Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Présentation

  • : SIGNES ET PROMESSES
  •          SIGNES ET PROMESSES
  • : Ce Blog a pour but au travers de son contenu, d'édifier l'église de Jésus-Christ, et de faire connaître à nos contemporains l'amour de Dieu manifesté en Jésus son fils bien aimé. Les messages qui seront diffusés veulent être en bénédictions à tous les milieux, en rappelant qu'aujourd'hui, Dieu veut encore faire éclater parmi ceux qui ont soif, les signes de sa Puissance, et accomplir ses Glorieuses Promesses. L'actualité chrétienne, nationale et internationale sera aussi traitée dans ce blog.
  • Contact

VERSET BIBLIQUE

Je cours vers le but pour remporter le prix de la vocation céleste de Dieu en Jésus-Christ.(Philippiens 3:14)

 

 NOUVELLES MISSIONNAIRES

 

      

 Site : http://actionmissionnaire.fr/

 

 

 

 

 Site : https://www.portesouvertes.fr/

   

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

   

 

 

 

 

 

Recherche

SOUTIEN

                                                                             Suivez  le lien :Contact  

 

 

 

 

 

           

 

             

 

 

 

 

 

 

VISITES

 Que Dieu vous bénisse !

 

Liste D'articles

  • "L'Esprit de vérité".
    Le but de l'incarnation fut de révéler le Père; la mission du Consolateur est de révéler le Fils. Quand nous contemplons un tableau, nous pouvons voir par nous-mêmes ce qui est beau et attrayant dans sa façon de montrer la forme et la teinte ; mais, pour...
  • "Le Saint-Esprit de la promesse".
    Le Saint-Esprit est ainsi appelé parce que sa grâce et sa puissance représentent une des bénédictions les plus remarquables promises dans l'Ancien testament. Ezechiel 36 : 27; Joël 2 : 28. C'est la plus haute prérogative de Christ, ou du Messie, d'impartir...
  • Le Saint-Esprit. "L'Esprit-Saint"
    L'Esprit est appelé saint parce qu'il appartient à Celui qui est Saint et parce que Son oeuvre principale est la sanctification. Nous avons besoin d'un Sauveur pour deux raisons ; d'abord pour qu'il fasse quelque chose pour nous, et quelque chose en nous....
  • Ayala Shapira : « Merci d’avoir prié pour ma guérison »
    Ayala Shapira est une petite fille courageuse de 11 ans qui a subi une terrible épreuve. Grièvement brûlée au visage après un attentat au cocktail Molotov, elle est soignée depuis plusieurs semaines à l’hôpital Shiba de Tel Hashomer. Les premiers jours...
  • Le Saint-Esprit. " Le Consolateur"
    La nature de l'Esprit Le Consolateur Tel est le titre donné à l'Esprit dans les chapitres 14 à 17 de Jean. Une étude de l'arrière-plan de ces chapitres révèlera la signification du don. Les disciples avaient pris leur dernier repas avec le maître. Leurs...
  • « Des soldats de l’Etat islamique ont capturé 21 croisés chrétiens »
    L’Etat islamique en Libye a kidnappé 21 chrétiens, très probablement égyptiens. La branche de l’Etat islamique en Libye a revendiqué l’enlèvement de 21 chrétiens, ont déclaré des activistes lundi dernier, et l’Egypte a confirmé que 20 de ses citoyens...
  • L’islam religion de paix et d’amour : escroquerie et absurdité
    Le discours nous a été répété sans fin par les musulmans : islam égale paix-amour-tolérance. Qui pourrait le croire ? Analyse de deux sourates parmi les plus courtes du coran. La première est la sourate 111 "abu Lahab", d’apparence anodine si ce n’est...
  • Charlie Hebdo met aussi en péril la vie des chrétiens pakistanais !
    J’ai vu des images ce midi à la télévision de manifestations violentes devant le consulat de France à Karachi, de musulmans furieux des nouvelles caricatures provocatrices du numéro “historique” de Charlie Hebdo – j’enverrai volontiers le pdf de ce numéro...
  • Le Saint-Esprit. "L'Esprit de Christ".
    La nature de l'Esprit L'Esprit de Christ Romains 8 : 9. Il n'existe pas de différence essentielle entre l'Esprit de Dieu, l'Esprit de Christ et le Saint-Esprit. Car il n'y a qu'un seul Saint-Esprit, comme il ne peut y avoir qu'un seul Dieu et qu'un seul...
  • Expliquez-nous ... l'Allyah
    La communauté juive de France est particulièrement éprouvée après l'attentat de la porte de Vincennes. Beaucoup de juifs ressentent la nécessité de "faire leur Alyah". C'est quoi l'Alyah ? L'Alyah est un mot hébreu qui signifie littéralement "ascension"...

Un message quotidien:

MONTRESORSONORE

Parcours interactif :

 

 

 

 

 

 

Banniere_jesus.jpg
Clique sur l'image pour voir le film Jésus dans ta langue :




ANNONCES

   

                  

 

19 janvier 2015 1 19 /01 /janvier /2015 20:19

Le but de l'incarnation fut de révéler le Père; la mission du Consolateur est de révéler le Fils. Quand nous contemplons un tableau, nous pouvons voir par nous-mêmes ce qui est beau et attrayant dans sa façon de montrer la forme et la teinte ; mais, pour comprendre la facture intime de la peinture et apprécier son intention, nous avons besoin d'un interprète de talent pour nous ouvrir les yeux.

Le Saint-Esprit est l'interprète de Jésus-Christ. Il ne dispense pas une révélation nouvelle ou différente, mais plutôt ouvre les esprits des hommes pour qu'ils découvrent un sens plus profond dans la vie de Christ et dans ses paroles. Comme le Fils ne parla pas de lui-même, mais a dit ce qu'il avait reçu du Père, l'Esprit, ne parlera pas de lui-même, comme d'une source séparée de connaissance, mais déclarera ce qu'il entend dans cette vie intérieure de la Divinité. 

Sources personnelles

Partager cet article

Published by Aquilas - dans Etudes
commenter cet article
19 janvier 2015 1 19 /01 /janvier /2015 18:55

Le Saint-Esprit est ainsi appelé parce que sa grâce et sa puissance représentent une des bénédictions les plus remarquables promises dans l'Ancien testament. Ezechiel 36 : 27; Joël 2 : 28. C'est la plus haute prérogative de Christ, ou du Messie, d'impartir l'Esprit ; c'est ce qu'a proclamé Jésus, quand Il a dit : "Voici, j'enverrai sur vous ce que mon père a promis." Luc 24 : 49 ; Galates 3 : 14.

Sources Personnelles

Partager cet article

Published by Aquilas - dans Etudes
commenter cet article
19 janvier 2015 1 19 /01 /janvier /2015 17:03

L'Esprit est appelé saint parce qu'il appartient à Celui qui est Saint et parce que Son oeuvre principale est la sanctification. Nous avons besoin d'un Sauveur pour deux raisons ; d'abord pour qu'il fasse quelque chose pour nous, et quelque chose en nous. Jésus a fait la première de ces choses en mourant pour nous. Par le Saint-Esprit, Il vit en nous, transmettant à nos âmes Sa vie divine. Le Saint-Esprit est venu afin de réorganiser la nature de l'homme et pour s'opposer Lui-même à toutes ses mauvaises tendances.

Sources personnelles

Partager cet article

Published by Aquilas - dans Etudes
commenter cet article
17 janvier 2015 6 17 /01 /janvier /2015 18:26

Ayala Shapira est une petite fille courageuse de 11 ans qui a subi une terrible épreuve. Grièvement brûlée au visage après un attentat au cocktail Molotov, elle est soignée depuis plusieurs semaines à l’hôpital Shiba de Tel Hashomer.

Les premiers jours de son hospitalisation ont été critiques et ses parents craignaient le pire. Mais grâce aux soins intensifs qui lui ont été prodigués et aux prières de toute une population pour sa guérison, son état s’est peu à peu amélioré. Elle peut à présent communiquer avec son entourage.

Se sentant un peu mieux, elle a décidé d’écrire une lettre au public qui s’est inquiété de son état et a demandé régulièrement de ses nouvelles. Dans sa missive, elle écrit : « A toute la population d’Israël, merci à vous tous qui avez prié pour moi et pensé à moi tout le temps. Cela me fait chaud au cœur. Je n’ai pas de mots pour exprimer mon émotion ».

Rappelons qu’Ayala Shapira était dans la voiture familiale avec son père sur une route de Samarie lorsque deux terroristes ont lancé une bouteille incendiaire sur le véhicule qui a immédiatement pris feu. Sauvée miraculeusement, elle a été transportée avec son père, blessé plus légèrement, en ambulance à l’hôpital. Quelques heures plus tard, les forces de sécurité capturaient les terroristes.

Claire Dana-Picard

 Source :  http://www.chiourim.com/     

Partager cet article

Published by Aquilas - dans Actualité
commenter cet article
17 janvier 2015 6 17 /01 /janvier /2015 08:00

                                                                La nature de l'Esprit     

Le Consolateur

Tel est le titre donné à l'Esprit dans les chapitres 14 à 17 de Jean. Une étude de l'arrière-plan de ces chapitres révèlera la signification du don. Les disciples avaient pris leur dernier repas avec le maître. Leurs coeurs étaient attristés à la pensée de son départ, et ils étaient oppressés par un sentiment de faiblesse et d'abandon. Qui nous aidera quand il sera parti ? Qui nous enseignera et nous guidera ? Qui se tiendra à nos côtés quand nous prêcherons et enseignerons ? Comment pourrons-nous faire face à un monde hostile ?

Ces frayeurs informulées, Jésus les calma avec la promesse : "Je prierai le Père, et il vous donnera un autre consolateur, afin qu'il demeure éternellement avec vous." Jean 14 : 16.

Le mot Consolateur ("Paracletos", en grec) a le sens littéral suivant : quelqu'un qui est appelé à côté d'un autre dans le but de l'aider tout particulièrement dans ce qui est du domaine légal et criminel. C'était la coutume dans les tribunaux d'autrefois pour les accusés, de comparaître devant la cour, accompagnés d'un ou plusieurs de leurs amis les plus influents, appelés en grec " Paracletes" et en latin "Advocatus". Ceux-ci donnaient à leurs amis accusés,- non pour une gratification ou une récompense, mais seulement par amour et pour les protéger,- le réconfort de leur présence personnelle à l'aide de leurs sages conseils. Ils donnaient avis sur ce qu'il fallait faire, ce qu'il fallait dire, parlaient pour eux, agissaient en leur faveur, faisaient de la cause de leurs amis leur propre cause, se tenaient avec eux et pour eux dans les épreuves, les difficultés et les dangers de la situation. 

Telle était la relation que le Seigneur Jésus avait entretenue avec ses disciples durant son ministère terrestre et, naturellement, ils étaient consternés à la pensée de son départ. Mais il les consola avec la promesse d'un autre Consolateur qui serait leur défenseur, leur aide, et leur enseignant pendant son absence. L'Esprit est appelé un autre Consolateur parce qu'il serait d'une manière invisible pour les disciples ce que Christ avait été pour eux visiblement. Le mot "autre" distingue le Saint-Esprit de Jésus, tout en les mettant sur le même niveau. Jésus envoie l'Esprit, cependant, Jésus vient spirituellement à ses disciples par l'Esprit. L'Esprit est ainsi le successeur de Christ et aussi sa présence. Le Saint-Esprit rend possible et réelle la présence coninuelle de Christ dans l'Eglise.

L'envoi du Consolateur ne signifie pas que Christ ait cessé d'être l'Aide et l'Avocat de son peuple. Jean nous dit qu'il remplit encore cet office. 1 jean 2 : 1. Christ, dont la sphère de travail est dans le ciel, défend ses disciples contre les charges de "l'accusateur de nos frères"; en même temps, l'Esprit, dont la sphère de travail est sur la terre, "réduit au silence les adversaires terrestres de l'Eglise par la victoire de la foi qui vainc le monde". De même que Christ est Paraclète dans le ciel, le Saint-Esprit est Paraclète sur la terre.

Le Christ monté au ciel, non seulement envoie l'Esprit, mais se manifeste par le moyen de l'Esprit. Dans la chair, il ne pouvait être qu'en un seul lieu à la fois ; après son ascension, il est omniprésent par l'Esprit. Pendant sa vie terrestre, il était extérieur aux hommes ; par l'Esprit, il peut demeurer dans les profondeurs même de leurs âmes.

Si l'oeuvre de l'Esprit est de communiquer l'oeuvre du Fils, qu'y aurait-il à gagner dans le départ de l'un pour rendre possible la venue de l'autre ?

Réponse : Ce n'est pas le Christ terrestre que l'Esprit communique, mais le Christ céleste, le Christ réinvesti de sa puissance éternelle, revêtu de gloire céleste.

La vie de Christ sur la terre représentait les jours de sa pauvreté ( 2 Corinthiens 8 : 9) et de son humilition. Sur la croix, il nous a assuré les richesses de sa grâce. ( Ephésiens 1 : 7) ; sur le trône, il a assuré les richesses de sa gloire. Ephésiens 3 : 16.

Après son ascension auprès du Père, il a envoyé l'Esprit pour accompagner les richessses de son héritage. Par son ascension, il a davantage à donner et l'Eglise à recevoir. Jean 16 : 12 ; 14 : 12. "Le courant de vie sera plus puissant, parce que sa source sera plus élévée".

Le Consolateur enseigne seulement ce qui concerne le Christ, et cependant, en enseigne davantage que Christ. jusqu'à la crucifixion, la résurrection et l'ascension, la doctrine chrétienne n'était pas encore complète ; par conséquent, elle ne pouvait pas être entièrement communiquée aux disciples de Christ.

Dans Jean 16 : 12, 13, Jésus dit en réalité : " Je vous ai introduit un peu dans la connaissance de ma doctrine ; Lui, vous mènera jusqu'au bout." L'ascension devait nous apporter une plus grande communication de la vérité, aussi bien qu'une plus vaste communication de puissance.

Sources personnelles

Partager cet article

Published by Aquilas - dans Etudes
commenter cet article
16 janvier 2015 5 16 /01 /janvier /2015 21:00

            L’Etat islamique en Libye a kidnappé 21 chrétiens, très probablement égyptiens.

La branche de l’Etat islamique en Libye a revendiqué l’enlèvement de 21 chrétiens, ont déclaré des activistes lundi dernier, et l’Egypte a confirmé que 20 de ses citoyens sont y sont retenus. « Urgent : des soldats de l’Etat islamique ont capturé 21 croisés chrétiens, » déclarent les djihadistes dans un communiqué remarqué par le site de renseignement « Site Intelligence Group ». Trois photos accompagnent le communiqué montrant plusieurs hommes captifs. Badr Abdel Atti, un porte parole du ministère des affaires étrangères égyptien a confirmé à l’AFP au Caire que 20 Egyptiens ont été kidnappés lors de deux attaques séparées en Libye voisine, sans dévoiler le nom des victimes. Atti n’a pas confirmé la religion des personnes kidnappées, mais a indiqué que 7 égyptiens et 13 autre ont été enlevé lors de deux incidents séparés, et qu’ils sont « toujours détenus ». Une source auprès du gouvernement libyen a indiqué, le 3 janvier, que les islamistes d’Ansar al-Sharia avaient kidnappé les 20 hommes à Sirte en plusieurs fois. La ville côtière de Sirte est tombée entre les mais des milices islamistes dont Ansar al-Sharia, qui a été ajouté à la liste terroriste des Nations unies en raison de ses liens avec al Qaïda et parce qu’ils dirigent les camps d’entrainement de l’Etat islamique. Depuis l’expulsion et l’assassinat du dictateur Moammar Gadhafi en 2011, la Libye est tombée dans le chaos. La Libye est inondée d’armes et de milices organisées et des gouvernements et parlements rivaux. Des dizaines de milliers d’Egyptiens travaillent en Libye, principalement dans le bâtiment, et ils sont l’objet de nombreuses agressions.

Alain Leger, Dreuz.Info

Source : DailyStar.Com.lb

Partager cet article

16 janvier 2015 5 16 /01 /janvier /2015 20:00

Le discours nous a été répété sans fin par les musulmans : islam égale paix-amour-tolérance. Qui pourrait le croire ?

Analyse de deux sourates parmi les plus courtes du coran. 
La première est la sourate 111 "abu Lahab", d’apparence anodine si ce n’est son aspect plutôt vengeur, et dénuée, comme l’est d’ailleurs tout le coran, de toute spiritualité.

La seconde est la sourate la plus récitée dans le monde, puisqu’il s’agit de la Fatiha. La sourate de prière des musulmans, récitée lors des 5 prières quotidiennes, devrait théoriquement être la mieux placée pour parler d’entente entre les peuples, d’amour du prochain et de respect mutuel, si tant est que le concept "paix-amour-tolérance" est bien le principe de base de l’islam. Voyons ce qu’il en est réellement.

1° Al-Masad - les Fibres - sourate 111 (pré-hégire, donc a priori moins "violente" que les sourates de la période post-hégire) - 5 versets :

1. Que périssent les deux mains d’Abu-Lahab et que lui-même périsse. 
2. Sa fortune ne lui sert à rien, ni ce qu’il a acquis. 
3. Il sera brûlé dans un Feu plein de flammes. 
4. de même sa femme, la porteuse de bois, 
5. à son cou, une corde de fibres.

Il faut avant tout savoir qu’abu Lahab n’est pas n’importe qui pour Mahomet, c’était son propre oncle paternel. Ce qui n’a pas empêché "l’être le plus parfait de la Création" de le maudire, lui et sa femme.

Le tafsir de cette sourate nous en apprend plus sur abu Lahab et sur son "crime" : il appelait les Arabes de la Mecque à ne pas suivre Mahomet en ces termes, rapportés par les imams Ahmad (fondateur de l’une des 4 grandes écoles juridiques sunnites) et at-Tabarini :

« Ô Untel, cet homme-là veut vous écarter de Al-Lat et Al-Ouzza [*] et de vos alliés parmi les génies pour suivre ce qu’il a apporté comme innovation et égarement, ne l’écoutez pas et ne le suivez pas ».

Abu Lahab ne faisait donc que prévenir les Mecquois de ne pas suivre Mahomet. C’était son seul crime. Quant à sa femme, Awra bint Harb ben Oumayya, si elle aussi a été vouée à l’enfer par Mahomet, c’est, selon les imams Abdullah ibn Abbas (cousin de Mahomet et "expert" dans le tafsir) et Thabit ibn ad-Dahak, parce qu’elle aurait déposé des épines sur le chemin qu’empruntait Mahomet.

Cette sourate résume bien la haine de Mahomet. Elle reflète toute l’intolérance et toute l’aversion profonde et violente qu’avait Mahomet envers ceux qui ne sont pas comme lui, y compris les membres de sa propre famille. Une conception anormale pour un être humain équilibré, inexplicable quand ce personnage se réclame d’une quelconque prophétie ! 
Mahomet prophète de la haine et de la rancune, lire "Prophète du carnage" et "Mahomet le prophète assassin".

Mahomet ne connaissait en effet ni pitié ni compassion, même envers les femmes âgées (lire les conditions horribles de la mort de la vieille Oum Qirfa, écartelée par 2 chameaux), même envers les nombreuses poétesses de la Mecque, qu’il avait froidement fait exécuter juste parce qu’elles ont osé faire des pamphlets contre lui. Ce qui est conforme au personnage, par ailleurs sanguinaire et dénué de toute forme de pitié ou d’humanisme quand il s’agit des non-musulmans. D’ailleurs, ce verset du Coran renseigne bien sur le personnage et colle bien avec la haine qu’il entretenait envers son propre oncle Abu Lahab :

"Il n’appartient pas au prophète et aux croyants d’implorer le pardon en faveur des associateurs, fussent-ils des parents alors qu’il leur est apparu clairement que ce sont les gens de l’Enfer" (Coran 9:113).

2° La Fatiha - L’Ouverture - sourate 1 (pré-hégire également) - 7 versets :

1. Au nom d’Allah, le tout miséricordieux, le très miséricordieux. 
2. Louange à Allah, seigneur de l’univers. 
3. Le tout miséricordieux, le très miséricordieux, 
4. Maître du Jour de la rétribution. 
5. C’est toi [seul] que nous adorons, et c’est toi [seul] dont nous implorons secours. 
6. Guide-nous dans le droit chemin, 
7. le chemin de ceux que tu as comblé de faveurs, non pas de ceux qui ont encouru ta colère, ni des égarés.

Comme pour la sourate des Fibres, il faut consulter un des tafsir pour connaître la vraie signification de cette incantation. Et le meilleur des tafsir, selon les musulmans eux-mêmes, est celui d’ibn Khatir. Voici ce qu’il dit (je le reproduis partiellement mais il est disponible en ligne, chacun pourra vérifier) :

"Ce verset de la sourate, distingue le chemin des vertueux qu’Allah a comblés de ses bienfaits, de celui de ceux qui encourent la colère d’Allah qui sont dans l’égarement et qui ne sont plus dirigés vers la vérité. 
Selon les interprétations des exégètes, les premiers sont les juifs d’après ce verset : (Allah a transformé en singes et en porcs ceux qu’il a maudits, ceux contre lesquels est courroucé) [Coran V, 60] Quant aux derniers, ils sont les chrétiens comme Allah les a mentionnés dans ce verset : (Qui se sont égarés autrefois et qui en ont égaré beaucoup d’autres hors du droit chemin) [Coran V, 77]. Ceci a été confirmé aussi par le hadith suivant : « Ady ben Hatem a dit : "J’ai demandé à l’envoyé d’Allah au sujet de ceux qui sont désignés par ce verset : (Non le chemin de ceux qui ont encouru ta colère), il me répondit : « Ils sont les juifs, quant aux égarés ils sont les chrétiens ». 
Il est recommandé à celui qui récite la Fatiha de dire ensuite : « Amen » qui signifie : « Exauce ma prière ». Abou Hourayra a rapporté : Quand l’envoyé d’Allah finissait la récitation de ce verset : (Non le chemin de ceux qui ont encouru ta colère, non le chemin des égarés), il disait : « Amen » de sorte qu’il fasse entendre ceux qui se trouvaient au premier rang ».

C’est l’exégèse qu’en ont fait tous les savants de l’islam, c’est notamment celle d’al-Qurtubi, théologien et juriste le plus connu de l’histoire de Cordoue et at-Tabari, un des plus illustres historiens et exégètes.

Il apparaît donc que cette sourate d’apparence elle aussi anodine soit en fait un tissu de haine envers des groupes ethnico-religieux ainsi qu’une forme d’aryanisme : seuls les musulmans détiendraient la vérité, les autres ne connaissant que le mensonge.

La question est de savoir si les musulmans contestent ibn Khatir et les autres imams, unanimes quant à cette exégèse, ou s’ils cautionnent cet état de fait, ou encore s’ils n’en sont pas conscients et récitent bêtement sans se soucier le moins du monde de la signification de leurs incantations.

Je ne pense pas que l’on puisse, en tant que musulman, mettre en doute la parole des imams, car ce qu’ils ont laissé, les tafsir, les sirat et les hadiths, font partie intégrante de la sunna et ne peuvent donc être mis en doute par quiconque sans qu’il soit considéré comme hérésiarque ou apostat.

Voilà donc les musulmans obligés (mais il ne tient qu’à eux d’ouvrir les yeux) de répéter 17 fois par jour que les chrétiens sont des égarés et les juifs des réprouvés, terminant par "amen" pour que tout cela soit validé par leur faux-dieu :
— fajer, 2 rak’at, 
— dohr, 4 rak’at, 
— asr, 4 rak’at, 
— maghreb, 3 rak’at, 
— icha, 4 rak’at.

En plus des récitations faites à l’occasion des mariages et des cérémonies funéraires.

Par cette récitation quotidienne, on voit bien comment le racisme s’insinue ainsi dans les subconscients. Racisme relayé par d’innombrables autres versets beaucoup plus directs. Ce bourrage de crâne méthodique et perpétuel ne peut pas laisser les consciences dans l’indifférence. Ainsi, même sans s’en rendre compte, les musulmans acceptent cette forme d’apartheid tout ce qu’il y a de normal pour eux. On leur fait réciter du racisme pur à longueur de journée, inconsciemment, ce racisme s’incruste dans les cerveaux. Forcément. Si l’islam s’impose généralement par le sang, par la mort et par la terreur, il le fait aussi par l’hypocrisie et le mensonge.

Sachant que le Coran dit aux musulmans, à plusieurs reprises et dans plusieurs sourates, que les chrétiens sont des porcs et les juifs des singes et sachant que ce livre contient plus de 120 ayat as-sseif qui demandent qu’on tue tout ce qui n’approuve pas ce dogme et que ces âyat [1] sont abrogatifs (nasikh), il est pour le moins difficile d’admettre que l’islam est "paix-amour-tolérance".

Mais au fait : pourquoi cette formule est-elle si souvent répétée ? Si l’islam était vraiment ce qu’il prétend être, cela devrait être une évidence, non ?

Il est temps pour les musulmans de se réveiller.

Ô les croyants ! N’adoptez pas pour alliés ceux qui prennent en raillerie et jeu votre religion, parmi ceux [les juifs et les chrétiens] à qui le Livre fut donné avant vous et parmi les mécréants. Et craignez Allah si vous êtes croyants. (Coran 5:57)
Vous avez certainement connu ceux des vôtres qui transgressèrent le Sabbat. Et bien Nous leur dîmes : "Soyez des singes abjects !" (Coran 2:65)
Ô vous qui croyez ! Beaucoup de rabbins et de moines dévorent, les biens des gens illégalement et [leur] obstruent le sentier d’Allah. A ceux qui thésaurisent l’or et l’argent et ne les dépensent pas dans le sentier d’Allah, annonce un châtiment douloureux, (Coran 9:34)
Puis, lorsqu’ils [les douze tribus] refusèrent (par orgueil) d’abandonner ce qui leur avait été interdit, Nous leur dîmes : "Soyez des singes abjects". (Coran 7:166)
Dis : "Puis-je vous informer de ce qu’il y a de pire, en fait de rétribution auprès d’Allah ? Celui qu’Allah a maudit, celui qui a encouru Sa colère, et ceux dont Il a fait des singes, des porcs, et de même, celui qui a adoré letâgoût, [2] ceux-là ont la pire des places et sont les plus égarés du chemin droit" (Coran 5:60)
Ô les croyants ! Ne prenez pas pour alliés les Juifs et les Chrétiens ; ils sont alliés les uns des autres. Et celui d’entre vous qui les prend pour alliés, devient un des leurs. Allah ne guide certes pas les gens injustes. (Coran 5:51)
Ce sont certes des mécréants, ceux qui disent : "En vérité, Allah est le troisième de trois" [la Sainte trinité]. Alors qu’il n’y a de divinité qu’Une Divinité Unique ! Et s’ils ne cessent de le dire, certes, un châtiment douloureux touchera les mécréants d’entre eux. (Coran 5:73)
Certes sont mécréants ceux qui disent : "Allah, c’est le Messie, fils de Marie ! "(Coran 5:17)

* Al-Lat et Al-Ouzza : anciennes divinités de la Kaaba polythéiste, Kaaba que les musulmans d’aujourd’hui vénèrent et idolâtrent, en dépit de l’interdiction qui leur en a été faite par Allah et son prophète. Ne demandez pas d’actions logiques et rationnelles à ceux qui tournent autour d’une météorite noire puis l’embrassent, vont ensuite lapider un Satan symbolique dans un coin du désert du côté de Mina, pour finir par embrasser les vieilles roches qu’on suppose bien gluantes qui forment la grotte Hira ! C’est l’islam...

Aqveyli N-Jerjer

Partager cet article

Published by Aquilas - dans Islam
commenter cet article
16 janvier 2015 5 16 /01 /janvier /2015 18:00

J’ai vu des images ce midi à la télévision de manifestations violentes devant le consulat de France à Karachi, de musulmans furieux des nouvelles caricatures provocatrices du numéro “historique” de Charlie Hebdo – j’enverrai volontiers le pdf de ce numéro à ceux qui me le demanderont ici. La petite minorité chrétienne du Pakistan est aux abois : les “rigolos” deCharlie Hebdo ne se rendent même pas compte – du moins je l’espère… – que leurs répugnantes abjections mettent en péril la vie de nos frères dans les pays musulmans, comme elles viennent de coûter celles de tant de leurs confrères… L’Agence Fides nous en donne aujourd’hui un écho.

« La liberté de la presse est sacrée mais elle ne peut être utilisée pour offenser, pour ridiculiser ou pour outrager la religion, en particulier la religion islamique, qui est très sensible au thème du blasphème. Nous avons trouvé une source de consolation et nous partageons pleinement les propos du pape François concernant la nécessaire limitation de la liberté d’insulte ». C’est ce que déclare à l’Agence Fides le Père Bernard Inayat, directeur du magazine The Christian View édité à Lahore, alors qu’au Pakistan se fait toujours plus forte la contestation contre les caricaturistes de l’hebdomadaire français Charlie Hebdo. Aujourd’hui, des manifestations publiques devant le consulat de France à Karachi ont débouché sur des affrontements entre les manifestants et la police, se soldant par au moins trois blessés. Les manifestants appartenaient à la branche jeune du mouvement Jamaat-e-Islami qui s’est mobilisé contre les représentations du prophète Mahomet publiées par l’hebdomadaire satirique français. « Les paroles ou les images ont un poids. Ils sont comme une arme » déclare le Père Inayat. « Je peux blesser ce qu’un homme a de plus sacré. De là part la réaction du monde islamique. Nous ne sommes pas d’accord avec le fait qu’en Europe on puisse se jouer avec la religion islamique notamment parce que, en tant que chrétiens au Pakistan, petite minorité, nous serons les premiers à en subir les conséquences ou les réactions désordonnées. C’est pourquoi nous avons accueilli favorablement l’intervention du Saint-Père qui, sur l’avion qui l’emmenait de Colombo à Manille, a invité tout un chacun à respecter les religions, à avoir le sens de la limite, à ne pas provoquer ». « D’autre part, conclut le directeur de The Christian View, nous croyons fermement que toute réaction doit être pacifique. Nous condamnons toute forme de violence et nous exprimons une profonde proximité et solidarité aux victimes du terrorisme en France et dans le monde entier, réaffirmant le respect absolu de toute vie humaine ».

Source : Agence Fides (16 janvier)

Partager cet article

Published by Aquilas - dans Actualité
commenter cet article
14 janvier 2015 3 14 /01 /janvier /2015 18:06

                                                               La nature de l'Esprit

L'Esprit de Christ

Romains 8 : 9. Il n'existe pas de différence essentielle entre l'Esprit de Dieu, l'Esprit de Christ et le Saint-Esprit. Car il n'y a qu'un seul Saint-Esprit, comme il ne peut y avoir qu'un seul Dieu et qu'un seul Fils. Mais le seul Esprit possède beaucoup de noms desciptifs de ses ministères variés.

Pourquoi l' Esprit est-il appelé l'Esprit de christ ?

(1) Parce qu'il est envoyé au nom de Christ ( Jean 14 : 26.)

(2) Parce qu'il est l'Esprit envoyé par Christ. L'Esprit est le principe de vie spirituelle par lequel les hommes naissent au royaume de Dieu. Cette nouvelle vie de l'Esprit est impartie et maintenue par Christ ( Jean 1 : 12, 13 ; 4 : 10  ; 7 : 38), qui est aussi celui qui baptise du Saint-Esprit. Matthieu 3 : 11.

(3) Le Saint-Esprit est appelé l'Esprit de Christ parce que sa mission spéciale dans cette dispensation est de glorifier Christ. Jean 16 : 14. Son oeuvre principale est en rapport avec celui qui a vécu, est mort, est ressuscité, et monté au ciel. Il rend réel dans les croyants ce que Christ a fait pour eux.

(4) Le Christ glorifié est présent dans l'Eglise et dans les croyants par le Saint-Esprit. Il a souvent été dit que l'Esprit était venu remplacer Christ, mais il est plus exact de dire qu'il est venu pour rendre Christ réel. Le Saint-Esprit rend possible et reelle l'omniprésence de Dieu dans le monde ( Matthieu 18 : 20) et sa demeure dans les croyants. La relation entre Christ et l'Esprit est si intime qu'il est dit que Christ et l'Esprit habitent tous les deux dans le coeur du croyant ( Galates 2 : 20 ; Romains 8 : 9, 10) ; si bien que le croyant est à la fois "en Christ" et dans "l'Esprit".

Grâce au Saint-Esprit, la vie de Christ devient  notre vie en Christ.

Sources personnelles.

Partager cet article

Published by Aquilas - dans Etudes
commenter cet article
14 janvier 2015 3 14 /01 /janvier /2015 08:00

La communauté juive de France est particulièrement éprouvée après l'attentat de la porte de Vincennes. Beaucoup de juifs ressentent la nécessité de "faire leur Alyah". C'est quoi l'Alyah ? L'Alyah est un mot hébreu qui signifie littéralement "ascension" ou "montée".  Mais concrètement, ce mot désigne le fait d'immigrer en Israël...
 
Longue tradition

Cette immigration a commencé bien avant la création d'Israël. Pendant des siècles, il y a eu des Alyoth très ponctuelles. Il s'agissait d'une immigration religieuse pour habiter près de lieux saints du judaïsme. Résultat, en 1880 on estime que 25.000 juifs religieux vivaient en territoire de Palestine, alors sous domination ottomane, parmi un demi-million d'arabes. 
 

Avant la création d’Israël  

A partir des années 1880, les choses s'accélèrent. On parle à présent d'Alyah laïque ou sioniste.
 La première véritable Alyah a lieu entre 1880 et 1903. Elle a une visée politique. Les 25.000 juifs qui y participent veulent à terme créer un Etat. Le plus souvent, ils fuient les pogroms de Russie et vont créer en Palestine  des colonies agricoles. 
 Jusqu'à la création d'Israël en 1948, il y aura cinq autre Alyoth. Des vagues d'immigration successives dans les années 1910, 20, 30 et 40. Les juifs viennent de Russie, d'Europe centrale, de l'Allemagne nazie et de l'Autriche.
 

Après 1948 

Après la naissance d'Israël, le nouvel Etat sera peuplé par plusieurs autres vagues d'immigration.
 On assiste logiquement à un pic d’immigration au moment de la création d'Israël avec les survivants du génocide et des juifs venus des pays arabes. Dans les années 50, il y aura notamment des français, et dans les années 90, on observe un deuxième pic après la chute du communisme en URSS et en Europe de l'est.
 

Alyah encouragée par Israël

L’Etat hébreu fait beaucoup pour favoriser cette immigration. L’Agence juive  accompagne les candidats. Des conseils sont donnés avant le départ. Il faut prouver ses origines juives, faire des démarches administratives, être déterminé et un séjour préalable en Israël est même conseillé. 
 Quand la personne arrive définitivement en Israël, le ministère de l'Intégration est là pour les premières démarches : assurance maladie, carte d'identité, somme d'argent, apprentissage de l'hébreu, aide au logement ou encore conseils pour trouver un travail.
 

Juifs de France    

Aujourd'hui, les juifs de France sont plus nombreux à faire leur Alyah. Leur nombre a doublé en un an, selon les dernières estimations de l'Agence juive, pour atteindre le chiffre de 7.000 personnes en 2014. Pour la première fois, la France est en tête des pays d'émigration vers Israël, devant l'Ukraine, la Russie et les Etats-Unis.
 Entre 500.000 à 600.000 juifs vivent en France. C'est la 3eme communauté juive mondiale derrière Israël et les Etats-Unis.


Ecoutez l'emission ICI

Source France Info

Partager cet article

Published by Aquilas - dans Israël
commenter cet article