Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : SIGNES ET PROMESSES
  •           SIGNES ET PROMESSES
  • : Ce Blog a pour but au travers de son contenu, d'édifier l'église de Jésus-Christ, de faire connaître à nos contemporains l'amour de Dieu manifesté en Jésus son fils bien aimé.Les messages qui seront diffusés veulent être en bénédictions à tous les milieux, en rappelant qu'aujourd'hui, Dieu veut encore faire éclater parmi ceux qui ont soif, les signes de sa Puissance, et accomplir ses Glorieuses Promesses. L'actualité chrétienne, nationale et internationale sera aussi traitée dans ce blog.
  • Contact

VERSET BIBLIQUE

 

                          1 Samuel 2 : 9

 

Il gardera  les pas de ses bien-aimés ( 1 Samuel 2 : 9)                                                              

Recherche

Liste D'articles

VISITES

 Que Dieu vous bénisse !

 

Parcours interactif :

 

 

 


 
 

SOUTIEN

                                                                             Suivez  le lien :Contact  

 

  

Calendrier La Bonne Semence

                

10 août 2016 3 10 /08 /août /2016 12:00

Google est l’objet d’une attaque violente des Arabes pour avoir supprimé de ses cartes le mot « Palestine », qui n’ jamais constitué un Etat, pour le remplacer par le seul Etat légitime Israël.

La propagande arabe bat son plein sur les réseaux sociaux. Des journalistes « palestiniens » ont qualifié la mesure de «tentative ratée de falsifier l’histoire» alors que le « Palestine » n’a jamais été un Etat.

Plus de 100 000 signataires ont soutenu une pétition sur Change.org, «Google : mets la Palestine sur tes cartes», accusant Google Maps de «se faire complice de nettoyage ethnique du gouvernement israélien en Palestine». La pétition dénonce aussi cette modification comme une «grave insulte» aux Palestiniens.

Une campagne en ligne contre Google a été lancée par une déclaration du Forum des journalistes palestiniens. «Cela fait partie du plan israélien pour installer son nom en tant qu’état légitime pour les générations à venir et abolir la Palestine une fois pour toutes», indique cette déclaration.

                                         

La colère suscitée par cette mesure a inspiré de nouveaux hashtags : #BoycottGoogle et #PalestineIsHere, avec lesquels des internautes expriment leur frustration face au moteur de recherche.

«Cher Googlemaps, la Palestine existe !», «Google, tu falsifies maintenant l’histoire. Tu n’as pas honte ? Tu t’engages du côté d’un pays…Tu es un moteur de recherche», «Où est la Palestine ? F*** Google. J’utiliserai un autre moteur de recherche désormais»

Google n’a fait que remettre les choses à leur place: en effet, la « Palestine » n’a jamais été un Etat depuis que l’empereur romain Hadrien, en 135, l’a renommé ainsi.

En 135, lorsque l’Empereur romain Hadrien est finalement venu à bout de la grande révolte juive (Bar Kohba), il change le nom de la Judaea et la nomme « Palaestina« . Il a aussi renommé la ville de Jérusalem et l’a appelé «Aelia Capitolina» pour effacer à jamais le souvenir des Juifs et surtout les humilier.

« Palaestina » est le nom romain pour la Terre d’IsraëlQuand les Romains ont été vaincus par les conquérants musulmans en en 638le nom de « Palaestina » n’était plus en usage. Les conquérants musulmans n’appelaient pas cette terre « Palaestina »Quand les Turcs ottomans musulmans ont conquis ce territoire en 1517, ils ne l’ont pas appelé « Palaestina ». 

Sous l’Empire Ottoma, les régions administratives s’appelaient des Eyalets jusqu’en 1864, puis Vilayet, le territoire de la « Palestine », c’était l’Eyalet de Damas puis le Vilayet de Syrie et celui de Beyrouth.

La Palestine fut créée, de part et d’autre du Jourdain, par la Société des Nations. En Juillet 1920, l’administration de ce territoire de 97.740 kilomètres carrés fut confiée par la Société des Nations à la Grande-Bretagne, selon les termes du Mandat pour la Palestine [voir le texte intégral et original en anglais ici]

Le territoire prévu pour le retour des Juifs dans la déclaration Balfour comprenait la Palestine et la Transjordanie (Jordanie actuelle et un morceau d’Irak).

Jamais dans l’histoire les Arabes n’ont utilisé le terme latin « Palaestina » ou Palestine. Les Arabes ne peuvent pas prononcer ce nom car le son « P » n’existe pas en arabe. 

En 1920, quand la Société des Nations a crée ce territoire et l’a nommé « Palestine », les Arabes ont commencé à appeler cette terre « Falestin » mais ce territoire ne s’est jamais appelé Palestine dans la langue arabe des habitants arabes !

Les Arabes locaux ne se sont jamais appelés « Palestiniens »même pas pendant le mandat britanniqueLes dirigeants arabes et britanniques se réferraient à eux comme des « Arabes » !  Les habitants arabes ont toujours été appelés « Arabes ». Une recherche informatisée du rapport Hope-Simpson publié en 1930 montre que le terme « Palestinien » ne figure nulle part dans ce rapport comme substantif. Les termes utilisés sont «Arabes palestiniens», «Juifs palestiniens« , et « Chrétiens palestiniens ».

Les Israéliens d’un certain âge se souviennent tous que eux, les Juifs, étaient appelés « Palestiniens » avant 1948 et que les Arabes refusaient en bloc cette appellation pour eux-mêmes, ils se nommaient alors tout simplement « Arabes », le terme Palestinien était péjoratif puisque porté par les Juifs…

Il s’agit donc de pure propagande arabe pour s’approprier une pseudo histoire que les Arabes n’ont jamais eu sur cette terre.

© Moshé Anielewicz pour Europe Israël News

Source Danilette

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Partager cet article

Repost 0
Published by Aquilas - dans Actualité
commenter cet article

commentaires