Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : SIGNES ET PROMESSES
  •           SIGNES ET PROMESSES
  • : Ce Blog a pour but au travers de son contenu, d'édifier l'église de Jésus-Christ, de faire connaître à nos contemporains l'amour de Dieu manifesté en Jésus son fils bien aimé.Les messages qui seront diffusés veulent être en bénédictions à tous les milieux, en rappelant qu'aujourd'hui, Dieu veut encore faire éclater parmi ceux qui ont soif, les signes de sa Puissance, et accomplir ses Glorieuses Promesses. L'actualité chrétienne, nationale et internationale sera aussi traitée dans ce blog.
  • Contact

VERSET BIBLIQUE

 

                          1 Samuel 2 : 9

 

Il gardera  les pas de ses bien-aimés ( 1 Samuel 2 : 9)                                                              

Recherche

Liste D'articles

VISITES

 Que Dieu vous bénisse !

 

Parcours interactif :

 

 

 


 
 

SOUTIEN

                                                                             Suivez  le lien :Contact  

 

  

Calendrier La Bonne Semence

                

22 août 2013 4 22 /08 /août /2013 07:00

                                                                                  Les cachots

Les plus obstinés des galériens pour la Foi furent enfermés à Marseille dans les cachots du Fort Saint-Jean, du fort Saint-Nicolas ou du château d'If. La plupart y moururent. 

       

David SERRES  fut enfermé en juillet 1700dans le fort Saint-Nicolas. Il s'y trouvait déjà depuis deux ans, lorsque quelques lignes de son frère Jean nous donnent de ses nouvelles :

"Ce cher frère est dans un très mauvais cachot, privé entièrement du jour et si humide que même ses habits pourissent sur lui. C'est une grande merveille que Dieu lui conserve la vie dans une si affreuse caverne, car elle est à dix-sept ou dix-huit pieds sous terre. J'ai eu le bonheur de les y pouvoir visiter deux fois, et je puis vous assurer qu'ils y vivent fort contents et très soumis à la volonté de Dieu". Lui-même, dans une de ses lettre, écrira les magnifiques paroles suivantes :  " Nos autres frères, qui sont dans les autres forts ou sur les galères ne sont guère mieux que nous. Et nous pouvons dire très certainement les uns et les autres, que si nous n'avions d'espérance en Christ qu'en cette vie seulement, nous serions les plus misérables de tous les hommes...

Il est vrai que la mort est la reine des épouvantements, mais c'est seulement à l'égard des mondains, et non à l'égard des fidèles qu'elle est un objet de terreur et d'effroi. La raison de cela, c'est que les mondains faisant consister tout leur bonheur dans la jouissance de cette vie temporelle et de ses vastes plaisirs, et n'envisagent la mort que comme le plus grand de tout les malheurs, et l'entière destruction de leur fausse félicité, ils ne sauraient y penser, sans être effrayés, et sans s'abandonner même à des pensées de désespoir et de débauche. "Mangeons et buvons, car demain nous mourrons", disent ces profanes. Mais les vrais chrétiens, loin de se laisser épouvanter  par les pensées de la mort et d'en prendre occasion de se s' abandonner à la sensualité et aux délices du péché, tirent au contraire de cette méditation, des motifs de sanctification et de joie, pour mépriser les maux et les biens, les douceurs et les amertumes, les plaisirs et les afflictions de cette vie passagère..."   

 

Partager cet article

Repost 0
Published by Aquilas - dans Pages Protestantes
commenter cet article

commentaires