Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Présentation

  • : SIGNES ET PROMESSES
  •           SIGNES ET PROMESSES
  • : Ce Blog a pour but au travers de son contenu, d'édifier l'église de Jésus-Christ, de faire connaître à nos contemporains l'amour de Dieu manifesté en Jésus son fils bien aimé.Les messages qui seront diffusés veulent être en bénédictions à tous les milieux, en rappelant qu'aujourd'hui, Dieu veut encore faire éclater parmi ceux qui ont soif, les signes de sa Puissance, et accomplir ses Glorieuses Promesses. L'actualité chrétienne, nationale et internationale sera aussi traitée dans ce blog. Aquilas
  • Contact

VERSET BIBLIQUE

 

 

Je suis le chemin, la vérité, et la vie. (Jean 14 : 6)  

Recherche

Liste D'articles

  • Pleurez pour vos bergers. (Partie 1/2)
    Par David Wilkerson Il est temps de pleurer et de nous lamenter pour les bergers qui gardent les brebis du Seigneur. Pleurez pour les pasteurs, les évangélistes, les prophètes et les docteurs, car Dieu est sur le point d’envoyer de terribles jugements...
  • La justification
    Qu'est-ce que la justification ? C'est, en matière de justice, un acquittement (Isaïe 5.23 ; Proverbes 17.15). Le divin juge considère "comme juste" le croyant sincère. La justification est "un don gratuit" de Dieu, du Dieu contre lequel nous avons péché....
  • Persécution des Ouïghours en Chine : la France...
    Persécution des Ouïghours en Chine : la France condamne des _pratiques inacceptables_, Pékin dénonce des mensonges… https://t.co/Yti9aULzjD Patrick Gassend (@Ichtus1) July 24, 2020
  • L'olivier franc
    - INOF 5 2020 SUITE DE LA CRISE.pdf
  • Notre sûre retraite
    (Proverbes 8 : 10) « Le nom de l’Éternel est une tour forte ; le juste s'y réfugie et se trouve en sûreté ». Il est aussi notre force et notre bouclier , notre rocher, notre forteresse, notre libérateur, notre bienfaiteur et notre haute retraite... la...
  • Preuves d'un dessein intelligent
  • La nuée. (Partie 2/2) " Israël dans le désert."
    Nombres 9.15-23 A la lecture de ce passage, nous constatons que les enfants d'Israël partaient ou campaient, selon que la nuée s'élevait ou s'arrêtait. Le peuple agissait sur l'ordre de L’Éternel Rappel :Dieu était dans la nuée ; la gloire de Dieu, la...
  • La Nuée. (Partie 1/2) ''Direction de Dieu pour Israël au sortir du pays d’Égypte''
    "L'Éternel allait devant eux le jour dans la colonne de nuée et la nuit dans une colonne de feu.Le peuple pouvait marcher ainsi jour et nuit". Exode 13.17-22 Le chemin des fils d 'Israël longeait la rive occidentale de la pointe de la mer rouge, en descendant...
  • Tous surveillés.....
    Des caméras de Nice à la répression chinoise des Ouïghours, cette enquête dresse le panorama mondial de l'obsession sécuritaire, avec un constat glaçant : le...
  • Par mon Esprit
    Missionnaire chrétien Description Traduit de l'anglais - Jonathan Goforth était un missionnaire presbytérien canadien en Chine au sein de la Mission presbytérienne canadienne, avec son épouse, Rosalind Goforth. Wikipédia (anglais) - goforth_parmones...

VISITES

 Que Dieu vous bénisse !

 

Parcours interactif :

                                           https://connaitredieu.com/

   

 


 
 

SOUTIEN

                                                                             Suivez  le lien :Contact  

 

  

Calendrier La Bonne Semence

                

">

reftagger

 

15 juin 2011 3 15 /06 /juin /2011 17:00

 

    « Lors donc que Jésus eut appris que Lazare était malade, il resta deux jours encore dans le lieu où il était … Lorsque Marie fut arrivée là où était Jésus, et qu’elle le vit, elle tomba à ses pieds, et lui dit : Seigneur, si tu eusses été ici, mon frère ne serait pas mort » (Jean 11/6 et 32).

Lazare était malade, alors ses soeurs ont fait prévenir Jésus afin qu’il vienne et qu’il prie pour lui. Considérez l’attitude du Seigneur : il a reçu un message urgent et il agit comme s’il n’était absolument pas intéressé. Il s’est attardé encore deux jours.
Supposez que vous avez envoyé un mot à votre pasteur pour lui faire savoir que vous êtes très malade, qu’il doit immédiatement venir prier pour vous, et qu’il ne se dérange pas avant deux jours. Que diriez-vous alors de lui ? Il vaut mieux ne pas essayer de le deviner. Mais savez-vous que c’est là ce que Jésus a fait à l’égard de Lazare ?
Après avoir reçu la requête urgente, il ne s’est nullement pressé. Pouvez-vous imaginer le désappointement de Marthe et de Marie lorsque le messager est revenu ? Elles l’ont questionné :
- « Qu’a dit Jésus ?
- Rien.
- Vous voulez vraiment dire qu’il n’a rien répondu ? Est-ce qu’il va venir ?
- Je n’en sais rien.
- Mais qu’a-t-il fait ?
- Il est parti dans une autre direction et il a encore prêché.
- Faut-il comprendre qu’il n’est pas pressé de venir ?
- Oui, il a agi comme si cela ne l’intéressait pas. »

Quelle déception ! N’avez-vous jamais prié alors que vous aviez l’impression que le Seigneur restait indifférent ? Il ne vous a pas guéri immédiatement alors que vous désiriez intensément la délivrance. Vous aviez là une douleur, vous êtes venu devant l’estrade, on a prié pour vous … et la douleur n’a pas bougé ; vous avez été déçu.

C’est ce qui est arrivé pour Lazare et ses soeurs. Le Seigneur n’a manifesté aucun intérêt, et ce fut pour Marthe et Marie un véritable désappointement. Cependant, le Seigneur était réellement ému et il savait très bien ce qu’il faisait. Il voulait accomplir un miracle encore plus grand qu’une guérison, et c’est pour cela qu’il a laissé mourir Lazare. Cela ne veut pas dire qu’il fera pareillement pour vous !
Le Seigneur s’est donc attardé deux jours avant de venir rejoindre Marthe et Marie, qu’il trouve en pleurs. Pourquoi ? Parce que leur frère est mort. Et elles font des reproches à Jésus :
- « Seigneur, si tu étais venu plus tôt, il ne serait pas mort.
- Marie, ne t’inquiète pas, il ne fait que dormir.
- Dormir ? Tu devrais aller le sentir ! »

Ne voyez-vous pas que le Seigneur avait un désir plus grand que celui de guérir Lazare ! C’est pourquoi il a pu affirmer : « Crois seulement, et tu verras la gloire de Dieu ».
Vous connaissez le grand miracle que Jésus a réalisé … Quels sont les moyens qu’il a employés pour instruire les deux soeurs ? C’est la méthode de l’attente, du retard, de la patience. Dieu n’est pas toujours aussi pressé que nous le sommes. Il peut retarder l’exaucement de votre prière, ajourner votre guérison pour des raisons qui sont les Siennes. Il a déclaré à Marie que « tout est possible à celui qui croit ». Il n’essayait pas de détruire sa foi, mais au contraire de la multiplier en la faisant passer par l’école de la déception.
Savez-vous pourquoi Dieu vous amène parfois à l’école du désappointement ? C’est afin que votre foi ne repose pas sur vos pensées, sur votre connaissance, sur votre expérience, mais sur Lui.

Un texte de Walter Beuttler, extrait du livre « Dieu ton guide », éditions Viens et Vois

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Partager cet article

Repost0

commentaires