Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Présentation

  • : SIGNES ET PROMESSES
  •           SIGNES ET PROMESSES
  • : Ce Blog a pour but au travers de son contenu, d'édifier l'église de Jésus-Christ, de faire connaître à nos contemporains l'amour de Dieu manifesté en Jésus son fils bien aimé.Les messages qui seront diffusés veulent être en bénédictions à tous les milieux, en rappelant qu'aujourd'hui, Dieu veut encore faire éclater parmi ceux qui ont soif, les signes de sa Puissance, et accomplir ses Glorieuses Promesses. L'actualité chrétienne, nationale et internationale sera aussi traitée dans ce blog. Aquilas
  • Contact

VERSET BIBLIQUE

 

 

Je suis le chemin, la vérité, et la vie. (Jean 14 : 6)  

Recherche

Liste D'articles

  • Frappez.....
    « Demandez, et l'on vous donnera; cherchez, et vous trouverez; frappez, et l'on vous ouvrira ». Nous arrivons aujourd'hui au terme de la réflexion concernant cet enseignement de Jésus-Christ pour nos vies. Avant d'aller plus loin et de voir avec vous...
  • Cherchez.......
    Matthieu ch.7 v 7 : « Demandez, et l'on vous donnera; cherchez, et vous trouverez; frappez, et l'on vous ouvrira ». Hier je me suis arrêté sur la première partie de ce verset cité plus haut. Aujourd'hui, prenons du temps avec la seconde portion de celui-ci:...
  • Demandez.....
    Matthieu ch.7 v 7 : Demandez, et l'on vous donnera; cherchez, et vous trouverez; frappez, et l'on vous ouvrira. Aujourd'hui, j'aimerai m'arrêter sur la première partie de ce verset : ' 'Demandez, et l'on vous donnera.'' Dans ce passage Jésus revient sur...
  • Pleurez pour vos bergers. (Partie 1/2)
    Par David Wilkerson Il est temps de pleurer et de nous lamenter pour les bergers qui gardent les brebis du Seigneur. Pleurez pour les pasteurs, les évangélistes, les prophètes et les docteurs, car Dieu est sur le point d’envoyer de terribles jugements...
  • La justification
    Qu'est-ce que la justification ? C'est, en matière de justice, un acquittement (Isaïe 5.23 ; Proverbes 17.15). Le divin juge considère "comme juste" le croyant sincère. La justification est "un don gratuit" de Dieu, du Dieu contre lequel nous avons péché....
  • Persécution des Ouïghours en Chine : la France...
    Persécution des Ouïghours en Chine : la France condamne des _pratiques inacceptables_, Pékin dénonce des mensonges… https://t.co/Yti9aULzjD Patrick Gassend (@Ichtus1) July 24, 2020
  • L'olivier franc
    - INOF 5 2020 SUITE DE LA CRISE.pdf
  • Notre sûre retraite
    (Proverbes 8 : 10) « Le nom de l’Éternel est une tour forte ; le juste s'y réfugie et se trouve en sûreté ». Il est aussi notre force et notre bouclier , notre rocher, notre forteresse, notre libérateur, notre bienfaiteur et notre haute retraite... la...
  • Preuves d'un dessein intelligent
  • La nuée. (Partie 2/2) " Israël dans le désert."
    Nombres 9.15-23 A la lecture de ce passage, nous constatons que les enfants d'Israël partaient ou campaient, selon que la nuée s'élevait ou s'arrêtait. Le peuple agissait sur l'ordre de L’Éternel Rappel :Dieu était dans la nuée ; la gloire de Dieu, la...

VISITES

 Que Dieu vous bénisse !

 

Parcours interactif :

                                           https://connaitredieu.com/

   

 


 
 

SOUTIEN

                                                                             Suivez  le lien :Contact  

 

  

Calendrier La Bonne Semence

                

">

reftagger

 

25 décembre 2015 5 25 /12 /décembre /2015 09:34

Une église protestante luthérienne de Berlin a célébré le culte dominical sur le thème de Star Wars avec deux pasteurs brandissant des sabres laser et des fidèles déguisés en héros de la saga galactique.

L’église de Zion, située dans le quartier berlinois de Mitte, a voulu dresser un parallèle avec le combat des forces du bien contre le mal en recourant au nouvel opus de la série, Le réveil de la Force sorti mercredi et qui a déjà conquis des millions de spectateurs dans le monde.

LIRE LA SUITE…

Partager cet article

Repost0
17 novembre 2015 2 17 /11 /novembre /2015 08:15

                                                                                    Communiqué officiel

La violence terroriste a encore frappé et nous sommes bouleversés avec toute la nation. Des cris et des larmes se font entendre : des vies ont été brisées. Pour beaucoup de ceux qui restent, plus rien ne sera jamais comme avant. Les Assemblées de Dieu de France dénoncent avec force toutes ces actions visant à semer la terreur et à empêcher toute liberté de conscience et de parole. Ces actes émanent de minorités dont le discours religieux n’engage qu’elles-mêmes. Nous tenons à présenter nos condoléances aux familles éprouvées et à les assurer de nos prières et de notre compassion. Nous invitons chaque croyant à prier pour Paris et notre pays.

Partager cet article

Repost0
15 novembre 2015 7 15 /11 /novembre /2015 07:00

                      

Billy Graham, illustre serviteur de Dieu, à l’origine de l’expansion du protestantisme aux Etats-Unis depuis les années 50, homme politique et conseiller en coulisses de plusieurs présidents américains, a récemment encouragé le peuple de Dieu à ne pas critiquer leur berger, car cela est un péché.

« Aucun pasteur n'est parfait, bien sûr, mais si Dieu a appelé quelqu'un pour être un pasteur et l’a envoyé pour servir une église particulière, alors il devrait être aidé et encouragé par tous les moyens »

En effet, selon le père spirituel de la nation américaine, cet acte de mépris à l’égard d’un oint de Dieu est le signe révélateur d’un rejet de l’enseignement de la parole de Dieu, d’un coeur et d’un esprit fermés ; répondant ainsi à la question d’un membre d’une organisation civique, s’interrogeant sur le plaisir de certains enfants de Dieu à faire des messes-basses derrière le dos de leur pasteur, critiquant sa personne, ses enseignements, ses méthodes, sa famille, ses chutes, etc.

« Pourquoi certaines personnes semblent apprécier de critiquer leur pasteur ? Je suis dans une organisation civique avec un couple d'amis d'une autre église, et il semble que tout ce qu'ils se disent ne sont que les lacunes de leur pasteur. Devrais-je leur dire quelque chose à ce sujet ? »

Bien qu’aucun pasteur ne mérite un statut d’autorité suprême sur les brebis du Seigneur, il est fort de constater que de nos jours, plusieurs oints sont à plaindre. Beaucoup font preuve de négligence et de manque de responsabilité dans la direction et la gestion de leur ministère. 
Cependant, Pasteur Graham précise que s’attaquer à un homme choisi par Dieu est une erreur, causant d’ailleurs des dissensions dans le corps du Christ.

« Malheureusement, j'ai connu des membres de l'église qui semblaient profiter des situations afin de critiquer leur pasteur, et parfois ils continuaient à le faire, pasteur après pasteur. Je n'ai jamais su pourquoi, peut-être le font-ils juste pour attirer l'attention sur eux. Mais quelle que soit la raison, cette attitude est un péché aux yeux de Dieu …»

Le doyen s’appuie notamment sur le passage du livre de 1 Samuel 26 : 9: «Mais David dit à Abischai: Ne le détruis pas! Car qui pourrait impunément porter la main sur l'oint du Seigneur. » 
Le Cahier de l’école pastorale édifie les hommes de Dieu sur les caractéristiques essentielles d’un bon dirigeant pastoral et le leadership à adopter pour la bonne gérance de ce ministère si complexe. En voici quelques mots :

Pourquoi le pasteur est-il si important ? D'abord, il est un modèle pour les autres ?
1 Timothée 3:2-5 dit « Il faut donc que l'évêque soit irréprochable, mari d'une seule femme, sobre, modéré, réglé dans sa conduite... Il faut qu'il dirige bien sa propre maison, et qu'il tienne ses enfants dans la soumission et dans une parfaite honnêteté; car si quelqu'un ne sait pas diriger sa propre maison, comment prendra-t-il soin de l'Eglise de Dieu ? » Paul ne dit pas « modéré dans tout sauf son travail ». Il dit « réglé dans sa conduite ». Il travaille bien, mais il ne travaille pas comme « un forçat »; il a le temps de s'occuper de sa propre vie et de sa famille. On a une impression de calme et d'ordre dans ce texte. C'est un idéal difficile à atteindre… 

Pour beaucoup le titre de pasteur est un titre convoité, incitant de nombreux envieux à s’autoproclamer Berger, du jour au lendemain. Toutefois, ce ministère comme beaucoup d’autres, est fortement combattu par l’ennemi.

Notons qu’ils sont nombreux à malheureusement subir des affres dans leurs propres foyer ou encore succomber à l’épuisement et la dépression. En effet, le pasteur idéal n’existe pas. Du moins parmi les humains. A contrario du Christ, les élus de l’Eternel de l’Ancien au Nouveau testament eurent leurs lots d’erreurs et de faiblesses. Il serait donc difficile dans cette fin des temps de considérer les oints de Dieu comme des êtres suprêmes, imperméables au péché, même s’il est vrai que le peuple de Dieu s’attend à une conduite irréprochable de leur part.
Car les Ecritures rappellent aux ministres de Dieu la tâche qui les incombe dans le livre de 1 Pierre 5:2 « Paissez le troupeau de Dieu qui est sous votre garde, non par contrainte, mais volontairement, selon Dieu; non pour un gain sordide, mais avec dévouement. »
Alors, Billy Graham tient à rappeler la responsabilité des fidèles à soutenir par la prière et physiquement leurs pasteurs.

Sans pour autant contredire les dires de l’homme de dieu, rajoutons tout de même que le péché lié aux critiques et ragots ne se limite pas aux pasteurs mais bien à notre propre prochain. Car le commandement de la Parole nous prescrit : « Tu ne porteras point de faux témoignage contre ton prochain » [Exode 20: 16]
Ou encore Christ nous dit dans Matthieu 7:1 : « Ne jugez point, afin que vous ne soyez point jugés ». 
Notre amour, notre respect ainsi que notre service, débute alors envers notre prochain que nous voyons, qui réside auprès de nous, quel que soit son titre, son grade voire même son âge. Le contraire s’apparente alors à un péché.

Par Grâce B.

Partager cet article

Repost0
15 novembre 2015 7 15 /11 /novembre /2015 00:30

 

L’interdiction faite par la municipalité de Toronto à Voices of the Nations, un groupe musical chrétien, de tenir son habituel festival dans cette ville (voir ici)a provoqué un tollé des chrétiens dans tout le Canada et une réactivité de bon aloi. Une pétition de plus de 40 000 personnes a été remise à la municipalité… qui n’en a tenu aucun compte. Voices of the Nations envisage désormais une action légale contre la ville de Toronto, mais elle sera appuyée par un grand rassemblement qui est convoqué samedi 21 novembre prochain. La« bataille pour les droits et les libertés » des chrétiens est engagé au Canada. La manifestation se déroulera sur le thème : « Arrêtez les intimidations antichrétiennes maintenant ! ». Une vidéo pugnace et efficace vient d’être mise en ligne, en même temps qu’un site Internet dédié. Nous allons suivre tout cela avec beaucoup d’attention…

Source : https://www.christianophobie.fr/

Partager cet article

Repost0
14 novembre 2015 6 14 /11 /novembre /2015 22:11

 

Un avertissement pour les pasteurs qui égarent le Peuple de Dieu.

Par Michael Brown – Le 29 octobre 2015

Certains des avertissements les plus forts dans la Bible sont dirigés vers les dirigeants qui égarent le Peuple de Dieu, aux prophètes, aux prêtres, aux pasteurs et aux enseignants qui, par leur exemple ou leur doctrine, conduisent les brebis dans une conduite pécheresse et des croyances destructrices.

Soyez très prudent de ne pas blesser le Troupeau de Dieu !  Vous touchez la prunelle de ses yeux, et Il ne prend pas cela à la légère.

Récemment, je parlais à un pasteur d’une importante église dans sa ville qui venait d’annoncer son soutien aux unions homosexuelles, en envoyant ainsi des ondes de choc dans toute la région, parce que c’est une église très influente qui prétend être « évangélique ».

Je lui ai dit, « Il y a évidemment d’autres domaines de compromis dans leur milieu », à laquelle il a répondu : « Lorsque nous avons rencontré un de leurs pasteurs clés, il a expliqué qu’il était maintenant « inclusif » quand il s’agit du salut », ce qui signifie que les gens de toutes les religions sont sauvés par Jésus, même s’ils ne croient pas en Lui, tant qu’ils ne se retirent pas volontairement.

Le pasteur m’a dit aussi que « Le dirigeant auquel je parlais a laissé tomber toutes ses bombes au cours de notre interaction et s’est allumé une cigarette dès que nous sommes sortis. »

Est-il surprenant que ce pasteur ait maintenant changé toutes ses convictions sur l’homosexualité ?

Chaque dirigeant établit un exemple pour le meilleur ou pour le pire, et, quand notre exemple est inférieur, il est non seulement répété par ceux qui nous suivent, mais, il est exagéré, en ouvrant ainsi une vanne de destruction sur ceux pour qui Jésus est mort.

Nous ne devons pas jouer avec la vie de ceux qui ont été rachetés au coût élevé du sang de Jésus.  Comme l’a dit Paul aux anciens d’Éphèse, « Prenez donc garde à vous-mêmes, et à tout le troupeau sur lequel le Saint-Esprit vous a établis évêques, pour paître l’Église du Seigneur, qu’il s’est acquise par son propre sang. »(Actes 20:28)  Lorsque Dieu a parlé à Jérémie au sujet des péchés des faux prophètes,  il était dévasté : « Mon cœur est brisé au-dedans de moi, tous mes os tremblent ; Je suis comme un homme ivre, comme un homme pris de vin, à cause de l’Éternel et à cause de ses paroles saintes. » (Jérémie 23:9) ; J’ai autrefois entendu un prédicateur utiliser ce verset pour justifier son « ivresse dans l’Esprit » ; Quel abus de la Parole !

Les prophètes de Samarie avaient été coupables de prophétiser au nom de Baal, en égarant ainsi la nation.  Mais, ce que les prophètes de Jérusalem avaient fait était pire encore « Mais dans les prophètes de Jérusalem j’ai vu des choses horribles ; Ils sont adultères, ils marchent dans le mensonge ; Ils fortifient les mains des méchants, afin qu’aucun ne revienne de sa méchanceté ; Ils sont tous à mes yeux comme Sodome, et les habitants de Jérusalem comme Gomorrhe. »  (Jérémie 23:14)

Ils ont prophétisé au nom du Seigneur, mais, ils vivaient dans le péché et conduisaient les gens vers le péché.  En conséquence, les impies ont été renforcés, les fidèles ont été découragés, et personne ne s’est détourné du mal.

Et c’était les péchés des faux prophètes qui ont conduit à la destruction de Jérusalem « Tes prophètes ont eu pour toi des visions vaines et fausses ; Ils n’ont pas mis à nu ton iniquité, afin de détourner de toi la captivité ; Ils t’ont donné des oracles mensongers et trompeurs. »  (Lamentations 2:14)

Pour le peuple de Dieu, je le dis dans les termes les plus forts possibles : Méfiez-vous de ceux qui font la lumière du péché, qui banalise la sainteté, qui jettent une couverture humide sur les feux de la conviction, qui minimisent la repentance, et qui qualifient les autres de « légalistes » et de « religieux » en raison de leur dévotion au Seigneur.  Méfiez-vous !

De tels bergers n’ont pas le cœur de Dieu et, plutôt que de protéger les brebis, ils  les conduisent à l’abattage.

Paul était tellement accablé par les faux enseignants qu’il a mis en garde les croyants d’Éphèse à ce sujet pendant trois ans, jour et nuit avec des larmes, en disant : « Je sais qu’il s’introduira parmi vous, après mon départ, des loups cruels qui n’épargneront pas le troupeau, et qu’il s’élèvera du milieu de vous des hommes qui enseigneront des choses pernicieuses, pour entraîner les disciples après eux. » (Actes 20:29-30)

Voilà pourquoi il a exhorté Timothée, un jeune dirigeant, à « être un modèle pour les fidèles, en parole, en conduite, en charité, en foi, en pureté », tout en lui rappelant de « veille sur toi-même et sur ton enseignement ; Persévère dans ces choses, car, en agissant ainsi, tu te sauveras toi-même, et tu sauveras ceux qui t’écoutent. » (1 Timothée 4:12,16)

Pasteurs, lorsque vous êtes indulgents avec les divertissements impies et les modes de vie infectés, alors, vous démontrez votre « liberté » en parlant sur ce sujet du haut de votre chaire, en vous référant au dernier film impur dans vos sermons tellement cools, puis, vous vomissez la crasse sur ceux que Jésus a purifié, en les encourageant à suivre vos traces, et au-delà.

Vous allez devoir répondre de cela devant Dieu, un jour.

Il en va de même lorsque vous réduisez les normes de Dieu pour le mariage, le divorce et le remariage.

Il y a du sang spirituel et moral sur vos mains.

Et, qu’en est-il de ceux qui prêchent les doctrines trompeuses et destructrices de la prospérité charnelle, appelant à la cupidité et motivés par la cupidité, en manipulant le troupeau crédule pour leur gain financier personnel ?  Qu’est-ce que Dieu leur dit ?

Dans les paroles de Pierre : « Ils ont les yeux pleins d’adultère et insatiables de péché ; Ils amorcent les âmes mal affermies ; Ils ont le cœur exercé à la cupidité ; Ce sont des enfants de malédiction. »  (2 Pierre 2:14)

Peut-être que beaucoup de nos dirigeants contemporains ne sont pas tombés aussi loin, mais, jusqu’à une certaine mesure, nous conduisons le Peuple de Dieu loin de la pureté et de la vérité par nos exemples et nos enseignements, nous sommes en grave danger.

Repentez-vous, mes compatriotes dirigeants, avant qu’il ne soit trop tard, « Car il nous faut tous comparaître devant le tribunal de Christ, afin que chacun reçoive selon le bien ou le mal qu’il aura fait, étant dans son corps. » (2 Corinthiens 5:10)

Et, pour les brebis qui ont été induites dans l’erreur, je vous invite dans la crainte du Seigneur : Courez pour votre vie et entrez dans un lieu de santé et de sécurité.  Il y a beaucoup de dirigeants pieux qui vous aideront et ne vous nuiront pas.

Et, à chacun de ces dirigeants pieux, je dis, « Soyez forts et fidèles.  Votre récompense sera grande. »

Source : ChristianPost.com

Traduit par PLEINSFEUX.ORG

 

Partager cet article

Repost0
14 novembre 2015 6 14 /11 /novembre /2015 19:12

toute l'information et l'actualité sur Israel, sur l'Europe, les news sur Israël et le Moyen Orient                                                                                                     

L’aveuglement des politiques face au danger islamiste, les mensonges permanents sur la vraie nature des « déséquilibrés », la complaisance face à l’Islam radical afin de « draguer » les voix musulmanes, la complaisance avec des états comme le Qatar ou l’Arabie Saoudite qui financent les organisations terroristes,  tous les éléments sont réunis pour que d’autres attaques islamistes se produisent…

Le danger vient de l’Islam radical et politique en France et en Europe.

Plus personne ne peut croire à la thèse de « déséquilibrés » après 6 attaques organisées à la kalachnikov et ceintures d’explosifs.

Les « imams » Hollande et Obama osent affirmer que « l’Islam une religion de paix » oubliant que, si l’Islam est une religion, c’est aussi une idéologie politique dont la branche radicale prône la destruction de nos démocraties, la conquête du reste du monde, l’extermination des Juifs et des Chrétiens.

Après les attentats de janvier 2015, le gouvernement a volontairement « enfumé » les français en faisant oublier le danger islamiste en instrumentalisant une pseudo « islamophobie » qui n’existe que dans les fantasmes victimaires de certains musulmans de mauvaise foi.

Après les attentats de janvier, nous sommes passés en quelques semaines du danger islamiste terroriste au « pas d’amalgame » et à la montée de l’islamophobie, occultant ainsi les vrais dangers que représentent les mosquées où prêchent des islamistes radicaux, oubliant également les banlieues où des milliers de 

jeunes musulmans endoctrinés soutiennent l’Etat islamique et le djihadisme.

Les services de renseignements et de police français savent que c’est bien l’Islam politique et radical qui est le principal danger.

Hélas, les divers services français n’ont toujours pas appris à travailler ensemble, comme l’ont démontré les affaires les plus récentes et les fameuses fiches « S »…

L’étude de l’itinéraire des Merah, des Coulibaly et autres terroristes islamistes démontrent qu’ils sont passés de la petite délinquance à l’extrémisme islamiste après avoir été endoctrinés.

Le danger islamiste viendra des banlieues où des jeunes radicalisés se comptent par milliers et où les armes circulent librement.

Comme en Janvier 2015 dernier, la France va s’unir le temps du recueillement et des obsèques.

Nous aurons droit à de beaux discours plein de fermeté ainsi qu’à de belles promesses quant à la sécurité des français mais les tueries islamistes vont continuer car ni le gouvernement actuel ni Les Républicains ne veulent prendre les mesures d’exception du pourraient endiguer le danger terroriste car cela n’est pas dans leur ADN idéologique.

Déclarer l’état d’urgence est une chose, mais si des mesures radicales ne sont pas prises l’islamisme continuera de contaminer d’autres jeunes décérébrés qui seront prêts à devenir des « martyrs ».

La France est en guerre, non pas contre un ennemi extérieur, mais contre une minorité de sa population endoctrinée qui soutient l’idéologie extrémiste islamiste.

Face à une guerre intérieure il faut prendre des mesures d’exception :

  • Fermetures de toutes les mosquées salafistes
  • Expulsion de tous les imams radicaux
  • Expulsion de toute personne identifiée comme islamiste radical
  • Nettoyage des quartiers à risque par des opérations de police aidée par l’armée, immeuble par immeuble afin de trouver des caches d’armes, d’arrêter les jeunes radicaux
  • Interdiction de toute association ou organisation ayant des liens avec l’Islam radical
  • Condamnation pénale de toute personne affichant un soutien à l’Etat islamique

Malheureusement, ce gouvernement, comme le précédent, nous a montré qu’il est plus préoccupé par ménager l’électorat musulman que par la lutte contre l’islamisme radical.

Ainsi les politiques font eux-mêmes l’amalgame entre musulman et islamisme. Les français, quant à eux, savent faire la différence entre leurs voisins, leurs collègues et amis musulmans qui vivent paisiblement et les extrémistes islamistes.

Enfin, quant le ministre de l’intérieur, Bernard Cazeneuve, ose déclarer que « Ce n’est pas un délit de prôner le djihad » comment croire que ce gouvernement osera prendre les mesures d’exception pour éradiquer l’islamisme radical ?

D’autres attaques islamistes sont malheureusement à prévoir…

© Christian De Lablatinière pour Europe Israël news

Partager cet article

Repost0
7 novembre 2015 6 07 /11 /novembre /2015 07:00

 Regardons la fête de l’Halloween du point de vue de la Bible.

- Par Geoffrey Grider  « … et ne prenez point part aux œuvres infructueuses des ténèbres, mais plutôt condamnez-les.  Car il est honteux de dire ce qu’ils font en secret. » (Éphésiens 5:11,12)

La Bible dit que le chrétien est appelé à la liberté, que nous sommes sous la grâce et non sous la loi.  Une nouvelle vie en Jésus-Christ nous a donné la liberté de vivre comme nous choisissons de vivre.  Mais, avec cette liberté vient la responsabilité géniale de vivre nos vies d’une manière telle que nous sommes prêts pour le siège du jugement du Christ.  Les bons choix, les choix divins faits ici sur la terre vont récolter des couronnes dans le ciel.  Mais, l’utilisation de cette même liberté comme une occasion pour nos propres désirs égoïstes résulte dans la perte de ces couronnes.  La Bible dit que vous devez choisir aujourd’hui qui vous servirez.  Dieu nous permet de faire des choix.Tout au long de la Bible, nous lisons à propos de Satan, le diable, dont le seul but dans la vie est de nous faire trébucher, de nous causer de la misère et de la tristesse.  La Bible dit qu’il ne vient que pour chercher ses victimes, pour tuer ses victimes, et pour détruire autant de vies sauvées et non-sauvées que possible.  Il est une force constante qui nous leurre dans l’égarement, et qui nous attire sans fin vers le côté obscur, et qui utilise tous les moyens possibles pour compléter sa mission. L’Halloween en Amérique en 2014 était une des « fêtes » les plus célébrées pendant toute l’année, et les chrétiens y ont participé presque autant que tout autre groupe de personnes.  Les parents habillent leurs petits chéris en princesse et en costumes de cow-boy, frappent aux portes pour des bonbons, et décorent l’intérieur et l’extérieur de leurs maisons avec des lanternes festives, des fantômes suspendus, d’adorables sorcières et sorciers.  Mais, d’où ce jour provient-il ?  Nous allons jeter un coup d’œil. Beaucoup de chrétiens célèbrent les fêtes, comme l’Halloween, sans penser à leurs origines ou leur vrai sens.  Il est impossible de séparer l’Halloween des druides parce qu’ils ont commencé le « jour férié ».  Pendant plusieurs centaines d’années avant Jésus-Christ, les Celtes ont habité ce qui est maintenant la France, l’Allemagne, l’Angleterre, l’Écosse et l’Irlande.  Les prêtres celtiques étaient appelés les druides.  Ces peuples ont finalement été conquis par les Romains.  Les informations sur les Celtes et les Druides proviennent de César et des historiens romains, des écrits grecs aux environs de 200 avant Jésus-Christ, et de très anciens écrits retrouvés en Irlande.  Les écrits grecs et romains sur les Druides insistent lourdement sur leurs fréquents sacrifices humains barbares. Les anciens textes irlandais en disent très peu sur les sacrifices humains, mais, détaillent l’utilisation de la magie par les Druides pour soulever des tempêtes, jeter des sorts contre des lieux, tuer par l’utilisation de sorts et créer des obstacles ma giques. Les mignonnes lanternes illuminées sur votre porche ont été utilisées d’abord par les Druides dans leurs sacrifices humains.  Après avoir tué leur victime, ils drainaient la graisse de leur corps et remplissaient une gourde ou une citrouille pour ensuite mettre une bougie à l’intérieur.  Un visage sinistre était sculpté sur la face extérieure de la citrouille et la mèche était allumée, en utilisant la graisse comme carburant.  Cela était fait pour apaiser leurs dieux, les esprits obscurs, Satan. Le 31 octobre était célébré par les Druides avec beaucoup de sacrifices humains et un festival honorant leur dieu soleil et Samhain, le seigneur des morts.  Ils croyaient que les âmes pécheresses de ceux qui étaient morts au cours de l’année allaient dans un lieu de tourments et ne seraient libérées que seulement si Samhain était satisfait de leurs sacrifices. Les écrits Irlandais racontent la fascination que les moines catholiques avaient avec les puissants Druides, et les Druides devinrent bientôt des membres importants de leurs monastères.  Le Pape Grégoire le Grand a décidé d’intégrer les fêtes des Druides dans l’église.  Il a fait la proclamation que, « Ils ne doivent plus sacrifier des bêtes au diable, mais, ils peuvent les tuer pour la nourriture afin de plaire à Dieu, et rendre grâce au donateur de tous les dons pour sa bonté ».  Le Pape Grégoire III a déplacé le festival de l’église du 31 octobre au 1 novembre et l’a appelé la Fête de Tous les Saints ou la Toussaint.  Le Pape Grégoire IV a décrété que la journée devait être respectée par l’église universelle.  Le terme Halloween provient de All Hallows Eve. Les pères fondateurs de l’Amérique ont refusé de permettre l’observation de la fête parce qu’ils savaient qu’elle était un jour férié païen.  L’Halloween n’a pas été largement célébrée aux États-Unis avant 1900.  Dans les années 1840, il y avait une famine terrible en Irlande, et ceci a envoyé des milliers de catholiques irlandais en Amérique.  Ils ont apporté avec eux l’Halloween.  La coutume moderne d’aller de porte en porte pour demander de la nourriture et des bonbons remonte à l’époque des Druides.  Ils croyaient que les âmes perdues et pécheresses étaient libérées sur la terre par Samhain pendant une nuit, le 31 octobre, alors qu’elles attendaient leur jugement.  Ils pensaient que ces âmes se présentaient devant les maisons des vivants et étaient accueillies avec des tables pleines de banquets.  Les gens craignaient beaucoup ces esprits et pensaient que les esprits leur nuiraient et même les tueraient si les sacrifices qu’ils donnaient n’apaisaient pas Samhain.  Ils sculptaient des visages démoniaques dans des citrouilles ou de grands navets et y plaçaient une bougie afin de garder les mauvais esprits loin de leurs foyers. La tradition de creuser des pommes pour y placer des noix provenait d’une addition romaine pour la veille du Nouvel An druidique.  Les Romains adoraient Pomona qui était la déesse de la moisson.  Ils ont combiné leur fête de la moisson de Pomona avec l’Halloween.  Très peu de preuves archéologiques des Druides ont été retrouvées, mais, il existe un excellent accord entre les documents romains et irlandais.  Les deux affirment clairement que les connaissances des Druides n’ont jamais été écrites, mais, transmises de génération en génération par des enseignements oraux.  C’était pour protéger leurs secrets.  Rien ne devait être écrit.  Les Druides continuent secrètement avec sensiblement les mêmes traditions. Lorsque nous, les chrétiens, participons à l’Halloween, nous poursuivons la tradition druidique qui a commencé avec les sacrifices humains et les adorations  des dieux souterrains.  La Bible nous dit de non seulement éviter le mal, mais, aussi d’éviter tout ce qui pourrait paraître mal.  Nous sommes appelés à être « le  sel et la lumière » pour un monde perdu et mourant.  Nous sommes appelés à être un « peuple particulier », visiblement différent du monde qui nous entoure. Participer au festival du Diable, à tout le moins, est un mauvais témoignage et envoie des messages confus à nos enfants.

Utilisez votre liberté dans le Christ de toutes les façons que vous choisissez pour ce 31 octobre, mais, rappelez-vous seulement qu’un jour Jésus vous demandera des explications à ce sujet au Siège de Jugement.

Quelle réponse Lui donnerez-vous lors de cette journée ?Source : NowTheEndBegins.com 

Traduit par PLEINSFEUX.ORG

 

Partager cet article

Repost0
6 novembre 2015 5 06 /11 /novembre /2015 19:50

 

                    crédit photo: © Gilles Goldsztejn

Selon les rapports du Groupe Intergouvernemental d’Experts sur l’évolution du Climat (GIEC) l’influence humaine sur le système climatique est clairement établie. GIEC annonce que L’atmosphère et l’océan se sont réchauffés, les quantités de neige et de glace ont diminué, et le niveau de la mer a augmenté et augmente continuellement.

La conférence COP 21 qui se déroulera du 30 novembre au 11 décembre 2015 à Paris, a pour objectif de freiner les évolutions du dérèglement climatique qui menacent nos sociétés et nos économies.

Cette année, un projet franco-israélien socio-écologique innovant d’un « arbre solaire » sera présenté lors de la COP 21.

Le eTree, création écologique haute de 4,5 mètres, lourde de 1,5 tonne et possédant 7 panneaux solaires est le résultat d’une collaboration fructueuse entre Israël et la France. Il a été fabriqué en Israël par la société israélienne SOLOGIC.
Ce projet aux valeurs éducatives, permettra de sensibiliser la société dans les domaines tels que le développement durable, l’écologie et l’environnement.

 

 

Avec ces panneaux solaires en «branches», l’arbre artificiel récupère de l’énergie provenant du soleil et produit de l’électricité. En utilisant cette électricité, le eTree alimente des points de recharge USB pour les appareils mobiles, offre une connexion Wi-Fi gratuite et un écran LCD fournit des informations. En outre, chaque arbre de SOLOGIC dispose d’une adresse IP et d’une webcam, permettant la communication entre les arbres.

Selon M. Bernard BITAN, le co-fondateur et la personne en charge du développement international de l’arbre, le eTree a été choisi parmi des centaines des projets pour être exposé à l’Hotel de Ville de Paris pendant toute la durée de la conférence internationale COP 21. Exempt de tout rayonnement et à l’abri des risques d’électrocution, le e.Tree a répondu à des normes qualitatives strictes et a été à la hauteur des attentes des décideurs de la conférence COP 21.

L’énergie verte sociale

Le eTree, bien adapté à l’environnement selon les exigences spécifiques de chaque site, est conçu pour une utilisation dans les zones urbaines, telles que les cours, les écoles, les universités et les parcs. En plus de ses rôles pour la production d’électricité, les branches et les panneaux solaires fournissent de l’ombre dans la zone. Selon la configuration du eTree, cela pourrait inclure un banc pour le public utilisé comme un point de repos. Une fontaine d’eau potable peut aussi être incorporée dans la conception, tout comme un abreuvoir pour les animaux. La nuit, ultérieurement, il se transforme en lampadaire extérieur.

La vision des fondateurs est de planter des arbres partout à travers le monde, y compris en Europe.

 

crédit photo: © Gilles Goldsztejn

 

Venez découvrir cette création écologique à l’Hôtel de Ville de Paris à partir du 30 novembre 2015.

 

Partager cet article

Repost0
6 novembre 2015 5 06 /11 /novembre /2015 18:36

Par  Salem Ben Ammar ——

Nous Nord-africains nos origines se perdent dans la nuit du temps. Nous sommes les enfants de la Kahena, Didon, Hannibal, Koceila, Saint-Augustin, Saint Cyprien, Sainte Monique, et des 3 papes berbères:
– Victor Ier était berbère, né dans l’actuelle Tunisie, il fut évêque de Rome et à ce titre gouverna l’Église romaine1 à partir de 189 et ce durant une dizaine d’années

– Miltiade ou Melchiade, né en Afrique du nord, fut pape de 311 à 314

– Gélase Ier, également berbère, fut pape de 492 à 496.

Mais nos envahisseurs arabo-musulmans balayant et détruisant tout sur leur passage ont fini par tout effacer de notre mémoire historique rendant illicite toute référence à notre passé immémorial.

Par un procédé alchimique des plus grotesques les colonisateurs arabo-musulmans qui ont mis la région à feu et à sang, commettant l’un des plus grands génocides de l’histoire humaine, jamais reconnu comme tel, ont dissous notre histoire dans la leur et fait de nous les enfants de Mahomet, d’Omar ou Aïcha qui n’est ni mère ni notre parente.

Tous ces sinistres et sulfureux personnages sont des étrangers à notre histoire et notre culture et le symbole de notre état d’assujettissement éternel. Nos vrais parents millénaires sont ignorés et occultés dans les manuels d’histoire qui préfèrent glorifier celle des barbares arabo-musulmans.

Que l’on en finisse une fois pour toutes avec le négationnisme de notre propre identité et notre personnalité historique. Des peuples sans histoire sont des peuples sans mémoire, ni repères pour pouvoir se projeter dans l’avenir.

Jamais une histoire n’a été autant violée et occultée que l’histoire nord-africaine. Ses propres enfants qui ne connaissent de la lecture que le Coran et encore au regard de leur analphabétisme chronique et de la culture que les prêches enflammés et haineux de leurs imams sont dans l’ignorance totale et absolue de leurs racines. Convaincus qu’ils sont arabo-musulmans puisqu’ils professent l’islam et parlent l’arabe qui n’est pas l’arabe littéral, qui est juste un dialecte, la derja.
Selon Wiképédia : « Le dialecte tunisien, tout comme les autres dialectes et langues maghrébines que sont l’algérien, le marocain, le libyen et le maltais, s’établit sur un substrat berbère et punique, influencé par les langues des peuples ayant vécu ou administré cette région au cours de l’histoire, dont notamment l’arabe, le turc, l’italien, l’espagnol et le français. »

L’arabo-islamisme a érigé une muraille de la longueur du diamètre du globe terrestre entre eux et leur histoire originelle pour empêcher tout travail d’exploration de la mémoire historique. Soumis à un endoctrinement intensif et permanent, ils ont perdu tout esprit critique et si jamais certains d’entre eux se posent la question sur leurs véritables origines, ils sont considérés comme des renégats si ce n’est des apostats. On ne doit pas  lever le voile sur son passé. Il n’y en a qu’un, celui que l’arabo-islamisme impose. Condamnés à rester couper de leurs racines, ils ne savent pas et ne le sauront jamais qu’ils ont été une terre juive comme chrétienne bien avant l’Europe occidentale qui ne rate pas une occasion de leur envoyer à la figure ses racines judéo-chrétiennes qui sont surtout chrétiennes, gallo-celto-romaines.

Savent-ils que leur terre abrite la plus vieille synagogue au monde la Ghriba sur l’Ile de Djerba haut lieu de pèlerinage juif en dehors d’Israël comme le rapporte la légende la plus populaire, imprimée pour la première fois dans un livre du rabbin Abraham Haim Addadi de Tripoli (Hashomer Emet publié à Livourne en 1849), des prêtres appelés Cohanim se seraient installés sur l’île de Djerba après la prise de Jérusalem et l’incendie du Temple de Salomon par l’empereur Nabuchodonosor II en 586 av. J.-C.. Ils auraient emporté un élément du temple détruit qui aurait été inséré dans la synagogue ; les visiteurs peuvent voir une pierre incorporée à l’une des voûtes de la synagogue et qui serait la pierre originale rapportée de Jérusalem. »

Le nom de leur contrée n’était pas inconnue de l’époque du Talmud, la présence juive dans cette région était reconnue comme très importante par les rabbins qui ont écrit : « Rabbi Yehouda a dit au nom de Rab que, entre Syr et Carthage, les nations reconnaissaient Israël et le Père qui est aux cieux, mais que, depuis Syr vers l’ouest et depuis Carthage vers l’est, les nations ne reconnaissent ni Israël ni le Père qui est aux cieux ». Concernant Syr, il ne s’agissait pas de la ville phénicienne de Tyr, mais de la Syr punique, appelée Syrorum par les Romains, et qui est aujourd’hui la ville algérienne de Maghnia (ou Marnia du temps de la colonisation française).

L’Europe occidentale se prévaut de ses supposées racines juives qui n’ont jamais été reconnues comme telles ni par l’Eglise ni par ses rois et n’ont pas non plus pour autant épargné aux juifs les persécutions dont ils furent l’objet tout au long de leur histoire mouvementée en Occident jusqu’au 20 e siècle contrairement à leur influence avérée en Afrique du Nord. Entre la synagogue de Prague et celle de la Ghriba, c’est 1600 ans d’histoire qui les séparent.

De même que pour le christianisme qui a pris souche en Afrique du Nord dès le II e siècle, alors que l’Occident a attendu « que l’Empire romain devint officiellement chrétien avec la conversion de Constantin en 312, le judaïsme fut frappé par une série de lois qui visaient non pas à le supprimer mais à freiner son expansion »
(agora.qc.ca/documents/judaisme–linfluence_du_judaisme_dans_loccident_chretien_par_frederic_seager)

Les Nord-africains ne sont pas plus éloignées que cela de la source judéo-chrétienne de l’Occident. Ils ont été les premiers à en être irrigués. Ils sont la preuve vivante que le catholicisme n’est pas une exclusivité européenne mais la dislocation de l’Empire romain: les invasions vandales puis enfin musulmanes en Afrique du Nord, ont fait disparaître les derniers chrétiens berbères que l’Afrique du Nord a connus au VIII e siècle. L’Occident devrait plus que jamais tirer la leçon de l’histoire de l’Afrique du Nord s’il ne veut finir balayé par sa tempête de sable.

Image à la Une : Saint Augustin

Salem Ben Ammar 

Print FriendlyImprimer, sauvegarder en PDF, envoyer à un ami

Partager cet article

Repost0
6 novembre 2015 5 06 /11 /novembre /2015 18:20

Le véritable agenda de la Conférence de Paris sur les Changements Climatiques de 2015.

Par Ron Ewart – Le 21 octobre 2015

Une fois de plus, les dirigeants mondiaux, les scientifiques du climat, les écologistes et les socialistes se réuniront à Paris, en France, entre le 30 novembre et le 11 décembre, 2015, pour discuter de l’obtention d’un accord mondial sur la réduction des gaz à effet de serre dans ce qu’on appelle une « Conférence des  Parties », ou COP21.  Leur objectif est de limiter l’augmentation des températures mondiales à moins de 2 degrés centigrades au-dessus des niveaux préindustriels.

Le principe de base est que l’augmentation du dioxyde de carbone (CO2) dans l’atmosphère est à l’origine du réchauffement climatique et que l’homme émet plus de CO2 dans l’atmosphère que naturellement, donc l’homme est coupable et doit être puni en limitant sévèrement l’énergie même qui a catapulté l’homme hors de l’âge des ténèbres.  Cette fausse prémisse est sollicitée en dépit des preuves accablantes que les niveaux de CO2 ont augmenté au cours des 17 dernières années, mais, que les températures mondiales ont stagné.  Ainsi, le lien entre la hausse des niveaux de CO2 et une augmentation correspondante des températures mondiales est un fantôme qui n’existe pas.

Le coût de cette conférence a été budgétisé à un peu moins de $200 millions, soit environ 170 millions d’euros.  Le contribuable américain va ramasser une bonne partie de ce coût.  Mais, soyez assurés que dans cette « Conférence des Parties », vous n’êtes pas une des parties privilégiées et que vous n’y serez pas représentés.

Ce que cette conférence ne vous dira pas, ce sont les trillions de dollars que les limites d’émissions de CO2 et le Schéma Cap and Trade de Ponzi coûteront aux gens de la planète, mais, plus important encore, la frappe géante que les Américains vont ressentir dans leurs portefeuilles et dans leurs emplois pour un mirage créé à partir de rien par les écologistes radicaux afin de subjuguer la volonté de la population mondiale.

Depuis le Protocole de Kyoto de 1997 (COP3), les gouvernements mondiaux ont essayé désespérément de convaincre les populations mondiales que le réchauffement climatique causé par l’homme est une des plus grandes menaces pour l’humanité (un mensonge éhonté), et que si les gouvernements mondiaux ne parviennent pas à un accord pour contrer cette menace et ensuite agir sur les solutions proposées, nous sommes tous condamnés à la noyade, à la famine et à la mort de grandes parties de la population mondiale, surtout dans les pays les plus pauvres.

Même le pape actuel a ajouté son grain de sel avec son opinion sans valeur à ce débat sur le réchauffement climatique et a averti les dirigeants mondiaux qu’ils doivent agir maintenant.  Qu’est-ce que le pape peut bien savoir sur la pseudo science fabriquée de toute pièce du réchauffement planétaire causé par l’homme?  Notez que nous n’utilisons pas « les changements climatiques ».  Ces deux mots sont une fraude qui a été élaborée pour duper les masses.

Oublions pour un instant que la science du réchauffement climatique et du CO2 est totalement instable et, en fait, des études récentes ont montré que le CO2 n’est pas le grand agent du réchauffement climatique que le GIEC et les autres scientifiques climatiques prétendent.  Au lieu de cela, regardons les objectifs réels (agenda) des gouvernements mondiaux et les écologistes pour forcer les populations mondiales (principalement les américains) à endurer et à souffrir les véritables difficultés qui limiteront les émissions de CO2 et ce que le Cap and Trade apportera.

Pour voir une fenêtre sur ces objectifs et le réel agenda de la Conférence de Paris et de la fraude qui est « le changement climatique », tout ce que nous devons faire est de lire les déclarations publiques que les écologistes, les socialistes et les politiciens ont faites pour forcer des limites d’émission de CO2 et du Cap and Trade à tous les peuples du monde, mais, surtout pour les citoyens des États-Unis puisque l’Amérique est vraiment le grand Satan aux yeux des écologistes et des socialistes.  L’Iran n’a pas la même mentalité à ce sujet.

Voici quelques échantillons de ces déclarations publiques qui dépeignent une image totalement différente que les gouvernements mondiaux nous disent à travers leur propagande et leurs alarmistes sur le réchauffement de la planète :

« Nous avons besoin d’obtenir un certain soutien populaire, pour capter l’imagination du public … Donc, nous devons offrir des scénarios effrayants, faire des déclarations dramatiques simplifiées et ne jamais faire mention d’un quelconque doute … Chacun d’entre nous doit décider du juste équilibre entre être efficace et être honnête. »  Stephen Schneider, professeur de climatologie de Stanford, principal auteur de nombreux rapports du GIEC.

« A moins que nous annoncions des catastrophes, personne ne sera à l’écoute. »  Sir John Houghton, premier président de GIEC.

« Ce qui est vrai n’a pas d’importance ; ce qui importe c’est seulement ce que les gens croient être vrai. »   Paul Watson, co-fondateur de Greenpeace. (NOTE DE LA RÉDACTION : Hitler croyait fermement en cet axiome et l’a utilisé à bon escient).

« Nous devons surfer sur cette question du réchauffement climatique.  Même si la théorie du réchauffement climatique est fausse, nous allons faire la bonne chose en termes de politiques économiques et environnementales. »  Timothy Wirth, Président de la Fondation de l’Organisation des Nations Unies.

« Peu importe si la science du réchauffement planétaire est totalement fausse, le changement climatique offre la plus grande opportunité pour apporter la justice et l’égalité dans le monde. »  Christine Stewart, ancienne Ministre de l’Environnement du Canada.  (NOTE DE LA RÉDACTION : Telle est la mission réelle du changement climatique et des limitations des émissions de CO2.)

« N’est-ce pas que le seul espoir pour la planète est l’effondrement des civilisations industrialisées ?  Et, n’est-ce pas notre responsabilité de faire ça ? » Maurice Strong, fondateur du Programme pour l’environnement de l’Organisation des Nations Unies.

« Une campagne massive doit être lancée pour développer les États-Unis.  Le développement signifie d’amener notre système économique en conformité avec les réalités de l’écologie et de la situation des ressources mondiales. »  Paul Ehrlich, professeur d’études démographiques.

« Le seul espoir pour le monde est de s’assurer qu’il n’y ait pas un autre États-Unis.  Nous ne pouvons pas laisser les autres pays avoir le même nombre de voitures et la même quantité d’industrialisation que nous avons aux États-Unis. »  Michael Oppenheimer, Environmental Defense Fund

« La durabilité globale exige la quête délibérée de la pauvreté, en réduisant la consommation des ressources et en définissant les niveaux de contrôle de la mortalité. »Professeur Maurice King

« Nous devons faire de cet endroit un lieu d’insécurité et inhospitalier pour les capitalistes et leurs projets.  Nous devons récupérer les routes et les terres labourées, arrêter la construction des barrages, démolir les barrages existants, libérer les rivières enchaînées et retourner au désert des millions d’acres de terres actuellement cultivées. » David Foreman, co-fondateur de Earth First !

« Mes trois principaux objectifs seraient de réduire la population humaine à environ 100 millions dans le monde, détruire l’infrastructure industrielle et voir les déserts, avec l’effectif complet des espèces, de retour dans le monde entier. » Dave Foreman, co-fondateur de Earth First !

« Une estimation raisonnable pour une société mondiale industrialisée avec les normes actuelles du niveau de vie matérielle nord-américain serait de 1 milliard.  Avec une norme européenne plus basse de niveau de vie, 2 à 3 milliards serait possible. » Nations Unies, Global Biodiversity Assessment

« Les modes de vie actuelles et les habitudes de consommation de la classe moyenne aisée, impliquant une forte consommation de viande, l’utilisation de combustibles fossiles, des appareils électroménagers, la climatisation, et des logements de banlieue, ne sont pas durables. »  Maurice Strong, Sommet de la Terre de Rio.

« La grossesse devrait être un crime punissable contre la société, sauf si les parents détiennent un permis du gouvernement.  Tous les parents potentiels devraient être tenus d’utiliser des produits contraceptifs, le gouvernement émettant des antidotes aux citoyens élus pour procréer. »  David Brower, premier directeur exécutif du Sierra Club.

« Les droits individuels devront arriver derrière les droits collectifs. »  Harvey Ruvin, vice-président, ICLEI.

Maintenant, qu’en pensez-vous ?

Ce que nous avons dépeint ici dans cette collection de déclarations publiques par la plupart des écologistes est la mentalité collective des environnementalistes, des socialistes et des scientifiques du climat, partout à travers la planète.  Ils ont convaincu les gouvernements mondiaux, y compris les États-Unis et surtout le président Barack Obama, que la menace est tellement réelle et imminente que des mesures doivent être prises dès maintenant ou des conséquences irréversibles envelopperont le monde entier, tout en éliminant le fait que le réchauffement climatique causé par l’homme est une science instable et que durant les années 1970 (il y a 40 ans), ces mêmes scientifiques, écologistes, socialistes et gouvernements du monde entier nous avaient avertis des conséquences désastreuses d’un « refroidissement global causé par l’homme ».  Pourquoi devrions-nous les croire maintenant ?

Mais, les limitations des émissions de CO2, les schémas Cap and Trade pour devenir riches et les sources alternatives d’énergies ne sont pas de sauver la planète du réchauffement climatique causé par l’homme.  Il s’agit simplement de la justice sociale et environnementale, une politique de l’Organisation des Nations Unies et maintenant du gouvernement américain.  Ces initiatives de changement climatique sont toutes au sujet d’un contrôle radical des populations de la planète Terre sous un gouvernement mondial, pour sauver la planète des fléaux, des virus, de l’humanité et pour ramener l’Amérique au niveau d’une nation du tiers-monde.

La véritable arnaque est que les Américains devront supporter le poids des limites d’émission de CO2 tandis que la Chine produit deux fois plus de CO2 que l’Amérique et s’en tire totalement libre.

En tout juste 22 ans, la Chine a augmenté ses émissions de CO2 de 4 fois.  En revanche, l’Amérique a réduit ses émissions dans cette même période de temps, mais, les Américains doivent souffrir davantage, parce que nous sommes tellement riches, décadents et gluants.

La Chine n’a pas l’intention d’arrêter la hausse rapide de son économie qui lui a permis de devenir la deuxième plus grande économie mondiale, principalement alimentée par l’énergie du charbon et du pétrole, et le consommateur américain.

Il a été rapporté que la Chine construisait une nouvelle centrale électrique au charbon chaque semaine.  L’Amérique envoie ses vastes ressources de charbon en Chine pour alimenter les centrales électriques.  Donc, l’Amérique a aidé et encouragé les émissions de CO2 et les polluants de la Chine tout en se tirant une balle dans le pied avec des limitations d’émissions de CO2.

Qu’est-ce qui peut faire penser à quiconque que la Chine, le plus grand producteur de CO2 et de polluants de la planète, va revenir sur ce qu’elle a accompli en quelques décennies et renvoyer son peuple dans la pauvreté la plus abjecte ?

Mais, alors qui peut s’en soucier ?  Les dés sont jetés et les Américains auront des limitations d’émissions de CO2 et le Cap and Trade, qu’ils le veuillent ou non, ce qui rendra Al Gore et les autres dans le commerce du Cap and Trade infiniment riches.  Nous avons eu Obamacare en dépit des objections insurmontables et pas un seul vote républicain.  Les mondialistes, les changeurs d’argent et les démocrates contrôlent désormais notre air, notre eau, notre terre, notre argent, notre énergie, nos transports, nos mariages, notre reproduction et nos soins de santé.  Que leur reste-t-il à contrôler ?  Rien, sauf peut-être une licence pour avoir des enfants !

De nombreux états, y compris Washington, l’Oregon et la Californie, ont déjà mis en place des limitations strictes d’émissions de CO2.  Cà ne fait aucune différence que tout cela soit une arnaque et un mensonge pour mettre en œuvre un gouvernement mondial.  Si les Américains ont à payer un peu plus ou perdent des emplois, et alors ?  Après tout, nous sommes coupables, ne le sommes-nous pas ?  La vie est bonne en Amérique.  Qu’est-ce que toutes ces histoires de toute façon ?  Nous pouvons nous le permettre.  Nous sommes riches.

Pourquoi tout ce tapage ?  Nous allons vous dire tout sur tout ce tapage !  La fraude du réchauffement climatique causée par l’homme est juste un autre clou dans le cercueil de la disparition de l’Amérique en tant que nation libre et souveraine, avec le Partenariat Trans-Pacifique, l’ALENA, le CAFTA et tous les autres supposés accords de libre-échange qui ne donnent rien aux travailleurs américains tout en exploitant la main-d’œuvre internationale pas chère sur la voie d’un ordre mondial.

Malheureusement, la plupart des Américains qui lisent ceci s’en amuseront et retourneront pitonner sur leurs iPhones et attendront le prochain épisode de « Dancing with the Stars ».  D’autres vont marcher dans les rues et crier que « la vie des noirs est importante », tout en faisant la promotion de la mort des policiers.  D’autres vont faire pression sur le gouvernement pour obtenir plus de trucs gratuits que les candidats présidentiels socialistes Bernie Sanders et Hillary Clinton promettent, mais, ne peuvent pas donner.

L’Amérique, une nation autrefois libre et souveraine, n’existe plus.  Les forces mondiales de gouvernement mondial ont gagné.  Ou ont-ils vraiment gagné ?  Il appartient au peuple américain de voir à ce que les forces mondiales ne gagnent pas, si la population s’en soucie.

Si vous avez encore des doutes sur le réchauffement climatique causé par l’homme, nous vous invitons à lire notre article publié dans le Seattle Times, comme un éditorial invité, intitulé, « Réchauffement Global, une farce ». L’article date de 10 ans, mais, sa logique indiscutable est intemporelle.

Source : NewsWithViews.com

Traduit par PLEINSFEUX.ORG

 

Partager cet article

Repost0