Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : SIGNES ET PROMESSES
  •           SIGNES ET PROMESSES
  • : Ce Blog a pour but au travers de son contenu, d'édifier l'église de Jésus-Christ, de faire connaître à nos contemporains l'amour de Dieu manifesté en Jésus son fils bien aimé.Les messages qui seront diffusés veulent être en bénédictions à tous les milieux, en rappelant qu'aujourd'hui, Dieu veut encore faire éclater parmi ceux qui ont soif, les signes de sa Puissance, et accomplir ses Glorieuses Promesses. L'actualité chrétienne, nationale et internationale sera aussi traitée dans ce blog.
  • Contact

VERSET BIBLIQUE

 

                          1 Samuel 2 : 9

 

Il gardera  les pas de ses bien-aimés ( 1 Samuel 2 : 9)                                                              

Recherche

Liste D'articles

VISITES

 Que Dieu vous bénisse !

 

Parcours interactif :

 

 

 


 
 

SOUTIEN

                                                                             Suivez  le lien :Contact  

 

  

Calendrier La Bonne Semence

                

28 janvier 2014 2 28 /01 /janvier /2014 17:55

 

Nous continuons cette série d’informations consacrée au GENDER par les aspects juridiques qui nous attendent…Quand la théorie du genre sera effectivement intégrée aux programmes éducatifs dispensés dès l’âge de 6 ans, vous n’aurez plus aucune possibilité de vous y opposer. En prenant connaissance de cette condamnation d’une mère de famille allemande ayant refusé de faire suivre à ses enfants les cours d’éducation sexuelle d’une école primaire publique locale, vous comprendrez ce qui risque de nous arriver.

Mercredi 9 mars 2011 – Une mère de famille allemande a été condamnée à plus d’un mois de prison ferme pour avoir refusé de faire suivre à ses enfants les cours d’éducation sexuelle d’une école primaire publique locale.
Depuis 2006, on compte en Allemagne 35 cas de parents condamnés pour la même raison. Beaucoup d’associations défendent le droit des parents à choisir l’éducation de leurs propres enfants sur une question aussi délicate.

Il y a quelques jours, Irene Wiens, de Salzkotten, a été condamnée à 43 jours d’incarcération pour avoir refusé s’inscrire ses enfants au programme d’éducation sexuelle prévu dans leur école.

Selon un communiqué envoyé à ZENIT par Ignacio Pascual, de l’association « Professionnels pour l’Ethique », la « Défense juridique de cette affaire incroyable, déjà arrivée au tribunal européen des droits de l’homme de Strasbourg, est assurée par l’Alliance Defense Fund (ADF), une entité à caractère supranationale spécialisée dans la protection de la liberté religieuse et de conscience ».

Comme l’a expliqué le conseiller légal d’ADF, Roger Kiska, « ce sont les parents et non le gouvernement, qui sont responsables de l’éducation de leurs enfants. Incarcérer des parents pour avoir exercé des droits acceptés universellement est impensable ».

« La famille Wiens se fonde sur les droits prévus par la Convention européenne pour les droits de l’homme, qui défend le droit des parents à transmettre à leurs enfants une vision de la sexualité conforme à leurs propres convictions ».

« Il est donc parfaitement légal que les parents décident de ne pas faire suivre à leurs enfants les cours et les activités prévus par l’éducation publique », a-t-il ajouté. « Irene Wiens est en prison pour avoir défendu ses 4 enfants (entre 10 et 16 ans) d’une éducation sexuelle interactive qui ne coïncide pas avec sa vision de la sexualité ».

Rappelant que « le cas de la famille Wiens n’est hélas pas le premier », l’association des « Professionnels pour l’éthique », qui collabore étroitement avec l’ADF dans la défense des droits des parents européens, renvoie à une déclaration qu’elle a publiée antérieurement sur la reconnaissance des droits des parents à éduquer leurs enfants selon leurs propres convictions.

Le document qualifie « d’inacceptable » la répression subie par cette mère allemande et rappelle que la Déclaration universelle des droits de l’homme, le Pacte pour la défense des droits humains et des libertés fondamentales, et la Lettre des droits fondamentaux de l’Union européenne, garantissent ce droit aux parents.

Des milliers de citoyens anonymes se sont unis à cette déclaration qui a également été signée par des associations de 9 pays et quatre continents : Europe, Afrique, Asie et Amérique.

« Cette déclaration, a expliqué Leonor Tamayo, responsable de la section internationale de l’association « Professionnels pour l’éthique », sera envoyée au gouvernement fédéral allemand et aux gouvernements des divers Etats allemands, au reste des gouvernements de l’UE et aux institutions européennes compétentes en droits et libertés fondamentales ».

« La liberté d’éducation, a-t-elle ajouté, est dramatiquement blessée en Europe ». Encore une fois, c’est la société civile qui doit élever sa voix et dénoncer les abus de pouvoir, l’indifférence et la complicité des gouvernements, ainsi que le manque de protection des citoyens, et demander le respect des droits fondamentaux ».

LE « GENDER » POUR TOUS – A propos des droits des parents
Le Gouvernement a annoncé vouloir lutter contre « les stéréotypes de genre » dès la maternelle. Le Ministre Vincent Peillon a déclaré que « le gouvernement s’est engagé à s’appuyer sur la jeunesse pour changer les mentalités, notamment par le biais d’une éducation au respect de la diversité des orientations sexuelles ». Christiane Taubira a également déclaré que « Dans nos valeurs, l’Education vise à arracher les enfants aux déterminismes sociaux et religieux et d’en faire des citoyens libres ».

Comment les parents pourront-ils défendre leur droit « d’assurer l’éducation et l’enseignement de leurs enfants conformément à leurs convictions religieuses et philosophiques » ? Saisie par des parents condamnés pour avoir refusé d’envoyer leurs enfants à des cours obligatoires d’éducation sexuelle, la Cour a jugé que l’Allemagne pouvait les condamner ainsi, car selon elle, l’école a notamment pour objectif « d’intégrer les minorités et d’éviter la formation de "sociétés parallèles" motivées par la religion ou l’idéologie » et « l’éducation sexuelle devrait encourager la tolérance entre les êtres humains quelque soit leur orientation identité sexuelle » (voir les affaires Konrad contre Allemagne du 11 septembre 2006 et DOJAN et autres contre Allemagne du 13 Septembre 2011).

Source : Communiqué de La Manif Pour Tous 24

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Partager cet article

Repost 0
Published by Aquilas - dans Actualité
commenter cet article

commentaires