Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Présentation

  • : SIGNES ET PROMESSES
  •           SIGNES ET PROMESSES
  • : Ce Blog a pour but au travers de son contenu, d'édifier l'église de Jésus-Christ, de faire connaître à nos contemporains l'amour de Dieu manifesté en Jésus son fils bien aimé.Les messages qui seront diffusés veulent être en bénédictions à tous les milieux, en rappelant qu'aujourd'hui, Dieu veut encore faire éclater parmi ceux qui ont soif, les signes de sa Puissance, et accomplir ses Glorieuses Promesses. L'actualité chrétienne, nationale et internationale sera aussi traitée dans ce blog.
  • Contact

VERSET BIBLIQUE

 

                          1 Samuel 2 : 9

 

Il gardera  les pas de ses bien-aimés ( 1 Samuel 2 : 9)                                                              

Recherche

Liste D'articles

VISITES

 Que Dieu vous bénisse !

 

Parcours interactif :

 

 

 


 
 

SOUTIEN

                                                                             Suivez  le lien :Contact  

 

  

Calendrier La Bonne Semence

                

MONTRESORSONORE

">

ANNONCES

 

 

     

 


 

 

             

        

                          

                  

 

 

 
4 mai 2017 4 04 /05 /mai /2017 19:43

Alors que des extrémistes interrompaient le culte de Pâques avec des armes et des barres de fer, des chrétiens, pensant leur dernière heure arrivée, ont invoqué la victoire du Seigneur. Trois lions rugissant se sont soudain précipités sur les militants, les faisant fuir, terrifiés… Les enregistrements montrent que dans la région forestière où l’attaque de ces félins a eu lieu, aucune présence de ces animaux sauvages n’a jamais été enregistrée.

Ce témoignage émane du pasteur Paul, le responsable de l’organisation Bibles for Mideast, une mission qui travaille pour l’implantation de l’Évangile au Moyen-Orient. Sérieusement blessés à la tête au cours de l’une des cérémonies de baptême où près de 3000 chrétiens d’origine musulmane ont été baptisés, cette organisation demandait la prière pour lui et sa protection. Voici textuellement ce que ce serviteur de Dieu a rapporté récemment sur le site du ministère :

Mon Seigneur Jésus-Christ, ressuscité, a encore sauvé ma vie, et je loue et remercie Dieu pour sa grâce indescriptible ! Certes, je ne suis pas digne de cela.

L’Église « Assemblée du Dieu d’amour » affiliée à Bibles for Mideast a appelé à 21 jours de jeûne et de prière du 13 au 2 avril. Vers la fin de cette période, plus de 3000 anciens musulmans ont été baptisés dans les nombreuses églises du mouvement en Asie, en Afrique et au Moyen-Orient. Le Seigneur m’a permis de baptiser beaucoup de personnes pendant cette période.

Il y a environ trois semaines, je changeais mes vêtements mouillés après un service de baptême du matin dans l’une de nos églises, les militants ont soudainement commencé à me lapider ainsi que plusieurs autres personnes de mon groupe. Ma tête a été gravement blessée et saignait beaucoup, et un certain nombre d’autres chrétiens ont subi des blessures aussi.

Les croyants m’ont acheminé urgemment vers l’hôpital le plus proche. Un examen a montré un dommage grave sur mon crâne. J’ai été transféré dans un hôpital spécialisé pour recevoir une chirurgie immédiate. Les autorités, cependant, ont refusé de faireunee intervention chirurgicale avant de recevoir le paiement. Mes pauvres amis croyants ont réussi à se cotiser pour cette opération.

Les militants islamistes qui nous ont attaqués ont alors découvert que j’étais en train de subir un traitement dans cet hôpital et prévoyaient de me tuer. Les croyants m’ont alors déplacé de l’hôpital à la maison du pasteur Ayyoob dans une région forestière voisine.

Le pasteur Ayyoob vit là avec sa femme, deux jeunes enfants et une mère de 80 ans. Deux croyants se sont joints à nous pour les aider à prendre soin de moi.C’est donc huit personnes qui sont restées là-bas, sans internet, sans électricité, sans eau du robinet ou même de salle de bain appropriée. Pour les besoins primaires, nous avons utilisé la rivière et les zones forestières voisines.

Ma collègue Susanna a géré le site et les demandes de prière pendant cette période, et je remercie Dieu pour son service pendant cette période difficile.

Les croyants m’ont secrètement visité à la maison dans la forêt, et nous avions des services de prière ensemble. Je suis resté là environ trois semaines.

Dimanche 16 avril dernier, jour de Pâques, nous étions au milieu de notre service d’adoration avec le pasteur Ayyoob leader de cette église, lorsque soudain, un groupe de militants est arrivé à la maison, armé de barres d’acier et d’autres armes. Nous n’avions aucune idée de ce qu’il fallait faire.

Je n’avais toujours pas et je n’ai toujours pas complètement récupéré de la chirurgie. La mère du pasteur Ayyoob est une femme âgée et malade. Nous avions également deux enfants de moins de quatre ans avec nous, et une femme enceinte de sept mois qui est venue pour le service.

Les militants avaient trouvé la maison en remarquant les gens qui tentaient de me visiter secrètement et de venir pour des prières.

En perdant tout espoir, nous pensions que c’était notre dernière heure. Les enfants ont commencé à pleurer avec nous. Nous avons alors tous levé nos mains ensemble dans l’unité et nous avons loué et remercié notre Seigneur Jésus-Christ ressuscité à maintes reprises. Nous avons toujours réclamé le sang de Jésus-Christ comme notre victoire. Malgré ses douleurs, la femme enceinte présente parmi nous s’est jointe à nos louanges envers le Seigneur.

O Seigneur Jésus! Louez Son Saint nom. De façon tout à fait inattendue, un lion a soudainement surgit de la forêt et a bondi sur les militants en en saisissant l’un par le cou. Alors que les autres combattants essayaient d’attaquer le lion, deux autres lions se sont précipités sur eux. Les militants terrifiés ont fui le site, et les lions nous ont abandonné, nous laissant seuls. De façon tout aussi étonnante, les enregistrements montrent qu’aucun lion n’est censé vivre dans cette forêt.

En raison de la pression des autorités, nous avons quitté hier la maison de la forêt.

Source : Journal Chrétien

 

Partager cet article

Repost 0
24 mars 2017 5 24 /03 /mars /2017 17:19

@infochretienne

Au Bangladesh, être chrétien, c’est faire le choix de la persécution. Dans ce pays où la religion d’Etat est l’islam, les chrétiens sont battus, torturés, menacés de mort, assassinés… Mais ce climat terrifiant est le terreau d’un réveil extraordinaire.

Le Bangladesh fait partie des 50 pays où les chrétiens sont persécutés. Il se place même au 26ème rang mondial. Officiellement, on compte dans ce pays 1% de chrétiens contre 88% de musulmans. Dans les faits, les nouveaux convertis ne sont pas enregistrés dans les statistiques. On estime désormais le nombre réel de chrétiens à 10% de la population, soit 15 600 000.

En 2016, le secrétaire général du Conseil de l’Unité des chrétiens, des hindous et des bouddhistes du Bangladesh déplorait :

“Des communautés entières sont terrifiées et se sentent très fragiles. Nous ne voyons aucune intervention des partis politiques pour trouver des solutions à ces problèmes.”

Sunil Gomes avait 72 ans, il est un jour sorti de l’église pour retourner travailler dans son épicerie. Il n’y arrivera jamais, assassiné pour sa foi. Hossain Ali est un musulman qui s’est tourné vers Jésus. Il sera égorgé par 3 hommes. Les prêtres, pasteurs, membres d’ONG chrétiennes sont menacés de mort. Le secrétaire de l’Association chrétienne du Bangladesh informe :

“Au départ, nous avions l’habitude de considérer ces attaques comme des incidents isolés, mais maintenant elles sont devenues un sujet de graves persécutions.”

C’est dans ce contexte que le miracle se produit. Pasteur Khaleque est un ancien musulman, désormais pasteur des rues dans le nord-est du Bangladesh :

“Dans les 12 derniers mois, plus de 20 000 musulmans se sont convertis au christianisme. Plus de 20 000 se sont convertis : ça devient un vrai problème pour les musulmans !”

Pasteur Rafiqul est lui aussi un ancien musulman. A sa conversion, on lui a pris son commerce. Sa famille l’a renié. Deux imams l’ont battu et attaché avec des cordes devant la mosquée. Ses enfants l’ont battu à mort pour qu’il renie Jésus. Devant leur échec, ils l’ont laissé pour mort. Mais Rafiqul persiste : au risque de sa vie, chaque jour, il parle de Jésus.

“De plus en plus de personnes se convertissent chaque jour. Même persécutés, nous prêchons la Bonne Nouvelle !”

M.C.

Source : Christian Freedom

Partager cet article

Repost 0
18 février 2017 6 18 /02 /février /2017 08:28

 

En Iran, au milieu de la persécution et des nombreuses arrestations, l’Eglise de Jésus-Christ est en pleine croissance.

Une croissance souterraine dans les maisons. Grâce aux nouvelles technologies, des milliers de bibles sont téléchargées tous les mois. L’organisation Open Doors estime qu’il y aurait 450 000 chrétiens en Iran dont 370 000 seraient des musulmans convertis. D’autres organisations portent ce nombre à 1 million. Ces chrétiens, de plus en plus nombreux, risquent la prison ou la peine de mort parce qu’ils se retrouvent dans des maisons pour louer le Seigneur Jésus-Christ ensemble.

Nous vous proposons de découvrir plus de témoignages et d’informations sur les chrétiens d’Iran, au travers de nos articles.

  • Concernant la croissance de l’Eglise iranienne :

Iran : le régime bientôt ébranlé par le christianisme

Migrant et musulman, il rencontre Jésus en Angleterre et amène à Jésus plus de 600 iraniens

Plus de 200 baptisés iraniens et afghans au Moyen-Orient en un seul service de baptême

Près de 450 baptêmes ont eu lieu en Iran

  • Concernant les églises souterraines :

Iran : l’église en pleine croissance malgré la persécution

  • Concernant l’utilisation des nouvelles technologies :

Iran : 60 000 bibles téléchargées 6 mois via l’application Telegram

Iran : quand la technologie sert la cause de Dieu

  • Concernant la persécution en Iran :

Des dizaines d’ONG pressent les Nations Unis d’agir contre la restriction des libertés en Iran

L’iranienne Padina, prête à se suicider, a laissé une semaine à Jésus pour se faire connaître à elle

Alerte : les chrétiens d’Iran lancent un appel à la prière pour 5 chrétiens emprisonnés

Après 6 ans passés dans la pire prison d’Iran, le pasteur Behnam Irani vient d’être libéré !

Cinq iraniens chrétiens arrêtés lors d’une partie de pêche.

Iran : Youcef Nadarkhani libéré, d’autres responsables incarcérés

Iran : Youcef Nadarkhani de nouveau arrêté

Saeed Abedini: retour sur 3 ans et demi de prison

Découvrez le texte bouleversant du pasteur iranien Farsid Fati, enfin libéré

Le pasteur Saeed Abedini est libéré

Prions pour l’Iran

L’iranienne Padina, prête à se suicider, a laissé une semaine à Jésus pour se faire connaître à elle

Alerte : les chrétiens d’Iran lancent un appel à la prière pour 5 chrétiens emprisonnés

Après 6 ans passés dans la pire prison d’Iran, le pasteur Behnam Irani vient d’être libéré !

Cinq iraniens chrétiens arrêtés lors d’une partie de pêche.

Iran : Youcef Nadarkhani libéré, d’autres responsables incarcérés

Iran : Youcef Nadarkhani de nouveau arrêté

Saeed Abedini: retour sur 3 ans et demi de prison

Découvrez le texte bouleversant du pasteur iranien Farsid Fati, enfin libéré

Le pasteur Saeed Abedini est libéré

Prions pour l’Iran

L’iranienne Padina, prête à se suicider, a laissé une semaine à Jésus pour se faire connaître à elle

Alerte : les chrétiens d’Iran lancent un appel à la prière pour 5 chrétiens emprisonnés

Après 6 ans passés dans la pire prison d’Iran, le pasteur Behnam Irani vient d’être libéré !

Cinq iraniens chrétiens arrêtés lors d’une partie de pêche.

Iran : Youcef Nadarkhani libéré, d’autres responsables incarcérés

Iran : Youcef Nadarkhani de nouveau arrêté

Saeed Abedini: retour sur 3 ans et demi de prison

Découvrez le texte bouleversant du pasteur iranien Farsid Fati, enfin libéré

Le pasteur Saeed Abedini est libéré

Prions pour l’Iran

L’iranienne Padina, prête à se suicider, a laissé une semaine à Jésus pour se faire connaître à elle

Alerte : les chrétiens d’Iran lancent un appel à la prière pour 5 chrétiens emprisonnés

Après 6 ans passés dans la pire prison d’Iran, le pasteur Behnam Irani vient d’être libéré !

Cinq iraniens chrétiens arrêtés lors d’une partie de pêche.

Iran : Youcef Nadarkhani libéré, d’autres responsables incarcérés

Iran : Youcef Nadarkhani de nouveau arrêté

Saeed Abedini: retour sur 3 ans et demi de prison

Découvrez le texte bouleversant du pasteur iranien Farsid Fati, enfin libéré

Le pasteur Saeed Abedini est libéré

Prions pour l’Iran

 

 

Partager cet article

Repost 0
25 janvier 2017 3 25 /01 /janvier /2017 18:39
Ouzbékistan : Dans ce pays où les chrétiens sont considérés comme “étrangers à la nation”

En Ouzbékistan, “le gouvernement surveille étroitement ses citoyens et restreint la liberté religieuse.” Dans ce pays où les chrétiens sont considérés comme “étrangers à la nation”, ils sont étroitement surveillés et sujets à des rafles dans les églises, leurs lectures religieuses peuvent être confisquées, et ils sont encore à ce jour, victimes de toute sorte de pressions.

L’Ouzbékistan, cette ancienne République soviétique d’Asie centrale de 31 millions d’habitants, n’a jamais connu d’élections libres depuis son indépendance, acquise en 1991. Dans ce pays à majorité musulmane, classé en 16ème position de l’index mondial de persécution, on compte 350 000 chrétiens selon Open Doors.

Entre janvier et mai 2016, une vingtaine de chrétiens ont été arrêtés, accusés d’être en possession de Bible. Les chrétiens y sont perçus comme des étrangers et des facteurs déstabilisants. Les chrétiens convertis, issus de milieux musulmans, expérimentent des pressions additionnelles de la part de leur entourage.

Le 12 mars 2016 déjà, la police arrêtait le pasteur Latif, et perquisitionnait le domicile de 6 familles chrétiennes dans la vallée de Fergana. Toute personne possédant des lectures‘religieuses’ sont visées. De tels livres sont confisqués quand ils sont trouvés à l’extérieur de l’enceinte d’un lieu de réunion ayant permission d’opérer.

Rappelons qu’en Ouzbékistan, durant la dernière décennie, aucune église n’a pu être enregistrée. Toute activité religieuse non enregistrée est considérée de fait comme hors la loi par les autorités.

Le Turkménistan et le Kazakhstan frontaliers sont classés respectivement aux 19eme et 43eme places de l’Index Mondial de la Persécution.

La rédaction

© Info Chrétienne 

Partager cet article

Repost 0
14 janvier 2017 6 14 /01 /janvier /2017 18:16

32

Comme chaque année, l’organisation Open Doors publie son Index Mondial de la Persécution 2017.

L’Index Mondial de Persécution des Chrétiens analyse l’évolution de l’oppression subie par les chrétiens dans le monde. Il dresse l’état des lieux des conditions de vie des chrétiens dans les 50 pays où vivre sa foi coûte le plus. Portes Ouvertes France vous propose de découvrir le classement de l’année et de consulter un extrait du rapport en langue française. En voici un bref résumé.

“Aujourd’hui, plus de 215 millions de chrétiens sont gravement persécutés dans le monde. Ils subissent un déni de leurs droits les plus fondamentaux, à commencer par la liberté de religion, sur pratiquement tous les continents.”

Un chrétien sur 12 dans le monde, subit “un niveau de persécution élevé”. Parmi les 4,83 milliards d’habitants des 50 pays de l’Index, 13% sont chrétiens, soit 650 millions. 215 millions de ces chrétiens, c’est à dire 1 chrétien sur 12 dans le monde, subit “un niveau de persécution élevé”. La moitié d’entre eux vivent en Inde, en Ethiopie, au Nigeria et en Chine. Dans 21 des 50 pays, le taux de persécution est de 100%, ce qui signifie que tous les chrétiens sont opprimés de différentes manières.

Open Doors estime que la persécution est forte quand :

“même si l’Eglise est tolérée en théorie, en pratique, les chrétiens les plus visibles sont pris pour cible, les églises soumises à des restrictions importantes et la culture reste largement hostile à la présence chrétienne dans les domaines de l’éducation et de l’emploi.”

Le Nigeria, Le Pakistan et Le Kénya détiennent le triste record du plus grand nombre de chrétiens tués en 2016.

Dans 12 pays, Corée du Nord, Somalie, Afghanistan, Irak, Iran, Yémen, Maldives, Arabie Saoudite, Turkménistan, Brunei, Bhoutan et Tadjikistan, la reconnaissance légale des chrétiens est quasiment impossible.

4 grandes tendances se dessinent :

  • L’Asie est en train de rattraper le Moyen-Orient et l’Afrique.
  • La persécution des chrétiens est en hausse pour la 4ème année consécutive.
  • La persécution est moins violente (Nombre de tués et d’églises détruites en baisse), mais l’oppression quotidienne gagne du terrain au Moyen-Orient et en Afrique.
  • Les chrétiens sont les grands perdants du chaos au Moyen-Orient

On constate par ailleurs que :

  • La Corée du Nord demeure tristement en tête du classement, et ce depuis 16 ans.
  • Le Yémen est le pays où la persécution s’est le plus intensifiée.
  • Une intensification est visible en Inde, au Bhoutan, au Bangladesh, au Vietnam et au Laos.
  • Le Sri Lanka et la Mauritanie entrent au classement, alors que le Niger et l’Azerbaïdjan sortent.

Pour l’organisation, la portée de la persécution est “sous-estimée” et la prise de conscience de “la palette de violences” est insuffisante.

Prions

La rédaction

Vous pouvez retrouver l’intégralité de cet article sur Facebook et en discuter dans les commentaires.

La rédaction © Info Chrétienne

Partager cet article

Repost 0
29 décembre 2016 4 29 /12 /décembre /2016 19:35

La persécution des chrétiens est en forte hausse cette année, alors que 75 % de la population mondiale vit sans liberté religieuse, a déclaré Jan Figel, président slovaque du Mouvement chrétien-démocrate, jeudi dernier.

« Par conséquent, ceux qui croient que l’humanité doit prévaloir peuvent, et devraient faire, beaucoup plus pour la liberté de religion. Nous sommes témoins de meurtres systématiques et massifs ainsi que de persécutions sur plusieurs territoires », a-t-il déclaré sur Premier Christian Radio.

Selon l’organisation Portes Ouvertes, qui travaille dans plus de 60 pays, plus de 7 000 chrétiens ont été tués pour leur foi entre le 1er novembre 2014 et le 31 octobre 2015, soit 3 000 de plus que l’année précédente. En outre, plus de 2 400 églises ont été attaquées, endommagées ou détruites au cours de la période considérée, soit plus du double de l’année dernière.

L’augmentation de la persécution des chrétiens est en partie due à la montée des groupes islamistes extrémistes comme l’État islamique, Boko Haram et Al-Shabaab au Moyen-Orient et en Afrique.

« Les califats extrémistes islamiques se solidifient et se développent », a déclaré David Curry, le président de Portes Ouvertes USA. Et d’ajouter : « Les données montrent que le califat de L’État islamique a effectivement mené un génocide contre les Yézidis et les chrétiens en Syrie et en Irak, poussant des centaines de milliers de chrétiens dans des camps de réfugiés dans le nord de l’Irak et dans d’autres pays ».

Jésus revient bientôt et la parole de Dieu nous dit que ces choses doivent arriver. Prions pour nos frères chrétiens qui subissent les persécutions dans le monde entier, afin qu’ils tiennent ferme dans leur foi.

La persécution des chrétiens est en hausse cette année

Partager cet article

Repost 0
29 décembre 2016 4 29 /12 /décembre /2016 17:32
L’horreur de la persécution des chrétiens au Pakistan mise en lumière dans un rapport d’Amnesty International

Dans un rapport intitulé “As good as Dead” publié le 21 décembre, Amnesty International dénonce l’impact des lois sur le blasphème au Pakistan.

Les lois sur le blasphème du Pakistan sont largement appliquées et laissent place à de nombreux abus. Les accusés ont peu de moyens pour se défendre. Dans une perversion du système judiciaire, l’accusé est présumé coupable sur la base de peu ou pas de preuves. Le rapport documente les cas qui illustrent l’ampleur des violations des droits de l’homme et des abus. Amnesty réclame une abrogation immédiate de ces lois.

Une fois accusés, les “présumés coupables” s’engagent dans un combat épuisant pour prouver leur innocence. Les condamnations sont extrêmement lourdes allant jusqu’à l’emprisonnement et la peine de mort. La pression des foules en colère joue énormément lors des jugements et même quand ils sont relaxés, les accusés demeurent en danger en raison des menaces constantes de leurs pairs. Pour Audrey Gaughran, directrice d’Amnesty International :

“Il y a des preuves accablantes que les lois sur le blasphème violent les droits humains et encouragent les gens à faire justice eux-même. Une fois la personne accusée, elle est prise au piège d’un système qui ne lui offre que peu de protection. Présumée coupable, elle ne peut plus se défendre contre la violence des habitants.”

Le rapport d’Amnesty met particulièrement le projecteur sur les victimes chrétiennes de la mise en applications des lois sur le blasphème. Asia Bibi en est un symbole.

Christian Today a relevé dans le rapport d’Amnesty, deux histoires particulièrement emblématiques. L’histoire de Rimsha Masih, une jeune fille chrétienne de 14 ans, présentant des troubles des apprentissages avait mobilisé l’opinion internationale. Elle avait été accusée d’avoir brûlé des pages du Coran. Les charges avaient été annulées par la Haute-Cour d’Islamabad mais Rimsha et sa famille avaient été contraints de fuir au Canada, en raison des menaces qui pesaient sur leurs vies.

Shama et Shazhad Masih, couple chrétien, avaient quant à eux été battus et brûlés jusqu’à la mort dans un four à briques par une foule en colère, les suspectant d’avoir incendié des pages du coran. Les 5 policiers présents au moment des faits n’étaient pas intervenus pour les protéger.

Amnesty dénonce l’absence de réaction des forces de l’ordre qui “n’agissent pas de manière efficace face à une foule en colère réclamant la mort”.

La rédaction

© Info Chrétienne - 

Partager cet article

Repost 0
19 décembre 2016 1 19 /12 /décembre /2016 18:19

Découvrez le témoignage du pasteur Edward de Damas en Syrie qui nous parle d'espoir pour les chrétiens du Moyen-Orient.

Partager cet article

Repost 0
6 novembre 2016 7 06 /11 /novembre /2016 19:13
Nigéria : Plus de 1500 chrétiens tués en 3 ans dont 200 enfants selon WWR

Un rapport de World Watch Research révèle la silencieuse persécution subie par les chrétiens dans l’état de Nasarawa.

De janvier 2013 à mai 2016, 826 chrétiens ont été tués dont 117 enfants, 878 ont été blessés dont 189 enfants. Ces nombres ne reflètent probablement que 60% de la réalité. Les femmes sont tuées en allant chercher de l’eau. Les hommes meurent en tentant de défendre leurs proches. Des familles entières sont assassinées dans leur sommeil lors d’attaques nocturnes. Des enfants perdent leur famille  en tentant de fuir.

Les chrétiens ne peuvent se fier à personne. Les médias annoncent faussement la fin du conflit. Mais dès leur retour chez eux, les chrétiens sont décimés.

De février 2013 à avril 2015, 102 églises ont été détruites ou endommagées.

Les biens des chrétiens sont détruits : 787 maisons, 9 commerces, 32 véhicules ainsi que tous les animaux qui leur servaient de nourriture.

Une zone de 70 km de large sur 60 km de long a été prise par les bergers musulmans. Les chrétiens sont expulsés ou condamnés à la fuite à cause du manque de protection de l’état.

Un officiel affirme que la volonté de l’Etat du Nasarawa est de transformer la zone en pâturage pour les tribus peuls, peu importent les objections des chrétiens, premiers habitants de la zone. Les chrétiens vivent dans la crainte. Se déclarer victime auprès du gouvernement en donnant son nom et son adresse, c’est s’assurer que sa maison sera la cible des prochaines attaques.

De fait, 21 037 chrétiens dont 3083 enfants se réfugient dans des camps de déplacés où ils manquent de tout. Les associations ne peuvent pas faire face à l’immensité des besoins.

Alors les experts s’interrogent :

« Si le conflit concerne la terre et les ressources environnementales, pourquoi les chrétiens sont-ils les cibles et les victimes ? Pourquoi les églises sont-elles brûlées ? Pourquoi les maisons des pasteurs sont-elles attaquées ? Pourquoi les propriétés, les magasins, les fermes et les commerces des chrétiens sont-ils détruits ? Pourquoi les dirigeants sont-ils principalement musulmans ? Qu’est-ce qui donne le droit aux musulmans de régner sur des communautés majoritairement chrétiennes ? Pourquoi les produits de la ferme des chrétiens servent-ils à nourrir les animaux des bergers peuls ? Pourquoi le gouvernement autorise-t-il l’afflux de nomades musulmans peuls dans l’état de Nasarawa ? Quelle explication peut-on donner au fait que la majorité des chrétiens termine dans des camps de déplacés ? Pourquoi les criminels, principalement les bergers musulmans peuls, sont-ils impunis ? »

La rédaction

Crédit Photo : Open Doors

© Info Chrétienne 

Partager cet article

Repost 0
13 octobre 2016 4 13 /10 /octobre /2016 17:58
Corée du Nord : malgré 70 ans de persécution, l’Eglise ne cesse de croître

En Corée du Nord les chrétiens endurent la persécution depuis 70 ans, mais cela n’a pas empêché l’oeuvre de Dieu de se poursuivre au sein de cet état totalitaire.

Dans l’histoire nord-coréenne, le christianisme a tout d’abord été perçu comme « utile à la nation ». La Corée a ouvert ses portes au christianisme en 1884, quand le missionnaire américain Horace Allen a pu aider à guérir le frère de la reine, par l’utilisation de la médecine. À la suite de cela, plusieurs missionnaires ont été invités dans le pays. Sous leur impulsion 293 écoles et 43 universités ont été fondées. L’activité chrétienne était très développée dans la capitale, à tel point que Pyong-Yang était surnommée la Jérusalem de l’Est. C’est ainsi que dans une perspective historique, les chrétiens en Corée du Nord ont été associés à l’éducation et au progrès.

Malgré tout, depuis 1945 la persécution s’est intensifiée. Les communautés religieuses sont peu à peu devenues les ennemis du régime. Le gouvernement a cherché à éliminer toute trace de christianisme du pays, et a mené une répression massive contre les chrétiens. Dans les années 1970, le gouvernement avait même annoncé qu’il n’y avait plus aucun chrétien en Corée.

Depuis 1995, le gouvernement nord-coréen a autorisé environ 480 organismes étrangers à travailler dans le pays. Parmi eux, 70 sont chrétiens comme par exemple Samaritan’s Purse et World Vision. Au travers de ces organisations, 85 des 145 comtés, et 23 des 27 villes nord-coréennes auraient été exposées à une oeuvre chrétienne.

Le gouvernement nord-coréen serait de plus en plus « tolérant » à l’égard de ces groupes chrétiens en raison des avantages humanitaires, mais aussi parce qu’ils sont reconnus comme des personnes intègres.

Mais le seul culte autorisé est aujourd’hui celui voué au leader de la nation. Pour la quatorzième année consécutive, la Corée du Nord a été classé en tête de l’Index Mondial de Persécution des Chrétiens.

Un rapport publié le mois dernier par la Christian Solidarity Worldwide déclarait que des milliers de chrétiens souffraient de la torture dans les camps de travail.

Pour autant et en dépit de tous ces drames, la présence chrétienne se perpétue dans le pays. Les chrétiens nord-coréens de diverses dénominations souhaitent maintenant s’unir. L’unité de tous les chrétiens est désormais absolument vitale à leur survie. Le rapport conclut ainsi :

 «Il est impératif que nous nous unissions en tant que corps du Christ. »

« Ce n’est pas pour eux seulement que je prie, mais encore pour ceux qui croiront en moi par leur parole, afin que tous soient un, comme toi, Père, tu es en moi, et comme je suis en toi, afin qu’eux aussi soient un en nous, pour que le monde croie que tu m’as envoyé. Je leur ai donné la gloire que tu m’as donnée, afin qu’ils soient un comme nous sommes un, moi en eux, et toi en moi,-afin qu’ils soient parfaitement un, et que le monde connaisse que tu m’as envoyé et que tu les as aimés comme tu m’as aimé. »
Jean 17:20-23

https://www.infochretienne.com/

Source : Gospel Hérald

Partager cet article

Repost 0