Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Présentation

  • : SIGNES ET PROMESSES
  •           SIGNES ET PROMESSES
  • : Ce Blog a pour but au travers de son contenu, d'édifier l'église de Jésus-Christ, de faire connaître à nos contemporains l'amour de Dieu manifesté en Jésus son fils bien aimé.Les messages qui seront diffusés veulent être en bénédictions à tous les milieux, en rappelant qu'aujourd'hui, Dieu veut encore faire éclater parmi ceux qui ont soif, les signes de sa Puissance, et accomplir ses Glorieuses Promesses. L'actualité chrétienne, nationale et internationale sera aussi traitée dans ce blog. Aquilas
  • Contact

VERSET BIBLIQUE

 

  

 

 

Recherche

Liste D'articles

  • Pleurez pour vos bergers ! (Partie 2/2)
    Un jour de jugement va tomber sur les faux bergers ! Les prophètes ont prédit un jour de jugement soudain sur les bergers et les ministères qui ont trompé le peuple de Dieu. On arrive à un temps où Dieu ne peut plus supporter la cupidité, l’égocentrisme,...
  • Bilan de l'année 2020 : Qu'ont vécu les chrétiens persécutés ?
    Psaumes 37:40 L'Éternel les secourt et les délivre; Il les délivre des méchants et les sauve, Parce qu'ils cherchent en lui leur refuge. Source: https://bible.knowing-jesus.com
  • Frappez.....
    « Demandez, et l'on vous donnera; cherchez, et vous trouverez; frappez, et l'on vous ouvrira ». Nous arrivons aujourd'hui au terme de la réflexion concernant cet enseignement de Jésus-Christ pour nos vies. Avant d'aller plus loin et de voir avec vous...
  • Cherchez.......
    Matthieu ch.7 v 7 : « Demandez, et l'on vous donnera; cherchez, et vous trouverez; frappez, et l'on vous ouvrira ». Hier je me suis arrêté sur la première partie de ce verset cité plus haut. Aujourd'hui, prenons du temps avec la seconde portion de celui-ci:...
  • Demandez.....
    Matthieu ch.7 v 7 : Demandez, et l'on vous donnera; cherchez, et vous trouverez; frappez, et l'on vous ouvrira. Aujourd'hui, j'aimerai m'arrêter sur la première partie de ce verset : ' 'Demandez, et l'on vous donnera.'' Dans ce passage Jésus revient sur...
  • Pleurez pour vos bergers ! (Partie 1/2)
    Par David Wilkerson Il est temps de pleurer et de nous lamenter pour les bergers qui gardent les brebis du Seigneur. Pleurez pour les pasteurs, les évangélistes, les prophètes et les docteurs, car Dieu est sur le point d’envoyer de terribles jugements...
  • La justification
    Qu'est-ce que la justification ? C'est, en matière de justice, un acquittement (Isaïe 5.23 ; Proverbes 17.15). Le divin juge considère "comme juste" le croyant sincère. La justification est "un don gratuit" de Dieu, du Dieu contre lequel nous avons péché....
  • Persécution des Ouïghours en Chine : la France...
    Persécution des Ouïghours en Chine : la France condamne des _pratiques inacceptables_, Pékin dénonce des mensonges… https://t.co/Yti9aULzjD Patrick Gassend (@Ichtus1) July 24, 2020
  • L'olivier franc
    - INOF 5 2020 SUITE DE LA CRISE.pdf
  • Notre sûre retraite
    (Proverbes 8 : 10) « Le nom de l’Éternel est une tour forte ; le juste s'y réfugie et se trouve en sûreté ». Il est aussi notre force et notre bouclier , notre rocher, notre forteresse, notre libérateur, notre bienfaiteur et notre haute retraite... la...

VISITES

 Que Dieu vous bénisse !

 

Parcours interactif :

                                           https://connaitredieu.com/

   

 


 
 

SOUTIEN

                                                                             Suivez  le lien :Contact  

 

  

Calendrier La Bonne Semence

                

">

reftagger

 

16 novembre 2008 7 16 /11 /novembre /2008 07:00





       Aigues-Mortes




Élevée à l’emplacement de l’ancienne tour Matafère par Saint Louis, la Tour de Constance est construite en 1242 pour protéger le port et la cité. Elle est l’unique élément défensif d’Aigues-Mortes. Un pont dormant relie le châtelet à la tour qui est ceinte à l’origine d’un fossé annulaire. En 1249, on parle de la Tour du Roi. En 1254 au retour de la septième croisade, elle est terminée. 








1717
 
  La Tour de Constance est affectée à la détention des femmes Protestantes. Les premières sont arrêtées dans une assemblée à Molières, prés d’Anduze.
 

                                                                               




On enferma là les femmes, dont la plupart, s'étaient rendues  coupables  d'avoir assisté aux "Assemblées du Désert". On les gardait comme des"otages"pour effrayer les autres, dans cette prison malsaine, obscure et glacée, entre des murs de six mètres d'épaisseur.  On lit encore sur la pierre la devise qu'elles avaient gravée:

                          "RESISTER".



Marie DURAND est la plus connue de ces prisonnières. C'était la soeur du pasteurPierre DURANDqui mourut martyr.
Entrée à Aigues-Mortes à 15 ans 1/2, en 1730, elle resta trente-huit ans dans la tour. Deux autres femmes y vécurent quarante et quarante et un ans.                                                                                                     
                                                                                                                                                                             

                                                                                                 
                                                                                   
                                                                                                           
Son vieux père, emprisonné, lui aussi pour sa foi, au fort de Brescou, lui écrivit la belle lettre que voici :                                                       


    

                                                                                                Fort deBrescou (Cap d'Agde)     
                                                                                                        

" Ma fille, l'auteur de la nature a permis que depuis toujours j'ai été dans des épreuves, dans des souffrances et des persécutions de toutes parts et je vois qu'elles augmentent de degré en degré, mais remerciant Dieu, je me suis toujours consolé et mets ma confiance en Lui, malgré tous mes malheurs jamais rien ne m'a manqué pour mon entretien et celui de ma famille. Ainsi, mon enfant, je vous écris quelques mots pour vous prier de ne vous chagriner en rien mais que vous vous réjouissiez, au contraire, dans le Seigneur par des prières, des psaumes et des cantiques à toute heure et à tous moments et par ce moyen le Seigneur vous donnera la force et le courage de supporter toutes les afflictions qui peuvent vous arriver et dire comme David: " Tant plus le mal il me vient tant plus de Dieu je me souviens ". Il ne faut pas vous attrister de votre état car vous voyez que votre frère a tout quitté pour travailler à l'oeuvre du Seigneur et qu'il ne peut point paraître en public et pourtant, je crois qu'il ne perd point courage, faites-en de même..."



Isabeau MENET était aussi l'une de ces figures très fortes.
Elle se maria avec Pierre FIALES et en 1735, le jeune couple assistait à une de ces
assemblées proscrites.... Isabeau, qui vient de mettre au monde son premier enfant, sera arrêtée avec son mari et l'enfant. Ils sont conduits à Pont-Saint-Esprit ; là c'est la séparation ; le mari est condamné aux galères où il mourra  et Isabeau à la Tour . A la Tour de Constance , elle rentre en 1737 et elle est aussitôt liée d'amitié avec Marie DURAND. L'enfant va grandir dans le donjon ; il grandira avec une fille qui y restera jusqu'à seize ans. Le garçon et la fille ont grandi et joué dans ce donjon.
Les prisonnières étaient réduites au pain et à la paille. Dès 1730 la misère était grande à la Tour. Les familles leur venaient parfois en aide et Isabeau montre que sa famille ne la laissait pas de côté. Son fils né en 1737, étant trop âgé pour qu'elle puisse désormais le garder auprès d'elle, Isabeau aura la dure épreuve de s'en séparer pour le confier à sa soeur. De plus, elle aura la douleur d'apprendre la triste nouvelle que son mari est mort à la chaîne. L'intendant des galères écrira à la famille et renverra la montre du galérien 
" pour que son fils la porte en pensant que son père est mort sur les galères en rendant honneur au nom qu'il portait" .

La malheureuse femme deviendra folle dans la Tour et sera rendue à sa famille en 1749, après onze ans d'une si terrible réclusion
.

Voici quelques extraits de lettres qu'Isabeau MENET écrivit à sa soeur réfugiée à Genève:
"... Je m'estime bienheureuse que le Seigneur m'ait appelée à souffrir opprobre pour son nom ,
puisque telle est sa volonté. Dieu me fasse la grâce d'aller jusqu'au bout de la  lice car je sais que Jésus-Christ  nous y attend les bras ouverts.

" Qu'importe que nous soyons les haïs du monde, pourvu que nous soyons de son bon grain, son froment, car Il est notre origine et nous sommes le souffle de sa bouche. Allons à Lui puisqu'il nous a promis qu'il nous aiderait en ce temps opportun. Soyons lui fidèles jusqu'à la mort, afin que nous puissions acquérir cette couronne d'immortalité bienheureuse.....

".... Toutes les menaces du monde ne seront pas capables de me faire abandonner le dépôt de la foi. J'espère que notre bon Père de miséricorde ne me déniera pas le secours nécessaire, pour supporter les épreuves qu'il lui plaira de m'imposer...."
Et cet extrait de la belle lettre par laquelle elle confiera son enfant à sa soeur :
"Je vous prie, ma chère soeur, au nom de Dieu, de vous souvenir de moi dans vos saintes prières, de même que mon cher enfant, lequel je vous donne, que vous le regardiez comme votre cher enfant, pour le recommander à mes cher père et mère, qu'ils aient soin de son salut, afin de lui faire reconnaître que son cher père est mort pour la profession de l'Evangile. Je me fie que vous en aurez le soin de le tirer devers vous comme vous m'avez promis ; car je peux dire après Dieu qu'il m'était d'une grande consolation à mon entour, quoique jeune. J'espère que Dieu y pourvoira pour lui et moi, car il faut attendre tout d'en haut, puisque les hommes ne peuvent rien sans la divine Providence. Le Seigneur soit apaisé envers nous et envers sa chère Eglise!.....".
 
    
                                                                                                                                                                                                                                                                                



Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Partager cet article

Repost0

commentaires