Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Présentation

  • : SIGNES ET PROMESSES
  •           SIGNES ET PROMESSES
  • : Ce Blog a pour but au travers de son contenu, d'édifier l'église de Jésus-Christ, de faire connaître à nos contemporains l'amour de Dieu manifesté en Jésus son fils bien aimé.Les messages qui seront diffusés veulent être en bénédictions à tous les milieux, en rappelant qu'aujourd'hui, Dieu veut encore faire éclater parmi ceux qui ont soif, les signes de sa Puissance, et accomplir ses Glorieuses Promesses. L'actualité chrétienne, nationale et internationale sera aussi traitée dans ce blog. Aquilas
  • Contact

VERSET BIBLIQUE

 

  

 

 

Recherche

Liste D'articles

  • Pleurez pour vos bergers ! (Partie 2/2)
    Un jour de jugement va tomber sur les faux bergers ! Les prophètes ont prédit un jour de jugement soudain sur les bergers et les ministères qui ont trompé le peuple de Dieu. On arrive à un temps où Dieu ne peut plus supporter la cupidité, l’égocentrisme,...
  • Bilan de l'année 2020 : Qu'ont vécu les chrétiens persécutés ?
    Psaumes 37:40 L'Éternel les secourt et les délivre; Il les délivre des méchants et les sauve, Parce qu'ils cherchent en lui leur refuge. Source: https://bible.knowing-jesus.com
  • Frappez.....
    « Demandez, et l'on vous donnera; cherchez, et vous trouverez; frappez, et l'on vous ouvrira ». Nous arrivons aujourd'hui au terme de la réflexion concernant cet enseignement de Jésus-Christ pour nos vies. Avant d'aller plus loin et de voir avec vous...
  • Cherchez.......
    Matthieu ch.7 v 7 : « Demandez, et l'on vous donnera; cherchez, et vous trouverez; frappez, et l'on vous ouvrira ». Hier je me suis arrêté sur la première partie de ce verset cité plus haut. Aujourd'hui, prenons du temps avec la seconde portion de celui-ci:...
  • Demandez.....
    Matthieu ch.7 v 7 : Demandez, et l'on vous donnera; cherchez, et vous trouverez; frappez, et l'on vous ouvrira. Aujourd'hui, j'aimerai m'arrêter sur la première partie de ce verset : ' 'Demandez, et l'on vous donnera.'' Dans ce passage Jésus revient sur...
  • Pleurez pour vos bergers ! (Partie 1/2)
    Par David Wilkerson Il est temps de pleurer et de nous lamenter pour les bergers qui gardent les brebis du Seigneur. Pleurez pour les pasteurs, les évangélistes, les prophètes et les docteurs, car Dieu est sur le point d’envoyer de terribles jugements...
  • La justification
    Qu'est-ce que la justification ? C'est, en matière de justice, un acquittement (Isaïe 5.23 ; Proverbes 17.15). Le divin juge considère "comme juste" le croyant sincère. La justification est "un don gratuit" de Dieu, du Dieu contre lequel nous avons péché....
  • Persécution des Ouïghours en Chine : la France...
    Persécution des Ouïghours en Chine : la France condamne des _pratiques inacceptables_, Pékin dénonce des mensonges… https://t.co/Yti9aULzjD Patrick Gassend (@Ichtus1) July 24, 2020
  • L'olivier franc
    - INOF 5 2020 SUITE DE LA CRISE.pdf
  • Notre sûre retraite
    (Proverbes 8 : 10) « Le nom de l’Éternel est une tour forte ; le juste s'y réfugie et se trouve en sûreté ». Il est aussi notre force et notre bouclier , notre rocher, notre forteresse, notre libérateur, notre bienfaiteur et notre haute retraite... la...

VISITES

 Que Dieu vous bénisse !

 

Parcours interactif :

                                           https://connaitredieu.com/

   

 


 
 

SOUTIEN

                                                                             Suivez  le lien :Contact  

 

  

Calendrier La Bonne Semence

                

">

reftagger

 

30 mars 2013 6 30 /03 /mars /2013 20:00


Les forces de défense israéliennes déploient des Dômes de fer dans le nord au milieu des préoccupations syriennes. Des batteries de Dômes de Fer sont déplacées dans le nord alors que la Tsahal est de plus en plus préoccupé par la guerre civile syrienne et l’arsenal chimique de Bashar Al-Assad.

Par Yaakov Lappin – Le 27 janvier 2013

L’armée israélienne a confirmé le déploiement de batteries de défense antimissiles Dôme de Fer dans le nord, dimanche, au milieu d’une escalade dans la guerre civile syrienne et des préoccupations importantes que les armes chimiques de la Syrie puissent tomber entre les mains d’islamistes radicaux.

Un porte-parole militaire a confirmé que les batteries avaient été déployées dans le nord, dont une dans la région d’Haïfa, mais, il a soutenu que le mouvement en était un « de routine ».

Le président syrien, Bashar Al-Assad, est en possession d’une grande quantité de sarin mortel et de composés de gaz moutarde, ainsi que des agents neurotoxiques VX.

Certains de ces composés peuvent être utilisés sur des missiles Scud comme ogives chimiques. Les produits chimiques peuvent également être placés dans des obus spécialisés de l’artillerie, ou lancés à partir des airs.

Les rebelles syriens ont affronté les forces loyales à Bashar Al-Assad dans le sud-ouest de Damas, dimanche, forçant ainsi la fermeture de la principale route vers la ville de Deraa, ont affirmé des militants.

Les combats se sont produits alors que le chef humanitaire de l’Organisation des Nations Unies, Valérie Amos, était en visite en Syrie en prévision d’une conférence sur l’aide de l’ONU qui vise à recueillir 1,5 milliards de dollars pour les millions de personnes qui sont devenues sans abri, affamées et vulnérables suite à ce conflit de 22 mois, qui, selon l’ONU, a tué 60,000 personnes.

Les officiels de la défense ont fait remarquer, ces derniers mois, que l’effondrement de la Syrie pouvait constituer une menace redoutable pour la sécurité nationale, régionale et mondiale. Une menace qui se développe à droite directement aux portes d’Israël.

La présence de milices armées et désorganisées, dont certaines sont affiliées avec des mouvements extrémistes djihadistes, dans un pays qui héberge ce que certains analystes considèrent comme le plus grand nombre d’armes chimiques dans le monde, créent un danger évident, selon les officiels. Le souci est que des éléments rebelles fanatiques ou un proche allié de Bashar Al-Assad, le Hezbollah, pourrait tenter de piller les installations d’entreposages des armes chimiques.

http://www.jpost.com/Defense/Article.aspx?id=301149

Partager cet article

Repost0
4 novembre 2012 7 04 /11 /novembre /2012 07:00
Adolphe SAPHIR (1831-1891) a écrit des ouvrages qui eurent un grand retentissement. Il appartenait à une noble famille juive hongroise. Converti à Jésus-Christ, il se préoccupa, avant tout, d'annoncer la Bonne Nouvelle à ses frères Israëlites, et dans les dernières années de sa vie, il eut la joie de voir naitre les premières oeuvres d'évangélisation en faveur des juifs. 
" L'existence de la Nation Juive, a-t-il écrit, est le plus remarquable accomplissement de la prophétie.Quarante siècles se sont écoulés depuis que la promesse a été faite à Abraham. Selon la prédiction de Balaam, la race est isolée et n'est pas comptée parmi les nations. Tandis que les Egyptiens, les Assyriens, les Chaldéens et les Romains- les nations les plus puissantes que le monde ai vues- ont disparu, Israël subsiste, et a survécu à toutes les calamités et à toutes les persécutions qui ont fondu sur lui. Chassé de son propre pays, dispersé parmi les nations, privé pendant des siècles du droit de posséder le sol, sujet aux insultes, au vol et aux persécutions les plus cruelles, ce peuple existe toujours, nombreux, énergique, vigoureux de corps et d'esprit, et sa préservation n'est pas un fait moins mystérieux que son isolement d'entre les nations..... Et lorsque les subtilités métaphysiques aussi bien que le sécularisme raffiné de notre temps repoussent toute idée d'une intervention directe de Dieu, soit dans le passé et rapportée dans l'histoire, soit dans l'avenir et contenu dans la prophétie biblique, les juifs restent la preuve vivante et l'irréfutable évidence de la vérité biblique. Le miracle et la prophétie sont à eux-mêmes leur vivant témoignage. Il n'est pas surprenant que le plus grand philosophe de notre époque, HEGEL, trouve dans l'histoire des juifs une énigme obscure et troublante. Elle est le miracle de l'histoire comme elle est l'histoire d'un miracle. Son explication est JESUS-CHRIST, le fils de Dieu, lumière des nations et gloire d'Israël son peuple". 
                                            ___________________
                                          
   
   
En ce jour-là, dit l'Éternel, Je frapperai d'étourdissement tous les chevaux, Et de délire ceux qui les monteront; Mais j'aurai les yeux ouverts sur la maison de Juda, Quand je frapperai d'aveuglement tous les chevaux des peuples. 5 Les chefs de Juda diront en leur coeur: Les habitants de Jérusalem sont notre force, Par l'Éternel des armées, leur Dieu. 6 En ce jour-là, je ferai des chefs de Juda Comme un foyer ardent parmi du bois, Comme une torche enflammée parmi des gerbes; Ils dévoreront à droite et à gauche tous les peuples d'alentour, Et Jérusalem restera à sa place, à Jérusalem. 7 L'Éternel sauvera d'abord les tentes de Juda, Afin que la gloire de la maison de David, La gloire des habitants de Jérusalem ne s'élève pas au-dessus de Juda. 8 En ce jour-là, l'Éternel protégera les habitants de Jérusalem, Et le faible parmi eux sera dans ce jour comme   David; La maison de David sera comme Dieu, Comme l'ange de l'Éternel devant eux.  (Zacharie 12 : 4-8).
 
 Amis chrétiens, demandons la paix de Jérusalem (Psaume  22-6) et prions pour qu'Israël  reçoive sa plénitude.  (Romains 11-12).
 
 

Partager cet article

Repost0
3 octobre 2012 3 03 /10 /octobre /2012 19:13

s

Le Ministre israélien de l’économie Yuval Steinitz et Stanley Fischer, le Gouverneur de la banque d’Israël, ont gardé le sourire durant tout le week-end.
La note de Standard & Poor parue ce vendredi pour l’Etat Hébreu ne change pas, malgré des bruits de guerres contre l’Iran. Les chiffres sont corrects pour le pays. Selon un article de Silicon Wadi paru au tout début de l’été : « Le taux d’inflation constaté sur la période se terminant en mars 2012 est de 1,9%, donc au milieu de la fourchette. Les anticipations d’inflation pour les 12 mois à venir s’établissent à environ 2,5%, tant pour les prévisionnistes que selon les données dérivées du marché obligataire (différence entre le taux de rendement des obligations d’Etat à taux fixe et celui des obligations indexées sur l’inflation). »

Les pressions inflationnistes sont limitées aux prix de l’énergie et à la composante locative des prix immobiliers. Sans autre tendance inflationniste, la Banque d’Israël estime que le taux directeur devrait rester stable dans les prochains mois.

La Banque d’Israël a également révisé légèrement à la hausse sa prévision de croissance économique pour 2012, à 3,1% contre 2,8% lors de sa précédente estimation fin 2011, en notant que les entreprises affichent des perspectives légèrement plus favorables, et que l’environnement international, essentiellement dans la zone euro, s’est un peu calmé après la période de stress intense de la fin de l’année précédente.

Parmi les indicateurs économiques, l’indice composite de l’état de l’économie a augmenté de 0,2% en mars par rapport à février, augmentation similaire à celle constatée les mois précédents, signe que l’activité économique continue de croître à un rythme modéré.

Comme pour toutes les banques centrales, le taux directeur de la Banque d’Israël est le principal instrument utilisé pour atteindre l’objectif de stabilité des prix à moyen terme, en favorisant la croissance économique.

Lorsque le taux directeur augmente, le coût de financement du système bancaire est plus élevé ; les banques accordent donc des crédits à l’économie à un taux plus important, ce qui a pour effet de freiner l’investissement et la consommation, et donc de contenir les pressions inflationnistes. Au contraire, une baisse du taux directeur favorise la croissance économique, au risque d’une remontée de l’inflation.

La banque d’Israël a été très active ces dernières années dans le réglage de sa politique monétaire, prenant en compte l’évolution de l’économie, les prévisions d’inflation, le niveau de change du Shekel, ainsi que des élémentsplus spécifiques comme la hausse des prix de l’immobilier ».

Source : Israël Valley, par Daniel Assayah

Partager cet article

Repost0
25 septembre 2012 2 25 /09 /septembre /2012 20:57
Torah - @carvalb
 
 
Dix jours après Rosh Hashanah, le nouvel an juif, est célébré Yom Kippour, le Grand Pardon : le jeûne marque cette journée de prière et de repentir.

Le dixième jour du mois de Tishri du calendrier hébraïque est célébré Yom Kippour : dix jours après Rosh Hashanah, soit le 26 septembre en 2012, année 5773.

Le début de l’année juive ou Rosh Hashanah (16 septembre au soir) marque l’entrée dans un cycle de dix jours appelé « Techouva ». Durant cette période, les fidèles sont invités à réparer les fautes commises envers Dieu et envers leurs prochains.

Yom Kippour, dont le nom biblique est yom ha-kipourim, est un jour de jeûne chômé, qui commence en 2012 avant le coucher de soleil le 25 septembre, et se termine le lendemain 26 septembre, après le coucher du soleil, à l'instar de la célébration du Shabbat chaque semaine, du vendredi soir au samedi soir.

 

Les dix jours de Techouva : repentir, pardon du prochain et miséricorde

Les premiers rites des célébrations du nouvel an juif sont marqués par la sonnerie du Shofar, qui annonce la convocation officielle de Dieu à ce rendez-vous du repentir. Chacun est invité à une introspection personnelle pour faire le bilan de ses actions, reconnaître ses torts et prendre de nouvelles résolutions pour l’année qui commence.

La période de dix jours, entre le nouvel an, Rosh Hashanah, et le Grand Pardon, Yom Kippour, a pour nom Techouva : elle sera consacrée à regretter les mauvaises actions commises, à demander pardon à Dieu et à ses semblables avec sincérité, à se réconcilier avec ses ennemis, à réparer les préjudices.

Les rites du Grand Pardon

Le jeûne marque la journée du Grand Pardon. La veille au soir, on prendra un repas, plus consistant que d’habitude afin de se préparer à la journée du lendemain, ainsi qu’un bain rituel, symbole de la purification des fautes. Les enfants de moins de 13 ans, les personnes malades et les femmes qui ont accouché depuis moins de trois jours sont dispensés du jeûne.

Avant la tombée de la nuit, on s’habille de blanc, on revêt le talit, et on allume les lumières.

A la synagogue, l’office débute par une première prière du soir « Kol Nidrei » (« tous les vœux »).

Au-delà de l’abstinence alimentaire qui dure 25 heures, il est interdit de travailler durant Yom Kippour, de se laver et de se frictionner le corps, d’avoir des relations intimes et de porter des chaussures en cuir.

La journée se déroule à la synagogue, très fréquentée par la communauté juive le jour de Yom Kippour : il s’agit de la dernière occasion de se voir pardonner ses pêchés et ceux de la communauté, envers les autres et envers Dieu. Elle est entièrement consacrée à la prière, qui comporte sept bénédictions, de nombreuses lectures, une longue confession, et une demande de pardon au nom de tous.

L’office de Neilah (« clôture »), vient marquer la fin de la cérémonie. Le shofar sonne pour signifier la fin du jeûne. Plus aucune demande de pardon ne peut alors parvenir à Dieu ni obtenir sa miséricorde. Seuls les repentants sincères ont pu être inscrits dans le « Livre de Vie ».

Dès la fin du jeûne, un deuxième repas , séouda hamafséket (le dernier repas avant le jeûne), conclut la fête de Yom Kippour, qui sera suivie quatre jours plus tard par la célébration de Souccot ou «fête des cabanes », qui commémore les quarante années passées par les Hébreux conduits par Moïse, dans le désert du Sinaï.

Partager cet article

Repost0
25 septembre 2012 2 25 /09 /septembre /2012 20:46
              
                

                                       L'hymne national : Hatikva

 

Kol od balevav penimah Nefesh yehoudi homiyah,
Oulfaatei mizra'h kadimah Ayine letsione tsofiyah.
Od lo avdah tikvatenou Hatikvah bat chénote alpayim,
Lehiyot am 'hofchi beartseinu Erets Tsione viyerouchalayim.
 
 
Aussi longtemps qu'au fond du coeur l'âme juive vibre,
 vers les confins de l'Orient un oeil sur Sion observe. Nous n'avons pas encore perdu notre espoir vieux de deux mille ans, de vivre en peuple libre sur notre terre, terre de Sion et de Jérusalem                                                    

Partager cet article

Repost0
25 septembre 2012 2 25 /09 /septembre /2012 20:28

 

 

Je me dois de compléter à la lumière des derniers développements, car la réalité est bien pire. 

Netanel n’était pas en train de protéger son pays au moment où il a été abattu par des terroristes d’une balle dans la tête.

Netanel était un juif religieux, un bon garçon, élevé avec des vraies valeurs morales, un solide respect de l’être humain qui n’a rien à voir avec les simulacres des droits de l’hommistes. Et il a été abattu parce qu’il était en train d’apporter de l’eau à un groupe d’africains qui s’étaient infiltrés en Israël depuis l’Egypte, vendredi 20 septembre après midi.

Selon les résultats de l’enquête, les terroristes avaient appris qu’un groupe de 15 Africains s’apprêtaient à franchir la frontière égyptienne pour entrer en Israël. Ils les avaient suivis jusqu’à la frontière, dans une région montagneuse, à l’endroit où une nouvelle barrière de protection de 17 km est en cours de construction.

Arrivés à la frontière, les terroristes s’étaient cachés en embuscade derrière une colline.

Lorsque les infiltrés africains apparurent, visiblement épuisés par la chaleur et leur longue marche, plusieurs soldats israéliens, dont Netanel Yahalomi, s’approchèrent d’eux pour leur offrir de l’eau.

Les terroristes sortirent alors de leur cache, et ouvrirent le feu sur les soldats, tuant Netanel sur le coup, et blessant un autre soldat.

Le reste du corps d’artillerie riposta et tua un des terroristes. Dans le quart d’heure suivant, une autre troupe de soldats israéliens arriva sur les lieux et élimina les autres terroristes.

Un porte parole de Tsahal, le brigadier général Yoav Mordechai, expliqua que les terroristes portaient sur eux de nombreuses armes, des munitions, des Kalashnikov, des pistolets et des grenades. Un des terroristes touché par les tirs israéliens portait une ceinture d’explosif, qui explosa, blessant un soldat israélien. Mordechai précisa que les terroristes étaient habillés en civil mais que le nom de l’organisation terroriste dont ils faisaient partie n’est pas encore connu.

Finalement, conclut le porte parole de l’armée israélienne, les terroristes ont tous été éliminés dans les 15 minutes qui suivirent l’embuscade, ce qui a permis d’éviter l’attaque terroriste de grande envergure pour laquelle ils étaient équipés.

On ne sait pas, au moment d’écrire ces lignes, si les fugitifs africains se savaient suivis, ou s’ils avaient passé un accord avec les terroristes qui leur laissaient la vie en échange de leur participation à l’embuscade, car l’Egypte tire sur les Africains qu’ils surprennent en train de franchir la frontière avec Israël.

Michel Garroté

 

Reproduction autorisée, avec la mention suivante : © Jean-Patrick Grumberg pour www.Dreuz.info

 

Partager cet article

Repost0
16 septembre 2012 7 16 /09 /septembre /2012 17:18

Shofar au mur des Lamentations, @carvalb

                                                   Shofar au mur des Lamentations - @carvalb

Cette année le Nouvel An juif débute le 16 septembre. Retour sur les célébrations, traditions et rites de la nouvelle année dans le judaïsme.

Le premier et deuxième jour du mois de Tichri, septième mois du calendrier hébraïque, est célébré le Nouvel An juif ou Rosh Hashana, également appelé « fête des trompettes » : le Shofar, corne de bélier, sonne dès la prière du matin à la synagogue, en souvenir de l’épisode biblique au cours duquel Abraham sacrifia un animal à la place de son fils Isaac. Il pourra sonner près de cent fois, les sons longs alternant avec les sons courts, évoquant les sanglots du repentir pour les uns, la mise en alerte, la "convocation" pour les autres.

Que signifie le Nouvel An juif ?

Passage à la nouvelle année, Rosh Hashana est aussi le jour du jugement de la Création et du couronnement de Dieu comme Roi de l'Univers. Il s’agit d’une fête plus solennelle que joyeuse qui ouvrira, ce jour, l’an 5773 du calendrier hébraïque.

Ce soir, un premier « Seder » ou repas cacher, véritable festin dans les communautés sépharades, marquera le début des festivités du Nouvel An. Un deuxième repas en marquera la fin le lendemain. Le troisième jour est en principe un jour de jeûne. Les deux premiers jours sont des jours chômés pour les communautés juives, qui se consacrent exclusivement à cette célébration afin de se souhaiter la bonne année (Shana Tova) dans le respect des rites.

Carte virtuelle carte rosh hashanah torah
                                                         

 

Partager cet article

Repost0
25 mai 2012 5 25 /05 /mai /2012 12:00

Le Point.fr

Des archéologues viennent de découvrir, à Jérusalem, un petit sceau en argile sur lequel figure le nom de la localité.

 

Cette pièce en argile était utilisée pour apposer un sceau sur des documents. Le nom de Bethléem y est inscrit en ancien hébreu.

Cette pièce en argile était utilisée pour apposer un sceau sur des documents. Le nom de Bethléem y est inscrit en ancien hébreu. © Menahem Kahana/ AFP

Des archéologues ont découvert un petit sceau en argile sur lequel figurait le nom "Bethléem" et qui pourrait constituer la preuve de l'existence de cette localité à l'époque biblique, a indiqué mercredi l'Autorité israélienne des antiquités. "Ce premier objet ancien qui constitue la preuve tangible de l'existence de la cité de Bethléem, qui est mentionnée dans la Bible, a été découvert récemment à Jérusalem", a précisé l'Autorité dans un communiqué.

L'objet, une pièce en argile utilisée pour apposer un sceau sur les documents ou d'autres objets, est connu. Il a été mis au jour durant des travaux d'excavation sur le site dit de la Cité de David situé en contrebas des murailles de la Vieille Ville de Jérusalem. Sur le sceau, qui mesure environ 1,5 cm, le nom de Bethléem est inscrit en ancien hébreu.

La ville natale de Jésus

"C'est la première fois que le nom de la cité apparaît en dehors de la Bible dans une inscription datant du premier Temple juif, ce qui prouve que Bethléem était bien une localité du royaume de Juda, voire d'une période antérieure", a affirmé Elik Shukron, directeur des fouilles de l'Autorité. Selon lui, ce sceau fait partie de documents fiscaux de Bethléem envoyés au roi de Jérusalem, dans le cadre d'un système de taxation utilisé dans ce royaume aux VIIIe et VIIe siècles avant notre ère.

Bethléem est mentionnée pour la première fois dans la Genèse, le premier livre de la Bible, comme le site où est enterrée Rachel, l'épouse du patriarche Jacob. Selon le Nouveau Testament, la cité de Bethléem, située en Cisjordanie au sud de Jérusalem, est également le lieu de naissance de Jésus.

Partager cet article

Repost0
5 avril 2012 4 05 /04 /avril /2012 10:53

De nombreuses personnes savent que la vitamine D, souvent appelée vitamine"rayon de soleil", peut prévenir certaines maladies et a même des vertus favorisant la guérison. On vient de publier les résultats d'une étude qui apporte un nouvel éclairage sur le sujet.

 

On connaît depuis longtemps l'importance de la vitamine D pour régler le niveau de calcium dans le sang ainsi que pour l'ossature. Les scientifiques admettent en outre que le manque de vitamine D peut favoriser l'apparition de diverses maladies, dont : l'ostéoporose, des maladies auto-immunitaires, différentes maladies cancéreuses et l'hypertension. Les études cliniques prouvant ces corrélations font cependant encore défaut.

Une étude éffectuée dans un de ces domaines confirme les hypothèses des médecins. Les scientifiques du centre médical " Meir" à Kefar-Sava ont pu prouver que la vitamine "rayon de soleil" a effectivement un effet anti-inflammatoire chez les personnes qui viennent de subir un infarctus. Cette étude ne se base que sur un petit nombre de personnes testées, ses résultats sont cependant très clairs.

50 personnes ayant survécu à un infarctus ont participé à ces tests. La moitié d'entre elles ont reçu une dose quotidienne de vitamines D. En l'espace de seulement deux semaines, on a constaté dans ce groupe une diminution des substances inflammatoires dans le sang (dont l'interleukine-6 et la VCAM-1).

Dans l'autre groupe qui n'a pas reçu sa dose quotidienne de vitamine D, on a par contre constaté une augmentation des substances inflammatoires dans le sang. Les scientifiques ont observé les premiers effets positifs de la vitamine D après 5 jours déjà.  Les résultats étaient encore plus nets après deux semaines. La tendance constatée au cours de ces tests réalisés en Israël a été confirmée par une étude scientifique de longue durée réalisée au Danemark. On a constaté lors de cette étude que, suite à un grave infarctus, la prise régulière de vitamines D laisse entrevoir de meilleures perspectives de vie qu'un manque de vitamines D. Le corps humain ne fabrique des vitamines D que sous l'effet des rayons ultraviolets, on peut cependant en absorber avec la nourriture.

Il faut toutefois souligner expressément que la prise de préparations pharmaceutiques de vitamines D n'est ni idéale ni sûre. La prise de préparations pharmaceutiques de vitamines D peut en effet facilement conduire à une surdose, qui à son tour peut provoquer entre autres une fibrillation ( contractions rapides et désordonnées des fibres du muscle cardiaque), comme l'a démontré une étude d'envergure réalisée récemment aux Etats-Unis.

En raison des facteurs de risques connus, il est également déconseillé de multiplier les séances de solarium. La prise de préparations pharmaceutiques de vitamines D doit se faire sous surveillance médicale, avec un contrôle régulier des valeurs sanguines.  AN  

      

  Sources :  «Nouvelles d’Israël»

 

   

Partager cet article

Repost0
27 novembre 2011 7 27 /11 /novembre /2011 20:00
par actualitechretienne
Uzi-Dayan-1

L’ancien directeur du Conseil de la Sécurité Nationale et ancien chef d’état-major adjoint, Uzi Dayan estime «que ce qui se passe actuellement en coulisses en Egypte est une lutte sans merci entre la caste militaire au pouvoir et les Frères Musulmans», mais il se dit également certain «que ce sont les seconds qui auront le dernier mot car ils sont plus populaires que les militaires».

Dayan affirme «qu’Israël devait s’attendre au pire avec l’arrivée au pouvoir des Frères Musulmans», mouvement créé en 1928 par Hassan Al-Banna (grand-père de Hani et Tarik Ramadan !).

Partager cet article

Repost0