Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : SIGNES ET PROMESSES
  •           SIGNES ET PROMESSES
  • : Ce Blog a pour but au travers de son contenu, d'édifier l'église de Jésus-Christ, de faire connaître à nos contemporains l'amour de Dieu manifesté en Jésus son fils bien aimé.Les messages qui seront diffusés veulent être en bénédictions à tous les milieux, en rappelant qu'aujourd'hui, Dieu veut encore faire éclater parmi ceux qui ont soif, les signes de sa Puissance, et accomplir ses Glorieuses Promesses. L'actualité chrétienne, nationale et internationale sera aussi traitée dans ce blog.
  • Contact

VERSET BIBLIQUE

 

                          1 Samuel 2 : 9

 

Il gardera  les pas de ses bien-aimés ( 1 Samuel 2 : 9)                                                              

Recherche

Liste D'articles

VISITES

 Que Dieu vous bénisse !

 

Parcours interactif :

 

 

 


 
 

SOUTIEN

                                                                             Suivez  le lien :Contact  

 

  

Calendrier La Bonne Semence

                

11 février 2017 6 11 /02 /février /2017 17:06

Guillaume AnjouGuillaume Anjou

Marié et père de 4 enfants, diplômé en théologie, pasteur durant 10 ans, Guillaume a poursuivi son parcours en tant que chef d’entreprise et fondateur de sites web chrétiens. Son coeur est d'encourager, d'édifier et de mobiliser les chrétiens.
 
 

L’objectif de ce texte n’est certainement pas de « faire la leçon » à qui que ce soit. J’ai été pasteur durant de nombreuses années, et le niveau sonore de nos temps de louange a régulièrement été insatisfaisant.

Il est vrai que l’on n’a pas toujours les compétences ou les personnes compétentes sous la main, les bâtiments ne sont pas toujours bien pensés en terme d’acoustique, parfois aussi c’est le matériel (micro, enceintes, table de mixage) qui n’est pas au niveau, sans possibilité financière d’en changer. Nous recherchons tous l’excellence avec amour, et ces imperfections sonores ne sont certainement pas le fait d’une mauvaise intention ou de négligences.

Avec les intercesseurs d’Un Jour Une Prière, nous avons prié les 8 et 9 février pour les personnes souffrants d’acouphènes. Ma première surprise le 8 février a été de découvrir le nombre de personnes concernées par cette affection ! Cela m’a amené à proposer de nouveau ce sujet le lendemain aux 22 000 chrétiens qui prient avec moi tous les jours.

Qu’appelle-t-on acouphènes ? On appelle « acouphène » une sensation auditive non générée par un bruit extérieur. C’est un bourdonnement, un sifflement ou un tintement, qui est ressenti dans le crâne ou dans l’oreille, d’un seul côté ou des deux. Les acouphènes sont quelque chose de très difficile à vivre. C’est insupportable dans le quotidien, et très handicapant pour la vie sociale. Poussées par le désespoir, certaines personnes souffrant d’acouphènes en arrivent au suicide.

Ma deuxième surprise fut de découvrir que plusieurs personnes ont déclenché des acouphènes suite à des temps de louanges trop bruyants. Je me permets de reproduire ici deux de ces témoignages.

« Tout ceci s’étant déclenché après avoir assisté à une veillée de louanges avec de la musique très forte. »

« J’y suis très sensible et concerné de très près, puisque mon épouse en est atteinte depuis une dizaine d’années, à partir d’un facteur déclencheur : des temps de louange d’un volume sonore par trop excessif lors de cultes. »

On sait qu’une exposition à un niveau sonore trop élevé n’est pas bon, mais sait-on que cela peut gâcher pour toujours la vie de certaines personnes ? Il n’existe en effet aucun traitement médical pour guérir des acouphènes.

Lorsque j’étais pasteur, je suivais une règle simple pour estimer si le niveau sonore était acceptable ou s’il était trop élevé. Cette règle permet de garantir que le niveau sonore est inférieur à 85 dB (décibels), en dessous de ce seuil vous ne risquez rien si vous n’êtes pas exposé plus de 2 heures par jour.

Si vous ne pouvez pas parler normalement à une personne se situant en face de vous et que vous êtes obligé d’élever la voix, vous êtes au dessus de 85 dB. Cette méthode est recommandée par France Acouphènes, et je vous encourage à la mettre en pratique lors de votre prochain temps de louange à l’église.

Je vous partage une autre petite astuce. Si vous ne vous entendez pas chanter c’est que le volume sonore est certainement supérieur à 85 dB, alertez alors le responsable de votre église ou la personne en charge de la sonorisation.

La législation du travail considère que le niveau sonore est nocif à partir de 80 dB ! Donc 85 dB est déjà une limite nocive à laquelle vous ne devez pas être exposé plus de 2 heures par jour. Si vous devez crier pour parler à quelqu’un en face de vous, ou coller votre oreille à sa bouche c’est que vous êtes au-delà de 85 dB, sachez qu’à partir de 92 dB vous risquez des séquelles irréversibles dès 30 minutes d’exposition. Une durée à laquelle vous pouvez très bien être exposé au cours d’un temps de louange, les lésions sont alors irréversibles. Quand vos oreilles sifflent, c’est que vous venez de subir des dommages irréversibles : c’est déjà trop tard !

 

Il est important de rappeler que les oreilles des bébés, des jeunes enfants et des adolescents sont plus fragiles que celle des adultes. Pensons-y quand nous emmenons au culte nos enfants en bas-âge.

Je souhaiterais que plus jamais personne n’ait à souffrir toute sa vie d’acouphènes à cause d’une sonorisation mal réglée pour un temps de louange. Je crois que si nous nous mobilisons pour partager cet article, mais aussi pour aborder ce sujet avec les responsables de nos paroisses et de nos assemblées nous pouvons aider à ce que ces drames ne se produisent plus.

Et pour ceux qui souffrent déjà d’acouphènes ? Nous nous attendons au miracle et continuerons à prier pour eux avec Un Jour Une Prière.

© Info Chrétienne - Courte reproduction partielle autorisée suivie d'un lien "Lire la suite" vers cette page.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Partager cet article

Repost 0
Published by Aquilas - dans Actualité
commenter cet article

commentaires