Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Présentation

  • : SIGNES ET PROMESSES
  •           SIGNES ET PROMESSES
  • : Ce Blog a pour but au travers de son contenu, d'édifier l'église de Jésus-Christ, de faire connaître à nos contemporains l'amour de Dieu manifesté en Jésus son fils bien aimé.Les messages qui seront diffusés veulent être en bénédictions à tous les milieux, en rappelant qu'aujourd'hui, Dieu veut encore faire éclater parmi ceux qui ont soif, les signes de sa Puissance, et accomplir ses Glorieuses Promesses. L'actualité chrétienne, nationale et internationale sera aussi traitée dans ce blog. Aquilas
  • Contact

VERSET BIBLIQUE

 

 

Je suis le chemin, la vérité, et la vie. (Jean 14 : 6)  

Recherche

Liste D'articles

  • Pleurez pour vos bergers. (Partie 1/2)
    Par David Wilkerson Il est temps de pleurer et de nous lamenter pour les bergers qui gardent les brebis du Seigneur. Pleurez pour les pasteurs, les évangélistes, les prophètes et les docteurs, car Dieu est sur le point d’envoyer de terribles jugements...
  • La justification
    Qu'est-ce que la justification ? C'est, en matière de justice, un acquittement (Isaïe 5.23 ; Proverbes 17.15). Le divin juge considère "comme juste" le croyant sincère. La justification est "un don gratuit" de Dieu, du Dieu contre lequel nous avons péché....
  • Persécution des Ouïghours en Chine : la France...
    Persécution des Ouïghours en Chine : la France condamne des _pratiques inacceptables_, Pékin dénonce des mensonges… https://t.co/Yti9aULzjD Patrick Gassend (@Ichtus1) July 24, 2020
  • L'olivier franc
    - INOF 5 2020 SUITE DE LA CRISE.pdf
  • Notre sûre retraite
    (Proverbes 8 : 10) « Le nom de l’Éternel est une tour forte ; le juste s'y réfugie et se trouve en sûreté ». Il est aussi notre force et notre bouclier , notre rocher, notre forteresse, notre libérateur, notre bienfaiteur et notre haute retraite... la...
  • Preuves d'un dessein intelligent
  • La nuée. (Partie 2/2) " Israël dans le désert."
    Nombres 9.15-23 A la lecture de ce passage, nous constatons que les enfants d'Israël partaient ou campaient, selon que la nuée s'élevait ou s'arrêtait. Le peuple agissait sur l'ordre de L’Éternel Rappel :Dieu était dans la nuée ; la gloire de Dieu, la...
  • La Nuée. (Partie 1/2) ''Direction de Dieu pour Israël au sortir du pays d’Égypte''
    "L'Éternel allait devant eux le jour dans la colonne de nuée et la nuit dans une colonne de feu.Le peuple pouvait marcher ainsi jour et nuit". Exode 13.17-22 Le chemin des fils d 'Israël longeait la rive occidentale de la pointe de la mer rouge, en descendant...
  • Tous surveillés.....
    Des caméras de Nice à la répression chinoise des Ouïghours, cette enquête dresse le panorama mondial de l'obsession sécuritaire, avec un constat glaçant : le...
  • Par mon Esprit
    Missionnaire chrétien Description Traduit de l'anglais - Jonathan Goforth était un missionnaire presbytérien canadien en Chine au sein de la Mission presbytérienne canadienne, avec son épouse, Rosalind Goforth. Wikipédia (anglais) - goforth_parmones...

VISITES

 Que Dieu vous bénisse !

 

Parcours interactif :

                                           https://connaitredieu.com/

   

 


 
 

SOUTIEN

                                                                             Suivez  le lien :Contact  

 

  

Calendrier La Bonne Semence

                

">

reftagger

 

25 novembre 2013 1 25 /11 /novembre /2013 19:00

Actu-Chretienne.Net

Le département de l’Education de l’Etat du Texas a refusé de valider le contenu d’un manuel de biologie sous la pression de ses membres conservateurs, qui contestent la théorie de l’évolution.

Dernier épisode en date d’une bataille de longue haleine menée par les évangélistes du Texas pour introduire des enseignements de la Bible dans les livres destinés aux écoliers, le Board of Education a justifié sa décision en s’appuyant sur les conclusions d’un lecteur volontaire.

LIRE LA SUITE…

Partager cet article

Repost0
25 novembre 2013 1 25 /11 /novembre /2013 18:35

Par David Smithers

Les îles Hébrides

 

Duncan CampbellAu large de la côte Est de l'Ecosse, se trouve un petit groupe d'îles appelé Hébrides. Entre 1949 et 1952, un réveil de grande envergure balaya ces îles en réponse aux prières du peuple de Dieu. L'évangéliste Duncan Campbell fut l'un des instruments de ce réveil. Il était venu dans l'île de Lewis pour conduire une campagne d'évangélisation de deux semaines mais finit par y rester deux ans. Les comptes-rendus qui suivent témoignent de la puissance de la prière d'intercession durant cette puissante visitation de Dieu.    

 

Peggy & Christine Smith: Elles prièrent une promesse    

Dans une petite maison au bord de la route dans le village de Barvas, vivaient deux femmes âgées, Peggy et Christine Smith. Elles avaient respectivement 84 et 82 ans. Peggy était aveugle et sa sœur avait le dos pratiquement courbé en deux à cause d'une arthrite. Comme il leur était impossible d'assister à des cultes publics, leur humble maison devint un sanctuaire où elles rencontraient Dieu. La promesse suivante leur fur donnée : " Je déverserai de l'eau sur celui qui a soif et qui habite une terre desséchée ". Elles prièrent cette promesse dans la supplication jour et nuit. Une nuit, Peggy eut une révélation : le réveil allait venir et l'église de ses pères serait de nouveau remplie d'une foule de jeunes gens ! Elle envoya un message au pasteur James Murray MacKay, dans lequel elle lui disait ce que Dieu lui avait montré, et lui demandait de convoquer ses anciens et des diacres tous ensemble pour des temps particuliers où ils devraient s'attendre à Dieu. Dans le même district, un groupe d'hommes priant dans une grange expérimenta un avant-goût de la bénédiction à venir.

Une nuit, alors qu'ils s'attendaient à Dieu, un jeune diacre se leva et lut une partie du psaume 24 : " Qui montera à la montagne de l'Eternel ? Ou qui se tiendra dans Sa sainte demeure ? Celui qui a les mains lavées et le cœur pur ; qui n'a pas élevé son âme dans la vanité, ni juré avec tromperie. Celui-là recevra la bénédiction du Seigneur. " Se tournant vers les autres, il dit : " Frères, il me semble qu'il est déplacé et déshonnête de notre part de prier comme nous le faisons, si nous-mêmes ne sommes pas dans une relation droite avec Dieu. " Alors, en levant les mains vers le ciel, il cria : " Oh Dieu, est-ce que mes mains sont lavées ? Est-ce que mon cœur est pur ? " Il n'alla pas plus loin, mais tomba à terre prostré. Une conscience de la présence de Dieu remplit la grange et un flot de puissance surnaturelle fut relâché dans leurs vies. Ils avaient pénétré dans une nouvelle sphère de la conscience de Dieu, croyant implicitement dans la promesse de réveil.

Mais, avant de quitter Peggy et sa sœur, une autre histoire mérite d'être relatée qui illustre plus encore la sainte intimité qu'entretenait cette femme avec son Seigneur. Lorsque le mouvement fut à son paroxysme, Peggy envoya un message à Duncan, lui demandant d'aller dans un petit village isolé afin d'y tenir une réunion. Les gens de ce village n'étaient pas favorables au réveil et avaient déjà émis clairement leur décision de ne pas s'y impliquer. Duncan expliqua la situation à Peggy et lui dit qu'il remettait en question la sagesse de sa requête. " Par ailleurs ", ajouta-t-il, " je n'ai aucune conviction du Seigneur pour me rendre à cet endroit. " Elle se tourna dans la direction de sa voix, ses yeux aveugles parurent pénétrer son âme. " Mr. Campbell, si vous demeuriez aussi près de Dieu que vous devriez l'être, Il vous révèlerait Ses secrets à vous aussi. " Duncan se sentit à la place d'un subordonné qui se faisait réprimander parce qu'il avait défié son général. Il accepta humblement la réprimande comme venant du Seigneur, et demanda s'il pouvait avec Mr. MacKay passer la matinée dans la prière avec elles. Elle accepta, et peu après, lorsqu'ils s'agenouillèrent ensemble dans la maison, Peggy pria : " Seigneur, Tu te souviens de ce que Tu m'as dit ce matin, comme quoi Tu allais sauver sept hommes qui deviendraient des piliers dans l'église de mes pères. Seigneur, j'ai donné Ton message à Mr Campbell et il semble qu'il ne soit pas prêt à le recevoir. Oh Seigneur, donne-lui de la sagesse car il en a désespérément besoin ! " " D'accord, Peggy, j'irai dans le village", dit Duncan lorsqu'ils finirent de prier. Elle répondit : " Vous feriez mieux de le faire ! " " Et Dieu vous donnera une assemblée. " Arrivant au village à sept heures, ils virent un grand bungalow rempli de monde jusqu'au maximum de sa capacité, et entouré d'un grand nombre de gens tout autour. Duncan délivra son message : " Dieu ne tient pas compte des temps d'ignorance, mais maintenant Il ordonne à tous les hommes en tous lieux de se repentir. " Lorsqu'il eut fini de prêcher, un ministre lui fit signe de venir au bout de la maison pour parler de nouveau à un certain nombre de personnes qui se lamentaient sur leurs péchés - et parmi eux, se trouvaient les sept hommes de Peggy !    

John : il mit Dieu à l'épreuve dans la prière    

Une opposition au réveil se leva dans d'autres endroits de l'île. Une soirée fut organisée dans la maison d'un ancien en vue de s'attendre à Dieu. Aux alentours de minuit, Duncan se tourna en direction du forgeron local : " John, je crois que le moment est venu pour toi de prier. " Avec son béret dans la main, John se leva pour prier, et au milieu de sa prière, il s'interrompit, leva la main droite vers le ciel et dit : " Oh Dieu, Tu as fait la promesse de déverser de l'eau sur celui qui est assoiffé et qui habite une terre desséchée, et, Seigneur, c'est en train d'arriver. " Il s'interrompit de nouveau, puis continua : " Seigneur, je ne sais pas comment les autres ici se tiennent dans Ta présence; je ne sais pas comment les ministres se tiennent, mais, Seigneur, si je connais quelque chose de mon propre cœur, je me tiens devant Toi comme un vase vide, affamé de Toi et d'une manifestation de Ta puissance. " Il s'arrêta de nouveau et après un moment de silence tendu, il s'écria : " Oh Dieu, Ton honneur est en jeu, et maintenant je Te mets au défi d'accomplir Ton engagement d'alliance et de faire ce que Tu as promis de faire. " Beaucoup parmi ceux qui étaient présents témoignèrent qu'à ce moment précis, la maison trembla. Les assiettes se cognèrent les unes contre les autres dans l'armoire, alors que la puissance divine, vague après vague, traversait le bâtiment. Un ministre qui était debout à côté de Duncan se retourna et s'exclama : " Mr Campbell, un tremblement de terre ! " Mais l'esprit de Duncan était fixé sur le quatrième chapitre des Actes, où les premiers chrétiens étaient réunis dans la prière, et où l'on peut lire la chose suivante : " Quand ils eurent prié, l'endroit où ils étaient réunis trembla, et ils furent tous remplis du Saint-Esprit. "    

Donald : le garçon qui priait    

Parmi ceux qui se convertirent la nuit suivante, se comptait un garçon de 15 ans qui devint une aide remarquable dans le réveil. Ce jeune garçon devint un guerrier de la prière de " première ligne ". Un jour, Duncan entra dans sa maison et demanda s'il y avait quelqu'un. Il le trouva à genoux dans la ferme avec la Bible ouverte devant lui. Lorsqu'il fut interrompu, le garçon expliqua calmement : " Excusez-moi un petit peu, Mr Campbell, je suis en train d'avoir une audience avec le Roi ". L'une des effusions de l'Esprit les plus intenses de tout le réveil survint lorsqu'on lui demanda de prier. Dans le poste de police à Barvas, une nuit, il se leva, frappa simplement de ses deux mains, et prononça un mot - " Père ". Tout le monde se fondit en larmes alors que la présence de Dieu envahissait la maison. En Callenish, il pria jusqu'à ce que la puissance de Dieu prît possession de ceux qui étaient morts dans leurs péchés, les transformant en pierres vivantes dans l'Eglise de Jésus-Christ. Mais l'illustration la plus remarquable de l'onction de Dieu sur lui eut lieu à Bernera, une petite île au large de la côte de Lewis. Duncan assistait à un service de communion. L'atmosphère était lourde et la prédication difficile, c'est pourquoi il demanda qu'on envoyât de Barvas quelques hommes pour le soutenir dans la prière. Ils prièrent, mais le lien spirituel persistait si fortement qu'en plein milieu de sa prédication, Duncan s'arrêta de prêcher. Juste à ce moment, il remarqua ce garçon, visiblement touché, sous un profond fardeau en faveur des âmes. Il pensa : " Ce garçon est en contact avec Dieu et vit plus près de Lui que moi. " Ainsi, s'appuyant sur le pupitre, il dit : " Donald, peux-tu nous conduire dans la prière ? " Le garçon se leva sur ses pieds et dans sa prière fit référence au quatrième chapitre d'Apocalypse, qu'il avait lu le matin même : " Oh Dieu, j'ai l'impression de contempler à travers la porte ouverte. Je vois l'Agneau au milieu du trône, avec les clés de la mort et de l'enfer à Sa ceinture. " Il commença à sangloter; puis, levant les yeux en direction du ciel, il s'écria : " Oh Dieu, il y a de la puissance là-bas, relâche-la ! " Dans la force d'un ouragan, l'Esprit de Dieu balaya le bâtiment et les portes retenant les eaux du ciel s'ouvrirent. L'église ressemblait à un champ de bataille. D'un côté, beaucoup étaient prostrés sur leurs sièges, pleurant et soupirant; de l'autre côté, certains lançaient leurs bras dans l'air, avec émotion, dans une posture rigide. Dieu était venu !    

Elle reçut une vision    

Dieu communiqua à Pierre Son projet de bénir la maison de Corneille, par le moyen d'une vision reçue dans un état de transe lorsque Son serviteur priait. Il utilisa des méthodes similaires à Lewis. Une jeune femme en particulier rentrait de façon répétée dans des transes où elle recevait des messages concernant ceux qui étaient dans le besoin et qui devraient être confiés à Duncan. Une nuit, alors qu'il restait à Stornoway, cette fille vit dans une vision une femme en agonie dans son âme, qui se trouvait à 35 kilomètres de là. Duncan fut informé qu'il devait aller la voir, et sans penser le moins du monde à son propre repos ou sa sécurité, il roula en motocyclette jusqu'au village et trouva les choses exactement comme on le lui avait dit. La parole qu'il prononça apporta la délivrance, et amena la dame troublée au Sauveur. Pas un seul message donné par cette fille à travers ses visions reçues en transe ne se révéla faux. Ceci était un aspect de l'œuvre de Dieu que Duncan ne tentait ni d'encourager ni d'expliquer, mais dont il reconnaissait que c'était de Dieu et refusait d'y interférer, avertissant ceux qui les associeraient à une activité satanique qu'ils s'approchaient dangereusement du péché impardonnable.

Le Boucher Priant   

Duncan ne quittait jamais l'île sans rendre visite aux hommes priants, qui avaient une si grande valeur à ses yeux pendant le réveil, et avec lesquels il avait une telle affinité de l'esprit. Il s'émerveillait de leur discernement et de leur vision mondiale dans cette île éloignée au Nord-Ouest. Lorsqu'il arriva chez l'un d'eux, il lança un appel afin de le voir, et il l'entendit prier pour la Grèce dans la ferme. Il ne comprit pas pour quelles raisons un boucher de Lewis pouvait s'intéresser à la Grèce. " Comment se fait-il que vous priiez pour la Grèce aujourd'hui ? ", lui demanda t-il. "Savez-vous où se trouve la Grèce ? " "Non, Mr Campbell, mais Dieu sait, et Il m'a dit ce matin de prier pour la Grèce ! " Deux années plus tard, Duncan fut présenté à un homme de Dublin qui lui raconta l'histoire suivante. Il était allé en Grèce pour un voyage d'affaires et on lui demanda de prendre la parole dans une assemblée chrétienne. L'Esprit de Dieu oeuvra si puissamment qu'il continua à prêcher pendant plusieurs semaines et téléphona à son frère en Irlande pour lui donner des instructions afin qu'il prenne en main ses affaires jusqu'à son retour. Duncan compara les dates et découvrit que le mouvement en Grèce avait commencé le même jour où le boucher avait prié à Bravas !

 

Le prix d'un réveil envoyé du ciel n'a pas changé. Avant que la conviction du Saint-Esprit ne descendît par flots et ne traversât toutes les îles Hébrides, des hommes forts furent brisés devant Dieu, en travail dans l'agonie de la prière pendant de longues heures de la nuit durant des mois. En faisant cela, en dépit des contraintes exigeantes de la vie domestique et de la vie professionnelle, ces hommes durent prendre du temps pour attendre devant Dieu ! Ceci est sans doute le plus grand problème nous affectant aujourd'hui. Nous avons à notre disposition toutes les inventions et gadgets modernes de la vie pour faciliter le travail et pourtant nous ne pouvons pas prendre le temps de prier ! Quel paradoxe tragique ! A ce sujet, le Dr. Wilbur Smith formula très à propos l'affirmation suivante : " Je n'ai jamais le temps de prier - je dois toujours prendre le temps de le faire ! "    

Références:        

  • Channel of Revival - A Biography of Duncan Campbell (Canal du Réveil - Une Biographie de Duncan Campbell)
  • Andrew A. Woolsey When God Stepped Down From Heaven (Quand Dieu Descendit du Ciel), Owen Murphy
  • Source: The Watchword  

 

 

 

Partager cet article

Repost0
25 novembre 2013 1 25 /11 /novembre /2013 18:23

Aux Philippines, les typhons font partie de la vie. Les habitants en connaissent les effets et y sont préparés. Mais rien ne leur permettait de prévoir les conséquences…

…du passage d’Haiyan, un « super typhon » sans précédent qui a rayé de la carte des villes et villages entiers en quelques heures à peine. Le calme règne aujourd’hui à Albuera, une petite ville côtière située sur l’île de Leyte aux Philippines. Dans la rue principale, seule une église se dresse encore au milieu des débris, entourée de maisons détruites, de poteaux électriques arrachés et de bananiers déracinés. Albuera est en ruine.

Lorsque le typhon a frappé, Lito, Emmalyn et leurs deux jeunes enfants se sont précipités vers l’église pour s’abriter – un pari risqué car le pasteur n’était pas supposé être présent. « Mais heureusement, il était là et nous a ouvert la porte », raconte Emmalyn.

« C’est vrai, j’étais en déplacement», confirme le pasteur Noel. « Mais j’ai eu le pressentiment que des personnes avaient besoin d’aide. Je me suis donc mis en route immédiatement. »

Emmalyn et Lito m’emmènent là où, voilà quelques jours, se dressait leur maison. Il n’en reste rien, sinon un tas de bois et un enchevêtrement de bambous et de feuilles de palmier.

« Le pasteur nous a sauvés », explique Emmalyn. « S’il n’avait pas ouvert la porte de l’église, nous aurions dû rester chez nous. Nous serions peut-être morts aujourd’hui. »

SURVIVRE À LA FUREUR DES ÉLÉMENTS

Les vents accompagnant Haiyan gagnant en force, de nombreuses familles ont cherché refuge dans l’église. La tempête a atteint son paroxysme le vendredi matin quand, pendant trois heures, les éléments se sont déchaînés, semant la terreur parmi les habitants. « Le typhon faisait rage, jamais le vent n’avait soufflé aussi fort », se souvient Emmalyn, qui allaite son fils de 11 mois. « Le toit tremblait, certaines parties se sont mêmes envolées. Nous avions très peur et les enfants pleuraient. »

Mark Anthony, 7 ans, écoute sa mère. Son regard flotte au loin, il semble revivre indéfiniment ces terribles heures – un souvenir qui ne le quittera probablement jamais.

« Comment allez-vous aujourd’hui ? » Lito répond à ma question dans un murmure, comme pourraient aujourd’hui le faire des millions de Philippins qui entament un long et incertain chemin vers la reconstruction : « Nous nous sentons perdus. »

DÉSORIENTÉS, APEURÉS ET DE PLUS EN PLUS DÉSESPÉRÉS

Que va-t-il se passer pour cette famille ? Ils ont survécu au pire typhon de l’histoire mais perdu tout ce qu’ils possédaient. Leur ville est ravagée. Ils ont trouvé refuge dans une petite église, mais combien de temps cela va-t-il durer ? Dans un proche avenir, il ne sera pas facile pour les parents de gagner de l’argent pour nourrir leur famille. Que se passera-t-il si une épidémie se propage ou si – « Dieu nous en préserve ! » – un autre typhon frappe le pays ?

« Je veux élever mes enfants dans la dignité », nous confie Emmalyn.

Medair est présente à Albuera pour aider des familles comme celle-ci. Pendant les 90 premiers jours de la crise, nos équipes apporteront une première réponse d’urgence dans les villages de l’île de Leyte, au sud et au sud-ouest de Tacloban, une ville entièrement dévastée. Nous fournirons aux familles des abris, des soins médicaux, de l’eau potable et des kits d’hygiène. Pour en savoir plus sur la réponse d’urgence de Medair aux Philippines.

FAITES UN DON POUR LES PHILIPPINES

Votre soutien est essentiel pendant les premières semaines et les premiers mois suivant une catastrophe de cette amplitude. Vos dons financent nos réponses d’urgence et sauvent ainsi des vies. Ils nous aident également à débloquer des fonds publics qui nous permettent d’étendre notre intervention et d’atteindre davantage de familles vulnérables.

Aujourd’hui, des vies sont en jeu. S’il vous plaît, faites un don maintenant pour aider des survivants comme Lito, Emmalyn, Mark Anthony et le petit Justin.

Manuel Jagourd, Directeur de la réponse d’urgence de Medair

Pour tout renseignement complémentaire, vous pouvez contacter:
Annick Balocco – directrice de Medair France
Tél : 04 75 60 57 60
Email : annick.balocco@medair.org
 
Timothy Chapuis, Manager Communication (anglais/français)
Tél: +41 (0) 79 319 42 99
Email: timothy.chapuis@medair.org
 
Pour de plus amples informations sur la réponse d’urgence de Medair au Typhon Haiyan aux Philippines, rendez-vous sur http://www.medair.org/urgence-philippines

Partager cet article

Repost0
25 novembre 2013 1 25 /11 /novembre /2013 18:01

         "Quand je prie, je parle a Dieu, mais quand je lis la Bible, Dieu me parle. Et, au fond, il est plus important que Dieu me parle plutôt que je lui parle. Je crois que nous prierions mieux si nous connaissions mieux notre Bible."  

(Dwight L. Moody)

 

 

 

Partager cet article

Repost0
25 novembre 2013 1 25 /11 /novembre /2013 17:22

   

Lors des persécutions qui sévirent en Ecosse contre les Réformés, au 18e siècle, le pasteur John Welsh se perdit dans les montagnes, alors qu'il se rendait à une réunion de chrétiens fixée au lendemain. La nuit tombait ; il aperçut une maison dans le lointain. Est-ce la maison d'un ami ou d'un adversaire ? Welsh n'avait pas d'autre choix que de frapper à cette porte.

Bientôt les propos de son hôte lui confirmèrent qu'il était entré chez un ennemi déclaré des Réformés.

Cet homme cherchait à faire comparaître devant les tribunaux un certain John Welsh dont chacun vantait le zèle.

Le pasteur ne broncha pas et se contenta de dire :

"Je suis en route pour arrêter des rebelles. Je sais où trouver John Welsh. Si vous voulez bien m'accompagner, je vous le livrerai demain".

Dès le lendemain matin, les deux hommes partirent ensemble.

On devine la surprise de l'hôte quand il se trouva au milieu de gens réunis pour rendre culte au Seigneur.

Et son étonnement augmenta encore quand il vit celui qu'il avait logé la veille prendre place dans l'assistance, puis prêcher avec une puissance donnée par Dieu lui-même. La prédication terminée, l'homme s'approcha de Welsh et lui dit :  

"Vous m'avez dit hier soir que vous alliez arrêter les rebelles. Je suis du nombre. Je me suis révolté contre Dieu, mais la grâce a été plus forte, et c'est elle qui s'est emparée de moi !".

 

 

Partager cet article

Repost0
19 novembre 2013 2 19 /11 /novembre /2013 07:15

Source : daibach-welldigger.blogspot.com/.../la-visitation-du-pays-de-galles.html

 

Cet article donne un aperçu général du réveil gallois. Il a été écrit avec l'intention d'introduire d'autres nations à ce qui se passe actuellement aux Pays de Galles. Il contient de nouveaux aspects mais la plupart de cet article à déjà été publié sous différentes formes en anglais dans mes blogs précédents. 

La Visitation du Pays de Galles 

Le pays de Galles est une terre qui, d'une façon justifiée,  est reconnue comme une "terre privilégiée par des réveils fréquents". De 1735 jusqu'au début du 20ème siècle, le pays de Galles a vécu une douzaine de réveil majeurs qui ont eu pour effet de détourner le pays d'une situation dépravante sans Dieu pour effectivement devenir en 1860 la première nation chrétienne du monde. Cependant, au cours de ce dernier siècle, le déclin spirituel a fait du Pays de Galles un des endroits les plus pauvres du Royaume Uni, au niveau spirituel. 
Le pays de Galles n'a pas eu d'attouchement signifiant du Saint Esprit, produisant un large nombre de personnes sauvées et ajoutées aux églises, pour plus de 100 ans. Néanmoins, pour des générations, les croyants ont intercédé auprès de Dieu pour une nouvelle Visitation et la restauration de leur héritage spirituel comme un centre mondial de réveil. Ces récentes années, bien que la fermeture en masse des vielles églises continuent, il y a eu un nombre signifiant de nouvelles églises implantées par plusieurs différents groupes; et les signes de renouveau spirituel sont encourageants.

 

 

Une église galloise traditionnelle
 

Ces dernières années, les espoirs et les attentes se sont accrus, et il y a eu plusieurs encouragements prophétiques disant que Dieu est sur le point d'agir de nouveau au pays de Galle. Il y a juste deux ans, le revivaliste américain Roy Fields et sa femme Melanie ont dû prolonger pour plusieurs semaines les réunions qu'ils tenaient à Cardiff. Lors de ces réunions, Roy prophétisa qu'il y aurait dans deux ans une Visitation remarquable au pays de Galles, dont l'impact serait mondial. Maintenant,  exactement deux ans après, un attouchement du Saint-Esprit semble avoir commencer dans un des endroits les moins attendus. Pour l'instant, on parle de  Visitation plutôt que d'un réveil, mais l'impact de cette Visitation en tant que personnes sauvées est remarquable, marquant ce mouvement comme ayant quelque chose de spécial.

La Vallée des Corbeaux
 
La récente Visitation est située dans la ville de Cwmbran dans le sud-est du pays de Galles, juste au nord de la ville de Newport. Le nom de cet endroit signifie "la vallée des corbeaux", ce qui sonne légèrement sinistre.  Auparavant  une ville minière  de charbon et d'acier, Cwmbran a été récemment transformée en une nouvelle ville du pays de Galles. Sa population est de 50 000 habitants, et elle constitue à présent la sixième agglomération urbaine du pays de Galles.  
Vue de Cwmbran
 

Près du centre modernisé de Cwbran se situe Victory Church ( l'église Victoire) qui se rassemble dans un entrepôt aménagé sur le site des anciennes aciéries. L'endroit servait à faire et entreposer des piscines. C'est là qu'à environ 19 heures 35, le mercredi soir du 10 avril 2013, le pasteur Richard Taylor pria au milieu de l'assemblée pour un homme de 53 ans du nom de Paul. Dix ans auparavant, Paul avait été impliqué dans un sérieux accident de voiture, une collision frontale entre un 4x4 et une Citroën Xantia dans laquelle lui et sa femme lorraine étaient passagers. La vitesse combinée des deux véhicules atteignit 135 kilomètres heure. Une ceinture de sécurité défectueuse fit que Paul fut violemment projeté en avant puis en arrière causant à sa poitrine, son dos et ses anches, de sévères dommages . L'accident laissa Paul handicapé et dans une chaise roulante, incapable de marcher et avec des douleurs sévères et constantes.

Pastor Richard venait juste de finir de parler sur le livre d'Esther lorsqu'il invita les personnes présentes à amener leur propre Haman au festin du Roi, en d'autres termes à présenter leur propres besoins et leurs problèmes particuliers en présence du Roi. Pour Paul, c'était son handicap. Alors que Richard priait pour lui, Paul sentit comme de l'électricité descendant du bas de sa colonne vertébrale pour continuer sur ses hanches et finalement ses genoux. Soudainement, il fut capable de bouger ses jambes. Il essaya ensuite de se lever et trouva qu'il pouvait.  Réalisant ce que Dieu était en train d'accomplir, il attrapa sa lourde chaise roulant et la brandit au dessus de sa tête pour démontrer sa guérison. Toute l'assemblée s'exclama alors qu'il commença à courir autour du bâtiment toujours brandissant sa chaise au dessus de sa tête avec aucun signe de restreinte. La foi s'était allumée dans les coeurs des personnes présentes  et plusieurs  se trouvèrent spontanément guéries sans imposition des mains durant le moment de louange qui suivit.
Paul et Lorain 
Une femme qui souffrait d'une épaule rigide et qui était incapable de lever son bras plus haut que l'horizontal, trouva qu'elle pouvait maintenant lever son bras en l'air. Quand les gens virent et entendirent ce qui venait de se passer, ils s'exclamèrent de nouveau. Soudainement, toutes les personnes présentes réalisèrent que tout est possible avec Dieu. D'autres personnes avec des dépendance à la drogue et à l'alcool furent puissamment touchées par Dieu et complètement libérées. Les leaders de l'église furent enflammés avec une nouvelle passion et un désire de voire Dieu agir davantage.

Pasteur Richard se sentit poussé à inviter l'église à se réunir de nouveau le soir suivant: il  sentait le Seigneur lui dire qu'aussi longtemps que les gens viendront, Il viendrait. 
La chaise roulante abandonnée de Paul

Le matin suivant, jeudi 11, alors que les employés arrivèrent at l'église, un lourd, tangible sens de la présence de Dieu était encore présent dans le bâtiment. Plusieurs furent affectés, quelques uns se sentirent touchés et tombèrent au sol alors qu'ils pénétraient le bâtiment. D'autres étaient incapables de travailler. Des personnes venant à l'église avec leur problèmes reçurent la prière, et plusieurs furent guéris;  alors que d'autres partagèrent leur témoignages,  comment ils avait été profondément touchés et remplis de joie à la réunion précédente.

Plus de monde vint le soir suivant, et dès que la réunion commença, la présence de Dieu descendit sur l'assemblée. Beaucoup  tremblèrent et pleurèrent, la présence de Dieu était tellement forte. Richard partagea l'histoire de la femme qui toucha le bord du vêtement de Jésus et fut guérie. Plusieurs furent puissamment touchés durant le moment de prière, et le moment de louange s'étendit tard dans la soirée, les gens rencontrant Dieu.

Plus de deux mois et demi plus tard, ces mêmes réunions  continuent. A la rédaction de cet article, elles semblent même devenir plus intenses. Les pasteurs et leaders de Victory Church se préparent pour le long terme.

Pasteur Richard
 
Le pasteur de Victory Church, Richard Taylor , est né en 1975 à Swansea. Il fut élevé dans un quartier pauvre de Llanelli, une ville un peu plus à l'ouest. Son enfance  fut difficile, et ses parents séparèrent quand Richard atteignit l'âge de neuf ans. Sa mère lutta pour élever ses quatre fils; il n'y avait jamais assez d'argent. Richard détestait voire sa mère se battre pour finir les mois et son père lui manquait. Se rebellant contre ses circonstances, Richard devint impliqué dans la drogue, l'alcool et ses crimes durant son adolescence. Il devint un des mauvais garçons notoires de la ville. Avant l'âge de vingt ans, il finit à la prison de Swansea où il servit plusieurs pênes. Mais Dieu était sur son cas, et en 1993, Richard commença à assister aux services de la chapelle de la prison, où il sentit la présence de Dieu pour la première fois. C'est là qu'il commença à lire sa bible de prison au lieu d'en rouler les fines pages pour ses cigarettes.
          Pasteur Richard Taylor 
Éventuellement, Richard fut libéré sous la tutelle de Victory Outreach, une association charitable aidant les personnes avec des problèmes similaires. C'est à ce moment que Richard fut né de nouveau et baptisé du Saint-Esprit. Il renonça à la drogue et commença à partager son témoignage et à prêcher. Éventuellement, il alla au collège biblique et devint le pasteur d'une petite église pentecôtiste près de Birmingham après avoir fini ses études;  plus tard il devint le pasteur associé du grand Renewal Christian Centre. C'est là qu'il serva au côté d'un autre Gallois, Peter Jenkins qui devint son mentor. Peter est à présent un des orateurs réguliers des réunions de la Visitation à Cwmbran.

Victory Church (église victoire)

Aujourd'hui, Richard dirige Victory Outreach, l'association charitable qui est venue à son secours au travers de son travail parmi les anciens  criminels et drogués. Quelques années auparavant, il fut offert le poste de pasteur à la tête d'une grande église pentecôtiste américaine prospère . Mais il refusa l'invitation parce qu'il sentait que Dieu l'appelait à implanter une église dans la partie minière pauvre et dépravée du sud du Pays de Galles, là où il était né. C'est ainsi que Victory Church Cwmbran, fut formée,  il y a trois ans juste, par Richard, sa femme et un petit groupe d'anciens prisonniers et de drogués. Rapidement, le group atteignit 50; ils déménagèrent dans un centre sportif et bientôt 150  se rassemblaient.  Par avril de la même année, ils louèrent un bâtiment industriel désaffecté qu'ils convertissent et devint la salle moderne qu'ils utilisent toujours aujourd'hui. La salle fut inaugurée en septembre 2010; à cette date, plusieurs centaines de personnes étaient présentes.

 
 Victory Church 
Victory Church s'est engagée  à prêcher l'évangile et à enseigner la parole de Dieu, ceci en accordant une importance particulière aux plus nécessiteux de la société.  Il semble que le passé de Richard Taylor, sa transformation du mauvais garçon de Llanelli dont la vie était liée à la drogue et au crime, au leader charismatique d'église, personnalité médiatique et homme de famille, cette transformation donne de l'espoir à ceux qui ont peu de prospectives en dehors de la miséricorde et de la grâce de Dieu.  Plusieurs centaines  de gens ont été affectés par sa vie et son ministère;  ils ont été nés de nouveau, baptisés après avoir trouver la liberté au travers de l'évangile.

Cependant, la vision de Richard n'est pas de construire une grande église prospère à Cwmbran mais de planter une forêt d'églises tout au long des anciennes vallées minières du Sud du Pays de Galles, avec l'aide de son pasteur associé Andrew Parsons et une équipe d'autres leaders. Sa vision est de voire  pas moins de 50 églises implantées  en 10 ans. Déjà, en moins de trois ans, 6 églises ont été plantées et d'autres sont sur le chemin. Trois des quatre principaux prédicateurs de la Visitation sont, comme Richard lui-même, d'anciens prisonniers ou drogués.

La Visitation

Alors l'heure où j'écris,  la présence de Dieu se manifeste à  Victory Church où les réunions ont été poursuivies ces 65 derniers jours. Beaucoup ont été guéris mais aussi plus de 700 personnes ont maintenant donné leur vie à Christ, ce que les pasteurs de l'église réfèrent comme étant le plus grand miracle du salut. Plus de  100 d'entre eux ont maintenant été baptisés lors de deux réunions spéciales. Pour être aux reunions, les gens ont voyagé, non seulement au travers du Royaume-Uni, mais aussi au travers de l'Europe. Ces dernières semaines, alors que les nouvelles de ce qui se passe dans la Vallée des Corbeaux se sont propagées, des visiteurs venant d'encore plus grandes distances ont commencé à arriver, prenant l'avion des USA, de plusieurs pays d'Amérique du Sud, d'Inde et aussi de Nouvelle Zélande. Des centaines de personnes de plusieurs autres pays ne pouvant se rendre aux réunions, regarde la retransmission directe par internet.
 

 

En attendant l'entrée 
 

Du monde entier, des personnes affamées viennent maintenant se rassembler dans ce que quelqu'un a appelé la cathédrale en boîte de conserve ou la cathédrale en métal (the Tin Cathedrale), dans l'entrepôt aménagé sur le site de l'ancienne aciérie qui jadis produisait les fixations métalliques des chemins ferrés. Au delà du foyer spacieux et accueillant, l'intérieur est un peu comme une boîte à chaussure à l'éclairage faible. Avant la fin de la première semaine de la Visitation, Pasteur Richard demanda à ce que l'estrade, située à l'origine à une des extrémités du bâtiment, soit démontée et re-positionnée au milieu d'un des murs les plus longs, afin de créer plus d'espace pour s'asseoir et de rapprocher l'auditoire des ministères. Le résultat, pour une église qui est toujours désespérément à cours de fonds, fut que l'éclairage, le projecteur et la sono étaient tous au mauvais endroit.

Aucunes offrandes sont prises durant les réunions, car l'église ne veut pas être perçue comme prenant l'avantage de ceux qui viennent souvent de très loin. À cause de cela, c'est seulement récemment qu'ils ont été en mesure de repositionner la sonorisation et la projection des paroles pour les chants. La mauvaise qualité d'éclairage, de projection et de son, font que l'impact de ce qui se passe pendant les réunions a été complètement dépendant de Dieu!

Dans les réunions de la Visitation, Jésus est au centre de tout ce qui se passe. Constamment, des appels sont lancés de l'estrade pour que les gens ne portent pas leur attention sur ceux qui prient ou parlent, mais se concentrent sur Jésus. Ils dépendent uniquement de la présence de Dieu, et cette présence de Dieu est généralement fortement manifestée. Pasteur Richard dit souvent " nous ne sommes pas après le sensationnalisme, mais le sacré; ce n'est pas la puissance qui nous intéresse, mais la présence."

La louange est passionnée et souvent très bruyante, avec des équipes de louanges d'autres églises venant servir pour donner du répit  aux musiciens de Victory Church. Ils jouent pour des heures et des heures; souvent les clavistes continuent d'improviser doucement pendant la prédication.

L'amour des pécheurs est un des aspect essentiel. Ils ne jugent pas les gens pour leur péchés; ils ont de la compassion et accueillent tout ceux qui viennent captifs par une à vie d'addiction ou d'abus. La plupart de ceux qui ont été sauvé et délivré viennent de cette catégorie de personnes. L'amour de Jésus pour les hommes et les femmes perdus est évident dans la façon dont ils accueillent et font place aux perdus. Un soir, le bâtiment était trop plein et plus un siège n'était libre; les pasteurs décidèrent de s'asseoir sur la bordure de l'estrade afin de donner leur siège aux personnes perdues qui se retrouvèrent dans les sièges du premier rang. À cette réunion, ces personnes si bien accueillies donnèrent  leur vies à Jésus.

La prédication est simple, basée sur l'évangile, et très directe. La croix et, la purification et la guérison par le sang de Jesus, sont le centre du message.  
Les prédications sont souvent pleines des témoignages personnels des prédicateurs: comment ils ont été rescapés d'une vie d'addiction et de crimes par une rencontre avec l'amour de Dieu en Christ. La religiosité est provoquée alors que les croyants sont exhortés à expérimenter une relation plus profonde avec Christ et une façon de vivre plus sainte. La repentance, couplée du baptême dans le Saint-Esprit ou du renouvellement, sont des thèmes souvent présents.

 

Pasteur Kennie Brandie préchant à la Visitation

Il arrive que la présence de Dieu est si forte, que la seule façon appropriée de répondre, est de sincèrement se repentir. Fréquemment, des larmes sont versées par les individus touchés par la présence de Dieu. Les leaders sont souvent allongés sur leur face, pas vraiment parce qu'il sont tombés par la puissance de l'esprit, mais délibérément, par révérence pour Jésus. À plusieurs occasions, beaucoup ont répondu à l'invitation de s'agenouiller comme un signe d'abandon. Ces moments sont profonds et puissants; ils sont caractérisés par des sanglots dans la présence de Dieu lorsque que les personnes s'engagent avec Lui, et se repentent des choses et attitudes dans leur vie qui ont empêcher le travail de Dieu en elles et au travers d'elles.

Guérisons

Certaines des guérisons qui ce sont passées à Cwmbran ces dernières semaines sont extraordinaires. Une chose qui est frappante est la façon dont les leaders vérifient minutieusement chaque témoignage de guérison qu'ils reçoivent. Quelques témoignages devrait suffire pour donner une idée de ce qui se passe.

Un jeune homme qui est devenu chrétien récemment, reçut la prière pour son poignet endommagé dans une chute de moto. Il fut instantanément guéri et fit quelques pompes (pushups) devant l'église pour le tester.

Une dame plus âgée reçut plus qu'elle ne s'y attendait quand sa main atrophiée se redressa et l'arthrite disparut! Elle a des difficulté à croire ce que Dieu a fait pour elle avec cet incroyable miracle!

Une jeune enfant vit sa tumeur au cerveau se réduire de façon signifiante. Les Doctors lui ont dit qu'elle n'aura plus besoin de chimiothérapie !

Quelques personnes sont parties des réunions en ne sachant pas, si elles devaient, ou pas,  porter leur lunettes, car tout semblait flou avec!

Une femme qui souffrait d'un sérieux problème de dérèglement hormonal fut guérie alors qu'elle rentrait en voiture la nuit dernière. Elle commença à pleurer. S'arrêta. Sentit Dieu la travailler. Entendit la voix de Dieu: "c'est parti". Pleura. Et puis encore "c'est parti".
 
Pasteur Andrew priant pour les malades

Un jeune homme a été complètement  guéri de sa leucémie, il a tous les controls sanguin en sa possession pour le prouver.

Un homme qui avait des tumeurs dans son cou, trouva qu'elles avait toutes disparues après la prière.

Un autre homme dont la cage thoracique était déformée à cause d'une tumeur, vit sa tumeur disparaître et sa cage thoracique retourner dans sa position normale.

Une jeune fille fut complètement guérie de la paralysie de Bell après avoir reçu la prière. Elle vit maintenant sans médication et ses docteurs sont étonnés. Elle a aussi été remplie du Saint-Esprit et ses attaques d'angoisses sévères ont complètement disparu. Elle avait pour habitude de se réveiller chaque nuit en criant mais depuis elle dort en paix.

Une jeune fille qui était auparavant une prostituée, ressentait la honte chaque fois qu'elle voyait, gravé sur sa jambe, un tatou associé à cette période de sa vie. Le tatou disparut complètement durant un temps de louange.

Une femme s'avança à l'appel pour la guérison à la place de sa fille de treize ans qui était malade depuis trois ans, forcée de rester au lit et  incapable de marcher pour deux ans et 5 mois. Quand elle reçut la prière, elle ressentit la présence du Saint-Esprit particulièrement dans ses jambes. Elle prit cela comme un signe que Dieu était à l'œuvre dans sa fille. Elle retourna chez elle vers minuit, pour trouver sa fille descendant les escaliers pour l'accueillir.  Elle fut émerveillée!

Quelques personnes sont guéries après avoir utiliser des mouchoirs ayant été auparavant oints avec de l'huile et, reçus la prière des pasteurs.

Une femme prit un des morceaux de tissu imprégnés d'huile pour sa mère qui souffrait de terrible problèmes avec son dos. La mère mît le tissu sur son dos et immédiatement ressentit la présence de Dieu la toucher. Le jour prochain, elle n'avait plus aucune peine pour la première fois pour des années.

 
Louange- Pasteur Clyde Thomas (au centre) et Pasteur Allun Davies (à droite)

Une autre femme expérimenta une amélioration de 90% dans sa vue après qu'on lui est apporté un de ses tissus oints et qu'elle l'ait placé sous son oreiller.

Dans certain cas, la guérison vient souverainement durant le temps de louange. Dans d'autres cas,  il y a un besoin réel de rechercher la guérison par la foi. 

Un homme s'approcha pour la prière à cause de ses problèmes de vue, croyant qu'il serait toucher par Dieu. Mais rien ne semblait se passer. Cependant, il croyait fermement que ce qu'il avait demandé serait exhaussé. Le jour d'après, il prit un des tissus oints et le mît en dessous de son oreiller. Le matin, il découvrit que sa vue avait été complètement rétablie durant la nuit.

Salut

Pas une seule réunion se passe sans qu'il y ait des personnes sauvées, quelques fois autant que 25 en une soirée. Souvent, c'est en réponse à l'appel; mais à plusieurs occasions, j'ai pu voire des personnes ne pouvant plus attendre l'appel s'avancer durant la louange et demander aux pasteurs comment être sauvé.
 

 

Les queues à l'extérieure de la Cathédrale en Métal

Pasteur Clyde Thomas rapportes:
 
"Durant la réunion hier soir, alors que les gens recevaient la prière, un jeune homme courut au devant de l'église et attrapa un des pasteurs. "Libéré-moi, j'ai fait tellement de mauvaises choses!" Dit-il dans son oreille. Le pasteur lui répondit "Je ne peux pas, mais Jésus le peut!". At cet instant, le jeune homme tomba par terre et reçut de Jésus une libération complète. La présence de Jésus convint les gens de péchés et ils réalisent leur besoin désespéré d'un sauveur!"

Plusieurs athées, païens, spiritualistes et satanistes ont même sauvés.

Les adolescents qui se sont convertis, amènent leur amis d'école aux réunions, et ils reçoivent le salut à leur tour. Une large proportion de ceux qui prennent le baptême, sont des adolescents ou de jeunes adultes dans leur vingtaine.

Une jeune fille qui n'avait jamais été à l'église de sa vie, vint aux réunions avec deux amis qui avait reçu le salut la semaine d'avant. Très vite, elle s'approcha pour la prière et fut touchée par la puissance de Dieu. Elle resta allonger au sol pour 20 minutes. Quand elle se leva, elle réalisa qu'elle devait rentrer chez elle pour 9 heures et dût partir alors que la réunion n'était pas encore finie. Juste avant de partir, elle dit à un des pasteurs: "j'ai besoin de Jésus, priez pour moi, s'il-vous-plaît. Je ne peux pas quitter ce lieu sans connaître Dieu!". Elle reçut la prière du salut.

Dans certains cas, des familles entières furent sauvées. Un adolescent fut sauvé au début de la Visitation, sa mère et ses deux frères furent sauvés quand ils vinrent à son baptême. Ils décidèrent alors de prendre le baptême à cette même réunion.

Dans un autre cas, un homme, sa femme et leur fils prirent leur baptême en même temps. Le père fut baptisé d'abord par deux pasteurs, et puis il aida à baptiser sa femme, et puis son fils. Ce genre de témoignages arrive fréquemment.

Plus Profondément

L'impact de cette Visitation sur les croyants peut être aussi extraordinaire que pour les malades et les perdus. Beaucoup peuvent témoigner d'une nouvelle prise de conscience de la présence de Jésus dans leur vie, d'une nouvelle passion pour la parole de Dieu, et d'un désire plus grand de partager l'amour de Dieu avec d'autres. Les gens sont libérés de toute crainte et inhibition, et beaucoup mettent les choses  en ordre avec Dieu à un niveau plus profond. À plusieurs occasions, il y'a eu des temps de repentance personnelle, où les gens se sont approchés en masse pour simplement s'agenouiller aux pieds de Jésus. À une occasion, alors qu'un des pasteurs prêchait sur le sang de Christ, les gens se précipitèrent devant pour se prosterner avec larmes devant Dieu plusieurs minutes avant qu'il ait fini.

 Agenouillé dans le Présence de Jésus

Approfondir sa relation avec Dieu et mettre les choses en ordre avec lui résultent d'un contexte où le Saint-Esprit est invité. Beaucoup se trouvent dépassé sous la puissance du Saint-Esprit et tombent au sol. On remarque cependant qu'il n'y a pas beaucoup de manifestations bruyantes, juste tomber sous la puissance de l'Esprit et demeurer dans la présence de Dieu.

Les réunions, qui commencent à 7 heures du soir, cinq soirs par semaine (du Lundi at Jeudi et Samedi), n'ont pas de fin officiel, elles continuent aussi longtemps que les gens veulent rester ensemble dans la présence de Dieu. Il arrive que certains sont toujours en train de recevoir alors qu'il est tard et après minuit, quand beaucoup d'autres doivent partir bien avant à cause de la grande distance à parcourir pour rentrer chez eux.

C'est évident que cette Visitation est un profond et puissant mouvement de Dieu, et son impact commence à se faire sentir bien au-delà de Cwmbran même. Nous espérons qu'il continuera à grandir dans son intensité et l'étendue de son impact, non seulement au Pays de Galles, mais au travers du Royaume-Uni, et de toutes les nations desquelles les visiteurs, par des dizaines de milliers, viennent à la Cathédrale En Métal dans la Vallée des Corbeaux.



Partager cet article

Repost0
19 novembre 2013 2 19 /11 /novembre /2013 07:00

 

Evan Roberts

 Les graines du réveil sont toujours nourries dans les cœurs humbles. Et il en fut ainsi avec le grand réveil du Pays de Galles en 1904. Ce fut dans le cœur d'un jeune mineur nommé Evan Roberts que Dieu planta la vision brûlante d'un réveil spirituel.     

Evan Roberts fut le héros du réveil du Pays de Galles de 1904. Le dernier réveil s’y était produit en 1854 avec 100 000 convertis. L'évolution, le libéralisme et la haute critique avaient presque entièrement détruit la foi du peuple.

Roberts peut être un modèle pour beaucoup d'entre nous, car il démontre de façon vivante que Dieu Se sert des faibles pour accomplir Ses merveilles.

C'est pourquoi je me plais dans les faiblesses, dans les outrages, dans les calamités, dans les persécutions, dans les détresses, pour Christ; car, quand je suis faible, c'est alors que je suis fort. " - 2 Corinthiens 12:10

Sa faiblesse devint vraiment une grande force. À ce point que l'on considère aujourd'hui que ce réveil est celui qui a eu l'impact le plus rapide et le plus profond jusqu'à ce jour. C'était au point que le simple fait de lire un article de journal ou une lettre à propos de ce réveil dans quelque partie du monde que ce fût, déclenchait aussi un réveil à cet endroit-là. Le grand réveil pentecôtiste aux États-Unis est issu directement des nouvelles du réveil du Pays de Galles.

Evan avait peu d’instruction, n’introduisit pas de nouvelles doctrines, ni n’était un bon prédicateur (comme Moody). Il n'était pas non plus un meneur dynamique, mais il était un excellent disciple de Jésus-Christ.

Evan n’avait que la vingtaine d’années lors du réveil. La grande majorité des ouvriers étaient des adolescents et des enfants. Certains voulurent donc venir de l'extérieur pour s'imposer, mais en voyant la gloire évidente de Dieu au milieu d'eux, ils se retirèrent. 

Les débuts du réveil

Evan Robert était fils de mineur. Son père eut une jambe cassée dans la mine et son fils vint l'aider à l'âge de neuf ans. À 26 ans, il eut le désir de devenir prédicateur et retourna étudier. Il ne terminerait pas son instruction de base, mais plus tard beaucoup d'écoles allaient se pencher sur son œuvre. Depuis un certain temps, il avait cherché et trouvé une relation plus intime avec le Seigneur. Un diacre lui avait déjà conseillé de ne jamais manquer une réunion de prière au cas ou le Saint-Esprit viendrait. Six jours sur sept, il assistait aux réunions de prière et aux études bibliques de son église et de la région. Il fit cela fidèlement pendant 13 ans. Après les cours, lors d’une journée de printemps de l’année 1904, il eut une expérience qu'il appellerait plus tard " la rencontre à la montagne de la Transfiguration ". Le Seigneur S'était révélé à Evan au point qu'il fut rempli de la crainte de Dieu. Pendant plusieurs jours, Dieu visita Evan durant la nuit. Lorsqu'on lui posait des questions à ce sujet il disait que c'était indescriptible. Il craignait d'aller au collège dans une autre ville car il avait peur de manquer ces rencontres avec Dieu.

Le 29 septembre 1904, Evan et des amis allèrent dans une convention chrétienne à quelques kilomètres de son école. Un évangéliste, Seth Joshua, dirigeait la réunion. À la fin de la réunion, Evan fut ébranlé par l'œuvre de Dieu en lui. L'évangéliste dit alors : " Courbe-nous Seigneur!". Evan entendit alors l'Esprit-Saint lui dire : " C'est de cela que tu as besoin ". Il cria alors : " Courbe-moi Seigneur ! ". Rien ne se passa. Deux heures plus tard, un puissant esprit d'intercession descendit sur la congrégation. Evan eut de la difficulté à se retenir. Le Saint-Esprit lui dit alors de prier publiquement. Tout en pleurant, il cria alors : " Courbe-moi! Courbe-moi! Courbe-moi! Courbe-nous! " A ce moment, le Saint-Esprit le remplit puissamment. Il reçut alors l'amour venant de la Croix et un amour pour la Croix. Le message de la Croix s’imprégna alors en lui et serait son unique thème de prédication durant le réveil. Toute son attention fut alors portée sur le salut des âmes. Quelques soirs plus tard, un ami entra dans sa chambre et vit sa figure illuminée. Evan lui expliqua qu'il venait de recevoir une vision et que tout le Pays de Galles était élevé jusqu’au ciel. Il prophétisa alors : " Nous verrons le plus puissant réveil que le Pays de Galles ait jamais connu - et le Saint-Esprit vient maintenant. Nous devons être prêts. Nous devons former un petit groupe pour aller prêcher dans tout le pays. " Il s’arrêta de parler soudainement et cria : " Crois-tu que Dieu peut nous donner 100,000 âmes maintenant? "

Le réveil éclate

Un peu plus tard dans une église, il vit en vision un groupe de jeunes qu'il connaissait et une voix lui dit : " Va vers ces gens. " Il répondit : " Seigneur, si c'est Ta volonté j'irai. " Une lumière très brillante remplit alors le sanctuaire. Le 31 octobre, il retourna chez lui par le train. Sa mère fut surprise de le voir arriver, et lui demanda : " Pourquoi n'es-tu pas à l'école? Es-tu malade? " Il répondit que l'Esprit l’avait ramené pour travailler parmi les jeunes gens de l'église locale, la chapelle Morija (Morija est le lieu où Dieu avait demandé Isaac en sacrifice, et où avait été bâti le temple). Il dit aussi à son frère que d'ici quelques jours ils verraient le plus grand réveil que le Pays de Galles avait jamais connu.

Evan alla directement voir son pasteur et lui demanda la permission de tenir des réunions pour les jeunes. Ce même soir, après la réunion de prière des adultes, il demanda aux jeunes de rester car il voulait leur parler. Seize adultes et une jeune fille restèrent. Après la déception initiale, il leur expliqua que c'était le Saint-Esprit qui l'avait ramené; que dans cette église un grand nombre de jeunes seraient sauvés et qu'il y aurait un puissant réveil dans le pays. L'atmosphère était froide et l'incrédulité presque palpable. L'heure de vérité était venue pour Evan. Se laisserait-il décourager? Ses visions étaient-elles le fruit de son imagination? La situation était semblable à la sortie d'Égypte des Israélites. Dieu leur avait promis un pays de lait et de miel, mais ils étaient dans le désert sans eau. Lorsqu'ils trouvèrent de l'eau, elle était amère. Dieu faillit-il dans Ses promesses, ou est-ce nous qui manquons de persévérance? Evan préféra passer pour un fou plutôt que de manquer l'opportunité de Dieu.

Le lendemain, une réunion se tint à Pisgah, un petite chapelle non loin de Morija. C'était un mardi soir et de façon surprenante l'audience avait beaucoup augmenté. Evan prêcha sur l'importance d'être rempli du Saint-Esprit. La réunion se termina à 10 heures le soir. Le lendemain, de retour à Morija, Evan énonça les quatre points essentiels du réveil. Ce message serait le fondement de tout le réveil. Les voici :

1 - On doit confesser tout péché devant Dieu et s'en repentir. L'Eglise doit être purifiée. Si nous doutons que quelque chose dans nos vies soit bon ou mauvais, rejetons-le (Ce qui n'est pas le fruit d'une conviction est péché - Romains 14.23).
2 - Avez-vous pardonné à tout le monde? Sinon, nous ne pouvons espérer le pardon de nos péchés (Marc 12.26).
3 - Nous devons obéir au Saint-Esprit. Faites ce que l'Esprit vous suggère. C'est nécessaire si nous voulons être utilisés par Lui.
4 - Le Christ doit être confessé publiquement comme notre Sauveur. Cela ne doit pas seulement être une expérience unique à notre salut ou au baptême.

Il semblait que pendant les jours qui suivirent, le Saint-Esprit augmentait constamment la température spirituelle de quelques degrés. Evan enseignait à tous à prier ainsi : " Au nom de Jésus, envoie l'Esprit à Morija. " Déjà plusieurs jeunes se repentirent et se convertirent. Le lundi suivant, les cris de repentance se mêlèrent aux cris de joie. La réunion se termina à 3 heures du matin. Le mardi, tous coururent pour obtenir une place assise. Cependant, la réunion semblait sans vie. La plupart partirent tôt. Evan demeura avec quelques fidèles et ils agonisèrent dans la prière jusqu'à 3 heures du matin. De retour à la maison, il entendit sa mère crier : " Je meurs! Je meurs! " Comme beaucoup d'autres, elle avait quitté la réunion tôt, mais, de retour chez elle, elle ressentit le fardeau que Jésus avait porté à Gethsémané alors que Ses disciples ne l'avaient pas porté à ce moment crucial. Elle sentit qu'elle avait trahi le Seigneur en quittant la réunion. Avec sagesse, Evan la conduisit dans la repentance au lieu de la consoler.

Quelques heures plus tard, il fut réveillé par une foule qui se rendait à l'église pour prier le matin. Dieu avait opéré le même miracle dans le cœur de toute la population. Le Seigneur était présent lors de la réunion précédente, mais pas sous la forme qu'ils espéraient. Par conséquent, ils n’avaient pas reconnu l'œuvre du Saint-Esprit parmi eux. Ils apprirent la leçon rapidement et ils n'eurent plus l'intention de négliger ou de mépriser l'œuvre de l'Esprit.Quelques jours plus tard, la presse locale commença à parler du réveil. Ensuite, toute la presse du Pays de Galles ne fit que relater les événements du réveil. La presse internationale suivrait bientôt. La presse parla des sermons de deux heures, des prières et des chants qui duraient encore plus longtemps. Elle parla des commerçants qui fermaient tôt leurs boutiques pour se rendre aux réunions, et même des mineurs qui arrivaient en habit de travail pour ne rien manquer. Un jeune fille s’attirerait l’attention du moment en s'exclamant : " Que sera le Ciel si c'est si beau maintenant! "

Il n'y avait plus de place dans les églises et les gens ouvraient leurs maisons spontanément pour la prière et, malgré cela, ce n'était pas suffisant pour contenir tous les visiteurs. Des évangélistes faisaient la navette entre les maisons et les églises. Les gens venaient de loin et, sentant qu'ils avaient trouvé la glorieuse colonne de nuée (un des signe de la présence de Dieu), ils ne voulaient plus repartir. Les épiceries ne suffisaient plus à la demande et on manquait de nourriture.

Evan allait d'église en église selon la conduite du Saint-Esprit. Il ne fut pas toujours reçu avec chaleur et empressement. On le critiquait souvent à cause de sa jeunesse ou de son manque d’instruction. Toutefois, inévitablement les circonstances changeaient sans raison logique. Des foules venaient sans qu'il y ait d'annonces particulières.

Il est difficile d'imaginer aujourd'hui l'impact de ce réveil dans le Pays de Galles. Des réunions de prières démarraient spontanément dans les mines, les usines, les magasins et les écoles. Les parcs d’attraction étaient saisis de la crainte de Dieu car des groupes d'évangélistes y œuvraient. Ces groupes s’étaient formés spontanément à cause de leur passion pour Jésus-Christ et de Son œuvre. Les hommes commandaient des boissons alcoolisées dans les tavernes et repartaient aussitôt sans y toucher à cause da la conviction de péché du Saint-Esprit. Le sport national, le football, perdit tout son attrait. Les vedettes se convertissaient et participaient à l'évangélisation de rue. Personne ne prêchait un message d’opposition ou de dénonciation, seul Jésus était prêché et ne laissait de place pour rien d'autre. Aucun réveil dans toute l'histoire n'a eu un tel impact. 

La fin du réveil et les leçons à en retirer

En février 1905, Evan était totalement épuisé. Il mangeait et dormait à peine depuis le réveil. A ce moment-là, le Saint-Esprit ordonna à Evan de prendre un semaine de repos. Ce fut la "Semaine Silencieuse". Il annula ses engagements. Il s'enferma dans sa chambre et n'en sortit pas. Il ne parla à personne. Il refusa de rencontrer des évangélistes et des journalistes réputés qui s'étaient déplacés uniquement pour lui. Evan savait qu'il n'était pas la source du réveil. S'il perdait sa communion avec Dieu, aucun effort humain ne pourrait la remplacer. L'obéissance est plus importante que le sacrifice.

À la fin de cette semaine de silence, Evan ne donna pas de détails sur ce qui s'était passé. Il était cependant évident pour tous qu'il avait une plus grande onction (autorité et puissance données par Dieu) qu'auparavant.

Dans son journal personnel il nota quatre principes auxquels il se consacrerait:

1 - Je dois prendre soin de faire premièrement tout ce que Dieu dit - me commande - et seulement cela. C'est là que Moïse a échoué en frappant le rocher (Nombres 20.8-12).
2 - Tout amener à Dieu dans la prière, aussi insignifiant que cela puisse paraître. Josué a échoué là, en s'alliant avec les Gabaonites qui prétendaient venir de loin (Josué 9).
3 - Obéir au Saint-Esprit.
4 - Lui donner toute la gloire.

La crainte d'Evan de ne pas Lui donner toute la gloire fut sa force et sa faiblesse. La force résidait dans le fait qu’il n’exerça pas de contrôle sur le Saint-Esprit. La faiblesse fut de se retirer avant son temps. On lui suggéra que son grand succès enlevait la gloire à Jésus. Il se retira et le réveil s’arrêta peu de temps après. Le réveil avait duré 18 mois.

Source: L’Eau Vive

Lecture recommandée: Biographie d'Evan Roberts par David Smithers

 

 

 

 

 

 

 

Partager cet article

Repost0
18 novembre 2013 1 18 /11 /novembre /2013 21:00

                             Résultat de recherche d'images pour "l'humilité la beauté de la sainteté"                       

                                                        murray-humilite
                                                            par Aquilas

Partager cet article

Repost0
Published by Aquilas - dans Ebooks Chrétiens
18 novembre 2013 1 18 /11 /novembre /2013 20:00

   

                                                                   gee dons
                                                                            par Aquilas

Partager cet article

Repost0
Published by Aquilas - dans Ebooks Chrétiens
18 novembre 2013 1 18 /11 /novembre /2013 18:00

Comment ne pas être outré de l’ignominie dont a fait preuve le journal «Minute» ? La comparaison de Mme Taubira à un singe est tout simplement condamnable et doit l’être avec la plus grande sévérité.

 Toutes les classes politiques sont d’accords, même le FN (hic)… Bravo ! Pour une fois que je suis d’accord avec eux…

Ceci étant, puisque je suis habitué à la cognée posée à la racine des arbres, permettez-moi juste une petite réflexion. Pourquoi la RACINE de ce racisme continue-t-elle à être enseignée dans les écoles de la République française ?

Vous l’avez surement deviné, je parle de l’un des plus talentueux raciste que l’Europe a mis sur un piédestal : j’ai nommé M. DARWIN ! Eh oui, M. Charles Darwin considérait que le peuple noir était l’une des preuves que l’homme descendait du singe. Cette idée de faire d’une guenon mon arrière-grand-mère ou ma cousine (puisque la théorie a aujourd’hui évoluée et le néo-darwinisme préfère parler d’un ancêtre commun avec le singe), n’est-elle pas l’une des RACINES DU RACISME dans notre société humaniste ?

A propos du racisme scientifique, une courte vidéo intéressante est disponible sur le site DesHumanisation.Com et cette autre vidéo ci-dessous nous replonge dans la triste réalité des Zoo Humains :

Je ne voudrais pas jouer les «trouble-fête», mais tous ces politiques bien-pensants qui s’élèvent contre les insultes racistes proférées à l’encontre de Mm Taubira, ne sont-ils pas des racistes hypocrites qui s’ignorent plus ou moins ? Car parmi eux, combien croient en cette théorie évolutionniste qui considère que l’homme n’est qu’un simple animal évolué ? Et si nous appartenons au monde animal, pourquoi tant de tapage !?

Pour combattre la racine du racisme, M. le Président de la République, Messieurs et Mesdames les Ministres, je préconise d’enseigner aux enfants de la patrie, que le singe n’est ni notre grand-père ni notre cousin… Mais au contraire, que nous avons été créés à l’image d’un Dieu d’amour, qui a pour tous ses enfants des projet de paix et de bonheur, et qui a donné le Seigneur Jésus comme exemple de l’amour suprême à l’humanité.

Remy Bayle, évangéliste
Action Mondiale Evangélisation
www.feuetgloire.com

Partager cet article

Repost0