté deux nouveaux robots qui avaient récemment été mis au point. En parlant lors de la Conférence, le robot semblable à un bébé, nommé CommU, a dit à Otonaroid, « Nous sommes bien dans le dialogue naturel et c’est difficile à faire. » Il a aussi été annoncé qu’une entreprise japonaise, Komatsu, envisageait de commencer à utiliser des drones pour effectuer les travaux de fondation dans les chantiers de construction.

Alors que la vie des gens continue à devenir plus étroitement reliée à la technologie d’aujourd’hui, le Président exécutif de Google, Eric Schmidt, a exprimé sa conviction que les gens et la technologie deviendront bientôt un. « Je vais répondre très simplement qu’internet va disparaître. Il y aura tellement d’adresses IP … tant d’appareils, des capteurs, des choses que vous portez, des choses avec lesquelles vous interagissez, que vous ne les sentirez même pas. Ceci fera partie de votre présence tout le temps. Imaginez que vous marchez dans une salle, et que la salle est dynamique. Et, avec votre permission et tout ça, vous êtes en interaction avec les choses qui se passent dans la salle », a déclaré Schmidt. Il a ensuite conclu « Un monde hautement personnalisé, hautement interactif et très très intéressant est en train d’émerger. » Bien sûr, dans ce monde décrit par Schmidt, la vie privée serait inexistante. Je crois que ce qu’il décrit réellement est le système de la bête dans lequel l’homme et la machine sont irrévocablement connectés, ce qui pourrait évoluer vers un système dans lequel ceux qui font partie de celui-ci ne pourront pas se déconnecter même s’ils le voulaient. Une qualité de vie inférieure aux États-Unis ! Ces derniers jours, l’Administration Obama s’est vantée que les bons moments sont revenus aux États-Unis. Dans son État de l’Union, Barack Obama a fait une affirmation selon laquelle l’économie américaine est maintenant en meilleure forme qu’elle l’était avant le début de la grande récession. Peut-être espère-t-il que la population américaine ordinaire ne remarquera pas que beaucoup d’entre nous ont maintenant une qualité de vie bien inférieure.

Bien que le taux de chômage officiel soit tombé à 5,6 pour cent à compter de décembre 2014, les salaires horaires moyens ont diminué. Il a également été signalé en janvier 2015 qu’un total jamais vu de 92 millions d’américains ne fait pas actuellement partie de la population active des États-Unis. De ceux qui ne travaillent pas actuellement, 55 millions d’entre eux sont des femmes, ce qui est le taux de participation effectif le plus faible pour les femmes en 26 ans. Il convient aussi de noter que malgré les jubilations de Barack Obama sur l’état actuel de l’économie américaine, il y a encore plus 46 millions de personnes qui sont bénéficiaires du Programme supplémentaire d’aide à la nutrition, ce qui est communément appelé les timbres alimentaires.

Si l’on considère que toute la population des États-Unis s’élève maintenant à un peu plus de 320 millions de personnes, il y a un grand pourcentage de la population à recevoir des timbres alimentations et un énorme pourcentage de la population qui ne travaille pas. Il est bien évident que les chiffres officiels publiés par le gouvernement sont souvent très trompeurs. En terminant, je tiens à rappeler à tous les lecteurs de ce bulletin que notre force, notre joie et notre salut vient de notre Dieu. Parce que nous lisons Psaumes 62:7-8, « Oui, c’est lui qui est mon rocher et mon salut; Ma haute retraite : Je ne chancellerai pas. Sur Dieu reposent mon salut et ma gloire; Le rocher de ma force, mon refuge, est en Dieu. En tout temps, peuples, confiez-vous en lui, répandez vos cœurs en sa présence ! Dieu est notre refuge. » Oui, même pendant ces pénibles jours où tant de choses vont mal dans le monde, nous avons encore un refuge en notre Dieu. Si vous n’avez pas encore pleinement donné votre cœur à Dieu, je vous exhorte instamment de le faire maintenant. Que la grâce et la paix soient avec vous au nom de notre Seigneur Jésus-Christ.

Source : http://lasttrumpetnewsletter.org/2015/02_15.html Traduit par PLEINSFEUX.ORG

Partager cet article

Repost 0
22 novembre 2014 6 22 /11 /novembre /2014 22:00
 

Partager cet article

Repost 0
22 novembre 2014 6 22 /11 /novembre /2014 21:55

Partager cet article

Repost 0
22 novembre 2014 6 22 /11 /novembre /2014 21:49

Partager cet article

Repost 0