Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Présentation

  • : SIGNES ET PROMESSES
  •           SIGNES ET PROMESSES
  • : Ce Blog a pour but au travers de son contenu, d'édifier l'église de Jésus-Christ, de faire connaître à nos contemporains l'amour de Dieu manifesté en Jésus son fils bien aimé.Les messages qui seront diffusés veulent être en bénédictions à tous les milieux, en rappelant qu'aujourd'hui, Dieu veut encore faire éclater parmi ceux qui ont soif, les signes de sa Puissance, et accomplir ses Glorieuses Promesses. L'actualité chrétienne, nationale et internationale sera aussi traitée dans ce blog. Aquilas
  • Contact

VERSET BIBLIQUE

 

 

Je suis le chemin, la vérité, et la vie. (Jean 14 : 6)  

Recherche

Liste D'articles

  • Frappez.....
    « Demandez, et l'on vous donnera; cherchez, et vous trouverez; frappez, et l'on vous ouvrira ». Nous arrivons aujourd'hui au terme de la réflexion concernant cet enseignement de Jésus-Christ pour nos vies. Avant d'aller plus loin et de voir avec vous...
  • Cherchez.......
    Matthieu ch.7 v 7 : « Demandez, et l'on vous donnera; cherchez, et vous trouverez; frappez, et l'on vous ouvrira ». Hier je me suis arrêté sur la première partie de ce verset cité plus haut. Aujourd'hui, prenons du temps avec la seconde portion de celui-ci:...
  • Demandez.....
    Matthieu ch.7 v 7 : Demandez, et l'on vous donnera; cherchez, et vous trouverez; frappez, et l'on vous ouvrira. Aujourd'hui, j'aimerai m'arrêter sur la première partie de ce verset : ' 'Demandez, et l'on vous donnera.'' Dans ce passage Jésus revient sur...
  • Pleurez pour vos bergers. (Partie 1/2)
    Par David Wilkerson Il est temps de pleurer et de nous lamenter pour les bergers qui gardent les brebis du Seigneur. Pleurez pour les pasteurs, les évangélistes, les prophètes et les docteurs, car Dieu est sur le point d’envoyer de terribles jugements...
  • La justification
    Qu'est-ce que la justification ? C'est, en matière de justice, un acquittement (Isaïe 5.23 ; Proverbes 17.15). Le divin juge considère "comme juste" le croyant sincère. La justification est "un don gratuit" de Dieu, du Dieu contre lequel nous avons péché....
  • Persécution des Ouïghours en Chine : la France...
    Persécution des Ouïghours en Chine : la France condamne des _pratiques inacceptables_, Pékin dénonce des mensonges… https://t.co/Yti9aULzjD Patrick Gassend (@Ichtus1) July 24, 2020
  • L'olivier franc
    - INOF 5 2020 SUITE DE LA CRISE.pdf
  • Notre sûre retraite
    (Proverbes 8 : 10) « Le nom de l’Éternel est une tour forte ; le juste s'y réfugie et se trouve en sûreté ». Il est aussi notre force et notre bouclier , notre rocher, notre forteresse, notre libérateur, notre bienfaiteur et notre haute retraite... la...
  • Preuves d'un dessein intelligent
  • La nuée. (Partie 2/2) " Israël dans le désert."
    Nombres 9.15-23 A la lecture de ce passage, nous constatons que les enfants d'Israël partaient ou campaient, selon que la nuée s'élevait ou s'arrêtait. Le peuple agissait sur l'ordre de L’Éternel Rappel :Dieu était dans la nuée ; la gloire de Dieu, la...

VISITES

 Que Dieu vous bénisse !

 

Parcours interactif :

                                           https://connaitredieu.com/

   

 


 
 

SOUTIEN

                                                                             Suivez  le lien :Contact  

 

  

Calendrier La Bonne Semence

                

">

reftagger

 

25 mars 2009 3 25 /03 /mars /2009 07:00








                                          2 ) Oppositions à la vie intérieure


La pression des affaires. 

On a le temps pour tout, sauf pour la vie de l'âme ! Mais Dieu donne à l'homme le temps pour tout. Ce qui presse le plus , n'est-ce-pas l'âme dans ses entretiens avec Dieu ? " Cherchez premièrement le royaume de Dieu et sa justice, et toutes les autres choses vous seront données par-dessus ", a dit Jésus. La pression des affaires n'est qu'un prétexte qui cache mal l'indifférence de l'homme.... Si Jésus est resté longuement devant Dieu pour recevoir ses inspirations combien nous, petits et faibles, avons-nous besoin de la présence du Père !


La paresse.

Il y a une paresse intellectuelle qui compromet dangereusement la vie intérieure. Les partisans du " moindre effort " se laissent aller, par l'indolence, l'engourdissement de la pensée. leurs progrès spirituels ont
été arrêtés parce qu'ils n'ont pas su se donner la peine de la méditation personnelle. Ne laissez pas votre esprit se rouiller. Servons-nous de cette pensée, signe de noblesse humaine, pour nous développer dans le sens indiqué par Dieu dans son grand commandement :
" Tu aimeras Dieu de toute ta pensée ".

La peur et le doute.

La peur de tout et de rien : cela aussi contrarie la vie spirituelle. Chez beaucoup, il y a cette double peur : de la maladie et du lendemain.
En effet, la souffrance est redoutable. Mais le chrétien doit considérer la maladie et la souffrance comme un moyen d'instruction, d'éducation et d'édification entre les mains de Dieu.
L' avenir !  Il y a dans les coeurs la peur du lendemain. Cette peur n'est pas raisonnée. Elle est un réflexe naturel. Il faut donc la vaincre par.... le raisonnement : " Regardez, dit Jésus, les oiseaux du ciel et les fleurs des champs ; Ils ne prennent pas souci de leur subsistance... votre Père les nourrit ".
Quel appel merveilleux à la confiance !

Le doute est un autre obstacle à l'épanouissement de l'âme. Il est pernicieux : il s'acclimate si facilement dans certains coeurs où il reste caché... Ne soyons pas de ceux qui se laissent décourager par le doute.
Détournons nos regards de la terre et des hommes pour les fixer au ciel et sur Dieu. Là est le secret de la grande paix.


Le péché. 

" Le bonheur sur la terre consiste à ceci : être délivré du mal " ( A. de Gasparin ).

Le péché est-il définitivement vaincu chez le chrétien moyen ? Il y a certainement chez lui la volonté ou du moins l'aspiration à la victoire complète. Avoir les yeux ouverts sur les manifestations du péché ; demander à Dieu la délivrance du péché lui-même, voilà l'essentiel.  
Ne plus commettre de péchés, voilà l'idéal du chrétien, le plus enviable, celui que nous devrions chercher avec le plus d'ardeur, le plus de persévérance, le plus de foi : la délivrance du mal est la grande possibilité chrétienne. 

La liberté d'action est permise à Dieu quand l'homme se livre entièrement à Lui.  
Dans cette lutte contre nous-mêmes, nous ne sommes pas seuls.
Ou plutôt, Dieu se charge de réaliser la victoire en nous si nous remettons à Lui. Ce n'est pas notre oeuvre, c'est la sienne. Dans une repentance entière jetons-nous à ses pieds et restons là, en esprit. Et dans une foi absolue, croyons à la possibilité du relèvement, de la victoire. Veillons à cela dans une entière persévérance.
Dieu a besoin de tels témoins. Le royaume de Dieu appartient aux vigilants et au persévérants. Plaçons-nous toujours du côté de Dieu : ainsi nous  avancerons dans la lumière, dans la joie, dans la vie !


Les lectures douteuses.

Si l'invention de l'imprimerie a mis le monde en possession du Livre de Dieu, par contre, les mauvais livres édités à centaines de milliers d'exemplaires et répandus d'une façon effarante constitue le " revers de la médaille ". L'intoxication de l'âme se produit rapidement lorsqu'on s'accorde la licence de lire de tels livres. Et d'étape en étape, on se crée un état d'esprit très large


La lecture idéale : La Bible.

Se rencontrer pour lire la Bible, voilà la réalisation de la parole de Jésus :
" Là où deux ou trois sont réunis en mon nom, je suis au milieu d'eux ".
Ensemble, demander au Père des lumières les grâces qui enrichissent.
La lecture de sa parole éclaire, élève, réjouit, communique le goût de la vie, aide à réaliser les petits devoirs dont l'existence est pleine.
Après la Bible, on trouve quantité de lectures qui en prolongent l'influence parce qu'elles sont d'inspiration chrétienne, et sont destinées à intensifier la piété.            



Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Partager cet article

Repost0

commentaires