Overblog
Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Présentation

  • : SIGNES ET PROMESSES
  •           SIGNES ET PROMESSES
  • : Ce Blog a pour but au travers de son contenu, d'édifier l'église de Jésus-Christ, de faire connaître à nos contemporains l'amour de Dieu manifesté en Jésus son fils bien aimé.Les messages qui seront diffusés veulent être en bénédictions à tous les milieux, en rappelant qu'aujourd'hui, Dieu veut encore faire éclater parmi ceux qui ont soif, les signes de sa Puissance, et accomplir ses Glorieuses Promesses. L'actualité chrétienne, nationale et internationale sera aussi traitée dans ce blog.
  • Contact

VERSET BIBLIQUE

 

 

Or la foi est l'assurance des choses qu'on espère, et la conviction de celles qu'on ne voit pas ( Hébreux 11 : 1)                                                              

Recherche

Liste D'articles

VISITES

 Que Dieu vous bénisse !

 

Parcours interactif :

 

 

 


 
 

SOUTIEN

                                                                             Suivez  le lien :Contact  

 

  

Calendrier La Bonne Semence

                

MONTRESORSONORE

">

ANNONCES

 

 

     

 


 

 

             

        

                          

                  

 

 

 
8 décembre 2016 4 08 /12 /décembre /2016 18:54
USA : Certains des détenus les plus violents du pays se convertissent dans une prison de haute sécurité

Un travail d’évangélisation dans une prison de haute sécurité des États-Unis a donné lieu à la conversion à l’Evangile de certains des criminels les plus violents dans le pays. L’initiative fait partie d’un programme social du Séminaire théologique baptiste du Sud-Ouest.

L‘unité Darrington à Houston, Texas, est considérée comme l’un des endroits à la plus forte concentration de criminels violents. Un vaste projet d’évangélisation auprès des détenus a été mis en place, et permet aux détenus de débuter une formation biblique, adaptée d’un programme de séminaires, préalablement destiné aux étudiants. Les détenus se tournant vers Christ bénéficient donc au sein même de la prison d’une formation au ministère et notamment au ministère pastoral.

L’un des membres du projet, Troup Foster, 54 ans, purge une peine à perpétuité pour meurtre. Il a intégré le programme après avoir passé 8 années en cellule d’isolement. Il déclare aujourd’hui que sa vie a été transformée au cours de cette initiative.

«Je pensais à la façon de mettre fin à mes jours, je pensais au suicide, mais je me suis souvenu que dans mon enfance j’avais rencontré Jésus. Puis je me suis mis à genoux et j’ai crié à Dieu, ‘S’il te plaît, si tu es là, aide-moi’. »

À l’heure actuelle, près de 60 détenus ont terminé leur cursus au sein de ce séminaire et expérimente aujourd’hui une nouvelle manière de regarder le monde.

« Notre but est non seulement de donner une éducation théologique, mais de transmettre à chaque étudiant notre amour pour le ministère et la Bible, au travers de Jésus.»

La rédaction

Source : Noticias Gospel Mais

Crédit Image : Darrington Seminary Class

Partager cet article

Published by Aquilas - dans Actualité
commenter cet article
8 décembre 2016 4 08 /12 /décembre /2016 18:38
Les enfants sorciers, en Afrique

Si dans certains pays, traiter un enfant de sorcier peut paraître anodin, pour d’autres, ces accusations ont des conséquences dramatiques. En Afrique, où la sorcellerie est combattue férocement, car considéré comme un acte odieux et criminel, nous assistons à une “chasse aux sorcières’’ qui perdure depuis des décennies. Cette dernière, s’étant tour à tour, dirigée vers des publics différents.

Aujourd’hui, c’est sur sa plus grande richesse qu’elle s’est centrée; Ses propres enfants ! En effet, dans des cantons où abandonner sa progéniture, devient monnaie courante, parfois même, avec la complicité d’Eglises peu scrupuleuses. Nous nous interrogeons sur les facteurs pouvant motiver cet acte. “Enfants sorciers’’, abus de langage ou sorcellerie avérée ? Quel avenir pour cette génération sacrifiée ?!

Choc traditionnel et religieux

Pour mieux appréhender les rouages de ce phénomène, petit tour d’horizon sur un continent, qui regorge de richesses et de mystères. L’Afrique, ce vaste continent, subdivisé en deux parties, ne regroupe pas moins de 48 pays (îles comprises). L’Afrique du nord et l’Afrique subsaharienne (dite Afrique noire); Celle-ci, regroupe l’Afrique de l'Ouest, de l'Est, l’Afrique Centrale et Australe. 
Avant l’émergence du christianisme, tel qu’on le connaît actuellement, ces régions comptaient une population majoritairement animiste. De tradition orale, la médecine se faisait par les plantes, et les chefs coutumiers gouvernaient chaque village. La science émanait des sages, et les ancêtres veillaient sur la généalogie.

 

L’animisme, du latin animus, originairement « esprit », puis « âme »; C’est la croyance en un esprit, une force vitale, animant les êtres vivants, les objets mais aussi les éléments naturels, comme les pierres ou le vent, ainsi qu'en des génies protecteurs. Ces âmes ou ces esprits mystiques, manifestations de défunts ou de divinités animales, peuvent agir sur le monde tangible, de manière bénéfique ou non.

 

L’essor des églises de Réveil, a permis la diffusion massive de La Bonne Nouvelle de notre Seigneur Jésus-Christ, sur le continent. Elles démontrèrent que ces traditions n’étaient en fait que des cultes rendus à des démons. Ce qui eut pour conséquence de créer des malédictions, des liens avec des esprits familiers… Loin de la protection divine recherchée au départ ! Avec nos connaissances bibliques, nous pouvons confirmer la pratique de la sorcellerie, dans l’ensemble de ces rites. Mais cette dernière a pris différentes formes et s’est infiltrée dans chacune des sphères de notre société. Ici, en l’occurrence dans les familles, et le corps du Christ.

Nous avons tous déjà vu, ou entendu des témoignages, concernant des enfants « possédés » par des esprits mauvais. Charge à chacun d’y croire ou non! Mais ce qui nous interpelle ici, c’est l’ampleur de ce phénomène sur le continent Africain touchant plus de bourgades.
En Afrique, accuser un enfant de sorcier est très grave ! Mais plus grave encore, sont les caractéristiques permettant de l’affirmer.

Au Bénin, un enfant né prématurément est un sorcier, idem pour celui qui se présente par le siège. En visionnant un reportage, nous avons été interpellés par le témoignage d’une mère adoptive qui a recueilli une jeune fille de 13 ans dans sa demeure car cette dernière eut la « malchance » d’avoir une dentition qui commence par la gencive du haut. La mère chercha à cacher cela mais, en vain ! À cette même période, des malheurs se sont abattus dans la famille. L’enfant a tout de suite été jugé coupable. De ce fait, son père tenta de l’empoisonner. Pour sauver son enfant la mère dut alors l’abandonner. Par nos recherches, nous comprîmes que l’adolescente est une miraculée, car beaucoup ne connaissent pas cette destinée. Des nouveau-nés ne répondant pas à des standards de normalité, sont livrés en proie à des animaux dans des cimetières, ou encore cognés contre un arbre, jusqu’à ce que mort s’ensuive.

Au Burkina-Faso ou au Mali, les jumeaux ont toujours constitué un mystère, de par leurs relations, leur conception. Là-bas, « ils sont choyés et même un peu considérés comme des demi-dieux. » Tandis qu’en Afrique de l’Est ou au Sud, « […] ils suscitent une crainte très vive. Une crainte fondée sur le mythe qu’ils ont de très grands pouvoirs qui peuvent être utilisés à des fins maléfiques »; comme nous le stipule l’article paru dans Afrik.com.
À l’analyse de ces récits, nous ne pouvons que l’admettre; Malgré une très forte croyance en Dieu, la religiosité est parfois empreinte de tradition mêlant confusion et dérives.

Quand la plus grande sorcellerie, n’est [rien d’autre] que le fruit de notre ignorance

La Bible dit « Mon peuple est détruit parce qu’il lui manque la connaissance[…] » [Osée 4 v.6]. Nous, occidentaux, crions au crime en découvrant ces faits. Car nous réalisons que ces dérives sont liées à des préjugés d’un autre temps. Pour cause, une pauvre éducation et un non-accès à la science actuelle. Un enfant se présentant par le siège est explicable par la médecine. Mais dans ces pays où cette connaissance n’a pas traversé les villages ou certaines maisons, la mort des femmes dans ces situations, reste dans les mémoires et est transmise négativement.

Autre point, plus inquiétant encore, se révèle lorsque nos églises dites de “Réveil” maintiennent leurs fidèles dans un sommeil spirituel et un aveuglement intellectuel. Les conduisant à se séparer de leurs descendances.
Marabouts, féticheurs sont très souvent consultés pour leurs expertises. Mais au Congo, où ce phénomène a débuté, il y a près de 30 ans, les pasteurs et prophètes sont aussi mis à contribution. Ils deviennent ainsi responsables de nombreux abandons. Pourquoi ? Parce que la religiosité a pris le pas sur le bon sens. Dieu nous demande d’être sobre en toutes choses. Cependant, chez certains chrétiens « trop trop spirituels » (TTS), tout est affaire de démons !

8th-post-featured

Dans le reportage, Les enfants Sorciers Du Congo, La Face Cachée Du Tiers Monde, le journaliste se rend au sein d’une église évangélique, à Mbujimayi (Congo, RDC). 
Se déroulent des séances de délivrances succinctes. Assis sur une natte à même le sol, on peut apercevoir un jeune homme récitant de manière frénétique et saccadée des mots ou des phrases à peine compréhensibles. Un homme dont on ne connaît ni le statut, ni la fonction au sein de cette assemblée, écrit les dires de ce jeune homme en transe et prétend y déchiffrer la recette d’une potion permettant sa délivrance. Non loin de là, un fidèle nous assure que « Dieu est à l’oeuvre ». La scène semble surréaliste, mais pas pour les protagonistes, qui n’y trouvent aucun inconvénient.
« La réussite d’une délivrance repose sur la volonté de la personne possédée », nous témoigne un fidèle. Si elle est consentante, elle sera effective sinon « il ira au marché », cela signifie « quitter le monde normal ».

D’où viennent ces pratiques? Puisque nulle part, il est écrit dans le Nouveau Testament, de concocter des potions magiques, pour délivrer les démoniaques. Au contraire, « Voici les miracles qui accompagneront ceux qui auront cru : en mon nom ils chasseront les démons; […] » [Marc 16 v. 17]. 
Qu’est-ce qu’un enfant sorcier ? À cette question, un pasteur un peu gêné répond en ces termes, à un journaliste, « C’est un enfant à qui on a transmis un esprit, on sait qu’il est sorcier parce qu’il est têtu, vole, ou fait des choses qui sortent de l’ordinaire ». Par définition, la sorcellerie est tout ce qui relève de « l’extraordinaire, l’inexplicable ». Jusque-là ces propos semblent fondés. Néanmoins, nous avons tous été confrontés à des enfants un peu têtus voire insolents. Sont-ils tous possédés pour autant? La psychologie, est aujourd’hui en capacité de nous éclairer quant aux comportements de nos bambins. Sans pour autant crier « Au diable ! » à chaque opposition de leur part. Mais encore une fois, tout est à prendre avec des pincettes. En tant qu’être spirituel nous ne pouvons tout rationaliser. Il serait donc avantageux d’observer et de demander au Saint-Esprit de nous dévoiler les choses cachées car lui seul sonde le coeur et les reins. Et sait parfaitement ce qui anime chaque enfant de Dieu.

Un avenir hypothéqué

Au cours de notre enquête, différents témoignages ont corroboré nos suspicions. Dans divers cas, la sorcellerie s’avère être un bouc-émissaire. Des parents abandonnent leurs enfants parce qu’ils ont des difficultés à s’en occuper. La pauvreté, les familles recomposées où le beau parent refuse de prendre en charge l’enfant de son conjoint par exemple, ou le handicap d’un enfant… Tant de prétextes qui peuvent pousser un parent à rejeter sa progéniture. Ces enfants, sont donc livrés à eux-mêmes, se retrouvent dans la rue, marginalisés, exclus de la population. Les filles se livrent à la prostitution et les garçons au banditisme. Vivant de passes et de larcins, chacun tente de survivre dans un monde qui ne leur fait pas de cadeaux. Leur avenir est incertain. Toutefois des structures d’accueil existent. Mais elles sont peu nombreuses, compte tenu du nombre de rejetons à sauver !

En définitive, bon nombre d’enfants disent être sorciers. Non parce qu’ils le sont vraiment, mais parce qu’ils sont manipulés, ou battus pour avouer leurs méfaits. Abattus, et pris au piège ils n’ont pas d’autres choix que d’accepter cette nouvelle identité et les conséquences qui en découlent.
Ces faits ne contredisent en rien à quel point le nom de Jésus-Christ est puissant, car tout un continent connaît son existence. Des milliers d’âmes sortent des ténèbres à travers Lui. Mais nous constatons également, qu’en son nom, beaucoup sont victimes d’amalgames et d’hérésies. C’est donc à nous, Eglise, que revient la responsabilité de s’interroger sur notre amour; notre compassion pour ces enfants dont l’avenir est condamné. Ou presque, car nous croyons en un Dieu, capable de tout.

Sonder les Ecritures puis avoir le discernement, sont capitaux dans notre marche avec le Seigneur. Car, tout au long de notre investigation, nous avons été fortement marqués par cette grande capacité à démasquer et dénoncer les sorciers. À contrario, peu d’élan dans nos églises pour soutenir ces âmes perdues. Leur démontrer un amour fort et tangible ! En effet, rien ne peut surpasser cela, même pas la plus grande sorcellerie.

Il existe bien quelques actions de soutien, qui restent timides, et peu adaptées à la situation. Quelle ironie, quand nous voyons des ONG catholiques, se montrant plus avisées, et empreintes à montrer de la compassion vis-à-vis de ce public.
Et si la sorcellerie s’était en fait infiltrée dans nos églises, se nourrissant de notre ignorance et de notre manque de perspicacité ?

La Rédaction

Partager cet article

8 décembre 2016 4 08 /12 /décembre /2016 17:39
Youtube censure la vidéo d’un musulman dénonçant l’antisémitisme et promouvant la paix

La vidéo de la chaîne Prager U censurée par Google et YouTube, est intitulée « Born to hate jews », « Né pour haïr les juifs ». Pourtant, loin de relayer des propos haineux, le musulman Kasim Hafeez, y raconte de quelle manière il a cheminé de la haine des juifs inculqué depuis sa jeunesse, à la découverte d’Israël.

Le cœur du message de Kasim est sa découverte d’Israël, un pays bien différent de ce qui lui avait été enseigné par sa famille et son université. Il n’a pas découvert un pays oppresseur et meurtrier. Les histoires perpétuées par sa famille d’origine pakistanaise, ayant immigré en Angleterre ont finalement été un instrument pour faire de lui un ami des juifs, d’ennemi qu’il était autrefois.

« Cherchez la vérité par vous-même. Si la vérité a pu me changer. Elle vous changera aussi. »

Sa famille musulmane n’est pourtant pas « radicalisée », mais Kasim explique comment les imams enseignent désormais qu’avant d’être occidentaux, anglais, « nous sommes musulmans ». Et « derrière l’occident se cache l’ennemi juif ». À l’Université, ses positions se durcissent et sa haine des occidentaux et du peuple juif grandit, au point qu’il envisage de rejoindre le Pakistan pour se former au Djihad.

Mais un livre trouvé dans une librairie va mettre un terme à ce projet et provoquer un virage dans les conceptions de Kasim. « The case of Israel » d’Alan Dershowitz présente l’histoire de l’État d’Israël et les relations entre Israël et Palestine. Furieux Kasim décide de lire chaque ligne de cet ouvrage pour comprendre, « Comment cet homme peut défendre l’indéfendable », et prouver qu’il a tort.

C’est en poursuivant cet objectif qu’il se rend en Israël. Il y découvre que juifs, chrétiens et musulmans vivent et coexistent ensemble dans l’acceptation et non dans la haine. Il découvre une démocratie moderne et change complètement de vision sur le peuple juif et l’État d’Israël.

Loin d’un message de haine, c’est donc plutôt un message de réconciliation qu’a voulu véhiculer Kasim Hafeez au travers de sa vidéo. En réaction à la suppression de la vidéo sur Youtube et au déréférencement sur Google, Kasim a déclaré :

« Il est inquiétant qu’une vidéo où j’explique que je ne déteste plus les juifs soit interprétée comme un discours de haine. George Orwell rougirait. »

Kasim se définit lui-même ainsi sur sa page Twitter :

« J’ai grandi dans la haine d’Israël, après avoir visité le pays, j’ai compris que je me trompais. Je suis désormais fier de dire que je suis un musulman sioniste. ‘Tu ne peux pas être les 2 ?’ Je m’en occupe. »

Si la vidéo véhicule un message peu habituel et peut-être pas « politiquement correct ».Il ne semble toutefois pas qu’elle représente une quelconque incitation à la haine. Cette censure soulève une nouvelle fois la question de la liberté d’expression au cœur de notre société.

Découvrez la vidéo incriminée diffusée sur Facebook

La rédaction

Source : The Blaze

Partager cet article

Published by Aquilas - dans Témoignages
commenter cet article
3 décembre 2016 6 03 /12 /décembre /2016 19:11
Elle découvre que son grand-père, officier chrétien américain, a sauvé 200 juifs pendant la guerre

Prisonnier de guerre en Europe, une arme nazie pointée sur sa tête, le sergent Roddie Edmonds a refusé de révéler lesquels de ses soldats étaient juifs. Sa bravoure a été reconnue cette semaine. Roddie Edmonds est le cinquième américain nommé « Juste parmi les nations » par le Yad Vashem. Il est le seul « juste » à avoir sauvé des juifs américains.

L’histoire de Roddie Edmonds a tardé à être connue car il « préférait ne pas en parler », par modestie, par pudeur peut-être. Il avait choisi de ne pas en parler. Selon son fils, « c’était un homme de foi, il ne se vantait pas ». Tout cela est resté secret jusqu’à ce que la petite-fille de Roddie entreprenne un travail pour le lycée, dans lequel elle devait raconter la vie d’un membre de sa famille.

La jeune fille choisit alors son grand-père décédé en 1985. L’épouse de Roddie met à disposition son journal de guerre. L’adolescente y découvre l’extraordinaire parcours de ce courageux soldat, que son papa, le pasteur Chris Edmonds, fera connaître au monde entier.

roddie-edmondsRoddie a débarqué à la frontière germano-belge à l’automne 1944. Il commence à rédiger son journal de guerre, qu’il conservera tout au long de sa vie.

« Croyez-moi quand je vous dis que nous avons gardé la tête baissée. Ce n’était pas un pique-nique. »

Le 16 décembre, il part au combat lors de la bataille des Ardennes, mais dès le 19 décembre, la division SS Panzer les entoure et il est fait prisonnier avec tout le régiment 422.

Dans le camp de prisonniers, Edmonds est le plus haut gradé des 1292 soldats captifs. Il est poussé par sa foi et le sens du devoir à garder ses hommes en sécurité et à préserver le moral des troupes. Un mois après sa capture, en janvier 1945, les allemands ordonnent à tous les prisonniers de guerre juifs de se signaler dès le lendemain. Roddie connaissait le sort qui attendaient les juifs placés sous son commandement. Il décide de résister à la directive et ordonne à tous, juifs et non-juifs de se présenter le lendemain matin.

Le lendemain, tous les soldats étaient présents quand le commandant de camp, le Major Siegmann s’est approché d’Edmonds pour qu’il identifie les juifs. Roddie n’a pas cédé.

« Nous sommes tous juifs ici. »

Le commandant a alors placé son pistolet sur la tempe du sergent, avant de répéter l’ordre…

« Selon la convention de Genève, il suffit de donner son nom, son grade et son numéro de série. Si vous me tirez dessus, vous devez tirer sur chacun d’entre nous, et après la guerre, vous serez jugé pour crime de guerre. »

Aucun des soldats rassemblés n’a fait marche arrière ce jour-là, et 200 GI juifs ont été sauvés d’une mort certaine.

Lundi 28 novembre 2016, la Fondation juive pour les Justes a honoré Roddie Edmonds à titre posthume avec un « Yehi Or » (Que la lumière soit), devant certains des GI sauvés.

Le président Harvey Schulweis a noté l’humilité d’Edmonds.

« Au fil des années, nous avons travaillé et honoré de nombreux survivants de l’Holocauste et leurs sauveteurs, mais l’histoire de Roddie Edmonds qui a sauvé 200 soldats juifs américains révèle vraiment l’homme et le chef qu’il était. Bien que nous n’ayons pas eu le privilège de l’honorer de son vivant, nous espérons que ce Yehi Award Ohr montrera la gratitude et la reconnaissance que notre nation a pour ses actions héroïques. »

Chris Edmonds, le fils de Roddie a quant à lui honorer la mémoire de son père par cette déclaration.

« Cette histoire est un appel de clairon à nous aimer les uns les autres, indépendamment de nos choix ou de notre foi. Il s’est tenu contre l’oppression. Il est resté ferme. Il s’est positionné pour l’humanité. »

Dans son journal de guerre il écrivait :

« Il y a beaucoup de choses que je ne vais pas écrire car elles ne sont pas belles. Je sais que Dieu était avec nous et qu’il a répondu à nos prières. »

journal-roddie

Partager cet article

Published by Aquilas - dans Actualité
commenter cet article
21 novembre 2016 1 21 /11 /novembre /2016 16:59

Chrétiens, faites votre examen de conscience !
www.leboncombat.fr

Il fut un temps où l’examen de conscience était considéré comme une partie intégrante de la vie quotidienne du chrétien. Or, force est de constater que l’on en parle de moins en moins. Et force est de constater que je le pratique de moins en moins…

Qu’en est-il pour vous ?

J’ai lu ce matin cette citation de George Swinnock (1627-1673) qui m’a rappelé l’importance d’un évaluation personnelle régulière :

Le navire affecté par une avarie sera plus facilement vidé de son eau dès le début que plus tard. De même, l’oiseau est aisément tué dans l’oeuf, mais lorsque ce dernier a éclos et que le volatile a pris son envol, nous ne pouvons le tuer qu’après l’avoir attrapé.
Si nous nous examinons nous mêmes fréquemment, nous aurons plus de chance d’éradiquer nos péchés avant qu’ils ne s’enracinent dans notre âme.

Chers amis, êtes-vous prêts à vous évaluer honnêtement devant le Seigneur ? Vous ne tarderez pas à dénicher quelques mauvaises herbes dans ce jardin de Dieu qu’est votre coeur.

Prenez donc le temps de vous examiner devant votre Maître, car il en va de votre santé spirituelle.

Source : Le Bon Combat

Partager cet article

Published by Aquilas - dans Messages
commenter cet article
21 novembre 2016 1 21 /11 /novembre /2016 13:46
NEUF CHOSES QUE VOUS DEVEZ SAVOIR SUR LE MOUVEMENT PAROLE DE FOI

Derrière cette appellation on retrouve, outre Joyce Meyer, des “grandes figures” telles que Kenneth Hagin, Benny Hinn, Kenneth et Gloria Copeland, Paul and Jan Crouch, T.D. Jakes, Paula White, Joseph Prince, Joel et Victoria Osteen, Creflo Dollar etc…

 

Voici 9 choses importantes que vous DEVEZ savoir au sujet de Parole de Foi.

1- PAS UNE DÉNOMINATION, UN MOUVEMENT

C’est important de le noter : si vous cherchez des points de convergence entre les différents adhérents du mouvement Parole de Foi, vous ne trouverez rien de réellement officiel. Les représentants les plus connus se tiennent à l’écart des mouvements historiques, et revendiquent le caractère “inter-dénominationnel” de leur ministère.

2- UNE APPARENTE DIVERSITÉ QUANT À LA FORME

Vous n’auriez peut-être pas associé les noms cités ci-dessus les uns avec les autres.

Comparez en effet les “croisades miraculeuses” de Benny Hinn au style plus sobre de Joyce Meyer : à première vue, les deux ne font pas la même chose. Dans les faits, le mouvement Parole de Foi n’est pas uniforme quant à la structure de ses évènements, mais est par contre très uni dès que l’on en vient aux questions doctrinales.

3- UNE DOCTRINE CLÉ PARTAGÉE PAR TOUS LES REPRÉSENTANTS

Essek William Kenyon (1867-1948), généralement considéré comme l’ancêtre du mouvement, a forgé l’expression “ce que je confesse, je le possède”. On parlait à l’époque de “confession positive”, ni plus ni moins que ce qui est désigné aujourd’hui par l’expression “parole de foi”.

Selon cette doctrine, il est possible d’accéder au “pouvoir de la foi” ou à celui de la “peur” au travers des mots que l’on prononce. En conséquence, la prospérité, la santé, ou encore une certaine forme de bien être (la “vie abondante”)  sont accessibles par le moyen de paroles prononcées “avec foi”. L’exemple le plus parlant est certainement le sermon de Joel Osteen, “The Power of I Am” (le pouvoir du “je suis”).

Dans celui-ci, il affirme que “[les paroles] qui suivent ces deux simples mots (je suis) vont déterminer le type de vie que vous allez vivre”. Selon Osteen, “les ‘je suis’ qui sortent de votre bouche apporteront soit le succès, soit l’échec” et “le principe est que ce que vous mettez derrière le ‘je suis’ viendra toujours à votre rencontre”.

Sur cette base, Joel Osteen affirme que si quelqu’un prononce avec foi des paroles comme “je suis talentueux” ou encore “je suis beau”, alors cette personne le deviendra réellement ! Mais si à l’inverse elle se laisse aller à des “je suis vieux”, alors ce seront des rides qu’elle héritera !! (véridique, regardez la vidéo à 2:22).

Si vous trouvez de telles affirmations ridicules, sachez qu’il s’agit là de la doctrine fondamentale du mouvement Parole de Foi : les mots ont un pouvoir, et sont un élément causal provoquant prospérité ou adversité, bénédiction ou malédiction. Certains prédicateurs de Parole de Foi vont très loin dans l’utilisation de cette doctrine, comme ceux qui se focalisent sur la prospérité financière.
Mais d’autres, notamment Joyce Meyer, l’utilisent subtilement (voir par exemple son sermon “The Power of the Words” [le pouvoir des mots] ou cette liste de “confessions positives” qu’elle affirme réciter sur des bases régulières).

4- UNE HISTOIRE COMMUNE

Comme indiqué plus haut, l’ancêtre du mouvement est E.S. Kenyon, dont les enseignements controversés ont également influencé le New Thought Movement (un mouvement généralement considéré comme sectaire ayant engendré des dénominations comme la Science Chrétienne). Mais le véritable père de Parole de Foi est incontestablement Kenneth Hagin. C’est lui qui a influencé les figures clé du mouvement comme Kenneth Copeland ou Oral Roberts.

Ce dernier a notamment fondé l’université qui porte son nom, l’une des plus connues du mouvement et de laquelle sont sorties plusieurs de ses grands représentants (Joel Osteen, Joyce Meyer, Ted Haggard, Kenneth Copeland, etc…)

5- UN VECTEUR DE COMMUNICATION EFFICACE

Le développement du mouvement Parole de Foi s’est accéléré avec la fondation de la chaîne de télévision Trinity Brodcasting Network (TBN), en 1973. TBN est aujourd’hui rediffusée au travers de plus de 5000 chaînes à travers le monde, impactant des millions de personnes. Là encore, TBN n’est pas officiellement labellisée Parole de Foi, mais un examen rapide de sa ligne éditoriale met en évidence son adhérence sans réserve.

Ce média assure au mouvement une diffusion mondiale de ses idées, et la renommée assurée de ses prédicateurs les plus en vogue. C’est aussi un excellent moyen d’assurer la promotion de la nébuleuse de maisons d’éditions et autres oeuvres qui gravitent autour de Parole de Foi.

6- UNE EXPANSION RAPIDE DANS LE MONDE ENTIER

Depuis la fin des années 1970, Parole de Foi s’est développé de manière exponentielle, tant aux Etats-Unis que dans le reste du monde. Le terrain de prédilection des orateurs du mouvement est l’Afrique. Christianity Today estimait en 2007 que sur les 890 millions d’habitants que compte le continent, plus de 147 millions adhèrent à une certaine forme d’évangile de type Parole de Foi.

7- UN MOUVEMENT UNANIMEMENT DÉCRIÉ

Outre-Atlantique, les doctrines de Kenyon, Hagin, ou Oral Roberts ont fait de longue date l’objet de controverses. Mais ce qui est relativement nouveau, c’est que certains organes charismatiques officiels commencent à émettre des avis défavorable quant à la tournure que prend le mouvement (voir par ex. cet article de Charisma News).

Des spécialistes académiques évangéliques de premier plan comme Gordon D. Fee ou Michael Horton ont dénoncé les doctrines et pratiques de Parole de Foi. Ce n’est malheureusement que trop peu le cas en France, où même le CNEF, qui pourtant avait identifié Joyce Meyer comme une tenante de l’évangile de prospérité (voir le fascicule diffusé par BLF), n’a pas réagi quant à sa venue en France. (1)

8- DE NOMBREUSES DOCTRINES NON-BIBLIQUES

En raison de contraintes d’espace, reporter ici les dizaines des doctrines non-bibliques affirmées par tout ou partie de Parole de Foi n’est pas possible.

Citons les trois qui ont le plus défrayé la chronique :

– La doctrine des “petits dieux”, selon laquelle par la nouvelle naissance le chrétien devient “une incarnation de Jésus de Nazareth” (Hagin). K. Copeland, C. Dollar, B. Hinn et Joyce Meyer ont largement promu cette doctrine (voir cette vidéo).
[Note du 18 juin 2016 : Joyce Meyer Ministries – Francophone nous a présenté un document montrant le changement de point de vue de Joyce Meyer sur la doctrine des petits dieux. Précisions que nous aurions pu avoir cette information avant décrire cette article. Il s’agit d’un erreur qui est de notre fait, et pour laquelle je m’excuse personnellement. -Guillaume] 

– La doctrine de la semence. Oral Roberts est réputé l’avoir introduite, mais elle ne sera jamais aussi folle que lorsqu’elle est maniée par Mike Murdoch ! Selon ce dernier, si 1000 personnes font chacune un don (une semence) de 1000 $ lors de l’un de ses appels télévisés, des “miracles et des délivrances vont se produire”. Il appelle même ses auditeurs à puiser dans l’argent de leur retraite pour  “semer cette semence”…

– La doctrine de la mort spirituelle de Jésus, doctrine dont Joyce Meyer est une fervente avocate. Selon elle, Christ est mort physiquement et spirituellement à la croix, et il a du passer par l’enfer pour pouvoir effectuer l’expiation (cf. cette bande son). Elle affirme aussi que Jésus est le premier homme à être né de nouveau.

9- UN RAPPORT PARTICULIER À L’ARGENT

Le mouvement Parole de Foi a régulièrement été épinglé au sujet du train de vie de ses prédicateurs les plus connus. Six d’entre eux ont même fait l’objet d’une enquête parlementaire aux Etats-Unis, dont Benny Hinn, Joyce Meyer, Kenneth Copeland et Creflo Dollar. Il y a quelques semaines, ce dernier a de nouveau défrayé la chronique en lançant un appel aux dons de 60 millions de dollars pour l’achat d’un nouvel avion privé Gulfstream G650.

GB

Partager cet article

20 novembre 2016 7 20 /11 /novembre /2016 18:35
Alcoolique, toxicomane, lesbienne, fatiguée de la vie jusqu’à cette rencontre qui a bouleversé sa vie

Melissa Fryrear a été abusée sexuellement dans son enfance par un homme qui n’était pas de sa famille. Depuis ce jour, elle s’est forgée la conviction qu’être une fille est une mauvaise chose et qu’être une femme, n’apporte que de la souffrance.

Àl’âge de seize ans, Melissa s’engage dans une relation lesbienne. Elle abuse quotidiennement de l’alcool, consomme des drogues le week-end. Sa santé se dégrade et sa vie est devenue ingérable. Dans son désespoir, il lui est arrivé de penser chercher de l’aide dans une église, mais elle est hésitante, convaincue que les chrétiens haïssent les lesbiennes et les gays.

Mais un homme chrétien va lui faire changer cette manière de voir les choses. Son patron l’a traité avec grâce, bonté, respect et lui a accordé beaucoup de temps et de soin. La vie de Mélissa a finalement commencé à changer quand elle a demandé à sa partenaire de bien vouloir se rendre à l’église avec elle.

A l’église, Mélissa rencontre Doris et LJ. Ils prennent du temps pour étudier la Bible avec elle, et lui faire découvrir l’amour inconditionnel de Dieu. Un jour, alors qu’elle est seule dans sa chambre, Mélissa fait cette prière :

« Jésus, veux-tu venir vivre en moi et être le sauveur de mon âme et Seigneur de ma vie. »

Et là, Melissa dit que Dieu a placé une semence dans sa vie qui a commencé à grandir plus encore qu’elle n’aurait pu l’imaginer. L’amie de Melissa s’est également convertie. Elle ont vécu ensemble quelques mois et se sont finalement séparées. Peu à peu, l’identité de Melissa en tant que femme s’est restaurée et elle a commencé à envisager une relation hétérosexuelle.

« Avec mon identité féminine plus sûre et bien ancrée, j’ai regardé à côté, et j’ai ouvert mon cœur pour le sexe opposé. Grrrr ! Maintenant, si vous pensez que la puberté est difficile à l’adolescence, vous devriez l’essayer à la trentaine !! »

La rédaction

Source : Daughters of Grace

© Info Chrétienne 

Partager cet article

Published by Aquilas - dans Témoignages
commenter cet article
20 novembre 2016 7 20 /11 /novembre /2016 17:27
Une star du New-Age et de l’occultisme rencontre Jésus et vit une extraordinaire délivrance

L’auteur New Age Steven Bancarz, qui a amassé une fortune avec son site web dédié au spiritisme, est devenu chrétien né de nouveau en septembre 2015 et a décidé de dénoncer la tromperie du spiritisme.

Le jeune canadien originaire de l’Ontario a été élevé dans une famille chrétienne. En un temps très court, il a pourtant été séduit et s’est ancré dans les pratiques occultes alors qu’il était au lycée. Le premier contact de Steven avec l’occultisme s’est fait par le biais d’un documentaire d’History Channel sur les aliens. Ils y étaient décrits comme des dieux venus visiter les hommes pendant l’Antiquité. Il a alors commencé à étudier sur le sujet des aliens de manière obsessionnelle, slalomant entre sciences et spiritualités occultes. Pour Steven, cette approche scientifique de la spiritualité était unique et particulièrement convaincante. Il étudie et pratique le voyage astral, le mysticisme, le spiritisme…

40 000 $ de revenu mensuel

Après 4 ou 5 ans de recherche personnelle, le jeune passionné crée une page Facebook sur la spiritualité New Age en 2012. Son travail attire de nombreux lecteurs. Poussé par des amis, il crée un site web sur le mysticisme et la métaphysique en 2014, qui connaît un succès fulgurant avec plusieurs centaines de milliers de visites quotidiennes, et lui donne rapidement un confort matériel. A 22 ans, Steven gère un site qui génère 40 000 $ de revenus publicitaires mensuels. Voiture de sport, maison, hygiène de vie parfaite…  Tout lui réussit.

Mais pendant tout ce cheminement, Steven essaie également de comprendre où est Dieu dans ce puzzle et où est Jésus. Il pense que Dieu est peut-être l’énergie de l’univers. Il passe des heures à regarder sur Youtube les débats entre les philosophes chrétiens.

Il ressent un vide intense et profond

Malgré son jeune âge, Steven a tout pour être comblé, richesses, biens, travail à la maison mais au fond de son être, il ressent un vide intense et profond. C’est à ce moment là, qu’il décide d’explorer, et se laisse la possibilité de découvrir qui est vraiment Jésus. Il commence à lire l’Évangile tout en continuant à gagner beaucoup d’argent avec le spiritisme, jusqu’au jour où il fait une expérience extraordinaire avec Jésus.

« Je me sentais toujours perdu à l’intérieur… Jusqu’au jour où j’ai été brisé devant lui. Une nuit, alors que j’étais sur mon site dans ma stupide maison, je suis tombé face contre terre devant lui, pleurant comme un bébé… »

C’est à partir de là qu’il a vu ses peurs reculer. Il dit avoir senti quelque chose de pur et de sain se propager autour de lui.

« C’était quelque chose de personnel… Et j’ai su à ce moment que j’étais en présence de Jésus. La qualité de ce qui m’entourait était différente. Comme si le vent était infusé par son Esprit… Il me montrait qui il était… »

Steven réalise alors que Jésus n’est pas une chose mystique mais qu’il est le fils de Dieu, que la nature est le reflet de sa gloire et qu’il en est le témoin. Après cette expérience, il a immédiatement stoppé toutes les addictions qui le liaient, drogue, alcool, pornographie.

« Pour la première fois de ma vie, j’ai eu le sentiment de vivre droitement et de vivre une vie dédiée à Dieu. »

Il a également stoppé tous ses engagements sur le site web, brûlé ses livres New Age et occultes, vendu sa maison et sa voiture de sport. Steven a ensuite ressenti un irrépressible besoin de lire la Bible et de l’étudier. Il a créé un blog d’apologétique où il dénonce les errements et les dangers du New Age et de l’occultisme.

Il conclut son témoignage ainsi :

« Dieu n’est pas une énergie, Dieu n’est pas une force impersonnelle… Dieu est une personne qui t’aime, te voit, a un plan et un chemin pour toi. »

« Car je connais les projets que j’ai formés sur vous, dit l’Eternel, projets de paix et non de malheur, afin de vous donner un avenir et de l’espérance. Vous m’invoquerez, et vous partirez; vous me prierez, et je vous exaucerai. Vous me chercherez, et vous me trouverez, si vous me cherchez de tout votre coeur. Je me laisserai trouver par vous, dit l’Eternel, et je ramènerai vos captifs; je vous rassemblerai de toutes les nations et de tous les lieux où je vous ai chassés, dit l’Eternel, et je vous ramènerai dans le lieu d’où je vous ai fait aller en captivité. »
Jérémie 29:11-14

La rédaction

Partager cet article

Published by Aquilas - dans Témoignages
commenter cet article
12 novembre 2016 6 12 /11 /novembre /2016 08:00
Lundi 14 novembre, la Lune apparaîtra beaucoup plus grosse et plus brillante que d’habitude. Un phénomène qui ne se reproduira pas avant 2034.

Si vous jetez un oeil dans le ciel dans la soirée du 14 novembre, vous pourrez admirer une « super lune » exceptionnelle, comme il ne s'en est pas produit depuis 70 ans. Pendant cet événement astronomique - et si la météo le permet -, la Lune paraîtra 14 % plus grosse et 30 % plus brillante que d'habitude.Qu'est-ce qu'une "super lune" ?

Pour comprendre ce phénomène, il faut avoir en tête les fondamentaux du couple Terre-Lune : notre satellite naturel ne tourne pas autour de notre planète de façon parfaitement circulaire mais de façon elliptique. A son apogée, la Lune est distante d'environ 406.300 kilomètres de la Terre, et à son périgée d'environ 356.700 kilomètres.

NASA
NASA

A son périgée, la Lune est donc environ 50.000 kilomètres plus proche de nous, et nous apparaît plus grosse. Mais, pour observer une "super lune", il ne suffit pas qu'elle soit à son périgée (un phénomène qui arrive tous les 12 à 16 jours), il faut aussi qu'ait lieu une syzygie.

En astronomie, une syzygie signifie que le Soleil, la Terre et la Lune sont alignés. Quand cet alignement a lieu, et que la Lune est située du côté opposé de la Terre par rapport au Soleil, on obtient une super lune. Cette coïncidence arrive quatre à six fois par an.

Pourquoi la super lune du 14 novembre est exceptionnelle ?

D'autres super lune sont prévues au calendrier de 2016, le 16 octobre et le 14 décembre. Mais lundi 14 novembre, la Lune sera plus proche qu'elle ne l'a jamais été depuis janvier 1948, nous approchant à une distance de 356.536 kilomètres, d'après ce calendrier astronomique .

 

Comment observer ce phénomène ?

Une super lune peut être 14 % plus grosse et 30 % plus brillante qu'une lune à son apogée. Beau spectacle en perspective. Cela dit, il faut souligner que le phénomène ne sera pas aussi tape-à-l'oeil qu'une super lune de sang par exemple, où la Lune, éclipsée par l'ombre de la Terre, s'habille de teintes orange et rouge. Au milieu du ciel, l'oeil n'a pas d'objet de comparaison pour noter cette différence de taille, et la brillance peut être masquée par les nuages ou les lumières de la ville .


La présentation en vidéo de la Nasa :

 


 

Partager cet article

Published by Aquilas - dans Actualité
commenter cet article
11 novembre 2016 5 11 /11 /novembre /2016 20:08

Pour 80% des Suisses, les valeurs chrétiennes font partie de l’identité de leur pays. C’est ce que révèle un sondage publié le dimanche 6 novembre par les journaux dominicaux «Le Matin Dimanche» et la «Sonntagszeitung».

L’enquête a par ailleurs pointé que l’identification aux valeurs chrétiennes était particulièrement massive chez les militants de droite. Même si les personnes identifiées à gauche de l’échiquier politique ont également approuvé ce point de vue à près de 70%.

L’idée de cette enquête était de sonder la population au sujet d’une éventuelle reconnaissance de l’islam en Suisse, au même niveau que le christianisme et le judaïsme. Or, seules

39% des personnes interrogées approuveraient une telle mesure. 62% des Suisses estiment cependant que l’islam n’a tout simplement pas sa place en Suisse.

source : http://www.evangeliques.info/

Partager cet article

Published by Aquilas - dans Christianisme
commenter cet article