Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : SIGNES ET PROMESSES
  •           SIGNES ET PROMESSES
  • : Ce Blog a pour but au travers de son contenu, d'édifier l'église de Jésus-Christ, de faire connaître à nos contemporains l'amour de Dieu manifesté en Jésus son fils bien aimé.Les messages qui seront diffusés veulent être en bénédictions à tous les milieux, en rappelant qu'aujourd'hui, Dieu veut encore faire éclater parmi ceux qui ont soif, les signes de sa Puissance, et accomplir ses Glorieuses Promesses. L'actualité chrétienne, nationale et internationale sera aussi traitée dans ce blog.
  • Contact

VERSET BIBLIQUE

 

                          1 Samuel 2 : 9

 

Il gardera  les pas de ses bien-aimés ( 1 Samuel 2 : 9)                                                              

Recherche

Liste D'articles

VISITES

 Que Dieu vous bénisse !

 

Parcours interactif :

 

 

 


 
 

SOUTIEN

                                                                             Suivez  le lien :Contact  

 

  

Calendrier La Bonne Semence

                

MONTRESORSONORE

">

ANNONCES

 

 

     

 


 

 

             

        

                          

                  

 

 

 
6 octobre 2013 7 06 /10 /octobre /2013 18:08

http://www.lefigaro.fr/

Israël a condamné une résolution définissant la circoncision des garçons pour motifs religieux, pratiquée dans le judaïsme et l'islam, comme une «violation de l'intégrité physique».

Correspondant à Jérusalem

Le gouvernement israélien n'a pas mâché ses mots pour condamner, vendredi, la résolution adoptée trois jours plus tôt par l'Assemblée parlementaire du Conseil de l'Europe (APCE). Ce texte, qui établit un parallèle entre la circoncision et les mutilations génitales féminines, recommande aux États «de sensibiliser davantage leurs populations aux risques potentiels que peuvent présenter certaines de ces pratiques pour la santé physique et mentale des enfants». Une démarche qui, aux yeux du porte-parole du ministère israélien des Affaires étrangères, constitue «une tache morale» et «encourage la haine et les tendances racistes de l'Europe».

« Toute comparaison de la circoncision à la pratique condamnable et barbare des mutilations génitales féminines est au mieux le signe d'une ignorance consternante.»

Le porte-parole du ministère israélien des Affaires étrangères, Yigal Palmor

Cette controverse intervient un an environ après celle suscitée, en Allemagne, par la décision d'un tribunal de Cologne qui avait mis la circoncision hors la loi, suscitant une levée de boucliers parmi les rabbins orthodoxes ainsi qu'au sein de la classe politique. Le rabbi Goldschmidt avait à l'époque dénoncé «l'une des plus sévères atteintes à la vie juive en Europe depuis l'Holocauste», tandis qu'Angela Merkel avait déclaré: «Je ne veux pas que l'Allemagne soit le seul pays au monde dans lequel les juifs ne peuvent pas pratiquer leurs rites».

Israël demande le retrait immédiat du texte

La résolution de l'APCE, basée sur un rapport rédigé par la députée allemande (sociale-démocrate) Marlene Rupprecht, préconise l'ouverture d'un débat public sur les «opérations et interventions sans justification médicale» pratiquées sur des enfants. Elle demande en outre aux États «d'adopter des dispositions juridiques spécifiques pour que certaines interventions et pratiques ne soient pas réalisées avant qu'un enfant soit en âge d'être consulté».

À l'appui de la résolution, la députée Marlene Rupprecht cite l'avis de plusieurs spécialistes qui attestent des «risques potentiels» de la circoncision «pour la santé physique et mentale des enfants». Le gouvernement israélien, au contraire, se réfère à une étude de l' American Academy of Pediatrics démontrant, selon lui, «les bienfaits de la circoncision néonatale».

Jugeant le texte «intolérable», le gouvernement israélien en a réclamé vendredi le retrait immédiat. «Toute comparaison de la circoncision à la pratique condamnable et barbare des mutilations génitales féminines est au mieux le signe d'une ignorance consternante, s'insurge le porte-parole du ministère des Affaires étrangères, Yigal Palmor. Au pire, c'est de la diffamation et de la haine antireligieuse».

Partager cet article

Repost 0
Published by Aquilas - dans Actualité
commenter cet article

commentaires