Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : SIGNES ET PROMESSES
  •           SIGNES ET PROMESSES
  • : Ce Blog a pour but au travers de son contenu, d'édifier l'église de Jésus-Christ, de faire connaître à nos contemporains l'amour de Dieu manifesté en Jésus son fils bien aimé.Les messages qui seront diffusés veulent être en bénédictions à tous les milieux, en rappelant qu'aujourd'hui, Dieu veut encore faire éclater parmi ceux qui ont soif, les signes de sa Puissance, et accomplir ses Glorieuses Promesses. L'actualité chrétienne, nationale et internationale sera aussi traitée dans ce blog.
  • Contact

VERSET BIBLIQUE

 

                          1 Samuel 2 : 9

 

Il gardera  les pas de ses bien-aimés ( 1 Samuel 2 : 9)                                                              

Recherche

Liste D'articles

VISITES

 Que Dieu vous bénisse !

 

Parcours interactif :

 

 

 


 
 

SOUTIEN

                                                                             Suivez  le lien :Contact  

 

  

Calendrier La Bonne Semence

                

MONTRESORSONORE

">

ANNONCES

 

 

     

 


 

 

             

        

                          

                  

 

 

 
28 décembre 2012 5 28 /12 /décembre /2012 17:50

                                                                                pasteurdaniel.com

OU SONT LES INTERCESSEURS ?

Prédication du pasteur norvégien Tolefsen à la Convention Mondiale de Paris, 1949

« Je cherche, parmi eux, un homme qui élève un mur et se tienne à la brèche devant Moi en faveur du pays, afin que je ne le détruise pas ; mais, Je n’en trouve point ! » (Ezéchiel 22/30).

Il y a, devant nous, une immense charge : IL FAUT porter l’Evangile à toute créature et comment faire face à une telle tâche ? La population du monde augmente et il semble que l’Eglise de Dieu est bien faible ! Cependant le temps est court et IL FAUT faire beaucoup de choses en peu de temps.

Comment provoquer le Réveil indispensable ? Comment intéresser les jeunes ? Et IL FAUT porter la Bonne Nouvelle PARTOUT. J’aimerais mettre l’accent sur la brièveté du temps.

Bientôt, peut-être, le Seigneur sera de nouveau sur la terre. Serons-nous prêts lors de Son Retour ?

Dieu est au ciel et Il regarde ici-bas ; IL cherche UN HOMME capable d’assumer une certaine tâche dans l’œuvre de l’intercession. Dans le texte qui nous occupe, il est dit que l’Eternel portait Ses yeux sur le pays le plus religieux de ce temps-là : la Palestine Et IL ne trouvait pas UN HOMME qui put entreprendre une telle œuvre.

Et maintenant, si le Seigneur regarde parmi nous, trouvera-t-IL UN HOMME ? Un homme pour intercéder.

Examinons l’état du monde actuel : Il a y des pays qui sont interdits aux missionnaires, mais, Dieu soit béni, nous avons une voie d’accès près du cœur de tous ces gens, par l’intercession qui doit toucher le cœur de Dieu.

Demandons-lui d’envoyer le Réveil, spécialement dans ces pays fermés à l’Evangile, Que Dieu nous accorde un « fardeau de prière » en faveur des âmes qui se perdent !

Que se passe-t-il quand nous prions ? Nous donnons à Dieu une occasion d’agir dans notre pauvre monde et je voudrais vous encourager à prier pour ceux qui ne le peuvent pas pour eux-mêmes. Voici une illustration vivante de l’intercession.

Je connais une femme depuis de longues années en Norvège. Je l’ai connue alors qu’elle était très jeune ; elle vivait dans un petit village et le soir, spécialement pendant l’été, alors que ses compagnes allaient au bal, elle allait dans la forêt et priait longuement.

Un soir, tandis qu’elle était ainsi en prière, une vision lui fut accordée. Elle vit un prisonnier derrière un grillage ; il était comme en agonie dans une prison. L’Esprit dit à cette jeune fille : « Prie pour lui ».

Elle s’engagea dans une fervente prière, pour ce jeune homme, pendant de nombreuses années, elle y consacra, maintes fois, les veilles de la nuit. Et tandis que souvent elle faisait bien des kilomètres pour aller prier dans la forêt, il y avait, dans une prison d’Oslo, un pauvre garçon qui arpentait sa cellule, malheureux au sujet du sort de son âme et plaidant avec Dieu. « O ! Dieu, sauve-moi » criait-il.

Et le Seigneur le sauva glorieusement. Il resta encore cinq ans en prison et il eut l’occasion de lire la Parole de Dieu pendant ces longs mois de détention. Un jour le Seigneur lui dit : « Je vais t’envoyer comme prédicateur fort loin ». Il répondit : « Non Seigneur les prisonniers ne sont pas appelés à être missionnaires ». Mais le Seigneur insista et le jeune homme céda à l’appel.

Il demanda à voir l’aumônier de la prison, qui lui procura réconfort en même temps que des lectures. Il étudia ainsi, l’anglais, l’allemand, le français, le grec et le latin et quelques autres langues. Quand il fut libéré il se présenta à un Comité Missionnaire. Sur la demande du Président, le jeune homme raconta sa vie, mais lorsqu’il fut question de l’emprisonnement du candidat, il fut refusé.

Mais il ne fut pas repoussé par le Seigneur; cependant il fut dans une profonde tristesse. Chose curieuse : il courut dans un cimetière et, avec quelques pierres abandonnées, il bâtit un «autel» à l’Eternel et il se consacra, tout à nouveau, au Seigneur; puis il retourna à Oslo.

Ensuite il entra dans une Ecole Biblique où il étudia pendant cinq ans. Enfin il fut envoyé aux Indes et il accomplit un merveilleux travail dans ce pays. Des milliers de personnes se convertirent à sa prédication! Il composa la grammaire d’une langue particulièrement difficile de ce pays et fut béni du Seigneur.

Lorsqu’il quitta la Norvège, personne ne lui souhaita un chaleureux «au revoir», mais à son retour, plusieurs années plus tard les grands journaux étrangers, (le «Times» de Londres en particulier) parlèrent de ce grand norvégien qui avait accompli un si magnifique travail moral et spirituel aux Indes et l’attention des Journaux norvégiens fut ainsi attirée sur cet homme extraordinaire.

De cette façon, lorsqu’il arriva en Norvège, les plus grandes salles se trouvèrent insuffisantes pour contenir les foules qui se pressaient pour l’entendre. Un certain jour son auditoire se chiffra à dix mille personnes à Oslo.

Puis il fit le tour de la Norvège, des villes et des villages furent visités. Il arriva un certain jour dans le village de la femme de laquelle je vous ai parlé, elle était très âgée à ce moment-là et toute la ville parlait de cet homme extraordinaire qui allait venir.

On racontait déjà, qu’il avait fait plusieurs années en prison et cette femme se dit en elle-même: «Ce doit être l’homme que j’ai vu en vision; j’ai prié pour lui pendant si longtemps et maintenant le Seigneur m’accorde la joie de le voir ! Je suis sûre de le reconnaître dès la première fois».

Elle s’assit donc au premier rang et quand le missionnaire arriva sur la plateforme, elle s écria d’une voix forte: «Oh ! c’est lui !» Et l’on peut comprendre la joie de cette vieille dame à ce moment-là.

Lorsqu’on a prié pendant des années pour quelqu’un et qu’on ne l’a jamais vu qu’en vision, c’est une explosion de joie qui se produit dès qu’on se trouve en sa présence. Au même instant, tout l’auditoire, fut alerté et tous répétaient: «Qui est donc cette dame ?» Puis, elle fut reconnue rapidement et l’on dit: «C’est la vieille dame qui est toujours en prière».

Aussitôt la Réunion terminée, elle alla trouver le missionnaire et lui raconta l’histoire. Voilà comment nous avons eu connaissance de la chose et j’affirme qu’elle est rigoureusement vraie. Voilà un exemple de ce que Dieu peut faire en réponse à la prière.

Voulez-vous le Réveil? Qui sera l’intercesseur ? Dieu regarde vers la France aujourd’hui. Où sont les intercesseurs ? Nous savons que le temps est court. Ne nous relâchons pas surtout dans l’intercession persévérante.

Partager cet article

Repost 0
Published by Aquilas - dans Christianisme
commenter cet article

commentaires