Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Présentation

  • : SIGNES ET PROMESSES
  •           SIGNES ET PROMESSES
  • : Ce Blog a pour but au travers de son contenu, d'édifier l'église de Jésus-Christ, de faire connaître à nos contemporains l'amour de Dieu manifesté en Jésus son fils bien aimé.Les messages qui seront diffusés veulent être en bénédictions à tous les milieux, en rappelant qu'aujourd'hui, Dieu veut encore faire éclater parmi ceux qui ont soif, les signes de sa Puissance, et accomplir ses Glorieuses Promesses. L'actualité chrétienne, nationale et internationale sera aussi traitée dans ce blog.
  • Contact

VERSET BIBLIQUE

 

                          1 Samuel 2 : 9

 

Il gardera  les pas de ses bien-aimés ( 1 Samuel 2 : 9)                                                              

Recherche

Liste D'articles

VISITES

 Que Dieu vous bénisse !

 

Parcours interactif :

 

 

 


 
 

SOUTIEN

                                                                             Suivez  le lien :Contact  

 

  

Calendrier La Bonne Semence

                

MONTRESORSONORE

">

ANNONCES

 

 

     

 


 

 

             

        

                          

                  

 

 

 
8 juin 2013 6 08 /06 /juin /2013 17:59

                                                                 Lire :  Apocalypse 1/8-20

Nous commençons toujours par croire que le premier et le dernier, c'est notre propre personne. Il est douloureux d'abandonner cette pensée enfantine, surtout lorsqu'on est devenu adulte. Certains ne s'en consoleront jamais. L'humanité elle-même a commencé par la pensée que la terre était au centre du monde et l'homme le centre de la terre. Nous ne partageons plus ces conceptions naïves, mais l'homme, plus certainement que jamais, demeure la référence centrale de l'histoire et de l'univers. Rares sont ceux qui savent que s'il en est ainsi c'est que nous ne pouvons autrement. Pour le grand nombre, c'est un motif d'orgueil. Cet orgueil, nous le portons comme la mort dans l'âme. Ni les découvertes, ni les révolutions passées et présentes ne nous en ont délivré. Pour changer cela, ne comptons pas davantage sur les découvertes ou les révolutions futures. Il n'est au pouvoir d'aucun de nous de modifier le fait que l'homme est le coeur de l'humanité. Mais il est possible que tout change cependant pour peu qu'on accepte le fait historique de Jésus-Christ.

Non comme on accepte le fait accompli, mais comme on accepte un don gratuit. Accepter le Christ, ne saurait être un subterfuge pour mettre Dieu à la place de l'homme, et ne devrait jamais couvrir non plus une opération par laquelle l'Eglise serait substituée au Christ dans son rôle.

Ainsi, le premier et le dernier, le vivant peut être connu et nommé par chacun, c'est Jésus de Nazareth, le Christ des Evangiles par la grâce de qui il y a aujourd'hui encore un univers et une humanité. Grâce à qui cet univers et cette humanité ont une espérance. 

 

Source : Brèves méditations. ( Jacques Gruber)  

Partager cet article

Repost 0
8 juin 2013 6 08 /06 /juin /2013 17:27

Le Carmel nous interpelle: Soyez pleins de zèle et de courage pour Dieu, luttez pour Son honneur. Avec ardeur, haïssez le plus petit péché même, afin qu'aucune idole ne soit trouvée dans votre cœur." - Basilea Schlink

"Le Carmel nous interpelle: Soyez pleins de zèle et de courage pour Dieu, luttez pour Son honneur. Avec ardeur, haïssez le plus petit péché même, afin qu'aucune idole ne soit trouvée dans votre cœur." - Basilea Schlink, extrait du livret. 

La chaîne du Carmel

La chaîne du Carmel, bordant la Méditerranée dans la baie de Haïfa, s'étend sur 35km environ vers le Sud-Est; sa largeur varie de 5 à 8km et son altitude s'élève jusqu'à 546m. Le mot "Carmel", en hébreu Kerem El, signifie "la vigne de Dieu" ou plus couramment "terre cultivée".

Trois parties de cette montagne ont des noms propres:

  1. Rosh-Ha-Karmel (promontoire du Carmel), connu aussi sous le nom de Cap Carmel. Sur ce site qui côtoie la Méditerranée se trouve le monastère des Carmes "Stella Maris".
  2. Rom Ha-Karmel (sommet du Carmel), le point le plus élevé, près du village Druze Isfiya.
  3. Kerem Ha-Karmel (aiguille du Carmel), un haut pic au Sud-Est de la montagne où se trouve El-Muhraka, le lieu du sacrifice.

Dans la Bible, cette chaîne montagneuse n'est pas mentionnée seulement dans sa signification géographique, mais aussi comme un symbole de fertilité et de beauté. "La solitude s'égaiera et fleurira... La gloire du Liban lui sera donnée, la magnificence du Carmel et de Saron" (Esaïe 35:1); "Ta tête est élevée comme le Carmel" (et 7:6).

Cependant, la montagne doit sa plus grande renommee au prophète Elie. Par le ministère qu'il y a exercé, elle est devenue le lieu d'actions puissantes de Dieu. Dans la région on l'appelle Djebel Mar Elias, montagne du saint prophète Elie. Plus tard, le prophète Elisée séjourna aussi au Carmel où se trouvent de nombreuses grottes. 

Aspect historique

Sur l'aiguille au Sud-Est du Carmel (Kerem HaKarmel), près du village Druze Daliyat elKarmel, se trouve le lieu rappelant le sacrifice d'Elie consumé par le feu du ciel; d'où vient le nom El-Muhraka signifiant place de la combustion. Pas loin de là, au pied de la montagne, la rivière Kison (Qishon) passe où le jugement contre les prophètes de Baal (1 Rois 18:40) fut exécuté, après que le miracle du feu tombé du ciel se soit produit. A côté du Kison, le Tell Qassis (colline des prêtres) s'élève, témoin ancien de cet incident.

Les conditions géographiques d'El-Muhraka laissent supposer que ce soit véritablement l'endroit des événements relatés dans 1 Rois 18. Nulle part ailleurs, sur toute la montagne du Carmel, l'accès à la rivière Kison n'est possible. De plus, sur la pente d'El-Muhraka se trouve une terrasse rocheuse où une foule aussi nombreuse que celle décrite dans le récit biblique aurait pu prendre place. Un ancien puits au bord de la terrasse, Bir el Muhraka, confirme également que le miracle de Dieu s'est produit ici. L'eau qu'Elie ordonna de verser sur l'autel aurait pu être tirée de ce puits.

Une longue tradition juive associe El-Muhraka à Elie. Selon Benjamin de Tudela qui a vécu au 12ème siècle, il y avait là un monument circulaire fait de douze pierres et appelé l'autel d'Elie. Durant les siècles suivants, des rabbins et d'autres pèlerins ont témoigné de l'existence de ce monument qui apparemment a disparu dans la deuxième moitié du 19ème siècle.

Aujourd'hui une chapelle des Carmes qui a été construite en 1833 se trouve à El-Muhraka. Un autel dressé de douze pierres du Carmel est le centre de la chapelle. Dans le jardin, devant la chapelle et le monastère, une statue d'Elie a été érigée.

Le Carmel, jouissant d'une situation idéale pour une vie contemplative, a attiré des ermites chrétiens dès les premiers siècles. Grâce à la demande faite par le Prieur Brocard, des ermites vivant au Carmel et souhaitant mener une vie communautaire, reçurent leur règle entre 1206 et 1214. Ceci marqua la fondation de l'Ordre des Carmes qui se répandit rapidement à travers l'Europe. Durant l'époque suivante, les moines furent attaqués à maintes reprises par les Sarrasins et beaucoup d'entre eux moururent comme martyrs pour leur foi. C'est pourquoi le nom "Vallée des Martyrs" (Wadi es-Siah) fut donné à la vallée au pied du Carmel, au Sud de Haïfa, où les premiers établissements monastiques se trouvaient. En 1291 les moines furent forcés de quitter la Terre Sainte.

Ce ne fut qu'au 17ème siècle (1631) que les Carmes revinrent; ils construisirent un petit monastère à une centaine de mètres d'une grotte où, selon la tradition, le prophète Elie aurait vécu. En 1767, les moines furent chassés par Daher el-Omar et le monastère fut détruit. Cette grande grotte est appelé "Ecole des prophètes d'Elie" ou "grotte d'Elie".

Sur le site actuel du monastère Stella Maris, dans une région connue sous le nom de "Carmel français", les Carmes construisirent au 18ème siècle une grande église et un monastère au-dessus d'une autre grotte où Elie aurait aussi vécu.

Pendant la campagne de Napoléon en 1799 cette église fut fortement endommagée et en 1821 Abdallah, le Pacha d'Akko, donna ordre de la détruire complètement. Le monastère et l'église actuels furent inaugurés en 1836. 

De l'Ecriture Sainte

Achab envoya des messagers vers tous les enfants d'Israël, et il rassembla les prophètes à la montagne du Carmel. Alors Elie s'approcha de tout le peuple, et dit: Jusques à quand clocherez-vous des deux côtés? Si l'Eternel est Dieu, allez après lui; si c'est Baal, allez après lui! Le peuple ne lui répondit rien. Et Elie dit au peuple: Je suis resté seul des prophètes de l'Eternel, et il y a quatre cent cinquante prophètes de Baal. Que l'on nous donne deux taureaux; qu'ils choisissent pour eux l'un des taureaux, qu'ils le coupent par morceaux, et qu'ils le placent sur le bois, sans y mettre le feu; et moi, je préparerai l'autre taureau, et je le placerai sur le bois, sans y mettre le feu. Puis invoquez le nom de votre dieu; et moi, j'invoquerai le nom de l'Eternel. Le dieu qui répondra par le feu, c'est celui-là qui sera Dieu. Et tout le peuple répondit, en disant: C'est bien!

Elie dit aux prophètes de Baal: Choisissez pour vous l'un des taureaux, préparez-le les premiers, car vous êtes les plus nombreux, et invoquez le nom de votre dieu; mais ne mettez pas le feu. Ils prirent le taureau qu'on leur donna, et le préparèrent; et ils invoquèrent le nom de Baal, depuis le matin jusqu'au midi, en disant: Baal, réponds-nous! Mais il n'y eut ni voix ni réponse... Et ils crièrent à haute voix, et ils se firent, selon leur coutume, des incisions avec des épées et avec des lances, jusqu'à ce que le sang coulât sur eux. Lorsque midi fut passé, ils prophétisèrent jusqu'au moment de la présentation de l'offrande. Mais il n'y eut ni voix, ni réponse, ni signe d'attention.

Elie dit alors à tout le peuple: Approchez-vous de moi! Tout le peuple s'approcha de lui. Et Elie rétablit l'autel de l'Eternel, qui avait été renversé. Il prit douze pierres, d'après le nombre des tribus des fils de Jacob... et il bâtit avec ces pierres un autel au nom de l'Eternel. Il fit autour de l'autel un fossé de la capacité de deux mesures de semence. Il arrangea le bois, coupa le taureau par morceaux, et le plaça sur le bois. Puis il dit: Remplissez d'eau quatre cruches, et versez-les sur l'holocauste et sur le bois. Il dit: Faites-le une seconde fois. Et ils le firent une seconde fois. Il dit: Faites-le une troisième fois. Et ils le firent une troisième fois. L'eau coula autour de l'autel, et l'on remplit aussi d'eau le fossé.

Au moment de la présentation de l'offrande, Elie, le prophète, s'avança et dit: Eternel, Dieu d'Abraham, d'Isaac et d'Israël! que l'on sache aujourd'hui que tu es Dieu en Israël, que je suis ton serviteur, et que j'ai fait toutes ces choses par ta parole! Réponds-moi, Eternel, réponds-moi, afin que ce peuple reconnaisse que c'est toi, Eternel, qui es Dieu, et que c'est toi qui ramènes leur cœur!

Et le feu de l'Eternel tomba, et il consuma l'holocauste, le bois, les pierres et la terre, et il absorba l'eau qui était dans le fossé. Quand tout le peuple vit cela, ils tombèrent sur leur visage et dirent: C'est l'Eternel qui est Dieu! C'est l'Eternel qui est Dieu! (1 Rois 18:20-39). 

Le Carmel - un appel qui s'adresse à nous

Nous tenant sur les crêtes du Carmel, le ciel formant un dôme au-dessus de nous, nous avons une vue magnifique sur la Méditerranée d'un côté et, de l'autre, un panorama de la campagne israélienne. Ici, il n'est pas difficile de se représenter en esprit le prophète Elie plein de zèle pour le Seigneur parcourant le Carmel, une torche allumée à la main et lançant des flammes dans le pays afin de revivifier les morts spirituels et d'embraser les indifférents.

Qu'est-ce qui rendait Elie si fort et si ardent qu'il ne craignait personne, pas même Achab qui cherchait à lui ôter la vie? Qu'est-ce qui le rendait si courageux qu'il rassembla le peuple entier au Carmel tout en sachant qu'il pourrait se faire tuer? Ce n'était ni un esprit combatif, ni une nature héroïque qui le poussait, mais son amour pour Dieu.

Elie était rempli de zèle pour l'honneur de Dieu. Il ne pouvait pas rester indifférent de voir que son propre peuple, si aimé de Dieu, ne Lui rende pas Son grand amour. Il ne pouvait pas rester indifférent non plus de voir que son peuple ne rende pas honneur à Dieu par une foi et une obéissance authentiques. Il ne pouvait pas supporter de le voir, sous le règne d'Achab, être infidèle à son Dieu et choisir des idoles auxquelles il offrait son amour et sa vénération.

Elie nous montre la caractéristique du vrai amour pour Dieu: un zèle ardent qui ne connaît de repos que jusqu'à ce qu'il ait enflammé les autres du même amour fervent pour Dieu. Ce zèle ne peut pas supporter que Celui qu'il aime ne soit pas aimé. Il est un feu brûlant qui nous pousse à faire tout notre possible afin que la gloire soit rendue à Dieu seul. Maintes fois, Elie risqua sa vie dans son zèle d'éveiller à nouveau la crainte de Dieu dans son peuple. Et Dieu a approuvé Elie. Lorsque celui-ci adressa un appel passionné à son peuple de retourner à Dieu et invoqua ensuite le nom du Seigneur, Il répondit en faisant tomber le feu du ciel pour confirmer la vérité des paroles du prophète: Il attendait l'honneur et l'amour que Son peuple Lui devait.

Ainsi, l'appel d'Elie retentit du Carmel: "Jusques à quand clocherez-vous des deux côtés?" Dans tous les âges, cette question incisive interpella le peuple de Dieu, celui de l'Ancien et celui du Nouveau Testament. Elie parle encore aujourd'hui. Il n'est pas seulement apparu à Jésus au Mont Tabor, mais, en esprit, il est aussi présent parmi nous sur le Carmel et il nous demande: "Qui est-ce que vous servez et honorez réellement? Dieu ou vos idoles? Vous ne pouvez servir qu'un seul maître."

Ce message d'autrefois a une grande importance encore aujourd'hui; nous, les hommes de tous temps, sommes facilement aveuglés sur ce sujet-là et nous nous trompons sur nous-mêmes. Au temps d'Elie, le peuple n'avait pas rejeté Dieu complètement, mais il brûlait de l'encens pour ses idoles en même temps qu'il L'adorait. Par conséquent, il pensait que tout était en ordre dans sa vie religieuse. Il en est de même pour nous aujourd'hui; nous pouvons être très religieux et pourtant donner de la place à d'autres priorités qui remplissent et déterminent en vérité notre vie. Elie, cependant, annonce un Dieu saint et jaloux qui n'accepte pas un amour partagé. Rien ni personne ne doit prendre Sa place parce que, dans Son grand amour pour nous, Dieu désire notre abandon total et notre amour absolu.

Aujourd'hui, comme jadis, il nous faut prendre des mesures radicales pour chasser les idoles de notre vie. Nous les reconnaîtrons en examinant nos rêveries et nos désirs; ou nous les découvrirons en nous demandant ce que nous ne pourrions pas supporter de perdre si Dieu nous l'enlevait: que ce soit une personne, notre travail, un plaisir, des biens matériels ou d'autres choses de ce monde. C'est cela à quoi notre cœur est attaché et ce qui constitue notre idole. Quiconque aime Dieu n'hésitera pas à donner un coup mortel à ses idoles; même si cela lui fait mal, il "arrachera son œil" (Matthieu 5:29). En effet, celui qui aime Dieu fait des coupures nettes avec tout ce qui le lie; il abandonne et se sépare de tout ce à quoi il est attaché.

Mais peut-être nous nous rendrons compte que ce n'est pas par nos propres forces que nous y arriverons. Alors il nous faut prendre le chemin qui nous est ouvert à tous et qui s'appelle "par la foi". Plus nous sentirons notre résistance, plus nous invoquerons Celui qui peut la transformer en consentement et nous rendre prêts à vouloir abandonner nos idoles; Celui qui peut briser nos chaînes par la puissance de Sa rédemption, Jésus. Quiconque mène ce combat de la foi avec persévérance expérimentera la délivrance. Jésus lui donnera la force de renoncer radicalement à sesidoles et il sera poussé à donner à Dieu ce qui Lui revient: l'amour premier qu'il avait donné auparavant à des êtres humains, et le droit de priorité sur son temps, son argent, ses biens matériels et sur toute autre chose qui faisait sa vie.

Aujourd'hui Dieu attend que nous nous coupions de nos idoles et que nous nous tournions vers Lui seul de tout notre cœur. Il est le Dieu saint et jaloux qui nous aime et qui désire recevoir notre amour. Et plus encore: Il cherche des "âmes d'Elie" qui ont ce feu d'amour et sont pleins de zèle pour Lui et Son honneur; des âmes qui désirent ardemment que Lui, si méprisé de nos jours, soit aimé par-dessus tout. Il cherche des âmes remplies de zèle, non pas pour juger les autres, mais pour offrir leur vie en sacrifice, qui brûlent d'amour pour Lui et embrasent les autres à L'aimer, tel qu'Elie le fit jadis. Si nous agissons ainsi, Dieu se révélera à nous, comme Il le fit pour Elie au Carmel, et Il nous aimera en retour. Il approuvera ce que nous faisons pour Lui, parce que nous l'accomplissons avec un amour ardent en poussant les autres à renoncer à leurs idoles, à se tourner de tout leur cœur vers Lui et à Lui donner leur amour. C'est à cela que nous sommes appelés. 

Un regard dans ton cœur

Examine-toi toi-même:

Que peut être ton idole?

Tout ce qui a plus de valeur pour Toi que Dieu,

même si cela est bon en lui-même,

car il prend la place de Dieu dans ta vie. Tout ce que tu préfères à Dieu,

alors que tu es appelé à L'aimer par-dessus tout.

Ton travail, ta profession

tu n'as pas de temps pour Lui.

Ta réputation, ta position

tu prends pour toi l'honneur qui Lui est dû.

Ta famille, ta femme, ton mari, ton enfant

Dieu n'a pas la première place dans ta vie.

Ta maison, ton foyer, tes biens matériels

ont plus de valeur qu'un trésor au Ciel.

Tes vacances, tes loisirs, tes voyages

sont plus important pour toi que de passer du temps avec le Seigneur.

Ta santé, ton apparence.

Toutes choses terrestres pour lesquelles tu mésestimes les dons de Dieu que tu peux recevoir dans la communion avec Lui.

Tout ce qui est plus important pour toi que le Seigneur.

 

Le Carmel nous interpelle:

Soyez pleins de zèle et de courage pour Dieu, luttez pour Son honneur. Avec ardeur, haïssez le plus petit péché même, afin qu'aucune idole ne soit trouvée dans votre cœur. 

Prière au Carmel

Seigneur, Dieu saint, Toi, le Dieu jaloux, qui nous as créés pour Toi-même, afin que nous demeurions en Toi et T'aimions par-dessus tout, montre-moi où j'ai péché contre le premier commandement, en me faisant une idole à côté de Toi, le seul vrai Dieu. Donne-moi la lumière de Ta vérité afin que je reconnaisse mes idoles: tout ce à quoi mon cœur est attaché et qui me serait insupportable de perdre.

Montre-moi le monde de rêves dans lequel je vis et les pensées qui me préoccupent plus que Toi.

Fais-moi trembler devant Ta sainteté et Ta colère jalouse à cause de toute idole que je tolère dans ma vie en méprisant ainsi Ton saint commandement.

Je veux apporter mes idoles à Ta croix, Seigneur Jésus, et, par la force de Ta rédemption, je veux me laisser libérer d'elles afin qu'elles disparaissent véritablement de ma vie. Je ne veux vivre que pour Toi seul et n'aimer que Toi.

Amen.

Carmel, le 21 mars 1958

 

Seigneur, rends-nous zélés pour Toi

Seigneur, rends-nous zélés pour Toi,
Fais que nos cœurs se consument
Afin que Dieu soit aimé.
Ô feu de Dieu, ô viens en nous,
Embrase nos cœurs durs et froids,
Fais-en des flambeaux pour Toi.
Esprit de Dieu si plein d'ardeur,
Esprit d'Elie, Esprit créateur,
Fais grandir Ta flamme en nous.
Que nous nous consumions en prière,
Que beaucoup se tournent vers Toi,
Pour qu'ils consolent Ton cœur.
Esprit de Dieu, descends sur nous,
Fais mourir la propre justice,
Donne-nous la repentance.
Répands sur nous le feu d'amour,
Le vrai courage de la foi
Qui fait tomber les montagnes.
Esprit d'Elie, embrase-nous,
Prends notre cœur et notre vie,
Pour que d'amour nous brûlions
Et, sans considérer le prix,
Poussés par la souffrance de Dieu,
Pour Lui nous nous consumions.

Ô feu de Dieu

Ô feu de Dieu, descends,
Embrase les croyants,
Donne-leur des chants de foi
Et chasse leur indifférence.
Réveille les cœurs morts,
Seigneur ressuscité,
Pour qu'ils donnent plein d'ardeur
Leur vie pour Toi, Seigneur.
Donne ardeur, zèle et feu,
La force pour prier;
Que quand nous Te confessons,
Ton Esprit crée la vie.
Esprit de feu d'Elie,
Esprit qui se consume,
D'amour viens nous enflammer,
Que Dieu soit honoré.

Elie, le prophète, s'avança et dit:
Eternel, Dieu d'Abraham, d'Isaac et d'Israël
que l'on sache aujourd'hui que Tu es Dieu en Israël. - 1 Rois 18:36

Carmel, le 21 mars 1958

Israël est le preuve tangible dans l'histoire de l'humanité que Dieu est vivant et que Sa Parole est Oui et Amen.

(Texte inscrit sur une plaque dans le jardin à El-Muhraka)

Référence: Le Carmel et le Prophète Elie, Basilea Schlink - Editions de la Communauté Evangélique des Soeurs de Marie, 1962 - Pour toute commande, s'adresser à: Communauté Evangélique des Soeurs de Marie, Darmstadt-Eberstadt, Allemagne.

Source : http://sentinellenehemie.free.fr

 

 

 

 

 

 

                                     

 

 

Partager cet article

Repost 0
Published by Aquilas - dans Messages
commenter cet article
3 juin 2013 1 03 /06 /juin /2013 21:00

DES HACKERS CHINOIS ONT DÉVALISÉ LE PENTAGONE

Par lejournaldusiecle

Selon le Washington Post, des hackers chinois ont volé au Pentagone les plans des armes les plus secrètes des États-Unis.

Parmi les dossiers ciblés, le programme F-35 du chasseur de nouvelle génération, le plus cher de l’histoire du Pentagone estimé à 1,400 milliards de dollars, ainsi que du F-18 modernisé (Super Hornet), l’hélicoptère UH-60 (le célèbre Faucon noir, ou Black Hawk), le transport hybride V-22 Osprey, à mi-chemin entre l’avion et l’hélicoptère, ou encore les futurs navires de défense littorale de l’US Navy, des trimarans révolutionnaires.

Les plans du système de défense antimissile Patriot ainsi que de son pendant maritime l’Aegis ont été volés, et avec eux, les secrets des radars les plus perfectionnés du monde.

Pour les États-Unis, le désastre est total : ces systèmes d’armes vitaux constituent le cœur de leur suprématie, résultat de décennies d’investissements dans la recherche.

Le rapport du Defense Science Board, un organisme de conseil au gouvernement regroupant des experts de la société civile et de l’administration, n’accuse pas explicitement la Chine. Cependant, les experts du Pentagone évoquent une vaste campagne d’espionnage de l’industrie militaire américaine par Pékin pour combler son retard en s’inspirant des plans de ces armes.

« Cela signifie que l’armée américaine est moins efficace et que l’armée chinoise est plus efficace », a expliqué James Lewis, expert en cybersécurité au Center for Strategic and International Studies.

Dans le même temps, nous avons appris que la Chine avait piraté les services secrets et les ministères du gouvernement australien.

Sources : Washington Post / Le Point / Le Journal du Siècle

 

Partager cet article

Repost 0
Published by Aquilas - dans Actualité
commenter cet article
3 juin 2013 1 03 /06 /juin /2013 19:26

LES ÉTATS-UNIS S'ASSÈCHENT RAPIDEMENT 11

Le fleuve Colorado, les zones aquifères des Hautes Plaines et la totalité de la moitié occidentale des États-Unis sont rapidement en train de s’assécher.

Par Michael Snyder - Economic Collapse - Le 24 mai 2013 –

À quoi ressemblera la vie lorsque nos précieuses ressources en eau deviendront de plus en plus rares et que la moitié de l’ouest des États-Unis deviendra désertique ?  Les scientifiques nous disent que le 20ième siècle a été le siècle le plus pluvieux pour la moitié ouest du pays depuis 1,000 an, et maintenant, les choses semblent revenir à leurs tendances historiques normales.  Mais nous avons construit des villes grouillantes dans le désert, comme Phœnix et Las Vegas, qui hébergent des millions de personnes.  Les villes de tout le sud-ouest continuent à croître alors même que le fleuve Colorado, le lac Mead et le système aquifère des Hautes Plaines est en train de s’assécher.  Alors, qu’est-ce qu’on va faire quand il n’y aura plus assez d’eau pour irriguer nos cultures dans nos systèmes aquifères ? Déjà, nous voyons certains signes inquiétants que les conditions du Bol de Poussière commencent à revenir dans la région.  Au cours des deux dernières années, nous avons vu des tempêtes de poussière géantes, appelées « haboobs », frapper la ville de Phœnix, et 6 des 10 pires années pour les feux de forêt jamais enregistrées aux États-Unis se sont toutes produites depuis l’an 2000.

frais pic @ E_Pinny Haboob d’en haut RT @ AndreaButera tempête de poussière roulant à travers l’Arizona.

Cultures mortes, extrême sécheresse et des incendies sans fin sont maintenant la nouvelle normalité en Amérique.

Un récent article du National Geographic contenait la déclaration troublante suivante  …

« Le 20ième siècle humide, le plus humide du dernier millénaire, le siècle où les Américains ont construit une civilisation incroyable dans le désert, est terminé. »

 Une grande partie de la moitié ouest du pays a toujours été, historiquement, un paysage désolé.  Nous avons été très chanceux de bénéficier de conditions très humides pour la majeure partie du siècle dernier, mais maintenant, cette époque semble terminée.

Pour compenser, nous mettons un fardeau énorme sur nos ressources en eaux douces.  En particulier, le fleuve Colorado est de plus en plus sollicité.  Sans le Colorado, beaucoup de nos grandes villes ne seraient tout simplement plus en mesure de fonctionner.  Ce qui suit est tiré d’un article récent de Stratfor

Un anneau de grès blanchi causé par les faibles niveaux d’eau en période de sécheresse de six ans autour du Lac Powell, un réservoir du fleuve Colorado, près de Page, Arizona. David McNew / Getty Images

« Le fleuve Colorado fournit de l’eau pour l’irrigation d’environ 15 pour cent des cultures aux États-Unis, y compris les légumes, les fruits, le coton, la luzerne et le foin.  Il fournit également les réserves d’eaux municipales dans les grandes villes comme Phœnix, Tucson, Los Angeles, San Diego et Las Vegas, ce qui représente plus de la moitié des approvisionnements en eaux dans plusieurs de ces secteurs. »

En particulier, les niveaux d’eau du lac Mead (qui fournit la majeure partie de l’eau pour Las Vegas) ont chuté de façon spectaculaire au cours de la dernière décennie.  Ce qui suit est un extrait d’un article publié sur Smithsonian.com

Les réservoirs le long du fleuve risquent de ne jamais atteindre les niveaux antérieurs. Le Lac Powell Utah a un « anneau de baignoire » qui s’élève au moins à 70 pieds au-dessus de l’eau. (Peter McBride)

« Et les plaisanciers rugissent toujours à travers le lac Mead du Nevada et de l’Arizona, qui a 110 milles de long et est formé par le barrage Hoover.  Mais au bord du lac, ils peuvent voir les lignes sur les parois rocheuses, aussi distinctives que les cernes d’un bain, démontrant que le niveau des eaux est beaucoup plus bas qu’il ne l’était autrefois, environ 130 pieds plus bas, comme c’est le cas depuis 2000. Les officiels des ressources hydriques disent que certains des réservoirs alimentés par la rivière ne seront plus jamais pleins à nouveau. »

Aujourd’hui, le lac Mead fournit environ 85 pour cent de l’eau utilisée par Las Vegas, et depuis 1998, les niveaux des eaux dans le lac Mead ont baissé d’environ 5,6 trillions de gallons. 

Donc, qu’arrivera-t-il si le lac Mead continue à se tarir ?

Eh bien, la vérité est que ce serait certainement une catastrophe majeure … 

Crédit: Howard Perlman, USGS, globe illustration par Jack Cook, Woods Hole
Oceanographic Institution (©); Adam Nieman.

« Bien avant que les gens manquent d’eau potable, quelque chose se produira : Lorsque le lac Mead tombera en dessous de 1,050 pieds, les turbines du barrage Hoover fermeront, moins de quatre ans à partir de maintenant, si la tendance actuelle se maintient, et, à Las Vegas, les lumières commenceront à fermer. » « Fait inquiétant, ces problèmes en eaux ne se limitent pas à Las Vegas.  En vertu des contrats signés par le président Obama en décembre 2011, le Nevada ne reçoit que 23,37% de l’électricité produite par le barrage Hoover.  Les autres principaux bénéficiaires sont : Le district métropolitain de l’eau du Sud Californien (28,53%); L’état de l’Arizona (18,95%); La ville de Los Angeles (15,42%) et Southern California Edison (5,54%). » « Vous pouvez toujours construire plus de centrales électriques, mais, vous ne pouvez pas construire plus de rivières, et le puissant Colorado transporte l’eau vitale de l’ouest.  Il alimente les besoins en eau d’une superficie de la taille de la France, où vivent 40 millions de personnes.  Dans son état naturel, le fleuve déverse 15,7 millions d’acres-pieds en eau dans le golfe de la Californie chaque année. Aujourd’hui, douze années de sécheresse ont réduit le débit à environ 12 millions d’acres-pieds et les besoins humains en siphonnent chaque gouttelette;  son embouchure, le lit de la rivière n’est rien de plus que de la poussière. »

« Et, la baisse des approvisionnements en eau n’est pas seulement importante pour les citoyens de Las Vegas, de Phœnix et de Los Angeles.  Ces eaux sont essentielles pour l’ensemble du pays.  Le Colorado est l’unique source en eau pour le sud-ouest d’Imperial Valley de la Californie, qui est devenue une des zones agricoles les plus productives des États-Unis, malgré la réception d’une moyenne de trois pouces de pluie par année. »

Vous n’avez pratiquement jamais entendu parler de ceci dans les nouvelles, mais, la réalité est que c’est un accident de train au ralenti se passant juste devant nos yeux.

Aujourd’hui, le puissant Colorado d’autrefois est à sec à environ 50 milles au nord de la mer.  Ce qui suit est un extrait d’un excellent article de Jonathan Waterman sur ce qu’il a découvert quand il est allé enquêter ceci …

Photo : Pete McBride sur le delta du fleuve Colorado desséché, par Jonathan Waterman.

« À cinquante milles de la mer, à 1,5 milles au sud de la frontière mexicaine, j’ai vu une rivière s’évaporer dans l’écume des phosphates et des bouteilles d’eau jetées. Cette eau sale m’a renvoyé chez moi avec les pieds tellement infectés que je n’ai pu marcher pendant une semaine.  Et un delta autrefois réputé pour sa faune et ses zones humides n’est maintenant qu’une partie du désert de Sonora environnant et desséché.  Selon les scientifiques mexicains que j’ai rencontrés, la rivière n’a pas coulé jusqu’à la mer depuis 1998.  Si la loi sur les espèces en voie de disparition avait des dents au Mexique, nous pourrions avoir une chance de sauver le bar géant marin (totoaba), les palourdes, la pêche aux crevettes de la mer de Cortez qui dépend des retours en eaux douces, et des dizaines d’espèces d’oiseaux. »

« Alors, que ceci soit une invitation ouverte à l’ancien Secrétaire de l’Intérieur et à tous les ceux qui insistent pour nous dire qu’il n’y a pas de pénurie d’eau dans le delta du Mexique.  Laissez les gicleurs arroser les pelouses au dehors des conférences d’Aspen, venez avec moi, et je vais vous montrer un Colorado qui s’assèche depuis ses sources jusqu’à la mer.  Il est pollué et mis en grave danger par l’industrie et l’agriculture.  Il est surutilisé, victime de la sécheresse, et bientôt, souffrira grandement de la croissance de la population.  Si d’autres dirigeants de notre administration continuent de l’ignorer, la rareté des connaissances et le manque de mesures de conservation vont paralyser une civilisation occidentale bâtie sur l’eau. »

Plus à l’est, le principal problème est le tarissement de nos ressources en eaux souterraines.

Dans l’état du Kansas, aujourd’hui, de nombreux agriculteurs qui avaient l’habitude de pomper d’énormes quantités d’eau pour irriguer leurs cultures découvrent que l’eau sous leurs terres est maintenant disparue.  Ce qui suit est un extrait d’un article paru récemment dans le New York Times … 

Près de Garden City, au Kansas, l’aquifère des Hautes Plaines. Matthew Staver pour le New York Times.

« De vastes étendues de terres agricoles du Texas se trouvant au-dessus des zones aquifères ne supportent plus l’irrigation.  Dans le centre-ouest du Kansas, jusqu’à un cinquième des terres agricoles irriguées le long d’une bande de 100 milles de la zone aquifère sont déjà asséchées.  Dans de nombreux autres endroits, il n’y a plus assez d’eau pour fournir de besoins de pointe des agriculteurs pendant les étés caniculaires du Kansas. »

« Et quand la nappe phréatique s’épuise, elle est épuisée pour de bon.  Le remplissage des zones aquifères prendrait des centaines, sinon des milliers, d’années de pluies. »

Alors, que va-t-il se passer pour le « grenier du monde », si ses ressources en eaux souterraines continuent à se tarir ?

La plupart des Américains n’ont jamais entendu parler de la zone aquifère d’Ogallala, mais, c’est une de nos plus importantes ressources naturelles.  Elle est une des plus importantes sources en eaux douces de la planète entière, et les agriculteurs utilisent les eaux de la zone aquifère d’Ogallala pour irriguer plus de 15 millions d’acres de cultures chaque année.  La zone couvre plus de 100,000 milles carrés et elle se trouve sous les états du Texas, du Nouveau-Mexique, de l’Oklahoma, du Colorado, du Kansas, du Nebraska, du Wyoming et du Dakota du Sud.

Malheureusement, aujourd’hui, elle est asséchée à un rythme effarant.  Ce qui suit sont quelques statistiques à ce sujet tirées d’un de mes articles précédents

  1. La zone aquifère d’Ogallala se vide à une vitesse d’environ 800 gallons par minute.
  2. Selon l’US Geological Survey, « un volume équivalent à deux tiers de l’eau du lac Érié » a été vidé de façon permanente de la zone aquifère d’Ogallala depuis 1940.
  3. Il y a quelques décennies, la zone aquifère d’Ogallala avait une profondeur moyenne d’environ 240 pieds, mais aujourd’hui, la profondeur moyenne est de seulement 80 pieds.  Dans certaines régions du Texas, l’eau a disparu     complètement.

Vue aérienne du centre-pivot d’irrigation dans les Hautes Plaines, avec sa forme circulaire distinctive. Photo par John Charlton, Kansas Geological Survey.

Donc, que comptons-nous faire exactement une fois que toute l’eau aura disparue ?

Nous ne serons plus en mesure de supporter autant de cultures et nous ne serons plus en mesure de soutenir toutes ces grandes villes du sud-ouest.

Si nous avons encore quelques étés de sécheresse qui pourraient ressembler à celle de l’été dernier, nous allons faire face à une urgence majeure très rapidement.

Si vous habitez dans la moitié ouest du pays, vous pouvez commencer à faire des plans pour l’avenir, parce que nos politiciens ne le feront certainement pas.

PRISONPLANET.com 

 

Traduit par PLEINSFEUX.ORG

Partager cet article

Repost 0
Published by Aquilas - dans Actualité
commenter cet article
2 juin 2013 7 02 /06 /juin /2013 15:04

        

Rentrée des classes à Lille.

Rentrée des classes à Lille. Crédits photo : PHILIPPE HUGUEN/AFP

 

Le principal syndicat du primaire propose des «outils» pour parler des «nouvelles familles».

«Est-il nécessaire d'apprendre à nos enfants à aimer les travestis?», peut-on lire en boucle sur les réseaux sociaux. L'information bruisse sur les blogs des sympathisants de la Manif pour tous depuis quelques jours. Le livre Papa porte une robe ferait son entrée dans les salles de classe de l'école primaire. La polémique enfle à la suite d'un colloque du Snuipp, principal syndicat enseignant du premier degré, autour du thème «Éduquer contre l'homophobie dès l'école primaire». À l'occasion de cet événement organisé le 16 mai, jour de lutte contre l'homophobie, le syndicat a «mis à disposition» des professeurs des «outils théoriques et pratiques pour avancer». Libre à eux de s'en inspirer ou non. Le rapport de 192 pages déroule de nombreux chapitres, comme «Le genre, ennemi principal de l'égalité» ou «Déconstruire la complémentarité des sexes» et propose une vingtaine de «préparations pédagogiques» et ouvrages «de référence» - dont le fameux livre. «La littérature jeunesse est un support pertinent pour aborder toutes les questions sensibles», affirme Sébastien Sihr, secrétaire général du syndicat, avant de préciser qu'il s'agit de «suggestions»sans lien avec les programmes scolaires. «Le livre Papa porte une robe permet d'aborder les questions de sexisme et d'homophobie, qui sont liées», poursuit-il.

Mais Olivier Vial, président du syndicat étudiant UNI, proche de l'UMP et ardent combattant d'une «théorie du genre» qui voudrait se frayer un passage dans l'enceinte scolaire, ne l'entend pas de cette façon. «Cet ouvrage sera-t-il utilisé pour montrer que l'on peut passer d'un sexe à un autre?», s'alarme-t-il. Reflet de ces inquiétudes, la pétition lancée à son initiative mi-mars sur Internet contre la théorie du genre à l'école arecueilli 270.000 signatures.

Le syndicat était monté au créneau après un amendement socialiste à la loi de Vincent Peillon demandant que l'école assure «les conditions d'une éducation à l'égalité de genre». Amendement qui n'a pas été retenu pas la commission des affaires culturelles du Sénat, preuve que le ministre et la majorité, malgré la présence dans leurs rangs de militants de la cause, ne tiennent pas à s'aventurer sur ce terrain glissant. «Au-delà des combats législatifs, il va falloir surveiller les cours et les manuels scolaires», poursuit Olivier Vial, qui, face à «cette tentative de déconstruction», invite les enseignants à la «résistance».

L'éducation à la sexualité, qui englobe des informations sur l'homosexualité, est une obligation légale depuis 2001 de l'école primaire au lycée

«Les questions d'homoparentalité ne peuvent être mises sous le tapis, rétorque Sébastien Sihr, depuis la loi sur le mariage pour tous, les familles homoparentales ont toute leur place à l'école.» Le syndicat consacre d'ailleurs un chapitre à cette question. Des «dispositions simples»«peuvent faciliter leur accueil», est-il indiqué. Et de prendre pour exemple la Mairie de Montpellier, qui a décidé d'organiser différemment son formulaire d'inscription à l'école: «responsable légal 1» et «responsable légal 2» remplacent les termes «père» et «mère». «Une telle initiative laisse à toutes les familles la possibilité de se reconnaître sans se voir rappeler qu'elles ne correspondent pas au schéma traditionnel», indique le rapport.

L'Éducation nationale n'a cependant pas attendu le syndicat pour se saisir de ces questions délicates. L'éducation à la sexualité, qui englobe des informations sur l'homosexualité, est une obligation légale depuis 2001 de l'école primaire au lycée. Depuis, les polémiques sont récurrentes. En 2010, la présentation du Baiser de la Lune, un dessin animé sur l'homosexualité destiné aux élèves de CM1 et de CM2, avait provoqué des réactions outrées d'associations catholiques. Porte-parole du Collectif pour l'enfant, Béatrice Bourges, aujourd'hui l'une des porte-parole du Printemps français, avait écrit une lettre à Luc Chatel dénonçant une «tentative d'intrusion dans l'intimité et la conscience de si jeunes enfants».

Des dizaines de livres évoquant l'homoparentalité ou l'homosexualité à destination des tout-petits sont cependant édités depuis une quinzaine d'années par des maisons ayant pignon sur rue. Ils sont utilisés par certains enseignants cités par le Snuipp, comme Gaël Pasquier, à Saint-Mandé, qui lit en classe Jean a deux mamans. «Chose amusante, plusieurs élèves ont affirmé qu'ils avaient deux mamans, montrant ainsi que la famille homoparentale devenait désirable», rapporte l'enseignant.

À la tête de la deuxième fédération de parents d'élèves de l'enseignement du public, Valérie Marty temporise: «Sortir ces exemples de lecture de leur contexte peut choquer», reconnaît-elle. Mais elle rappelle qu'il ne s'agit pas d'«enseignements quotidiens, mais marginaux», abordés au plus une fois dans l'année. «Le problème est lié au fait que l'institution n'associe pas suffisamment les parents. C'est une des raisons pour lesquelles certains craignent l'endoctrinement.»


Le coming out expliqué en 4e

Elles s'appellent Contact, Estim', En tous genres ou SOS-homophobie. Associations de lutte contre l'homophobie, elles interviennent au collège et au lycée, sur demande des chefs d'établissement, professeurs et conseillers d'éducation, principalement en classes de quatrième et de terminale, lorsque sont abordées la sexualité et la reproduction. «En début d'année, ma fille, en quatrième au lycée Carnot, dans le XVIIe arrondissement, s'est vu expliquer comment faire un coming out. Elle était toute aussi déconcertée que nous», raconte une mère de famille. Pour certains parents et autres acteurs de la communauté éducative, ces sujets devraient être laissés aux infirmières et aux médecins scolaires et non à des militants.

«Toute association est militante», défend Ludovic Saulnier, de SOS-homophobie, intervenue l'an dernier auprès de 12.000 élèves. En novembre, l'association s'est précisément vu retirer son agrément, délivré par l'Éducation nationale, à la suite d'une décision du tribunal administratif mettant en cause un document de travail «insuffisamment nuancé». «Ce jugement ne remet en question ni la qualité du travail éducatif de l'association ni la nécessité d'une information en milieu scolaire sur la lutte contre les discriminations», s'était empressé d'indiquer dans la foulée le ministère.

Un ministère qui, en octobre, a lancé un groupe de travail autour de l'éducation à la sexualité dès l'école primaire. Une mesure prévue dans les textes depuis 2001 mais loin d'être effective. Les associations qui, à l'instar des Enfants d'arc-en-ciel, dédiées aux familles homoparentales, interviennent très marginalement dans les écoles.


   

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Partager cet article

Repost 0
Published by Aquilas - dans Actualité
commenter cet article
1 juin 2013 6 01 /06 /juin /2013 17:33

http://www.lesarment.com                                                            

Traverser le Jourdain
Le sens de votre baptême
Un message d’une très grande importance pour les chrétiens, pour ceux qui sont déjà baptisés. Sa portée dépasse largement le moment du baptême, pour rayonner dans toute la vie de l’enfant de Dieu.
A lire et à méditer.

LE BAPTÊME CONDUIT AU SALUT À TRAVERS LES EAUX

Les Écritures insistent sur ce principe: 1 Pierre 3.20 dit: «… aux jours de Noé… un petit nombre de personnes, c’est-à-dire huit, furent sauvées à travers l’eau». Ce verset nous montre que le baptême conduit au salut. Le Seigneur Jésus a dit: «Celui qui croira et qui sera baptisé sera sauvé». Le jour de la Pentecôte, Pierre a dit: «Que chacun de vous soit baptisé… à cause du pardon de vos péchés». Les actes de Paul nous montrent que quand une personne est baptisée, elle est lavée de ses péchés. Ils ne sont pas seulement pardonnés, mais lavés. Et cela, parce que nos péchés sont lavés quand nous coupons nos liens avec le monde. Ici, les paroles de 1 Pierre nous montrent aussi que nous sommes sauvés au travers de l’eau. Ainsi, le baptême mène au salut par les eaux.

Ceux qui ne peuvent pas réussir l’épreuve de l’eau ne sont pas sauvés. Une personne qui ne peut pas sortir de l’eau, coule. Au temps de Noé, tout le monde fut baptisé, mais seulement huit âmes sortirent de l’eau. Tout le monde fut baptisé et immergé dans l’eau, mais seulement huit âmes en émergèrent. En d’autres termes, les eaux sont devenues les eaux de la mort pour certains, tandis que pour les autres, elles étaient les eaux du salut. Certains entrent dans l’eau et y restent, mais nous passons au travers et en émergeons. Il y a un côté positif dans les paroles de Pierre. Quand le déluge vint, tout le monde coula. Il n’y a que les huit âmes de l’arche que les eaux ne purent pas submerger et qui en émergèrent. Tandis que les premiers périrent, les huit autres furent sauvés. Aujourd’hui, le monde entier est sous la colère de Dieu. Pour tout individu, être baptisé signifie passer au travers de la colère de Dieu. Mais il ne passe pas seulement au travers ; il en sort. S’il émerge des eaux, cela montre qu’il est quelqu’un qui s’est détaché. C’est le baptême.

Le baptême consiste à être immergé d’un côté, et à émerger d’un autre côté. Le baptême signifie passer au travers et émerger des eaux. Vous devez accentuer l’aspect de «l’émergence». Tout le monde est entré dans l’eau mais seulement huit âmes en sont sorties. Aujourd’hui, nous sommes sauvés par le baptême. Qu’est-ce que cela veut dire ? Quand je suis baptisé, je n’entre pas dans l’eau pour y rester. Mais plutôt, j’entre dans l’eau et en ressort. Si vous n’avez jamais cru au Seigneur Jésus, votre baptême n’aboutira pas à une émergence. Aujourd’hui, si j’entre dans l’eau puis en sors, cela signifie que je suis différent de vous. Je montre aux autres que je suis différent du monde.

LE BAPTÊME SIGNIFIE ÊTRE LIBÉRÉ DU MONDE

Les quatre passages des Écritures nous montrent clairement ce qu’est le baptême. Une fois que nous sommes baptisés, nous sommes libres vis-à-vis du monde. Nous n’avons pas besoin d’attendre des années pour être délivrés. La première chose à faire pour un nouveau converti est de se faire baptiser. Vous devez voir la position du monde vis-à-vis de Dieu. Vous devez renoncer à votre précédente position dans le monde. C’est le salut. Vous devez complètement abandonner le monde. À partir de maintenant, vous n’appartenez plus du tout au monde, vous êtes de l’autre côté. Une fois que nous croyons au Seigneur, nous devons réaliser que nous n’appartenons plus au monde. Notre baptême est un signe de notre délivrance. Par le baptême, nous nous éveillons à un nouveau rôle. Désormais, nous sommes dans l’arche et nous vivons de l’autre côté. Nous pouvons dire aux autres que nous ne faisons pas certaines choses parce que nous croyons en Jésus. Mais nous pouvons d’autant mieux dire que nous ne faisons pas ces choses, que nous sommes baptisés. Nous avons traversé le pont; nous sommes de l’autre côté.

Aujourd’hui, nous devons retrouver la signification du baptême aux yeux de Dieu. Quelle est la signification du baptême ? Le baptême représente la sortie hors du monde. C’est une étape que nous franchissons pour nous libérer du monde. Notre baptême est une déclaration devant les autres, que nous sommes sortis de leurs rangs. Nos proches savent que nous les avons quittés et que nous sommes allés au bout de ce chemin. Nous en avons fini. Il n’y a que ce baptême qui soit valable. Si notre baptême n’a pas cet effet sur notre vie, c’est qu’il est resté superficiel. Nous devons réaliser que nous sommes sortis de l’ancienne routine. La vie éternelle est quelque chose que notre esprit gagne auprès de Dieu, mais le salut est un acte qui nous sépare du monde.

LA SIGNIFICATION DU BAPTÊME

Toute personne qui a été baptisée doit regarder en arrière et chercher la signification du baptême. Même si vous avez été baptisé dix ou vingt ans auparavant, vous avez toujours besoin de revenir à cette question. Nous devons toujours nous souvenir du verset qui dit : « Ignorez-vous que nous tous qui avons été baptisés en Jésus-Christ, c’est en sa mort que nous avons été baptisés ? » (Rm 6.3) Ce verset a un sens rétrospectif.
Romains 6 développe le sujet de la mort: «Ignorez-vous que nous tous qui avons été baptisés en Jésus-Christ, c’est en sa mort que nous avons été baptisés?» Le point central ici est la mort. Nous avons été mis à mort avec Christ. Romains 6 parle de la mort et de l’ensevelissement, tandis que Colossiens parle de l’ensevelissement et de la résurrection.
Les eaux du baptême représentent la tombe. Aujourd’hui, quand nous immergeons une personne dans l’eau, c’est comme si nous l’enterrions. Quand elle émerge des eaux, c’est une image de la sortie du tombeau.

Watchman Nee

Partager cet article

Repost 0
Published by Aquilas - dans Messages
commenter cet article
1 juin 2013 6 01 /06 /juin /2013 17:04

ConnaîtreChrist.net 

« Car je n’ai pas eu la pensée de savoir parmi vous autre chose que Jésus-Christ, et Jésus-Christ crucifié. » (1 Corinthiens 2:2)

Bien que Paul connaisse beaucoup de choses dont il aurait pu parler pour enseigner les Corinthiens, il a décidé de devenir l’homme d’un seul sujet:

Jésus-Christ, et Jésus-Christ crucifié.

Nous devons devenir fous afin d’être sages.

Nous devons être prêts à tout abandonner afin de recevoir tout à nouveau.

Nous devons devenir faibles afin d’être forts.

Nous devons mourir afin de vivre.

Nous pouvons citer les enseignements de Jésus, chercher à L’imiter comme Notre Exemple, s’appliquer à marcher sur le chemin étroit, et même accomplir beaucoup de bonnes œuvres en Son Nom. Mais indépendamment de la Croix, ces activités sont du bois, de la paille et du chaume. Au moment même où nous serons éprouvés ou confrontés à l’opposition, nous chuterons.Nous pouvons peut-être sembler patients, mais un jour viendra où nous perdrons notre patience. Nous pouvons peut-être paraître doux, mais un jour viendra où notre rugosité sera révélée.

Nous pouvons peut-être avoir une apparence d’humilité, mais un jour viendra où notre fierté sera découverte et nous chuterons. Nous pouvons peut-être obéir à la lettre de la loi et paraître justes extérieurement aux yeux des autres, mais quand nous sommes seuls et confrontés aux secrets de notre cœur et de notre esprit, nous découvrons que l’intérieur de la tasse est plein de saleté.

En nous appelant à revenir à la Croix, Dieu nous demande de renoncer à nos vies et d’embrasser la sagesse de la mort, de l’ensevelissement, de la résurrection, et de l’ascension afin de vivre comme fils et filles dans le Royaume de Dieu. Indépendamment de la Croix nous ne pouvons ni entrer dans le Royaume ni vivre dans l’Esprit, qu’importe la profondeur de notre désir. Car indépendamment de la Croix, nous ne savons pas ce que signifie présenter l’autre joue, faire le kilomètre supplémentaire, aimer nos ennemis, et prier pour ceux qui nous persécutent. Indépendamment de la Croix, nous ne savons pas nous soumettre à la volonté de Dieu, accepter la souffrance, et se reposer en Lui.

Indépendamment de la Croix, nous ne savons pas ce qu’est la Résurrection.

La religion cherche à réformer l’homme; La Croix cherche à le crucifier. La religion peut échouer par rapport au résultat désiré, mais la Croix ne manque jamais d’atteindre son but. Les êtres humains poursuivront la moralité, la vertu, la spiritualité, et même l’accomplissement d’activités religieuses et de bonnes œuvres, plutôt que de mourir sur une Croix. Mais ils ne présentent aucune blessure, aucune cicatrice, aucune évidence d’être un jour morts et ramenés à la vie par Dieu. Ou bien un homme n’est jamais mort, ou bien il est mort et ressuscité. Vous ne pouvez pas contrefaire la résurrection.

La Croix est le moyen par lequel Dieu nous réduits à Christ, pour que nous puissions être ressuscités à une vie nouvelle. Ce qui ne peut pas être accompli par toute une vie d’efforts est facilement accompli par Dieu au moyen de la Croix. Nous pouvons prendre beaucoup de raccourcis le long du chemin et tenter d’échapper à l’inévitable, mais le jour où nous cessons d’essayer et acceptons la Croix avec docilité, nous remarquons que tout a déjà été fait pour nous. En fait la mort par crucifixion ne peut pas être accomplie par un suicide. Nous ne pouvons pas nous crucifier nous-mêmes. L’instrument de notre mort est choisi pour nous, ainsi que le mode opératoire, le moment et la durée de l’exécution – tout est contrôlé par Quelqu’un d’autre. Il n’y a rien à faire, parce que nous devons nous soumettre à la Main Invisible et nous reposer complètement sur Lui.

Si nous voulons suivre Jésus, nous devons renoncer à nous-mêmes, nous charger chaque jour de notre Croix, et le suivre (Luc 9:23). 

LA CROIX EST SAGESSE A TRAVERS LA FOLIE

« Car la prédication de la Croix est une folie pour ceux qui périssent » (1 Cor.1:18a). Il y a une sagesse qui vient d’en haut. Cette sagesse est à l’opposé de la sagesse terrestre. Nos pensées, raisonnements, arguments, et opinions sont sans valeur devant Dieu. On nous commande d’avoir la pensée de Christ et de rechercher la Sagesse qui vient de Dieu.

Humainement parlant, la Croix n’a pas de sens. Si nous approchons Dieu uniquement avec notre intelligence, nous ne Le connaîtrons jamais. Si nous étudions la Croix afin d’acquérir un nouvel enseignement ou une nouvelle doctrine, cela ne laissera aucune impression sur nous. En effet, nous pouvons apprendre par coeur les versets appropriés des Écritures, et même enseigner à d’autres ce que nous avons appris, et ne jamais éprouver sa réalité. Combien nous parlons si facilement et si librement de la mort à soi-même, prendre sa Croix, et vivre une vie crucifiée. Mais la connaissance sans expérience n’est rien. En effet la connaissance sans expérience nous trompe en nous faisant croire que nous vivons quelque chose, simplement parce que nous pouvons répéter mentalement quelques faits. Cela ne compte pour rien dans les choses spirituelles.

Nous devons demander à Dieu de nous vider de nos idées et notions préconçues et de nous remplir à la place de Ses Pensées. Nous devons abandonner notre sagesse et recevoir Sa Sagesse. Sa Sagesse c’est la manière dont Il voit les choses. Notre façon de voir les choses n’est pas pertinente, et elle nous trompera. Ses voies et Sa pensée sont plus élevées que nos voies et notre pensée. La Croix est le moyen par lequel Dieu cherche à détruire la sagesse terrestre et la pensée charnelle. Donc la Croix est sagesse à travers la folie. 

LA CROIX C’EST GAGNER EN PERDANT

Pour accumuler plus, habituellement nous pensons devoir ajouter à ce que nous avons déjà. La sagesse de Dieu nous enseigne qu’afin de gagner, nous devons d’abord perdre. Pensez à un enfant qui refuse de laisser son vieux jouet cassé afin d’en recevoir des nouveaux de la part de son père. Dans son esprit il est en train de perdre quelque chose. Mais en laissant aller, en abandonnant, il gagne.

Comme l’enfant, nous refusons obstinément d’abandonner nos droits sur nos possessions spirituelles. Nous nous accrochons fortement aux choses comme un enfant s’accrocherait à une collection de jouets cassés. Nous accumulons des enseignements, des expériences, et des bonnes œuvres, les exhibant comme des preuves de nos capacités spirituelles. Tant que nous ne sommes pas disposés à abandonner nos « richesses » nous ne pouvons pas recevoir les vraies Richesses du Christ en nous. La Croix démontre que nous ne gagnons pas en essayant d’obtenir, mais en abandonnant afin de gagner. Nous ne pouvons pas vraiment recevoir de Dieu tant que nous n’avons pas appris à abandonner à Dieu. C’est l’esprit qui crie, « non pas ma volonté, mais que La tienne soit faite » et « Père, dans Ta main je remets mon esprit. »

Nous prononçons facilement ces mots, mais nous ne pouvons réellement les apprécier ou les expérimenter qu’en vivant nos propres expériences de Gethsemané et de Golgotha. Tant que ce moment n’est pas venu, nous sommes simplement en train de réciter quelques mots, sans comprendre réellement la signification de nous abandonner nous-mêmes à Dieu pour Lui être entièrement consacrés et soumis. La Croix nous prépare à recevoir en nous forçant d’abord à abandonner. Par conséquent, la Croix c’est gagner en perdant. 

LA CROIX EST PUISSANCE PAR LA FAIBLESSE

« Dieu a choisi les choses faibles du monde pour confondre les fortes » (1 Cor 1:27b). Selon la façon normale de penser, la puissance et la faiblesse sont opposées. Pour avoir la puissance, nous devons éliminer la faiblesse. La Sagesse de Dieu nous enseigne les choses différemment. Cette sagesse nous indique que les choses faibles sont choisies pour surmonter les choses puissantes, et la puissance travaille en même temps que la faiblesse.

La Croix est faite pour infliger la douleur, affaiblir, et tuer lentement. C’est l’expression ultime de la faiblesse. Les victimes sont nues et clouées au bois par les mains et les pieds. Leur poids repose sur leurs jambes tant qu’elles peuvent résister à la fatigue. Quand elles cèdent, tout leur poids est supporté par leurs bras tendus (pour accélérer ce processus, les jambes sont parfois cassées). La cage thoracique est finalement écrasée par cet effort et la victime délaissée meurt lentement de suffocation pendant que ses poumons lâchent.

Tous les mouvements du crucifié sont difficiles et nécessitent de beaucoup lutter. Une fois que les clous sont en place, il n’y a aucun moyen de les retirer. Vous ne portez rien avec vous et il ne vous reste rien. Vous ne pouvez ni accélérer ni ralentir votre mort. La honte de votre nudité est visible de tous. A coté de la douleur physique, l’âme perd sa dignité et sa fierté. Il n’y a aucune échappatoire.

Dieu désire vous donner la puissance, mais cette puissance ne vient que par la faiblesse. Toute puissance non obtenue par la faiblesse est illégitime, et peu importe qu’elle puisse paraître spirituelle. La seule puissance légitime est accordée à ceux qui ont été affaiblis. La puissance naît dans la faiblesse. Beaucoup démontrent une certaine « puissance », mais sans la faiblesse correspondante. Par conséquent la puissance ne leur donne qu’une occasion de se vanter. Pour remédier à cela, Dieu a décidé que tout ce qui devra recevoir Sa puissance sera auparavant affaibli et vidé – nous parlons de ce processus sous le nom de « brisement ». Le but de la faiblesse et de la souffrance est d’ouvrir la voie à la puissance. L’instrument que Dieu utilise pour nous affaiblir est la Croix. Par conséquent, la Croix est la puissance au moyen de la faiblesse. 

LA CROIX EST LA VIE PAR LA MORT

« J’ai été crucifié avec Christ; et si je vis, ce n’est plus moi qui vis, c’est Christ qui vit en moi » (Gal.2:20a). Il ne peut y avoir aucune Vie de Résurrection sans une Mort par Crucifixion. Naturellement nous pensons que pour vivre nous devons éviter la mort à tout prix. Cependant, la sagesse de Dieu nous enseigne que l’on trouve la vie en embrassant la mort. Lorsque nous mourons à nous-mêmes, nous sommes rendus vivants en Christ.

Il y a un principe de mort qui fonctionne en nous. Quand nous naissons, nous commençons à vieillir et mourir. Pour celui qui est en Christ, la mort physique n’est pas la fin, mais le début. De même, une mort ordonnée par Dieu sur la Croix n’est pas la fin, mais le début. La Croix agit par la mort en nous pour que l’Esprit puisse agir par la vie en nous. La Croix met à mort ce qui doit être détruit en nous, tandis que l’Esprit donne la vie à ce qui a été détruit. La Croix frappe et démolit, alors que l’Esprit reconstruit ce qui a été détruit. Seuls ceux qui ont expérimenté la mort peuvent vraiment apporter la vie et parler à des hommes morts.

Par conséquent, si nous n’avons pas appris à mourir quotidiennement, la Vie de Dieu ne sera pas non plus notre expérience au quotidien. En un mot, je suis mort, pourtant je vis. Je suis crucifié, pourtant je suis vivant. D’un coté je suis affaibli au point d’être proche de la mort et impuissant; de l’autre, je vis par la puissance de Dieu et je suis puissamment fortifié par Son Esprit qui habite en moi. Au moment précis où je cesse d’expérimenter la mort, je cesse aussi d’éprouver la vie, parce que la Croix est la Vie au moyen de la mort. 

LE BUT DE L’ACTION DE DIEU

« En vérité, en vérité, je te le dis, quand tu étais plus jeune, tu te ceignais toi-même, et tu allais où tu voulais; mais quand tu seras vieux, tu étendras tes mains, et un autre te ceindra, et te mènera où tu ne voudras pas » (Jean 21:18). Bien que notre attitude de cœur doive être celle d’un enfant, Dieu désire que nous soyons des hommes et des femmes murs. Il désire que nous croissions spirituellement. Pour cela Il permet que nous passions par beaucoup de circonstances et d’épreuves désagréables.

Quand nous sommes jeunes dans le Seigneur, nous agissons comme il nous plait. Nous trouvons beaucoup de plaisir à servir le Seigneur selon notre propre pensée, et tout est léger et gai. Nous vivons une vie basée sur les sentiments et les sensations. Nous sommes facilement dirigés par nos sentiments. Si nous sommes heureux, nous renonçons facilement à nous-mêmes et nous nous dévouons pour le service. Mais quand nous sommes tristes ou préoccupés par nos circonstances, nous éprouvons un sentiment d’abandon. Le Seigneur doit alors partir à la recherche des petites brebis pour les ramener à Lui. Alors nos sentiments sont apaisés et nous nous consacrons à nouveau à Son service avec la même vigueur qu’auparavant. C’est ainsi que fonctionnent ceux qui sont jeunes: ils s’habillent eux-mêmes et vont où bon leur semble.

Mais quand nous sommes plus âgés dans le Seigneur, la vie de foi débute au moment où nous étendons nos bras dans la soumission et où nous permettons à Un autre de nous habiller et de nous emmener là où nous ne voulons pas aller. Nous ne nous habillons plus nous-mêmes et n’agissons plus à notre guise. Nous ne marchons plus mais nous sommes portés.

Nous n’accordons plus d’attention à nos propres souhaits. Nous n’agissons plus selon notre propre volonté et indépendamment de Celle de Dieu. Au lieu de cela, nous sommes finalement soumis à l’action de Dieu en nous. Nous reconnaissons enfin que nous avons été jusque là pleins de nous-mêmes, parlant bien plus que Dieu le désirait, et accomplissant quantité d’actes sans que Dieu nous le demande. De même nous réalisons que bien des fois nous avons oublié de parler et d’agir, simplement parce que nous nous sommes aimés davantage que nous avons aimé Dieu.

Cette transition entre une vie basée sur les sentiments et une vie de foi, entre un individu qui se dirige lui-même et une personne conduite par l’Esprit, ne se produit pas en quelques jours. Qu’y a-t-il entre l’expérience des jeunes et l’expérience des plus âgés? Qu’est-ce qui provoque cette maturité? Comment cette croissance est-elle réalisée? Par quels moyens Dieu accomplit-Il ce travail de transformation? En parlant à Pierre, le Seigneur lui indique par quelle mort il glorifiera Dieu (v.19). Nous savons que Pierre sera par la suite crucifié la tête en bas et mourra en martyr. Mais la Croix quotidienne de la mort à soi-même que Pierre a portée a été le moyen par lequel Dieu a pu soumettre sa nature mauvaise et le transformer en homme de foi. Il a été un sacrifice vivant. La croix physique sur laquelle il est mort témoignait qu’il avait déjà renoncé à sa vie des millions de fois avant cet acte final.

La mort que Dieu recherche en nous en réalité n’est pas la mort future de notre vie physique, mais l’abandon à chaque instant de notre Moi. Ce n’est pas la mort une « fois-pour-toute » d’un martyr, mais la mort quotidienne et la vie par Dieu qui Lui apporte le plus de gloire. En fait ceux qui ne se sont pas reniés dans les choses insignifiantes de la vie quotidienne trouveront difficile, sinon impossible, d’abandonner leur vie physique si on l’exigeait d’eux.

Dieu nous appelle à devenir fous afin d’être sages; à abandonner tout pour recevoir tout à nouveau; à devenir faibles afin de devenir forts; à revenir à la Croix et à mourir pour pouvoir vivre. A travers ces articles nous espérons communiquer cet appel pressant. Aujourd’hui, demandons à Dieu d’imprimer cela dans nos coeurs, et de nous accorder de devenir des personnes de la Croix, expérimentant la mort du Seigneur pour que nous puissions avoir la Vie du Seigneur. Décidons dorénavant de ne savoir rien d’autre que Jésus-Christ et Jésus-Christ crucifié: Le disciple n’est pas plus que le maître; mais tout disciple accompli sera comme son maître (Luc 6:40).

 

Partager cet article

Repost 0
Published by Aquilas - dans Messages
commenter cet article
30 mai 2013 4 30 /05 /mai /2013 20:38

                  Royaume-Uni : Une mosquée offre le thé à des militants d'extrême droite

© UNKNOWN PHOTOGRAPHE / IMAGE SOURCE
                                      © UNKNOWN PHOTOGRAPHE / IMAGE SOURCE  
Le flegme britannique dans toute sa splendeur. Ou simplement un ferme sens du dialogue ? Alors que des militants de la Ligue de défense anglaise (EDL), un mouvement d'extrême droite, avaient appelé dimanche dernier à manifester devant une mosquée de York, dans le nord de l'Angleterre, suite au meurtre le 22 mai à Londres d’un jeune soldat par deux islamistes radicaux, plus d'une centaine de musulmans sont venus les accueillir avec... du thé et des biscuits ! Ils ont également invité les manifestants, venus dénoncer l'islam, à jouer au football avec eux, rapporte le site internet de la BBC.

C'est sur Facebook que la section locale de l'EDL avait posté un message appelant ses membres à se réunir devant la mosquée. Ils n'ont été que six à se présenter. « Quand ils sont arrivés pour manifester, des membres de la mosquée sont sortis pour venir discuter avec eux », raconte l'imam Abid Salik. « Après 30 à 40 minutes de conversations, ils sont même entrés à l'intérieur, et ça a été un très, très beau moment. »

Pour John Sentamu, archevêque de York, cette réaction de la mosquée est « fantastique » : « Du thé, des biscuits et du football, voilà des éléments typiques du Yorkshire quand il s'agit de désamorcer une vision hostile et extrémiste ».

Même son de cloche de la part du pasteur Tim Jones, dont l'église est voisine de la mosquée : « J'ai toujours su que c'étaient des gens intelligents et charitables, et je pense que cette histoire montre à quel point ce sont des gens courageux – un courage évidemment physique, mais aussi un très grand courage moral... Je crois que le monde a quelque chose à apprendre de ce qui s'est passé devant cette petite mosquée délabrée dimanche dernier. 

Partager cet article

Repost 0
Published by Aquilas - dans Actualité
commenter cet article
29 mai 2013 3 29 /05 /mai /2013 22:00

Source : Daily Geek Show

Par Martin Rousseau

Fait incroyable en Russie la semaine dernière : John Kerry, le secrétaire d'Etat américain, a été forcé d'attendre pendant 3 heures Vladimir Poutine, très énervé contre Barack Obama. La raison ?  Des pesticides et la destruction massive des abeilles.

On savait déjà que les relations entre la Russie et les États-Unis étaient houleuses, mais la semaine dernière, un nouveau point de désaccord est venu s'immiscer entre les deux puissances. La raison de cette mésentente ? Un rapport du Ministry of Natural Resources and Environment of the Russian Federation (MRNE) ayant des "preuves incontestées" que certains insecticides neuro-actifs liés à la nicotine et plus connus sous le nom de néo-nicotinoïdes, seraient en train d'exterminer les abeilles et par conséquent, menaceraient les récoltes du monde entier.  

Lors d'un voyage diplomatique en Russie, le secrétaire d’État américain John Kerry a été forcé d'attendre pendant trois heures avant d'être reçu par le président russe Vladimir Poutine. Celui-ci était particulièrement énervé par le fait que Barack Obama ait refusé de discuter de ce sujet qui préoccupe la communauté scientifique.

En effet le président américain protègerait les deux géants de l'agrochimie Syngenta et Monsanto, qui produisent ces produits. La première entreprise avait déjà été condamnée en Allemagne pour avoir caché le fait que son maïs génétiquement modifié tuait le bétail. La Commission Européenne a quant à elle récemment interdit l'usage de ces néo-nicotinoïdes sur le continent.  

Selon un rapport publié en mars par l'American Bird Conservancy, "Il est clair que ces produits chimiques ont le potentiel d’affecter des chaînes alimentaires entières. La persistance dans l’environnement des néo-nicotinoïdes, leur propension au ruissellement et à l’infiltration dans les eaux souterraines, et leur mode d’action cumulatif et grandement irréversible chez les invertébrés soulèvent des inquiétudes écologiques sérieuses"

Malgré cela, les États-Unis continuent d'utiliser ces néo-nicotinoïdes et protègeraient les producteurs de ces pesticides. Une attitude qui a amené le gouvernement russe à avertir qu'il "mènera très certainement" une guerre mondiale si rien n'était fait pour stopper ce désastre. Espérons que les deux pays trouvent un terrain d'entente...

On espère vivement que des discussions entre les deux états reprennent. Si ces études scientifiques s'avèrent exactes, les conséquences d'une disparition des abeilles seraient absolument désastreuses pour les récoltes du monde entier. Et les rares ressources alimentaires seraient certainement disputées au prix fort... Pensez-vous que les États-Unis doivent prendre en compte les menaces de la Russie ? Et plus encore, que la France prenne position sur ces pesticides qui déciment nos abeilles ?

Partager cet article

Repost 0
Published by Aquilas - dans Actualité
commenter cet article
29 mai 2013 3 29 /05 /mai /2013 21:00

En Catalogne, le nombre de chrétiens évangéliques a triplé ces quinze dernières années. Selon les statistiques de l’institut «Evangelismo une Fondo Espana» (EVAF), ils sont passés de 18’000 en 1997 à 52’000 en 2013.

Dans la même période, les églises de la région ont doublé. Ces chiffres diffèrent des statistiques officielles, qui ne tiennent pas compte des communautés protestantes non enregistrées auprès du ministère de la Justice. Lors du premier congrès de la Plateforme pour l’Evangélisation unie de l’Espagne (PUEDES), le président de celle-ci a déclaré que l’évangélisation dans les pays d’Europe du sud n’est pas si difficile qu’on le croit.

Source : Alliance-Presse

Partager cet article

Repost 0
Published by Aquilas - dans Jeunesse
commenter cet article