Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : SIGNES ET PROMESSES
  •           SIGNES ET PROMESSES
  • : Ce Blog a pour but au travers de son contenu, d'édifier l'église de Jésus-Christ, de faire connaître à nos contemporains l'amour de Dieu manifesté en Jésus son fils bien aimé.Les messages qui seront diffusés veulent être en bénédictions à tous les milieux, en rappelant qu'aujourd'hui, Dieu veut encore faire éclater parmi ceux qui ont soif, les signes de sa Puissance, et accomplir ses Glorieuses Promesses. L'actualité chrétienne, nationale et internationale sera aussi traitée dans ce blog.
  • Contact

VERSET BIBLIQUE

                         Voici il vient avec les nuées. Et tout oeil le verra, même ceux qui l'ont percé.(Apocalypse1 v 7)                                                              

Recherche

Liste D'articles

VISITES

 Que Dieu vous bénisse !

 

Parcours interactif :

 

 

 


 
 

SOUTIEN

                                                                             Suivez  le lien :Contact  

 

  

Calendrier La Bonne Semence

                

15 novembre 2015 7 15 /11 /novembre /2015 07:00

                      

Billy Graham, illustre serviteur de Dieu, à l’origine de l’expansion du protestantisme aux Etats-Unis depuis les années 50, homme politique et conseiller en coulisses de plusieurs présidents américains, a récemment encouragé le peuple de Dieu à ne pas critiquer leur berger, car cela est un péché.

« Aucun pasteur n'est parfait, bien sûr, mais si Dieu a appelé quelqu'un pour être un pasteur et l’a envoyé pour servir une église particulière, alors il devrait être aidé et encouragé par tous les moyens »

En effet, selon le père spirituel de la nation américaine, cet acte de mépris à l’égard d’un oint de Dieu est le signe révélateur d’un rejet de l’enseignement de la parole de Dieu, d’un coeur et d’un esprit fermés ; répondant ainsi à la question d’un membre d’une organisation civique, s’interrogeant sur le plaisir de certains enfants de Dieu à faire des messes-basses derrière le dos de leur pasteur, critiquant sa personne, ses enseignements, ses méthodes, sa famille, ses chutes, etc.

« Pourquoi certaines personnes semblent apprécier de critiquer leur pasteur ? Je suis dans une organisation civique avec un couple d'amis d'une autre église, et il semble que tout ce qu'ils se disent ne sont que les lacunes de leur pasteur. Devrais-je leur dire quelque chose à ce sujet ? »

Bien qu’aucun pasteur ne mérite un statut d’autorité suprême sur les brebis du Seigneur, il est fort de constater que de nos jours, plusieurs oints sont à plaindre. Beaucoup font preuve de négligence et de manque de responsabilité dans la direction et la gestion de leur ministère. 
Cependant, Pasteur Graham précise que s’attaquer à un homme choisi par Dieu est une erreur, causant d’ailleurs des dissensions dans le corps du Christ.

« Malheureusement, j'ai connu des membres de l'église qui semblaient profiter des situations afin de critiquer leur pasteur, et parfois ils continuaient à le faire, pasteur après pasteur. Je n'ai jamais su pourquoi, peut-être le font-ils juste pour attirer l'attention sur eux. Mais quelle que soit la raison, cette attitude est un péché aux yeux de Dieu …»

Le doyen s’appuie notamment sur le passage du livre de 1 Samuel 26 : 9: «Mais David dit à Abischai: Ne le détruis pas! Car qui pourrait impunément porter la main sur l'oint du Seigneur. » 
Le Cahier de l’école pastorale édifie les hommes de Dieu sur les caractéristiques essentielles d’un bon dirigeant pastoral et le leadership à adopter pour la bonne gérance de ce ministère si complexe. En voici quelques mots :

Pourquoi le pasteur est-il si important ? D'abord, il est un modèle pour les autres ?
1 Timothée 3:2-5 dit « Il faut donc que l'évêque soit irréprochable, mari d'une seule femme, sobre, modéré, réglé dans sa conduite... Il faut qu'il dirige bien sa propre maison, et qu'il tienne ses enfants dans la soumission et dans une parfaite honnêteté; car si quelqu'un ne sait pas diriger sa propre maison, comment prendra-t-il soin de l'Eglise de Dieu ? » Paul ne dit pas « modéré dans tout sauf son travail ». Il dit « réglé dans sa conduite ». Il travaille bien, mais il ne travaille pas comme « un forçat »; il a le temps de s'occuper de sa propre vie et de sa famille. On a une impression de calme et d'ordre dans ce texte. C'est un idéal difficile à atteindre… 

Pour beaucoup le titre de pasteur est un titre convoité, incitant de nombreux envieux à s’autoproclamer Berger, du jour au lendemain. Toutefois, ce ministère comme beaucoup d’autres, est fortement combattu par l’ennemi.

Notons qu’ils sont nombreux à malheureusement subir des affres dans leurs propres foyer ou encore succomber à l’épuisement et la dépression. En effet, le pasteur idéal n’existe pas. Du moins parmi les humains. A contrario du Christ, les élus de l’Eternel de l’Ancien au Nouveau testament eurent leurs lots d’erreurs et de faiblesses. Il serait donc difficile dans cette fin des temps de considérer les oints de Dieu comme des êtres suprêmes, imperméables au péché, même s’il est vrai que le peuple de Dieu s’attend à une conduite irréprochable de leur part.
Car les Ecritures rappellent aux ministres de Dieu la tâche qui les incombe dans le livre de 1 Pierre 5:2 « Paissez le troupeau de Dieu qui est sous votre garde, non par contrainte, mais volontairement, selon Dieu; non pour un gain sordide, mais avec dévouement. »
Alors, Billy Graham tient à rappeler la responsabilité des fidèles à soutenir par la prière et physiquement leurs pasteurs.

Sans pour autant contredire les dires de l’homme de dieu, rajoutons tout de même que le péché lié aux critiques et ragots ne se limite pas aux pasteurs mais bien à notre propre prochain. Car le commandement de la Parole nous prescrit : « Tu ne porteras point de faux témoignage contre ton prochain » [Exode 20: 16]
Ou encore Christ nous dit dans Matthieu 7:1 : « Ne jugez point, afin que vous ne soyez point jugés ». 
Notre amour, notre respect ainsi que notre service, débute alors envers notre prochain que nous voyons, qui réside auprès de nous, quel que soit son titre, son grade voire même son âge. Le contraire s’apparente alors à un péché.

Par Grâce B.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Partager cet article

Repost 0
Published by Aquilas - dans Avertissement
commenter cet article

commentaires