Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : SIGNES ET PROMESSES
  •           SIGNES ET PROMESSES
  • : Ce Blog a pour but au travers de son contenu, d'édifier l'église de Jésus-Christ, de faire connaître à nos contemporains l'amour de Dieu manifesté en Jésus son fils bien aimé.Les messages qui seront diffusés veulent être en bénédictions à tous les milieux, en rappelant qu'aujourd'hui, Dieu veut encore faire éclater parmi ceux qui ont soif, les signes de sa Puissance, et accomplir ses Glorieuses Promesses. L'actualité chrétienne, nationale et internationale sera aussi traitée dans ce blog.
  • Contact

VERSET BIBLIQUE

 

                          1 Samuel 2 : 9

 

Il gardera  les pas de ses bien-aimés ( 1 Samuel 2 : 9)                                                              

Recherche

Liste D'articles

VISITES

 Que Dieu vous bénisse !

 

Parcours interactif :

 

 

 


 
 

SOUTIEN

                                                                             Suivez  le lien :Contact  

 

  

Calendrier La Bonne Semence

                

15 septembre 2016 4 15 /09 /septembre /2016 16:53

Prenez garde de vous plaindre d’une prédication trop franche, incisive, même quand elle s’attaque à vous. L’Eglise oublie trop facilement qu’un pasteur n’est responsable qu’envers Dieu;……elle voudrait lui inspirer ses prédications, pour que celles-ci lui conviennent à elle. S’il insiste et lui dévoile son péché, on appellera cela «faire des personnalités» [viser les gens], et on se révoltera contre la vérité.

Ou bien l’on dit : «il ne devrait pas prêcher si franchement devant le monde, car cela ridiculise la religion; il devrait prendre à part les membres de l’église pour leur parler, ne prêcher qu’à son troupeau et ne pas faire entendre aux pêcheurs combien les chrétiens sont mauvais». Mais il y a des cas où un pasteur ne peut faire moins que de montrer à la Maison de Jacob ses péchés.

Cessez donc de blâmer les pasteurs lorsqu’ils estiment de leur devoir de réprimander ouvertement l’Eglise, devant le monde. Si vous êtes si fiers, et que vous ne puissiez le supporter, ne vous attendez pas à un réveil. N’accusez pas la prédication d’être «trop franche» pour la seule raison qu’elle dévoile les fautes de l’Eglise; on ne peut jamais prêcher trop franchement.

Quelquefois des chrétiens s’alarment à la pensée que le pasteur pourrait faire du mal aux inconvertis en prêchant trop franchement. Ils le mettent en garde et lui demandent s’il ne serait pas mieux de modifier un peu sa prédication, de manière à éviter de blesser, etc. Cette crainte se manifeste surtout quand un membre de l’Eglise, riche, influent, a été froissé; on a peur qu’il ne se retire et ne verse plus sa cotisation pour le traitement du pasteur, et qu’ainsi la charge soit plus pesante pour les autres. Mais une pareille église n’aura jamais de réveil. L’Eglise ne doit-elle pas désirer avant tout que la vérité vienne comme du feu sur les indifférents ? Et s’ils sont offensés, eh bien ! Christ saura parfaitement se passer de leur argent.

Ah ! ne blâmez pas votre pasteur, et ne lui demandez pas de prêcher autrement pour plaire aux incrédules, et pour se les rendre favorables. Il est inutile pour lui de prêcher aux impénitents, s’il ne peut pas dire la vérité. Que leur servirait-il, à eux, de donner de l’argent pour soutenir l’Evangile, si cet Evangile ne leur est pas prêché de manière à ce qu’ils soient sauvés ?

Charles Finney, 1830

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Partager cet article

Repost 0
Published by Aquilas - dans Messages
commenter cet article

commentaires