Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : SIGNES ET PROMESSES
  •           SIGNES ET PROMESSES
  • : Ce Blog a pour but au travers de son contenu, d'édifier l'église de Jésus-Christ, de faire connaître à nos contemporains l'amour de Dieu manifesté en Jésus son fils bien aimé.Les messages qui seront diffusés veulent être en bénédictions à tous les milieux, en rappelant qu'aujourd'hui, Dieu veut encore faire éclater parmi ceux qui ont soif, les signes de sa Puissance, et accomplir ses Glorieuses Promesses. L'actualité chrétienne, nationale et internationale sera aussi traitée dans ce blog.
  • Contact

VERSET BIBLIQUE

 

                          1 Samuel 2 : 9

 

Il gardera  les pas de ses bien-aimés ( 1 Samuel 2 : 9)                                                              

Recherche

Liste D'articles

VISITES

 Que Dieu vous bénisse !

 

Parcours interactif :

 

 

 


 
 

SOUTIEN

                                                                             Suivez  le lien :Contact  

 

  

Calendrier La Bonne Semence

                

12 septembre 2014 5 12 /09 /septembre /2014 19:03

Notre opinion est faite depuis longtemps sur le Pakistan. N’empêche que des nouvelles comme celles que nous donne aujourd’hui l’Agence Fides démontrent à l’envie que ce pays est invivable pour les chrétiens.

Fuir pour éviter que deux jeunes chrétiennes ne soient converties de force à l’islam : telle est la solution tragique adoptée par Nadeem Maqbol, 45 ans, et son épouse, Nabeela Nadeem, un couple chrétien de Lahore. Leur histoire, communiquée à Fides par des catholiques engagés au sein de la Commission Justice et Paix de l’Église locale, est exemplaire du phénomène répandu des conversions de fillettes et jeunes filles chrétiennes. Les époux ont en effet un fils, Ngam, 14 ans, et deux filles, Noor-e-Sahar, 12 ans, et Nisha, 8 ans. Depuis 14 ans, la famille de Nadeem Maqbol vivait dans le district de Khanewal, à Lahore. Nabeela enseignait dans une école supérieure gérée par l’Armée du Salut alors que Nadeem gérait un petit magasin. Leurs trois enfants étaient scolarisés avec de bons résultats dans une école publique. Au sein de l’école publique, les études islamiques sont obligatoires et les jeunes filles ont dû apprendre et réciter un certain nombre de versets du coran en présence d’enseignants et d’autres élèves. En décembre 2013, un responsable islamique, père d’un élève – informé des faits – a affirmé que ces jeunes filles étaient devenues musulmanes. Elles devaient donc être confiées à des adultes musulmans. Nadeem a reçu le message et retiré ses filles de l’école. Quelques jours plus tard, le principal et d’autres enseignants musulmans ont intimé aux parents de les envoyer à l’école, offrant même à la famille une aide financière pour les frais de scolarité. Nadeem et Nabeela se sont retrouvés dans une situation critique. Le sud du Pendjab est en effet une zone caractérisée par l’intolérance religieuse et l’extrémisme. Souvent, des cas de jeunes chrétiennes enlevées, converties de force à l’islam et jamais rendues à leurs familles d’origine sont enregistrés dans cet État. De là la douloureuse décision de fuir. Nabeela a démissionné de son école, au sein de laquelle elle disposait d’un poste sûr et bien rétribué, et Nadeem a fermé son magasin. Ils se sont transférés à Yohanaabad. Heureusement, Nabeela a commencé à travailler dans une école gérée par l’Église du Pakistan (anglicane) sachant que Nadeem est à la recherche d’un emploi dans la ville. Mais il est difficile de pourvoir à la subsistance de la famille. Selon des sources de Fides, de nombreuses familles chrétiennes, qui se sont retrouvées dans les mêmes conditions, ont, elles aussi, choisi la fuite pour sauver leurs filles. De nombreuses familles des minorités chrétienne et hindoue vivent sous la menace et en proie au chantage dans le sud du Pendjab.

Source : Agence Fides (11 septembre)

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Partager cet article

Repost 4

commentaires