Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Présentation

  • : SIGNES ET PROMESSES
  •           SIGNES ET PROMESSES
  • : Ce Blog a pour but au travers de son contenu, d'édifier l'église de Jésus-Christ, de faire connaître à nos contemporains l'amour de Dieu manifesté en Jésus son fils bien aimé.Les messages qui seront diffusés veulent être en bénédictions à tous les milieux, en rappelant qu'aujourd'hui, Dieu veut encore faire éclater parmi ceux qui ont soif, les signes de sa Puissance, et accomplir ses Glorieuses Promesses. L'actualité chrétienne, nationale et internationale sera aussi traitée dans ce blog.
  • Contact

VERSET BIBLIQUE

 

                          1 Samuel 2 : 9

 

Il gardera  les pas de ses bien-aimés ( 1 Samuel 2 : 9)                                                              

Recherche

Liste D'articles

VISITES

 Que Dieu vous bénisse !

 

Parcours interactif :

 

 

 


 
 

SOUTIEN

                                                                             Suivez  le lien :Contact  

 

  

Calendrier La Bonne Semence

                

MONTRESORSONORE

">

ANNONCES

 

 

     

 


 

 

             

        

                          

                  

 

 

 
16 février 2014 7 16 /02 /février /2014 19:08

Actu-Chretienne.Net

Depuis quelques années, des travaux de terrain en sciences sociales, comme ceux de Fatiha Kaoues (qui exposera prochainement ses recherche au séminaire des post-doctorants du GSRL, lien),…

 …permettent de mieux appréhender les recompositions du champ de la concurrence religieuse entre islam et évangélisme. La "nouvelle donne numérique" y joue son rôle, sur la base d’une programmation volontiers basée sur l’apologétique et la controverse, à l’image de la vidéo ci-dessous, à très forte charge symbolique, diffusée par la chaîne satellitaire Al Hayat, où une jeune ex-musulmane enlève son voile en direct en signe de conversion au christianisme.

LIRE LA SUITE…

REGARDER LA VIDEO

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 


Partager cet article

Repost 0
10 février 2014 1 10 /02 /février /2014 19:26

                                                                   revue eoi39    par Aquilas

Partager cet article

Repost 0
Published by Aquilas - dans Documents PDF
commenter cet article
10 février 2014 1 10 /02 /février /2014 19:10

Par: David Levy*

Le 14 mai 1948 est la date la plus importante de l’histoire récente d’Israël. Elle marque la résurrection d’Israël en tant que nation pour la première fois en 20 siècles. Jamais dans les annales de l’histoire humaine un peuple n’avait été déraciné de son pays et dispersé sur la surface de la terre, avait survécu et était revenu dans son pays d’origine pour y reprendre son existence en tant que nation.

Le 14 mai 1948 est la date la plus importante de l’histoire récente d’Israël. Elle marque la résurrection d’Israël en tant que nation pour la première fois en 20 siècles. Jamais dans les annales de l’histoire humaine un peuple n’avait été déraciné de son pays et dispersé sur la surface de la terre, avait survécu et était revenu dans son pays d’origine pour y reprendre son existence en tant que nation.


Ce phénomène inhabituel et sans précédent a déconcerté les historiens, les politiciens et les experts religieux. La vraie signification de la renaissance d’Israël ne peut réellement se comprendre ni s’expliquer sans l’examen du texte biblique.


Au cours des 60 années passées, diverses opinions ont été avancées pour expliquer la restauration d’Israël. Certains chrétiens disent qu’elle n’a rien à voir avec la prophétie et que le rétablissement de l’Israël moderne est un événement historique sans rapport avec l’accomplissement des textes bibliques.


D’autres enseignent qu’il y aura une restauration littérale, nationale telle qu’elle est annoncée dans la Bible, mais pas avant le retour de Jésus-Christ. Ils croient que le retour actuel dans l’incrédulité ne suit pas la séquence correcte d’une repentance suivie d’une restauration.


Les deux points de vue sont imparfaits. Le premier nie que ce retour ou tout retour futur du peuple juif sur sa terre d’origine soit un accomplissement de la prophétie biblique. Le second nie tout accomplissement biblique tant qu’Israël ne se sera pas repenti de son péché et de son incrédulité ; or, cette façon de voir n’est pas enseignée dans les Écritures.


Comment donc interpréter le retour du peuple juif dans son pays et la naissance de l’État d’Israël ? L’Écriture dit qu’Israël doit être à nouveau instaurée comme une nation souveraine et incrédule avant que les prophéties parlant de la nation dans les derniers temps voient leur accomplissement.

La renaissance d’Israël

Il y a vingt-six siècles, Ézéchiel avait prophétisé une résurrection nationale pour Israël (Ézéch. 37:1-14). Ce jour-là, l’Esprit du Seigneur avait transporté le prophète dans une vallée recouverte d’ossements humains desséchés et lui avait expliqué qu’il s’agissait de « toute la maison d’Israël » (v. 1, 11). Puis Il avait commandé au prophète de prophétiser sur eux (v. 4).


À peine le prophète eut-il parlé qu’un puissant miracle se produisit. Les os se rapprochèrent les uns des autres et formèrent des corps humains (v. 7) ! Cette coalescence représente la résurrection d’Israël en tant qu’entité dans son propre pays pendant les derniers temps. L’absence de « souffle » dans les os indique l’absence de vie spirituelle au moment de cette résurrection (v. 8). La vie spirituelle se manifestera lors de la réconciliation, à savoir lors de la seconde venue de Jésus le Messie.


La Bible enseigne donc qu’Israël retournera dans son propre pays, dans l’incrédulité, et deviendra une nation avant le retour du Messie.

La restauration d’Israël

Ézéchiel 36.8-12 enseigne également que la terre elle-même sera restaurée lors du retour du peuple juif. Au 19e siècle, les fils et les filles d’Abraham commencèrent à revenir au pays et, en 1948, quelque 657.000 personnes résidaient dans le nouvel État d’Israël. Bien que la plupart de ces premiers pionniers n’avaient pas de connaissances agricoles, ils ne tardèrent pas à établir des kibboutz (fermes collectives) et à faire des récoltes sur des terres qui étaient restées incultes pendant des siècles.


Depuis leur retour, la terre de ce pays a montré la nouvelle vie que mentionne Ézéchiel 36. Premièrement, elle est comme un arbre qui produit de nouvelles branches et feuilles ainsi que de nouveaux fruits (v. 8). Deuxièmement, c’est avec abondance qu’elle produit lorsqu’elle est « cultivée et ensemencée » (v. 9). Troisièmement, ses villes sont en train d’être reconstruites et habitées (v. 10). Quatrièmement, sa terre a été défrichée et l’on a reconstruit sur les ruines du pays. Cinquièmement, le pays est en train d’être repeuplé par des Juifs (v. 10-12). Sixièmement, les Israéliens en prennent possession (v. 12). Cet événement est un signe annonciateur de l’accomplissement final du passage d’Ézéchiel 36, accomplissement qui prendra place dans le Royaume millénaire.

La réunification d’Israël

Le 29 Novembre 1947, les Nations Unies votèrent, par 33 voix contre 13 (10 abstentions) la reconnaissance d’Israël en tant que nation souveraine. Israël espérait que la décision précipiterait l’acceptation de la part des autres nations et la paix avec elles. En réalité, c’est le contraire qui se produisit : Israël fait l’objet d’une haine presque universelle.


Les Écritures enseignent de façon claire qu’Israël fera face dans les derniers temps à une opposition mondiale et à une tribulation telle qu’elle n’en aura jamais connue de semblable. En fait, l’État d’Israël va passer par ce que les Écritures juives nomment « l’époque du trouble de Jacob », un holocauste sans précédent qu’Israël subira lors de la Grande Tribulation (Jér. 30:7).


Il faut donc qu’Israël soit toujours là lorsque la Tribulation commencera. Premièrement, Daniel a prophétisé : « Alors il fera une solide alliance avec plusieurs pour une semaine. » (Dan. 9.27). Le « il » fait référence à l’Antéchrist. Il fera une nouvelle alliance, pas une alliance existante, avec la nation d’Israël. Cette action lancera la 70e semaine de Daniel, à savoir la Tribulation de sept ans.


Deuxièmement, il a été prophétisé que le pays de Magog (Russie) s’alliera avec des nations spécifiques – la Perse (Iran), l’Éthiopie, la Lybie, Gomer et Thogarma (Ézéch. 38.5-6) – afin d’attaquer Israël avant le retour du Messie (v. 1-12). Cette invasion se produira lorsqu’Israël sera de retour dans son pays et y habitera en sécurité (v. 8-11). Le but de l’invasion sera de piller et de détruire Israël (v. 12). La plupart des exégètes conservateurs pensent que l’invasion se produira juste avant le milieu des sept années mentionnées dans Daniel 9.27. Il doit par conséquent y avoir une nation d’Israël au sens littéral pour que ces nations l’attaquent.


Troisièmement, juste avant le retour du Messie, une autre invasion se produira lorsque toutes les nations du monde attaqueront l’État d’Israël à la fin de la Grande Tribulation (Zach. 14.2). Cette invasion est appelée la bataille d’Harmaguédon (Apoc. 16.16). Là encore, il faut que la nation d’Israël existe réellement pour que ces nations l’attaquent.


Quatrièmement, Asaph a parlé de 10 nations déterminées à détruire Israël : « Ils se concertent tous d’un même cœur, ils forment une confédération [litt. : ils scellent une alliance] contre toi. » (Ps. 83.5). Les nations dont il est question ici sont Édom et les Ismaélites, Moab et les Haguaréniens, Guébal, Ammon, Amalek, la Philistie, Tyr et l’Assyrie (v. 6-8). Les descendants de ces anciens peuples forment la Jordanie actuelle, le nord de l’Arabie, l’Irak, le Liban, le nord de la péninsule du Sinaï, certaines parties de la côte méditerranéenne et ce que les médias appellent la Cisjordanie. Il s’agit de peuples islamiques qui cherchent aujourd’hui à anéantir l’État d’Israël.

La reconstruction d’un Temple en Israël

L’Écriture indique clairement qu’un Temple de la Tribulation sera érigé juste avant ou peu après le début de la Tribulation de sept ans. Quatre passages du Nouveau Testament font référence à un tel Temple de la Tribulation (Matt. 24.15, Marc 13.14, 2 Thess. 2.3-4, Apoc. 11.1-2). « L’abomination de la désolation » dont il est question en Matthieu 24.15 se produira au milieu de la Tribulation lorsque l’Antéchrist brisera l’alliance qu’il aura faite avec Israël. Il prendra place dans le Temple juif et demandera à être adoré comme Dieu. Il faut qu’un état d’Israël existe au sens littéral pour qu’un tel événement puisse se produire.


Il est intéressant de savoir qu’un mouvement s’est créé en Israël dont l’objectif est de construire le troisième Temple et de restaurer les sacrifices de louange. Un groupe de Juifs orthodoxes appelé les Fidèles du Mont du Temple est prêt à poser la pierre angulaire mais le gouvernement israélien les en a jusqu’à présent empêchés. Un autre groupe à l’Institut du Temple est en train de fabriquer le mobilier pour qu’il soit prêt lorsque le temple sera érigé. Un autre groupe encore est constitué de rabbins orthodoxes qui forment des hommes dont les noms de famille sont Lévi ou Cohen à servir comme sacrificateurs, en prévision d’un troisième Temple. Les Juifs orthodoxes cherchent aussi à faire naître une génisse rousse dont les cendres serviront à la purification des sacrificateurs.


L’ensemble de ces faits nous amène à deux conclusions : pour que ces événements puissent prendre place, Israël doit 1°) être une nation légitime et 2°) avoir le contrôle du Mont du Temple. L’une et l’autre conditions sont des réalités de nos jours.


Une analyse de l’Écriture et des alliances politiques mondiales qui s’établissent aujourd’hui laisse fortement penser que nous vivons dans les derniers temps et que la renaissance d’Israël en 1948 est bien celle qui est prédite dans Ézéchiel 37. L’Écriture apporte la preuve irréfutable que l’État moderne d’Israël doit exister dans les derniers temps, avant la seconde venue du Messie. Aujourd’hui, la nation d’Israël est prête comme jamais auparavant à vivre l’accomplissement du programme prophétique divin.

Au sujet de David Levy*

David M. Levy est le directeur des Ministères Internationaux dans l’association Les Amis d’Israël.

Source : The Friends of Israel. Website: www.foi.org. E-mail: webmaster@foi.org. Toll free: 1-800-257-7843.

Partager cet article

Repost 0
Published by Aquilas - dans Israël
commenter cet article
10 février 2014 1 10 /02 /février /2014 18:22

 

Partager cet article

Repost 0
Published by Aquilas - dans Messages vidéo
commenter cet article
9 février 2014 7 09 /02 /février /2014 18:39

 

 

 

 

« Le soleil se changera en ténèbres, et la lune en sang, avant l'arrivée du jour du SEIGNEUR, de ce jour grand et glorieux ». (Actes 2:20, Version Ostervald)

 
C'est, et de loin, le signe le plus souvent répété dans la Bible au sujet de la venue du MESSIE.
 
En Genèse 1:14, DIEU dit : « Qu'il y ait des luminaires dans l'étendue des cieux, pour séparer le jour d'avec la nuit, et qu'ils servent de signes, et pour les saisons, et pour les jours, et pour les années; »
 
Il a créé les étoiles, le soleil et la lune pour être des signes.
 
Le mot hébreu pour signe est « oth » et la racine du mot « oth » signifie « venir ».
 
En 2014 et 2015, il y aura quatre lunes rouges, appelées lunes de sang, dos à dos, pendant deux années de suite aux Fêtes juives de la Pâque et des Tabernacles. La NASA appelle ce phénomène de quatre lunes rouges de suite, une tétrade.

Partager cet article

Repost 0
9 février 2014 7 09 /02 /février /2014 18:27

John Money, le père de la "théorie du genre", l’avait testée sur des jumeaux. Récit. Qu’est-ce que le genre, ce drôle de mot pratiqué des seuls grammairiens ?

Il est un complexe outil intellectuel à double face. D’un côté, une grille de lecture pertinente qui questionne les rôles que la société impose à chaque sexe, le plus souvent au détriment des femmes. De l’autre, il abrite une réflexion militante… D’après elle, l’identité sexuelle ne saurait se résumer à notre sexe de naissance ni se restreindre à notre rôle sexuel social.

LIRE LA SUITE…

Partager cet article

Repost 0
Published by Aquilas - dans Actualité
commenter cet article
9 février 2014 7 09 /02 /février /2014 18:24

Le  Cheikh Ahmad Adwan, qui se présente comme un savant musulman qui vit en Jordanie, a déclaré sur sa page personnelle Facebook qu’il n’y a pas…

Cheikh-Jordanien…une telle chose comme la «Palestine» dans le Coran. Allah a assigné la Terre Sainte pour les enfants d’Israël jusqu’à ce que le Jour du Jugement arrive (Coran, sourate 5 – « La Sourate de la Table », verset 21), et «Nous avons fait les enfants d’Israël les héritiers de la terre» . (Coran, Sourate 26 – « La Sourate des Poètes », verset 59).

LIRE LA SUITE…

LIRE EGALEMENTCheikh Ahmed Adwan: «La Palestine ? Même dans le Coran ce n’est pas un pays !»

Partager cet article

Repost 0
Published by Aquilas - dans Christianisme
commenter cet article
9 février 2014 7 09 /02 /février /2014 18:05

Actu-Chretienne.Net

Lui-même pasteur d’une Église de Cotonou, le chef de l’État béninois, Boni Yayi, s’est entouré de ministres qui partagent ses convictions religieuses.

Boni Yayi était encore directeur de la Banque ouest-africaine de développement (1994-2006), à Lomé, quand il s’est converti au pentecôtisme. Aujourd’hui pasteur de l’Assemblée de Dieu du quartier de Gbèdjromédé, à Cotonou, le président du Bénin continue de prêcher à ses heures perdues.

LIRE LA SUITE…

LIRE EGALEMENT :

Partager cet article

Repost 0
Published by Aquilas - dans Christianisme
commenter cet article
9 février 2014 7 09 /02 /février /2014 17:46

Il est aujourd’hui très courant d’échanger nos cartes de visite, pour se faire connaître ou pour démarrer une relation. En France, c’est une habitude très naturelle, notamment dans le monde des affaires.

AGAPE FRANCE vous propose alors un outil afin de vous encourager à être un «témoin» du Christ tout en tissant des relations !

Partager l’Evangile à quelqu’un que vous allez croiser très rapidement dans le train ou l’avion, avec un client, ou avec un collègue de travail, n’est pas toujours très facile. Bien des fois nous nous abstenons de le faire, car nous n’avons pas grand chose sous la main à donner à la fin de notre entrevue.

Dieu nous précède dans notre témoignage personnel et vous pouvez être une étape de conversion dans la vie de quelqu’un que vous allez croiser une fois dans votre vie. Pour nous aider à partager l’Evangile, AGAPE FRANCE a conçu des cartes d’évangélisation. Ce sont des cartes de visite de sites web spécialement conçus pour le témoignage :

  • Atoi2voir.com : répond aux petites et grandes questions de la vie et propose des parcours pour découvrir l’existence et l’amour de Dieu, et la divinité de Jésus. 50.000 visiteurs uniques visitent ce site tous les mois.
  • Atoi2voirDIEU.com : présente d’une façon simple et claire, en 5 vidéos de grande qualité de moins d’une minute, le message de l’Evangile. C’est une application pour les smartphones et les tablettes, elle peut être téléchargée en flashant le QR code sur la carte. Cette nouvelle Web application vient d’être lancée depuis décembre 2013.

Ces cartes de visites ne sont pas simplement une adresse, mais derrière ce flash code pour les smartphones ou ces sites internet, il y a le message de l’Evangile adapté au grand public.

Il y a la possibilité de poser une question à un conseiller formé à suivre les internautes en recherche. Plus d’une trentaine de conseillers travaillent bénévolement pour le site atoi2voir.com et font un travail extraordinaire ! Les internautes sont accompagnés dans leur démarche et sont envoyés vers les église locales.

«J’ai été visiter l’église que vous m’avez recommandée. Ça c’est bien passé et après le culte le pasteur est venu me parler. Samedi prochain je vais y retourner parce qu’il y’a une fête organisée. Je suis très contente d’y avoir été. A Bientôt.», écrivait une internaute d’Atoi2voir.com dans un courrier à sa conseillère.

En 10 ans, l’équipe d’aToi2voir.com a pu être informée de plus de 80 baptêmes suite à un parcours de découverte de l’Evangile avec un conseiller. C’est sans compter ceux pour lesquels l’information n’est pas remontée jusqu’aux conseillers.

Un tiers des Français se dit «croyant». Ces personnes se posent des questions sur la vie, sur l’amour et sur Dieu, nous en croisons tous les jours. Conscients de cela et de l’appel du Seigneur à partager autour de nous son Amour, faisons déjà un premier pas en offrant une carte de visite !

Préparez vos munitions dans vos portefeuilles !

Xavier Lespinas

 

Partager cet article

Repost 0
Published by Aquilas - dans Christianisme
commenter cet article
30 janvier 2014 4 30 /01 /janvier /2014 22:00

En Syrie, la cinquième colonne islamiste

Plus de 2000 volontaires européens (NDLR: plus de 5000 selon d’autres sources) combattraient le régime de Bachar el-Assad aux côtés des djihadistes. Ces jeunes combattants, issus de milieux défavorisés et de cercles islamistes radicaux pourraient représenter une menace en Europe.  

Au fil de la guerre qui ravage la Syrie, le phénomène prend de l’ampleur ; au point que le flux a triplé durant les six derniers mois. Il y aurait ainsi plus de 2000 volontaires européens ­ dont environ 700 Français ­ partis combattre les forces de Bachar el-Assad aux côtés des différentes composantes djihadistes.  

Plusieurs responsables de l’Union européenne s’en sont récemment émus ; et les services de renseignement russes sont évidemment les premiers à fournir aux Occidentaux des informations et des statistiques susceptibles de les inquiéter un peu plus encore. Parmi les recrues concernées, il y aurait des citoyens britanniques (« plusieurs centaines »), allemands (le ministre de l’Intérieur, Thomas de Maizière, évoque le chiffre de 270 volontaires), néerlandais, italiens, espagnols, suédois, danois, belges (250). 

Pour autant que l’on sache, beaucoup de ces têtes brûlées proviennent de milieux défavorisés et de cercles islamistes radicaux, comme a permis de l’observer le démantèlement d’une cellule chargée de les recruter. De véritables filières, très organisées, leur permettent de traverser les frontières et d’entrer en Syrie, le plus souvent via la Turquie. Beaucoup de ces jeunes vont notamment grossir les rangs du Front Al-Nosra, affilié à Al-Qaeda et classé par l’ONU comme organisation terroriste, ou ceux d’une autre officine de même obédience, l’Etat islamique en Irak et au Levant (EIIL).  

Les nouveaux apprentis terroristes

On n’en sait guère davantage, à vrai dire, sauf que ce ruisseau souterrain rappelle étrangement le cas de l’Afghanistan, pays qui, au plus fort des combats contre les troupes américaines, parvint à attirer jusqu’à 4000 combattants étrangers. On sait parfaitement, en revanche, ce qu’il advint de la minorité la plus active de cette force combattante, disséminée après son retour en Europe et aux Etats-Unis; les jeunes aguerris et endurcis sous la férule des talibans fournirent aux réseaux islamistes des profils extrémistes, prêts à tout pour exprimer à la fois leur mal-être et leur haine de l’Occident ­ Mohamed Merah fut une de ces scories. 

On trouve déjà, sur Internet, des menaces inquiétantes, bien que difficilement crédibles, provenant de jeunes engagés en Syrie et qui visent des objectifs situés en plein coeur de l’Europe. Mais les Etats-Unis s’estiment tout autant ciblés et redoutent la libre circulation de nouveaux apprentis terroristes, parfois porteurs d’une double nationalité et de deux passeports, très mobiles en toute légalité et capables de perpétrer des attentats grâce au savoir-faire (en particulier en matière d’explosifs) acquis à Alep ou à Homs. Même si une infime minorité de ces guerriers de l’absurde est susceptible de passer à l’acte, quelques individualités suffisent à déclencher une action meurtrière d’envergure. 

Destins incrontrôlables

Pour les Etats, la question devient très préoccupante, car réagir efficacement reviendrait à entamer plusieurs libertés fondamentales, comme la libre circulation des personnes, ou à instaurer des mesures inacceptables, comme la surveillance des fournisseurs d’accès à Internet ou la création d’un fichier européen des passagers aériens…  

Pour la police, la filature continue d’un suspect d’un type aussi insaisissable est ruineuse en temps et en effectifs. Pour les familles dont ils sont originaires, le destin de ces jeunes hommes reste incontrôlable, si bien que les parents reçoivent parfois un simple SMS pour les informer de la mort de leur fils on ne sait où, on ne sait comment.  

Pour la société, cet aventurisme de la radicalité, comme s’il pouvait exister un terrorisme romantique, souligne les complexités croissantes du contrat social multiculturel. Par-dessus tout, relire Camus (Lettres à un ami allemand): « Car, c’est peu de chose que de savoir courir au feu quand on s’y prépare depuis toujours et quand la course vous est plus naturelle que la pensée. » 

Express

 

Partager cet article

Repost 0
Published by Aquilas - dans Actualité
commenter cet article