Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Présentation

  • : SIGNES ET PROMESSES
  •           SIGNES ET PROMESSES
  • : Ce Blog a pour but au travers de son contenu, d'édifier l'église de Jésus-Christ, de faire connaître à nos contemporains l'amour de Dieu manifesté en Jésus son fils bien aimé.Les messages qui seront diffusés veulent être en bénédictions à tous les milieux, en rappelant qu'aujourd'hui, Dieu veut encore faire éclater parmi ceux qui ont soif, les signes de sa Puissance, et accomplir ses Glorieuses Promesses. L'actualité chrétienne, nationale et internationale sera aussi traitée dans ce blog. Aquilas
  • Contact

VERSET BIBLIQUE

 

 

Je suis le chemin, la vérité, et la vie. (Jean 14 : 6)  

Recherche

Liste D'articles

  • Frappez.....
    « Demandez, et l'on vous donnera; cherchez, et vous trouverez; frappez, et l'on vous ouvrira ». Nous arrivons aujourd'hui au terme de la réflexion concernant cet enseignement de Jésus-Christ pour nos vies. Avant d'aller plus loin et de voir avec vous...
  • Cherchez.......
    Matthieu ch.7 v 7 : « Demandez, et l'on vous donnera; cherchez, et vous trouverez; frappez, et l'on vous ouvrira ». Hier je me suis arrêté sur la première partie de ce verset cité plus haut. Aujourd'hui, prenons du temps avec la seconde portion de celui-ci:...
  • Demandez.....
    Matthieu ch.7 v 7 : Demandez, et l'on vous donnera; cherchez, et vous trouverez; frappez, et l'on vous ouvrira. Aujourd'hui, j'aimerai m'arrêter sur la première partie de ce verset : ' 'Demandez, et l'on vous donnera.'' Dans ce passage Jésus revient sur...
  • Pleurez pour vos bergers. (Partie 1/2)
    Par David Wilkerson Il est temps de pleurer et de nous lamenter pour les bergers qui gardent les brebis du Seigneur. Pleurez pour les pasteurs, les évangélistes, les prophètes et les docteurs, car Dieu est sur le point d’envoyer de terribles jugements...
  • La justification
    Qu'est-ce que la justification ? C'est, en matière de justice, un acquittement (Isaïe 5.23 ; Proverbes 17.15). Le divin juge considère "comme juste" le croyant sincère. La justification est "un don gratuit" de Dieu, du Dieu contre lequel nous avons péché....
  • Persécution des Ouïghours en Chine : la France...
    Persécution des Ouïghours en Chine : la France condamne des _pratiques inacceptables_, Pékin dénonce des mensonges… https://t.co/Yti9aULzjD Patrick Gassend (@Ichtus1) July 24, 2020
  • L'olivier franc
    - INOF 5 2020 SUITE DE LA CRISE.pdf
  • Notre sûre retraite
    (Proverbes 8 : 10) « Le nom de l’Éternel est une tour forte ; le juste s'y réfugie et se trouve en sûreté ». Il est aussi notre force et notre bouclier , notre rocher, notre forteresse, notre libérateur, notre bienfaiteur et notre haute retraite... la...
  • Preuves d'un dessein intelligent
  • La nuée. (Partie 2/2) " Israël dans le désert."
    Nombres 9.15-23 A la lecture de ce passage, nous constatons que les enfants d'Israël partaient ou campaient, selon que la nuée s'élevait ou s'arrêtait. Le peuple agissait sur l'ordre de L’Éternel Rappel :Dieu était dans la nuée ; la gloire de Dieu, la...

VISITES

 Que Dieu vous bénisse !

 

Parcours interactif :

                                           https://connaitredieu.com/

   

 


 
 

SOUTIEN

                                                                             Suivez  le lien :Contact  

 

  

Calendrier La Bonne Semence

                

">

reftagger

 

31 mai 2019 5 31 /05 /mai /2019 12:50

Partager cet article

Repost0
7 mai 2019 2 07 /05 /mai /2019 07:20

Mojtaba et Maryam ont été emprisonnés parce qu’ils sont devenus chrétiens. La Bible nous dit: «Souvenez-vous des prisonniers», voilà une précieuse occasion de se souvenir! Ecoutons, partageons et prions.

Partager cet article

Repost0
24 avril 2019 3 24 /04 /avril /2019 13:26

                                     

Partager cet article

Repost0
17 mars 2019 7 17 /03 /mars /2019 13:40

Partager cet article

Repost0
15 février 2019 5 15 /02 /février /2019 11:48

Le projet « Personhood Act of South Carolina » tient à rappeler « le caractère sacré de la vie », « à toutes les étapes de la vie biologique ».

En Caroline du Sud, 2 projets de loi ont été proposés à l’Assemblée législative afin de « criminaliser le droit de recevoir ou de pratiquer un avortement ». Le projet » Personhood Act of South Carolina » a été proposé par le sénateur Richard Cash et par le représentant de l’État Josiah Magnuson. L’article 5 rappelle « le caractère sacré de la vie » :

 » L’Assemblée générale reconnaît que la personne est un don de Dieu et non une dotation de l’État. Tous les êtres humains, sans distinction de race, de sexe, d’âge, de religion ou de statut économique, sont créés à l’image de Dieu et ont donc un droit égal à la vie. »

Il rappelle ensuite la responsabilité de protection « qui incombe au premier chef aux gouvernements civils » :

« L’Assemblée générale constate qu’un être humain est une personne unique, une personne distincte et la même personne à toutes les étapes de la vie biologique, avec des informations génétiques uniques, de la fécondation à l’avenir, et affirme donc un intérêt impérieux de l’État pour la protection des droits à la vie, à une procédure régulière et à une protection égale, de la fécondation. »

M.C.

Source : https://www.infochretienne.com/

 

Partager cet article

Repost0
5 janvier 2019 6 05 /01 /janvier /2019 08:27
APRÈS LES POKÉMON, PARTEZ À LA CHASSE DE JÉSUS-CHRIST DANS LA RUE

Disponible sur Android et iOS, l'application s'inspire du phénomène "Pokémon Go", en remplaçant les petites créatures par des personnages de la Bible.

C'est un détournement improbable venant d'un acteur tout aussi inattendu : l'Église catholique.
L'idée ? S'inspirer du succès mondial de Pokémon Go, ce jeu en réalité augmentée qui permet d'attraper des créatures Pokémon. 


Chasser Jésus pour l'avoir dans son équipe d'évangélisation

Si le concept fonctionne moins depuis sa création à l'été 2016, la Fondation Ramón Pané, proche de l'église évangélique, compte bien lui donner une seconde vie avec "Follow Jésus-Christ Go", dont le développement a coûté 500.000 dollars. 
Le but du jeu est similaire. Il s'agit d'attraper des Saints, traquer des personnages de la Bible et créer des équipes d'évangélisation. Dans les rues, on peut ainsi croiser le chemin de Moïse, Marie, Saint-Thomas et même pour les plus chanceux, Jésus... !


Le pape François sous le charme

Mais alors comment attraper tout ce petit monde ? Avec une Pokéball? Évidemment, non. Il faut plutôt bien répondre à des questions sur le thème religieux. 
Autre particularité de ce jeu: il suggère de prier. Ainsi, les églises sont indiquées et un petit message invitant à la prière apparaît quand on passe à côté. Idem pour les hôpitaux. "Pourquoi ne pas rendre visite à un malade et prier pour lui ?", ou "Voulez-vous faire un don de charité directement via Follow JC Go", propose l'application. 

Le pape François aurait déjà été impressionné par le jeu, pour le moment uniquement disponible en espagnol.

 


Sources : 7sur7.be   -  http://www.ekklesia.pro/

Partager cet article

Repost0
5 janvier 2019 6 05 /01 /janvier /2019 08:24

Partager cet article

Repost0
24 décembre 2018 1 24 /12 /décembre /2018 09:20

Partager cet article

Repost0
4 décembre 2018 2 04 /12 /décembre /2018 08:26

Partager cet article

Repost0
31 octobre 2018 3 31 /10 /octobre /2018 08:12

Chrétienne du Pendjab, cette mère de cinq enfants avait bu l’eau d’un puits supposé réservé aux musulmans. Elle va être libérée « immédiatement ».

Le Monde.fr avec AFP |  • Mis à jour le 

Cette affaire avait suscité l’indignation à l’étranger. La Cour suprême du Pakistan a acquitté en appel la chrétienne Asia Bibi, condamnée à mort pour blasphème en 2010, selon un verdict rendu mercredi 31 octobre. « Elle a été acquittée de toutes les accusations », a déclaré le juge Mian Saqib Nisar lors de l’énoncé du verdict, ajoutant qu’elle allait être libérée « immédiatement ».

Lire aussi :   Asia Bibi, chrétienne du Pakistan, condamnée à mort pour blasphème

Chrétienne du Pendjab, Asia Bibi, ouvrière agricole, ramassait des baies rouges le 14 juin 2009 dans le village d’Ittan Wali, lorsqu’elle commit l’irréparable aux yeux de ses voisines : boire de l’eau dans un puits supposé réservé aux musulmans.

Parce qu’elle a répondu aux femmes qui l’accusaient d’avoir sali l’eau, cette mère de cinq enfants a été accusée de « blasphème », un acte passible de la peine de mort au Pakistan. Aussitôt jetée en prison, Asia Bibi a été jugée en novembre 2010 et condamnée à la peine capitale par pendaison. Cette mère de famille, qui clame son innocence, avait fait appel de cette décision.                  

Lors de l’examen de son recours, début octobre, les juges de la Cour suprême avaient semblé s’interroger sur le bien-fondé de l’accusation. « Je ne vois aucune remarque désobligeante envers le Coran dans le rapport d’enquête », avait observé le juge Saqib Nisar, tandis qu’un second juge, Asif Saeed Khan Khosa, relevait plusieurs points de non-respect des procédures.

Colère des milieux religieux fondamentalistes

Des partisans du parti Tehreek-e-Labbaik manifestent pour demander l’exécution d’Asia Bibi, à Lahore, au Pakistan, le 19 octobre.

Son cas avait eu un retentissement international, attirant l’attention des papes Benoît XVI et François. En 2015, l’une des filles d’Asia Bibi avait rencontré le pontife argentin. Ce verdict pourrait susciter la fureur des milieux religieux fondamentalistes, qui appelaient de longue date à l’exécution d’Asia Bibi. Des islamistes radicaux avaient ces dernières semaines menacé les juges statuant sur son cas en cas de jugement favorable.

« Les musulmans pakistanais prendront les mesures adéquates face aux juges (…) et les conduiront à une fin horrible », avaient fait savoir des responsables du Tehreek-e-Labaik Yah Rasool Allah Pakistan (TLY), un groupe religieux extrémiste devenu parti politique, qui fait de la punition du blasphème sa raison d’être. « Les adorateurs du Prophète ne reculeront face à aucun sacrifice », avaient-ils lancé.

Le blasphème est un sujet extrêmement sensible dans ce pays très conservateur où l’islam est religion d’Etat. La loi prévoit jusqu’à la peine de mort pour les personnes reconnues coupables d’offense à l’islam.

 Lire aussi :   Le Pakistan en proie à l’intolérance religieuse

Mercredi, la capitale Islamabad avait été placée sous haute sécurité, avec des barrages sur les routes notamment à proximité des quartiers où vivent les magistrats et la communauté diplomatique, a constaté l’Agence France-Presse.

 

Partager cet article

Repost0