Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : SIGNES ET PROMESSES
  •           SIGNES ET PROMESSES
  • : Ce Blog a pour but au travers de son contenu, d'édifier l'église de Jésus-Christ, de faire connaître à nos contemporains l'amour de Dieu manifesté en Jésus son fils bien aimé.Les messages qui seront diffusés veulent être en bénédictions à tous les milieux, en rappelant qu'aujourd'hui, Dieu veut encore faire éclater parmi ceux qui ont soif, les signes de sa Puissance, et accomplir ses Glorieuses Promesses. L'actualité chrétienne, nationale et internationale sera aussi traitée dans ce blog.
  • Contact

VERSET BIBLIQUE

 

                          1 Samuel 2 : 9

 

Il gardera  les pas de ses bien-aimés ( 1 Samuel 2 : 9)                                                              

Recherche

Liste D'articles

VISITES

 Que Dieu vous bénisse !

 

Parcours interactif :

 

 

 


 
 

SOUTIEN

                                                                             Suivez  le lien :Contact  

 

  

Calendrier La Bonne Semence

                

MONTRESORSONORE

">

ANNONCES

 

 

     

 


 

 

             

        

                          

                  

 

 

 
8 décembre 2016 4 08 /12 /décembre /2016 17:39
Youtube censure la vidéo d’un musulman dénonçant l’antisémitisme et promouvant la paix

La vidéo de la chaîne Prager U censurée par Google et YouTube, est intitulée « Born to hate jews », « Né pour haïr les juifs ». Pourtant, loin de relayer des propos haineux, le musulman Kasim Hafeez, y raconte de quelle manière il a cheminé de la haine des juifs inculqué depuis sa jeunesse, à la découverte d’Israël.

Le cœur du message de Kasim est sa découverte d’Israël, un pays bien différent de ce qui lui avait été enseigné par sa famille et son université. Il n’a pas découvert un pays oppresseur et meurtrier. Les histoires perpétuées par sa famille d’origine pakistanaise, ayant immigré en Angleterre ont finalement été un instrument pour faire de lui un ami des juifs, d’ennemi qu’il était autrefois.

« Cherchez la vérité par vous-même. Si la vérité a pu me changer. Elle vous changera aussi. »

Sa famille musulmane n’est pourtant pas « radicalisée », mais Kasim explique comment les imams enseignent désormais qu’avant d’être occidentaux, anglais, « nous sommes musulmans ». Et « derrière l’occident se cache l’ennemi juif ». À l’Université, ses positions se durcissent et sa haine des occidentaux et du peuple juif grandit, au point qu’il envisage de rejoindre le Pakistan pour se former au Djihad.

Mais un livre trouvé dans une librairie va mettre un terme à ce projet et provoquer un virage dans les conceptions de Kasim. « The case of Israel » d’Alan Dershowitz présente l’histoire de l’État d’Israël et les relations entre Israël et Palestine. Furieux Kasim décide de lire chaque ligne de cet ouvrage pour comprendre, « Comment cet homme peut défendre l’indéfendable », et prouver qu’il a tort.

C’est en poursuivant cet objectif qu’il se rend en Israël. Il y découvre que juifs, chrétiens et musulmans vivent et coexistent ensemble dans l’acceptation et non dans la haine. Il découvre une démocratie moderne et change complètement de vision sur le peuple juif et l’État d’Israël.

Loin d’un message de haine, c’est donc plutôt un message de réconciliation qu’a voulu véhiculer Kasim Hafeez au travers de sa vidéo. En réaction à la suppression de la vidéo sur Youtube et au déréférencement sur Google, Kasim a déclaré :

« Il est inquiétant qu’une vidéo où j’explique que je ne déteste plus les juifs soit interprétée comme un discours de haine. George Orwell rougirait. »

Kasim se définit lui-même ainsi sur sa page Twitter :

« J’ai grandi dans la haine d’Israël, après avoir visité le pays, j’ai compris que je me trompais. Je suis désormais fier de dire que je suis un musulman sioniste. ‘Tu ne peux pas être les 2 ?’ Je m’en occupe. »

Si la vidéo véhicule un message peu habituel et peut-être pas « politiquement correct ».Il ne semble toutefois pas qu’elle représente une quelconque incitation à la haine. Cette censure soulève une nouvelle fois la question de la liberté d’expression au cœur de notre société.

Découvrez la vidéo incriminée diffusée sur Facebook

La rédaction

Source : The Blaze

Partager cet article

Repost 0
Published by Aquilas - dans Témoignages
commenter cet article

commentaires