Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Présentation

  • : SIGNES ET PROMESSES
  •           SIGNES ET PROMESSES
  • : Ce Blog a pour but au travers de son contenu, d'édifier l'église de Jésus-Christ, de faire connaître à nos contemporains l'amour de Dieu manifesté en Jésus son fils bien aimé.Les messages qui seront diffusés veulent être en bénédictions à tous les milieux, en rappelant qu'aujourd'hui, Dieu veut encore faire éclater parmi ceux qui ont soif, les signes de sa Puissance, et accomplir ses Glorieuses Promesses. L'actualité chrétienne, nationale et internationale sera aussi traitée dans ce blog. Aquilas
  • Contact

VERSET BIBLIQUE

 

 

Je suis le chemin, la vérité, et la vie. (Jean 14 : 6)  

Recherche

Liste D'articles

  • Frappez.....
    « Demandez, et l'on vous donnera; cherchez, et vous trouverez; frappez, et l'on vous ouvrira ». Nous arrivons aujourd'hui au terme de la réflexion concernant cet enseignement de Jésus-Christ pour nos vies. Avant d'aller plus loin et de voir avec vous...
  • Cherchez.......
    Matthieu ch.7 v 7 : « Demandez, et l'on vous donnera; cherchez, et vous trouverez; frappez, et l'on vous ouvrira ». Hier je me suis arrêté sur la première partie de ce verset cité plus haut. Aujourd'hui, prenons du temps avec la seconde portion de celui-ci:...
  • Demandez.....
    Matthieu ch.7 v 7 : Demandez, et l'on vous donnera; cherchez, et vous trouverez; frappez, et l'on vous ouvrira. Aujourd'hui, j'aimerai m'arrêter sur la première partie de ce verset : ' 'Demandez, et l'on vous donnera.'' Dans ce passage Jésus revient sur...
  • Pleurez pour vos bergers. (Partie 1/2)
    Par David Wilkerson Il est temps de pleurer et de nous lamenter pour les bergers qui gardent les brebis du Seigneur. Pleurez pour les pasteurs, les évangélistes, les prophètes et les docteurs, car Dieu est sur le point d’envoyer de terribles jugements...
  • La justification
    Qu'est-ce que la justification ? C'est, en matière de justice, un acquittement (Isaïe 5.23 ; Proverbes 17.15). Le divin juge considère "comme juste" le croyant sincère. La justification est "un don gratuit" de Dieu, du Dieu contre lequel nous avons péché....
  • Persécution des Ouïghours en Chine : la France...
    Persécution des Ouïghours en Chine : la France condamne des _pratiques inacceptables_, Pékin dénonce des mensonges… https://t.co/Yti9aULzjD Patrick Gassend (@Ichtus1) July 24, 2020
  • L'olivier franc
    - INOF 5 2020 SUITE DE LA CRISE.pdf
  • Notre sûre retraite
    (Proverbes 8 : 10) « Le nom de l’Éternel est une tour forte ; le juste s'y réfugie et se trouve en sûreté ». Il est aussi notre force et notre bouclier , notre rocher, notre forteresse, notre libérateur, notre bienfaiteur et notre haute retraite... la...
  • Preuves d'un dessein intelligent
  • La nuée. (Partie 2/2) " Israël dans le désert."
    Nombres 9.15-23 A la lecture de ce passage, nous constatons que les enfants d'Israël partaient ou campaient, selon que la nuée s'élevait ou s'arrêtait. Le peuple agissait sur l'ordre de L’Éternel Rappel :Dieu était dans la nuée ; la gloire de Dieu, la...

VISITES

 Que Dieu vous bénisse !

 

Parcours interactif :

                                           https://connaitredieu.com/

   

 


 
 

SOUTIEN

                                                                             Suivez  le lien :Contact  

 

  

Calendrier La Bonne Semence

                

">

reftagger

 

7 octobre 2008 2 07 /10 /octobre /2008 06:00




"La Loi de l'Esprit de vie en Jésus-Christ m'a affranchi de la Loi du péché et de la mort" ( Romains ch.8v2).




C'est en ces termes que l'apôtre Paul s'adresse aux chrétiens de Rome.

Comme nous sommes heureux d'avoir expérimenté qu'il existe sur terre une loi plus forte que celle du péché et de la mort! Nous savons maintenant que la loi  de l'Esprit de vie libère totalement les hommes de l'esclavage de la terrible loi des ténèbres aux ravages incalculables! Mais les hommes sont tellement habitués à appeler le mal bien, qu'ils ne peuvent comprendre pour quelles raisons nous avons préféré Christ. Ils nous accusent de mépriser sans motif les bienfaits de cette vie présente et de détourner notre jeunesse des seuls buts logiques et valables, à leurs yeux, de l'existence humaine! Les malheureux, qui ne connaissent rien de la vraie vie!

"Tout ce qui est dans le monde, la convoitise de la chair, la convoitise des yeux et l'orgueil de la vie, ne vient point du Père, nous dit l'apôtre Jean.
Et le monde passe et sa convoitise aussi, mais celui qui fait la volonté de Dieu demeure éternellement."  


"Je vous montrerai comment on peut changer l'eau en vin, disait un jour un professeur de chimie à ses élèves intrigués. Et tandis qu'il versait quelques gouttes seulement d'un certain liquide dans l'eau, celui-ci vira tout de suite au rouge. Et maintenant, ajouta le professeur ironique, plus fort que le miracle de Jésus, je vous montrerai comment on peut changer le vin en eau! Et quelques gouttes d'un autre liquide suffirent à redonner au mélange la limpidité de l'eau. Le professeur du reste, répéta les opérations autant qu'il voulut. Mais alors un élève malicieux insinua que le professeur devrait goûter à son vin pour en apprécier la qualité. Ah non! avoua le professeur, c'est impossible, ceci est du poison!"


Voilà bien en effet, la différence! Le vin miraculeux était excellent et pouvait réjouir les convives de Cana.
Mais celui du professeur était empoisonné....Le monde intoxiqué d'idéologies, de sophismes de toutes sortes, de propagandes pernicieuses, ne peut avoir qu'une  joie factice.Tandis que Jésus déverse dans les coeurs qui s'ouvrent à Lui la joie miraculeuse du Salut.Les hommes ont passé leur temps à inventer des religions indulgentes qui apaiseraient leurs remords de  conscience.
Aujourd'hui, notre génération matérialiste a trouvé son dieu dans la science, tandis qu'une partie de la jeunesse cherche une évasion dans le dérèglement ou la drogue dont ils deviennent, hélas! les esclaves misérables. En fait sciemment ou inconsciemment, ils ont laissé de côté
"La fontaine d'eau vive pour se creuser des citernes crevassées qui ne retiennent point l'eau" ( Jérémie ch.2v13).
Comment la soif profonde de leur coeur pourrait-être assouvie, puisque le Christ a dit:"Sans moi, vous ne pouvez rien faire."

Les hommes s'obstinent à s'effrayer de ce qu'il faut quitter pour suivre Christ, parce qu'ils ne peuvent soupçonner les bienfaits immenses d'un autre ordre que Jésus donne aux siens!
Les hommes doivent se convaincre qu'aucune puissance ici-bas ne pourra changer leur coeur, ni vaincre le mal qui règne dans ce monde. Mais le souffle de l'esprit de vie qui est en jésus-Christ est capable de balayer leurs ténèbres et de les faire passer de la mort à la vie.  

Le Seigneur, tout au long de son pèlerinage terrestre, a tracé un sillage de vie. Il avait annoncé, dans la synagogue de Nazareth, que les pauvres seraient secourus; les coeurs brisés guéris, les captifs délivrés, les aveugles miraculés, les opprimés libérés, et que serait proclamée une année de grâce du Seigneur.. (Luc ch.4v18 à 19).        

Or, en ce temps-là, la foule des déshérités, des mendiants loqueteux,
des frustrés de la vie, des petits sans illusions,
s'est pressée autour du prophète de Galilée, émerveillée d'entendre parler d'amour et d'affranchissement. Alors, Jésus fournit un banquet miraculeux  à la multitude avec cinq pains et trois poissons!
Alors, les coeurs lourds et brisés de souffrance ont retrouvé la paix. A Naïn, le cortège de vie (Jésus et ses disciples) a arrêté le cortège de la mort. Il a suffi que Jésus dise à la pauvre veuve
:

"Femme, ne pleure pas!" Et son fils que l'on menait en terre ressuscita.                                              
Oui, alors les démons ont lâché leur proie, les aveugles ont vu la lumière;
Le péché a été vaincu." Jésus allait par les chemins de Palestine, faisant du bien et délivrant tous ceux qui étaient sous l'emprise du diable".La foule enthousiaste s'écriait:
"Jésus fait tout à merveille!".

Et vous ne voulez pas comprendre la joie des chrétiens? 
  

"C'est un si bon maître, il ne m'a jamais fait que du bien depuis que je suis à son service; le quitterais-je? Je n'ai garde de le faire!"disait *Fulcran Rey, malgré les tortures et la mort. comme on le voit, l'amour parfait pour christ bannit la crainte de nos coeurs, de telle sorte que la joie peut être réelle en tous temps.

"Jésus a détruit la mort et mis en évidence la vie et l'immortalité par  l'évangile" ( 2 Timothée ch.1v10). 

Jean-Baptiste le présenta comme étant" l'agneau de Dieu qui ôte
le péché du monde", le péché qui nous voile la face de Dieu, qui provoque les souffrances et la mort de l'être physique, et surtout la mort spirituelle, ou
séparation éternelle d'avec Dieu. Des foules ont cru à la parole vivifiante
de Christ qui insuffle l'immortalité. Il affirme avec force que "Celui qui croit en Lui a la vie éternelle", et "qu'Il est la résurrection et la vie", que
"celui qui croit vivra quand même il serait mort!".

"Comme le Père a la vie en lui-même, ainsi Il a donné au Fils d'avoir la vie en lui-même. Et comme le Père ressuscite les morts et donne la vie, ainsi le Fils donne la vie à qui Il  veut ".
Désormais, rien ne saura retenir ses disciples qui
lui demeureront fidèles jusqu'à la mort, et obtiendront de sa
part la couronne de vie, récompense de ceux qui, par la foi, sont plus que vainqueurs, car "ils n'aiment pas leur vie jusqu'à craindre la mort". Dans l'amour parfait de Christ, il n'y a pas de crainte.......

" Car si c'était seulement dans ce monde que nous espérions en Christ, nous serions les plus malheureux des hommes. Mais maintenant, la vérité c'est que Christ est ressuscité des morts et qu'Il est les prémices de ceux qui sont morts". ( 1 Corinthiens ch. 15v19 à 20).
C'est en cela que les chrétiens sont foncièrement différents des matérialistes qui recherchent le bien-être sur terre au travers d'une société dite" de consommation" : "Mangeons et buvons car demain nous mourrons....!"
Non le royaume des croyants n'est pas ici-bas. Mais dans ce monde inique
et sans coeur, " Heureux les pauvres (en esprit d'orgueil et de lucre), heureux les affligés, les débonnaires, les affamés et assoiffés de vraie justice, les miséricordieux, les coeurs purs, les persécutés pour la justice, car leur récompense sera grande dans les cieux". Ils auront tout supporté pour permettre à Dieu de régénérer le monde dont ils n'auront à aucun
moment désespéré malgré leurs chaînes. Et le sang des martyrs, cette nombreuse nuée des victimes de l'intolérance aveugle et brutale, aura fourni à l'Eglise sa meilleure semence et son levain d'espérance le plus efficace.
Aux hommes de tous les temps, Christ proclame la nécessité de croire en Lui, "
Car le salaire du péché c'est la mort, mais le don gratuit de Dieu, c'est la vie éternelle en Jésus-Christ notre Seigneur"( Romains ch.6v23).


" Si tu connaissais le don de Dieu et qui est celui qui te dit : Donne moi à boire, tu lui aurais toi-même demandé à boire, et il t'aurait donné de l'eau vive".
Alors la samaritaine répondit à Jésus:" Seigneur donne-moi de cette eau, afin que je n'aie plus soif, et que je ne vienne plus puiser ici"!( Jean ch.4v10, 15). 


Amis, finissez-en de puiser au puits de ce monde qui ne peut rien pour la soif profonde de vos coeurs. 
 
Christ vous appelle instamment à la repentance et à la foi pour recevoir aujourd'hui la vérité indispensable à votre affranchissement.                               
               


 

 


 * Jeune prédicant des assemblées du Désert en France juste après la Révocation de l’Edit de Nantes par le roi Louis XIV, fut fait prisonnier pour avoir contrevenu aux termes de cet édit, qui interdisait sur tout le royaume de France la célébration de cultes protestants, Fulcran avait comparu devant plusieurs tribunaux.  L’issue de son procès ne pouvait être douteuse. Convaincu d’être prédicant et d’en avoir rempli les fonctions dans la province du Languedoc, il fut condamné à être pendu, après qu’on lui ait au préalable appliqué, en langage de l’époque la question, c’est-à-dire une forme de torture pour arracher des aveux.  Il écouta d’un air serein la lecture de son jugement.  “On me traite plus doucement, dit-il, qu’on n’a traité mon Sauveur, en me donnant une mort si douce.  Je m’étais préparé à avoir les  membres rompus ou à être brûlé.”  Puis, jetant les yeux au ciel, il s’écria: “Je te rends grâce, Seigneur du ciel et de la terre, de tant de biens que tu me fais.  Je te rends grâce de m’avoir trouvé digne de souffrir pour ton Evangile et de mourir pour toi.” Fulcran Rey subit la question sans se plaindre.  Toutes les questions qu’on lui posa ne lui arrachèrent que ces mots: “J’ai tout dit; je n’ai plus rien à répondre.”  Ses juges, ne pouvant rien tirer de lui, le firent détacher.  Alors il leur dit: “Vous venez de m’infliger une peine que je n’ai guère sentie.  Je crois que vous avez plus souffert que moi.  Je puis vous assurer que, au plus fort de la douleur que vous avez voulu que j’endure, je n’ai pas senti de douleur.”  Comme il était pourtant brisé de fatigue, on lui offrit à manger.  Il accepta en disant: “Les uns mangent pour vivre et moi je mange pour mourir.  C’est le dernier repas que je prendrai sur terre; mais, dès ce soir, il se prépare pour moi un banquet dans les cieux".



Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Partager cet article

Repost0

commentaires