Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Présentation

  • : SIGNES ET PROMESSES
  •           SIGNES ET PROMESSES
  • : Ce Blog a pour but au travers de son contenu, d'édifier l'église de Jésus-Christ, de faire connaître à nos contemporains l'amour de Dieu manifesté en Jésus son fils bien aimé.Les messages qui seront diffusés veulent être en bénédictions à tous les milieux, en rappelant qu'aujourd'hui, Dieu veut encore faire éclater parmi ceux qui ont soif, les signes de sa Puissance, et accomplir ses Glorieuses Promesses. L'actualité chrétienne, nationale et internationale sera aussi traitée dans ce blog. Aquilas
  • Contact

VERSET BIBLIQUE

 

 

Je suis le chemin, la vérité, et la vie. (Jean 14 : 6)  

Recherche

Liste D'articles

  • Pleurez pour vos bergers. (Partie 1/2)
    Par David Wilkerson Il est temps de pleurer et de nous lamenter pour les bergers qui gardent les brebis du Seigneur. Pleurez pour les pasteurs, les évangélistes, les prophètes et les docteurs, car Dieu est sur le point d’envoyer de terribles jugements...
  • La justification
    Qu'est-ce que la justification ? C'est, en matière de justice, un acquittement (Isaïe 5.23 ; Proverbes 17.15). Le divin juge considère "comme juste" le croyant sincère. La justification est "un don gratuit" de Dieu, du Dieu contre lequel nous avons péché....
  • Persécution des Ouïghours en Chine : la France...
    Persécution des Ouïghours en Chine : la France condamne des _pratiques inacceptables_, Pékin dénonce des mensonges… https://t.co/Yti9aULzjD Patrick Gassend (@Ichtus1) July 24, 2020
  • L'olivier franc
    - INOF 5 2020 SUITE DE LA CRISE.pdf
  • Notre sûre retraite
    (Proverbes 8 : 10) « Le nom de l’Éternel est une tour forte ; le juste s'y réfugie et se trouve en sûreté ». Il est aussi notre force et notre bouclier , notre rocher, notre forteresse, notre libérateur, notre bienfaiteur et notre haute retraite... la...
  • Preuves d'un dessein intelligent
  • La nuée. (Partie 2/2) " Israël dans le désert."
    Nombres 9.15-23 A la lecture de ce passage, nous constatons que les enfants d'Israël partaient ou campaient, selon que la nuée s'élevait ou s'arrêtait. Le peuple agissait sur l'ordre de L’Éternel Rappel :Dieu était dans la nuée ; la gloire de Dieu, la...
  • La Nuée. (Partie 1/2) ''Direction de Dieu pour Israël au sortir du pays d’Égypte''
    "L'Éternel allait devant eux le jour dans la colonne de nuée et la nuit dans une colonne de feu.Le peuple pouvait marcher ainsi jour et nuit". Exode 13.17-22 Le chemin des fils d 'Israël longeait la rive occidentale de la pointe de la mer rouge, en descendant...
  • Tous surveillés.....
    Des caméras de Nice à la répression chinoise des Ouïghours, cette enquête dresse le panorama mondial de l'obsession sécuritaire, avec un constat glaçant : le...
  • Par mon Esprit
    Missionnaire chrétien Description Traduit de l'anglais - Jonathan Goforth était un missionnaire presbytérien canadien en Chine au sein de la Mission presbytérienne canadienne, avec son épouse, Rosalind Goforth. Wikipédia (anglais) - goforth_parmones...

VISITES

 Que Dieu vous bénisse !

 

Parcours interactif :

                                           https://connaitredieu.com/

   

 


 
 

SOUTIEN

                                                                             Suivez  le lien :Contact  

 

  

Calendrier La Bonne Semence

                

">

reftagger

 

16 avril 2008 3 16 /04 /avril /2008 19:34
 

                                           (Luc ch. 11 v 5 et 6).

Jésus leur dit encore:" Si l'un de vous a un ami, et qu'il aille le trouver au
milieu de la nuit
 
pour lui dire:  Ami, prête-moi trois pains, car un de mes amis est arrivé de voyage chez moi, et je n'ai rien à lui offrir...."


Par le récit que nous citons, Jésus a voulu encourager ses auditeurs à la
recherche fervente du Saint-Esprit. C'est l'expérience extraordinaire qui, seule, peut introduire les croyants dans la vie de puissance et de plénitude que l'ecriture nous présente (Ephésiens ch. 3 v 19)
.
Cependant, beaucoup d'âmes  sincères et sensibles, assoiffées de Dieu
pourtant, se tourmentent et s'affligent de n'avoir, en vérité, qu'une vie
Chrétienne très déficiente.

"Si l'un de vous a un ami et qu'il aille le trouver..". Jésus s'adresse à nous.Quel privilège que nous ayons Jésus comme grand Ami! Il est si compréhensif, si aimant et si sûr!
Ainsi, Jésus veut avant tout que vous ayez foi en lui. Car "
Sans la foi,
il est impossible d'être agréable à Dieu"
( Hébreux ch. 11 v 6). Nous sommes invités à prier Dieu, mais souvenons-nous que c'est seulement la
prière de la foi qui est exaucée. Jésus vous dit aussi d'aller courageusement à lui, "au milieu de la nuit" de votre tourment. Car vos larmes ne peuvent rien et votre tristesse n'aboutira nulle part. C'est encore l'humilité que le texte souligne: " Je n'ai rien à lui offrir". C'est l'aveu du dénuement. Notons que beaucoup sont dépourvus à ce point, mais ne le réalisent même pas. Ils sont pauvres pour Christ, donc pauvres en eux-mêmes et pauvres pour les autres. Mais le récit désigne ceux qui souffrent de leur état et qui le confessent humblement à leur grand Ami. D'autre part, la course au milieu de la nuit de celui dont Jésus parle, ne peut qu'attester l'intense désir qu'il a de donner à manger à son ami voyageur.

Avez-vous soif vraiment de recevoir le Saint-Esprit? Alors:"

Si quelqu'un a soif qu'il vienne à Moi et qu'il boive! Des fleuves d'eau vive couleront de son sein...". Tant de chrétiens n'ont pas soif du baptême du Saint-Esprit, parce qu'ils ne se rendent nullement compte du besoin impératif qu'ils en ont. Pourtant, nous sommes bien incapables de vivre par nos efforts, la vie d'en-haut! Seul, le baptême du Sain-Esprit nous apporte un revêtement de puissance pour vivre la vie que Dieu nous propose.
Jésus montre enfin la persévérance qu'il nous faut avoir dans la prière.
En effet, l'homme du récit a besoin de pains et, par conséquent, il frappe
à la porte de son ami et attend jusqu'à ce qu'elle s'ouvre. L'ami se lèvera
à cause de l'importunité du visiteur, dit Jésus, donc:
de son assiduité
incommodante
, ou de son effronterie (comme l'on pourrait traduire) ce qui est, à coup sûr, le contraire de..... la réserve et de la timidité!!!Prier donc jusqu'à l'exaucement, car Jésus nous dit bien qu'il nous sera accordé immanquablement: Demandez...Et l'on vous donnera, cherchez... et vous
Trouverez, frappez..... et l'on vous ouvrira
.(Matthieu ch.7v7).
La prière doit créer en nous un abandon qui doit être total à celui qui veut
être assis sur le trône de notre coeur. Si tout notre être est à la disposition entière de Dieu, alors nous sentirons venir sur nous la vague bénie de l'Esprit Tout Puissant. Et l'on peut penser raisonnablement que les dix jours de la chambre haute créèrent chez les disciples cette indispensable disponibilité.

"Si donc méchants, comme vous l'êtes, vous savez donner de bonnes
choses à vos enfants, à combien plus forte raison le Père céleste donnera-il  le Saint-Esprit à ceux qui le lui demandent"
( Matthieu ch.7v11).
Et nous touchons ici à un fait incroyable: La peur du Saint-Esprit!
La peur de recevoir quelque chose qui ne serait pas l'accomplissement de
"la promesse du Père". On craint de s'aventurer sur un chemin mystérieux, même si l'on commence à réaliser que la vérité du baptême du Saint-Esprit a été perdue au cours des âges, enfouie sous l'accumulation des traditions de l'Eglise. Et, de plus, tant de malentendus obscurcissent cet horizon! Alors on nous dit qu' " il faut être prudent comme les serpents".(ce qui ne devrait pas empécher
d'être simples comme les colombes!....) 
Belle confiance que l'on fait à Dieu dont nous chantons pourtant l'amour!Si nous, méchants comme nous le sommes, nous savons donner de
bonnes choses à nos enfants, Dieu ne ferait-il pas mieux que nous? Grâces lui soient rendues, car il nous donne son Saint-Esprit! Bonne et merveilleuse bénédiction en vérité!

Jésus répondait donc par ce récit aux appréhensions injustifiées des trop
craintifs croyants.

L'Ecriture nous révèle, enfin, la multiciplicité des penchants
répréhensibles qui sommeillent dans la nature humaine sollicitée continuellement et sournoisement par l'ennemi. C'est l'antagonisme de la chair et de l'Esprit.
Si quelqu'un peut se passer du baptême du Saint-Esprit, c'est qu'il n'a pas
encore mesuré l'effrayant dynamisme du péché! Celui qui pense encore
s'améliorer par ses efforts ne s'est jamais posé la question
:"Qui me délivrera du corps de cette mort?".


Il devient évident que la seule décision qui s'impose, au milieu de la nuit de nos problèmes spirituels, c'est d'aller trouver sans retard notre grand Ami, Jésus, qui nous baptisera de Saint-Esprit et de feu, pour notre plus grand bien et pour sa plus grande gloire.
*

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Partager cet article

Repost0

commentaires