Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : SIGNES ET PROMESSES
  •           SIGNES ET PROMESSES
  • : Ce Blog a pour but au travers de son contenu, d'édifier l'église de Jésus-Christ, de faire connaître à nos contemporains l'amour de Dieu manifesté en Jésus son fils bien aimé.Les messages qui seront diffusés veulent être en bénédictions à tous les milieux, en rappelant qu'aujourd'hui, Dieu veut encore faire éclater parmi ceux qui ont soif, les signes de sa Puissance, et accomplir ses Glorieuses Promesses. L'actualité chrétienne, nationale et internationale sera aussi traitée dans ce blog.
  • Contact

VERSET BIBLIQUE

 

                          1 Samuel 2 : 9

 

Il gardera  les pas de ses bien-aimés ( 1 Samuel 2 : 9)                                                              

Recherche

Liste D'articles

VISITES

 Que Dieu vous bénisse !

 

Parcours interactif :

 

 

 


 
 

SOUTIEN

                                                                             Suivez  le lien :Contact  

 

  

Calendrier La Bonne Semence

                

5 décembre 2014 5 05 /12 /décembre /2014 16:40

 

 

Il y a une semaine, France 2 a diffusé (24/11/2014) un reportage présenté par le journaliste John Paul Lepers1, qui entendait prouver qu’il n’y avait aucun lien entre « immigration et délinquance ». Il s’agissait de mettre ces Français qui pensent le contraire en face de leurs préjugés.

Le journaliste se présentait lui-même comme ayant subi une agression qui aurait failli l’amener à penser la même chose que ces derniers, qu’il aurait déjoué, comme argument de persuasion. Des Français invités à prendre conscience d’être les victimes d’un racisme qui s’ignorerait. S’opposer à la généralité qu’on entendait là, démontrer, était ainsi déjà se rendre suspect ! Contre-enquête en terrain miné…

La question était ainsi posée : « quand il y a plus d’immigrés, il y a-t-il plus de délinquance ? ». D’emblée, la grille de lecture de ce thème prêtait à la plus grande confusion. Que signifie la référence à l’immigration ? L’immigration regroupe la population vivant en France née à l’étranger, comprenant ceux ayant obtenu la nationalité française. Une référence ne prenant pas en compte ceux qui sont nés sur le sol français (seconde génération), et ont acquis la nationalité française.

Des jeunes que ne devrait pas pouvoir pourtant ignorer l’enquête, puisqu’ils étaient au cœur du sujet, concernant au moins, en toute objectivité, une partie d’entre eux. La comparaison entre nombre de délits et nombre d’immigrés était par là-même largement biaisée, les jeunes des quartiers présentés n’entrant pas dans un comptage, dont on entendait déduire cette généralité que l’immigration ne comptait pour rien dans la délinquance. Affirmation outrecuidante, car ce serait alors la seule catégorie de la population qui n’en ferait pas partie. Les dés étaient comme pipés par avance.

Indépendamment même de cette confusion, on disait qu’il n’existait aucun chiffre susceptible d’éclairer cette question, faux ! Selon le ministère de l’intérieur, 18,7% des écroués sont étrangers2, donc sur-représentéspuisque selon l’INSEE ils ne représentent que 6% de la population française. Une enquête relayée par la revue Sciences humaines3 montre que dans « 51 % des cas, le père d’un détenu est né hors de France et plus généralement en Afrique ». Des informations qui sont pourtant facilement accessibles ! Lors d’une invitation qui a suivi le reportage ayant fait événement, sur Europe 1 chez Jean-Marc Morandini, John Paul Lepers persistera, en prétendant sans sourciller que de chiffres, ils n’en existent pas, sans être contredit.

Les étrangers ou jeunes issus de l’immigration ne sont évidemment pas prédestinés à la délinquance, encore moins selon telle ou telle origine, mais comment dénier que l’apport de population étrangère sur une longue période, dans un contexte de chômage de masse, dans le cadre d’une mondialisation qui pousse à émigrer du sud vers le nord, s’est révélé poser certains problèmes. La crise économique avec ses dimensions sociale et morale, a freiné le processus de l’intégration sociale de tous et plus particulièrement de ceux qui, arrivant comme étrangers, souvent peu qualifiés dans un contexte de promotion sociale qui s’essouffle, avec des particularismes à adapter, ont des difficultés supplémentaires pour s’intégrer.

Si les crimes et délits les plus graves reculent, les incivilités qui empoisonnent la vie quotidienne de bien des familles de toutes origines, les délits dont les cambriolages et les vols avec violence, les violences autour du trafic de drogue, ne faiblissent pas. Les jeunes issus de l’immigration seraient plus en prison que les autres parce que cible privilégiée de la police, selon le journaliste…

Cette lecture à parti pris du sujet, s’oppose à une prise en compte sociale et politique d’un problème majeur, celui de l’intégration voire derrière ce déni, à front renversé, de discriminations. Pointer sans nuance les Français et la France comme pleins de préjugés racistes, n’est-ce pas une provocation pouvant déclencher une légitime colère ? N’est-ce pas ainsi négliger un FN en embuscade, toujours prêt à la récupérer en la détournant à ses fins ? Un bain de bonne conscience qui se veut aveugle sur les causes comme sur les effets, qui participe d’un consensus mou, à haut risque.

 Guylain Chevrier

1-INFRAROUGE : IMMIGRATION ET DELINQUANCE L’ENQUETE QUI DERANGE SUR FRANCE 2, Une enquête menée par John Paul Lepers, Programme écrit par Christophe Nick et Gilles Cayatte. Diffusion le mardi 25 novembre sur France 2

.2-Ministère de l'intérieur :

Http://www.justice.gouv.fr/art_pix/juillet_publication_ppsmj_1980_2012.pdf)

3-Sciences Humaines -Les Grands Dossiers n°18 France 2010, les grands défis, Mars-avril-mai 2010. Cité par Philippe Combessie, In Martine Herzog-Evans (dir.) La prison dans la ville, Erès, 2009.

Partager cet article

Repost 0
Published by Aquilas - dans Actualité
commenter cet article

commentaires