Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Présentation

  • : SIGNES ET PROMESSES
  •           SIGNES ET PROMESSES
  • : Ce Blog a pour but au travers de son contenu, d'édifier l'église de Jésus-Christ, de faire connaître à nos contemporains l'amour de Dieu manifesté en Jésus son fils bien aimé.Les messages qui seront diffusés veulent être en bénédictions à tous les milieux, en rappelant qu'aujourd'hui, Dieu veut encore faire éclater parmi ceux qui ont soif, les signes de sa Puissance, et accomplir ses Glorieuses Promesses. L'actualité chrétienne, nationale et internationale sera aussi traitée dans ce blog.
  • Contact

VERSET BIBLIQUE

 

                          1 Samuel 2 : 9

 

Il gardera  les pas de ses bien-aimés ( 1 Samuel 2 : 9)                                                              

Recherche

Liste D'articles

VISITES

 Que Dieu vous bénisse !

 

Parcours interactif :

 

 

 


 
 

SOUTIEN

                                                                             Suivez  le lien :Contact  

 

  

Calendrier La Bonne Semence

                

MONTRESORSONORE

">

ANNONCES

 

 

     

 


 

 

             

        

                          

                  

 

 

 
25 juin 2015 4 25 /06 /juin /2015 16:40

https://actualitechretienne.wordpress.com/

Face aux incertitudes liées à la crise, des chefs d’entreprises disent chercher conseil dans le texte sacré des chrétiens.

Devoir composer avec le franc fort, une faible conjoncture ou une forte pression sur les marges fait partie du quotidien de nombreuses entreprises suisses. En temps de crise, le système de valeurs des sociétés prend d’autant plus d’importance et certaines d’entre elles cherchent conseil dans la Bible.

«Je pourrais donner deux conférences chaque semaine», confie Ralph Siegl, patron du chocolatier Läderach. D’autres chefs d’entreprise veulent en effet connaître le secret de gestion de l’entreprise grisonne, qui surfe sur le succès et se développe à l’international, tout en brandissant fièrement ses valeurs chrétiennes.

LIRE LA SUITE…

Partager cet article

Repost 0
Published by Aquilas
commenter cet article
20 juin 2015 6 20 /06 /juin /2015 19:09

«Nous ferions mieux de garder l’œil bien ouvert pour cette naissance d’une société sans argent liquide qui vient beaucoup plus rapidement que prévu. Pourquoi la réunion est-elle secrète? Quelque chose ne sent pas bon par ici»

L’économiste Martin Armstrong affirme qu’il est prévu une réunion secrète sur la fin du cash qui aura lieu à Londres avant la fin du mois impliquant des représentants de la BCE et la Réserve fédérale.

Armstrong, qui est connu pour avoir prédit avec succès en 1987 le crash du lundinoir ainsi que l’effondrement financier de 1998 en Russie, a exprimé avoir été choqué, qu’aucune information n’ait filtré sur cette prochaine conférence.

«Je trouve extrêmement troublant d’être le seul à signaler cette réunion secrète à Londres. Kenneth Rogoff, de l’Université de Harvard, et Willem Buiter, l’économiste en chef chez Citigroup, s’adresseront aux banques centrales pour préconiser l’élimination de toutes les espèces pour permettre la venue du jour où vous ne pourrez plus acheter ou vendre quoi que ce soit, sans l’approbation du gouvernement», écrit Armstrong.

«Quand j’ai googlé la question pour voir qui d’autre l’avait signalé, à ma grande surprise,Armstrong Economist vient en premier. D’autres me citent, jusqu’à la Banque centrale du Nigeria. Je dois encore trouver tous les rapports sur la réunion qui aura lieu à Londres, mais mes sources sont internes.»

Armstrong attire d’abord l’attention sur la réunion prévue plus tôt ce mois-ci quand il a révélé que des représentants de la Réserve fédérale, de la BCE ainsi que des participants provenant des banques centrales suisse et danoise seraient tous présents à une grande conférence à Londres à laquelle Kenneth Rogoff de l’Université de Harvard, et Willem Buiter, l’économiste en chef chez Citigroup, feraient des présentations.

«Nous ferions mieux de garder l’œil bien ouvert pour cette naissance d’une société sans argent liquide qui vient  beaucoup plus rapidement que prévu. Pourquoi la réunion est-elle secrète? Quelque chose ne sent pas bon par ici», conclut Armstrong.

Les discussions et les avancées vers l’interdiction du cash ont surgi à plusieurs reprises au cours des dernières semaines.

Willem Buiter, dont Armstrong prétend qu’il parlera à cette réunion secrète, a récemmentpréconisé l’abolition du cash pour «résoudre le problème des banques centrales de la planète avec des taux d’intérêt négatifs».

L’année dernière, Kenneth Rogoff a également appelé à l’abolition de la monnaie physiqueafin de stopper l’évasion fiscale et l’activité illégale ainsi que pour prévenir les retraits massifs d’argent lorsque les taux d’intérêt seront proches de zéro.

«Une fois que l’argent n’existera plus que sur les comptes en banque, supervisés ou même directement contrôlés par les gouvernements, les autorités seront capables de nous inciter à dépenser plus quand l’économie ralentira, et moins en cas de surchauffe.»

Sur un ton similaire, l’ancien économiste de la Banque d’Angleterre, Jim Leaviss aécrit un article pour le Telegraph de Londres plus tôt ce mois dans lequel il a dit qu’une société sans numéraire ne serait possible qu’en «forçant tout le monde à passer uniquement par voie électronique à partir d’un compte détenu par une banque agissant pour le gouvernement, qui serait surveillée, ou même directement contrôlée par ce gouvernement».

Les grandes banques tant au Royaume-Uni qu’aux États-Unis traitent déjà le retrait ou le dépôt de sommes d’argent modérément grosses comme une activité suspecte. Des rapports ont été publié en mars sur la façon dont le ministère de la Justice ordonne aux employés de banque d’envisager d’appeler les flics quand des clients retirent 5000 dollars ou plus.

Pendant ce temps, en France, de nouvelles mesures devraient entrer en vigueur en septembre qui vont limiter les citoyens français pour faire des paiements en espèces supérieurs à 1 000 euros. Armstrong suggère que la police financière pourrait appliquer cette nouvelle loi par, «la recherche de personnes transitant en train par la France juste pour voir si elles transportent des espèces, dont ils vont maintenant se saisir».

Comme le note Armstrong, en interdisant le cash afin d’éviscérer le peu de libertés économiques que les gens avaient encore pour éviter la politique désastreuse de la banque centrale keynésienne, n’est rien de moins que du totalitarisme économique.

«Dans l’esprit d’un tyran économique, l’interdiction du cash représente le Saint-Graal,écrit Michael KriegerForcer la plèbe à adopter un système de transactions numériques de la monnaie fiduciaire offre un contrôle total via un suivi sans faille de toutes les transactions dans l’économie, et la capacité de bloquer les paiements d’un citoyen impétueux qui oserait sortir de la ligne.»

Via le blog http://www.jovanovic.com/blog.htm

Partager cet article

Repost 0
20 juin 2015 6 20 /06 /juin /2015 17:50

De la délinquance et l’islam radical à Jésus.

C’est le parcours chaotique, de l’ombre à la lumière, du rappeur Oldream.
Il a connu le deal de drogue, la violence et l’endoctrinement islamiste. Par la prière il a rencontré le Christ. Oldream vit aujourd’hui des jours sereins, de rimes, de mélodies et louanges. Il réconcilie le rap français et la foi au Dieu des Chrétiens.

Son dernier album s’intitule « Des Ténèbres à la Lumière » (Inline Studio, 2014).

Partager cet article

Repost 0
20 juin 2015 6 20 /06 /juin /2015 16:06

Les partisans du boycott d'Israël se sont probablement déjà préparés mentalement à se passer des Bambas et des produits de la Mer Morte mais ils ne semblent pas se dépêcher de jeter leurs disques durs, leurs clés USB, leurs ordinateurs, leurs smartphones et leurs voitures électriques....Comment serait le monde en cas de boycott réél d' Israël ? ....Détails...

 
L'humoriste américain Bill Hicks a déclaré un jour que " si vous étes vraiment contre la drogue, commencez par vous débarasser de tous vos albums de Bob Dylan, Janis Joplin, Johnny Cash et des Beatles". Le mouvement mondial BDS ( Boycott Disinvestment and Sanctions ) appelle les entreprises du monde entier à couper leurs liens avec Israël et demande aux gens de cesser d'utiliser les produits venants des entreprises qui font des affaires en Israël, cependant, la technologie israélienne est pratiquement partout. Pour comprendre l'absurdité du boycott, lisez ce qui suit.
 

Pour commencer, il va falloir immédiatement que les partisans du boycott jetent tous les ordinateurs ( fixes et mobiles ) contenant un processeur Pentium et Celeron ( Intel ) à la poubelle. 
Cette technologie a été développée en Israël et un grand nombre de processeur sont encore fabriqués ici. 
Le premier processeur d'ordinateur, le processeur Intel 8088, a été inventé à Haïfa par Intel Lab. 
Si les boycotteurs utilisent Windows XP ou Vista, ou Microsoft Office, alors ils utilisent encore un produit développé en Israël.
Ceux qui utilise un firewall ( pare-feu ) pour protéger leur ordinateur vont devoir s'en séparer car c'est la société israélienne Check Point, leader mondial dans ce domaine, qui a développé le modèle de sécurité utilisé par quasiment toutes les sociétés de sécurité informatique dans le monde aujourd'hui. 
Ceux qui veulent boycotter Israël vont devoir également arrêter de prendre des photos par le biais de leur smartphone car cette technologie a été développée en Israël. 
Inutile de rappeler que de très nombreuses applications sont israéliennes, genre Waze, Get Taxi...
Ils devront également désinstaller Chrome et ne plus utiliser Google car le géant de la recherche a développé ses dernières années bons nombres de produits en Israël.
 

 
En outre, le monde est invité à renoncer à l'envoi de SMS via les appareils mobiles.
Il est préférable pour eux de se déconnecter de Facebook car de nombreuses fonctionnalités du  réseau social ont été développées en Israël. 
Les livres électroniques et les services de cloud computing utilisent également des technologies israéliennes.
De plus, la majeure partie des nouvelles voitures électriques utilisent  des batteries développées en Israël ou via des technologies israéliennes. 
Bien sûr, tous ceux qui veulent boycotter d'Israël devront se débarrasser de tous les dispositifs de disque on Key depuis que SanDisk a inventé la clé USB !
N'oublions pas les appels VoIP ( comme Skype...), les stylos scanners, les claviers lasers virtuels et tous les sites Web qui utilisent le langage de développement PHP, c'est a dire 95 % des sites Web... Oups....
 
 
 
En passant, ils devront aussi se débarrasser de leur smartphone parce qu' en fait, un grand nombre d'entre eux ( pour ne pas dire tous... ) sont les descendants directs du centre de recherche de Motorola Israël pour la recherche et le développement ! 
Bref, bien qu' Israël soit un petit pays, il est riche en capital humain et est toujours à la pointe des hautes technologies, on comprend pourquoi Israël est un centre d'attraction pour les grandes multinationales comme Intel, IBM, Google etc
Bon les boycotteurs, vous savez ce qu'ils vous restent à faire...et je n'ai parlé que des technologies informatiques, vous voulez qu'on parle de médecine ? 

Source Koide9enisrael

Partager cet article

Repost 0
Published by Aquilas - dans Israël
commenter cet article
19 juin 2015 5 19 /06 /juin /2015 18:07

        

Tous les commandements et les bases USA/Otan sont en pleine activité pour préparer le « Trident Juncture 2015 » (TJ15), « le plus grand exercice Otan depuis la fin de la guerre froide ». Il se déroulera en Italie, Espagne et Portugal du 28 septembre au 6 novembre, avec des unités terrestres, aériennes et navales et avec des forces spéciales de 33 pays (28 Otan plus 5 alliés) : plus de 35mille militaires, 200 avions, 50 navires de guerre. Y participeront aussi les industries militaires de 15 pays pour évaluer de quelles autres armes a besoin l’Otan. Objectif de cet exercice « à haute visibilité et crédibilité » : tester la « Force de riposte » (30mille effectifs), surtout sa « Force de pointe » à très haute rapidité opérationnelle (5mille effectifs). Sur le flanc méridional, en partant surtout de l’Italie, l’Otan prépare d’autres guerres en Afrique du Nord et au Moyen-Orient. Confirmé par l’attaque effectuée en Libye, dimanche dernier, par des chasseurs étasuniens F-15E qui, ayant probablement décollé d’Aviano (région Frioul, ndt), ont largué de nombreuses bombes officiellement pour tuer un présumé terroriste.

L’Aéronautique italienne se prépare à des actions similaires : pour vérifier « les capacités de ses rangs dans le cadre d’une force à rapidité élevée d’utilisation», elle utilisera dans le TJ15 l’aéroport de Trapani (et pas celui de Decimomannu où la « sérénité » fait défaut à cause des manifestations contre les servitudes militaires), « pour des raisons éminemment logistiques, opérationnelles et de distances parcourables ainsi que pour l’expérience déjà acquise et mûrie au cours d’autres opérations conduites depuis la base » : c’est-à-dire le bombardement de la Libye en 2011.

A Trapani-Birgi opèreront environ 80 avions et 5mille militaires, qui (malgré les déclarations rassurantes de l’Aéronautique) mettront en danger la praticabilité et la sécurité des vols civils.  Un rôle central sera tenu dans l’exercice par le Jfc Naples, commandement Otan (avec quartier général à Lago Patria, Naples) aux ordres de l’amiral étasunien Ferguson, qui est aussi commandant des Forces navales étasuniennes en Europe et des Forces navales du Commandement Africa : en alternance annuelle avec Brunssum (Hollande), le Jfc Naples tient le rôle de commandement opérationnel de la « Force de riposte » Otan, dont le commandement général appartient au Commandant suprême allié en Europe (toujours un général étasunien nommé par le Président ). La projection de forces au sud va bien au-delà de l‘Afrique du Nord : c’est ce qu’explique le Commandant suprême en personne, le général Breedlove, en annonçant que « les membres de l’Otan joueront un grand rôle en Afrique du Nord, Sahel et Afrique subsaharienne ».

Sur le flanc oriental, l’Otan continue à accroître sa pression militaire sur la Russie. Selon des informations fournies au New York Times (13 juin) par des fonctionnaires étasuniens et alliés, le Pentagone entend « prépositionner » des armements lourds (chars d’assaut, cannons etc.), suffisants pour 5mille soldats, en Lituanie, Lettonie, Estonie, Pologne, Roumanie, Bulgarie et Hongrie. Et pendant que Washington fait savoir qu’il n’exclut pas d’installer en Europe des missiles nucléaires avec bases à terre, Kiev annonce que pourraient être installés en Ukraine des missiles intercepteurs USA/Otan, analogues à ceux qui sont en cours d’installation en Pologne et Roumanie. En ignorant que Moscou, comme il a déjà averti, prendra des contre-mesures puisque ces rampes de lancement peuvent être utilisées aussi pour lancer des missiles à têtes nucléaires.

C’est dans ce scénario que s’insère le « Trident Juncture 2015 », expression d’une stratégie de guerre tous azimuts. Que confirme la participation du secrétaire général de l’Otan Stoltenberg, la semaine dernière en Autriche, à huis clos du groupe Bilderberg[1] : celui que le magistrat Ferdinando Imposimato dénonce comme « un des responsables de la stratégie de la tension »[2].

Edition de mardi 16 juin de il manifesto http://ilmanifesto.info/la-nato-lancia-il-tridente/ Traduit de l’italien par Marie-Ange Patrizio                      

   

Partager cet article

Repost 0
19 juin 2015 5 19 /06 /juin /2015 17:37

Source : Actu-Chretienne.Net

Clementa Pinckney était sénateur démocrate de Caroline du Sud. Quelques heures avant, il avait rencontré la candidate démocrate de passage à Charleston dans le cadre de sa campagne.

Il était l’un des plus éclatants représentants de la communauté noire américaine de Caroline du Sud. Parmi les six femmes et trois hommes tués mercredi soir à Charleston se trouvait Clementa Pinckney, 41 ans, à la fois pasteur de l’église Emanuel African Methodist Church de Charleston et sénateur démocrate de Caroline du Sud.

LIRE LA SUITE…

Partager cet article

Repost 0
Published by Aquilas - dans Actualité
commenter cet article
19 juin 2015 5 19 /06 /juin /2015 14:51

Source : Actu-Chretienne.Net

Le Premier ministre israélien Benjamin Netanyahu a condamné mercredi l’incendie présumé criminel du sanctuaire de Tabgha, haut lieu du christianisme en Israël.

 

« L’incendie criminel scandaleux de ce matin contre une église est une attaque contre nous tous. La liberté de culte est l’un des piliers d’Israël. », a déclaré le dirigeant israélien. Les responsables de ce crime abject feront face à toute la force de la Loi. La haine et l’intolérance n’ont pas leur place dans notre société. », a-t-il ajouté.

LIRE LA SUITE…

Partager cet article

Repost 0
Published by Aquilas - dans Actualité
commenter cet article
19 juin 2015 5 19 /06 /juin /2015 13:47

Le 19 mai 1999, un "appel pour une paix juste dans les Balkans" était lancé par voie de presse en lien avec un jeûne organisé à Paris du 14 mai au 3 juin 1999. Le communiqué, signé par les jeûneurs disait ceci : "Entre désarroi et révolte, nous avons choisi de jeûner quinze jours pour en appeler à la conscience de tous. Nous demandons l'arrêt des frappes aériennes et conjointement une réunion urgente du Conseil de Sécurité de l'ONU, (…). Ce jeûne est le fait de femmes et d'hommes qui ne se réfèrent pas à un parti, mais veulent défendre les droits humains par la non-violence active". De fait, une douzaine d'organisations aussi différentes que l'ACAT (Action des Chrétiens pour l'Abolition de la Torture), la société religieuse des amis (Quakers), la fondation Larzac, le MIR (Mouvement International de la Réconciliation), … étaient à l'origine de cet appel.

Au moment où notre Fédération et d'autres mouvements évangéliques invitent leurs membres à jeûner et à prier, il est intéressant de noter que, dans des milieux beaucoup plus larges et pour d'autres objectifs, le jeûne semble être un recours possible pour réveiller les consciences. Est-ce là une version sécularisée, sans références religieuses du jeûne pratiqué dans le christianisme et d'autres religions ? Ou est-ce plutôt notre milieu évangélique qui, par un effet de mode , sous l'influence d'une société en pleine quête de spiritualité, retrouve une pratique biblique qu'elle a trop longtemps négligée ? En d'autres termes, y a-t-il de sérieuses raisons, des arguments bibliques pour que nous entrions dans une telle démarche ? Quelle place devons-nous faire au jeûne dans notre piété ?

Pour répondre à cette question, il nous faut d'abord définir ce qu'est le jeûne

LE JEUNE, C'EST …

Le jeûne, c'est l'abstention totale de nourriture pendant une durée généralement courte (d'un repas à 3 journées), exceptionnellement longue (40 jours pour Moïse et Jésus). Il peut parfois s'accompagner d'un temps d'abstinence sexuelle et très rarement de renonciation à la boisson.

Ainsi défini, le jeûne n'est encore rien d'autre qu'une disposition générale sans considération religieuse et peut être préconisé à titre diététique et/ou médical. Si l'on y ajoute une précision concernant sa dimension spirituelle, son orientation vers Dieu, on a alors la définition d'une pratique religieuse qui n'est pas spécifiquement chrétienne. On peut penser au ramadan, l'un des cinq piliers de l'Islam, qui conduit le musulman à un jeûne total (nourriture, boisson, tabac, relations sexuelles) de l'aube au coucher du soleil pendant tout le neuvième mois du calendrier hégirien.

Ce qui va caractériser le jeûne biblique, ce n'est pas seulement son association à la prière (l'Islam fait aussi une telle association) mais c'est surtout son aspect volontaire et le sens de sa motivation.

CE QUE LA BIBLE EN DIT

Nous trouvons plus de soixante-dix mentions du jeûne dans l'Ecriture avec une très grande variété de formes et de circonstances pour sa pratique.

L'Ancien Testament mentionne :

  • des jeûnes publics réguliers :
  • "Le jeûne du quatrième (mois), le jeûne du cinquième, le jeûne du septième et le jeûne du dixième deviendront pour la maison de Juda des jours de gaieté et de joie."
  • Zacharie 8:19

  • des jeûnes publics occasionnels : 
    Suite à la destruction de la tribu de Benjamin qui avait gravement péché
    "Tous les Israélites … montèrent … à Béthel, ils pleurèrent et restèrent là devant l'Eternel, ils jeûnèrent en ce jour jusqu'au soir, ils offrirent des holocaustes et des sacrifices de communion devant l'Eternel".

    Juges 20:26

  • des jeûnes privés : 
    Voici la réaction de Néhémie au récit de la désolation de Jérusalem :

    "Lorsque j'entendis ces paroles, je m'assis, je pleurais et, pendant plusieurs jours je pris le deuil. Je jeûnais, je priais devant le Dieu des cieux, …"

    Néhémie 1:4

  • En d'autres occasions, il est associé à une demande de guérison, de protection, de victoire, de conseil, … Dans tous les cas, il est l'expression d'une dépendance à l'égard de Dieu et l'attente confiante de son intervention.

    Le Nouveau Testament en fait aussi mention quoique de manière plus discrète. Les célèbres avertissements de Jésus dans le Sermon sur la montagne : " Lorsque vous jeûnez, ne prenez pas un air triste, comme les hypocrites…" (Matthieu 6:16a) prouvent à contrario la place importante du jeûne dans la piété juive de cette époque.

    L'Eglise primitive s'inscrira dans cette ligne et aura recours à cette pratique en des circonstances particulières (cf. Actes 13:1-4) mais n'en fera pas pour autant un élément indispensable de la vie de la communauté chrétienne (cf. Actes 2:42).

    L'apôtre Paul ne recommandera d'ailleurs jamais de façon explicite la pratique du jeûne dans ses épîtres, comme il le fera pour la prière par exemple. Par contre, il semble l'avoir souvent vécue (cf. 2 Corinthiens 6:5 et 11:27) dans l'exercice de son ministère sans que l'on puisse forcément distinguer la pratique volontaire de l'absence de nourriture subie.

    Ceci étant dit, l'Ecriture nous met en garde contre la banalisation et la mauvaise utilisation du jeûne.

MAUVAIS USAGES DU JEUNE

Parce qu'il s'agit d'un acte de piété dans lequel notre corps est impliqué, la pratique du jeûne comporte quelques risques au même titre que la prière, l'offrande (ou aumône), …Jésus prend soin dans le Sermon sur la montagne d'avertir ses auditeurs contre les tentations liées aux actes extérieurs de la piété (Matthieu 6:1-8). Son souci est d'inviter le croyant à plus d'authenticité : que ce qu'il exprime par des gestes soit en accord avec ce qu'il est réellement et non avec ce qu'il désire paraître. Il fait ainsi écho aux prophètes de l'Ancien Testament qui insistaient sur le cœur plus que sur le rite extérieur ("Déchirez vos cœurs, et non vos vêtements…" Joël 2.13). On peut repérer trois risques liés à l'aspect extérieur du jeûne.

- Le formalisme

Le livre du prophète Esaïe dénonce l'attachement excessif du peuple à la forme au détriment de l'esprit qui doit y présider :

"Vous jeûnez pour vous disputer et vous quereller, pour frapper méchamment du poing, [...] Est-ce là le jeûne que je préconise un jour où l'homme s'humilie ? S'agit-il de courber la tête comme un jonc, de se coucher sur le sac et sur la cendre…?"

Esaïe 58:4s

Le jeûne mis en cause ici paraît rituellement correct mais est véritablement scandaleux. L'attention de Dieu exprimée par le geste est démentie par l'injustice manifestée à l'égard du prochain. Il y a dans le formalisme une erreur de stratégie. Le croyant use son énergie à se conformer aux détails extérieurs pour éviter de se mettre en cause sur le plan intérieur.

- L'ostentation

Jésus, lui, s'en prend à la publicité que nous pouvons mettre en œuvre autour de nos actes de piété :

"les hypocrites … se rendent le visage tout défait pour montrer aux hommes qu'ils jeûnent"

Matthieu 6:16

Cette attitude correspond au désir de paraître, d'être bien vu des hommes. Il y a dans l'ostentation une erreur de destinataire. Le croyant privilégie un rapport de domination ou au moins de comparaison avec les autres au lieu de rester dans une relation de soumission à Dieu. Cela peut revêtir des formes plus ou moins subtiles. Le mimétisme en est une : nous jeûnons simplement pour ne pas faire moins que les autres ; la revendication en est une autre : nous jeûnons pour asseoir notre légitimité au sein de la communauté !

- La superstition

Plus généralement, l'Ecriture combat les conceptions païennes, quasi magiques des actes de piété. Le jeûne n'est en aucune manière une façon de contraindre Dieu à exaucer notre prière2, ni de le manipuler pour qu'Il acquiesce à notre volonté. Ce n'est pas non plus un exercice de spiritualité mystique, de recherche d'un état d'extase pour obtenir de sensationnelles révélations divines. Il y a dans la superstition une erreur de compréhension majeure. Le croyant cherche ailleurs qu'en Dieu et son amour, le moyen de son salut. Il s'efforce d'en être un acteur méritant et de maîtriser, si c'était possible, l'action du Dieu vivant. Cette remise en cause de la grâce divine, qui est à la racine de tous les mauvais usages du jeûne cités ci-dessus, revient en fait à mépriser la gloire de Celui qui nous a tout donné en son Fils Jésus-Christ.

UNE AFFAIRE DE DISPONIBILITE

Les mauvais usages d'une chose ne nous conduisent pas à y renoncer, mais à la pratiquer d'une façon éclairée. Les risques liés aux actes extérieurs de la piété ne doivent pas nous conduire à ne faire de la foi qu'une affaire intérieure, intime. Le Seigneur nous engage à exprimer aussi par nos corps ce à quoi nos cœurs acquiescent. Dans cette mesure - et en cela j'approuve l'approche de Yan Newberry - je dirai de la pratique du jeûne qu'elle est une expression de notre disponibilité devant Dieu. Elle est une des façons de répondre à son amour, de montrer que nous nous attendons à Lui et que nous attendons tout de Lui.

Par le jeûne, nous nous rendons disponibles pour : 
- lui donner du temps … et pas seulement pour ce qui nous fait immédiatement et assez égoïstement plaisir ; 
- manifester notre dépendance à son égard. Par nos corps nous disons que nous comptons sur Lui, même quand la satisfaction du besoin élémentaire de la nourriture n'est pas là ; 
- marquer notre démarche d'humiliation et de repentance : "Le jeûne public ou privé est le témoignage extérieur d'une affliction intérieure (…). C'est une manière d'exprimer à Dieu notre vrai déplaisir de nous-même et de nos péchés, avec une vraie humilité procédant de la crainte de Dieu" disait le réformateur Jean Calvin.4 
- faire preuve de solidarité dans un monde d'injustices criantes à l'égard de ceux qui sont dépourvus (cf. Esaïe 58:6 et 7).

 "Sera-t-il agréé de Dieu, ton jeûne, si tu ignores ton frère ?

Jeûner et partager : La prière prend son envol, portée par ces deux ailes. Jeûne donc, de sorte qu'un autre ayant mangé à ta place, tu te réjouisse d'avoir ainsi pris ton repas" ( Saint-Augustin)

Découvrons ou redécouvrons donc chacun pour notre part et en communauté cet aspect de la piété. Faisons-le en respectant la liberté de notre sœur ou de notre frère.

Souvenons-nous que "la prière accompagnée du jeûne n'est pas un moyen d'obtenir ce que nous voulons, c'est plutôt devenir ce que Dieu veut que nous soyons"3 .Et surtout, rappelons-nous que quand nous distribuerions tous nos biens pour la nourriture des pauvres, quand nous livrerions même nos corps pour être brûlé, si nous n'avons pas l'amour, nous ne sommes rien (cf. 1 Corinthiens 13:3).

 

 

 

1 Cette étude doit beaucoup à un article de Jean-François et Catherine GOTTE, Le jeûne et la vie chrétienne dans la revue ICHTHUS (mai 1984 pp.13-14) et à un livre de Yan Newberry, Disponible devant Dieu, et une étude sur la pratique du jeûne biblique (Pierrelatte, Editions Biblos, 1986 - 201pp) 
2 Le texte de Matthieu : "… cette sorte de (démon) ne sort que par la prière et par le jeûne " (17:21) est souvent invoqué comme un moyen sûr d'obtenir la victoire souhaitée dans des situations similaires. Deux arguments permettent d'écarter cette compréhension "quasi magique " du jeûne : ce texte est absent des meilleurs manuscrits du Nouveau Testament, son authenticité est donc sujette à caution (c'est pourquoi vous le trouverez entre crochets dans la Bible à la Colombe) et le contexte (17:19-20) met l'accent sur la foi, c'est son absence qui est en cause dans l'échec des disciples. 
3 Yan Newberry, p.33 
4 Ibid, p.83

Partager cet article

Repost 0
Published by Aquilas - dans Etudes
commenter cet article
16 juin 2015 2 16 /06 /juin /2015 21:18

16Juin, 2015Par Audrey WOLBER | Artistes Press

 

Cette histoire vous rappellera mot pour mot celle de l’apôtre Paul racontée dans les Saintes Ecritures. 
Soldat Juif, convaincu d’être sur le droit chemin et de s’attirer, par ses folies meurtrières, les bonnes grâces du créateur, Paul autrefois nommé Saul de Tarse, persécutait et tuait sans sourciller les disciples du Christ. Mais ne savons-nous pas que même les plus redoutables assassins et criminels reçoivent la clémence de Dieu.

Voyant sa créature se fourvoyer ainsi dans une profonde ignorance, et ses enfants gémir d’intenses douleurs, Christ apparut à Saul de Tarse, par une lumière éblouissante alors que celui-ci se rendait à Damas pour mener une énième vendetta contre l’Eglise du Seigneur. « Saul, Saul, pourquoi me persécutes-tu ? », lui adresse alors Jésus. Une visite qui plongea le futur apôtre dans une totale cécité qui aura duré trois jours, à l’issue desquels, Saul fut baptisé d’eau et d’esprit, par le disciple Ananias, envoyé de Dieu, et commença dès lors à prêcher que Jésus- Christ est le Fils de Dieu, laissant chaque auditeur dans l’étonnement le plus total. Cet épisode de la miraculeuse et soudaine conversion de Paul, nous est raconté dans le livre des Actes au chapitre 9.

Qui pouvait croire à cette époque, que ce fervent bourreau accepterait Jésus-Christ comme réel Seigneur et Sauveur et irait même jusqu’à confondre les Juifs qui demeuraient à Damas, leur démontrant que Jésus est bien le Christ. 
Il faut dire que même parmi les apôtres, la nouvelle fut accueillie sous un goût amer. Mais qui pouvait bien juger impur ce que le Seigneur a jugé, lui-même pur. Et l’on ne démontre plus aujourd’hui l’incroyable onction avec laquelle Paul servit le Christ, connu comme l’apôtre des païens. Devant les rois, les nations et les fils d’Israël, Paul porta le nom de Jésus-Christ.

Voici que l’histoire tend à se répéter, mais il n’y a que les protagonistes qui changent. Pas plus tard que récemment, l’on apprenait qu’un combattant de l’Etat islamique, venait de se convertir à Christ.
L’on ne présente plus l’Etat islamique, tant le sang afflue sur ses mains, et dont les ravages ont fait le tour du globe. A l’instar de Saul de Tarse, ces djihadistes se battent au nom d’Allah, du moins selon la version officielle. Convaincus d’éradiquer la mauvaise graine, ils s’en prennent aux chrétiens, occidentaux et finalement à tous ceux qui osent leur faire front. Une ignorance qui les pousse au pire.

Mais bien heureusement, plusieurs d’entre eux parviennent à être sauvés de cette haine dévastatrice par l’amour du Christ. Le témoignage de l’un d’entre eux est rapporté par la directrice de JUCUM, Gina Fadely.
Cet ex-djihadiste de l’Etat islamique, dont il est question a tué, égorgé de manière atroce de nombreux chrétiens. Mais un jour, sa dernière victime lui offrit sa Bible avant de s’en aller. « Je sais que tu vas me tuer, je te laisse ma Bible », lui dit-elle.

Il l’a prise, et depuis ce jour, a commencé à la lire. Plusieurs nuits, le Seigneur lui apparaissait, lui rétorquant sans cesse : « c’est mon peuple que tu tues ». La culpabilité et les inquiétudes gagnèrent son cœur le poussant au final à une grande repentance et à la conversion. Christ lui demanda de le suivre, ce que cet homme fit sans hésiter. Désertant le champ de bataille des ténèbres, il rejoignit le camp de la lumière.

Gina Fadely, assure qu’ils sont de plus en plus dans ce cas. Une nouvelle qui ne peut que réjouir. Car voyant les merveilles que le Seigneur a accomplies avec Paul, nous croyons que ces hommes, seront de puissants canaux de l’Evangile. Car une chose est sûre, leur dévotion pour une cause n’a aucune limite. Ce sont bien là des ouvriers que le Père recherche.

Partager cet article

Repost 0
Published by Aquilas - dans Actualité
commenter cet article
16 juin 2015 2 16 /06 /juin /2015 20:24

2014 a marqué la 25ème année de croissance pour le mouvement des Assemblées de Dieu aux Etats-Unis. Le mouvement d'Eglises rassemble 3.1 millions de chrétiens, soit 1 million de plus qu'en 1989.

Lors de l'Assemblée générale du mouvement début juin, les responsables de l'Union d'Eglises ont également annoncé des chiffres records d'Eglises membres (12 849) et d'organisations diverses affiliées (36 884).

Preuve de la vitalité du mouvement, près de 135 000 personnes ont été baptisées dans les Eglises membres du mouvement en 2014.

Source : La rédaction d'Evangeliques.Info - 15 juin 2015

Partager cet article

Repost 0
Published by Aquilas - dans Christianisme
commenter cet article