Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : SIGNES ET PROMESSES
  •           SIGNES ET PROMESSES
  • : Ce Blog a pour but au travers de son contenu, d'édifier l'église de Jésus-Christ, de faire connaître à nos contemporains l'amour de Dieu manifesté en Jésus son fils bien aimé.Les messages qui seront diffusés veulent être en bénédictions à tous les milieux, en rappelant qu'aujourd'hui, Dieu veut encore faire éclater parmi ceux qui ont soif, les signes de sa Puissance, et accomplir ses Glorieuses Promesses. L'actualité chrétienne, nationale et internationale sera aussi traitée dans ce blog.
  • Contact

VERSET BIBLIQUE

 

                          1 Samuel 2 : 9

 

Il gardera  les pas de ses bien-aimés ( 1 Samuel 2 : 9)                                                              

Recherche

Liste D'articles

VISITES

 Que Dieu vous bénisse !

 

Parcours interactif :

 

 

 


 
 

SOUTIEN

                                                                             Suivez  le lien :Contact  

 

  

Calendrier La Bonne Semence

                

MONTRESORSONORE

">

ANNONCES

 

 

     

 


 

 

             

        

                          

                  

 

 

 
15 juin 2013 6 15 /06 /juin /2013 15:20

Fernando Pauwels, chercheur à la KUL (Katholieke Universiteit Leuven – L’Université Catholique de Louvain) depuis 11 ans, a été licencié à la fin de l’année 2012.

 

La raison évoquée est la suivante : «Quand un chercheur travaille sur des sujets de nature médicale ou scientifique, et qu’il permet à la religion de prendre la place de la science, il compromet la réputation scientifique de l’Université et brise la confiance accordée à l’Université».

L’université catholique de Louvain ne semble pas avoir apprécié le site internet de M. Pauwels où on le voit priant pour des malades, lors de campagnes d’évangélisation, notamment au Pakistan. Sur son site, il cite également 1 Pierre 2v24 : «Lui qui a porté lui-même nos péchés en son corps sur le bois, afin que morts aux péchés nous vivions pour la justice; lui par les meurtrissures duquel vous avez été guéris»

Cependant, M. Pauwels tient à rappeler que «nulle part sur [son] site, [il] décourage les gens à aller chez les médecins». Il est étonnant, pour ne pas dire choquant, de voir qu’une Université, qui se dit «Catholique» de surcroît, ose s’opposer à ce que l’Eglise Catholique elle-même croit et proclame… car, en effet, les prêtres catholiques croient à la guérison et ils prient pour les malades ! Pour preuve, voici ce que le site du Vatican lui-même publie comme «Instruction sur les prières pour obtenir de Dieu la guérison».

Extrait : «Même la première évangélisation, selon les indications du Nouveau Testament, était accompagnée de nombreuses guérisons miraculeuses qui confirmaient la puissance de l’annonce évangélique. […] Non seulement la prière des fidèles qui demandent leur guérison ou celle d’un autre est louable, mais l’Eglise, dans sa liturgie, demande au Seigneur la santé des malades. […] Évidemment, le recours à la prière n’exclut pas, mais encourage à faire usage des moyens naturels utiles pour conserver et recouvrer la santé»

Que reste-t-il de «catholique» à l’Université Catholique de Louvain ? Pas grand-chose de toute évidence.

M. Pauwels a toujours été considéré comme un chercheur «minutieux» qui faisait consciencieusement son travail. Alors, pour quelles raisons, après 11 ans de «bons et loyaux services», a-t-on décidé que sa foi ne convenait plus ? Le fait qu’il se considère, depuis 2003, comme un chrétien «né de nouveau» (donc Protestant évangélique) a clairement dérangé certains de ses collègues pour lesquels, croire à la guérison divine n’est pas acceptable. En revanche, croire à la magie, être superstitieux ou être membre d’une société plus ou moins «secrète» est tout à fait acceptable et n’a rien de contraire à la sacro-sainte «Science», au nom de laquelle M. Pauwels a été licencié.

Ce licenciement est d’autant plus inacceptable que la Déclaration universelle des Droits de l’Homme dit clairement :

Article 18. : «Toute personne a droit à la liberté de pensée, de conscience et de religion ; ce droit implique la liberté de changer de religion ou de conviction ainsi que la liberté de manifester sa religion ou sa conviction seule ou en commun, tant en public qu’en privé, par l’enseignement, les pratiques, le culte et l’accomplissement des rites».

Article 19. : «Tout individu a droit à la liberté d’opinion et d’expression, ce qui implique le droit de ne pas être inquiété pour ses opinions et celui de chercher, de recevoir et de répandre, sans considérations de frontières, les informations et les idées par quelque moyen d’expression que ce soit».

En outre, la Constitution belge affirme :

Art. 19 : «La liberté des cultes, celle de leur exercice public, ainsi que la liberté de manifester ses opinions en toute matière, sont garanties, sauf la répression des délits commis à l’occasion de l’usage de ces libertés».

A ce propos, M. Pauwels a déclaré : «Je trouve que c’est une évolution dangereuse lorsqu’un employeur s’octroie le droit de déterminer ce que vous pouvez ou ne pouvez pas croire»…

Cette «affaire» a été ébruitée par certains journaux belges, tel le Nieuwsblad, ou encore via la RTBF, mais aussi, plus récemment, sur le site de la chaîne de tv chrétienne CBN.

En dépit de cette situation pénible, M. Pauwels reste confiant et explique : «Nous avons tous grandi avec la notion de devoir faire des efforts pour être apprécié par les autres. Nous cherchons donc tous à être valorisé parce que nous nous sentons rejetés ou mal. La bonne nouvelle c’est que nous ne sommes plus rejetés. Nous sommes acceptés par le Père, en tant que ses enfants, à travers Jésus-Christ. Dès lors, l’acceptation ou l’appréciation des autres ne me sont pas nécessaires. La vie chrétienne est une invitation à aimer notre prochain, même si celui-ci ne nous aime pas».

Voilà un belge dont on peut être fier !

Luc Henrist

Partager cet article

Repost 0
Published by Aquilas - dans Actualité
commenter cet article

commentaires