Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Présentation

  • : SIGNES ET PROMESSES
  •           SIGNES ET PROMESSES
  • : Ce Blog a pour but au travers de son contenu, d'édifier l'église de Jésus-Christ, de faire connaître à nos contemporains l'amour de Dieu manifesté en Jésus son fils bien aimé.Les messages qui seront diffusés veulent être en bénédictions à tous les milieux, en rappelant qu'aujourd'hui, Dieu veut encore faire éclater parmi ceux qui ont soif, les signes de sa Puissance, et accomplir ses Glorieuses Promesses. L'actualité chrétienne, nationale et internationale sera aussi traitée dans ce blog.
  • Contact

VERSET BIBLIQUE

 

                          1 Samuel 2 : 9

 

Il gardera  les pas de ses bien-aimés ( 1 Samuel 2 : 9)                                                              

Recherche

Liste D'articles

VISITES

 Que Dieu vous bénisse !

 

Parcours interactif :

 

 

 


 
 

SOUTIEN

                                                                             Suivez  le lien :Contact  

 

  

Calendrier La Bonne Semence

                

7 septembre 2017 4 07 /09 /septembre /2017 13:39

Partager cet article

Repost 0
Published by Aquilas - dans Actualité
commenter cet article
7 septembre 2017 4 07 /09 /septembre /2017 13:30
Ouragan Irma : 8 morts et 23 blessés dans les Îles françaises de Saint Martin et Saint Barthélemy

Irma est l’ouragan le plus violent jamais recensé dans l’Atlantique Nord. Il a frappé hier les deux petites îles de Saint Martin et Saint Barthélemy dans les Antilles françaises avec des vents à plus de 300 km/h.

Le Ministre de l’Intérieur Gérard Collomb a annoncé un premier bilan de 8 morts et de 23 blessés dans les îles de Saint Martin et Saint Barthélemy.

Ce bilan pourrait s’alourdir dans les heures qui viennent au fur et à mesure des reconnaissances.

« On s’est aperçu hier que la préfecture de Saint-Martin avait été détruite, la préfète a été obligée de se réfugier dans l’ancienne préfecture. L’hôpital a vu sa toiture s’envoler. Les malades se sont réfugiés dans le premier étage et au sous-sol. »

Le ministre a signalé que l’aéroport de Saint Martin fonctionne toujours et va permettre d’acheminer des équipements et du personnel de secours pour faire face à l’urgence de cette catastrophe.

Dès ce matin, nous allons pouvoir commencer à acheminer un certain nombre de moyens depuis la Guadeloupe, qui va être notre base arrière, et à partir de laquelle va être organisée la logistique pour porter secours aux deux îles.

Emmanuel Macron a annoncé un plan national de reconstruction pour ces deux îles, détruites à 95%.

 

 

Les premières prévisions annonçaient que l’ouragan Irma passerait au nord d’Haïti mais il va finalement éviter l’Île. Ceci est un grand soulagement pour Haïti, qui ne s’est toujours pas remise du passage de l’ouragan Matthew, en octobre 2016. Irma devrait atteindre les Îles Vierges, le nord de Porto Rico et la République dominicaine aujourd’hui, jeudi 7 septembre.

Deux nouveaux ouragans se sont déclarés dans la zone Atlantique Nord, José et Katia. Trois ouragans sont donc, au même moment, actifs dans l’Atlantique Nord.

Si vous souhaitez aider les populations victimes de l’ouragan Irma vous pouvez dès à présent faire un don au Fonds d’Urgence Humanitaire de Made In Compassion en cliquant ici.

La rédaction

Crédit photo : NASA – IRMA depuis la station spatiale

© Info Chrétienne 

Partager cet article

Repost 0
Published by Aquilas - dans Actualité
commenter cet article
6 septembre 2017 3 06 /09 /septembre /2017 18:33

Les autorités chinoises d’au moins quatre provinces continuent à resserrer l’étau sur la liberté religieuse. Les dirigeants auraient publié des décrets interdisant aux enfants de rejoindre des groupes chrétiens et d’assister à des activités religieuses, même lorsqu’ils sont sous l’autorité de leurs parents.

Dans la province du Zheijang, la campagne de démolition des églises et de démontage des croix sur les bâtiments chrétiens débutée en 2013, s’étaient intensifiée en 2016. Le retrait de plus de 1700 croix à la fin de l’année avait d’ailleurs fait grand bruit. On se souvient du décès de cette femme de pasteur, enterrée vivante par les bulldozers alors qu’elle s’opposait avec son mari, à la destruction de leur église.

Il semblerait que le régime de plus en plus répressif de Xi Jinping, continue de porter atteinte à la liberté religieuse, en interdisant purement et simplement aux enfants l’accès aux églises, et salles de catéchisme, y compris lorsqu’ils y sont conduits par leurs parents.

Selon un rapport, plus tôt ce mois-ci, plus d’une centaine d’églises à Wenzhou, la province chinoise du Zhejiang aurait reçu un avis des responsables gouvernementaux informant que les mineurs n’ont plus le droit d’entrer dans les églises.

Selon China Aid , le gouvernement a également imposé des restrictions aux activités de l’église dans les provinces d’Anhui, du Jiangsu et du Shandong.

Maria, une maman catholique, a déclaré à ucanews.com qu’il y a environ une semaine, le professeur de sa fille a envoyé un message audio et écrit au groupe de discussion des parents, leur demandant « de ne pas amener des enfants à l’église ».

Pour Mary, une maman protestante « cette agitation des autorités est inutile, car même s’ils ne sont pas autorisés à aller à l’église, nous pouvons transmettre malgré tout notre foi à nos enfants, à la maison ».

William Nee, chercheur pour Amnesty International s’est également exprimé déclarant que les statistiques ne sont pas encore très claires, mais des rapports alarmants émanent de diverses régions de la Chine.

« La Chine est au milieu d’un renouveau religieux et le gouvernement actuel semble préoccupé par le fait que la religion pourrait être un moyen par lequel les valeurs étrangères « pénètrent » en Chine et, finalement, influent sur la stabilité politique. »

La rédaction

Crédit image : Flickr-CC / Tangi Bertin

© Info Chrétienne

Partager cet article

Repost 0
Published by Aquilas - dans Actualité
commenter cet article
21 août 2017 1 21 /08 /août /2017 16:10
Trafic d’êtres humains : Il est temps pour l’Église de se réveiller

Le 30 juillet, désigné comme « la Journée Mondiale contre le trafic d’êtres humains » des Nations Unies, semblait nécessaire afin de « susciter une prise de conscience quant à la situation des victimes de trafic humain et la promotion et la protection de leurs droits ».

Nadia Murad Basee Taha a été enlevée à l’âge de 19 ans par l’Etat islamique. Elle a rejoint des milliers de familles et d’enfants yézidis « échangés en guise de présent » et emmenés « comme butin de guerre, comme de la marchandise pour être échangés… » Elle se souvient à quel point elle était pétrifiée lorsqu’un homme l’avait approchée dans le but de l’emmener. Elle a été frappée, brûlée avec des cigarettes et violée avant qu’elle ne puisse s’échapper.

Selon l’ONU, le trafic d’êtres humains « est un crime grave et une violation flagrante des droits humains ». Chaque année des milliers de personnes, en particulier les femmes et les enfants, deviennent victimes de trafiquants dans leurs pays ou à l’étranger. La plupart des pays sont affectés d’une manière ou d’une autre, « que ce soit dans le pays d’origine, de transit ou de destination des victimes. »

Le traite d’êtres humains est un commerce extrêmement lucratif. C’est l’une des raisons qui explique l’ampleur de cette industrie. L’Organisation Internationale du Travail estime que les activités de traite génèrent un revenue annuel de 150 milliards de dollars dans la région. Tiffany Atkinson, la présidente de Freedom’s Promise, une organisation qui lutte contre la traite, a confié à The Gospel Herald que le trafic humain rapporterait plus d’argent que le commerce de la drogue. Selon elle, malgré les estimations effectuées pour connaître le nombre de personnes concernées chaque année à l’échelle mondiale, il est impossible de connaître leur nombre exact car « les statistiques sont vraiment sous-évaluées… Il est difficile de traquer les êtres humains et la portée réelle de ce problème. »

Lors de sa prière traditionnelle dominicale du 30 juillet, le pape François a une fois encore appelé à l’intensification des efforts pour mettre fin au trafic humain, un acte qu’il qualifie d’affreux, de cruel et de criminel.

Assise confortablement dans mon canapé, mon portable sur les genoux, une tasse de chocolat chaud entre les mains, il m’est difficile d’imaginer le nombre de personnes qui sont tellement désespérées au point d’envoyer leurs propres enfants avec des inconnus qui promettent argent et éducation, entre autres.

Nous pouvons bien sûr prier. Nous devons prier. Dans un article encourageant publié l’année dernière sur Christianity Today, Gary Haugen, le directeur exécutif de l’International Justice Mission (IJM) explique que les églises locales doivent « se joindre à la lutte ». La vision de l’IJM est grande… leur but est d’impliquer l’église en équipant les gens afin qu’ils apportent le message de justice à leurs propres communautés. Les lois n’étant pas appliquées, c’est le devoir de l’église de « réveiller le monde ».  Gary ne se laisse pas décourager par les chiffres, qu’il avoue, sont plus élevés que jamais. Au contraire, il y voit « une occasion historique » pour les églises locales de se joindre à cette lutte et d’apporter une fin au trafic humain. Cela semble-t-il impossible ? Gary le dit si bien :

« On se sentira toujours dépassé par l’ampleur et l’étendue du problème, mais la réponse de Jésus a toujours été le Corps de Christ. »

Louise Carter

© Info Chrétienne -

Partager cet article

Repost 0
Published by Aquilas - dans Actualité
commenter cet article
26 juillet 2017 3 26 /07 /juillet /2017 17:09
Conversions des réfugiés en Europe : démarche sincère ou stratégie de demandeur d’asile ?

Des milliers de réfugiés iraniens se convertissent en Europe. Certains parlent de dizaines de milliers de conversions. Mais derrière des chiffres extraordinaires, beaucoup s’interrogent sur les motivations de ces réfugiés.

Démarche sincère ou stratégie de demandeur d’asile ? C’est la question posée par une journaliste de la BBC qui a mené l’enquête en Europe et tout particulièrement en Hollande, pays qui accueille de nombreux réfugiés iraniens. Il semblerait qu’en réalité, les 2 scénarios cohabitent. La conversion au christianisme est perçue par les migrants comme un atout supplémentaire pour voir sa demande d’asile aboutir, mais à l’issue de leurs parcours, de nombreux iraniens rencontrent réellement Jésus en Europe. Fatigués et lassés des restrictions de liberté et d’un dieu lointain, les réfugiés découvrent en Jésus la compassion et l’amour.

En Iran, la foi chrétienne est cachée, et se convertir est passible de mort. La plupart des nouveaux chrétiens témoignent dans le documentaire de manière anonyme, pour protéger leur famille restée aux pays.

Le pasteur hollandais Gils van den Brink déclare baptiser 25 iraniens par an. Dans cette petite communauté, les chrétiens sont très proches des réfugiés qui rejoignent l’église, et le pasteur assure n’accepter de les baptiser que lorsqu’il voit les fruits d’une réelle conversion. Une paroissienne témoigne :

“Ils se sentent comme à la maison. C’est ce qu’ils disent. Si je parle de notre église. C’est comme une famille.”

Si de nombreux iraniens rejoignent des églises locales, la plupart se convertissent après avoir entendu l’Évangile en ligne, dans leur propre langue, la langue perse. Massoud Mohammad Amin est responsable de Cyrus Church. Il déclare avoir baptisé des milliers de migrants iraniens de Paris à la Turquie. Il raconte sa conversion :

« J’ai jeûné tous les ans de l’âge de 14 ans à l’âge de 40 ans, mais l’islam ne répondait pas à mes questions. Dans l’islam, vous n’êtes pas autorisés à poser des questions, alors que le christianisme vous encourage à poser des questions. Cela fait une grande différence. »

Selon Massoud, ces dernières années, 8000 personnes se sont converties en Hollande, et 8000 dans d’autres pays d’Europe.

« Mes compatriotes n’ont plus de maisons. Ils sont réfugiés. Ils ont besoin d’aide. Ils ont besoin de Dieu. Personne ne peut mieux les aimer que Dieu. »

Pour Annick Oerlemans, fonctionnaire de l’immigration et de la naturalisation aux Pays-Bas, il est important de discerner les démarches d’adhésion aux réelles démarches de conversions.

“La connaissance de la Bible peut être étudiée, mais quand vous posez aux gens des questions profondes sur leurs pensées, leurs sentiments, leurs expériences personnelles et leurs motivations, vous avez une meilleure idée de l’authenticité de leur conversion.”

Certaines familles chrétiennes accompagnent les demandeurs d’asile, et n’hésitent pas à leur ouvrir la porte de leur maison. Ali est venu d’Iran à pieds, en bateau, en bus et en train. Il a été accueilli par une famille chrétienne hollandaise.

« En Iran, ils veulent limiter ton esprit. Ils veulent contrôler ce que tu as dans la tête. 5 mois après mon arrivée, on m’a présenté la foi chrétienne […] Au début je suis allé à l’église pour devenir chrétien pour que cela m’aide dans mes démarches. Plus tard, j’ai appris davantage et j’ai été comme attiré, et je ne pensais plus à mes démarches. Je voulais juste savoir qui était Dieu. Maintenant que je suis chrétien, je place ma tête sur l’oreiller sans me faire de soucis. Je sais que je suis dans les mains de Dieu. »

© Info Chrétienne    https://www.infochretienne.com

Partager cet article

Repost 0
Published by Aquilas - dans Actualité
commenter cet article
19 juillet 2017 3 19 /07 /juillet /2017 16:59

Transport for London (TFL) qui dirige les transports souterrains à de Londres, a annoncé la semaine dernière que les mots de bienvenue, « Bonjour tout le monde » remplaceront désormais, « Mesdames et messieurs ». Ils considèrent ainsi l’importance du vocabulaire pour la communauté LGBT, et veulent s’assurer que tous les passagers, quels que soient leurs genres, se sentent les bienvenus lorsqu’ils utilisent les transports souterrains.

Un couple qui a élevé son enfant dans la neutralité des genres durant les 5 dernières années, a finalement révélé que l’enfant était un garçon. Les parents continuent toutefois de lui faire porter des vêtements féminins,  affirmant ne pas souhaiter « le pousser dans une quelconque direction ».

Cet article contient également les commentaires du Dr Daragh McDermott, professeur en psychologie à l’Université Anglia Ruskin, qui explique que les  conséquences d’élever un enfant dans la neutralité des genres sont encores inconnues. Il ajoute qu’il est difficile de savoir si un enfant aura des séquelles psychologiques sur le long terme, car il y a très peu de recherches à ce sujet.

Dans un article récent, la pédiatre Michelle Cretella explique le traitement que reçoivent les enfants qui expriment la dysphorie de genre de nos jours, et fait mention des effets psychologiques et physiques qu’il pourrait engendrer dans le temps. Elle va même jusqu’à dire que « l’idéologie du transgenre entraîne une maltraitance infantile à grande échelle ».

Très peu d’articles sont publiés au quotidien sur les sujets ayant un lien avec la communauté LGBT. Les opinions varient ou sont confuses parmi les chrétiens d’Amérique. À titre d’exemple, Eugene Peterson, pasteur à la retraite à l’origine de la traduction de la Bible ‘Le Message’, a déclaré qu’il accepterait de célébrer un mariage gay si on le lui demandait. Mais après la tempête médiatique que ses déclarations ont déclenchée, il a préféré retirer ses 

propos dès le lendemain, déclarant « Je soutiens le mariage biblique, d’un homme et d’une femme. Je soutiens toutes les choses bibliques ». Les recherches démontrent que l’acceptation de l’homosexualité a augmenté ces dernières années, avec les jeunes chrétiens qui ont tendance à être plus ouverts que les plus anciens.

J’ose le dire, mesdames et messieurs, le monde dans lequel nous vivons fait face à un changement majeur. Nous savons que le taux de divorce parmi les chrétiens et les non-chrétiens continue à augmenter. Tout d’abord, nous avons vu les répercussions d’un mariage brisé sur la famille – particulièrement les enfants – et les répercussions importantes que ces effets ont sur la société dans son ensemble. Mais de nos jours, les conséquences de certains changements sont « encore inconnus ».

Nous n’avons pas suffisamment de recul pour savoir de quelle manière cela affectera les membres d’une famille. Nous expérimentons de nombreuses ‘premières’ aujourd’hui même : 

ces deux dernières années nous avons vu des bonds considérables dans les lois concernant le mariage et l’adoption pour les LGBT. Selon certains chercheurs, l’idéologie des genresconditionnerait les jeunes enfants à imiter le sexe opposé. Récemment, nous avons assisté à la déclaration civile du premier mais certainement pas dernier « bébé de genre neutre »…

La société dans laquelle grandissent nos enfants est très différente d’autrefois. En les élevant dans l’amour, le respect et l’obéissance, ils pourront se démarquer de ce monde où règne la rébellion et la confusion. Ce sont les familles chrétiennes qui seront la lumière du monde : une balise pour les âmes perdues, témoignant la vérité de la Parole de Dieu.

« Que votre lumière luise ainsi devant les hommes, afin qu’ils voient vos bonnes oeuvres, et qu’ils glorifient votre Père qui est dans les cieux. »

Louise Carter

© Info Chrétienne  Info Chrétienne 

Partager cet article

Repost 0
Published by Aquilas - dans Actualité
commenter cet article
15 juillet 2017 6 15 /07 /juillet /2017 16:12
Un an après l’attentat de Nice, la menace terroriste n’a pas faibli en France, pas plus que partout ailleurs en Europe. Les modes d’action sont désormais multiples et les véhicules kamikazes figurent parmi les dangers les plus importants.

Un fourgon a ainsi fait des dizaines de morts, en juin dernier à Londres. Le bilan a été tout aussi tragique, peu avant Noël à Berlin, mais à en croire les experts, le drame aurait pu être évité grâce à un dispositif de barrières de sécurité novateur, venu d’Israël.

Cette barrière peut stopper tout type de véhicule même lancé à grande vitesse

Jugé plus efficace que les herses traditionnelles de l’armée ou de la gendarmerie, ce dispositif baptisé MVB pour mobilar vehicle barrier ou barrières modulaires anti-intrusion de véhicule a fait son apparition, cette année, sur le Festival d’Avignon. La cité des papes est même l’une des premières villes de France à acquérir ce matériel de protection antiterroriste. On retrouve ces barrières près des ambassades ou des sites sensibles de l’armée américaine. « Actuellement, c’est le top ! » lance Michel Gontard, 1er adjoint chargé de la sécurité.

La particularité de cette barrière d’apparence légère est qu’elle constitue un obstacle infranchissable, y compris pour des poids lourds de gros tonnage. Et même lancés à grande vitesse. Lorsqu’elle est heurtée, la barrière bascule et ancre ses griffes dans le sol. Soulevé par le cadre en métal, le véhicule reste en portée et ne peut plus avancer.

« C’est donc un dispositif très sécurisant qui sanctuarise le centre-ville en période d’affluence, sachant qu’il s’agit là d’une des composantes du dispositif de sécurité voulu par le maire, l’essentiel étant la mobilisation des personnels sur le terrain », insiste l’élu.

C’est aussi un engin souple d’utilisation, puisqu‘il est monté en seulement 10 mn et se déplace sur roulettes. D’autres modules peuvent s’ajouter afin de barrer la totalité de la rue de la République. Actuellement, un bloc de béton barre en partie l’artère, ce qui permet de déplacer la barrière pour laisser passer livraisons et véhicules de secours.

Acheté au distributeur niçois, ISR innovations, cet équipement représente une dépense de 23 000 €, mais ce dispositif de protection paraît indispensable, dans le contexte actuel. Utilisable sur tout type de revêtement, modulable, facile d’utilisation, il est adapté à une ville touristique comme Avignon, qui accueille en seulement trois semaines plus d’un million de visiteurs.

C’est en outre un dispositif suffisamment discret pour ne pas en devenir anxiogène. Car c’est tout l’enjeu de nos démocraties modernes : « Il faut se montrer rassurant, sans être pour autant inquiétant », souligne Olivier Turel, directeur de la sécurité publique municipale. Il faut dire que faire fuir touristes et festivaliers porterait un coup fatal à l’économie du territoire. Le 1er adjoint tient aussi à ce que la vie quotidienne des habitants en soit le moins possible impactée. Un équilibre parfois compliqué.

Et, oui, c’est une une technologie israélienne qui protège le fameux festival, la vie est parfois pleine d’ironie……

Source ledauphine

Partager cet article

Repost 0
Published by Aquilas - dans Actualité
commenter cet article
6 juillet 2017 4 06 /07 /juillet /2017 13:04

Le Premier ministre israélien (G) et son homologue indien lors d'une conférence de presse à Qods. ©RFI

Tel-Aviv et New Delhi ont signé un nouveau contrat sur la construction en Inde d’une usine de fabrication de missiles, selon l’agence de presse iranienne Fars.

Après la signature de quelques accords de coopération entre les chefs de gouvernement indien et israélien, les deux pays ont décidé de construire ensemble des missiles, selon Fars News.

Figure au nombre des contrats conclus entre l’Inde et Israël, celui de la construction en Inde d’une usine de fabrication de missiles israéliens.

« Cette usine sera installée en commun par l’industrie aéronautique israélienne et une entreprise indienne sous couvert d’anonymat afin de fabriquer et stocker des missiles en Inde », selon le site The New Indian Express.

La valeur de ce contrat s’élève à environ un milliard d’euros et en prenant en compte un autre contrat signé avec le constructeur israélien Rafael, l’Inde et Israël décident de créer ensemble l'industrie commune d’ordre militaire. Pour le moment, la plupart des armements israéliens sont fabriqués par les constructeurs américains.

Les Premiers ministres indien Narendra Modi et israélien Benyamin Netanyahu ont affiché, mercredi 5 juillet, leur volonté d’élargir leur coopération, marquée principalement par des contrats dans le domaine de la technologie spatiale, de l’eau et de l’agriculture, lors de la première visite d’un chef de gouvernement indien en Israël.

Le Premier ministre indien a été accueilli chaleureusement mardi dernier à l’aéroport de Ben Gourion en Palestine occupée par son homologue israélien, Benyamin Netanyahu.

La République de l’Inde a reconnu en 1950 le régime israélien et malgré ses positions pro-arabes elle a toujours apporté ses soutiens militaires à Israël.

New Delhi a officiellement établi ses relations diplomatiques avec Tel-Aviv et celui-ci est depuis l’un des gros fournisseurs d’armements pour l’armée indienne. 

Source :  http://www.presstv.ir/French/

  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Partager cet article

Repost 0
Published by Aquilas - dans Actualité
commenter cet article
24 juin 2017 6 24 /06 /juin /2017 17:33

En pointe depuis longtemps pour tout ce qui concerne la culture de mort, l’Ontario vient de franchir une nouvelle étape dans la mise en place du totalitarisme gay et antichrétien. La majorité de gauche du parlement de la province vient d’adopter, à la veille de la levée de la session pour les vacances d’été, la « Loi 89 » qui élargit les pouvoirs des services sociaux en vue de placer des enfants dont les parents contreviendraient à l’idéologie dominante. Adoptée à une large majorité – 63 contre 23 – la loi prévoit que les enfants puissent être arrachés à leurs foyers si leurs parents s’opposent aux droits LGBTQI et à l’idéologie du genre. Premier visés : les chrétiens.

La loi permet également d’empêcher les couples opposés à ces droits et à cette idéologie d’adopter ou d’être reconnus comme familles d’accueil.

L’intitulé de la loi, dans la plus pure tradition d’inversion de la Pravda et du « Newspeak » orwellien, annonce le contraire de ce qui sera fait : « Soutien aux enfants, aux jeunes et aux familles ». Le texte ajoute les facteurs d’« identité de genre » et de l’« expression de genre » à tous ceux qui doivent être pris en considération pour déterminer « l’intérêt supérieur de l’enfant » en fonction duquel celui-ci pourra être séparé de ses parents et placé auprès d’adultes ayant obtenu l’agrément des pouvoirs publics.

Le totalitarisme gay impose une loi contre l’autorité parentale dans l’Ontario

Dans le même temps, disparaît des dispositions légales la prise en considération de la religion des parents, les services sociaux étant invités à ne s’intéresser qu’à la « croyance » ou à la « religion » de l’enfant lui-même pour déterminer quel est son « intérêt supérieur ».

Il s’agit à l’évidence d’une usurpation des droits parentaux absolument « sans précédent dans l’histoire du Canada », comme le souligne Jack Fonseca, responsable de l’association provie et pro-famille canadienne Campaign Life Coalition, pour qui son pays entre ainsi dans une ère de pouvoir totalitaire.

Choses intéressante, les conservateurs du parlement de l’Ontario qui avaient massivement approuvé le projet lors de la deuxième lecture, adoptée à l’unanimité des parlementaires présents en mars dernier, ont révisé leur position. La mobilisation de « trois ou quatre » députés qui ont mis en évidence les dangers d’une telle loi lors d’une convention conservatrice il y a 15 jours a permis de les faire changer d’avis en affirmant qu’il ne pouvait en conscience voter pour une loi « fondamentalement et moralement mauvaise », a indiqué un participant à la réunion à LifeSiteNews. Les conservateurs ont alors choisi de s’opposer en bloc au projet.

Jack Fonseca s’est réjoui de ce réveil des intelligences et des consciences : « A la fin, ils ont choisi de voter contre la tyrannie. Et je rends grâce à Dieu de ce qu’ils l’aient fait, car cela constitue un symbole de résistance ».

Bientôt au Canada on pourra arracher les enfants aux parents chrétiens qui s’opposent aux droits LGBT

Mais pour tous les autres parlementaires de l’Ontario, il semblerait que les droits des parents ne soient plus que quantité négligeable. L’idée est d’assurer la « protection » d’un enfant qui souffrirait ou qui serait exposé au « risque » de subir un dommage mental ou émotionnel et dont les parents ne lui donneraient pas les moyens d’obtenir des « traitements ». On pense évidemment aux bloquants de la puberté et autres « thérapies » proposés en cas de « confusion de genre ».

En outre, le texte modifie la loi antérieure disposant que l’organisme compétent d’aide à l’enfance devait prendre « la forme d’action la moins perturbante ». La loi 89 prévoit au contraire de mettre en place des « services de prévention, des services d’intervention précoce et des services de soutien de la part de la communauté », ce qui non seulement rendrait obsolète l’idée de n’intervenir qu’en tout dernier recours mais mettrait en place d’amples dispositifs pour prendre les devants.

L’objectif de la loi a été clairement exposé au cours des débats par le ministre des services de l’enfance et de la famille de l’Ontario, Michael Coteau. Celui-ci a notamment déclaré que le texte devrait s’appliquer au cas où un enfant s’identifiant à un « genre » différent de son sexe se heurte à l’opposition de ses parents.

« Je considérerais cela comme une forme de maltraitance. (…) Si c’est de la maltraitance, et que cela tombe sous les qualificatifs de la loi, l’enfant pourrait être enlevé de cet environnement et placé sous protection dans un lieu où la maltraitance prendrait fin ».

La loi de protection de l’enfance de l’Ontario redéfinit la maltraitance

Les agences de protection de l’enfance disposeront désormais « d’une sorte de pouvoir de police pour défoncer votre porte et saisir vos enfants biologiques si vous êtes connus pour votre opposition à l’idéologie LGBT et à la théorie frauduleuse de l’identité de genre, si par exemple on affirme que votre enfant éprouve une attraction homosexuelle ou qu’il est dans la confusion sur son genre », a souligné Fonseca.

Mais il y a pire. Face à cette usurpation éhontée du droit premier des parents vis-à-vis de l’éducation de leurs enfants, l’Eglise catholique en Ontario ne s’est guère fait entendre.

Fonseca le constate avec tristesse : « Pourquoi l’entité spirituelle la plus puissante dans cette province, la hiérarchie catholique, n’a-t-elle pas levé le petit doigt ni prononcé la moindre parole pour s’opposer à cette tyrannie visant les familles chrétiennes, et aussi celles d’autres croyances ? La défaillance de nos chefs spirituels est en train de nous tuer. A chaque fois que les Libéraux, que ce soit sur le plan fédéral ou sur celui de la province, mettent en mouvement le rouleau compresseur LGBT pour nous arracher nos droits, ou pour nous diaboliser comme des sectaires, nous n’entendons rien d’autre de la part [des hommes d’Église] que du silence. Il est temps que cela cesse ».

Source : Campagne Québec-vie

Partager cet article

Repost 0
Published by Aquilas - dans Actualité
commenter cet article
18 juin 2017 7 18 /06 /juin /2017 17:58

8th-post-featured

Katy Perry, qualifiée d’enfant du démon par son propre père pasteur, en 2011, durant un de ses offices, ferait la honte de sa famille et surtout de ses parents, actifs dans le ministère. Des parents malmenés, méprisés, critiqués et agressés, par des membres d’une communauté chrétienne américaine; exacerbés par l’artiste censée se battre pour la cause de l’évangile. Cependant ses mœurs et valeurs vont malheureusement à l’encontre du christianisme.
L’artiste qui ne semble plus avoir le temps d’aller à l’église, avoua-t-elle, a maintes fois depuis le début de sa carrière, dénigré son éducation chrétienne. Et pour se faire accepter du monde, décida de transgresser l’évangile et ses valeurs pour l’argent. Allant jusqu’à avouer dans une Interview avoir vendu son âme au diable.

Pourtant, Mary Hudson, mère de l’artiste révéla dans une interview pour le magazine Charisma, que sa fille était prédestinée à « faire de grandes choses. Se tenir devant les rois et les présidents ». Une première prophétie dite alors qu’elle n’était encore qu’un embryon et la seconde de ses neuf ans. Personne de son entourage ne s’attendait alors à ce que cette dernière se mette le Christ à dos. Encore moins, que ces prophéties se réalisent, hors cadre évangélique.
Si ce n’est sa communication visuelle et artistique provocante et immorale, Katy Perry, élève des chants qui piétinent son éducation chrétienne, notamment par des paroles d’une bassesse déconcertante tel que le titre Get on your Knees, co-écrit avec Nicki Minaj et Ariana Grande. Un titre qui attira la foudre de son frère, David Hudson, via twitter. « Get On Your Knees est DEGUEULASSE! Nous ne pouvons PAS autoriser ce genre de trucs TRASH ! S'il vous plait, n'encouragez pas et n'écoutez pas cette musique. Soyez intelligents, respectez-vous ! ».

Croyez-le ou non, Katy Hudson de son vrai nom, choriste et leader de louange de par son statut de fille de pasteur, possédait une onction manifeste de Dieu lorsqu’elle chantait durant les offices, comme le témoigna sa mère. Naturellement, encore adolescente, elle sortit son premier album gospel en 2001, portant son nom. Un album aux ventes décevantes. Faute de succès, l’artiste s’éloigna de sa famille quelques années plus tard en déménageant à Hollywood. Elle signera pour un grand label et sortira le titre « I Kissed a girl ». Un titre promouvant le mouvement gay, qui aura un succès planétaire. Pour rappel, la communauté LGBT très influente aux Etat-Unis, fait et défait la carrière de nombreux artistes. De surcroît, lorsque ceux-ci marchent à l’encontre de leurs idéologies.

Les Hudson, une famille désabusée

« Joyful Parent, Happy Home » (Parents joyeux, foyer heureux) est le nouveau livre paru en 2015, de Mary Hudson, mère de la chanteuse. Inspiré du verset qui lui tient particulièrement à cœur, [ Psaume 113 v.9]. Un livre prônant la famille unie en Christ, alors que la sienne vit des humiliations par les propagandes médiatiques de l’art obscène de sa fille. En plus de présider des conférences destinées aux femmes, Arise, depuis 11 ans, la conférencière se défend, sa seule solution est de ne plus se centrer sur elle-même, mais de se préoccuper davantage des âmes du Seigneur. Portant un lourd fardeau pour sa fille, elle appelle ses proches qui la soutiennent dans ce qu’elle semble qualifier d’épreuve, à prier pour une reconversion miraculeuse de Katy Perry.
« Vous devez vous soustraire à votre propre situation et vous concentrer sur les autres si jamais vous voulez voir la lumière du jour, a déclaré Mary. Je peux vous assurer que les conférences Arise ont été une bouée de sauvetage pour moi. Non seulement des milliers de femmes ont été aidées, mais à chaque réunion, ma foi a été renouvelée. »

Bien que ce désaccord de foi et de principes, ternisse et discrédite grandement le ministère du couple Hudson, Mary fait appel à l’amour fraternel d’une communauté chrétienne intransigeante. Sollicitant ses prières et non son jugement sévère concernant les choix de sa fille.

« Instruis l'enfant selon la voie qu'il doit suivre; Et quand il sera vieux, il ne s'en détournera pas. » [Proverbes 22 v.6]

Au travers de l’éducation de nos parents, Dieu implante ses semences dans nos cœurs, afin qu’elles portent des fruits au moment fixé. De plus, sa parole déclarée ne revient vers lui, tant qu’elle ne s’est accomplie.
Ainsi, un espoir de reconversion et de repentance plane sur la vie de l’artiste, qui, en amont, est soutenue par des intercesseurs à travers le monde.

 

« Je suis beaucoup touché par cet article au sujet de la chanteuse pop Katy Perry et de sa mère Mary Hudson. Étant chrétien né de nouveau, et ayant œuvré par le passé dans plusieurs stations de radios séculières, j’ai toujours ressenti un fardeau pour la jeune chanteuse de 32 ans suite à l’écoute de la chanson « I’m wide awake. » C’est à ce moment que le Saint-Esprit m’a demandé d’effectuer une recherche sur WikiPedia afin de consulter la biographie de la chanteuse. À ma grande surprise, j’ai appris que l’artiste était fille de pasteurs de confession évangélique. Cela remonte aux environs de 2013 et depuis ce jour, j’ai ce fardeau qui me pousse à me mettre à genoux et de me tenir à la brèche pour elle. »

 

Et tout comme cet intercesseur commentant cette actualité sur Christian Lifestyle, beaucoup de disciples de Christ se posent la question sur la responsabilité des parents. En effet ces derniers seraient très certainement à la base du détournement de l’artiste, ayant plusieurs fois sur scène, manifesté un comportement d’une personne sous substance illicite si ce n’est sous la coupe d’un esprit démoniaque comme bien d’autres artistes d’ailleurs.
Si l’artiste s’est maintes fois plaint de son éducation stricte, l’empêchant d'écouter des musiques séculières entre autres ou de consulter le planning familial, à son adolescence, il est indiscutable que cette dernière n’ait connu une réelle rencontre avec le Seigneur Jésus-Christ. Ses parents étaient-ils obnubilés par une carrière de chantre dans l’église oubliant de la former comme un futur leader, portant la responsabilité de promouvoir l’évangile dans le monde musical ?

Était-elle suffisamment suivie ou recluse dans une éducation possédant de multiples interdits, qui n’engendre que des frustrations? Ne nous leurrons guère à ce sujet, si les familles chrétiennes interdisent certaines choses à leurs enfants par la simple justification que « c'est diabolique », sachons que les enfants des pasteurs sont les premières cibles de l’ennemi. Qui pour atteindre le leader spirituel et son ministère, s’attaque à eux, les plus faibles. 
Katy Perry n’échappe point à la règle. Censé être une étoile et une fervente servante dans le Seigneur voici que son âme fut appâtée par l’ennemi pour que cette dernière œuvre non contre lui, mais pour lui.

Ayant récemment fait une brève apparition dans notre beau pays, nous ne pouvons que solliciter d’autres intercesseurs, pour que triomphe la gloire de Dieu dans sa vie. Et rappelle au monde que seul Dieu a le dernier mot dans notre existence.

Cet article a fait naître en vous un fardeau pour la conversion de Katy Perry ? Partagez-le !

Wissa Kololo

Partager cet article

Repost 0
Published by Aquilas - dans Actualité
commenter cet article