Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : SIGNES ET PROMESSES
  •           SIGNES ET PROMESSES
  • : Ce Blog a pour but au travers de son contenu, d'édifier l'église de Jésus-Christ, de faire connaître à nos contemporains l'amour de Dieu manifesté en Jésus son fils bien aimé.Les messages qui seront diffusés veulent être en bénédictions à tous les milieux, en rappelant qu'aujourd'hui, Dieu veut encore faire éclater parmi ceux qui ont soif, les signes de sa Puissance, et accomplir ses Glorieuses Promesses. L'actualité chrétienne, nationale et internationale sera aussi traitée dans ce blog.
  • Contact

VERSET BIBLIQUE

 

                          1 Samuel 2 : 9

 

Il gardera  les pas de ses bien-aimés ( 1 Samuel 2 : 9)                                                              

Recherche

Liste D'articles

VISITES

 Que Dieu vous bénisse !

 

Parcours interactif :

 

 

 


 
 

SOUTIEN

                                                                             Suivez  le lien :Contact  

 

  

Calendrier La Bonne Semence

                

MONTRESORSONORE

">

ANNONCES

 

 

     

 


 

 

             

        

                          

                  

 

 

 
8 juin 2017 4 08 /06 /juin /2017 16:33

Résultat de recherche d'images

7      Gnosticisme

Le gnosticisme est une hérésie ancienne qui affirme que le monde matériel est mauvais et le domaine spirituel  bon. Johnson déclare :

« La foi est la clé pour découvrir la nature supérieure du monde invisible » (Johnson : 43).

La vérité est que les deux royaumes, visibles et invisibles contiennent à la fois du bon et du mauvais. Les deux sont créés par Dieu, et aucun n’est naturellement supérieur. Lorsque la Bible parle de ce que l’on ne voit pas, ceci inclut des choses comme l’accomplissement des promesses futures et ne se limite pas aux « royaumes » ontologiques tels que le matériel et le spirituel. Johnson affirme qu’il existe un potentiel déverrouillé pour voir dans le monde spirituel soi-disant supérieur :

« Beaucoup d’entre nous ont pensé que la capacité de voir dans le monde spirituel est plus le résultat d’un don spécial que d’un potentiel non-utilisé de chacun » (Johnson : 43).

Il abuse Hébreux 11.1 pour enseigner sa compréhension gnostique des domaines :

« L’invisible est supérieur au naturel… Parce que l’invisible est supérieur à l’environnement naturel, la foi est ancrée dans l’invisible. » (Johnson : 45).

Mais dans Hébreux 11, ce qui était invisible aux patriarches était la réalisation future des promesses de Dieu, non seulement les réalités célestes (bien que celles-ci sont incluses). Il y a beaucoup de mal dans le monde invisible, donc les catégories gnostiques de Johnson ne sont pas ce que les auteurs bibliques avaient à l’esprit.

8      Elitisme

La Bible encourage la nécessité que chaque membre du corps de Christ soit considéré comme important et essentiel, quelles que soient ses dons (1 Corinthiens 12.14-25 ; Romains 12.3-8). Mais Johnson parle à plusieurs reprises d’un groupe d’élite de chrétiens devant être supérieur à tous les autres groupes dans l’histoire de l’église.  Bien sûr il s’agit de ceux qui sont associés à son mouvement et à d’autres qui embrassent l’hérésie de la Pluie de l’Arrière-Saison (La Maison Internationale de Prière à Kansas City – IHOP – est un autre exemple.) Par exemple :

« Une grande partie de l’opposition au réveil vient des chrétiens centrés sur l’âme. L’apôtre Paul les appelle charnels. » (Johnson : 47).

Il poursuit en affirmant que l’esprit (pas en majuscule mais signifiant l’esprit humain) influençant la pensée produit le vrai apprentissage.  Ses catégories rappellent celles de Watchman Nee, dont les faux enseignements m’ont nui au début de ma vie chrétienne. Paul n’enseigne pas que l’âme est problématique et l’esprit humain bon. Les revivalistes qui ont la véritable illumination en suivant leur esprit plutôt que leur âme, sont bien sûr ceux qui écoutent Johnson et d’autres enseignants. Ils seraient l’élite, et le reste d’entre nous condamnés à essayer de comprendre la Bible. La vraie gloire sera réservée à quelques initiés :

« Il vit dans tous les croyants, mais la gloire de sa présence vient se poser sur quelques-uns seulement. » (Johnson : 149).

Les illuminés font partie de la « Génération Élie » (Nouvel Ordre de la Terminologie de la Pluie de l’Arrière-Saison)

« Mais la bataille est perdue d’avance pour ces contrefaçons lorsqu’elles iront, sur le Mont Carmel du raisonnement humain, contre cette génération d’Élie qui est en train de se revêtir de la puissance du ciel » (Johnson : 150).

Son attaque sur la raison est sans relâche. Ses catégories divisent à tort le corps de Christ entre les illuminés et le reste d’entre nous qui attend d’être vaincu par les élites. La propension de Johnson à rejeter les gens que le Seigneur a sauvé et placé dans Son église est renversante dans son audace.

9      Fidéisme

Beaucoup de ces erreurs sont étroitement liées. Le fidéisme est la conviction que la foi fonctionne indépendamment de la raison et n’a besoin d’aucune preuve rationnelle quant à sa validité. Le fidéisme est démontré dans cette déclaration :

« Quand nous apprenons à apprendre de cette façon [par la foi], nous nous ouvrons à croître dans la vraie foi parce que la foi n’exige pas la compréhension pour fonctionner » (Johnson : 47).

Encore une fois, il fait un mauvais usage des concepts d’Hébreux 11. Par exemple, Abraham devait comprendre les promesses de Dieu pour avoir foi en elles. Dans l’Écriture la foi n’est pas déconnectée du contenu rationnel comme elle l’est dans la théologie fidéiste de Johnson.

10  Piétisme

Johnson montre les mêmes tendances piétistes que beaucoup, dans le monde évangélique mystique d’aujourd’hui. Il met en garde contre le manque de «rencontres de puissance” et la peur des expériences qui pourraient nous conduire loin de l’Écriture. Il déclare alors:

“Mais il est illégitime de permettre à la peur pour nous empêcher de poursuivre une expérience plus profonde avec Dieu!” (Johnson: 92).

Il met en garde:

“Dieu est plus grand que Son livre” (Johnson: 92).

La conséquence évidente c’est que nous devons avoir des expériences extra-bibliques à moins que nous vivions en tant que chrétiens inférieurs gouvernés par la peur. Les piétistes se tournent souvent vers des expériences d’ordre supérieur pour valider leur expérience chrétienne.

11  Subjectivisme

Johnson fait la promotion d’un Jésus mystique déconnecté de l’Écriture, de l’objectivité et de la vérification historique. Son Jésus n’est pas « Jésus venu dans la chair », comme Jean l’a enseigné. Le sien est un Jésus de rencontre mystique. Johnson prévient que la connaissance de la Bible peut nous rendre orgueilleux :

« … La connaissance enfle… »  Remarquez que Paul n’a pas dit la connaissance non biblique, ou la connaissance charnelle. La connaissance, y compris celle qui vient de l’Écriture, a le potentiel pour me rendre orgueilleux. Alors, comment puis-je me protéger de l’orgueil qui vient de la connaissance, même quand elle vient de la Bible? Je dois être sûr que cela m’amène vers Jésus. » (Johnson : 94)

Rien n’est résolu, parce que Paul met en garde dans 2 Corinthiens 11.4 à propos d’ «un autre Jésus ». Le « Jésus » le plus populaire dans le monde d’aujourd’hui c’est le Christ cosmique du Nouvel Age qui est également connu pour la puissance et les miracles. Johnson affirme que les révélations personnelles et les « rencontres avec Dieu » vont nous garder de l’orgueil et de la recherche de la gloire. (Johnson : 94). C’est manifestement faux. Johnson et ses adeptes prétendent être en mesure de faire de plus grands miracles que Jésus, mais ne sont-ils ainsi pas orgueilleux ? Ceux qui cherchent les Écritures et confessent le Christ de la Bible serait-ce alors eux les orgueilleux ? On se demande pourquoi Johnson cite la Bible, car il ne pense pas qu’elle signifie ce qu’elle dit en dehors d’une révélation mystique par le lecteur éclairé. C’est incroyable de voir comment les élitistes, qui font des revendications extravagantes dans lesquelles ils sont les héros et le reste d’entre nous des sots non éclairés, pensent qu’ils sont humbles et nous les chrétiens ordinaires (les pécheurs sauvés par la grâce) remplis d’orgueil. L’auto-illusion est un terrible état. Si nous ne pouvons pas faire confiance à la Bible pour nous corriger, pourquoi des expériences non définies du monde spirituel sous la bannière de « Jésus » seraient-elles dignes de confiance ?

12  Conclusion

L’invasion du ciel promue par le livre « Quand le Ciel envahit la Terre » est en réalité une invasion d’erreurs théologiques. Johnson dit qu’il n’y a pas de maladie ni de  pauvreté dans le ciel, ce qui est vrai. Cependant, il n’y a pas non plus de mensonge ou d’erreur dans ce même ciel. Le pot-pourri d’erreurs de Johnson  est étonnant par son ampleur. C’est un cas classique de zèle pour une cause séparée de la vérité théologique. Dans sa pensée, le zèle pour les signes et les prodiges (et le réveil de la fin des temps en résultant), baptise les erreurs théologiques, y compris sa christologie hérétique.

Ma conclusion n’est pas trop sévère : ce mouvement n’est vraiment pas du ciel, comme il prétend l’être. Beaucoup de jeunes sont ciblés et trompés par ceci. Des expériences fortes dans un contexte chrétien forment un élixir puissant qui émousse les sens théologiques. Je le sais parce que durant ma jeunesse, j’ai été moi-même attiré dans un mouvement similaire basé sur les expériences et dont j’ai accepté qu’elles l’emportent sur l’exégèse biblique. Heureusement Dieu m’a sauvé de cela et conduit, par l’Écriture, au vrai évangile. Puissent beaucoup de ceux qui sont dans les griffes de ce faux réveil être épargnés comme je l’ai été.

Bob DeWaay

Février 2013

Source : SOYONS VIGILANTS !

Partager cet article

Repost 0

commentaires