Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : SIGNES ET PROMESSES
  •           SIGNES ET PROMESSES
  • : Ce Blog a pour but au travers de son contenu, d'édifier l'église de Jésus-Christ, de faire connaître à nos contemporains l'amour de Dieu manifesté en Jésus son fils bien aimé.Les messages qui seront diffusés veulent être en bénédictions à tous les milieux, en rappelant qu'aujourd'hui, Dieu veut encore faire éclater parmi ceux qui ont soif, les signes de sa Puissance, et accomplir ses Glorieuses Promesses. L'actualité chrétienne, nationale et internationale sera aussi traitée dans ce blog.
  • Contact

VERSET BIBLIQUE

                         Voici il vient avec les nuées. Et tout oeil le verra, même ceux qui l'ont percé.(Apocalypse1 v 7)                                                              

Recherche

Liste D'articles

VISITES

 Que Dieu vous bénisse !

 

Parcours interactif :

 

 

 


 
 

SOUTIEN

                                                                             Suivez  le lien :Contact  

 

  

Calendrier La Bonne Semence

                

6 juillet 2015 1 06 /07 /juillet /2015 20:38

Ils obtiennent de la formation payée par les taxes pour s’incliner devant Allah ! ! !

Par Cheryl Chumley

Une cinquantaine d’enseignants et d’administrateurs incluant le surintendant du district scolaire Lebanon en Pennsylvanie, viennent de recevoir un jour de formation spécialisée sur l’Islam aux frais des contribuables. Frappant le sol d’une mosquée locale, sans chaussure et participant à l’appel de la foi par la prière.

Pouvez-vous nous dire quelle est l’option ?

Mieux encore, que diriez-vous d’imaginer un scénario ? Cinquante enseignants et des administrateurs d’un district scolaire de la Pennsylvanie venant juste de recevoir une journée de formation sur la foi Baptiste aux frais des contribuables, qui serait spécialement développée avec eux pour entrer dans le sanctuaire d’une église locale et rejoindre la congrégation dans la prière.

Maintenant, est-ce scandaleux ?

Les nouvelles quotidiennes du Lebanon ont rapporté pour la première fois l’aventure d’une journée d’inspiration musulmane, décrivant le tout comme un moyen pour les officiels de l’école d’en savoir plus sur la population de plus en plus arabe de leur quartier, dans la même veine qu’ils le feraient pour disons, les hispaniques.

En d’autres termes, c’est une division culturelle.

Dans le même temps, il n’existe aucun moyen pour la foule politiquement correcte de conclure une transaction qui pourrait amener les enseignants dans une église chrétienne au cours d’une journée scolaire payée par vos taxes.  Dans ce cas, l’opposition proclamerait haut et fort que : « C’est la séparation de l’église et de l’État ! »

Mais avec l’Islam, dans le district scolaire du Lebanon, la visite et la formation de la mosquée de l’Islam ont semblé des expériences pédagogiques nécessaires.

Ceci dit, l’atelier de travail était dirigé par Mohamed Omar, un ex-aide-enseignant et traducteur Arabe pour le district scolaire qui a également servi comme président de la mosquée.  Omar, qui a quitté l’Égypte pour les États-Unis en 2000, est maintenant employé par le Département des Services Humains, à Philadelphie mais, a été en mesure de prendre une journée de congé pour instruire les enseignants et les administrateurs et ce pour les amener à la mosquée.

Là-bas, les enseignants ont ôté leurs chaussures, conformément aux exigences de la mosquée et ont rejoint plusieurs membres de l’installation sur le sol pour un enseignement rapide de 20 minutes sur les tenants et les aboutissants de l’Islamisme, et comment la foi se compare au Christianisme.  Certains se sont même inclinés devant Allah, a rapporté le Daily Caller.

« Nous croyons que nous serons jugés par Dieu » a déclaré Omar aux participants, a rapporté le journal local.  « Plus nous faisons de bonnes actions, plus Dieu nous pardonnera en fin de compte …  Vous devez travailler.  La foi sans les bonnes œuvres ne sera pas acceptée. »

Le fondateur de la mosquée, Hamid Housni, a été apparemment surpris par le rayonnement de l’école qualifiant de « La première fois aux États-Unis qu’un district scolaire va à la mosquée, nous n’avons pas de mots pour expliquer combien nous l’apprécions ».

Et, la professeure d’anglais comme seconde langue, Lara Book, a qualifié la journée comme incroyable et comme un véritable moment d’apprentissage.

« Il est important que nous nous éduquions sur les cultures qui sont différentes des nôtres et que nous essayions d’éliminer certains malentendus », dit-elle, a rapporté EAGNews.org.   Notamment, quelles leçons a-t-elle apprises ?

« Fondamentalement, bien que nos cultures soient différentes, leurs fondements  sont similaires et nous voulons tous la même chose : Le bonheur pour notre famille, la santé et le succès. » dit-elle,  « Même si nous pouvions aller chercher ces choses dans notre vie différemment, du point de vue culturel, nous voulons tous la même chose. »

Sauf que ce n’est pas le cas.  Il suffit seulement de regarder l’État Islamique d’Irak et du Levant(ISIS) pour voir comment le Coran est interprété par de nombreux Musulmans.  Ou de regarder les nombreuses nations du Moyen-Orient et leurs points de vue envers Israël.  Ou de regarder une femme flanquée d’un burqa.  Si les enseignants veulent se renseigner sur les avantages et les inconvénients de l’Islam c’est bien, tant que c’est dans leur propre temps.  Mais, le plus gros problème est le suivant : Les contribuables doivent-ils payer pour que les enseignants puissent s’incliner devant Allah au cours d’une journée scolaire ?

Il faut parler d’un outil de propagande.  Nous ne pouvons qu’espérer que la réaction de l’enseignante à la session de formation n’était pas représentative de ce que toutes les 50 personnes présentes ont appris également.

Source : http://www.newswithviews.com/Chumley/cheryl117.htm

Traduit par PLEINSFEUX.ORG

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Partager cet article

Repost 0

commentaires